Un militaire du 1er RPIMa tué au Mali, deux autres gravement blessés (MàJ)

Un militaire appartenant au 1er Régiment Parachutiste d’Infanterie de Marine (RPIMa, forces spéciales) de Bayonne a été tué, ce 29 avril, dans le nord du Mali, selon l’Elysée.

Le caporal-chef Stéphane Duval, 32 ans, participait à une opération de reconnaissance entre Tin Zaouten et Boughessa à bord d’un véhicule léger de type VPS quand ce dernier a sauté sur un engin explosif.

Deux autres militaires français ont été sérieusement blessés. Transportés par hélicoptère à l’antenne chirurgicale aérotranportable (ACA) de Tessalit, leurs pronostics vitaux ne sont pas engagés.

Dans un communiqué, le président Hollande a salué « avec émotion la détermination et le courage des forces françaises engagées au Mali aux côtés des forces maliennes et africaines. »

Le caporal-chef Duval est le 6e militaire français et le second membre des forces spéciales à perdre la vie au Mali depuis le 11 janvier.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].