Des avocats de jihadistes portent plainte contre les autorités françaises pour « détention arbitraire » et « abus d’autorité »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

163 contributions

  1. JL dit :

    D’après les avocats, « les autorités françaises exposent en outre ces mères et ces enfants à des risques évidents, notamment sur le plan sanitaire, dans une zone de conflit ».
    De qui se moque t’on ? Ces …biiiip…, ces ….biiiip… à barbus sont allées là-bas de leur plein gré. Qu’elles assument. Ce n’est pas les autorités françaises qui les ont envoyées là-bas. Le droit français a bon dos quand on est fait comme des rats. La justice est déjà débordée, pas besoin de ça en plus.
    Quant aux avocats, il y a assez d’affaires de victimes à défendre en france, pourquoi vont-ils chercher ces individus ???

    • POILU DES TRANCHEES dit :

      complétement d’accord
      d’autant plus étonnant est le principe:
      1 ils n’ont de loi que celle d’allah: ils tuent et massacrent en son nom
      2 donc pas besoin de juridiction « légale »
      3 ils ont fait le choix de se battre;ils assument même s’ils ont perdu sans déconner
      –> nos prisonniers du viet-minh n’ont jamais eu accès à quoi que ce soit à l’époque de leur incarcération dans les camps de la mort communiste…Pire: même des geôliers comme Boudarel n’ont jamais été inquiété de leur vivant celui là même qui torturé nos soldats!!!

      • Robert dit :

        Poilu,
        Boudarel a bénéficié de l’impunité et dès la victoire communiste a pu rentrer retrouver un emploi dans l’université et un logement social à Romainville jusqu’à sa mort.
        Ce bourreau est directement responsable de la mort après tortures de soldats français dans les camps vietminhs. Mais il y a aussi Danielle Minne, terroriste FLN, qui est resté à l’université de Toulouse ou d’autres qui viennent donner des leçons de morale en France.
        Mais comme je crois à la justice divine, il doit bien morfler pour l’éternité. Ce qui ne me réjouit pas plus que ça, mais comme on ne peut faire confiance à la justice des hommes, ça console.
        http://paras.forumsactifs.net/t21492-commissaire-politique-stalinien-du-viet-minh-boudarel

        • Conan dit :

          Je ne connaissais pas l’existence de cet homme, purement incroyables ! Ça laisse entrevoir ce qui va se passer avec ces djihadistes. Non pas que l’on ne l’avais pas déjà deviné…

          • Robert dit :

            Boudarel, mais aussi d’autres militants communistes ou prisonniers ont collaboré avec le Vietminh à écraser psychologiquement et physiquement les soldats est officiers français détenus dans des conditions ignobles. Rappelons que la mortalité était bien supérieure à celle des camps nazis. Le PCF l’a soutenu, en prétendant qu’il regrettait et qu’il avait critiqué le régime alors qu’il a été pire que les tortionnaires vietnamiens car il trahissait les siens et comprenait mieux la psychologie française pour pouvoir abattre les prisonniers.
            En réalité, il a travaillé à l’université grâce au parti et a bénéficié jusqu’à sa mort d’un logement social dans une ville communiste.
            Il y en a des dizaines comme lui, dont des femmes qui ont servi le FLN et trahi leurs compatriotes en Algérie. rappelons que certains attentats ou tentatives ont été commis par des français militants communistes. et n’oublions pas le clergé moderniste, le réseau Jeanson, qui portait bombes et argent racketté auprès des algériens en France, pour le compte du FLN.
            Je ne parle pas de vengeance mais de mémoire pour l’honneur de la mémoire de leurs victimes.

            https://www.youtube.com/watch?v=9v5WQZMEOqU

    • cagou dit :

      On aura tout entendu, pauvre France! mais qu’ils y restent, ils ont choisi leur camp, ils assument maintenant et avec leurs gosses.
      On veut quoi, qu’ils poursuivent leurs attentats chez nous? Même après 10 ans ou 15 ans de tôle ils auront encore envie de nous le mettre à l’envers: se sont des incurables.

    • lol dit :

      Ces personnes ont émigrés en Syrie. Un pays souverain. Donc ils/elles doivent être transférées à Damas pour être jugées. Si la Syrie n a rien à leur reprocher alors leur rapatriement se fera.

  2. Mario dit :

    I had a dream : la justice française classe cette affaire sans suite et laisse Mme König gérer ses problèmes comme une grande au Kurdistan… Mais bon, je rêve, hélas.

  3. Ancien dit :

    Ce n’est pas la première fois que la France doit régler sur son sol un problème de terrorisme lié à la fin d’une guerre outre-mer : que l’on se souvienne de l’OAS (1961-62). Même si ce n’est pas complètement identique, il y a quand-même des analogies avec la situation qui nous occupe aujourd’hui.
    A l’époque, la solution fut d’éliminer quelques uns de ces individus par des méthodes discrètes mais pas vraiment légales. Ceux qui échappaient à l’élimination devenaient alors très prudents et discrets, voire disparaissaient volontairement.
    .
    De nos jours, alors qu’un Président de la République en fin de mandat s’est vanté publiquement d’avoir ordonné des « exécutions extrajudiciaires » sans soulever d’autres protestations que platoniques et convenues, des protestations sans conviction ni audience, rien ne nous empêche d’éliminer nos djihadistes de la même façon que l’OAS fut éliminée en son temps.

    • Yannus dit :

      A la différence de ceux qui ont été éliminés au sens que l’on a pas cherché à les capturer vivants , les djihadistes capturés par les Kurdes sont mis hors de combat. Difficile de les « terminer » après coup.

    • MERCATOR dit :

      Vouloir comparer l’OAS à DAESH il fallait le faire, vous l’avez fait !

      • Robert dit :

        Mercator,
        L’ancien voulait dire que l’OAS s’était dressé contre le pouvoir, et que des moyens avaient été mis en oeuvre pour contourner les limites légales. Certes, ce même pouvoir avait trahi préalablement ses engagements et ne mettra pas la même vigueur quand il s’agira de punir les traitres porteurs de valise et les terroristes FLN.
        Un pouvoir a ses priorités, celle de De Gaulle, c’était de punir les français qui n’avaient pas accepté sa trahison avant les ennemis de la France.
        Question de priorité, je doute que celle de Macron soit de punir la sainte diversité et l’islam à travers ses débordements en déclarant réellement la guerre à ceux qui ont prises les armes contre nous.

      • Sebu dit :

        Tout à fait Mercator. Nous avons dans les propos d’ancien un parfait exemple d’une phrase célèbre d’Audiard.

        • Le Pommadé dit :

          L’aphorisme d’Audiard qui s’applique à Sébu, c’est « la bave du crapaud n’empêche pas la caravane de passer ».

      • roissard dit :

        Effectivement, c’est très mal à propos.

    • POILU DES TRANCHEES dit :

      l’Algérie était un département français à l’époque: le 93 de mémoire

    • Robert dit :

      L’ancien,
      Pour être complet, n’oubliez pas que les services de police à qui a été confiée cette tache, associée avec des truands, s’en sont pris aussi à des familles de membres de l’OAS, ne reculant pas devant la torture et n’hésitant pas à travailler main dans la main avec le FLN en leur livrant informations et gens de l’OAS.
      Ils ont aussi eu des morts, l’OAS se défendant, un des lieux de torture des barbouzes, a sauté et plusieurs responsables de cette lutte anti OAS ont été exécutés par celle-ci.
      On peut dire que le pouvoir gaulliste a fait plus qu’exécuter, ils ont torturé et découpé en morceaux, assassiné des proches, collaboré avec l’ennemi FLN, devenu ami contre les résistants à l’abandon.
      Je pense que d’en arriver là, quoique l’OAS était composé de patriotes français résistants à l’abandon et la trahison, ne déplairait peut-être pas aux dirigeants qui perdent actuellement la main sur la lutte contre le terrorisme islamiste. Pour autant, ayant laissé s’installer durablement chez nous des millions de musulmans, il me semble que la situation est plus délicate et qu’il ne trouverait pas chez l’opinion française la bienveillance de compatriotes qui se fichaient de l’Algérie Française et sont aujourd’hui acquis à l’idéologie culpabilisatrice. Reculant devant des émeutes en banlieue et la sidération mentale des ligues de vertu, nous avons un pouvoir impuissant pour l’essentiel et impitoyable avec ses véritables opposants. Ce sont eux qui ont plus à craindre des méthodes de barbouzes que les terroristes islamistes.
      http://nice.algerianiste.free.fr/pages/humeur/puig63.htm
      http://www.piedsnoirs-aujourdhui.com/histoir63.html

    • Habitué dit :

      L’OAS était une organisation terroriste qui perpétrait de nombreux attentats en France et qui fut éliminée avec une telle efficacité qu’aucun avocat ne crut bon de prendre la parole.

      • POILU DES TRANCHEES dit :

        Tixier Vignancour
        Denise Macaigne
        Dupuy
        le Coroller
        Isorni ( qui a défendu la Maréchal)
        Arrighi
        Toulouse
        Madelin
        Guttermanoff
        Menuet
        tous ces types avaient non seulement du talent mais aussi ( et on n’en trouve plus aujourd’hui) la foi dans leur Patrie ( je crois qu’on appelle ça du facisme maintenant ou quelque chose dans ce goût là); et si vous regardez le parcours de tous ces types qui ont fait l’OAS je suis extrêmement admiratif de leurs valeurs…….

    • Ancien dit :

      C’est amusant. Ou peut-être triste, au fond je ne sais pas.
      L’on parle ici de la façon dont on peut éliminer le risque terroriste sur notre territoire. Pour cela on rappelle comment un problème identique a été résolu en 1962 : par une méthode qui pourrait encore fonctionner aujourd’hui et que l’on aurait tort d’oublier car ce fut efficace.
      Mais aussitôt que l’on écrit ça un trio d’intervenants, qui savent lire mais ne comprennent pas ce qu’ils lisent, réagissent sur les trois seules lettres qui ont capté leur attention dans un texte pourtant court de neuf-cents signes : OAS.
      Dans les études qui se rapportent à ce trouble des fonctions cognitives supérieures, ce phénomène psychologique est nommé « analphabétisme fonctionnel » : le malade sait lire une phrase mais n’en comprend pas le sens ; il se rabat donc sur un mot qu’il a reconnu et qui évoque pour lui quelque chose.
      .
      C’est ce qui vient de se produire avec MERCATOR, Robert et Sebu. Mais on a deux motifs de se rassurer :
      1) au contraire de ces trois lecteurs qui ne comprennent pas ce qu’ils lisent, il y en a des dizaines ou des centaines qui comprennent : c’est pour ceux-ci que l’on donne son avis (mon avis est, par principe, contestable mais avant de contester il faut réfléchir et comprendre) ;
      2) ces intervenants peuvent être des chatbots car opex360 ne se protège pas contre les robots ; or les trois intervenants ci-dessus réagissent exactement comme les chatbots qui détectent un ou deux mots-clés dans le texte auquel ils sont programmés pour donner la réplique.
      L’on peut penser que c’est triste mais je préfère qualifier ce phénomène d’amusant.

      • Fred dit :

        @ Ancien
        Vraiment très interessant, l’Ancien. Jusque là je me suis plutôt – c’est un euphémisme – opposé à toi, mais là, tu remontes grandement dans mon estime !
        J’entrevois les mêmes symptômes que toi à propos des personnes que tu cite : ce que j’appelle un peu plus haut un « réflexe pavlovien » ; et j’ai d’ailleurs cessé de ferrailler avec eux, tellement les dialogues semblent à sens unique, incongrus, et avalancheux (une avalanche de réponses pour beaucoup assez peu pertinentes et redites à l’infini de post en post, de semaines en mois).
        J’ai du mal à penser qu’il s’agisse de chatbots, car les réponses ne sont pas systématiquement caricaturales, mais après tout, avec les progrès importants du datamining, pourquoi pas, vraiment, pourquoi pas ?
        L’« analphabétisme fonctionnel » est l’autre piste intéressante à laquelle il me plairait plus de croire, car les chatbots, cela me fait rire assez jaune ; mais « un Homme averti en vaut deux » est un aphorisme rassurant et optimiste en l’occurence !.
        .
        Je vais sérieusement me pencher sur les deux sujets, si tu as des références de lectures, n’hésite pas à me les communiquer. Merci pour tout.
        .
        P.S. et si je m’adressait par exemple à @Robert, en lui postant un texte délirant, mais avec les mots clefs qu’il affectionne, s’il est un chatbot, ce serait visible, non ? Je vais tenter :o))) …

      • Robert dit :

        L’ancien,
        Je me garderais d’une polémique inutile, je pense qu’il s’agît plutôt d’un problème de compréhension. Toutefois, je ne peux pas manquer d’être étonné de votre réflexion, me concernant je ne parlerais pas pour les autres. Je m’étais même permis de défendre votre message. Vous choisissez le premier de parler de l’OAS sur ce fil en faisant une comparaison avec l’EI. Quand vous dites »même si ce n’est pas complètement identique, il y a quand-même des analogies avec la situation qui nous occupe aujourd’hui » c’est un propos on ne peut plus clair, me semble-t-il.
        Il est donc interdit d’y réagir ni de le contredire, c’est hors sujet ?
        Partons de cette comparaison avec l’EI qui non seulement n’est « pas complètement identique » mais relève totalement d’une autre réalité, le seul point commun étant le recours au terrorisme, là aussi avec une différence de qualité et de nature. Non point que le terrorisme de l’OAS puisse se justifier, je ne le pense pas il reste du terrorisme, mais il n’était pas destiné à tuer le maximum de personnes sans distinction, avec force démonstration de cruauté gratuite, comme le fait l’EI. Et si l’OAS utilisait le terrorisme comme un moyen, il n’en faisait pas un but, il voulait atteindre De Gaulle et ses complices de la trahison des français d’Algérie et de la parole donnée par les officiers français aux habitants de ces départements français. Comme vous le dites, l’OAS n’a duré que deux ans, j’ajoute qu’il n’aurait jamais existé, sinon je vois mal sa justification, sans le reniement gaulliste et la trahison de l’engagement de la France. La violence de l’OAS est née du désespoir et de l’abandon, de la part d’une partie de l’élite de l’armée française qu’il est difficile de qualifier de nazi et pétainiste, je citerais simplement le capitaine Pierre Sergent ou le lieutenant Roger Degueldre dont les conditions de l’exécution ont fait honte à ceux qui la commandaient.
        Dites-moi, vous qui me présentez comme « analphabète fonctionnel », un nom d’oiseau qui manquait à mon palmarès :), ou j’aurais mal compris votre propos, ce que j’ai manqué puisque vous me reprochez d’en être incapable? J’ai une longue expérience d’avoir affaire à l’argument d’autorité pour décrédibiliser son interlocuteur, il vous faudra faire un effort supplémentaire que de simplement balancer des formules, comme d’autres le font avec leurs injures et leurs insinuations.
        Qu’ai-je dit de stupide et irréfléchi?
        Je n’aurais pas du me permettre de développer une affirmation incomplète donc inadéquate comme je le pense ?
        J’ai égratigné la statue du commandeur ?
        J’ai osé émettre un début de compréhension suspect de complicité à l’égard de criminels odieux ?
        Celui qui comprend, c’est celui qui partage votre avis, ou celui qui se contente de vous laisser exprimer votre avis sans donner le sien?
        Parce que, pardonnez-moi, mais comparer l’OAS et l’EI relève de la bien pensance, pas d’une réflexion approfondie.
        Oui, les membres de l’OAS, tous n’étaient pas des terroristes et des assassins, étaient des patriotes français résistant à l’abandon d’un territoire français et au reniement de la parole donnée. On peut leur reprocher tout ce qu’on veut, ce n’est pas le sujet de mon propos, on ne pourra jamais leur enlever cela. Et je crois pouvoir ajouter que l’armée française a eu beaucoup à souffrir de la situation de son commandement qui a amené l’OAS à exister et agir. Aujourd’hui encore, des officiers en parlent. De Gaulle a brisé non seulement des carrières et des vies, mais dans une certaine mesure la raison d’être de l’armée française.
        J’attend avec intérêt votre réponse que j’espère enrichissante en espérant ne pas vous avoir manqué de respect. Vous m’avez qualifié d »‘analphabétisme fonctionnel », rassurez vous, je ne vous qualifierais pas de perroquet. Je préfère lire ce que vous avez à me dire.

  4. G.von berlichingen dit :

    Pas de questions à se poser il voulaient quitter la France pour leur califat et bien qu’ils y restent ces criminels et libre à leur coreligionnaires de les juger à leur manière.

  5. CortoM dit :

    Est ce que cela veut dire qu’il s’agit de pouvoir interroger les djihadistes sans les contraintes de la légalité et du droit ? En tout cas cela donne raison aux pays africains qui reprochent aux Occidentaux de leur imposer des CPI et autres cadres juridiques alors qu’eux-même s’en dispensent.
    Position de tolérance vis-à-vis de la peine de mort assez risquée. Comment après cela défendre un prisonnier politique condamné à mort dès lors qu’il sera qualifié de « terroriste » , technique ultra classique des dictatures.

    • sergeat dit :

      Le CPI n’est pas uniquement pour les africains mais aussi pour les serbes .Mais les plus grands criminels auront une retraite dorée:Bush junior…..

  6. Yannus dit :

    Premièrement, l’état français ne délaissent pas les djuhadistes français capturés par les Kurdes syriens mais rapatrie en priorité leurs innocents enfants à commencer par les plus jeunes; ce qui est une opération longue et délicate.
    Secondo les djuhadistes français ont commis des crimes innomables sur les populations locales. Pour les besoins de l’enquête et notemment les reconstitutions comme dans toute affaire criminelle, leur présence sur place est requise.

  7. Frédéric dit :

     »Pour conquérir le monde, il vous faudra des avocats, beaucoup d’avocats », Mars Attack..

  8. l'outrepenseur dit :

    « Ce 17 janvier, les avocats de femmes et d’enfants de jihadistes français sont passés à la vitesse supérieure en déposant une plainte contre les autorités françaises pour « détention arbitraire » et « abus d’autorité. » !!! ils doivent être en avance sur le 1er avril c’est ça ?

    • Arnaud.D dit :

      Non, ils font simplement leur boulot d’avocat, en exploitant une faille juridique, c’est aussi simple que ça…

      Après ma foi, si les kurdes ne veulent pas les relâcher, cela m’étonnerait que le quai d’Orsay se batte bien fort pour les récupérer.

    • Clément dit :

      En même temps si un criminel demande le respect de la loi, on lui dit que non ? Et on donne quel message ?
      C’est l’ironie de l’état de droit.

  9. Jason Bourne dit :

    Comme disait Audiard : « Les cons, ça ose tout ! Et ç’est à ça qu’on les reconnait ».
    Je ne comprends pas cette plainte des avocats envers la France etant donné que le Kurdistan irakien, syrien n’est pas une region française!
    La France n’ a aucun pouvoir de décision étant donné que ce sont les autorités kurdes qui devront juger ces criminels, certes le Kurdistan n’est pas un état ! Et alors ? En quoi cela regarde la France ! La france ne pourra les juger que seulement si les kurdes les relâchent et là on pourra les juger pour complicité et promotion du terrorisme. Notamment pour Emilie Konig qui a appelé à s’en prendre aux femmes de soldats. Mais d’abord, elle devra passer 30 ans dans les geoles kurdes, ca lui fera le plus grand bien… Et là pas de problème, on pourra les juger pour une seconde peine supplémentaire.

    • Thaurac dit :

      Que les kurdes les passent à la syrie qui a la légitimité pour les juger.
      Vu les relations avec la france, elles ne sont pas prêtes de revenir.

      • Fred dit :

        @ Thaurac
        Ah ben non, réfléchis : au contraire. Ce régime a déjà par le passé libéré des islamistes pour les instrumentaliser en pourrissant l’opposition plus démocratique et plus « laïque » (je met des guillemets). C’est ce qu’il fera, ou menacera de faire pour obtenir des ménagements, des aménagements.
        Khadafi se présentait lui aussi comme un rempart à l’islamisme, et cela n’était pas irréel, pour tenter de faire passer la pilule de son panafricanisme auprès des impérialistes « occidentaux ».

        • tschok dit :

          @ Fred,
          .
          Thaurac n’est pas un homme qui pense au coup d’après.
          .
          Je serais Assad et j’aurais à ma pogne les djihadistes français, je menacerais le gouvernement français de les relâcher. Je dirais à la communauté internationale: « regardez, la France s’est démerdée comme une conne, elle avait le pouvoir de rapatrier ces gens pour les juger, elle ne l’a pas fait, elle n’en veut pas, donc elle ne leur reproche rien, donc je les relâche, car moi, Assad, je suis un homme bon juste et magnanime ».
          .
          Et pan dans la gueule! On aura vraiment l’air con si ça se passe, ce truc.
          .
          C’est vraiment la pire des options. L’emmerde, en France, c’est qu’il faut jouer aux échecs avec des ennemis, en face, qui sont machiavéliques, et avec des gens qui, dans notre propre camp, ne sont pas du tout stratèges. Ca aide pas.
          .
          Ah oui, il y a une option encore pire: on prend avec Assad un accord selon lequel on s’arrange pour lui remettre les djihadistes français pour qu’il les zigouille. Et il le fait. Un accord secret et abominable dont aucun gouvernement français ne peut être fier.
          .
          Mais le risque c’est qu’après Assad dise à la France: « moi je ferme ma gueule sur cet accord de la honte, mais à la condition que vous soyez sympas avec moi ». Et c’est quoi être sympa avec un dictateur sanguinaire? Ben, faire ce qu’il nous dit de faire.
          .
          Thaurac est un grand naïf, en réalité. Il voit pas les pièges. Il fonce dedans, même, du moment que ça satisfait un besoin primal immédiat (ici: faire la nique aux terroristes). Le taureau dans la muleta.
          .
          Alors, évidemment, avec une clientèle pareille, on s’étonne que les blogs de désinformations cartonnent. C’est du velours.

  10. Logos dit :

    En dehors de la réaction d’indignation émotionnelle initiale, il y a une certaine logique dans cette démarche. Si on considère que les autorités kurdes n’ont aucune légitimité, pourquoi ne pas considérer que les personnes détenues par elles sont « otages » ? haaaa…. ben oui ! quid de la légitimité des divers groupes révolutio-islamoranique du Bordelistan? elle est égale à celle des Kurdes, d’un point de vue « juridique ». La solution pour en sortir serait re reconnaitre les autorités Kurdes – mais ça, on ne peut le faire sans reconnaitre une certaine autonomie au pays Kurde lui meme. Ou alors, il faut protester officiellement contre la détention arbitraire de ces personnes, et dire qu’on négocie avec les preneurs d’otages, on n est pas obligé d’en faire plus après tout, puisque la France ne verse pas de rançon ^^.
    J suis quand même curieux de savoir combien d’honoraires ont payé les familles de ces pov chti « français ».

    • Thaurac dit :

      Alors les crimes étant commis sur le territoire syrien, les kurdes doivent les passer à Assad…;) et
      assad, à la moulinette..

    • auxsan dit :

      entièrement d’accord, l’avocate soulève un point de droit légitime: le système judiciaire kurde. sauf qu’elle réfléchi sur une logique d’état de droit occidental avec la séparation des pouvoirs et de l’autorité judiciaire. si on respecte le droit international, cette femme doit être reconnu comme combattante (ce qui semble avéré) des lors, il doit être mis en place ses droits en tant que prisonnier de guerre (convention II de Genève). et il est stipulé que c’est l’état détenteur (la Syrie) qui doit jugé et respecté ses droits en tant que prisonnier de guerre. l’idéal est que les kurdes envoi ces prisonniers à l’autorité syrienne. la Syrie peut la jugée et la France (après son procès) peut demander son extradition pour répondre des chefs d’accusations en France. son avocate doit saisir le CICR qui doit faire le lien entre les parties et faire la visite obligatoire pour tout prisonnier de guerre pour voir s’il est bien traité. ce compte rendu sera adressé aux autorités compétentes et à son avocate.
      mais les médias ne sont pas le CICR et la justice française n’est pas compétente pour la strie … donc elle doit etre traité comme n’importe quelle combattante prisonnière. si c’est les kurdes qui l’ont, c’est le CICR qui doit demandé le transfert à la Syrie. c’est tout.
      c’est que des effets de manche pour faire pleurer les mosquées ….

    • Robert dit :

      C’est contre la Syrie que ces personnes sont venues faire la guerre, et au passage contre les occidentaux et les chrétiens. La guerre totale n’est pas un jeu, quand on perd la partie on lève les pouces et tout s’arrête. Il faut que tous les futurs amateurs reçoivent un message clair de notre part ou il se trouvera des vocations à la pelle, espérant en cas de survie revenir chez nous comme si de rien n’était.

      • tschok dit :

        Robert,
        .
        Vous parlez en orfèvre: de stalinien à cocktail Molotov, vous êtes devenu transfuge dans le catho facho identitaire. C’est ce que vous nous avez raconté.
        .
        Mais il y a un point qui demeure obscure: quand?
        .
        Quand la translation s’est-elle opérée? Quand avez vous basculé d’un système sectaire à un autre?
        .
        Je fais un pari: mettons, vers 1989. Je fais le pari que vous avez viré votre cuti vers ces eaux-là. Mettons le mois de novembre, au pif. Le jour: pourquoi pas vers le 9?
        .
        Allez, j’ose: jusqu’au 9 vous étiez un stalinien. A compter du 10, vous êtes devenu mystique. Et le reste s’est emmanché, comme un tuyau de poêle dans un autre. Et maintenant, vous voilà là où vous êtes. A l’extrême droite.
        .
        Rien de franchement bouleversant, finalement.

    • ferron dit :

      et pour continuer dans votre sens, les Kurdes n’ont donc pas combattu, pas eu de morts, pas participer à la libération des villes tenues par les innommables, bref, n’existent pas…

  11. Carin dit :

    Je ne sais pas si ce que demande ces avocats et qui est valable en droit français, serait également valable dans la partie du droit concernant la guerre?
    Mais bon ,vu les demandes concernant Emilie König qui elle est une combattante avérée, j’imagine que le retour des autres sera bien plus facile…..
    Quant à leurs enfants , dès leur sortie de prison elles pourront en demander et obtenir la garde, et pour certaines d’entre elles reprendre leur éducation consistant à leurs inculquer la haine de la France et de ses habitants, qui ne seront jamais autre chose que les meurtriers de leurs différents pères.
    À jouer avec le feu, nous pourrions un jour nous brûler.

    • Thaurac dit :

      Elle trouveront très facilement des reproducteurs barbus qui les feront pouliner annuellement, l’argent de l’état permettant de financer d’autres aventures exotiques…

      • Fred dit :

        @ Thaurac
        Faut que tu te dévoue, Thaurac, pour « pouliner » avec elles … Allez, Thaurac, pour la France !

  12. Roland dit :

    Notre pays est foutu !

    • Thaurac dit :

      C’est malheureux, mais vrai, trop de procédures, de lois , qui en arriver à aller à l’encontre du bon sens . Jamais l’expression « on marche sur la tête » n’a pu mieux être pertinente qu’à notre époque.
      La déliquescence du monde politique a amené la déliquescence de la france entière, mœurs y compris…
      Est ce trop tard?

    • Bad Man dit :

      Malheureusement ……..

    • Nihilo dit :

      Mais non. Cette complexité juridique est le lot de toutes sociétés humaines actuelles dès lors qu’elles ont les moyens d’appliquer leurs lois.

  13. Robert dit :

    Formidable, enfin des avocats qui défendent le droit avec courage et générosité.
    Elles ont bien raison, ces pauvres victimes de la société française, car si elles ont subi un autre chemin c’est à cause de notre égoïsme et de notre société fermée, et leurs enfants doivent absolument revenir en France pour nous faire profiter de leur riche expérience afin que nous grandissions dans le respect de nos différences.
    Sans le vivre ensemble et l’ouverture à la différence de l’autre, notre vieux pays ranci et pétainiste continuerait à aller à sa perte alors que cette inestimable richesse nous permet d’avancer vers une société plus juste.
    Merci à ces braves défenseurs du droit de nous permettre de nous ouvrir à l’enrichissement, nous n’avons rien à craindre des convictions de l’autre sinon un progrès.
    Non à l’intolérance et au repli frileux !

    • Ancien dit :

      @ Robert
      Vous ne devriez pas écrire ça : certains analphabètes fonctionnels pourraient croire que vous êtes sérieux. Quand j’étais en opex (à l’époque @internet n’existait pas) la presse française nous créait beaucoup de difficultés en diffusant des points de vue décalés, voire loufoques, que sur place les rares personnes capables de lire le français prenaient au 1er degré et répétaient honnêtement.
      Vous êtes évidemment libre d’écrire ce que vous voulez, en usant d’ironie si vous voulez, mais songez à la façon dont c’est perçu par des gens dont l’humour est complètement différent du nôtre.

      • Robert dit :

        Ancien,
        Ce que j’ai écrit, plusieurs ici bien connus sont capables de l’écrire en étant tout à fait sérieux, mais ne le feront pas. Alors, ils font dans l’inversion accusatoire, le sophisme, pour exprimer sans avoir à prononcer les mots qui rendent ridicule. Alors, plutôt que de s’indigner, posture stérile, je reprend ce que j’ai souvent lu de la part de certains, je n’invente absolument rien. J’avais envie de rappeler qu’un telle posture de ces avocats et familles n’est devenue quasi-normale que parce qu’une inversion de la pensée, une éclipse de la raison, s’est progressivement imposée chez nous.
        C’est plus sérieux que vous ne le pensez, même si bien sûr sous mes lignes c’est de l’ironie. Quand on lit la teneur de mes autres message, il n’y a pas de doute là-dessus, rassurez-vous.
        Il faut mieux parfois en rire qu’en pleurer, non ? Mais même en ironisant, mon propos est très sérieux.

      • Fred dit :

        @ Ancien
        Bohhh, mais faut pas être pessimiste comme cela, l’Ancien. Des fois y’a des miracles qui se produisent (d’après Robert en tous les cas), il peut changer du jour au lendemain, le Robert. Moi, comme son référent « saint » Thomas d’Aquin je le crois sur parole, Homme de peu de foi ! Le catho intégriste Robert a peut-être finalement lu le nouveau testament et vu le massage d’amour y afférent (?).
        Y’a ka lui demander : « Robert, est-ce que tu défends toujours la mémoire de Pétain, Franco, Salazar, Mussolini, Pinochet, hein, mon Robert ? »

        • gégétto dit :

          @ Robert
          Le club halieutique vous décerne la gaule d or pour cette magnifique prise,un seul lancer et pêcher ce magnifique poisson….
          @ Fred
          Vous avez de la chance,Robert pratique la No-Kill!!!
          Par contre , vous devriez remonter votre garde,vos coups sont légèrement en dessous de la ceinture…
          Cordialement.

          • Robert dit :

            Gégetto,
            Il y en a deux ici, et peut-être plus bientôt, à qui je ne fais plus l’honneur de relever leurs injures et calomnies, je leur ai signifié loyalement, ne voyant pas d’intérêt à paraître me justifier d’accusations qui se veulent diffamatoires en lieu et place de véritables arguments.
            Ils peuvent s’amuser tant qu’ils veulent, aucun intérêt pour moi.
            Mais comptez sur moi pour ne pas lisser mon propos toujours respectueux et honnête pour éviter d’être une cible.
            Etre pris à partie par certains c’est plutôt bon signe, ce serait leurs louanges qui me gêneraient.
            L’honneur du combat à visage découvert est un plaisir de fin gourmet.

          • Fred dit :

            @ gégétto
            Robert pratique la No-Kill, dis-tu ???
            .
            Ohhhhhhh que non !
            Cet Homme charmant a menacé certain d’entre nous sur ce site de « se retrouver un jour ».
            .
            Alors ça, tu vois, à moi, on ne la fait pas.
            Je suis d’un naturel plutôt gentil, avec un à-priori bienveillant sur tous les Hommes. D’ailleurs, à chaque post, je fais un reset de considération par rapport au post précédent de la même personne.
            Il y a ici des intervenants avec qui je me suis longuement écharpé et avec qui j’ai désormais des échanges courtois et apaisés, même si nous divergeons parfois, mais dans des échanges argumentés à l’écoute et polis.
            .
            Considérant les nombreuses et longues interventions de Robert, est-ce que tu pense qu’il n’est pas en mesure de protester lui-même de ces accusations ? D’affirmer que non, il n’a pas d’admiration pour les dictateurs catholique. (tu as remarqué : Hitler n’est pas dans la liste [pas catholique]).
            .
            Qu’il le fasse pour chacun d’entre eux, et j’en prendrai acte, et je n’aborderai plus jamais la question.
            .
            Mais il avance demi-masqué, prudemment, à fleurets mouchetés, et, la moindre des choses, c’est que je rappelle qui il est vraiment, son vrai visage, celui qui m’a menacé, moi, et d’autres, car jamais, JAMAIS, je ne vivrai sous la férule du fascisme ou d’une quelconque dictature.

          • gégétto dit :

            @ Fed,
            Tu dis que tu as un à-priori bienveillant pour les hommes,à te lire,uniquement avec ceux qui pensent comme toi . Mais c est mon impression. Je te sens ,par exemple, pas très bienveillant avec ceux qui perçoivent l invasion musulmane comme une réalité mettant en péril nos sociétés…

            Je ne suis aucunement l avocat de Robert,il se défend de façon magistrale,argument contre argument. Pourtant, je ne suis pas forcément en phase avec tous ses commentaires.
            Je pense que ton intelligence te permets de répondre point par point à ses argumentations sans être « odieux » .C’ est déjà assez pénible de lire les post de Rigel !!!!
             » Se retrouver un jour », quel était le contexte ? Personnellement, si quelqu’ un m’ insulte, par clavier interposé, bien sûr que je formule le vœux de le rencontrer dans la vraie vie. Je suis un tactile ,pas un cérébral.
            Ton dernier paragraphe me fait peur: Ta mission serait de révéler, à nous ,les bas du front,la vrai nature de Robert.J ai pourtant pas l impression qu il avance masqué dans ces commentaires,ils sont très clairs.
            Suite à un commentaire,un intervenant a souhaité que je me fasse descendre,rien que ça.Tu vois je suis encore là , j en ris encore.
            Au plaisir de te lire,ainsi que Robert bien sûr…

          • Robert dit :

            Gégetto,
            Un homme se comporte en homme et ne pleurniche pas sur un propos viril, je n’ai jamais ni menacé ni insulté personne ici. La victimisation évite d’avoir à argumenterait et permet d’essayer de discréditer.
            Je les laisse aboyer en pleurnichant sur les méchants qui leur veulent du mal alors qu’ils sont si « humanistes »et ne tiennent jamais de propos déplacés. Même avec internet et l’anonymat, ils n’avancent à visage découvert avec leurs idées pour mieux calomnier celle des autres.
            Je ne me souviens pas d’avoir eu un seul échange d’arguments réel avec de tels militants. Aussi, je ne répond plus à certains, je les laisse s’éclater à pleurnicher et dire n’importe quoi.

          • Fred dit :

            @ gégétto
            Ben, un à-priori cela se modifie : l’idée de départ se consolide ou s’infirme.
            Je n’ai pas de mission salvatrice, mes interventions sur ce site me semblent assez diversifiées et pas majoritairement polémiques.
            Il est certain que la résistance antifasciste de ma famille et la peur quotidienne y afférente, lors de la deuxième guerre mondiale, m’ont hypersensibles à la dictature et à l’obscurantisme ; mais intellectuellement, je trouve cela sain.
            Ce que je n’aime pas, ce sont les points de vues outranciers, sans nuance, primaires : ça ne fait qu’aggraver les problèmes, en créer de nouveaux, cela inhibe la réflexion.
            Je suis un antimilitariste, au sens « contre le militarisme », pas contre les militaires et le fait militaire, je ne donne pas dans l’angélisme non plus.

    • sergeat dit :

      Et en plus ils pourraient nous apprendre à respecter la sharia et de ne plus manger de la cochonaille.

    • Dedieu dit :

      Votre humour est appréciable, cette affaire montre bien l’hypocrisie « ripoublicaine ». Quand ces jeunes femmes sont parties, on entendait « Bashar le boucher massacre son peuple, il ne mérite pas d’être sur terre… », nous les avons en quelques sortes incitées au départ. Et si Wesley Clark dit vrai, ce sont nos « amis et alliés » qui les ont pris en charge une fois sur place. Aujourd’hui, nous avons des témoins gênants (et dangereux pour certains). J’ai vu la vidéo des YPG où un français dit clairement qu’ISIS l’a déçu, qu’ils n’étaient pas honnêtes, ne voulaient pas un état islamique, mais servaient des intérêts étrangers. Avec pareil discours (qui rejoint celui de Clark), peu de chance que celui là soit rapatrié, même s’il ne manque pas de lucidité…

  14. Bizarrement je n’ai pas la sensation qu’Emilie König soit arabe…ceci expliquerait cela non?

  15. reverjovial dit :

    Quand le droit poussé a son paroxysme devient le contraire de la justice et perverti toute vérité et logique du monde.

    • Thaurac dit :

      Depuis pas mal de temps, les radicalisés, les migrants …se servent de notre droit contre nous avec les moyens associatifs classiques (ou ong) comme moyen de pression.
      N’allez plus voter pour que vos députés rédigent des lois, car un seul petit groupe de personne va changer ou créer une loi qui peut aller à l’encontre de ce pour quoi vous avez voté!

  16. vrai_chasseur dit :

    Ces français n’ont pas été otages de Daesh dans une zone de non droit. Ils y ont été de leur plein gré, pour combattre la France, et en clamant publiquement leur haine. Il ne faut pas s’égarer.

  17. garance dit :

    avocats en manque de notoriété…les enfants et parents de victimes devraient porter plainte contre eux…tant qu’à faire n’importe quoi de médiatique

    • garance dit :

      victimes « d’attentats », oublié, désolé

      • jyb dit :

        @garance
        certains des avocats dont on parle, défendent justement des familles de victimes d’attentat qui réclament justice en France.

  18. batgames dit :

    des gens qui jugent charlie et d’autres innocents sans justice à coup de kalach n’ont que le droit de se taire ,mais si ils veulent jouer à la justice en se foutant du monde civilisé on peut leur répondre que passer par la justice souveraine de la nation Irak est tout à fait légal ,donc même s’ils sont aux mains des kurdes ,dans l’état de droit reconnu par les nations unies c’est en irak qu’ils sont ,donc ils relève de la justice irakienne point barre,pareil au niveau de la SYRIE ,les avocats sont des filous

  19. Pour Info dit :

    Ceci se passe en Syrie.
    Si les kurdes n’ont pas de légalité, alors il faut les faire remettre au gouvernement syrien !

  20. Pierro dit :

    J’hallucine !

  21. Pascal dit :

    Il a agit comment le général Leclerc avec les Français qui combattaient sous uniforme allemand ? Nos pays, si faibles et apeurés, encouragent la trahison.

    • Pravda dit :

      Tondre les cheveux des femmes djihadistes ?? inefficace sous la burka

    • Robert dit :

      Leclerc a subi la réflexion d’un SS français à qui il reprochait d’avoir combattu sous l’uniforme allemand et qui lui a rétorqué qu’il portait un uniforme américain. De toutes façons, ils avaient peu de chance d’arriver vivants dans un camp de prisonniers, entre les soviétiques qui fusillaient tous les SS, les exécutions extra judiciaires et les groupes de vengeurs en France.
      Du point de vue du droit que défendait l’autorité de Leclerc, ça reste un crime de guerre. Ces soldats avaient combattu sur le Front de l’Est contre les soviétiques et s’étaient retrouvés à Berlin lors de la poussée soviétique, ils n’avaient pas combattus contre des français. Quand la LVF devient SS Brigade Charlemagne, ils partent se battre habillés en allemands contre l’ennemi communiste, pas contre la France Libre. Les soviétiques étaient alliés avec les allemands au moment de la campagne de France, ils ne sont devenus alliés des occidentaux que parce qu’Hitler avait trahi son engagement.
      http://secretdefense.blogs.liberation.fr/2010/06/30/le-8-mai-1945-douze-soldats-francais-de-la-waffen-ss-sont-fusilles-par-dautres-soldats-francais-appartenant-a-la-2eme/

      • toukounare dit :

        Merci pour ces précisions intéressantes , de toute manière comme vous le soulignez , ces hommes étaient quand même dans une impasse …

        • Robert dit :

          Toukounère,
          Bien sûr que leur cause était perdue d’avance et je crois qu’ils en avaient conscience au fond d’eux-mêmes. Comment peut-on croire à une vie après avoir vécu Tcherkassy et les décombres de Berlin ?
          Pour avoir lu les témoignages de plusieurs d’entre eux, dont Saint Loup, alias Marc Augier et Christian de la Mazière, c’est étonnant de voir des itinéraires si différents et des trajectoires si complexes se retrouver côte à côte. Si Hitler avait gagné la guerre, bien sûr ils seraient du côté des vainqueurs, avec l’image qui va avec, mais la réalité humaine reste la même, pourquoi s’engage-t-on quand on a vingt ans?
          Je pense à ce jeune que j’ai connu qui avait fait son service au 1er RCP quand celui-ci a subit 55 morts au Drakkar. Ceux qui étaient restés au régiment ont été réunis et le chef de corps leur a demandé qui était prêt à partir relever leurs camarades tués. Tous ont avancé d’un pas, des jeunes d’à peine vingt ans, tous et sans hésitation. Cette jeunesse existe toujours, malgré tout, elle ne demande qu’à réapparaître sous le matérialisme régnant. Et c’est ce qui forge mon amour de ma patrie et de tous les êtres humains capables de cet amour pour leur patrie jusqu’au sacrifice. La patrie était discréditée par des idéologues, cette générosité cherche ailleurs ou s’exprimer, ou se donner, et malheureusement de mauvais maîtres sont toujours à l’affut.
          « Dis-moi ce que tu refuse de servir, je te dirais de qui tu es l’esclave » je crois que c’est de Saint Exupéry.
          Pour avoir côtoyé des gens de ma génération qui avaient mis leur peau au bout de leurs idées, et tant d’autres dont la vie se résume à des postures, je peux comprendre ce besoin d’engagement de vie radicale de personnes étouffant dans la ouate d’une parole châtrée et d’une vie sans risque. Je crois qu’avec la dilution du sens de Dieu, cela explique nombre d’engagements de djihadistes ou autre. Nous n’avons pas été créé pour la médiocrité et le calcul des points de retraite.
          L’être humain reste passionnant, balancé, brisé, par l’histoire, mais toujours riche de surprises, en bien et en mal.
          C’est sûr que notre époque de confort, d’assurance, ou on joue plutôt qu’on ne vit, époque sans parole et sans honneur, produit surtout des âmes de fonctionnaires et de rentier. Mais il y reste des aventuriers, des héros et des saints, même laïcisés.
          Je remarque qu’aucun de ces jeunes SS français n’a renié son engagement devant le peloton on peut en penser ce qu’on veut, mais ça signale une certaine grandeur, quoiqu’on pense par ailleurs de leurs idées. Bien sûr, il s’en trouvera pour m’accuser de bienveillance envers le nazisme ou autre, ils m’indiffèrent ceux qui confondent une personne et ses idées, qui la réduisent à ses idées. Une personne est toujours plus grande que ce qu’elle pense.
          C’est ce qui m’a éloigné de la gauche, l’anarchisme ayant une fâcheuse tendance à s’instituer en police de la pensée.

      • Pascal dit :

        même s’étant trouvés par hasard sur le chemin de Leclerc dans le reflux général vers l’ouest des troupes combattant les Russes, ces hommes étaient, objectivement, des alliés de ceux qui torturaient les résistants en France, des alliés du nazisme dont ils avalisaient par principe toutes les théories. Ils étaient des traîtres à part entière et des hommes dangereux. Je ne doute pas qu’ils auraient combattu aussi contre des Français, si ils en avaient reçu l’ordre. En conclusion, Leclerc a pris une décision légitime. Elle le serait aujourd’hui aussi.

        • revnonausujai dit :

          le pb est que l’execution a eu lieu le 9 mai, le LENDEMAIN de l’armistice.
          Quand on se bat pour la démocratie et la liberté, les éxecutions sommaires, ça fait tâche.
          Ceci étant, ces hommes auraient du être jugés et éventuellement condamnés pour leurs actes.
          L’ironie, c’est que deux trois ans plus tard, ils auraient pu être amnistiés en échange d’un engagement pour l’Indochine et que Leclerc les aurait retrouvé sous ses ordres.

        • Robert dit :

          Pascal,
          « Objectivement » ce n’est pas un passage à l’acte et si les miliciens ont combattu contre des français, sauf au moins une fois, ces soldats du SOL devenu LVF puis au cours du conflit ou ils étaient engagés sur le front de l’Est devenu brigade SS n’ont jamais combattu contre des français.
          Mais vous pouvez toujours extrapoler pour justifier ce crime de guerre.
          La guerre est toujours complexe et pire encore quand des idéologies s’en mêlent. Parmi les 100 000 victimes de l’épuration sauvage en France, beaucoup n’avaient rien à se reprocher, sinon d’être de droite, noble ou d’avoir été dénoncé, et à cette période un certain nombre de résistants n’étaient que des opportunistes de la dernière heure qui n’ont jamais combattu les allemands mais se sont rattrapés contre les français.
          Que ces soldats soient jugés voire exécutés pour des crimes commis, cela aurait été normal. Pour faits de guerre, non, à moins de considérer que le vaincu doit être exécuté. Les communistes qui ont trahi leur pays avant la campagne de France n’ont jamais été inquiétés à la libération, pas plus que Thorez parti se réfugier en URSS et devenu ministre de De Gaulle.
          Rien n’est simple quand on parle d’une telle période.

  22. Arkan dit :

    Les crimes ont étaient commis en Syrie et en Irak ,pourquoi les faire juger en France au frai du contribuable???

    • Belzebuth dit :

      Le contribuable français ne pond pas d’oeufs en or lorsqu’il se fait enfiler par l’état. Cela n’est donc pas un frai(cf concours halieutique plus haut) mais représente des frais.

  23. Bobinski dit :

    « exposent en outre ces mères et ces enfants à des risques évidents, notamment sur le plan sanitaire, dans une zone de conflit. »
    Attendez c’est la qu’il faut pleurer c’est ça ?…

    • ferron dit :

      oui, oui, c’est la qu’ils faut pleurer, je vois le moment où l’on va nous montrer une photo d’un pseudo « français » pataugeant dans la crasse et autre mise en scène pour bien nous culpabiliser, parce que si leur parents « français » sont allés là bas c’est que la France a échouée dans sa politique d’intégration et nanana, nanana . Vous savez ce pays, la France, tellement exécrable dans ses droits, que l’on force nos frontières pour venir vivre cette abomination sociale.

  24. v_atekor dit :

    Même pas peur !
    .
    Bon j’imagine qu’il s’agit d’une nième tentative plus médiatique que juridique, car à mon humble avis, c’est mal barré…

    • Thaurac dit :

      Pas sûr car j’ai lu une réponse ou il était dit que l’état n’aurait surement pas d’autres choix que d’accéder à ses demandes .

      • tschok dit :

        Si vous l’avez lue sur un blog de réinformation, vous pouvez légitimement douter de son sérieux.
        .
        Les vieux cons réacs aiment se faire peur, ça fait partie de leur style.
        .
        Ne me dites pas que vous avez envie de vous faire peur. Si?

        • Thaurac dit :

          Cher vieux tschock, les réac , ce sont ceux qui « réagissent  » contre l’évolution, le progrès..
          Qui voit on à chaque loi , dans la rue, des gauchistes, et ce depuis des décennies;
          alors les réac depuis 68 , c’est plutôt de ton coté qu’il faut les chercher, car c’est à partir de cette époque que, tout ce qui n’était pas de gauche , était sensé être facho, réac…
          c’est loupé et ton raisonnement idéologique devient de plus en plus minoritaire en france, c’est pour ça que vous devenez de plus en plus radicaux..(tient , tient..)

          • tschok dit :

            Thaurac,
            .
            En dépit de ce que raconte Zemmour, l’histoire de l’humanité n’a pas commencé en mai 68, elle ne se résume pas au traumatisme marxiste, et elle n’est toujours pas finie.
            .
            Pensez à retourner le disque, car il a une face B.
            .
            Ne vous en déplaise, je ne vous range pas parmi les plus radicaux. Je vous rangerais plutôt parmi les plus ataviques, ce qui n’est pas exactement la même chose.
            .
            Je ne réclame rien en retour. Mais si vous pouviez me faire le plaisir de me ranger tout simplement dans le camp de libéraux, il se pourrait, comme par miracle, qu’une de vos « analyses » tombe enfin juste.
            .
            Sans vous commander.

    • tschok dit :

      @ v_atekor,
      .
      Ouep.
      .
      La protection diplomatique est une prérogative souveraine: un Etat décide librement de l’accorder ou pas.
      .
      La protection consulaire, il n’a pas été question de la refuser, mais elle est limitée. Surtout en Syrie.
      .
      Quant au reproche de détention arbitraire, qui constitue la base de la plainte remise au parquet, on ne voit pas comment on peut le former utilement contre la France qui, précisément, ne détient pas ces djihadistes. Et on ne voit pas non plus pourquoi la France devrait répondre des conditions de détention et de jugement de ressortissants français à l’étranger.
      .
      C’est plus un coup médiatique que juridique, assurément.
      .
      Maintenant, sur le fond, la décision de ne rien entreprendre pour rapatrier les djihadistes français afin de les juger ici n’est pas celle qui garantit le mieux qu’ils seront punis. Rappelons par exemple que les forces kurdes avaient passé un accord pour l’exfiltration des djihadistes de Daech à l’issue du siège de Raqqa. Les mêmes Kurdes syriens et, sans doute, les mêmes djihadistes que ceux dont on parle aujourd’hui.
      .
      Leur capture fait très vraisemblablement partie d’un accord entre les forces kurdes et les autorités française, à la suite de cette exfiltration, qui a fait grand scandale en son temps. Du moins, on le subodore.
      .
      Maintenant il faut bien comprendre que tout repose sur le sérieux des Kurdes. Or, nous sommes en fin de conflit, c’est-à-dire que nous en sommes entrés dans la période des recompositions, où chaque faction négocie pour récupérer ses prisonniers, par exemple…
      .
      D’ici à ce que les Kurdes passent un accord avec je ne sais qui et les relâchent dans la nature, ou pire encore, les refilent aux autorités syriennes qui s’empresseront des les instrumentaliser pour nous faire chier, il n’y a peut-être qu’un pas. Ne nous réjouissons pas trop vite.
      .
      Je forme donc le vœu que les gens qui sont chargés de réfléchir au problème aient bien analysé toutes les facettes de ce pari, qui est risqué. Je dois avouer que j’ai une petite crainte de ce point de vue. C’est une affaire politiquement sensible, tous les signes montrent que l’opinion publique est hostile au rapatriement et, dans ce genre de circonstances, un gouvernement est plus volontiers démagogique que stratège: le sommet de la pyramide donne des consignes à la base, et personne ne réfléchit vraiment au coup d’après. Donc, serrons les fesses.

      • jyb dit :

        @tschok
        assez d’accord. D’autant que assez rapidement comme pour l’irak, ces individus seront monnayables. D’un simple point de vue sécuritaire mieux vaut savoir les coupables dans une prison française.

        • Thaurac dit :

          pour la sécurité de qui?

        • tschok dit :

          @ jyb,
          .
          Oui, mais les Français sont convaincus du contraire: ils pensent que les garanties pour que ces djihadistes soient jugées et punies sont meilleures en Syrie et en Irak qu’en France, alors que c’est exactement le contraire.
          .
          A force de cracher sur notre justice (juges laxistes, lois pas assez sévères, misère de l’administration pénitentiaire) on n’a plus confiance dans notre propre système et on préfère s’en remettre à celui des autres, y-compris dans la pire des situations imaginable. On récolte ce qu’on a semé.
          .
          C’est une donnée qui fait partie du cahier des charges de l’opération: pour l’instant, on ne peut pas rapatrier en France ces gens-là, parce que l’opinion publique s’y oppose, alors qu’on sait qu’ils se trouvent dans des pays où il peut se passer absolument n’importe quoi.
          .
          La prudence recommande donc de s’assurer de leur personne, à distance, en prenant avec les alliés locaux le maximum de garantie et en faisant gaffe à un truc: il ne faut pas que ça se voie, car en France, les avocats des djihadistes attendent le gouvernement en embuscade.
          .
          S’il apparaît que c’est effectivement le gouvernement français qui tient dans sa main les clefs de la prison où sont détenus ces djihadistes à l’étranger, alors la plainte pour détention arbitraire, fondée plus précisément sur l’article 432-5 du code pénal, commencera à prendre corps.
          .
          Et là, on sera dans la merde.
          .
          C’est donc un jeu d’équilibriste assez subtil.
          .
          L’autre point à prendre en ligne de compte est la versatilité de l’opinion publique: si les avocats ont la mauvaise idée de trouver la « bonne » djihadiste repentie, celle qui a été utilisée là-bas comme un ventre reproducteur, en somme, l’imbécile habillement manipulée à des fins d’exploitation sexuelle – et on sait que c’est fréquent dans les sectes, or Daech est aussi une secte – et qu’ils la mettent devant une caméra pour lui faire raconter ses malheurs de Sophie, il est tout à fait possible que l’opinion soit émue et bascule.
          .
          Et en plus, cette djihadiste idéale sera une mère de famille, avec des gosses en bas-âge, de malheureux innocents. La totale.
          .
          A ce moment-là, l’opinion publique reprochera au gouvernement sa politique actuelle et elle prendra conscience que le maintien des djihadistes français en Syrie-Irak était la plus mauvaise option.
          .
          Un effet girouette, quoi.
          .
          Cette affaire est une illustration de ce que donne un faible niveau d’intelligence collective et des risques que doit prendre un gouvernement quand il se soumet à l’opinion publique, dans un environnement stratégique exigeant.
          .
          En réalité, on mène une politique qui augmente les risques parce que notre opinion publique n’est pas prête à prendre les bonnes options.
          .
          Mais bon, ça fait partie du job: quand on gouverne, on doit gérer les merdes, vaille que vaille.

          • jyb dit :

            @tschock
            Sur ce point en particulier, je doute que l’opinion publique qui ne comprend pas 1/10 ème du pb pèse lourd. Et heureusement.
            Mais constatez que même des intervenants réguliers du blog nous expliquent qu’il faut une politique d’élimination séléctive alors même qu’elle est « officieusement » reconnue et qu’on en a régulièrement parlé.
            détention arbitraire ? irak, état souverain et reconnu. Les criminels français peuvent etre jugés par une juridiction locale
            dès lors que certaines conditions sont remplies. C’est le cas pour les trafiquants de drogue par exemple.
            syrie, zone de non souveraineté…on donne l’identité de nos ressortissants à la croix rouge et on fourbit notre arsenal dilatoire, ou on demande leur rapatriement…

          • ferron dit :

            une « élianisation » de la situation en somme…..

  25. Raymond75 dit :

    Les avocats font le travail pour lequel ils sont payés tout simplement : ils le font souvent avec outrance. S’ils étaient payés par les victimes, ils diraient exactement le contraire ; s’ils étaient payés par l’État, ils défendraient les décisions prises. La justice n’est le plus souvent qu’un jeu de rôles, et les plus riches gagnent le plus souvent.

  26. lym dit :

    Il faudrait sans doute aussi se demander comment la barbue « Kön qui ose tout », de sa geôle bien méritée d’un non-état kurde, fait pour être représentée par un avocat ici: Qui paie ce mercenaire (de l’abus) du droit pour ce job??!

  27. Grosminet dit :

    Madame,Monsieur,

    C’est avec « regrets » que les peuples opprimés par Daesh vous annoncent le « malheureux » décès de votre enfant,celui ci s’étant violement jeté contre une innocente cartouche ….

    Veuillez trouver ci joint la facture pour « réparation physique » ainsi les dommages et intérêts pour la dite cartouche victime de cette odieuse agression

  28. billbyr69 dit :

    On parle ici de personnes qui sont allées faire la guerre dans un pays afin d’instaurer un régime islamique basé sur la charia. Système qu’ils veulent imposer à la terre entière en tuant ou en obligeant à se convertir.
    Ces personnes sont en guerre contre la France et désormais elles en appellent à la France :
    – pour échapper aux conditions de détentions locales autrement plus dures ;
    – pour faire condamner cette France parce qu’elle ne les aide pas ;

    A quand les plaintes des familles de criminels de guerre (de Nuremberg ou de La Haye) ?
    Je n’ai pas entendu de repentance de la part de ces « victimes ». On doit parler de ces personnes qui applaudissaient lors des attentats de 2015 en France.

    Pour ma part, elles peuvent rester indéfiniment là-bas. Qu’elles répondent de leurs actes sur place !!!
    En étant plus dur, on aurait évité cette plainte si elles avaient été déchues de leur nationalité.
    Il est intéressant de savoir qu’au moment où les saoudiennes enlèvent le voile intégral en ARABIE SAOUDITE des françaises font le contraire………

  29. Myshl dit :

    Y’a pourtant une solution simple. C’est du limpide…
    On ne peut détenir arbitrairement que des vivants.
    Il suffit donc de s’arranger pour ne détenir que des non vivants.

    Et les baveux, les avocats, les culs de promos des « études de droit »,
    condamnés pour se faire connaître et gagner leur vie pitoyable à défendre des coupables…
    Les avocats tels le fruit creux après qu’on leur a retiré le noyau,
    les avocats sont du vide.

    Aux soldats de toutes armées et armes:
    Arrangez vous pour que vos ennemis ne sachent jamais ce qu’est un avocat en France.

    • Myshl dit :

      Quant aux enfants, quelques dizaines…
      En France la corporation des avocats, la mafia des avocats,
      se fait essentiellement son fric en disloquant des familles,
      en faisant voler leurs enfants à un des parents, généralement le Papa.

      Les avocats se foutent ici des gosses, qui pour eux ne sont que des bien mobiliers.
      Ils en exécutent des dizaines de milliers par an en France,
      pendant qu’ils se font leur beurre sur les divorces.

      Alors, les « avocats », les baveux, ne venez pas nous emmerder avec les enfants d’ailleurs pendant que vous vous foutez des enfants d’ici.

      J’ai la haine. La haine des ratés des études de droit qui font tout de travers.
      La haine des baveux qui osent, jusque d’en leur fauteuil, emmerder ceux qui font,
      dont nos soldats.

      Les avocats sont des nécrophages. Des coprophiles.
      J’ai la haine.

      • Thaurac dit :

        On dit que les crapules , connaissant bien le droit français ( ses faiblesses) feraient de bons avocats, mais les mauvais avocats font de très bonnes crapules car parfois, il faut entendre ce qui font dire à leurs clients pour prouver l’innocence.
        Une autre, fraîche.
        Demandez vous pourquoi dans le nord, l’islamiste a tabassé sans raison des gardiens.
        Merci l’avocat;
        Il allait être extradé vers les usa sous peu, alors autant purger une nouvelle peine en france, où ils ne prendra guère, et où il pourra sortir bientôt soit en engrossant une visiteuse (ou visiteur ou son avocate, ou un juge, non là je déconne(pas).
        aux usa, il part pour mini 50 à 100 ans..Pas fou l’avocat…

      • Fred dit :

        @ Myshl
        Myshl qui a la haine ? Ah ben dis donc, c’est une nouveauté, ça !
        Trêve de plaisanterie, y’a du vraiment nouveau chez Myshl : pas le verbe « tuer » en majuscules et aucune majuscule d’ailleurs, dans deux textes de lui … Alors là, j’en suis sur le cul.
        Une petite déprime ? Passagère j’espère, mon bon Myshl.

        • Thaurac dit :

          Vous postez d’où, tschok et Fred ,depuis que Solférino est vendu?

          • Fred dit :

            @ Thaurac
            Moi, de la rue de la Bérézina.
            Non, tu vois, moi je suis Anarcho-trotskiste critique tendance libertaire ; enfin, quelque chose dans le genre …
            Tschok ne semble pas être dans ma mouvance (pourtant c’est loin d’être un con, ce qui me pose souci pour mon compte). Il faut dire aussi que j’en suis le seul représentant.

          • revnonausujai dit :

            « Tschok ne semble pas être dans ma mouvance (pourtant c’est loin d’être un con, … »
            Toujours l’exagération, je me serais contenté de dire qu’il est loin d’être la moitié d’un con .
            comme dirait un angliciste aussi distingué que jupiteron, sorry, I can’t help !

      • tschok dit :

        @ Myshl,
        .
        Vous avez raison, d’ailleurs les plus récentes études scientifiques le confirment: les avocats ne sont pas totalement humains.
        .
        Vous savez qu’on considère aujourd’hui qu’il existe un principe d’unicité de l’espèce humaine. C’est-à-dire qu’elle ne comporte qu’un seul taxon, en dépit de l’existence de « races » multiples.
        .
        Cela n’a pas toujours été le cas: l’homme de Neandertal était un autre taxon, dans l’espèce humain. Mais il a disparu. Mais il subsiste dans notre génome, sous la forme de quelques bouts de codes ATCG dans notre ADN. On pense qu’on a tous quelques pourcents d’ADN néandertalien. Certains plus que d’autres.
        .
        Et on en était resté là, lorsqu’on a découvert que l’avocat n’était pas totalement humain. La grande question qui se pose en taxonomie est maintenant de savoir si l’avocat est le troisième taxon de l’espèce humaine, ou s’il est le précurseur d’une nouvel espèce, qui n’est pas humaine.
        .
        Une sorte de mutant, doté de super-pouvoirs. Un Ubermensch non-nazi. Un homme ou une femme augmentée, mais par ses propres moyens.
        .
        D’où l’hostilité de la plèbe envers l’avocat, cet être étrange.

  30. Bangkapi dit :

    Bon je n’ai aucune compétence juridique, mais j’espère un peu de bon sens comme pas mal d’intervenants avant.
    Je ne vois pas en quoi les autorités françaises font de la détention arbitraire. Car ce n’est pas la France qui les détient. Ce sont des prisonniers détenus par une entité politique et para militaire.
    Et même à les considérer comme « otages » ont va quand même pas envoyer le GIGN les sortir le là.
    Ces deux pays sont en guerre. Et en guerre on ne libère pas les prisonniers avant la fin de hostilités, donc ceux qui les détiennent ont tout leur temps.
    Mais si ceux qui les gardent n’ont pas la légitimité, sauf s’ils peuvent leur servir à quelque chose, qu’ils les transfèrent aux autorités légales du pays. La justice irakienne et celle de Bachar , et après les avocats se dém…..
    Il ne reste plus qu’à espérer que ceux qui auront à traiter ces plaintes débouterons les plaignants.
    Mais si par hasard ils obtenaient satisfaction, le risque pour leur clients c’est une élimination plutôt qu’un retour en France, car le ressentiment dans ces régions se paye au prix fort.

    • Thaurac dit :

      « Bon je n’ai aucune compétence juridique, .. »
      T’inquiète, t’es pas le seul, les juges aussi…;)

    • tschok dit :

      @ Bangkapi,
      .
      « Et en guerre on ne libère pas les prisonniers avant la fin de hostilités, donc ceux qui les détiennent ont tout leur temps. »
      .
      C’est une remarque tout à fait juste. Quand bien même considèrerait-on que la France « détient » ces djihadistes, ce qui n’est pas le cas, encore faut-il que cette détention soit arbitraire. Or, comme vous le relevez fort justement, il n’est pas arbitraire de détenir des prisonniers capturés à l’occasion d’un guerre tant que cette guerre dure.
      .
      Maintenant, cette guerre commence à prendre fin et cette plainte n’est que le premier jalon d’une guérilla judiciaire qui, en France, va prendre le relai des opérations militaires, là-bas.
      .
      Cet argument, que je trouve très sensé, va donc se périmer au jour ou l’autre. Mais pas maintenant…

  31. Sam dit :

    Comme quoi la déchéance de nationalité ça aurait pu être utile…

  32. Thaurac dit :

    Je serais curieux de voir, si un projet de loi déposé dans la journée , et proposé aux députés, contrant cette demande, avec un effet rétroactif, aurait la majorité des voix, car je me méfie comme la peste des islamo-gauchistes de Bidenchon , des communistes et des socialos ailes gauche façon hamon.

    • Raymond75 dit :

      Aucune loi ne peut être rétroactive.

      • Indicible dit :

        Aucune loi en matière pénale ne peut être rétroactive.
        En matière civile, c’est plus nuancé.
        En matière de nationalité, la seule loi de déchéance de nationalité rétroactive était la loi votée sous Vichy privant les Juifs naturalisés récemment de la nationalité française. Cela n’a pas laissé un bon souvenir…

        De toute manière, les avocats semblent faire fausse route: la République française n’a rien à voir avec la détention de ce petit monde. En revanche, ils peuvent reprocher à la France de na pas porter assistance à ses nationaux. C’est ce motif qui pourrait être gênant.

        Et franchement, ils ont voulu y aller, qu’ils y restent. Qu’on envoie des observateurs pour s’assurer qu’ils ne soient pas torturés (et pour contrer toute plainte) et baste.

  33. Kinowa dit :

    Là encore, on s’aperçoit qu’en France, tout le monde à des droits mais pas de devoir.

    • Fred dit :

      @ Kinowa
      « Droits de l’Homme » je sais ce que c’est, cela fait allusion à un texte, la « Déclaration universelle des droits de l’Homme », paraphé au préambule de la constitution de la Cinquième république française, par exemple (et de fait loi suprême du pays) et auparavant adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies le 10 décembre 1948 .
      « Devoirs de l’Homme » ? Ça renvoie à quelle référence textuelle ?
      .
      https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/d/d4/EleanorRooseveltHumanRights.png?uselang=fr
      La dame, c’est Eleanor Roosevelt.

      • Raymond75 dit :

        Le titre exact de la déclaration française est ‘Droits de l’Homme et du Citoyen’ ; il y a bien notion de droits (de l’individu) et de devoirs (du citoyen). C’est par déformation, jamais rectifiée par les médias, que l’on oublie les devoirs, avec toutes les dérives que cela entraîne. Bien entendu, ‘Homme’ s’entend au sens générique du terme, c’est à dire les hommes et les femmes, ce qu’avait oublié la Révolution française, qui a maintenu les femmes dans la situation de mineures … Mais nous ne sommes plus en 1789.

        • Fred dit :

          @ Raymond75
          Oui, tu as effectivement raison pour ce qui est du préambule de la constitution de la Cinquième république, c’est bien la « déclaration Droits de l’Homme et du Citoyen », d’inspiration nettement bourgeoise d’ailleurs.
          .
          Et moi seulement à moitié tort, car il existe aussi la « Déclaration universelle des droits de l’Homme » (de 1948) qui est celle adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies … Et subséquemment par la France :o)
          .
          Par contre, je ne vois absolument aucun « devoir » dans la « Déclaration universelle des droits de l’Homme » (de 1948).
          Et dans la la « Droits de l’Homme et du Citoyen » de 1789, on pourrait seulement voir – en creux, et cela pourrait se discuter – à l’article XIII, UN seul devoir : celui de payer des impôts. C’est pas pléthorique.

        • Fred dit :

          @ revnonausujai
          C’est vrai, mais y’a vraiment pas de quoi en faire des gorges chaudes et rappeler à tout bout de champ les « devoirs » (je ne dis pas ça pour toi, hein)
          D’une part parce-que c’est un décret qui est d’une valeur toute relative et surtout parce-qu’il n’y en a que deux ! (1°/ Participer à la défense et à la cohésion de la Nation 2°/ Payer des impôts)
          .
          Si j’ose dire : y’a plus pléthore qu’en 1789, mais c’est quand même pas Byzance :o) (CF. échange avec Raymond75 ci-dessus)

          • revnonausujai dit :

            sur la valeur relative des décrets, ça se discute largement . Que vaut une loi sans décret d’application ?; de plus, qu’il s’agisse de droit civil, pénal,fiscal, commercial,.., les parties réglementaires sont d’application aussi strictes que les parties législatives

            « défense et à la cohésion de la Nation  »
            avec des juristes motivés et retors, on peut couvrir un sacré panorama avec ces deux notions, c’est juste une question de volonté politique !

      • Thaurac dit :

        Ils ne sont plus adaptés aux réalités d’aujourd’hui, c’est comme tout, il a besoin de mise à jour!

      • Kinowa dit :

        @Fred,
        si mes souvenirs sont exacts, dans la constitution les devoirs de l’homme sont mentionnés tout à la fin, et comptent sauf erreur de ma part, six articles.

  34. Yallingup dit :

    Et la miss König, ça ne lui vient pas à l’idée d’assumer ses conneries?

  35. Duc d'Orléans dit :

    Vous n’allez quand même pas vous faire avoir par ce numéro de cirque qui provient d’un quarteron d’avocats sans cause qui cherchent à faire parler d’eux pour draguer de futurs clients !

  36. courmaceul dit :

    Ces avocats font tout logiquement leur travail.

    • Thaurac dit :

      logiquement, ce mot me fait tiquer , j’ai failli en balancer un au bâtonnier pour malversations, jadis….

      • tschok dit :

        Et vous ne l’avez pas fait parce que l’avocat en question, c’était… le bâtonnier.

  37. Pravda dit :

    Reponse à court terme
    « puisque le kurdistan n’existe pas et ne peut en temps qu’Etat juger ces braves personnes, nous ne pouvons leur demander de les liberer faute d’autorité compétente à qui transmettre la requête… »
    Et à moyen terme, modification de la constitution si nécéssaire, déchéance de nationalité.
    « Mme Konig ? connait pas … »

  38. Maître Folace dit :

    Les avocats français doivent se soumettre à une règle de leur corporation : l’interdiction de se faire de la publicité (par les moyens classiques : affiches, encarts dans les journaux, etc.).
    .
    Pour se faire connaître en contournant cette règle professionnelle, certains avocats (et c’est le cas de ceux dont on parle ici) se font les défenseurs de causes qui « font le buzz », comme on dit d’nos jours.

    • Robert dit :

      Maître Folace,
      Très bien vu. Et ils continuent à défendre l’idéologie régnante dans les médias par la même occasion, ce qui leur vaudra invitations, publicité gratuite et bons sentiments inclus.

  39. nico 80100 dit :

    Laissons les pourrir là bas. Ils ont quitté la France pour leur pseudo kalifa en cultivant la haine de la France et maintenant que tout se casse la gueule ils veulent rentrer.
    Trop fort, plus fort que du roquefort. Leurs avocats chapeau bas. Personnellement si en trouvant la solution de les foutre sur orbite sans rien utiliser comme moyens de locomotion , les cons ils ne finiront pas de tourner autour de la terre. Au moins on aurait une paix royale.
    Franchement ça me fait mal au c.. de savoir que les impôts que l’on paye serve à financer leurs rapatriements.
    J’espère que c’est juste une nouvelle sortie médiatique de leurs cons d’avocats pour se racheter ou s’acheter une « soi- disant » conscience.
    Personnellement la pire des ordure peut avoir droit à un avocat. Eux non qu’ils crèvent là bas.
    Ces fameux djihadistes et leurs familles ont épousé une cause qu’ils l’assument jusqu’au bout. En Syrie et en Irak il y a un état de droit, que le problème soit réglé là bas

  40. MAS 36 dit :

    Non les vraies questions à se poser pour tous les fascistes religieux barbus incarcérés en France, c’est 1°)  » QUI PAYE LES AVOCATS ?  »
    2°) d’où vient cet argent ?
    3°) Qui sont les soutiens cachés de ces tueurs ?

    J’aimerais bien lire une enquête de journalistes sur ces questions .

  41. Paf le Chien dit :

    Voilà ce qui arrive lorsque suite à un malheureux lapsus on annonce que « l’on va traiter au cas par cas » au lieu de « on va traiter au coup par coup ».

  42. Thaurac dit :

    Il faut seulement amener les avocats français, en tchador, pardon , en tenue d’apparat à la ligne de front syrio-kurdes, là bas, leurs effets de manche pourraient amuser un temps la galerie…

  43. Paleo dit :

    Faudrait penser aussi à accueillir nos traducteurs,..c’est important pour la cohésion et la sérénité des opérations actuels et futurs. On doit oublier personne sur le terrain…

    • Thaurac dit :

      Cela est le plus important , on va faire comme en algérie, les laisser se faire massacrer.

    • MAS 36 dit :

      Merci pour eux, notamment les traducteurs Afghans oubliés pour plus d’une centaine d’entre eux par nos  » Autorités » alors que ces mêmes « Autorités » ouvrent nos frontières à des centaines d’immigrés clandestins qui eux n’ont pas risqué leur vie pour la France.

  44. lechavenois dit :

    La France est reconnue pour sa droiture, son intégrité, sa grandeur et donc son respects pour les conventions, les textes, les traités internationaux qui régissent la diplomatie internationale.
    .
    Aussi, convaincu que face à l’adversité, la France saura une fois de plus se distinguer en respectant la souveraineté d’un pays tiers.
    .
    De ce fait, garantissant une fois de plus, sa non-ingérence dans la politique intérieure d’un pays reconnu par la communauté internationale, la France ne pourra qu’approuver le jument des prisonniers membres de Daesh, par un tribunal reconnu par le pouvoir actuellement en place en Syrie, à savoir, le régime de Damas.
    .
    ( Dans la vie, on a toujours le choix, mais ses choix, il faut savoir les assumer !.. )

    • Belzebuth dit :

      Non ! Ce n’est pas possible ! Après les chèvres pour les légionnaires les juments deviennent un centre d’intérêt pour les jihadistes ! Il va falloir appeler Brigitte Bardot à la rescousse pour mettre fin à ces exactions !

    • lechavenois dit :

      oups !
      .
      « …qu’approuver le jument des … »
      .
      lire :
      .
       » …qu’approuver le jugement … »

  45. Fred06 dit :

    Que les avocats français partent en Syrie défendre leurs clients, et ainsi apporter au monde notre savoir faire en matière de justice.

  46. Habitué dit :

    L’OAS était une organisation terroriste qui perpétrait de nombreux attentats en France et qui fut éliminée avec une telle efficacité qu’aucun avocat ne crut bon de prendre la parole.

  47. Clément dit :

    L’ironie de l’État de droit.
    C’est dur de leur reprocher de vouloir jouer selon nos règles, même si ce retournement de veste est bien opportuniste !

  48. Hordom dit :

    De l’intérêt confirmé de ne pas les laisser rentrer. Que chacun assume jsuqu’au bout.

  49. Nihilo dit :

    Je trouve le sujet intéressant et enrichissant pour l’Etat et ses fonctionnaires et élus.

    Car le combat se livre aussi dans le domaine du droit et pas seulement dans les domaines militaire, religieux, et politique.

    Et en face de ces avocats, il y a des juges antiterroristes. Et ce ne sont pas des incompétents. Vu leur salaires, ce n’est pas l’argent qui les motive. C’est la foi en la nation, la justice, et l’Etat. Leur foi vaut largement celle de ces soi-disant djihadistes.

    Et ces juges trouveront la solution pour protèger l’Etat. Si elle n’existe pas, les politiques nationaux voteront une loi ou amendement adéquat.

    Tout ceci est instructif. Nous apprendrons à encore mieux combattre ces criminels et traîtres.

    De plus cette affaire pourrait tout-à-fait motiver les politiques nationaux à combattre l’idéologie du terrorisme islamiste, à mieux le comprendre.

    • MAS 36 dit :

      Enfin ! un texte positif, qui ne fait pas dans l’auto-flagellation si typique de notre culture nationale. Et bien oui vous avez raison , il y a encore des fonctionnaires compétents qui défendent l’ Etat et ses institutions. Il y a aussi des citoyens qui se mettent au service de leur pays au quotidien. La « baraque » France n’est pas prête de tomber.

      Le combat sera long , dans les sable du Mali, comme dans nos rues, école. Il n’y a pas d’alternative. Subir le mode de vie des fascistes religieux , ou garder notre liberté , chèrement acquise au fils des siècles.