Chammal : 4 Rafale M de la Flottille 12F envoyés en Jordanie

Son chef d’état-major, le général André Lanata, ne manque pas une occasion de le souligner : l’armée de l’Air dépasse son contrat opérationnel au regard de ses engagements sur les théâtres extérieurs.

Ainsi, en 2016, les aviateurs ont assuré plus de 4.000 sorties aériennes dans le cadre des opérations Chammal (Levant) et Barkhane (Sahel). Et c’est sans compter les 341 autres effectuées par les Mirage 2000-5 du Groupe de chasse 1/2 Cigognes en Lituanie, au titre de la mission de l’Otan « Baltic Air Policing » ainsi que sur celles réalisées sur le territoire national.

Cela étant, cette pression sur les appareils et les personnels de l’armée de l’Air va être moins forte grâce à la présence, en Jordanie, de quatre Rafale M de la Flottille 12F de la base aéronautique navale (BAN) de Landivisiau.

Ces appareils, arrivés en deux vagues (les 29 et 31 mars) permettent de maintenir le plot « chasse » affecté à la base aérienne projetée (BAP) en Jordanie à 8 Rafale (4 de la Marine, 4 de l’armée de l’Air). Ce mouvement était attendu dans la mesure où le porte-avions Charles de Gaulle étant en arrêt technique majeur pour environ 18 mois, il permet aux pilotes de la 12F de « maintenir leurs compétence opérationnelles. »

« Avec ce ‘plot mixte’, la France marque sa volonté de poursuivre le combat contre Daesh tout en s’inscrivant dans la durée en optimisant la gestion de ses flottes en métropole afin de pouvoir répondre aux autres sollicitations comme la tenue permanente de la posture de sûreté aérienne et de dissuasion, la formation des jeunes pilotes et le soutien des exportations », souligne l’État-major des armées (EMA).

Ce n’est pas la première fois que la Marine nationale déploie des avions de combats aux côtés de ceux mis en oeuvre par l’armée de l’Air dans le cadre d’une opération extérieure. Cela a notamment été le cas en 2008, avec l’envoi de 3 Super Étendard Modernisés à Kandahar [Afghanistan].

L’aéronautique navale est engagée dans l’opération Chammal depuis le début, avec un avion de patrouille maritime Atlantique 2 (ATL2). D’abord déployé à partir de la base aérienne 104 d’al-Dhafra (Émirats arabes unis), où sont affectés 6 autres Rafale de l’escadron de chasse 1/7 « Provence », cet appareil vient de franchir le seuil des 200 missions effectuées depuis la BAP en Jordanie.

Par ailleurs, selon le dernier compte-rendu des opérations publié par l’EMA, deux frappes ont été effectuées par les moyens aériens français la semaine passée : l’une a permis d’empêcher une contre-attaque mobilisant une trentaine de combattants de l’État islamique (EI ou Daesh) dans le secteur de Mossoul, l’autre a visé un site de fabrication de véhicules piégés (VBIED) à Al-Qaim, avec pas moins de 10 missiles de croisière SCALP.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de tschok

    • de Polymères

      • de jyb

        • de tschok

      • de tschok

    • de fraisedesbois

      • de tschok

    • de Fabien

  2. de Nenel

  3. de Nenel

    • de Fralipolipi

      • de Vroom

        • de Fralipolipi

  4. de Nico St-Jean

    • de Fralipolipi

      • de Électeur

        • de tschok

        • de Zayus

    • de Franchouillard

      • de Polymères

        • de Franchouillard

          • de Lagaffe

          • de Zayus

          • de revnonausujai

          • de Zayus

          • de revnonausujai

        • de Fralipolipi

      • de Nico St-Jean

        • de Zayus

  5. de Nenel

  6. de Jacques 29

  7. de Myshl

    • de Zayus

  8. de Zayus

  9. de Myshl

    • de Nottap29

      • de Jacques 29

    • de sonata

    • de Fralipolipi

    • de Zayus

      • de Myshl

    • de ji_louis

    • de fraisedesbois

  10. de fraisedesbois

    • de Zayus

    • de who?

  11. de who?