sangaris-20140905

Des militaires de la section 20 de la compagnie Chamois du groupement tactique interarmes (GTIA) Acier de la force Sangaris, investissent une maison dans le quartier mission, à Boda en République Centrafricaine, le 1er septembre 2014.

Le 1er septembre 2014, la compagnie Chamois du groupement tactique interarmes (GTIA) Acier de la force Sangaris, renforcée par le groupe Aigle de la force Sangaris, armé par un groupe de commandos parachutistes (GCP) du 35° régiment d’artillerie parachutiste (35° RAP), a mené l’opération Diable bleu dans la ville de Boda, située dans la région de Lobaye en République Centrafricaine (RCA). Cette opération avait pour but de fouiller plusieurs objectifs suspectés d’abriter des caches d’armes, une première partie de la fouille s’est déroulée dans le quartier mission de Boda, dont les habitants appartiennent à la communauté chrétienne, et la deuxième partie a eu lieu dans l’enclave de la communauté musulmane. En fin de journée, le lieutenant-colonel Christophe, chef opérations du GTIA Acier, le commandant Guillaume, chef de détachement sur la base opérationnelle avancée (BOA) de Boda,le capitaine Gunter, des actions sur les perceptions et l’environnement opérationnelle (APEO) de la force Sangaris, et un adjudant-chef camerounais, officier de police judiciaire (OPJ) des unités de police constituées (UPC) de la mission internationale de soutien à la Centrafrique (MISCA), sont allés à la rencontre du maire de Boda pour lui expliquer les actions qui avaient été menées plus tôt dans la journée, ainsi que les attentes de la force Sangaris vis à vis des habitants de la ville.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.