La Russie adapte sa doctrine navale

pa-russe-20150516

Quelques mois après avoir publié une doctrine militaire afin de répondre aux mesures de réassurance prises par l’Otan au profit des pays d’Europe centrale et de l’Est (mais elle reprenait en fait l’essentiel de celle élaborée en 2010), le Kremlin a diffusé, le 26 juillet, un communiqué précisant ses priorités dans le domaine naval. Soit au moment du « Jour de la Marine russe ».

Ainsi, cette nouvelle doctrine navale, qui tient sur 46 pages, dénonce « le caractère inadmissible pour la Russie des projets de déplacement des infrastructures de l’Otan vers ses frontières ».

Pour le moment, il est question pour l’Otan d’installer 6 quartiers généraux en Bulgarie, en Estonie, en Lettonie, en Lituanie, en Pologne et en Roumanie pour « jouer un rôle clé dans la planification, les exercices et le soutien d’un renfort potentiel », en vue de la mise en place de sa force de réaction très rapide.

Cela étant, le document évoqué par le Kremlin prévoit de « développer les infrastructures » de la Flotte de la mer Noire, en Crimée, la « reconstitution accélérée et complète des positions stratégiques de la Russie » ainsi que « le soutien à la paix et à la stabilité ».

Le renforcement de la Flotte de la mer Noire concerne la Méditerranée étant donné que la marine russe devra y disposer en permanence d’un groupe naval.

Selon le vice-Premier ministre russe, Dmitri Rogozine, l’accent sera également mis sur « l’Atlantique et l’Arctique », raison notamment de « l’élargissement de l’Otan à l’Est ».

S’agissant plus particulièrement de l’Atlantique, le même responsable a expliqué que cette nouvelle doctrine vise à « garantir une présence militaire navale suffisante de la Russie dans la région ».

Pour l’Arctique, où l’exploitation des ressources naturelles (hydrocarbures notamment) et la circulation maritime sont appelées à se développer en raison du changement climatique, les nouvelles orientations sont conformes aux décisions prises précédemment pour cette région. Il s’agit ainsi de « réduire les menaces sur la sécurité nationale et (de) garantir la stabilité stratégique » et de « développer les forces de la Flotte du Nord ».

« De plus, [pour la Russie] l’Arctique permet un accès illimité aux océans Atlantique et Pacifique. Et sans doute, la richesse du plateau continental requiert notre plus grande attention pour son développement », a encore ajouté M. Rogozine.

Enfin, cette nouvelle doctrine mise sur plus de coopération avec les forces navales chinoises et indiennes. « Le développement des liens d’amitié avec la Chine, ainsi que l’accroissement de la coopération positive avec d’autres Etats de la région constituent un élément important de notre doctrine navale dans le Pacifique », y est-il affirmé. Même chose, donc, avec l’Inde pour ce qui concerne l’océan Indien.

118 commentaires sur “La Russie adapte sa doctrine navale”

  1. Peut etre que si ces pays frontaliers ne se sentaient pas aussi menacé par la Russie ils ne se mettraient pas sous la protection de l’OTAN.
    Si Poutine n’était pas aussi menaçant (cas de l’Ukraine, annonce officielle de vérifier la légalité de l’indépendance de certains pays comme la Lituanie ou l’ Estonie) ,il n’y aurait pas d’inquiétude, d’autant qu’il a enclenché un grand programme de réarmement.
    Et par le passé, c’est bien la Russie qui a envahi tous ces pays (qui était indépendant avec la création de l’URSS), donc la menace russe existe et existera tant que des hommes comme Poutine seront aux commandes.

    1. C’est sa t’as raison.
      Et les pays baltes qui refuse la nationalité aux Russes qui y habite au motif qu’il ne parle pas la langue tu appelle sa comment ?
      Et l’Ukraine qui qui avait un président légitimement élu qui voulait se tourner vers la Russie, qui a refusé la guerre civile (il n’a pas envoyé les chars à maidan) et se fait renverser, son successeur pro occident pro démocratie bref pro tout et anti russe déclenche une guerre civile car il refuse de négocier alors qu’il est arrivé là du fait d’un coup d’état.
      ET les multiples bases OTAN se rapprochant de la Russie ?
      ET le pacte Russo-américain de 1990 indiquant que l’OTAN ne s’élargira pas des frontières Russe ?

      Et tout voudrais que les Russes accepte sa ? Sa revient leur dire : on tue vos amis et vous devez respecter vos ennemis car se sont nos amis !

      Les pays Baltes et la Pologne haïssent juste la Russie, faut pas les écouter …

      1. Primo l’OTAN ce n’est pas les USA, c’est une alliance entre les pays occidentaux.
        Secondo, si le président ukrainien pro russe a été renversé, c’est le fait d’un soulèvement civile interne, c’est leur choix. C’est le peuple qui se révolte, donc c’est leur problème.
        Et si le nouveau président ne place a voulu se tourner vers l’europe, c’est surement parce qu’il savait que du coté russe il n’obtiendrait rien et qu’il aurait plus à y gagner à tenter comme l’Estonie et la Lituanie à intégrer l’UE. La crise militaire en Crimé et actuellement en Ukraine est la conséquence de Poutine qui a armée, et entrainé les russes d’ukraine pour une escalade et éventuellement un rattachement. Cela a été prouvé, des troupes russes sont entrée en Ukraine et arme en masse les rebelles pro russes.
        vous vous amusez à voir partout un mal et une cause des américains, mais vous noterez que Obama semble se foutre pas mal de ce qui se passe en Ukraine. Poutine a en face de lui un Obama qui ne sait pas prendre de décision géopolitique et une europe éternellement indécise et plus préoccupée par la Grèce.

        1. l’OTAN si c’est pas les USA c’est qui ? La Tchéquie ? Le Portugal ? La Hollande ? Que de pays sur puissant ! Sans déconner ouvre les yeux les USA dirige l’OTAN, souvient toi l’expédition Franco-UK pour aller libérer de Kadhafi, souvient toi comment l’OTAN et surtout les Italiens nous ont accueilli : Ils nous ont juste fermé leur base. Et bizarrement quant les USA ont dit qu’ils participeraient à cette guerre, l’OTAN et l’Italie ont dit banco.
          Comme tu dit le président a été renversé par le « peuple », pas sur que le Donbass se retrouve dans se peuple ….
          LA Russie a armé et soutenu les Russes d’Ukraine, tu aurais sans doute voulu qu’elles les laissent se faire tuer par l’armée Ukrainienne ?
          Obama, ne soutient pas l’Ukraine, foutaise, le FMI (donc les USA et ses alliés) soutiennent activement l’Ukraine car à mon avis, le plan à l’origine des Russes si le FMI n’était pas intervenu c’était que l’Ukraine se disloque par une faillite, souvient toi que le début du problème était que l’Ukraine avait besoin urgemment d’argent pour éviter la faillite et Yanukovitch avait comparé les offres occidentale et russe et avait préféré l’offre Russe.

      2. Arrêtez donc votre baratin
        L’Otan était plutôt sur une phase de désengagement des puis plusieurs années et c’est bien la Russie qui rapproche ses frontières de celles de l’OTAN et grignote du terrain où elle peut: Tchétchénie, Géorgie, Ukraine.
        C’est bien elle qui à un problème, ou plutôt Poutine et sa horde de débilo-parano-psychopathes-aigus!
        Si l’OTAN réarme dans les pays baltes, ce n’est qu’une réaction préventive. La Russie ne cesse de menacer ses voisins verbalement, et de les provoquer avec chasseurs, bombardier et sous-marins.
        Donc la réaction de l’OTAN est logique.
        Pour ce qui est des accords, lois et pactes non respectés, l’Ex-URSS et la Russie sont au top.
        2014, la Russie, membre du Conseil de Sécurité, envahie son voisin, vicieusement sans somations et bafoue ses engagements.
        – ONU, intégrité territoriale des nations, bafoué.
        – Art n°5 de l’Accord sur la formation de la CEI, bafoué.
        – Mémorandum de Budapest sur les garanties de sécurité dans le cadre de l’entrée de l’Ukraine dans le Traité de non-prolifération nucléaire, 1994:
        1.Respecter l’indépendance et de la souveraineté ukrainienne dans ses frontières actuelles, jamais respecté parce qu’ingérence dans la politique ukrainienne.
        2.S’abstenir de toute menace ou usage de la force contre l’Ukraine bafoué.
        3.S’abstenir d’utiliser la pression économique sur l’Ukraine en vue d’influencer sa politique, jamais respecté, raison des « révolutions » des ukrainiens. L’ancien président Ianoukovitch était aux ordres de Moscou .
        6.Consulter les autres parties prenantes si des questions se posent au sujet de ces engagements, un oubli de la Russie.
        La Douma, la négociation, ce n’est pas à son dictionnaire, ils menacent, ensuite envahissent, puis imposent leur loi aux survivants.
        – Accord OSCE d’Helsinki, bafoué.
        – Traité sur l’amitié, la coopération et le partenariat entre l’Ukraine et la Russie, 1997, bafoué
        – Traité sur la frontière russo-ukrainienne, 2003, bafoué.
        —-
        La Tchétchénie, c’était loin de nos frontières, l’Europe a fermé les yeux sur les tapis de bombes, roquettes et obus déversés qui ne faisaient pas la différence entre civils et combattants résistants.
        Puis la Géorgie, et maintenant l’Ukraine, et c’est l’OTAN qui se rapproche de la Russie, sans oublier les coups sur la Transnistrie et Kaliningrad et la tentative de reprise en mains en Estonie qui a échouée, celle à Prague et les menace sur les Yougoslavie à l’époque de Tito. Etc.
        Depuis le fin de la deuxième guerre mondiale, la peste sur ce continent c’est les administration soviétiques puis russes.
        Toutes les occupations, ingérences ou colonisations russes sont de gros sacs de pue qui font finir par exploser à la gueule des cinglés de la Douma!
        La propagande russe nous raconte une histoire, celui de l’occident qui agresse la Russie, pour enfumer et endoctriner le peuple et masquer l’incompétence des administrations successives à faire émerger l’économie russe, à libéraliser le pays, à faire ami-ami, donnant-donnant avec les ex de l’URSS, à favoriser l’esprit de création et entreprendre, etc.
        Problème, créer, entreprendre, innover, échanger, libéraliser ne s’accorder pas avec administration totalitaire et colonialiste.
        Lorsqu’on parlera de l’ex-Russie, le peuple russe aura peut-être sa chance. Maintenant, si ce dernier n’est pas capable de virer les gros lourdingues qui le gouvernent, c’est mal barré, et les bruits de bottes risquent de s’amplifier.

        1. « débilo-parano-psychopathes-aigus »: vous en êtes un magnifique exemple, semble t’il, suite à vos propos haineux et outranciers… Où voyez vous que la Géorgie ou l’Ukraine fassent parties de l’Otan?
          Pourquoi l’Otan n’a t’elle pas été dissoute après la chute du mur de Berlin et de l’URSS? Pourquoi le Traité de Lisbonne oblige t’il les pays de l’UE à adhérer à l’Otan, organisation dirigée par les USA, et non par des européens?
          Pourquoi n’avons nous toujours pas le résultat de l’enquête sur la chute du MH117? Pourquoi ce memorendum secret entre les pays qui participent à l’enquête et qui interdit la divulgation d’informations qui ne plairaient pas à tel ou tel des pays participant, dans le compte-rendu final?
          Qui sont les vrais parano au final? Posez vous les bonnes questions…

          1. C’est marrant ceux qui veulent savoir ce qui est arrivé au MH-117 et qui vont crier « conspiration » si on accuse les rebelles.
            Il n’y a que la Russie qui se plaint, il n’y a que la Russie qui menace d’un veto l’ouverture d’un tribunal spécial pour juger les responsables, de quoi a t-elle donc si peur? de ne pas « contrôler »?
            Moi de mon point de vue, lorsque le lendemain de cette attaque, la Russie commence a publier une magnifique photo satellitaire avec l’avion de la Malaysian suivi par un Su-24 (un peu plus on aurait dessiné les obus), je me dis qu’il y a une partie qui ment pour accuser les autres.J’ai aussi la certitude que vous étiez de ceux qui soutenaient cela comme « la preuve » et qu’aujourd’hui encore vous imaginez que c’est un avion Ukrainien qui est responsable.J’espère que vous n’êtes pas de ceux qui critiquent les mensonges américains pour l’Irak, par ce que là, vous tombez comme un bleu dans un piège encore plus grossier que même les Russes ont arrêté de jouer avec.
            Du côté Ukrainien , c’était les rebelles qui l’ont abattu avec un missile obtenu auprès de la Russie, cette version n’a jamais changée.
            Oups pardon, les obus ont bien été dessiné..
            http://orientalreview.org/wp-content/uploads/2014/11/Ukrainian-attack-on-MH17-sat-photo.jpg
            Mais non, la Russie a raison, les américains manipulent le monde.Bon sang c’est une évidence, ils ont mentit pour l’Irak, donc ils mentent pour tout.La Russie est le summum de la lucidité sur terre…
            Quand on ment devant un tribunal, c’est rarement le signe d’une innocence…

          2. Vol MH17. C’est vrai, on se demande pourquoi la Russie refuse un tribunal international indépendant qu’elle pourrait valider avec par exemple aussi des enquêteurs et juges issus de ses amies BRICS.
            En clair Poutine s’enfonce de plus en plus et étale sa culpabilité, sans quoi, il accepterait ce tribunal:
            http://en.kremlin.ru/events/president/news/50072
            https://fr.finance.yahoo.com/actualites/vol-mh17-veto-russe-à-la-création-dun-194517807–finance.html
            C’est un peu comme lorsqu’il refuse de signer un traité pour réguler les exportations d’armes sous prétexte que ce dernier ne serait pas suffisamment efficaces. Il est autant ridicule que cynique!
            Venezuelas et Angola comme soutiens diplomatiques, la grande classe!

    2. franchement « mustard » bien sympa ta réflexion mais faut quand même pas prendre les gens pour des poires.
      Le coup de l’Ukraine est l’élément déclencheur d’une invasion américaine dans l’Est de l’Europe. Les diplomaties de type mondialisme sont rompus à ces techniques d’étapes. La provocation a toujours été un élément fort. Reste à faire passer via la Presse aux ordres, la forme « agresseur/ agressé » .
      Aujourd’hui on a beau dire qu’il y a des pro Poutine mais achetez la presse d’un jour lambda: à aucun moment vous e verrez une vision globale pondérée au sujet de la Russie. C’est tellement criant que ça en devient ridicule.
      Encore une fois que les amerloks dégagent chez eux et on sera plus tranquille, plus indépendant.

      1. Allez donc en Russie puisque vos en avez tant envie et arrêtez de dire des bêtises dignes de radio Moscou

        1. tiens Breizhatao??
          bizarre pour un bzh de parler comme ça!
          Breizhatao c’est plutôt l’extrême droite bretonne ici….
          Moscou a changé monsieur et c’est rageant de constater que l’URSS fait encore des ravages.
          Ca fait 30 ans que les communistes bretons s’en sont rendus compte….

      2. « Encore une fois que les amerloks dégagent chez eux et on sera plus tranquille, plus indépendant. » :
        On ne peut que souscrire à cela, et que peut t’on demander de moins !?
        (quels fouteurs de merde, sans déconner, que ce soit au moyen orient ou en Europe encore aujourd’hui et même de plus en plus depuis la fin de la guerre, ils est temps qu’ils se trouvent un nouvel grand ennemi à diaboliser comme ils aiment si bien faire avec leur vision tellement manichéenne du monde. Et qu’ils nous lâchent enfin les baskettes).

    3. Tu as bien raison mustard mais les pro-russes sont dans le déni…. Bien avant que l’OTAN ne se dirige vers l’est, la Russie a mené de véritables assauts informatiques contre l’Estonie car les estoniens voulaient juste déplacer une statue rendant hommage aux soldats soviétiques, juste la déplacer hein.
      L’Estonie étant un pays très connecté où la grosse majorité des gens, environ 80% utilisent leurs services bancaires uniquement en ligne par exemple ce fût un vrai carnage. Les pirates russes ont isolé les pays en s’en prenant aux médias, aux banques et aux infrastructure du pays. Ce fût la première guerre informatique menée contre un pays. Bien sur les russes ont affirmé que ce n’était pas eux. Mais bon personne n’est dupe enfin sauf les pro-russes bien sur, des spécialistes en sécurité comme F-Secure ont pu remonter vers l’origine des ces attaques : dans les environs de Moscou.
      Bref il est normal que les ces pays de l’est se sentent menacées surtout après les agressions en Géorgie, et bien sur en Crimée.
      Et à tous les pro-russes qui vont encore dire que je ne suis qu’un pro-USA, un « américanolâtre » comme ils le disent si bien, je leur dirais :
      vous êtes pareil car tous les jours vous utilisez, consommez des produits et services américain que vous adorez d’ailleurs : Google et son écosystème Androit, Apple et son écosystèmpe, Facebook, Twitter, Windows…etc. Vous êtes pro-russe vous détestez les USA ben cessez d’utiliser tous ces services, la Russie dispose par exemple de ces propres réseaux sociaux allez vous inscrire dessus. Cessez d’utiliser Windows et à la place utilisez une distribution Linux y en a pour tous les goûts ou tous les niveaux.
      Vous pouvez très bien vous passer de tous ces services si vous avez le courage de vos convictions et au moins vous ne donnerez pas votre pognon aux méchants américains.

      1. Etre pro-russe ou pro américain n’est pas une référence de cette façon on voit bien ou va le monde et certainement pas à l’essentiel de la démagogie de part et d’autre.

      2. Arrêtez un peu avec votre dichotomie systématique entre pro russe et pro américain !
        Et pro Europe, pour ne pas dire pro France (là on est à la limite de dire un gros mot selon certains, de plus en plus) et de ses intérêts propres ? !
        Là aussi lâchez nous un peu les baskettes !
        (en plus l’hégémonie américaine en matière de systèmes informatiques à laquelle vous vous référer, n’est pas forcément un choix, là aussi il y aurait beaucoup à dire …)

  2. Résumons : l’OTAN menace gravement la paix en réduisant régulièrement et de façon significative ses moyens militaires, tandis que la Russie ne fait que se protéger en s’armant à tour de bras, en gesticulant avec ses ogives nucléaires façon Corée du Nord, en multipliant les provocations aériennes et en annexant manu militari les territoires avoisinant qui lui font envie.

    1. Mais puisque Poutine vous dit que c’est au nom de la paix et de la stabilité !
      🙂

    2. L’Otan réduit ses moyens militaires ? L’intégration appuyée des ex-pays de l’est au sein de l’Otan, le déploiement d’un bouclier anti-missiles tout spécialement autour des frontières de la Russie (pour répondre à une menace iranienne et nord-coréenne, dixit la Maison blanche), l’extension des compétences de l’Otan à des théâtres d’opérations extra-européens sont-ils une forme de réduction des moyens militaires ?

    3. Si on fait la somme des budget militaire de l’OTAN et de la Russie toute seule, j’ai plus peur de l’OTAN que de la Russie, soyons sérieux 2 secondes…

      1. Sauf de les budgets ne sont pas très représentatifs des quantités d’armes.
        Etant donné que pour le prix d’un blindé de l’OTAN vous acheté 2 ou 3 blindé russes ou chinois, cause des salaires bien plus faibles.
        On n’est pas responsable si le niveau de vie et les cout sont bas à l’est.
        De plus, que les US aient un budget supérieur est logique cause ils sont plus de double pour la population.
        (x3 cout) x2 population = x6
        Et ces dernières années, le budget US diminuait alors que le russe gonflait vite.
        Donc, votre argument n’est pas recevable.
        Circulez svp, au suivant…….

        http://www.ttu.fr/jour-unifie-pour-lindustrie-de-defense-russe/

        1. Faut arrêter de délirer, les russes n’ont certainement pas la capacité d’intervention des américains au 4 coin du monde, la moitié des dépenses militaires mondiale sont faite par les USA depuis déjà très longtemps.

          On ne compte plus le nbr de guerre sous prétexte bidon genre l’Irak en 2003, bref faut pas prendre les gens pr des cons, si la Russie est une menace, alors qu’est ce que sont les USA, ça fait peur cette russophobie propagé par les médias dans les têtes des plus crédules.
          Donc, votre argument n’est pas recevable.
          Circulez svp, au suivant…….

          1. « Les russes n’ont certainement pas la capacité d’intervention des américains », c’est certain, ne serait-ce que parce d’immenses territoires et frontières à contrôler. Les frontières des Etats-Unis n’ont pas bougé, celles de la Russie ne cessent de s’étendre suite à des guerres et des occupations. Donc la Russie a les moyens pour pourrir au moins sont voisinage. C’est bien la réalité?
            Merci pour le rappel de la merde américaine-Bush en Irak, au cas où on l’aurait oublié. Disons que maintenant on essaie de réparer les dégâts en Irak et ailleurs. Je vous rappelle juste que la France n’avait pas suivi, alors arrêter donc de toujours faire croire que nous ne faisons qu’1 avec les US.
            Bah, je n’ai pas entendu des menaces américaines sur la Pologne, les pays baltes ou les pays nordiques.
            Mais si vous avez des infos, allez-y……!
            Nos frontières sont stables depuis longtemps et les colonies commencent à dater. Poutine est lui, en train de nous pourrir l’Europe et la menace! Donc il nous les gonfle grave et l’Europe réagit logiquement.
            Maintenant vous pouvez jouer le négationniste autant qu’il vous plaira, ça ne changera pas la réalité et la vérité!

      2. Le budget militaire russe est le dixième du budget américain (et donc le vingtième du budget otan) : pour remettre un peu les choses dans leur, vraie perspective !

  3. Les milliers de soldats américains en Lettonie, en Ukraine, en Pologne, etc, c’est ce que vous appelez une menace russe.
    Il y a un moment ou l’aveuglement ou la mauvaise foi devient invincible.
    La prétendue révolution en Ukraine, organisée par les mêmes officines qu’en Tunisie, l’a été par les américains pour encercler la Russie. Sans cette déstabilisation, pas d’intervention russe.
    Dans dix ans, quand les islamistes auront conquis de nouveaux pays avec l’aide des alliés des américains et grâce aux ambiguïtés de ce pays, il s’en trouvera encore pour accabler ceux qui résistent aux islamistes et défendre les américains et leurs complices pro-islamistes.
    Je comprend mieux maintenant la mentalité qu’ont pu avoir les collaborationnistes entre 40 et 45 en France, tout est tellement plus simple quand l’ennemi est désigné d’avance, sans avoir à se soucier des évènements.

    1. Je suis entièrement d’accord, il y a des moments ou l’aveuglement et la mauvaise foi deviennent invincibles. Vous en êtes un exemple caricatural. A ce niveau de délire ça devient pathologique, à moins bien entendu que ça soit votre job de proférer de telles âneries avec le même aplomb que votre maitre.

      1. Robert ne rappelle que des faits.

        Les soldats étrangers en Lettonie, Estonie, Lituanie, Allemagne, Italie, Grande-Bretagne, Espagne Portugal, Slovénie, Slovaquie, République Tchèque, Roumanie, Bulgarie, Kosovo, Géorgie, en Ukraine dernièrement, ils sont Russes ou Américains, hum ? Les bases militaires étrangères (permanente pour la plupart) dans tous ces pays, elles sont russes ou américaines ?
        Qui a soutenu la destruction de l’Irak, de la Libye, de la Syrie, et leur subversion par les forces islamistes, c’est la Russie ou les Etats-Unis et ses supplétifs à leur botte ?
        Les FAITS, toujours les faits.

        1. Les FAITS, toujours LES FAITS, hein ?
          Ok…..
          Alors questions :
          – Pourquoi les soldats américains ou autres, sont stationnés dans certains pays européens ?
          – Ces soldats sont installés dans ces pays à la demande de qui ?
          – Et ces mêmes pays, ils font partie d’une alliance militaire forcée ou de leur plein gré ?
          Enfin, et à ce propos, interrogez vous sur ce qui pousse un pays neutre, comme la Suède, à évoquer une possible adhésion à l’OTAN …..
          Alors je suis loin d’être pro-US, ces derniers n’étant pas trop clairs dans leur géopolitique, et je suis même pour une indépendance TOTALE de la France au niveau militaire et politique, mais il faut arrêter de raconter n’importe quoi, tout le monde à des yeux pour voir d’où viennent les gesticulations militaires … de Russie !

          1. Alpha,
            Je ne doute pas que vous êtes de bonne foi, aussi je vous conseille de lire « le grand échiquier » de Brezinski, conseiller de tous les derniers présidents américains. Le projet qui y est décrit et a été appliqué à la lettre depuis la fin de la guerre froide, c’est l’encerclement de la Russie et tout faire pour empêcher une alliance entre Europe et Russie.
            Les américains depuis leur création n’ont toujours défendus que leurs seuls intérêts. L’OTAN, une alliance dirigée par les USA, quoique vous puissiez affirmer, sert les intérêts américains, qu’ils soient géo-politiques ou économiques.
            Leur prétendue lutte contre la colonisation n’a été qu’un sinistre marché économique à conquérir pour eux seuls et cela continue en affaiblissant, par tous les moyens, leurs concurrents économiques.
            Ils ne courent qu’au dieu dollar protégé par le corps des Marines, envoient leurs colonisateurs philanthropiques à travers le monde sous couvert d’ONG porter la bonne parole néo-puritaine.
            Tout le reste est comédie, jeu d’apparences, complaisance des médias qui savent qu’ils ont besoin de cette prospérité pour vendre leur merde et la pensée dominante.
            La Russie, c’est notre problème et à nous de le régler, les américains sont étrangers à l’Europe et à la civilisation européenne.

          2. @ Robert
            Oui, il est clair que USA ne voient que leurs intérêts en ce qui concerne la marche du Monde, je ne le nie pas, c’est pourquoi, je le redis, je suis pour une indépendance totale de la France envers la politique US . Ce qui ne veut pas dire que parfois, les intérêts communs ne peuvent pas se rejoindre !… Il faut rester pragmatique !… Par contre, ce que beaucoup de défenseurs de la Russie occultent, c’est que Poutine a besoin d’un ennemi extérieur pour exister ! Toute sa politique intérieure se joue la dessus ! Sur sa politique extérieure !!! Et aux yeux de son peuple, et de ses admirateurs, il passe de fait pour un Grand Homme et le sauveur de la Sainte Russie… Mais se souviennent ils seulement de la façon dont Poutine est arrivé au pouvoir ? Vous même, vous en souvenez- vous ? … Demandez aux oligarques russes réfugiés en Grande-Bretagne……………

          3. @ Alpha il semblerait qu’il n’y ait pas que Poutine qui ait besoin d’un ennemi extérieur pour exister !
            A votre avis est que ce n’est pas aussi nécessaire, voire même plus vital, pour la survie et la justification de l’énorme, et si influent, et si crucial pour eux, complexe militaro-industriel américain né suite à la seconde guerre mondiale ?

          4.  » Demandez aux oligarques russes réfugiés en Grande-Bretagne… »

            Alpha,
            Vous voulez parler des mafieux, à double ou triple nationalité, qui avaient mis en coupe réglée l’économie russe jusqu’à contrôler le pouvoir ?

            J’applaudis des deux mains la reprise en main, même s’il en reste quelques uns, mais tenus d’une poigne de fer, autour de Poutine.
            C’est d’ailleurs ce qu’on lui reproche, en dehors de ne pas jouer le jeu de la puissance américaine, de faire obstacle au pillage de son pays par des oligarques internationaux.
            J’ai d’immenses réserves envers Poutine, mais personne ne les aborde ici, très étrangement, et ce qu’on lui reproche soit est fallacieux, comme de défendre l’indépendance de son pays, soit anachronique.

          5. @ Robert
            Sur les oligarques … C’est bien eux qui ont installé Poutine au pouvoir avec l’aval de Eltsine, non ?
            Avant que Poutine ne les trahisse et ne les chasse pour occuper pleinement et sans partage la place…
            Qui est à la tête de Gazprom ?
            Qui est à la tête des principales chaînes de télévision ?
            Qui dirige les médias ?
            Rien que des ex- agents du FSB, sortant tout droit du même sérail que Poutine ! ….
            Les faits, toujours les faits, hein Robert ? …. 😉

          6. Eltsine succédait à Brejnev et au communisme, il était alcoolique au dernier degré et entouré de corrompus.
            Les oligarques étaient tous des mafieux ou des affairistes, Poutine les a virés et remplacés par des hommes sûrs à des postes clefs. Reprocher à Poutine d’avoir « trahi » des maffieux qui se partageaient son pays, c’est cocasse. Est-ce révélateur du fond de votre pensée ? Parce qu’un des premiers reproches fait à Poutine, c’est d’être réellement patriote et d’avoir osé s’en prendre aux maffieux qui auraient permis de faire de la Russie un toutou des américains, comme la Grèce.
            Pour moi, c’est une qualité de chef d’état qu’a révélé ce faisant Poutine.
            En Ukraine actuellement, la nationalité ukrainienne est distribuée à des milliers d’affairistes et d’agents étrangers qui occupent des postes de pouvoir et vont essayer de faire main basse sur ce pays, ce qu’ils ont échoué avec la Russie.
            Je ne vois rien de scandaleux à ce qu’un chef d’état défende son pays, qu’il a vu en danger avec le règne d’Eltsine et s’oppose aux crapules cosmopolites à la Soros qui veulent piller son pays et le soumettre au mondialisme américain.
            Il aurait trahi la confiance de maffieux, c’est presque drôle !
            Enfin, pour être sérieux, Poutine quoiqu’ancien kagébiste connaît bien l’histoire de son pays et il ne s’est pas gêné de rappeler qui étaient ceux qui avaient pris le pouvoir en 1917 et ruiné son pays avec le communisme. Ce sont des crapules de la même espèce que les oligarques sauf qu’eux avançaient avec une idéologie révolutionnaire alors que les oligarques actuels ne jurent que par la loi du marché.
            Pardonnez aux russes de soutenir un chef d’état qui refuse cette servilité.

      2. Ben Caton réfléchissez c’est tout…
        Qui est dans la pathologie?
        La Russie ne veut pas le monde : ça n’est pas dans sa doctrine. C’est évident à voir. Les USA sont dans une logique de conquête mondiale. Voyez leurs bases partout sur le globe. C’est également évident à voir.
        Si vous ne voyez pas cela, c’est simplement dommage.

      3. Des faits, Caton, des faits, pas des invectives !
        Mais c’est vrai que c’est plus simple de pratiquer l’inversion accusatoire.

        1. @ Pythagore
          @ Robert
          Vous avez raison, la Russie ne veut pas le monde … En revanche, Poutine – et sa clique- veut la Russie !!! Et comment gagner les cœurs à l’intérieur de son pays ? Tout simplement en se trouvant des ennemis extérieurs et en gesticulant militairement -sans aller trop loin quand même….- pour donner au peuple ce qui lui manque : l’illusion retrouvée d’être une grande nation !

          1. oui peut être mais quel chef d ‘état n’a pas d’ennemi intérieur?
            Et quand les atlantistes se bousculent au portillon de ton pays ça s’appelle comment?

    2. Les événements, en effet, sont limpides. Et depuis 2008 avec la Géorgie.
      Pas dans le sens de vos élucubrations, hélas!

      Notez aussi, quitte a revenir encore un peu plus dans le temps, que les Talibans n’auraient peut-être pas pu faire leur nid en Afghanistan (certes aussi avec le soutien US, ces derniers ayant intérêt a leur savonner la planche!) sans le retrait de l’URSS après une guerre perdue.

      Et sans cela, peut-être pas de 11 septembre, d’intervention foireuse en Irak…

    3. « Les milliers de soldats américains en Lettonie, en Ukraine, en Pologne »
      C’est bien de balancer ce genre d’information, encore faudrait-il que ça soit vrai.Depuis la fin de l’URSS, il n’y a aucune base permanente de l’Otan qui a été ouverte dans les ex république soviétique.La seule présence militaire y est temporaire (exercices) ou d’encadrement (formations, conseillers).
      L’élargissement de l’Otan s’est faîte par une adhésion volontaire de pays et non un élargissement de force entourée de bases militaire américaine.C’est pour ces accords, toujours respectés, peu importe ce qu’en disent les médias russe, que les américains veulent juste envoyer du matériel et non des hommes.Ils y ont le droit, comme les russes ont le droit d’augmenter leur présence en Biélorussie si ce pays est d’accord.
      Vous avez tendance a inverser les causes et les effets.La déstabilisation en Ukraine ce n’est pas le renversement de l’ancien président, sur ce point là, il n’y a eut que quelques morts et la fuite du président pouvait très bien se normaliser comme ça se fait partout.Mais la Russie n’a pas accepté ça, c’est a ce moment que les troubles ont commencés, qu’on commence annexer la Crimée, qu’on essaye de soulever les russophones au point de créer une ambiance de guerre civile, il est là le problème, ne défendez pas le prétexte russe pour intervenir.Et tout le reste, des renforcements américains aux exercices de l’Otan viennent en réponse après cette agissement russe et non avant.
      Ceux qui résistent aux islamistes? Allez y dîtes moi ce que la Russie fait pour le combattre a travers le monde, a part mettre un veto lorsqu’il s’agit de sauver son allié Assad?
      La collaboration en 40-45, c’est jouer les intérêts de l’envahisseur.A l’heure d’aujourd’hui, qui est ce qui défend plus farouchement les intérêts russe que les intérêts français? En 1939, il y en avait aussi des français qui n’aimaient pas les politiciens, la position de la France vis a vis des allemands, qui trouvaient qu’il fallait laisser la Pologne se faire partager par l’alliance russo-germanique, ce sont eux qui ont donné la main aux allemands quand ils sont venus.Si demain les russes envahiraient l’Europe (c’est impossible, mais faisons comme si), ce n’est pas sur vous qu’on pourra compter pour créer une résistance.
      Je peux vous poser une question?
      Pourquoi, vous, citoyen français, défendez vous a ce point les intérêts russe? pourquoi?

      1. si je peux permettre
        la question n’est pas que binaire. C’est un peu le problème qu’on rencontre chez les tenants de votre avis.
        Que les USA foutent le camp ne veut pas dire qu’on veut la Russie chez nous. On casse une Russie à aujourd’hui qui , entre nous n’a aucune velléité ( comme au temps du Pacte de Varsovie) d’expansion vers l’Ouest
        On dit ressasse répète que la France a tout à gagner à être indépendante et la malhonnêteté de l’Europe est de s’être fourré dans le giron atlantiste sans condition, devenant par dessus le marché les supplétifs américains et ses larbins économiques ( soit dit en passant l’embargo ne s’est réellement traduit par un blocus Europe Ouest/ Europe Est. Les USA n’ont rien stoppé.
        Bref tout ça pour dire qu’il est dommage qu’il n’y ait pas plus de réflexion sur ce sujet de la part de compatriotes. C’est dommage c’est tout.

      2. En Lettonie, l’arrivée des américains sous forme d’un camp, c’est en train de se faire.
        En Pologne, les conseillers qui vont avec le matériel et la protection, c’est déjà fait.
        Quand à l’Ukraine, c’est plus subtil. Les ONG à la manoeuvre pour provoquer la fameuse « révolution » sont toutes américaines, faux nez du gouvernement ou d’officines proches comme Soros.
        Les mercenaires sur la place Maidan ont bien été décrits par les journalistes, il faut savoir qu’un citoyen américain n’a pas légalement le droit d’être mercenaire, ils sont donc payés par ceux qui les envoient déstabiliser ce pays, comme les tireurs qui ont semé la panique dans la foule.

        1. Vous me confirmez donc qu’il n’y a aucune base permanente américaine dans les pays de l’Est, ex URSS.
          ONG = Organisation Non Gouvernemental = organisation qui fait chier car elles ne sont pas sous contrôles.Voyez ceux qui s’en débarrassent sous de mauvais prétextes de nationalités.
          Les « mercenaires américains » n’importent qui peuvent se les payer, ce n’est pas une exclusivité du gouvernement américain, ce n’est donc pas une preuve, d’autant qu’il ne suffit pas de répéter 1000 fois qu’il y avait des mercenaires pour que ça en devient une vérité.

      3. Assez dingue comment on voit certain réécrire l’histoire…
        Yanoukovitch (pas sur de l’orthographe) a été destitué de manière tout à fait illégal car il allait accepter le deal russe qui était bien plus avantageux que ce que proposait l’UE à l’époque, et c’est là que le coup d’état a été monté et qu’il a été destitué et que du coup les hostilités ont commencé car l’est russophone ayant largement voté pr ce président c’est senti trahi a juste titre du coup et ils ont légitimement pris les armes pr se séparer de ce fantoche de Porochenko.

        Merci de respecter un minium la chronologie des évènements et de ne pas tout mettre sur le dos des vilains russe, tellement grossier.

        1. Sauf que depuis, de l’eau a coulé sous les ponts, le gouvernement actuel est élu, au même titre que la Crimée a voté son rattachement a la Russie.
          Mais pourquoi donc prêtez vous aux Ukrainiens l’absence de liberté de choisir leur destin? pour quoi répéter sans arrêt « coup d’état » comme si le peuple n’avait pas une réelle volonté de se rapprocher d’un model de vie européen.
          Vous êtes de ceux qui vivent dans un monde parallèle ou tout événement revêt d’une machination extérieur, les peuples ne deviennent que des marionnettes sans liberté d’agir.
          Vous faîtes le jeu russe, pourtant, vous n’êtes pas en contact avec eux, vous êtes bien maître de vos actes, non? Comme ceux qui a vos yeux font les intérêts américains, sont comme vous, maître de leur choix, il n’y a ni CIA, ni FBI, ni agent secret qui font des lavages de cerveaux.
          Comprenez bien que comme vous, comme d’autres, tout le monde ne marche pas sur le même pied qu’il n’y a pas besoin d’un acteur extérieur pour créer la division.Ici en France c’est pareil, combien de personnes aiment notre gouvernement, combien d’oppositions existent et ce n’est pas le fruit de pays extérieur.
          Il y a une psychologie malsaine qui nourrit les esprits de ceux qui veulent expliquer un monde qu’ils ont du mal a comprendre.
          Le petit djihadiste qui part en Syrie, vous ne le comprenez pas, mais lui aussi il ne vous comprend pas, même s’il a grandit dans le même quartier que vous.Tout le monde est différent, faut arrêter de croire que si un peuple proteste contre son gouvernement est systématiquement manipulé.

          1. Non il est pas élu au même titre justement… tout l’est n’a pas voté à cause de la guerre donc il n’y a que l’ouest pro UE qui a voté massivement. Puis sur le principe, on ne renverse pas un gouvernement juste parce qu’on est pas d’accord en organisant derrière des élections douteuse…
            De toute façon, quand on voit l’ambassadeur ukrainien en Allemagne qui à la TV allemande dit clairement qu’ils ont besoin des néo-nazis pr affronter les ukrainiens séparatistes car ils sont très féroce au combat, je crois que la boucle est bouclée, pas besoin d’aller chercher d’autres arguments donc tout votre speech sur « vous comprenez pas le monde », je vous le retourne…

    1. 😉 la honte, mais ils diront que c’était un feu d’artifice ou la faute de l’otan.
      Du changement dans la hiérarchie en vue!

      1. Non une promotion, la dernière fois les missiles n’étaient pas du tout partis.
        Mais pas un mot, la Russie « über alles ».Un char qui tombe en panne devant le monde entier, mais ce n’est pas un problème, on transforme ça en démonstration de dépannage planifié.Rien de nouveau dans ce pays qui vit dans son passé soviétique et refuse de se regarder dans un miroir.

        1. Genre d’argument débile…..
          Franchement en 5 ans d’active j’en ai vu un certain nombre de missiles ERYX foirer , sans compter nos pannes de véhicules…… (au passage la pannes du char russe n’en est pas une, si vous prenez la peine de vous renseigner sur certains forums)
          Faut peut être balayer devant sa porte avant celle des autres,
          pathétique.

          1. Les Eryx tirés sur les champs sont périmés ou limite (vous le savez) et ne sont pas tirés en démonstration public avec le président en invité d’honneur.

        1. allez donc repêchez vos sous marins au lieu de perdre du temps sur le web, et vite car ça urge 🙂

          1. Vous avez vu la photos du lien : en matière de feu d’artifice, dont vous parliez c’est plutôt réussit, non ? 🙂

  4. Mais enfin vous n’avez pas compris que les E.-U. n’ont qu’un souci c’est de garder l’Europe dans leur zone d’influence pour qu’elle soit un protectorat et un marché. C’est la Russie de Eltsine corrompue et faible qui leur convenait très bien. Mais l’avenir n’est écrit nulle part et l’apparition de Poutine, le de Gaulle russe, donne des migraines au Département d’état. En plus il risquerait de séduire certains états européens. Alors, Washington provoque cette paranoïa anti-russe ridicule , on oublie qu’au début de son mandat Poutine était très ouvert vers l’Europe. Mais l’Oncle Sam ne veut surtout pas d’une Europe de l’Atlantique à l’Oural. Ou mieux : du détroit de Gibraltar au détroit de Behring. En viellissant je comprend de mieux en mieux l’impérialisme américain avec l’OTAN qui est son bras armé.

    1. Eh bien partez en Russie et soyez heureux !
      Et l’invasion des états d’Europe de l’est, bien sûr les peuples de l’est étaient heureux de passer dans le paradis russe et de se faire piller ! Pourquoi la Russie n’arrive plus à construire des bâtiments dignes de ce nom ? Pourquoi a-t-elle pris tant de retard ? Une des nombreuses raisons, c’est que c’étaient les États satellites qui fournissaient leur production à la Russie.
      Si maintenant dans votre monde ils n’ont pas le droit de demander de la protection à leurs voisins vous êtes vraiment antidemocratique et contre la liberté.
      voyagez un peu et ouvrez les yeux plutôt que de dire des âneries !
      et l’invasions de l’Afghanistan ? Qui a foutu le bazar au début ?
      Et pourquoi la première chose qu’on fait les pays occupés, c’est de se tournée vers l’alliance Atlantique ? par soumission aux USA ? Arrêtez de déconner !
      Vous oubliez aussi la réduction des moyens US en Europe amorcée depuis 10 ans, ce qui a impliqué la politique de Poutine contre l’Europe.
      Non mais sans blague, un pays qui est le plus grand du monde qui continue d’envahir ses voisins, on est où ?
      Quel est le pays menaçant à la base ? Celui qui met 10.000 chars à sa frontière ou celui qui en amène 200 en Pologne ?

      1. La preuve des 10000 chars ? la CIA?
        Comme les armes chimiques en Irak ?
        ahahahhahaha
        En fait la propagande de guerre est des deux cotés, arrêtez vos conneries, je ne sais pas pour la Russie, mais en tout cas les US ne sont pas nos amis c’est une certitude

        1. Ce serait la Russie si elle avait déployé 200 chars au Mexique le long de la frontière mexico-US.

    2. @ Ajinkoa,
      Bien résumé,
      Et en plus ils ne manquent pas « d’idiots utiles » pour veiller au grain et pour propager leur boulot de propagande, que ce soit dans les média tellement mainstream (ou tellement suivistes, en bon français !), ou même ici sur ce site : que de rabâchages de l’idéologie pro atlantistes « pure et dure » ne peut t’on lire !

    1. elle est incapable de retrouver son matos, qui tombe en panne constamment, novarussia : )

  5. La Russie a raison de s’ armée et de disposer de force présente en méditerranée ainsi qu’ a d’ autre endroit .
    L’ Otan est une force sublime qui a de quoi faire peur , la plupart des pays qui la compose ont des complexe-militaro-industrielle de hautes technologie et trois sont nucléarisé , sans parler des missiles présent hors territoire des usa .
    A cela il faut rajouter une chose l’ Otan est une machine de domination , il y a un moment ou il faut arrêter de ceux voilé la face , car si en Europe/occident nous vivons bien c’ est qu il y a domination sur d autre peuple (car il sont faible et que nos industrie prennent des matière première a un pris défiant toute compétitivité ) .
    Voila on appellera ça dans 200 ans l empire US/Européens/de l’ ouest Occidental peut importe le nom , hors la Russie ce conçoit elle même comme un Empire Russe/Eurasien /Occidental de l est et donc il ne ce laisseront jamais dominer , car même si il sont plus faible eux savent très bien quand cas de confrontations c’ est deux empire s effondreront .
    Donc voila celui qui mettra la main sur les matière première en premier et en exclusivité restera numéro un et il faudra compter maintenant avec les BRICS .
    Ps j’ écris ce commentaire non pour faire des reproche a qui que ce soit , tout empire dans ce bas monde a marcher comme cela des mésopotamiens au usa , ceux qui inclue bien sur les empire chrétiens et musulman .

    1. La Russie n’est pas du tout un empire, ce n’est qu’un pays, qui a le PIB de l’Italie, la population du Japon.
      Le BRICS ne sont qu’un regroupement de pays en voie de développement, ce n’est ni une alliance militaire comme l’Otan, ni une alliance politique et économique comme l’UE.
      Il n’y a que les Russes qui jouent avec cette organisation pour lui donner un poids qu’elle ne fait que symboliser, afin de parfaire l’idée imaginaire d’un monde nouveau qui remplacera l’ancien.Puis sur le web, les anti-tout, y croient, y rêvent…
      Surtout les Russes aiment a glorifier la Chine comme un allié stratégique qui la soutient dans sa lutte contre les américains, sauf que les Chinois n’interviendront jamais pour sauver le cul de Moscou s’il entrerait en guerre contre une partie de l’Europe.Tout ça ne sert qu’a rassurer la population et les « soutiens » du web (anti-tout) qu’il y a de l’espoir, qu’il y a tout un monde derrière la Russie, alors qu’en fait ils sont seul dans leur délire.
      Demandez a l’Inde, a l’Afrique du Sud, au Brésil, a la Chine de choisir entre rompre ses relations entre les européens et nord américain (et même au delà, car le Japon, les Coréens, les monarchies du Golfe…) et rompre avec la Russie, vous pensez qu’ils vont prendre qui? Il n’y a qu’a Moscou qu’on s’imagine que le BRICS est prêt a le suivre.Mais qui du Brésil, de l’Inde ou de la Chine a reconnu que la Crimée était russe? que l’actuel gouvernement en Ukraine est illégitime, qu’il a des tendances nazi, que ceux du Donbass sont dans leur bon droits?

      1. « La Russie n’est pas du tout un empire, ce n’est qu’un pays, qui a le PIB de l’Italie, la population du Japon. »
        et le QI du Parc d’Arcachon 🙂

  6. C’est vrai que les USA ont annexé la Crimée, organisé des référendums bidon, financé et armé un groupuscule et abattu un avion civil.. Sortez donc de votre pédance pseudo réaliste et récapitulez les FAITS. Où est la menace maintenant ?..

    1. Référendum bidon parce que 90% de la population a voté oui alors que cette population est très largement russophone et que le gouvernement officiel de l’époque a été destitué de manière illégal, vous plaisantez j’espère ? Facho en puissance repéré…

  7. pfff je pense que vous avez une guerre de retard avec vos commentaire pro-USA / OTAN ou pro-Russe. La vrai menace actuelle est vraiment, pour l’Europe (y compris la Russie) et les USA… soit le ‘monde civilisé’.. oui la menace est vraiment l’islamisme radical. Le départ de nos jeunes pour la ‘guerre sainte’, le risque d’attentat chez nous, la mise en scène des exécutions (utilisation des médias modernes), l’afflux de réfugiés (vrais ou faux) avec une partie de ces personnes qui pourraient avoir (qui ont) des intentions pas claires, le risque d’une islamisation de l’Europe… voilà ce que l’on doit combattre… et vite… alors vos USA bashing ou RUSSE bashing, parti-pri de mauvaise fois avec des relents de guerre froide me font bien rire. OUVREZ LES YEUX !!

    1. Vous avez totalement raison la réalité est là, le restant l’épouvantail russe de la poudre aux yeux.
      Pitoyables certains commentaires de pseudos spécialistes.

  8. @ de spike , quand les pays de l Otan , France , Usa , Grande bretagne arrêterons de vendre des armes au pays du golfs et a la Turquie , et bien il n y aura plus de terroriste .

    1. Et la russie non, rappelez moi l’arme la plus utilisée par les terroristes dans le monde entier!

      1. @ de thaurac beaucoup de pays de l est et autre fabrique des armes russe sous licence , qui sont en plus des alliés des usa .

  9. La Russie c’est le chiffon rouge que l’on agite pour effrayer le pékin de base !….

    Gouverner les masses en les manipulant est un souci constant des dirigeants. Noam Chomsky, linguiste nord-américain a dressé une liste des différentes stratégies utilisées à cet effet. Nous la reproduisons ici. Elle détaille l’éventail, depuis la stratégie de la distraction, en passant par la stratégie de la dégradation jusqu’à maintenir le public dans l’ignorance et la médiocrité.

    1/ La stratégie de la distraction
    Élément primordial du contrôle social, la stratégie de la diversion consiste à détourner l’attention du public des problèmes importants et des mutations décidées par les élites politiques et économiques, grâce à un déluge continuel de distractions et d’informations insignifiantes.
    La stratégie de la diversion est également indispensable pour empêcher le public de s’intéresser aux connaissances essentielles, dans les domaines de la science, de l’économie, de la psychologie, de la neurobiologie, et de la cybernétique. « Garder l’attention du public distraite, loin des véritables problèmes sociaux, captivée par des sujets sans importance réelle. Garder le public occupé, occupé, occupé, sans aucun temps pour penser; de retour à la ferme avec les autres animaux. » (Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »).

    2/ Créer des problèmes, puis offrir des solutions
    Cette méthode est aussi appelée « problème-réaction-solution ». On crée d’abord un problème, une « situation » prévue pour susciter une certaine réaction du public, afin que celui-ci soit lui-même demandeur des mesures qu’on souhaite lui faire accepter. Par exemple : laisser se développer la violence urbaine, ou organiser des attentats sanglants, afin que le public soit demandeur de lois sécuritaires au détriment de la liberté. Ou encore : créer une crise économique pour faire accepter comme un mal nécessaire le recul des droits sociaux et le démantèlement des services publics.

    3/ La stratégie de la dégradation
    Pour faire accepter une mesure inacceptable, il suffit de l’appliquer progressivement, en « dégradé », sur une durée de 10 ans. C’est de cette façon que des conditions socio-économiques radicalement nouvelles (néolibéralisme) ont été imposées durant les années 1980 à 1990. Chômage massif, précarité, flexibilité, délocalisations, salaires n’assurant plus un revenu décent, autant de changements qui auraient provoqué une révolution s’ils avaient été appliqués brutalement.

    4/ La stratégie du différé
    Une autre façon de faire accepter une décision impopulaire est de la présenter comme « douloureuse mais nécessaire », en obtenant l’accord du public dans le présent pour une application dans le futur. Il est toujours plus facile d’accepter un sacrifice futur qu’un sacrifice immédiat. D’abord parce que l’effort n’est pas à fournir tout de suite. Ensuite parce que le public a toujours tendance à espérer naïvement que « tout ira mieux demain » et que le sacrifice demandé pourra être évité. Enfin, cela laisse du temps au public pour s’habituer à l’idée du changement et l’accepter avec résignation lorsque le moment sera venu.

    5/ S’adresser au public comme à des enfants en bas-âge
    La plupart des publicités destinées au grand-public utilisent un discours, des arguments, des personnages, et un ton particulièrement infantilisant, souvent proche du débilitant, comme si le spectateur était un enfant en bas-âge ou un handicapé mental. Plus on cherchera à tromper le spectateur, plus on adoptera un ton infantilisant. Pourquoi ? «Si on s’adresse à une personne comme si elle était âgée de 12 ans, alors, en raison de la suggestibilité, elle aura, avec une certaine probabilité, une réponse ou une réaction aussi dénuée de sens critique que celle d’une personne de 12 ans» (Extrait de «Armes silencieuses pour guerres tranquilles»).

    6/ Faire appel à l’émotionnel plutôt qu’à la réflexion
    Faire appel à l’émotionnel est une technique classique pour court-circuiter l’analyse rationnelle, et donc le sens critique des individus. De plus, l’utilisation du registre émotionnel permet d’ouvrir la porte d’accès à l’inconscient pour y implanter des idées, des désirs, des peurs, des pulsions, ou des comportements…

    7/ Maintenir le public dans l’ignorance et la bêtise
    Faire en sorte que le public soit incapable de comprendre les technologies et les méthodes utilisées pour son contrôle et son esclavage. « La qualité de l’éducation donnée aux classes inférieures doit être la plus pauvre, de telle sorte que le fossé de l’ignorance qui isole les classes inférieures des classes supérieures soit et demeure incompréhensible par les classes inférieures (Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »).

    8/ Encourager le public à se complaire dans la médiocrité
    Encourager le public à trouver « cool » le fait d’être bête, vulgaire, et inculte…

    9/ Remplacer la révolte par la culpabilité
    Faire croire à l’individu qu’il est seul responsable de son malheur, à cause de l’insuffisance de son intelligence, de ses capacités, ou de ses efforts. Ainsi, au lieu de se révolter contre le système économique, l’individu s’auto-dévalue et culpabilise, ce qui engendre un état dépressif dont l’un des effets est l’inhibition de l’action. Et sans action, pas de révolution !…

    10/ Connaître les individus mieux qu’ils ne se connaissent eux-mêmes
    Au cours des 50 dernières années, les progrès fulgurants de la science ont creusé un fossé croissant entre les connaissances du public et celles détenues et utilisées par les élites dirigeantes. Grâce à la biologie, la neurobiologie, et la psychologie appliquée, le « système » est parvenu à une connaissance avancée de l’être humain, à la fois physiquement et psychologiquement. Le système en est arrivé à mieux connaître l’individu moyen que celui-ci ne se connaît lui-même. Cela signifie que dans la majorité des cas, le système détient un plus grand contrôle et un plus grand pouvoir sur les individus que les individus

    1. @ Lephil
      « La Russie c’est le chiffon rouge que l’on agite pour effrayer le pékin de base !…. »
      Ouais… Sauf que la Russie l’agite toute seule son chiffon rouge !… 😉

    2. Vous venez de décrire la Russie de Poutine.
      Les pays occidentaux ont un niveau de développement, de recherche scientifique, d’accès à la culture et d’amélioration des conditions de vie et de santé que le monde entier envie au point de risquer la mort pour venir chez nous en bénéficier. Vous êtes déjà sorti de votre village pour voir comment vit le reste du monde ?

      1. En matière de civilisation de la « distraction », m’est avis, qu’au contraire on y est en plein dedans dans nos sociétés post-modernes (tellement parlant ce terme !) actuelle (en même temps c’est un tellement vieux procédé : du pain et des jeux, ni plus ni moins), sans doute même plus que tout autres (avec la place prise par les médias modernes, sorte de nouveaux propagandistes de la bonne parole prodiguée à la masse du bas peuple ignorant et abruti (au premier sens du terme) par tant de bruit, en permanence), et même on y est de plus en plus, jusqu’au cou !

  10. Bla bla bla, mais juste avant le 1) vous avez écrit:
    « maintenir le public dans l’ignorance et la médiocrité. »
    C’est exactement ce que fait la Douma depuis des décennies, et depuis mars 2014, ça ne s’arrange pas, les lois et amendements liberticides se succèdent, blogs, presse, médias étrangers, associations, russes déguisés en mercenaires dont il ne vaut mieux pas parler sans quoi danger, emprisonnement ou assignations à résidence abusives. Procédures de l’état en forte hausse contre les opposants sachant que la meilleure méthode est encore d’assécher les moyens financiers de la presse, l’opposition pour les faire disparaître. Et souvent avec des affaires bricolées par les services russes. Assassinats d’opposants comme Boris Nemtsov.
    Et l’enfer serait à Paris, Londres ou New-York?
    Que l’occident ne soit pas parfait, je vous l’accorde.
    Après, arrêtez vos délires, changer de lectures ou de comprimés, consultez, je pense qu’il y a quelque chose à tenter, bien que vous soyez déjà très gravement atteint.

      1. Au pays des aveugles les borgnes sont roi en ce qui me concerne la Russie ne représente aucun dangers par contre le futur traité transatlantique oui l’union européenne oui le système financier qui fait de la cavalerie en injectant des trilliards de dollars à fin de maintenir le cour des actions d’entreprises qui falsifient leurs bilans comptables grâce aux nouvelles normes comptables américaines oui des dettes que la France contracte tout les mois à fin de subvenir aux miséreux venant du monde entier oui la liste n’est pas clause mais je vais m’arrêter là ! mais bon même le nez dans la merde vous trouverez que cela sent la rose !….

        1. « Au pays des aveugles les borgnes sont roi  »
          Cécité idéologique la preuve , vous ne concevez même pas la royauté au pluriel!

    1. @Alain Dsr… Amusant. Vous lisant, et hormis seulement les (supposés et non avérés ) assassinats politiques, j’aurais juré que vous parliez de la France d’aujourd’hui. Tout y est parfaitement résumé. L’enfer, c’est les autres , c’est tellement facile de casser le miroir ou le thermomètre.

      1. Oui, notre système n’est pas parfait, mais on n’assassine plus des journalistes ou des politique depuis longtemps, à moins que vous ayez des infos, notre justice n’est pas parfaite, mais on de plus en plus de contre pouvoir, des associations, comme Sherpa Anticor (anticorruption), ou d’autres, qui sont même auditées en commission, assemblée ou sénat, et l’état de droite ou de gauche, ne leur met même pas la pression lorsqu’elles déclenchent des procédures contre des fonctionnaires ou des institutions, y’a pas d’emprisonnements de défenestration ou autre accident à la con:
        La perfection n’existera jamais, il ne faut pas se leurrer, mais vous comparez l’incomparable
        Donc, même réponse:
        « Après, arrêtez vos délires, changer de lectures ou de comprimés, consultez, je pense qu’il y a quelque chose à tenter, bien que vous soyez déjà très gravement atteint. »

        1. Normal qu’on assassine plus les journalistes, on les met au chômage ou ils doivent se prostituer, il n’y a plus de journalistes en France, que des soumis et des menteurs.
          La Roche Joubert sur France 2 et son reportage manipulation sur la Syrie qui avait été décortiqué, c’était vraiment honteux, je compte même plus le nombre de manipulation qu’on peut relever de nos jours..

          1. Oui, ce n’est pas parfait, et le système essaie de verrouiller, mais y’a tout de même des journalistes et reporters qui font leur job lorsqu’ils en ont les couilles! Dont des reportages sur France Télévision, quel que soit le gouvernement, gauche ou droite. Avec des scandales et des arnaques dévoilés, y’ des journalistes accrocheurs qui ont une vraie paire, comme Elise Lucet avec Cash Investigation qui fonce malgré les menaces et pressions.
            A ce que je sache, elle n’est pas enfermée, tabassée ou assassinée lorsqu’elle attaque le système, comme bancaire par exemple ou les magouilles des emplois au noir des sous-traitants de nos impôts, état-régions-communes.
            Et pour faire un parallèle avec le sort qu’attend les opposants au système russe, la vidéo est au-dessous:
            Ce n’est pas un système privé comme aux US, où dans certains états, certaines prisons privées dérapent.
            Mais le système pénitencier étatique russe où le dérapage est organisé volontairement pour mater les opposants.
            Et puis, pas utile de rémunérer beaucoup les gardiens étant donné qu’ils taxent les familles et amis avec la bénédiction du pouvoir.

          2. wooow on se réjouit d’un cas, Elise lucet, non mais tout les journalistes devraient être comme ça dans un régime dit démocratique et c’est très très très loin d’être le cas, donc on peut chier tant qu’on veut sur la Russie mais on est à peine mieux et encore c’est à vérifier…

          3. @Rb-le-Troll
            J’ai écrit:
            « y’ des journalistes accrocheurs qui ont une vraie paire, comme Elise Lucet »……..  »
            Donc plusieurs journalistes et émissions.

            En Russie, je ne connais qu’un seul journal qui fait de la résistance. Pour ce qui est des TV russes, elles sont toutes soumise au pouvoir depuis bien longtemps.
            Et les journalistes qui l’ouvrent de trop se font tout simplement insultés, voir lynchés en direct sans même qu’ils puissent porter plainte. Entre notre système et le russe, y’a un monde!

  11. Si Poutin avait été intelligent, et non malin, il aurait offert un pont d’or aux nouveaux représentant de l’Ukraine…Là oui, cela aurait été un beau coup diplomatique. Mais quand on aime pas, on déteste on dirait…

    1. « Si Poutin avait été intelligent, et non malin,.. »
      A l’impossible, nul n’est tenu 🙂

      1. Ah « l’humour » Thaurac, « l’humour » !
        Quel festival !
        Arrêtez vous allez nous faire Mourir De Rire, comme disent les jeunes.

    2. Si Porochenko a pris la place de Ianoukovitch c’est justement pr ne faire aucun deal avec les russes…

  12. En lisant les commentaires ci dessus je me disais que la propagande américaine fonctionne merveilleusement bien …

      1. Il faut bien des contre batteries bénévoles, je précise, contre les attaques incessantes, lourdes, gonflantes, répétitives,…. de nos ami appointés (je précise) de St Saint-Pétersbourg, au cas où vous venez d’arriver sur ce forum, on se les tape depuis 1 an et demi, ces stakhanovistes du clavier cyrillique!

          1. Fais moi rire guignol, à force de tremper ta plume dans la volga, tu en es rouge de fureur à la simple prononciation de la dictature russe!
            appointé ,non, acéré, oui, droit et pur comme un glaive (petit souvenir) mais tu ne peux pas connaitre, toi le refusik

  13. Encore une victoire de Poutine : le Comité russe contre la torture, célèbre ONG de défense des droits de l’homme, forcé de cesser son activité. En juin dernier, les locaux du comité à Grozny, la capitale tchétchène, avaient été saccagés par des inconnus masqués, , après une première attaque en décembre.
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/07/28/97001-20150728FILWWW00178-russie-une-ong-anti-torture-cesse-son-activite.php
    En Russie, il ne fait pas bon d’être contre la torture….

    1. ouii, les fameuses ong financé par le congrès américain, faut pas avoir fait science po pour comprendre qu’elle est leur réel utilité…

    2. Allez dire ça à vos amis saoudiens, ou autres.
      A force de rejeter les russes comme on le fait depuis 25 ans, c’est sur que cela ne facilite l’accélération de la transition démocratique !
      Encore une fois on aurait voulu cela, et cette nouvelle partition de l’Europe, que l’on ne se serait pas prit autrement.

      1. la démocratie en russie, mais c’est du foutage de gueule, tout les jours, c’est le contraire de ce que vous nous dites, et les faits ne manquent pas, y compris des défections de ses proches..tient..les rats quittent le bateau..

  14. @Robert.

    « les américains sont étrangers à l’Europe et à la civilisation européenne. » : Pas vraiment si j’en crois l’origine de la colonisation du continent américain ; une invasion démographique européenne pour l’essentiel.

    1. Plus maintenant, et de moins en moins, les USA sont en train de s’éloigner à vitesse grand V de leurs origines européennes.

      1. @anonymus.

        Pouvez-vous préciser votre propos, surtout en ce qui concerne « …s’éloigner à vitesse grand V de leurs origines européennes » ?
        Je vous remercie par avance.

        1. Je fais essayer de résumer en quelques chiffres :
          Il y a 30-40 ans 80 % de la population américaine était en effet d’ascendance européenne.
          Dans 35 ans, en 2050, ils ne seront plus, qu’à peine 40 %.
          Aujourd’hui s’ils représentent encore un peu plus de 60 % de la population de ce pays, depuis 2011 ils ont déjà passé sous la barre de moins de 50 % des naissances, et ne représentent plus que 10 % des 1 millions d’émigrés (officiels) arrivant chaque année (essentiellement d’Amérique latine et d’Asie), plus, au moins autant de clandestins : on estime que 40 % de la croissance démographique américaine est due à la seule immigration légale ou clandestine.
          La société américaine sera de plus en plus métissée et cosmopolite, mais également de plus en plus tourné vers le Pacifique et l’Asie, actuellement en plein boum de développement, et à contrario de plus en plus éloigné de l’Europe, sous quelques formes que ce soit. L’Amérique que nous avons connue au 20e siècle ne sera bientôt plus qu’un souvenir.

          1. Votre raisonnement démographique tient la route mais à condition que les WASP abandonnent volontairement le pouvoir (modèle sud-africain), ce dont je doute actuellement (modèle brésilien).
            Il est normal que les Etats-Unis s’intéressent d’avantage à l’Asie, mais elles le font depuis plus d’un siècle déjà (Philippine, guerres du Pacifique, de Corée, du Vietnam, dossier nucléaire nord-coréen, normalisation avec la Chine depuis Nixon, émergence des « dragons économiques », etc., qu’a l’Europe.
            Ce n’est pas pour autant qu’elles délaisseront le Vieux continent, et puis la Russie est aussi une puissance asiatique, non ?

          2. Est ce que les espagnols ou les portugais sont a vos yeux des Européens?
            Les hispaniques ou les latinos, ça vient d’où, ça veut dire quoi?
            Le Brésil, le Méxique n’ont-ils aucune ascendance européenne?

          3. Les mexicains sont essentiellement des métis d’amérindiens et des anciens conquérants espagnol, et assez nettement plus amérindien qu’espagnol globalement. Quant à leur culture elle est encore plus, latino américaine. Faut pas tout confondre par ce qu’ils parlent espagnol.
            Les latinos américains de la région de Andes sont encore plus amérindiens dans leur majorité.
            Quand aux brésiliens, ce sont essentiellement et sans doute de plus en plus une population de mulâtres, avec une forte proportion (proche de 50 %) de population venant d’Afrique.
            Ceux ayant le plus de caractère européen, et qui vont sans doute le plus les garder, sont les argentins, mais on peut pas dire que cela leur réussisse particulièrement ces temps ci.
            Pour finir de répondre à votre question Maotcha, oui les sud américains viennent essentiellement et globalement d’Amérique ! Ce qui n’est pas forcément le cas pour les américains des USA, puisque c’est le seul pays où les amérindiens ont été exterminés et génocidés à 98 ou 99 %.

Les commentaires sont fermés.