La prolongation des Véhicules blindés légers (VBL) à l’étude

vbl-20150708

Conçu au début des années 1980 par Panhard, le Véhicule blindé léger (VBL) a été de toutes les opérations extérieures menées par l’armée de Terre depuis son entrée en service. Au total, 1.600 exemplaires ont été livrés à cette dernière.

Seulement, au fil du temps, ces VBL ont vu leur masse passer en moyenne de 3,5 à 4 tonnes, avec l’ajout d’armes supplémentaires, de surprotections et de systèmes divers. Et cela n’a pas été sans conséquence sur la mécanique, notamment au niveau du moteur, des freins, de la transmission ou encore des suspensions.

Aussi, la rénovation d’au moins la moitié des VBL livrés est sur la table depuis quelques temps déjà. Mais, avec les contraintes budgétaires, elle a été sans cesse reportée. En juin 2013, le général Ract-Madoux, désormais ancien chef d’état-major de l’armée de Terre (CEMAT) expliquait, lors d’une audition au Sénat, que la « livraison du véhicule blindé d’aide à l’engagement (VBAE), envisagée à partir de 2030 au lieu de 2025, nécessitera de prolonger la durée de vie du véhicule blindé léger, perspective qui n’a pas été intégrée en construction budgétaire à ce stade ».

Mais cette rénovation attendue devrait se faire bientôt. Dans un communiqué diffusé ce 8 juin, Renault Trucks Defense, qui a mis la main sur Panhard, a annoncé avoir obtenu, de la part de la Direction générale de l’armement (DGA) un contrat portant sur « l’étude de la prolongation du Véhicule Blindé Léger avec des performances consolidées, en vue de son maintien dans les forces armées pour les 15 prochaines années ».

L’industriel précise que cette remise à niveau portera sur le moteur, la boîte de vitesses, la suspension et le freinage et qu’un premier démonstrateur a été livré à l’armée de Terre en décembre 2014 « pour une évalution qui a débouché sur l’étude de prolongation qui vient d’être notifiée ». Trois autres VBL seront livrés cette année « pour une expérimentation dans les forces début 2016 ». Ces véhicules seront préparés par l’usine Panhard de Marolles-en-Hurepoix (91).

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Sempre en Davant

    • de heaume44

      • de Sempre en Davant

    • de Yves Cadiou

      • de Yves Cadiou

  2. de Wrecker 47

    • de Sempre en Davant

  3. de Eric38

  4. de cénégalé

  5. de Lagaffe

  6. de Fyd

    • de LLH

    • de heaume44

  7. de Clavier

    • de BT

      • de Ouai

    • de Vincent Émile

  8. de marc

    • de fraisedesbois

  9. de Bricoleur

    • de ricard coeur de lion

      • de Lagaffe

  10. de MP3

    • de Vroom