Les députés russes approuvent l’accord sur la base navale de Tartous, en Syrie

Jusqu’à une date récente, le port militaire syrien de Tartous n’était officiellement qu’un « point d’appui matériel et technique » pour la marine russe, conformément à un accord conclu en 1971 entre Moscou et Damas.

Puis, à partir de 2015, ce « point d’appui » a une pris de l’importance avec l’intervention militaire russe pour soutenir le régime syrien. D’importants travaux y furent effectués afin de pouvoir accueillir des navires militaires imposants. Et une batterie de défense aérienne S-300 fut installée plus tard.

En mars de cette année-là, le chef du comité du Conseil de la Fédération pour la défense et la sécurité, Victor Ozerov, avait assuré auprès de l’agence Interfax qu’il n’était pas question de faire de Tartous une « base permanente » afin d’éviter une « escalade du conflit en Syrie ».

Mais finalement, les plans furent changés. « Nous aurons de manière permanente une base navale militaire à Tartous. (…) Les documents nécessaires sont en train d’être préparés », fit en effet savoir, en octobre 2016, Nikolaï Pankov, le vice-ministre russe de la Défense.

Ainsi, un nouvel accord entre Moscou et Damas fut signé en janvier 2017. Et, ce 21 décembre, il a été ratifié par les députés russes (il devrait l’être par les sénateurs dans quelques jours).

À cette occasion, l’on en a appris davantage sur cet accord. En effet, ce dernier prévoit « l’agrandissement des installations portuaires » sur 24 hectares ainsi que « la modernisation des infrastructures » du port de Tartous. En outre, il précise que jusqu’à 11 navires russes pourront y être à quai simultanément.

« La Russie pourra utiliser gratuitement les infrastructures du port de Tartous, parmi lesquelles des postes d’amarrage à quai et des entrepôts », a souligné Nikolaï Pankov.

Enfin, cet accord a été conclu pour une durée de 49 ans. Ensuite, il pourra être prolongé automatiquement tous les 25 ans, sauf en cas de désaccord entre Moscou et Damas.

Pour rappel, avec celle de Hmeimim, la Russie dispose, pour ses opérations aériennes, d’une seconde base permanente en Syrie. Avec celle de Tartous, la marine russe pourra ainsi déployer davantage de navires en Méditerranée ainsi que dans l’ensemble du Moyen-Orient.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Jacot la paille

    • de Comte Serge

      • de Scalp

        • de Robert

    • de Bouli

  2. de Auguste

  3. de Jacques 29

    • de Alpha

      • de eric

      • de Jacques 29

        • de Alpha

          • de Robert

      • de didier1000

        • de Szut

          • de Roger

    • de Szut

      • de Roger

  4. de Fan' de L'OTAN

    • de Cimourdain

      • de claude

      • de Jacques 29

    • de tschok

      • de Jacques 29

    • de Je m'excuse de vous demander pardon

    • de MD

    • de Robert

    • de eric

      • de Jacques 29

        • de GELASE

        • de Polymères

          • de didier1000

          • de Szut

        • de Lagaffe

      • de Robert

  5. de thaurac

    • de Lagaffe

  6. de Duc d'Orléans

  7. de Carin

  8. de felipe

  9. de aleksandar

  10. de Szut

  11. de MD

  12. de didier1000