L’Australie confirme une commande de 58 avions F-35 supplémentaires

f35-20140423

Cette année, la Royal Australian Air Force (RAAF) devrait prendre livraison de ses deux premiers exemplaires de l’avion dit de « 5e génération » F-35A Lightning II, commandé à 14 unités en 2009 auprès du constructeur américain Lockheed-Martin. Selon la presse australienne, le coût de ces deux appareils s’éleverait à 130 millions de dollars chacun.

Alors que le programme F-35 (encore appelé Joint Strike Fighter, JSF) fait l’objet de critiques, tant sur ses coûts et ses retards (voire même sur sa pertinence chez certains), le gouvernement australien a confirmé, le 22 avril, la commande de 58 avions de ce type supplémentaires pour un montant total de 11,5 milliards de dollars. Cette somme comprend également les coûts d’infrastructures pour accueillir ces appareils ainsi que la formation des pilotes et l’armement.

Les premiers F-35 issus de cette nouvelle commande seront attendus en 2018. Avec ces appareils, la RAAF entend équiper 3 escadrons de chasse (2 à Willamtown et 1 à Tindal) ainsi qu’une unité de transformation opérationnelle. Les 72 appareis attendus devraient être pleinement opérationnels en 2023.

Au total, l’aviation australienne souhaite disposer de 100 F-35. Selon ses plans, un 4e escadron de chasse, basé à Amberley, en sera équipé.

Sur son site Internet, la RAAF explique que le F-35A garantira sa « supériorité aérienne » dans le futur. « La combinaison de la furtivité et des capteurs avancés ainsi que la mise en réseau et la fusion des données permettront de maintenir un avantage en matière de combat aérien ».

Sauf que, à l’origine, la supériorité aérienne n’est pas la vocation première du F-35, comme l’a d’ailleurs reconnu le général Mike Hostage, le chef de l’Air Combat Command (ACC), dans un entretien accordé en février au magazine Air Force Times.

Actuellement, la RAAF met en oeuvre des F-18 Hornet ainsi que 24 F-18 Super Hornet. Les avions les plus anciens seront retirés du service à mesure de l’arrivée du F-35 tandis que 12 exemplaires parmi les plus récents seront transformés en E/A-18 Growler pour des missions de guerre électronique.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].