Mali : Jean-Yves Le Drian en contact avec le chef du Pentagone

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a annoncé, via son compte Twitter, avoir été en contact téléphonique avec Leon Panetta, son homologue américain, pour évoquer l’évolution de la crise au Mali, marquée par la prise de la ville de Konna par des groupes jihadistes.

En outre, M. Le Drian a également indiqué qu’il s’entretiendra de ce dossier avec ses collègues européens au cours de l’après-midi de ce 11 janvier.

Plus tôt; le président François Hollande a fait savoir que la France répondra, et cela « strictement dans le cadre des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU », à la demande d’aide militaire formulée par le président malien par intérim, Dioncounda Traore. Ce dernier est attendu à Paris le 16 janvier prochain, dans cadre d’une visite qui était déjà prévue avant l’appel à l’aide militaire française.

Quant à la situation sur le terrain, une contre-offensive de l’armée malienne a été en effet lancée pour tenter de reprendre Konna. Il semblerait que l’aide militaire française ait déjà commencé. Selon une source diplomatique à Bamako, citée par l’AFP, des troupes étrangères arrivées dans la nuit du 10 au 11 janvier à Sévaré seraient impliquées dans cette opération de reconquête.

Un officier malien a même indiqué des appareils militaires de « pays amis » ont été engagés. Enfin, un responsable d’une société privée présent à Konna a affirmé avoir « deux petits avions tirer sur les islamistes. » Cependant, il n’a pas été en mesure de préciser le type de ces appareils, ni leur nationalité.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].