La Chine ne tolérera pas la présence de navires de l’US Navy à Taïwan

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

42 contributions

  1. Carin dit :

    Annexer tout les îlots de la mer de Chine en imposant ses vues aux pays qui sont parfois juste en face de ces îlots peut amener d’autres pays à penser que c’est normal.. du coup l’amerique annexe (économiquement Taïwan) ! Si la Chine ne veut pas que l’eleve retienne la leçon, il ne faut pas la donner!!!

  2. dodudindon dit :

    en résumé, d’une part les Chinois continueront à protester aussi fermement qu’inefficacement contre la venue d’un navire US ; et, d’autre part, les US –ou au moins Trump– sont prêts à lâcher Taïwan si la Chine leur achète assez de choses. Il n’a pas précisé à combien il évaluait Taïwan ? il y a quelques années je pensais que la Chine oublierait la dette colossale que les US lui doivent pour prix de la « réunification » de Taïwan.

    • Yannus dit :

      Bonjour,
      Cela veut dire que la Chine considèrera la venur de bâptiments de guerre à Taïwan comme une agrassion de son propre territoire mais qu’elle n’a pas envie de se lancer dans une opération de réunification pour l’heure.
      Je pense qu’il vaut mieux que la France arrête de livrer des armes à Taïwan, cela lui est tout le temps retombé sur le pif.

      • Hounavia dit :

        les armes français, techniquement sont plus faibles que ceux de la Chine, aucun menace pour la Chine.

  3. Frédéric dit :

    Et Trump a accepté les exigences chinoises demandant à la presse US de ne posé aucune question lors du prochain sommet entre les présidents Chinois et Américain. C’est le premier a avoir  »baissé son froc » en 30 ans sur cette demande… Taïwan ne peut pas compté sur cet incapable en cas de vrai crise.

  4. Dany40 dit :

    Le cas de Taïwan est très important car il incarne à quel point les annexions d’îlots par la Chine ne sont que des actions économiques … et pas vraiment une expansion stratégique.
    Il suffit de regarder une carte. Tant que Taïwan (en tant que puissance militaire ennemie) reste vivace sur son territoire et bien toutes les défenses chinoises et stratégies de déni d’accès sont massivement fragilisées. Depuis cette île on est à peine à 1000km du coeur de la Chine, autant dire que quasiment toutes les installations vitales chinoises sont à portée.

    Cette île est un pieu enfoncé dans le flanc des défenses chinoises … le jour où Taïwan sera envahie, là on pourra dire que la Chine s’impose en patron en Mer de Chine.

    • Rigel dit :

      De Corée du sud, du Japon, la Chine centrale est à même distance…..à un jet de missile balistique ou de croisière.
      Les sous marins US peuvent tout aussi bien traiter les cibles chinoises si d’aventure ce pays attaquait ses voisins.
      La Chine fait exactement la même chose que le Japon 70-80 ans plus tôt, son fameux « collier de perles » comme ils l’appellent sert leurs intérêts stratégiques économiques (pétrole du M-O) et donc militaire, car comme vous le savez une puissance économique comme celle de la Chine, seconde mondiale, se veut forcément aussi militaire.
      Ce fut le cas de l’Angleterre jadis, des USA et de la Chine aujourd’hui.
      La Chine s’impatiente de devenir la première puissance, plus elle agira en annexant, en occupant iles disputées et ilots en mer de Chine, plus elle menacera moins le monde voudra voir son expansion déborder au delà de sa zone d’influence et plus elle sera confrontée à l’occident emmené par les USA. La liberté a un coût certain qu’il faut savoir payer pour la défendre.

      • Dany40 dit :

        Certes …. mais tant que Taïwan est là le fameux collier de perle restera incomplet et donc globalement inefficace …. une « ligne » de défense n’est valable que si elle est complète. Si elle est percée en un point clair, et que ce point est un énorme porte avion naturel aux structures militaires importantes, votre ligne de défense devient uniquement symbolique et politique … par contre militairement ….

  5. werf dit :

    La diplomatie US est au point mort et tous les pays en profitent. Le Pakistan vient de déclarer qu’il fera abattre les drones US frappant son territoire, la Chine joue avec Taïwan, la Corée du Nord provoque, la Russie, aussi, en Syrie, sur la rive est de l’Euphrate. Les risques sont grands d’un « accident » qui peut conduire au désastre, surtout avec Trump…

    • sentinelle dit :

      surtout répéter bien le discours des médias français main stream ou de ceux inféodés aux démocrates qui n’acceptent pas leur défaite

    • JF dit :

      Trump a ses défauts, mais toutes les zones de tension que vous citez, étaient déjà bien présentes sous OBAMA. Lorsque Vous désirez faire de la propagande, renseignez vous auparavant si vous voulez être crédible.

  6. Greg dit :

    Il y a regulierement des avions dde l’US navy de passage a Taiwab, une paire de f18 ces jours ci par exemple. Cette agitation chinoise masque une attitude aggressive car la Chine a mis en pkace des patrouilles aeriennes faisant le tour de l’ile, ce wu’elle ne faisait pas avant.

  7. Raymond75 dit :

    J’avais fait un séjour de deux semaines chez une amie chinoise il y a une quinzaine d’années. Tous les soirs à la télévision (entièrement contrôlée par le gouvernement) il y a un reportage sur le Tibet chinois et sur Taïwan chinoise. A la différence des occidentaux qui s’excitent très vite, les chinois sont capables d’attendre très longtemps, mais ils ne lâcheront pas : Taïwan est chinois. Il y a de grands liens économiques entre cette île et la Chine, et u ne histoire commune. J’ai eu l’occasion de discuter (à Paris) plusieurs fois avec des étudiants taïwanais : ils ne veulent pas entendre parler de la Chine actuelle, et veulent défendre leur jeune démocratie. C’est à cela que la Chine et les USA doivent réfléchir : ce ne sont pas les gesticulations militaires (sauf invasion) qui permettront de résoudre le problème (d’une façon ou d’une autre), mais l’adhésion de la population.

    • Lucasky dit :

      j’ai rencontré un français dans la rue de Sarcelles, il m’a dit que la France va recoloniser le monde entier.

  8. thaurac dit :

    Dette us
    les Chinois avec 1 270.5 milliards de dollars détenus.
    Japon 1 197 milliards de dollars.
    les paradis fiscaux des îles des Caraïbes détiennent pour plus de 300 milliards de bons du trésor américains
    les « Oil Exporters » avec 293.2 milliards de dollars
    Brazil 255.3
    United Kingdom 222.8
    Switzerland 222.7
    Ireland 216.4
    Hong Kong 193.2
    Luxembourg 184.8
    Taiwan 172.5
    Singapore 116.0
    India 115.6
    Belgium 110.7
    Russia 89.9
    Germany 80.2
    On disait que les Russes vendaient massivement leur Tbonds… ils en rachètent même en réalité
    On disait la même chose des Chinois. Il n’en est rien.
    On disait la même chose pour le Japon en faillite… rien. Il conserve ses Bonds du Trésor.
    http://www.economiematin.fr/news-dette-americaine-bonds-tresor-argent-chine-pays-japon-sannat

    • Dany40 dit :

      Certains ont voulu croire que le fait de posséder de la dette US pouvait donner une quelconque influence à qui que ce soit sur Washington. A vrai dire c’était le seul argument pour tenter de nier la subordination massive de l’économie chinoise aux bonnes volontés américaines (Usa + alliés très proches = 50% des exportations chinoises) .
      Mais cette histoire de dette et d’influence et totalement fausse. Premièrement parce que même si elle en possède la plus grosse part, la Chine est loin d’en posséder une majorité. Deuxièmement parce que tout le monde veut acheter de la dette US … c’est la placement le plus sûr qui soit (il fait parti du portefeuille de placements sûrs comme le Livret A ou les assurances vie).
      Donc non en effet …. le fait de posséder de la dette US ne permet aucune influence sur les USA.

  9. mayce dit :

    Serieux , je ne vois pas ce que les chinois feraient a la marine US mais bon il faut protester pour la forme .

    Le fait est que la chine est fortement dependante des voies de navigations maritimes etant donné qu’elle importe quasiment tout son besoin en matière première , c’est pour cela que Taiwan ou les iles japonaises sont vitales pour la chine etant donne que ces zones sont sur le tracé de ses voies maritimes strategiques .

    Les americains se retrouvent là en position de force concernant le dossier Nord Coréen etant donné qu’ils sont capable d’appuyer sur le trafic dans ses zones là . et si l’australie et le Japon s’y mettent ..

    Le truc est que je ne comprends pas trop cette « prudence » de la russie , generalement loquace, sur le dossier

    • Rigel dit :

      La Russie a un gros problème, son économie qui végète, ne survit que grâce au pétrole et au gaz. La conversion ne s’est pas faite. La Russie se prend toujours de lourdes sanctions financières et économiques, elle espérait que la Chine allait résorber son surplus de production pétrolière, raté, la Chine se tourne massivement vers les énergies renouvelables (pollutions dramatiques des mégalopoles dû aux énergies fossiles) et la Russie est aussi carrément snobée par les chinois…
      Elle a donc franchement intérêt à se taire d’autant plus qu’elle menace, comme la Chine, ses voisins, en a même attaqués (l’Ukraine). Je la vois mal en donneuse de leçons sur ce dossier et d’autres…..

  10. James dit :

    Taïwan n’a qu’à voter pour demander leur rattachement aux USA ou à l’Europe! :o)

  11. lym dit :

    « Les mots de Li ont envoyé un avertissement à Taïwan et ont tracé une ligne rouge claire »
    Trump va-t’il faire le chien fou en premier avec la CDN ou Taïwan… ou les deux?
    Un tel porte-avion naturel en face de la Chine a tout de même plus d’intérêt a être conservé voire développé qu’un Hong-Kong ou autre Macao! Ne serait-ce qu’en réaction à leur attitude en Mer de Chine qui, même si elle porte ce nom, n’est pas la Mer des chinois…

    • Rigel dit :

      Seules ses eaux côtières dans les 12 milles nautiques ou marins (22 km) sont chinoises (traités internationaux), sauf si la Chine fait comme bon nombre d’autres dictatures, viole tous ces traités.
      Donc la mer de Chine n’appartient pas à la Chine. Comme le plateau continental de l’Arctique n’appartient pas plus à la Russie qui le revendique qu’au Canada, USA ou Danemark (Groenland).

  12. Franz dit :

    65,7 milliards d’€ pour les OPEX aux États-unis… c’est quand même un autre monde.

    • Orion dit :

      Comparons ce qui est comparable, à l’échelle on est a un niveau similaire, il n’y a qu’en R&D que les USA explosent.

  13. ltikf dit :

    On voit bien que la Corée du Nord est utilisée par la Chine comme élément provocateur pour les US… Maintenant que Trump a mis les points sur les « I », le menace se fait plus directe. De toute façon, sous un prétexte ou un autre, il faudra que la Chine et les USA règlent la question du leadership mondial. Il est encore un peu tôt pour la Chine je pense… En tout cas ca chauffera un jour – et ce n’est pas la France avec ses budgets d’armement sinistrés qui risque de peser dans la balance.

    • Barfly dit :

      C’est vrai.
      Quand la courbe déclinante (temporaire ou définitive ?) d’une grande nation croise la courbe ascendante d’une autre grande nation, alors il peut y avoir une confrontation majeure surtout si ces deux nations ont des intérêts divergents dans une même région, Asie pacifique en l’occurrence, surtout si les points de tensions se multiplient (CdN, Taiwan).
      Que les chinois se méfient quand même Twain a du répondant surtout au niveau aérien.

    • Rigel dit :

      Ce n’est pas la zone d’influence de la France, seuls le japon, la Corée du Sud, l’Australie, les Philippines et le Vietnam (ennemi déclaré de la Chine) plus les USA avec les aléoutiennes dans la zone nord pacifique et Guam plus au large sont en mesure de contrer efficacement les chinois.
      Par contre, comme ils viennent en méditerranée invités par je ne sais qui, on peu les renvoyer manu militari chez eux, idem pour l’Océan Indien avec la Réunion, et Djibouti. L’Angleterre y a aussi beaucoup d’intérêts, c’est pour cela qu’elle reconstitue sa flotte avec deux grands porte avions et des sous marins modernes comme la classe Astute.
      Tout le monde parle fort, mais tout le monde a besoin de chacun …. eux pour nous refourguer leur matos, le marché chinois ne suffit absolument pas, et nous pour leurs sous (investissements) , nous sommes imbriqués. Notre croissance dépend de l’investissement, leur sécurité intérieure ( absence de graves troubles sociaux…, chômage, pauvreté….) dépend de nos importations.
      Si un conflit devait malgré tout éclater ce serait désastreux pour le monde entier.

      • Barfly dit :

        Rigel, tu as oublié l’Inde (c’est pas des moindres) dans les nations capables de contrer la Chine.
        Mais comme tu le dis tout ce beau monde est très imbriqué économiquement donc ce n’est pas dans leurs intérêts de se faire la guerre. Sauf point de tension extrême… ce qui est le cas de la CdN et de Tawain.

    • Davy Cosvie dit :

      @ ltikf
      Ce n’est pas exactement une question de leadership mondial : le problème est plutôt celui du leadership de chaque capitale sur son propre territoire. Le Gouvernement de Pékin n’est pas réellement le maître en Chine de même que la Maison Blanche ne gouverne pas vraiment les USA.
      .
      Ceci est une notion assez difficile à concevoir pour nous autres Français hexagonaux et jacobins mais c’est une clé pour comprendre les difficultés qui résultent du manque de cohésion des États-continents (et, hors sujet mais opportun et pertinent, l’échec inéluctable d’une UE politique).
      .
      Ces difficultés donnent lieu à des réactions et attitudes qui peuvent nous sembler irrationnelles sur la scène internationale mais dont il faut chercher l’origine dans les tensions intérieures des États concernés.

    • Françoise dit :

      @itiki : Une Chine dictatoriale ne mènera à mon avis jamais le monde. Elle vivera comme l’URSS.

  14. Dfb dit :

    Mais que ca pete et qu’on en finisse. Cela redemarrera l’economie mondiale avec tout a reconstruire.

    • ji_louis dit :

      Il n’y aurait plus personne pour reconstruire quoi que ce soit!

      • mkm dit :

        Seul l’Afrique survivra car non concerné par les prises de partie entre grandes puissances (usa, europe, asie, moyen orient…)

    • thaurac dit :

      Mais loin, alors, si possible

    • Rigel dit :

      Ou RIEN car tout sera irradié pour l’éternité, les survivants se cacheront sous terre pour éviter de cramer sous l’effet de la radioactivité.
      A l’heure actuelle on parle beaucoup de conflit nucléaire, s’il advient, peu de chance qu’il soit limité à une seule région de la planète.
      A terme l’hiver nucléaire qui s’en suivra se chargera d’éteindre pas mal d’espèces animales dont la nôtre et végétales, l’hiver nucléaire c’est la radioactivité mais pas seulement, ce sont des milliards de tonnes de produits chimiques, de poussières dans l’atmosphère qui viendront obscurcir la lumière solaire pour des décennies, la terre tourne sur elle même, les nuages de poussière toxiques en feront de même pour se répandre tout autour de la terre.
      Au final, extinctions massives due à l’Homme cette fois ci.
      La terre s’en remettra, sans nous !

      • Frédéric dit :

        Cela dépend du megatonnage utilisé. On est tout moins des charges gigantesques de plusieurs dizaines de Mt conçu dans les années 50/60. La destruction des centres administratifs, militaires et industriels des grandes puissances peut être effectué par des bombes relativement modestes vu la précision des missiles actuels.

        • Szut dit :

          Le fameux tzar bomba, une cinquantaine de mégatonnes. Ce machin était tellement massif et lourd qu’il était militairement inutilisable. Mais c’était l’occasion de démontrer au monde admiratif que c’est l’URSS qui avait la plus grosse. Apres cet orgasme russe, les puissances nucléaires se sont tournées vers des bombes nettement plus modestes souvent inférieures à la mégatonne. On peut en effet faire significativement plus de dégâts avec 50 fois une mégatonne qu’avec une fois 50 mégatonnes.

      • Françoise dit :

        Je crois que l’Afrique en réchapperait. Elle aurait juste des nuages radioactifs. On voit bien comment les gens peuvent continuer à vivre autour de Tchernobil et là où ça a explosé au Japon.