L’épave de l’USS Indianopolis, torpillé en juillet 1945, vient d’être localisée

Après avoir parcouru, 5.000 milles en moins de 10 jours, sans escorte et sans sonar, pour acheminer à Tinian, une île de l’archipel des Mariannes, des composants de la première bombe atomique qui dévastera Hiroshima quelques jours plus tard, le croiseur lourd USS Indianapolis était frappé par deux torpilles de type 95 que venait de lancer le capitaine Mochitsura Hashimoto, le commandant du sous-marin japonais I-58.

Touché au niveau d’un réservoir et d’une poudrière, l’USS Indianopolis fut coupé en deux et coula en quelques minute, emportant avec lui plus de 300 marins américains. Quant aux 900 survivants, leur calvaire ne faisait que commencer. Leurs messages de détresse ayant mis du temps avant d’être pris en compte, ils seront finalement repérés quatre jours plus tard, par hasard, par un hydravion PBY Catalina qui effectuait une mission de routine. Seulement, avec les requins et la déshydratation, il n’y aura que 317 rescapés.

L’histoire de ce naufrage qui reste le plus meurtrier de l’histoire de l’US Navy, ne s’arrête pas là. En effet, l’équipage de navire de recherche R/V Petrel, dont le propriétaire n’est autre que Paul Allen, le co-fondateur de Microsoft, a annoncé, le 19 août, avoir localisé l’épave de l’USS Indianapolis. Cette dernière gît à 5.500 mètres de profondeur, dans la mer des Philippines.

« Le Petrel et ses capacités technologiques et les recherches que nous avons menées sont l’aboutissement d’années de dévouement et de travail acharné », a commenté Robert Kraft, le directeur des opérations sous-marines de Paul Allen.

« Être en mesure d’honorer les hommes courageux de l’USS Indianapolis et leurs familles grâce à la découverte d’un navire qui a joué un rôle aussi important dans la fin de la Seconde Guerre mondiale est une leçon d’humilité », a déclaré le co-fondateur de Microsoft.

Ce n’est pas la première découverte que fait l’équipe de Paul Allen. En mars 2015, elle avait ainsi réussi à localiser l’épave du Musashi, un imposant cuirassé japonais (63.000 tonnes en déplacement) coulé lors de la bataille du golfe de Leyte par l’aéronavale américaine le 24 octobre 1944.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de jyb

    • de Nico St-Jean

  2. de ScopeWizard

  3. de Bob Lefranc

    • de Kouak

    • de Dans le bayou

  4. de ScopeWizard

    • de Anonymous

    • de Amida

    • de Auguste

      • de cipal

        • de ScopeWizard

    • de Savancosinus

      • de ScopeWizard

  5. de ScopeWizard

  6. de golf

    • de ScopeWizard

    • de Céphée

    • de FredericA

      • de golf

    • de Ancien criquet

  7. de ScopeWizard

    • de heaume44

      • de ScopeWizard

    • de Nicolas Drancourt

  8. de cipal

  9. de dompal

  10. de wrecker47