Le chantier d’une base navale britannique a commencé à Bahreïn

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

6 contributions

  1. Eliot Mess dit :

    J’me disais que Saïgon ferait un bon port pour que nos navires puissent faire étape, histoire de renouer avec nos vieux comptoir, pareil pour Pondichéry. 😉 Reste à faire miroité les tripots-casino de Macao, pour attirer les rejetons ministériel vers la Mer de Chine. Ah ba oui, quand je vois les chinois s’installer à Blagnac, je n’ai aucun complexe à vouloir aller commercer sur leur plate-bandes. J’imagine la crise d’apoplexie de nos chères, très chères, trop chère prospecteurs économique, si ils entendent de tels projets, car ils sont si loin avec leurs considérations sur l’appli-économie. A moins qu’ils inventent l’application tur*ute, alors là je dis pas. Attention à une bulle de l’informatique.., et le Cloud est déjà sanctuarisé par les lourds du marché de l’internet, alors pas de quoi pavoisé, même avec l’esprit le plus ouvert possible. D’ailleurs puisque aujourd’hui on parle de Georges Boole, et que sur wiki on dit qu’il a inventé la logique moderne, je m’insurge contre ce réarrangement de l’histoire à l’anglaise, et je rectifie donc en précisant que la logique moderne est d’abord l’oeuvre de Renée Descartes, la cause et l’effet étant la base de réflexion de toutes disciplines modernes, de la psychologie au mathématique en passant par l’art…

  2. Thaurac dit :

    ça va faire beaucoup de monde là bas…Pourquoi?

    • MP3 dit :

      La marine britannique se déploie récemment dans la région et même au-delà, potentiellement jusqu’en Asie du Sud-Est. Pas vraiment de surprise donc à établir un point d’appui.

    • Fralipolipi dit :

      Ce n’est qu’une officialisation (avec des murs en dur et en propre) d’une situation connue depuis de très nombreuses années.
      Les frégates de la Royal Navy font escale à Bahreïn depuis bien longtemps déjà … rien de neuf sous le soleil des émirats.
      .
      A noter que la France dispose de son côté d’infrastructures et d’accord totalement similaires au port d’Abu-Dhabi (+ des accords similaires pour ses SNA, mais à l’extérieur du détroit, côté mer d’Oman).
      A noter aussi que les infrastructures mis à la disposition de la France à Abu-Dhabi ont été financées par les EAU (petite différence ici avec le cas présenté pour la RAF à Bahreïn).
      .
      Tant que le pétrole et le gaz seront prédominants dans nos consommations énergétiques mondiales, peu de chance que l’engagement des forces armées occidentales dans le Golfe Persique évolue en sens inverse … sauf à vouloir laisser la place à la Chine, façon tapis rouge et pétales de rose !!!

  3. Frédéric dit :

    Pour 19 millions, vous avez quoi comme installation portuaire ? Un quai, un dépôt de carburant, un bâtiment administratif et c’est tout…

  4. Anonymus dit :

    Bizarre un peu quand même, alors que les britanniques avaient la base de Diégo Garcia, à, relative proximité, ou encore leur traditionnel allié d’Oman, aller se mettre exactement entre le marteau et l’enclume (entre l’Iran et les wahhabites) à Bahreïn ?