Entre septembre 1939 et juin 1940, l’aviation française ont obtenu 1.000 victoires aériennes contre la Luftwaffe, c’est à dire que les pilotes de l’armée de l’Air et de l’aéronavale ont abattu un millier d’avions allemands. Tel est le bilan généralement avancé. Cependant, ce nombre est contesté. Selon le blog Secret Défense, qui reprend une étude