Irak : Un millier de soldats kurdes font défection

Déjà que l’unité de l’Irak est mise à mal par la rivalité entre chiites et arabes sunnites, l’annonce de la défection de plus d’un millier de soldats kurdes n’arrangera certainement pas la situation.

Membres de la 16e Brigade de l’armée irakienne, ces soldats ont indiqué avoir pris cette décision suite à un différend avec leur hiérarchie. En avril, il avaient en effet refusé de prendre part à une opération ordonnée par le gouvernement contre une ville majoritairement peuplée de sunnites.

Désormais, les 1.070 soldats kurdes qui ont fait défection, parmi lesquels l’on compte le commandant de la 16e Brigade ainsi que deux chefs de bataillons – remplacés depuis par des officiers arabes -, pourraient être intégrés aux peshmerga, c’est à dire les Gardes régionaux qui, dotés d’un armement léger, sont à la disposition du gouvenement régional kurde, étant donné que le Kurdistan irakien bénéficie d’une large autonomie reconnue par la constitution irakienne et par la communauté internationale.

« Si nous ne trouvons pas d’accord avec Bagdad au sujet de ces soldats, nous sommes prêts à les intégrer aux peshmerga », a expliqué Halkurd Mullah Ali, le porte-parole du ministère des Gardes régionaux kurdes. Pour le moment, ces anciens militaires de l’armée irakienne sont sans solde et perçoivent seulement des rations de la part des autorités kurdes pour leur subsistance.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].