Le flou persiste dans les annonces faites au sujet de la hausse du budget des Armées en 2018

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

32 contributions

  1. cases olivier dit :

    seuls les imbéciles (au sens latin du terme) croient les promesses du politique!!

  2. cipal dit :

    les fumistes persistent et signent , les laudateurs des enfumeurs peuvent s’abstenir de me répondre, les faits sont têtus et les menteurs s’enferrent dans leur médiocre propos, je maintiens que ces guignols de Bercy aux ordres des petits marquis élyséens avec sa médiocrité premier aux commandes se foutent des armées, y’en a marre !

  3. ScopeWizard dit :

    Hasard et coïncidences … et bordel au pouvoir …
    .
    Bon , allez , maintenant que j’ ai fait preuve d’ une telle précision dans l’ analyse , je vais me coucher … suis fatigué … 🙂

  4. bob dit :

    Déclaration de nos politiques = valeur ZERO
    Budget des armées = variable d’ajustement pour Bercy.

    – 850 milions en 2017
    1,6 ou 1,8 en M 2018 mais que 650 millions de prévu pour les OPEX-OPINT alors que le cout réel est de 1,3 M € donc on peut soustraire 650 milions. Le PM veut que le MINAR assure seul le cout des missions.
    Sans oublier le 1,1 milliard € qui 2017 qui reste gelé et donc de grandes chances de ne pas pouvoir l’engager avant fin 2017 (budgétairement fin des commandes en octobre). Quid du 1,1 milliard €, reporté sur 2018 ou annulé ?
    Donc au final, une communication catastrophique du gouvernement et pour un résultat très moyen car impossible de connaitre exactement le montant réel à venir.
    Nous devrions bientôt entendre dans les médias « mais que font nos armées après le passage d’IRMA ? » ils font avec les moyens que donnent les politiques…….

  5. OTOOSAN dit :

    « Le député El Guerrab, mis en examen, devient membre de la commission de la défense de l’Assemblée
    Source Le Monde »…….Je suppose que ce député va pouvoir dissiper ce « trouble » …

    • cipal dit :

      Après les idiots utiles, les zozos béats, maintenant les voyous, et la guide du parlement elle est où ? décidément plus çà va plus je vais finir par regretter les précédents et pourtant …
      mais plus rien ne surprend j’ai même entendu casse toi de là le communiquant parler de général comsup aux Antilles , pour un type né à Ollioules avec vue sur la rade même pas foutu de faire la différence entre Amiral et Général, élu du Var çà devient franchement limite… parler pour ne rien dire (comme son maître) , ne rien comprendre à rien et se complaire dans la langue de bois, juste un peu gonflant !

    • Céphée dit :

      À défaut, il nous apprendra à foutre des coups de casque aux terroristes.

    • Kinowa dit :

      @ OTOOSAN
      Les « en marche » ça osent tout, c’est à ça qu’on les reconnait.

  6. Romulus dit :

    C’est de moins en moins flou au contraire. Cela sent l’arnaque à plein nez, d’où les récentes déclarations assez virulentes du CEMA.
    De plus, Macron avait annoncé en juillet dernier -pour calmer les militaires après la crise – que seul le budget de l’armée serait augmenté en 2018…et depuis nous avons appris que les budgets de l’éducation nationale, de la justice et de l’écologie serait également augmentés.
    Loin de moi l’idée de dire que ces augmentations ne sont pas justifiées (surtout pour la justice) mais pour tenir le déficit à moins de 2,8% (demande de l’Allemagne pour en contrepartie nous soutenir sur les reformes de l’Europe), on voit bien qu’il sera impossible pour le gouvernement de tenir ses promesses en ce qui concerne l’augmentation du budget de la Défense.
    Et donc, ce que je reproche le plus à ce gouvernement, c’est qu’au lieu d’assumer le non-respect de leurs promesses et d’expliquer pourquoi, il continue de communiquer sur une forte augmentation du budget en truquant sur les chiffres avec les Opex et les recettes exceptionnelles comme expliqué dans l’article. Et par la même, il ment à nos concitoyens qui de bonne foi vont penser que nos armées disposent de tout les moyens nécessaires. Nous avons déjà connu cela en 40, dormez tranquille, nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts ! On connait la suite, le réveil a été plutôt brutal pour les Français.

    • Léonard dit :

      De plus, ça c’est le plan « si tout va bien » (du point de vue du gouvernement): la réforme du code du travail et les autres réformes et réductions budgétaires passent sans paralysie majeure de l’économie par les grèves, l’économie française continue à montrer une certaine embellie, le chômage baisse. Si tout ne va pas aussi bien que prévu, il pourrait y avoir des rabots… notamment sur l’augmentation du budget de la défense (qu’il faut effectivement relativiser beaucoup, comme le montre bien cet article).

  7. Patriote35 dit :

    Le brouillard de la guerre, est plus lisible que l’incertitude de la politique. 😉

  8. Bricoleur dit :

    Nous n’avons même plus les moyens de projeter des forces de police et des secours en cas de catastrophe naturelle. Voir IRMA: pillages massifs hallucinants , 1 malheureux CASA et 1 puis 2 PUMA sur place 36 heures après le cyclone, pas de navire capable de beacher des véhicules. Certains raillent les Pays-bas, mais ils avaient prépositionnés des soldats pour le maintien de l’ordre et une première aide !

    • Prabellum dit :

      Bidouillages penibles …un bpc sur place aux Antilles avec une batellerie et des helicos en nombre suffisant aurait son utilité…mais s il y a seize emplacement helico à bord des bpc…ils sont où les helico..? L aéronavale aligné péniblement quelque soit Nh 90 et Panther..gestion et defense sous calibrée s de nos Zee et îles se voit et se paye cher…quant au budget on verra ce qui sera vraiment commande et livre en 2018. Le service national va achever de rincer nos armées pour rien..

      • cipal dit :

        il me semble avoir suggéré ici même au moment de la pantalonnade des BPC Russes, que les conserver et les affecter outre-mer était la bonne idée… et je persiste et signe !
        mais bon de clowns en pignoufs gouvernementaux la solution n’est pas de sitôt en vue!

        • WaterBoy dit :

          Outre-mer? Mais quel poutre mer? Antilles-Guyane? la Réunion? Nouvelle-Calédonie? Wallis? Saint-Pierre? Marquises? Tahiti?

    • Pierre Paul Jacques dit :

      Ils sont où les A400M à faire des norias métro Antilles avec des NH90 en soute ? Les C130 aux posers tactiques sur les pistes sans infrastructures ? Les BPC refourgués aux Égyptiens prépositionnés lors de l’alerte cyclonique au large des iles ? Bref, on a les moyens que l’on se donne …..

  9. petitjean dit :

    Quand c’est flou c’est qu’il y a un loup !
    pour emprunter un vocabulaire très châtié de nos ados, l’armée va encore se faire « niquer ». Comme d’hab me direz vous
    Nos militaires aux ordres aiment se faire « niquer » , moi je dirais qu’ils aiment être trahis !
    Comment nos militaires peuvent-ils servir un pouvoir chargé de tuer notre état nation et notre identité ?.
    Honte à eux !…………..

  10. vrai_chasseur dit :

    Pour ceux qui n’ont pas encore compris : le budget des OPEX, entre autres, est actuellement en dehors du budget de la Défense (c’est un budget interministériel). Le tour de passe-passe pour tromper les idiots consiste à l’incorporer au budget de la Défense pour faire croire qu’on l’augmente, et ensuite à dire : la Défense paie ses OPEX (comme si les OPEX étaient décidées par les militaires seuls …)
    Tout ceci est archi-minable de la part des politiques. Même le gouvernement précédent rempli d’ectoplasmes notoirement incompétents n’aurait pas osé faire cette entourloupe de m**de. Le nouveau CEMA, Lecointre, commence déjà à sentir la banane qui s’approche gentiment par derrière lui sous la ceinture et rue dans les brancards. le Gal de Villiers s’était tiré avant que la banane ne l’atteigne. Il faut vraiment être un simplet benêt pour suivre cette bande de clowns actuellement aux manettes du pouvoir politique.

    • Eric dit :

      Les clowns dont vous parlez ne sont guère différents de tous leurs prédécesseurs : dans l’opposition ou pendant la campagne électorale, on peut promettre monts et merveilles aux uns et aux autres. Et puis, une fois au pouvoir, on se prend en pleine poire l’effrayante réalité : il n’y a plus d’argent. C’est tout et c’est simple : les marges de manoeuvre financières sont quasiment égales à zéro. Où trouver de l’argent pour les armées quand les collectivités locales, la police, la justice, l’école, etc… pleurent misère ? Quand le seul remboursement de la dette publique représente plus que le budget de la défense ? Tailler dans les retraites ou la protection sociale et mettre des millions de gens dans la rue ? Je n’ai jamais cru aux 2 % du PIB, ni en 2022, ni en 2025, c’est ce que je me tue à dire depuis des mois sur ce blog : il n’y a pas d’argent, c’est tout. Bien heureux encore si le budget ne diminue pas comme il le fait depuis des décennies, et ce n’est pas gagné, croyez-moi ; il suffit d’une nouvelle grosse crise financière et c’en sera terminé de tous nos espoirs… Quel qu’ait pu être le gouvernement élu en 2017, il aurait été confronté au même mur.

      • Fred dit :

        @ Eric
        Il n’y a plus d’argent (dans les caisses de l’état) parce qu’on le veux bien. Le différentiel de revenu entre les plus pauvres et les plus riches en France a été multiplié par … 10, en … 10 ans (record européen).
        La lutte des classes selon Macron profite à la classe supérieure : diminution de l’ISF, prélèvement forfaitaire unique (PFU) sur les revenus du capital (11 milliards selon le gouvernement), hausse et élargissement du CICE et baisse du taux de l’impôt sur les sociétés (IS) à 28 % (quels emplois ont été créé par le CICE ?) ; CSG augmentée sur les retraites, diminution de l’APL …
        Globalement, oui, il y a une forte baisse des revenus de l’Ètat, constante depuis des lustres avec en plus appauvrissement des pauvres et enrichissement des riches.
        .
        Tu as donc raison sur l’impossibilité (programmée) de ce gouvernement à respecter son mandat concernant (entre autres) les 2% pour l’armée au vu de ses CHOIX préliminaires. Mais il s’agit de choix (favoriser les plus riches), et une autre politique est possible.

  11. tintin29 dit :

    MR Macron va til impacter les pensions des militaires avec sa réforme des retraites ?

    • Prabellum dit :

      Bien sur c est 1,7 pour cent en moins alors que les retraites n ont pas bougé depuis au moins 5 ans….et on serait riche à partir de 1350 euros par mois…le smic ….foutage de gueule des compensations …la classe moyenne va s en prendre plein la gueule…faites vos comptes …je vais sans doute aller manifester même avec la cgt puisqu il n y a plus qu elle pour gueuler…

    • cipal dit :

      ne pas y croire me paraîtrait inconvenant !
      de plus comme ce rigolo considère les armées en général, les militaires en particulier, je pense qu’il va se dépêcher de planter les retraités, surtout que l’action de ses sbires en application de ses ordres va générer une foule de nouveaux retraités !

    • Fred dit :

      Je suppose que les pensions militaires sont soumises à la CSG ? La CSG est augmentée …

  12. wrecker47 dit :

    « Quand c’est flou,c’est qu’il y a un loup! »…

  13. Carin dit :

    À Tintin 29
    Augmentation de la CSG puisque retraité!!!!

  14. Électeur dit :

    Dans toute cette politique apparemment brouillonne et désordonnée, il y a certainement une cohérence quand-même.
    .
    Car ces gens-là ont étudié dans des écoles qui se veulent grandes et ont été présentés à nos suffrages par des partis politiques qui se veulent sérieux.
    .
    La cohérence, on la cherche mais elle existe sûrement.
    Je crains qu’on nous la cache parce qu’elle n’est pas conforme à l’intérêt de la France et risquerait de nous déplaire.

  15. Bob62 dit :

    Bonjour,
    Et le plus terrible c’est leur façon de mentir sans aucune pudeur. Ces petits matamores se la joue chef de guerre ( macron le premier ) et n’osent pas prendre les vrais mesures permettant à notre pays, alors que les tensions sont et vont être de plus en plus dures, de tenir son rang, d’assurer son développement et notre avenir.
    Petites gens qu’ils sont.
    Et après ces gens là se plaignent de la défiance des citoyens vis à vis d’eux.

  16. Jean Luc dit :

    Ils nous prennent pour des debiles qui ne seraient ni lire et surtout pas compter…
    Ce gouvernement, à commencer par le PR est lamentable.
    Et dans un autre sujet, on n’est pas foutu d anticiper l appareillage d un ou deux BPC avec ce qu il reste de personnel dispo…. eh oui on est occupé a Sentinelle, pour amener des moyens lourd et secourir les populations.
    Au cas où je rappelle au gouvernement que l on a aucun gros porteur…
    et dans un CASA, on met pas grand chose

    • Paul Letissier dit :

      On peut utiliser des transports civils pour envoyer des moyens civils (travaux, santé, etc.) mais effectivement pour le maintien de l’ordre il faut des moyens d’Etat.
      Je n’ai pas du tout envie de défendre l’actuel président-chef ni ses acolytes, mais il faut reconnaître que le manque de moyens est surtout à mettre au passif de ses prédécesseurs. Quant aux moyens civils que l’on pourrait envoyer, l’on devrait payer : et c’est là que l’on retombe encore sur notre satané problème monétaire.

  17. Bricoleur dit :

    IRMA: pas de prépositionnement, ni de matériels du génie, ni de vivres, ni de gendarmes. Résultat, au 20 heures, des gendarmes transportés par un bateau de promenade, et encore des gendarmes se passant, à la main, des packs de 6 bouteilles d’eau … pendant que les « cassoces » de St Martin – et d’ailleurs – pillent tous les magasins. Quand les gendarmes pourront veiller H 24, les dits magasins seront vides depuis longtemps.