En 2014, 5.549 gendarmes ont été agressés

Comme en 2013, aucun gendarme n’a perdu la vie lors d’une intervention l’année passée. En revanche, le nombre d’agressions commises contre les militaires de la gendarmerie a encore augmenté, si l’on en croit les chiffres constatés par l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP).

Ainsi, en 2014, la Gendarmerie nationale a enregistré 3.765 atteintes commises contre ses personnels et ses biens.

Dans le détails, 1.388 atteintes aux biens de la Gendarmerie ont été constatés (+4%). Il s’agit de vols ou de dégradations de matériels qui touchent essentiellement les véhicules.

En métropole, 13 départements totalisent plus de 20 faits de ce genre, les Bouches-du-Rhônes étant en tête, avec 41 atteintes observées, suivis par l’Isère (38). Outre-Mer, le nombre de dégradations contre les biens de la gendarmerie ont bondi de 122% en Nouvelle-Calédonie et de 57,4% en Guadeloupe et en Guyane.

S’agissant des faits d’agressions physiques contre les gendarmes, la tendance est encore une fois à la hausse, avec un total de 2.377 cas constatés. Soit une augmentation de 2,5% par rapport à 2013. À noter que 68 d’entre-eux concernent des gendarmes qui n’étaient pas en service au moment où ils ont été commis. Mais leur qualité de membre des forces de l’ordre était connue de leurs agresseurs.

Au total, au cours de ces 2.377 cas d’agression, 5.549 gendarmes ont été victimes d’atteintes, soit une hausse de +8,6% par rapport à l’année précédente. Parmi ces militaires, 1.769 ont été blessés (contre 1.706 en 2013, soit +3,6%).

« Depuis 2009, la proportion du nombre de gendarmes blessés ne cesse d’augmenter. Elle était de 33,5% en 2009 (1 008 blessés en 2008 et 1 346 en 2009), a augmenté de 4,6 % en 2010 avec 1408 blessés, puis de 2,2% en 2011 (1 439 blessés). Elle diminue de 6,7% en 2012 (1 342 blessés) et augmente de nouveau en 2013 de 27,1% (1 706 gendarmes blessés) », souligne le rapport de l’ONDRP.

Dans 33,9% des cas, l’usage d’une arme a été constaté (805 cas sur 2.377). « Depuis 2013, le nombre d’atteintes avec armes contribue de façon plus importante au total des faits comptabilisés », relève le rapport.

S’il ne représentent que 2,2% des agressions commises avec une arme, les cas d’usage d’engins incendiaires ou explosifs ont augmenté de 260% entre 2013 et 2014. Cela s’explique par les opérations de maintien de l’ordre contre les « zadistes », aux méthodes particulièrement élaborées.

Une autre évolution inquiétante concerne les agressions par armes à feu, avec une hausse de 68,4% du nombre de cas d’une année sur l’autre.

Pour la métropole, « la gendarmerie indique que 89 atteintes sur les  805 constatées, ont impliqué l’usage d’armes à feu au cours de l’année 2014. Les armes à feu ont été présentes dans 11,1% des faits impliquant une arme ou une arme par destination », précise l’ONDRP.

Les départements où les agressions ont été les plus nombreuses sont quasiment les mêmes où les atteintes aux biens ont été les plus importantes. À la différence que l’Oise occupe la première place (62 faits), comme d’ailleurs en 2013. Ce dernier est suivi par l’Isère (61 cas).

Et 11 départements métropolitains « ont été particulièrement concernés étant donné que plus de 40 agressions y ont été recensées », précise le rapport. Outre-Mer, les atteintes ont été les plus nombreuses en Nouvelle-Calédonie (81 faits), en Guadeloupe (76 faits) et en Guyane (62 faits).

43 commentaires sur “En 2014, 5.549 gendarmes ont été agressés”

  1. Ce n’est que le début !….
    Le vice-Président du tribunal de grande instance de Lille, le juge Trévidic, a affirmé mercredi que le pire en matière d’attaques terroristes islamiste est à venir pour la France, la cible prioritaire du groupe État islamique (EI).

    « La menace est à un niveau maximal, jamais atteint jusqu’alors. D’abord, nous sommes devenus pour l’EI l’ennemi numéro un. La France est la cible principale d’une armée de terroristes aux moyens illimités. », a déclaré l’ancien patron du Pôle judiciaire antiterroriste dans un entretien accordé à Paris Match.

    « J’ai acquis la conviction que les hommes de Daech [acronyme de l’Etat islamique] ont l’ambition et les moyens de nous atteindre beaucoup plus durement en organisant des actions d’ampleur, incomparables à celles menées jusqu’ici. Je le dis en tant que technicien : les jours les plus sombres sont devant nous. La vraie guerre que l’EI entend porter sur notre sol n’a pas encore commencé. », a-t-il mis en garde.
    http://civilwarineurope.com/2015/10/01/le-juge-trevidic-le-pire-est-devant-nous-daech-prepare-des-massacres-de-masse-en-france/

    1. Le vice Président de ce tribunal doit certainement être en fin de carrière pour braver celle qui est surnommée « la Maîtresse » au sein de son ministère .

      J’ai d’ailleurs été surpris qu’aucun débat public ne soit organisé autour de l’utilité de créer en France des dizaines de centres de déradicalisation destinés à accueillir les djihadistes dés leur retour des zones de combat .

      Cette solution qui consiste à infantiliser celles et ceux qui se sont rendus coupables d’actes de barbarie et d’une cruauté insoutenable pour les victimes .

      L’histoire se souviendra de Madame Taubira comme la garde des sceaux la moins efficace qui soit !

      1. Il est magistrat du siège : la garde des sceaux n’a aucune influence sur sa carrière

  2. Cela me semble important que ces chiffres soient publiés.
    Soutien et bon courage à nos forces de l’ordre.

  3. Et eux les gendarme, combien de gens ont ils agressé par abus de pouvoir ? surement le double ou le triple.

    1. Ton commentaire respire l’intelligence, l’intelligence de ces petits cons que l’on rencontre tout les jours et qui nous parlent de respect sans en connaitre la signification, donc avant de la ramener, ouvre un dico et va chercher la signification de ce mot.

    2. Faut arrêter snifer de la moutarde … Le jour ou vous aurez besoin d’eux, j’espère qu’ils auront connaissance de ce post …

    3. – La réponse aux prévisions d’attentats, est le maillage des réseaux d’informations; au niveau le plus bas de l’échelle sociale..Ceci en remobilisant les anciens fonctionnaires de police et de gendarmerie ,les anciens combattants de toutes les armes aptes à la défense opérationnelle du territoire ,anciens militaires et policiers en fin de contrat » par roulement » !
      ‘ Les sociétés civiles de sécurité peuvent aussi avoir un apport d’informations sur différentes parties du territoire …le tout est de mettre en musique et activer ces personnels .
      – Une dérogation de détention d’armes pourrait être envisagée selon le degré de connaissance du matériel des anciens militaires des » branches combat » pour ainsi les doter « ,comme en Suisse « …d’armes de guerre prises en compte et contrôlées dans les gendarmeries locales ,afin d’avoir des réserves de supplétifs armés, et motorisés avec leurs véhicules personnels quel qu’ils soient ;disponibles à tous moments ! …
      (Ce projet peut-être exploité que le commandement s’en imprègne!)
      Remettre en fonction selon les lieux tous les conrtrôleurs de frontières existants type Douaniers et autres en retraite …Afin de ne laisser aucune ombre aux frontières d’antan !
      Bref remettre en selle la DOT !

      1. wrecker47, je ne suis qu un pauvre civil et je souhaiterais compléter votre énumération de possibilités dans votre projet fort réaliste. parce que comme moi, beaucoup de civils, dont le seul rapport à l armée reste le service national , souhaitent ,si ça tourne mal en France,participer à la défense active de notre territoire.d ailleurs avec ou sans mandat officiel.Ceux la s appellent des résistants.cordialement

    4. J’ose espérer que votre commentaire est juste une façon de faire mumuse avec votre ordi dans le but de faire un peu de provoc et de se faire mousser par des abrutis de comptoir … Si ce n’est pas le cas ma réponse serait surement « modérée ».

    5. 3 ème commentaire, et déjà l’apparition du démago de service ! Ça promet !!!
      Au 4 ème on nous dira que c’est à cause du « trop de PV » !!!
      Va y avoir du sport … 🙂

    6. « abus de pouvoir ??? » …. c’est vrai que quand des forces de l’ordre en France se prennent des couscoussières sur la gueule dans les cités ou sont obligés de se remplier sous les jets de pierre ils font usages de moyens qui manifestent un évident abus de pouvoir … !! D’ailleurs quand je vois la Police ou les Gendarmes (plus rarement) se « replier » sous la pression de « groupe de personnes » (j’ai nommé personne hein !!!!!!) …. ça me déchire les tripes de honte ! Un peu PLUS d’abus de pouvoir justement ne ferait pas de mal !!!

      1. @ stalker69
        Entièrement d’accord avec vous.
        «couscoussières» : dans un sujet sur les interventions dans les cités, un des intervenants (*), sur le terrain, disait que le record des projectiles reçus était un frigo qu’on avait laissé tomber sur eux du haut d’une «barre». Il est clair, dans ce cas-là, que l’intention était de tuer. La consigne était de ne pas rester à l’aplomb des façades sans surveiller vers le haut.
        .
        (*) Des policiers, si mes souvenirs sont bons.

    7. dans la rue, ceux qui agressent et importunent ( un gentil mot) tous les jours, on les connait bien, et ce n’est pas du coté des gendarmes qui faut cherchez, TdC!

    8. Mustard,
      Vous vous êtes fait choper en flagrant délit, avec une mineure, du shit, des produits volés ?
      Forcément, vous n’avez pas apprécié.
      Pour vous, ça a été l’abus de malchance ! 🙂

  4. certains « sauvageons » ont un tel rejet total de la France et de l’autorité qu’ils s’en prennent à tout ce qui la symbolise et notamment aux porteurs d’uniforme, jusque et y compris quelques malheureux facteurs; rien d’étonnant à ce que les forces de l’ordre soient particulièrement visées.
    ce n’est pas un pb de gendarmerie (ou de police), c’est une question d’ensauvagement de la société; le réveil sera dur!

    1. Ils s’en prennent également aux pompiers, aux médecins, qui pourtant ne portent pas d’uniformes, aux chauffeurs de bus, enfin de toute façon à peu près à tous le monde et à toutes choses. Que faire ? J’ai bien des solutions, mais elles sont radicales et incompatibles avec les droits de l’Homme, sorte de commandements universels ayant remplacés ceux de la bible ou du petit livre rouge.

    2. Quand accompagnerons nous les pompiers, médecins …. avec des policiers armés de flingues avec balle en caoutchouc, mais pas les gum ball, la vraie balle , celle qui laisse de bons souvenirs,

  5. Le réveil sera moins dur en laissant travailler les gendarmes et en changeant la garde des » sots »…
    Quand aux blessés et victimes du devoir ,il est souhaitable qu’ils fassent encore pluss preuve de vigilance et de fermeté en cas d’agression « un pour tous et tous pour un  » doit être la réponse à la violence en se montrant déterminés à avoir le dernier mot!

  6. Il faut avancer ces pu…ns d’éléctions, et mettre des gens à poigne qui ne plient pas devant quelques manifestants ou quelques assos!

  7. Beaucoup de respect et toutes mes félicitations au travail accompli par la gendarmerie. Bravo à tout le monde et bon courage. Gardez la foi.

  8. Quand on voit ces chiffres scandaleux d’agressions contre les Gendarmes, on se demande pourquoi on les a dotés de l’excellent pistolet Sig Sauer comme arme de service. Je sais il y a la loi quasi illisible sur la légitime défense. Ce sera une des premières à modifier lorsque les socialistes auront foutu le camp. La moindre agression physique devrait être sanctionnée par un tir de neutralisation, en évitant de tuer la racaille.
    Tout mon soutien aux gendarmes qui sont payés pour servir de défouloir à la lie de la société, sans avoir le droit de se défendre.

      1. C’est la notion de « disproportion » qui vide l’article de tout réalisme et de toute efficacité. Si on est attaqué la barre de fer ou au couteau , on n’a

        1. 100% des auteurs de violences par conjoint sont d’accord avec vous : la proportionnalité est une notion tellement compliquée qu’ils trouvent normal de battre leurs femmes comme plâtre si la soupe est trop chaude.

  9. si on ajoutait le nombre de Policiers, de Pompiers …. de fonctionnaires de l’état (CAF, pole emplois ….) je me demande quel serait le cumul ????

  10. Mon fils est gendarme dans l’Isère, département effectivement chaud, il voit de tout et de plus en plus de « chances pour la France » qui se foutent de leur autorité.
    Associons nos amis fonctionnaires de police à nos gendarmes dans ces agressions immondes, qui nécessiteront un jour une réponse juridique et immédiate autre qu’actuellement… déjà une évolution puissante de la légitime défense pour les forces de l’ordre serait indispensable.

  11. Bon, je crois que je serai le premier (et le dernier?) à dire que la grande majorité des infractions de rébellions ou de violences sur PDAP viennent d’histoire de popoches ou de shiteux. Assez peu de violences urbaines (qui ne représentent qu’une part minoritaire de l’activité police/GN et très concentrée territorialement) et encore moins de terrorisme. La réalité du taf ressemble assez peu au JT du 20h ou aux documentaires « sous gyro » de 2ème partie de soirée. Nos jeunes PSIG et BACqueux , dont certains veulent démissionner par ennui au bout de quelques mois, en savent quelque chose.

  12. verifiez vos sources : en 2013,L’adjudant-chef Franck DESBAT de la BPDJ de Bourg-en-Bresse (4 février), l’adjudant-chef Sébastien THOMAS du CNISAG de Chamonix (9 mars), le maréchal des logis-chef Olivier DEPREZ du PGHM de Chamonix (24 avril), l’adjudant-chef André TURQUAT du PSIG de Ruoms (2 juillet), l’adjudant Emmanuel POTENTIER du PSIG de Ruoms (2 juillet), le maréchal des logis-chef Olivier ROUCH de la BP de Le-Béage (2 juillet), le gendarme Bruno COULARDEAU de la BP de Mauzé-sur-le-Mignon (8 septembre) et le gendarme Cédric ZEWE du GIGN de Satory (8 novembre)sont les huit militaires de la gendarmerie qui ont trouvé la mort « dans l’accomplissement de leur devoir.  » Et trois en 2014

    1. @ Franck,

      Ce sont des décès accidentels et donc non liés à des agressions.

      1. La meilleure, en plus de ceux qui se déclarent chrétiens pour entrer, en allemagne, dans un foyer, des chrétiens , pères de famille ont été tabassés très violement devant leurs enfants par des musulmans.
        ils annoncent la couleur avant d’entrer, en plus de tabassage et cocktails sur les forces de l’ordre aux frontières.
        On commence à creuser notre tombe, il faut quitter cette europe, et garder qu’une europe industrielle et commerciale et l’euro, point barre, le reste doit rester de la compétence de l’état nation!

        1. Enfin Thaurac ! En ce qui me concerne, si un jour je commence à creuser une tombe, je vous assure qu’elle ne serra pas pour moi ! Et quitter l’Europe, et donc la France, quelle idée !… Si la situation continue à s’aggraver dans un avenir proche, il ne fait nul doute que des factures vont être présentées aux coupables et responsables …

  13. Encore 7 blessés à lyon suite aux frasques de deux frères qui ont baladé la police a 200 km/h autour de lyon et on foncé dans les voiture des policiers.
    Bien entendu, un des frères sortait de prison, avec plus de 50 !!!! condamnations au casier.
    aux usa, en ajoutant les peines il sortait en 3025!
    Vive la justice, vive la france ( mode ironique et dégouté)
    On aimerait connaitre les noms, juste pour le fun!

  14. En région parisienne dans les années 93 les jeunes gardiens de la Paix tout juste sortis d’école étaient considérés après un an ou deux comme des « anciens » dans les commissariats. Très vite, par exemple, s’ils le voulaient ils étaient affectés en BAC (qui pour eux était considéré comme le top de la profession) les pauvres, ils comprenaient très vite leur déception et pourquoi la place était libre… et cela n’a pas trop changé, au contraire.

Les commentaires sont fermés.