Pour la première fois, les dépenses militaires mondiales ont dépassé le seuil des 2000 milliards de dollars en 2021

En 2020, et en dépit des difficultés économiques engendrées par la pandémie de covid-19, les dépenses militaires mondiales avaient de nouveau progressé significativement, pour s’établir à 1981 milliards de dollars. Soit une hausse en termes réels de +2,6% par rapport à l’année précédente. Tel avait été le constat dressé par l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm [SIPRI].

« On peut affirmer avec une quasi-certitude que la pandémie n’a pas eu d’impact significatif sur les dépenses militaires mondiales en 2020 » et la question est de savoir si « les pays maintiendront ce niveau de dépenses militaires durant la seconde année de pandémie », avait alors souligné l’institut.

Les menaces identifiées à l’époque s’étant amplifiées, voire même concrétisées, la hausse des dépenses militaires mondiales s’est poursuivie en 2021. C’est en effet ce qu’affirme le SIPRI, dans une nouvelle étude publiée ce 25 avril. Ainsi, malgré un ralentissement de leur taux de croissance en termes réels à cause de l’inflation, elles ont augmenté de +6,1% en valeurs nominales, pour atteindre les 2113 milliards de dollars.

Cela étant, comme l’économie est repartie en 2021, la part de ces dépenses militaires dans le PIB mondial a légèrement diminué, passant de 2,3 à 2,2% du PIB.

Cinq pays concentrent à eux-seuls 62% de ces dépenses militaires. Sans surprise, les États-Unis sont sur la première place de ce podium, leur budget militaire s’étant élevé à 801 milliards de dollars en 2021, selon les estimations du SIPRI. Ce dernier note par ailleurs que ce montant est en baisse de -1,4% par rapport à 2021 et qu’il a représenté 3,5% du PIB américain [contre 3,7% un an plus tôt].

Cependant, sur une échelle plus longue, le SIPRI a constaté que le Pentagone avait consenti un effort particulier sur la recherche et le développement [R&D], avec un financement ayant augmenté de +24% entre 2012 et 2021. Dans le même temps, les dépenses liées à l’achat ont diminué de -5,4%.

« L’augmentation des dépenses de R&D au cours de la décennie 2012-21 laisse penser que les États-Unis mettent davantage l’accent sur les technologies de nouvelle génération. […] Le gouvernement américain a souligné à plusieurs reprises la nécessité de préserver l’avantage technologique de l’armée américaine sur ses concurrents stratégiques », a commenté Alexandra Marksteiner, une chercheuse du SIPRI.

S’agissant de la Chine, qui dispose du deuxième budget militaire au niveau mondial, il est toujours compliqué d’en connaître le montant exact… Toujours est-il que l’institut suédois a évalué qu’il avait progressé de +4,7% pour s’établir à 293 milliards de dollars en 2021.

« Les dépenses militaires de la Chine ont augmenté pour la 27ème année consécutive », souligne par ailleurs le SIPRI.

Et cela incite d’autres pays de la région Indo-Pacifique en faire de même, à l’image du Japon, qui a porté son budget militaire à 54,1 milliards de dollars en 2021, dont 7 milliards ont été ajoutés en cours d’exercice fiscal, ou encore à celle de l’Australie, avec une hausse des dépenses de défense de +4%, à 31,8 milliards de dollars.

Au passage, le SIPRI estime que la livraison par les États-Unis [ou le Royaume-Uni] de huit sous-marins nucléaires d’attaque [SNA] à la Royal Australian Navy, dans le cadre de l’alliance AUKUS, coûtera 128 milliards de dollars à Canberra.

Les tensions avec la Chine, mais également avec le Pakistan, font que l’Inde a considérablement augmenté son budget militaire entre 2012 et 2021 [+33%]. Et il a de nouveau progressé de +0,9% l’an passé, pour atteindre 76,6 milliards de dollars. Ce qui en fait le troisième au niveau mondial. « Afin de renforcer l’industrie nationale de l’armement, 64 % des dépenses en capital du budget militaire 2021 ont été affectées à l’acquisition d’armes produites dans le pays », précise le SIPRI.

Quant à la Russie, son budget militaire a été de 65,9 milliards de dollars en 2021, ce qui en fait le cinquième au niveau mondial, juste derrière celui du Royaume-Uni qui, avec 68,4 milliards de dollars [+3%], ne semble pas avoir souffert des conséquences économiques promises aux Britanniques après le Brexit.

Le SIPRI note que les dépenses militaires russes ont augmenté pour la troisième année consécutive et qu’elles représentent 4,1% du PIB. Sans doute fallait-il y voir un signe avant-coureur des intentions du Kremlin à l’égard de l’Ukraine.

« Les revenus élevés du pétrole et du gaz ont aidé la Russie à accroître ses dépenses militaires en 2021. Les dépenses militaires russes avaient diminué entre 2016 et 2019 en raison des faibles prix de l’énergie combinés aux sanctions infligées en réponse à l’annexion de la Crimée par la Russie en 2014 », rappelle le SIPRI.

Enfin, l’institut suédois évalue le niveau des dépenses militaire françaises à 56,6 milliards de dollars, après une hausse de +1,5% en 2021 [ce qui en fait le sixième au niveau mondial]. Ce montant doit prendre en compte les pensions car le budget de la mission « Défense » était de 39,2 milliards d’euros l’an passé.

Quoi qu’il en soit, on peut prédire, sans prendre le risque de se tromper, que la prochaine étude du SIPRI fera état d’une nouvelle hausse significative des dépenses militaires mondiales au regard des annonces qui ont été faites par la plupart des pays européens après l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Déjà, les budgets militaires des pays européens [y compris ceux qui ne font pas partie de l’Union européenne] ont atteint 418 milliards d’euros en 2021, soit +19% sur la période 2012-21. Cette tendance à la hausse a été constatée depuis 2014, avec l’annexion de la Crimée par la Russie.

Photo : armée de l’Air & de l’Espace

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

124 contributions

  1. Félix GARCIA dit :

    C’est donc le moment pour :
    -Faire des réserves de munitions.
    – Dassault de travailler sur un Rafale léger produit en Inde avec principalement une visée à l’export, mais aussi sur un équivalent français du « Celera 1000L » de Otto Aviation en 225 exemplaires pour l’armée française (125 pour le transport, 25 PATMAR/ROEM/Reco’, 25 dronisés [« nounou », porte-Switchblades …], et 50 avec armements en soute [air-mer / air-sol / air-air]), et de nous faire plus de Rafales,.
    – Les Chantiers de l’Atlantique et Naval Group « doivent » nous produire 2 PANG, 6 « BMA » / « ESB » (4 Drones Océaniques, 4 D-19, 1 NH90, 3 H160M, 2 VSR700, 4 Camcopter, 2/4 embarcations rapides, ~100 équivalents des HAROP).
    On fait 6 Gowind (MICA ? Aster ?), une FREMM et une FDA supplémentaire.
    20/30 voiliers (Solid Sail) multicoques motorisés pour la surveillance des ZEE.
    – Une constellation de satellites dédiés à la surveillance de nos ZEE, plus particulièrement pour la police des pêches.
    – Des dizaines de dirigeables LCA60T de « Flying Whales » (transport, ASM [sonar trempé, grenades, leurres, SonoFlash, Mu-90 …], PATMAR, appui-feu, « vaisseau-mère porte drone / munitions rôdeuses » [Switchblades …], engin du génie …).
    – Leclerc 2.0 avec Ascalon.
    – Camions 6×6 avec « RapidFire 40mm », camions 8×8 avec « Oto Melara » 76mm.
    – Rachat des Tigre allemands et australiens.
    – Sherpa 3 – Mistral / Starstreak

    • Félix GARCIA dit :

      * Voiliers multicoques avec 20mm-RC, 12.7mm, drone « Elistair » (+ Switchblades dans les zones très dangereuses), ETRACO embarqué

      • ZoSo dit :

        Et avec ca je vous sert un Coca et une grande frite ?

        • Félix GARCIA dit :

          Tout dépend de la vision que l’on a du potentiel géoéconomique de la France.
          Peut-être que celle que j’ai est fausse, auquel cas ce qui précède serait démesuré.

        • francois dit :

          deux ! deux cocas.. ca donne soif tout ca..

    • Félix GARCIA dit :

      + drones « Ulyx » et sonde « Qosmos » sur les « BMA »/ »ESB »
      + une cinquantaine de dérivés du « nEUROn »

    • JMN dit :

      Vous payez des impôts ? Pas assez manifestement !

      • nikoopol dit :

        +1
        Intuition bonne, il serait plutot utile de se demander si ce n’est pas la monnaie (ici le dollar) qui se dévalue, tandis que les couts des objets restent constents, plutot que la Hausse des Budgets. Quid aussi de l’étalon « energie » faut il mobiliser de plus en plus de capitaux et d’énergie, pour produire une méme quantité d’énergie ?

        Exemple : Exemple le pétro-dollar US faut il la méme chose que le pétro-dollar saoudien ? voir que le pétro-rouble d’il y a 20 ans ?

        Regardons la masse de plomb à produire au 18eme siécle, pou étaler un biffin, aujourd’hui on peut se les fournir aussi ? comparatif du nombre de véhicule 2eme GM vs Maintenant ?

    • Aramis dit :

      La production on peut oublier: l Inde pourrait tout copier et elle refuserait d assumer le risque comme elle l a exigé lors des negos pour un éventuel Rafale assemblé sur place. Il faut produire chez nous.

      • Félix GARCIA dit :

        J’entends. Mais produire chez nous, ce serait prendre tous les risques pour un appareil que l’on utiliserait probablement pas, alors qu’il est probable qu’un tel créneau existe sur « le marché » et que la France puisse s’y caler au travers de Dassault.

        • Félix GARCIA dit :

          À moins que « l’étude de marché » fasse se dire à Dassault : « Allez, c’est parti ! On l’développe sur fonds propres ! » … mais sans le soutien de l’état, que ce soit au travers de commandes ou pour l’export, ça restera probablement un doux rêve.

          • Aramis dit :

            Si on développe on achète sinon l avion va se planter comme le Mirage 4000.

      • Félix GARCIA dit :

        AVSIMAR : Dassault Aviation dévoile les Albatros, dont 9 seront réalisés en Inde
        https://www.meretmarine.com/fr/defense/avsimar-dassault-aviation-devoile-les-albatros-dont-9-seront-realises-en-inde
        Y a peut-être moyen …
        ^^

        • Aramis dit :

          Non les Albatros 9 c est techniquement beaucoup plus abordable qu un jet.

        • Tulio dit :

          Ce n’est pas non plus, de la très haute technologie, ce sont 9 Falcon produits en Inde et au final transformés en patrouilleurs maritimes en France. Rien à voir avec des jets. Bon, c’est un début…

          • Félix GARCIA dit :

            « Bon, c’est un début… »
            J’étais resté là-dessus.
            ^^

    • Aramis dit :

      6 Gowind plus une ou deux frégate donnerait une flotte completement macrocephale et déséquilibrée au possible.

      • Félix GARCIA dit :

        Les 6 Gowind seraient pour accompagner les 6 « BMA »/ »ESB ».
        La FDA et la FREMM, pour accompagner un second PANG.

        • Aramis dit :

          Oui d ou mon constat. L escorte de ces navires absorberait quasiment tout. Sans parler de la difficulté pour recruter l équipage.

          • Félix GARCIA dit :

            Une Gowind 2500 avec ses capacités anti-aériennes, de lutte sous-marine et de surface ne suffirait pas à protéger un navire qui peut lui-même faire de l’ASM, de la lutte anti-mines, qui serait entouré de drones océaniques, d’autres ISR type D-19, avec un NH90 Caïman et 2/3 H160M qui peuvent mettre en œuvre une assez grande variété d’armements sur une assez grande distance, ainsi que des équivalents des HAROP par dizaines qui disposent d’une charge explosive d’une vingtaine de kilos et une portée d’environ 1000 km ?

            Pour l’équipage, on parle de 30/35 personnes pour les ESB (plus ceux qui mettraient en œuvre les drones, les pilotes d’hélicoptères …) : c’est si dur que ça à trouver ? d’autant que la variété de missions possible est plus que stimulante à mon humble avis …
            Pour les Gowind 2500, ce serait difficile aussi ?

            Et pour ce qui est du prix :
            – 6 Gowind 2500, c’est environ 3 milliards.
            – 6 « ESB » (sans équipements), c’est environ 1 milliard (120/150 millions par unité).
            —> Equipés, c’est 1 milliard de plus par unité environ. Soit 7 à 8 milliards au total pour des ESB armés.

            Au total, les Gowind 2500 plus les ESB, ce serait environ 10 milliards (plus le maintien en condition opérationnelle du navire et des équipements, les équipages, les modernisations etc …).
            Au vu des « services rendus », est-ce que ce serait excessif ?

          • Aramis dit :

            La Gowind est top ce n est pas le soucis. Le prix non plus. Le pb pour l équipage c est le 2e PANG. Au global le pb c est qu on aurait une flotte trop petite.

          • Félix GARCIA dit :

            En effet (pour le deuxième PA-NG). Et en prenant en compte le fait que nous ayons 12 MRTT et les Boeing, ce n’est probablement pas indispensable.

          • Aramis dit :

            Si on veut avoir une puissance navale des PA sont indispensables. Mais si on a une flotte macrocephale elle coûte cher pour deux ou trois unités de tête trop précieuse pour qu on les risque au combat.

          • Félix GARCIA dit :

            Raaah … finalement, si d’ici dix ans, on est devenu la puissance géoéconomique que j’imagine possible, je ne suis pas sûr que ce soit si délirant d’envisager un deuxième PA-NG et de reconfigurer notre flotte en fonction …

          • Aramis dit :

            Avec quelle énergie devenant nous une puissance économique. L uranium? Nous en avons pas. Le gaz et le pétrole vont devenir hors de prix si ça continue. La croissance il serait prudent de ne pas compter dessus.

      • Thaurac dit :

        Cher, utile, mais fragile, on l’a vu pour le croiseur russe.

      • Félix GARCIA dit :

        Flotte macrocéphale et déséquilibrée ?

        Liste des navires de la Marine nationale (France)
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_navires_de_la_Marine_nationale_(France)
        Forces de surface
        https://www.defense.gouv.fr/marine/forces-surface
        Sous-Marins
        https://www.defense.gouv.fr/marins
        Aéronefs
        https://www.defense.gouv.fr/aeronefs

        En quoi le fait de construire et mettre à l’eau six Gowind 2500 pour accompagner six « Bases Mobiles Avancées » / « Expeditionnary Sea Base » (BMA/ESB), une FREMM, une FDA, et un PA-NG aux équipements listés ci-dessus déséquilibrerait notre Marine ?
        Et pourquoi « macrocéphale » ?
        J’avoue ne pas comprendre.

        • Aramis dit :

          La flotte serait déséquilibrée car il y aurait très peu de corvettes et de frégates alors qu il y aurait deux PANG à escorter plus toutes les autres autours. C est ça être macrocéphale. Ce serait reproduire à une échelle plus importante la marine actuelle beaucoup trop petite qui est exactement ce qu il ne faut pas faire en terme de format.

          • Aramis dit :

            #plus toutes les autres missions.

          • Félix GARCIA dit :

            Merci pour votre réponse.
            En somme, un deuxième PA-NG déséquilibrerait notre flotte ?
            Puis-je vous demander ce que vous pensez des Bases Mobiles Avancées / Expeditionary Sea Base (BMA/ESB) ?

          • Aramis dit :

            Les BMA pourquoi pas mais a condition d avoir une flotte équilibrée autour. Notre petite flotte est macrocephale avec un PAN alors encore plus avec deux. Pour équilibrer 2PAN il faudrait 35 frégates.

    • Aramis dit :

      Pour l AT le Leclerc II d accord mais les Tigres non! Un successeur et vite. Et surtout surtout une hausse des effectifs.

      • Félix GARCIA dit :

        Dans quels unités les hausses d’effectifs ? Toutes ?
        Je suis en train de lire « Esprit de Défense », où il parle de la réserve et de l’extension de celle-ci …

        • Aramis dit :

          Hausse des effectifs dans les unités de combat et logistique. L extension de la réserve on en parle depuis 2015…

        • Félix GARCIA dit :

          * où il est question de

      • NRJ dit :

        @Aramis
        Vous voulez quoi ? Payer cher et attendre 20 ans le développement, la production, et la livraison d’un nombre équivalent d’hélicoptères similaires au Tigre ? Ou équiper l’armée de terre avec un matériel qui sera parmi les plus perfectionné avec le standard Mk3 ?
        Sans compter qu’on pourrait racheter les Tigres Australiens….

        • Aramis dit :

          Non je ne parle pas de refaire les erreurs commises pour le Tigre et encore moins pour développer un appareil ayant des défauts similaires et un programme aussi chaotique.

          • Aramis dit :

            L idée est qu on puisse à nouveau être crédible sur le plan des hélicoptères de combat à l export et qu on retrouve un semblant de capacités dans le domaine. Mais je ne doute pas qu on va continuer avec la catastrophe ambulante qu est le Tigre.

          • NRJ dit :

            @Aramis
            La question n’est même pas de refaire les erreurs commises sur le programme Tigre. La question, c’est s’il est pertinent de payer plus cher et d’attendre 20 ans pour avoir un nombre équivalent d’un nouvel hélicoptère d’attaque.

            « Mais je ne doute pas qu on va continuer avec la catastrophe ambulante qu est le Tigre. ». Les soldats de l’armée de terre ne s’en plaignent pas trop pour votre information. Je suis curieux de savoir pourquoi vous qualifiez de « catastrophe ambulante » cet hélicoptère, surtout quand on le compare par rapport à ses équivalents.

          • Aramis dit :

            Si on ne refait pas les mêmes erreurs que sur le Tigre le programme ne durera pas la durée astronomique et anormale de 20 ans.

            Les soldats de l armée de terre constatent le taux et le coût de MCO. Et ils se plaignent de l énorme manque d hélico pour votre information.

            Par rapport a ce que doit être un programme bien géré le Tigre est une cata a cause de son cout, notamment le coût de MCO. C est lié a notre volonté de tout parier sur l export, oui en partie, mais c est aussi lié aux défaut de la machine.

            Trop peu, trop cher, trop fragile.

          • Aramis dit :

            Et sans surprise une cata commerciale.

          • NRJ dit :

            @Aramis
            « Si on ne refait pas les mêmes erreurs que sur le Tigre le programme ne durera pas la durée astronomique et anormale de 20 ans. ».
            Vous êtes un optimiste mon cher. Pour prendre un exemple, le HIL Guépard a été lancé en 2017 pour de premières livraisons en 2026. Et il s’agit non pas un hélicoptère conçu et optimisé pour les besoins de l’armée mais d’une variante d’un hélicoptère qui est déjà en service commercial (le H160).
            Il faut donc 9 ans pour développer un hélicoptère déjà conçu. Si vous comptez les livraisons, il faut bien 10 ans pour en livrer 70 exemplaires, dans des conditions que l’on suppose assez favorables.
            Maintenant si vous voulez en plus concevoir un nouvel hélicoptère de A à Z, ce sera évidemment un peu plus long. Bref 20 ans pour concevoir, développer et livrer 70 hélicoptères de combat, c’est même optimiste, comme durée.

            « Les soldats de l armée de terre constatent le taux et le coût de MCO. Et ils se plaignent de l énorme manque d hélico pour votre information. ». Vous me faites penser aux australiens qui critiquaient les Barracuda pour leur coût de 90 milliards de dollars.
            Je vais faire comme vous mais avec le Rafale (je sais que car vous fera plaisir…) : « le Rafale est un avion hyper couteux. il coûte 100 millions d’euros. Ça fait presque son poids en or. C’est COLOSSAL. Et à la maintenance c’est pire avec 15000 euros par heure de vol. Ça veut dire 120 millions sur la durée de vie
            on est donc à presque 1/4 de milliards d’euros pour UN avion. A cause de ce prix qui est dispendieux et qui est démesuré, il faudrait arrêter le programme et faire un nouvel avion moins cher.  »
            Je suis curieux d’avoir votre réaction, car je fais strictement la même chose que vous (pour un autre matériel).

            L’avantage de l’absurde, c’est qu’il n’y a que peu de limites. Donc si on veut démontrer un raisonnement logique pas l’absurde, on peut. Et si on veut démontrer un raisonnement absurde par l’absurde… On peut aussi.
            Si je dis ça, c’est pour rappeler que je ne critique pas le Rafale.

    • Tannenberg dit :

      La préparation pour Noël commence vraiment tôt cette année… attendons de voir ce que va donner le celera 500L, j’ai des doutes sur l’endurance aux éléments des engins dont l’efficacité repose sur l’exploitation d’un profil laminaire intégral, pareil pour des voiliers pour la surveillance de nos ZEE, ou des dirigeables pour faire de l’ASM, c’est « intéressant » mais pas vraiment crédible quand on imagine les temps de ralliement des zones de patrouille ou d’intervention, sans compter le peu de résilience de ce genre de matériel en cas de mauvaise météo. M’enfin je veux bien vous laisser rêver 🙂

      • Félix GARCIA dit :

        « M’enfin je veux bien vous laisser rêver  »
        Merci ! ^^

      • Félix GARCIA dit :

        En effet, la question du « gros temps » pour le Celera, les voiliers et le LCA60T se pose.

        L’idée pour les trois (voiliers, dirigeables, Celera) vient du fait qu’à terme ça risque d’être de plus en plus tendu sur les approvisionnements en carburants, et de la volonté d’assurer la présence en mer.
        Mais aussi, les qualités intrinsèques de ces technologies :
        – Jusqu’à 50% de réduction de la consommation de carburant à vitesse constante pour les voiles Solid Sail, selon Jean LE CAM et Chantiers de l’Atlantique
        – Le Celera consommerait 4 fois moins qu’un aéronef équivalent, serait capable de planer 150 km en cas d’avarie, et serait très endurant (~8000 km) à une vitesse de croisière convenable d’environ 700 km/h à 9000 m d’altitude (ce qui, dronisé, peut en faire un drone MALE intéressant non ?).
        – Le dirigeable ASM, c’est pour la discrétion et la permanence (capacité de vol stationnaire, pour ce qui est de la vitesse ils parlent d’environ 100 km/h maximum, un rayon d’action de 1000 km, une capacité d’emport de 60 tonnes maximum [moins chargé, il peut voler plus longtemps]), ainsi que l’invulnérabilité face aux sous-marins.

        Au travers de cela, étendre notre présence partout au travers de « l’approche bas coût ».
        Mais c’est p’t-être bien tout pourrit comme idée.

        • Félix GARCIA dit :

          PS :
          Celera 500L | Œuf avec des ailes ou une révolution dans l’aviation
          https://www.youtube.com/watch?v=E38cc-4TvX8

          « Flying Whales » prévoit tout de même une flotte de 800 appareils à terme :
          Flying Whales – Forum aéronautique de l’océan Indien – Aéroplace
          https://www.youtube.com/watch?v=D8OpymGUUws
          Jihane Karim (Flying Whales)
          https://www.youtube.com/watch?v=eC3DpOXLKbU
          L’aéronautique de demain : Vincent Guibout (Flying Whales)
          https://www.youtube.com/watch?v=yBOC2osCHdU
          (Ils disent eux-mêmes qu’ils ne remplaceront pas les avions et les hélicoptères pour de nombreux usages)

          How Airships Could Overcome a Century of Failure
          https://www.youtube.com/watch?v=h0hpcpnWAsQ

          Et pour les voiliers avec voiles « Solid Sail » :
          Solid Sail/AeolDrive :
          https://chantiers-atlantique.com/references/solid-sail-aeoldrive/
          « BV délivre une AiP à Solid Sail Par Rédaction MM – 28/03/2022″
          Bureau Veritas (BV), un leader mondial des tests, de l’inspection et de la certification, a délivré une approbation de principe (AiP) aux Chantiers de l’Atlantique pour son système de propulsion à voile innovant, Solid Sail, adapté au marché des grands navires.
          Solid Sail est une voile rigide de 1 200 m² en panneaux composites assemblés entre eux, qui a été développée spécifiquement pour les grands navires.
          Le système surmonte les limitations de taille habituelles des voiles en tissu standard. De plus, la rigidité des panneaux de voile induit moins de battement et augmente donc la durée de vie estimée par rapport à une voile souple.
          BV a été impliqué dès le début. Nous avons livré l’AiP conformément à notre note de règle pour WIND PROPULSION SYSTEMS (WPS) – NR 206. Nous avons effectué une évaluation de la conception et du système de Solid Sail.
          Cet AiP garantit à l’industrie que cette nouvelle technologie peut être utilisée en toute sécurité et est prête pour la prochaine phase de son développement et de son installation à bord.
          Augmenter l’efficacité énergétique des navires de croisière et réduire leur impact sur l’environnement sont deux des principaux objectifs d’« Ecorizon® », le programme R&D pionnier des Chantiers de l’Atlantique depuis 14 ans dédié à l’efficacité énergétique et environnementale des navires. Cette ultime étape de validation ouvre la voie à la commercialisation de Solid Sail et à son installation sur les grands navires de croisière.  »
          https://www.aicca44600.fr/actualite/le-bv-d%C3%A9livre-une-aip-%C3%A0-solid-sail/

        • Félix GARCIA dit :

          Et pour les dirigeables ASM :
          – Qu’ils soient capables de mettre en œuvre et récupérer des drones sous-marins « Eca Group ».

        • nikoopol dit :

          ‘l’approche bas cout » cest pour nous les citoyens sensés, ça ne tient pas dans le monde médiatico-industrialo-privilegio préleveur d’impot… comprendre un deuxiéme PA ça vaut mieux qu’un développement de solutions sans pétrole; le reste des charges& adaptations aux imprévus se ferra à la Française, c’est à dire bricolage dans l’urgence.

      • Thanksgiving dit :

        @ Tannenberg
        Le Pingouin est bon à tout faire comme la Dinde, TOUT y compris la lutte anti-sous-marine et pour ce faire il plonge de lui-même dans l’eau!
        Tenez-vous le pour dit…

    • tschok dit :

      @Félix,

      Avril, c’est pas un petit peu tôt pour la liste de Noël?

      Je vous rappelle qu’on vit à crédit à compter du mois de… euh, peut-être juin maintenant?

      Finalement, vous avez sans doute raison, le plus tôt, c’est le mieux. Avril n’est pas un mauvais choix.

      (Ca laisse le temps de trier le courrier et de répondre à ce qui ne seront pas servis)

      (Et d’émettre les OAT correspondantes)

      • Aramis dit :

        Le vrai problème c est le taux d intérêt et le manque d inflation. L inflation repart et c est bon pour notre endettement. Cela nous a décharger deux fois au XXe siècle de grosses dettes.

  2. Sergio dit :

    Normal: entre les pays qui attaquent ou menacent leurs voisins, et ceux qui ont peur, tu m’étonnes que le business des armes se porte à merveille. Et ce n’est que le début.

  3. Félix GARCIA dit :

    « Il ne peut plus rien nous arriver d’affreux maintenant ! »
    https://www.youtube.com/watch?v=PVXeTpArREo

    IDF fires dozens of shells at targets in Lebanon after rocket attack on Israel
    https://www.timesofisrael.com/explosion-heard-near-northern-border-amid-reports-of-rocket-fired-from-lebanon/

    • fabrice dit :

      Félix
      Le tir est venue de la zone du sud Liban censée être démilitarisée et contrôlée par la FINUL (dont une importante composante française) suite à un accord garantie par Paris et adoubé par l’ONU en 2006. La FINUL à part aider les municipalités locales (toutes tenues par le Hezb et servant de bases militaires et terroristes avec caches d’armes, positions de tirs, tunnels…) et espionner les activités israéliennes ne fait pas grand chose. La promesse de démilitarisation n’a pas été tenue. Le Liban s’est effondré dans la misère et la ruine avec une situation politique bloquée à cause du Hezb et une classe politique, alliée à la France, totalement corrompue. Macron n’a fait que faire des promesses vides dans des exercices de com. Il a reconnu le Hezb comme « force politique » au Liban comme si c’était un parti politique démocratique et en échange quelques copains franco libanais on pu obtenir la concession du port de Beyrouth. Le Liban est devenue le grand centre de trafic de drogue (captagon) et de voitures volées notamment en Allemagne de la région. Il se retrouve avec une économie qui ne vaut rien et qui est axé sur le trafic de drogue et les activités « fiscales » des banques, réceptacle de tous les pots de vin de la région et plus de 90 milliards de $ de dettes que personne y compris le Golfe ne veut éponger. Maintenant on fait quoi ? Ce sera à Macron de s’en déméler. Je lui souhaite du courage ou de faire comme Biden en Afghanistan, le sauve qui peut. Israël s’est contenté de laisser agir la France au Liban depuis 1996 dans le but d’adoucir ses relations avec l’UE et parce que le calme même précaire lui est favorable, on en voit les résultats. Le GVT israélien des premier ministres alternés d’aujourd’hui est pro européen et francophile. La France a encore un créneau.

      • Thaurac dit :

        Tu parles le hez a creusé tout un réseau souterrain sous les pieds ( et le regard) de la finul qui est impuissante.

        • tschok dit :

          On ne lui demande pas de gagner la guerre, non plus.

          Sinon, ses blindés ne seraient pas peints en blanc.

      • Félix GARCIA dit :

        « Maintenant on fait quoi ? Ce sera à Macron de s’en déméler »
        C’est vrai que c’est un beau bordel …

  4. Plusdepognon dit :

    Et la Russie, deuxième vendeur mondial d’armement loupe le coche, comme c’est moche…
    https://www.courrierinternational.com/article/vu-d-ukraine-armement-la-fin-du-bluff-russe

    Tiens, je vais reprendre des actions Lockeed Martin et Raytheon, moi…
    https://www.challenges.fr/economie/la-guerre-en-ukraine-une-manne-a-retardement-pour-les-marchands-d-armes-americains_807633

    Les vieux c*ns disaient à leurs enfants : « ils vous faudrait une BONNE guerre ».

    Pourtant, ils étaient en général pas les mieux placés pour le dire, plutôt « viande de boucherie » de l’avant que « champagne et caviar » à l’arrière…
    https://www.lemonde.fr/livres/article/2008/10/23/les-profiteurs-de-guerre-1914-1918-de-francois-bouloc_1110086_3260.html

    https://www.rfi.fr/fr/france/20150318-dessine-moi-guerre-cartooning-for-peaces-plantu-caricaturiste-centenaire-premiere-guerre-mondiale

    • Achille-64 dit :

      Si M Lagneau le permet, je vous conseille de vous détendre avec cette chanson de Boris Vian.
      https://www.youtube.com/watch?v=hqvQlnB7qq4

      • Plusdepognon dit :

        @ Achille-64
        Elle n’a rien perdu de son actualité. 😉

        • tschok dit :

          Je ne voudrais pas vous vexer les gars, mais vous savez que depuis on a inventé la guitare électrique?

          Et des tas d’autres trucs.

          Bon, ok, chuis d’accord avec vous, Yvette Horner étai un pilier de l’accordéon. Elle était indépassable, avec les grandes orgues de Notre Dame.

          Mais… bon, expliquez-moi, à partir de quand vous avez lâché l’affaire?

          Est-ce que vous êtes allés au moins jusqu’à Serge Lama? Ou Mireille Mathieu?

          Donnez-moi des éléments pour rebouter, entre la grotte de Lascaux et l’assassinat de Henri IV par Ravaillac.

          • Plusdepognon dit :

            @ Tschock
            La guitare électrique, c’est comme le jean : un truc de boomer.
            Vous êtes trop jeune Tschok, retournez écouter Jul et maître Gim’s…

  5. Félix GARCIA dit :

    On reprend ASN (Alcatel Submarine Networks), Vernon, Technip …
    On se refait une santé numérique, et on vire à coup de pieds au cul ceux qui ont introduit Microsoft partout …

    • Thaurac dit :

      les hackers bossant sur linux (unix) le connaisse par coeur, d’où c’est pas mieux, d’autant plus que c’est open source et il faut d’abord savoir s’il n’est pas vérolé (la version installée)

      • v_atekor dit :

        Thaurac, fais attention où tu mes les pieds. Linux est présent sur l’immense majorité de l’infrastructure d’internet (serveurs, routeurs), plus la quasi totalité des téléphones portables (hors apple, qui utilise du freebsd). Ca fait très longtemps que l’industrie s’est approprié ce (beau) bébé, et il est probable qu’à moyen terme Microsoft utilise à son tour le noyaux Linux, ils en prennent gentiment mais sûrement le chemin depuis quelques années en migrant leurs applications sur des bases communes, puis l’an dernier en publiant leur propre distribution. Donc la bascule risque de se faire malgré, de toutes façon. La question des hackers ayant accès au code est aussi très secondaire que limiter la cartographie en Bretagne pour protéger l’île longue.

    • tschok dit :

      @Félix,

      Est-ce que vous avez compris que Bill Gates est un vieux monsieur qui occupe son temps libre à penser à nos chiottes?

      C’est plus vraiment l’ennemi public n°1, quoi.

  6. lxm dit :

    Le budget spatial mondial est 30 fois plus petit, entre 60 et 70milliards. C’est pourtant de lui que découle notre futur, nos technologies, notre compréhension du monde, notre évolution, et tout ce qui peut améliorer notre qualité et espérance de vie.

    https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_government_space_agencies

    • Frédéric dit :

      La, d’accord sur le fond. Mais au niveau budget, je pense qu’avec le spatial militaire et celui des satellites de reconnaissance, essentiellement US, le chiffre est plus élevés

  7. Fifres et tambourins dit :

    Les budgets militaires anglais n’ont peut-être pas « souffert des conséquences économiques promises aux Britanniques après le Brexit », mais il n’en va pas de même des budgets sociaux et du niveau de vie. Je ne parle pas du niveau de vie de la City, bien sûr.

  8. LEONARD dit :

    Après une semaine de vacances, merci à L.L d’héberger un point Ukraine jour 60.

    On connait mieux désormais les buts de guerre de la 2nde phase de l’«opération (très) spéciale» : Contrôle total du Sud de l’Ukraine, conquête de l’ensemble des rives ukrainiennes de la Mer Noire, pont terrestre vers la Transnistrie. On saluera la franchise dans la communication, c’est une première depuis le début de cette guerre.
    https://www.interfax.ru/world/837353
    Le problème, c’est que la Russie n’a plus les moyens militaires de ses ambitions politiques. Au total, avant invasion, la Russie était réputée disposer de 185 BTG environ.
    Au plus fort de la 1ère phase de l’ «opération spéciale», l’estimation des forces engagées était de 125 BTG. Si l’on en croit les U.S, l’offensive dans le Donbass concerne 82 BTG, incluant 11nouveaux BTG et on n’observe presque plus de mouvements de troupes. Sur le plan matériel, j’avais dèjà livré une analyse de 20% de pertes de blindés russes. C’était sans compter les matériels endommagés, non répertoriés, non accessibles (Donbass). Défensivement, une dizaine de BTG restent aux frontières autour de l’ukraine.
    https://twitter.com/bradyafr/status/1517360455043502081
    Donc, 125+11-10-82 = 43 BTG détruits, soit 23% de pertes, très proche de l’estimation faite sur base des pertes de matériel @Oryx.
    Reste à connaître l’état exact des forces de ces BTG. Sont ils complets, en capacités, en personnel, en appuis ? Il y a d’ailleurs une question basique: Le modèle BTG a-t-il été respecté dans l’ordre de bataille russe ? N’était-ce pas un modèle théorique qui n’a jamais été pleinement appliqué, faute de moyens ?
    Ajoutons que les avions et hélicos russes tombent à un rythme accéléré ces temps-ci et que ni l’industrie ni la conscription ne semblent pouvoir combler les pertes.
    https://t.me/uniannet/49839
    https://twitter.com/OAlexanderDK/status/1518556323058700288
    https://twitter.com/OAlexanderDK/status/1518323713795633153
    Ca pose donc une question d’importance : A quel niveau d’attrition une armée cesse t’elle d’exister en tant que force combattante ? A quel moment les chefs intermédiaires disent ils Non. Si l’on en est à +/- 25% de pertes, dans combien de temps se situe le point d’inflexion ? Même si les erreurs tactiques des 2 premières semaines ne sont pas répétées, l’armée russe perd environ 1 à 2% de sa puissance chaque semaine. On sera donc à plus 30% de pertes dans 2-3 semaines, et ce, en dehors d’une offensive de grande envergure.
    Ce besoin de renforts explique le début du retrait des forces blindées russes (troupes de marine) de Marioupol. Rosguardia, DNR et Karirovski + artillerie resteraient pour tenir le siège :
    https://mobile.twitter.com/200_zoka/status/1517879620384837638
    Dans le même temps, la liste des matériels U.S fournis à l’Ukraine s’allonge:
    https://mobile.twitter.com/NotWoofers/status/1517891854876000257
    Idem pour l’Allemagne :
    https://mobile.twitter.com/Patpewpew/status/1517892262696529921

    On va quand même faire un point sur l’enchaînement d’explosions en Russie ces derniers jours :
    Le 21/04, incendie à l’unité de recherche de Tver :
    https://www.kommersant.ru/doc/5318373
    Le 22/04, incendie à l’usine chimique Dmitrievsky
    https://twitter.com/OlgaNYC1211/status/1517750921354264576
    Le 22 aussi, incendie dans un centre scientifique travaillant sur le programme spatial russe :
    https://ukranews.com/en/news/851941-powerful-fire-breaks-out-in-space-capital-of-russia-cause-and-place-not-disclosed
    Le 23, maison de famille du gouverneur de Moscou :
    https://mobile.twitter.com/NewsfeedUkraine/status/1517875625763160066
    Dernières en date : 2 explosions à Briansk : Le dépôt pétrolier et un dépôt militaire ?
    https://twitter.com/NotWoofers/status/1518429900738281473
    https://t.me/bryansk_official/2302
    https://vk.com/milinfolive?w=wall-123538639_2485536
    Sûrement une «opération pyrotechnique spéciale». Au-delà du gag, vu que Briansk est à minima à 150 km de la frontière, quel missile les ukrainiens auraient ils utilisé ? (Le Toschka-U a une portée de 70-100 km) et on entend bien le bruit d’arrivée du missile :
    https://twitter.com/OAlexanderDK/status/1518487860302827520
    Après, on ne peut pas exclure une action sous faux drapeau, d’autant que le 22/04, il y a eu ce message prémonitoire :
    https://mobile.twitter.com/Flash43191300/status/1518461890573262849
    et juste avant, cet autre avertissement :
    https://twitter.com/OlgaNYC1211/status/1516454620335415300
    Concernant le dépôt pétrolier, il faut rappeler qu’il y a à Briansk une station intermédiaire du pipeline Druzhba qui est le seul pipeline alimentant l’Europe en pétrole russe, mais rien ne permet de savoir si le Pipe est touché. Si c’est la station de pompage qui est détruite, plus de pétrole vers l’Allemagne, l’Autriche, la Hongrie…
    https://mobile.twitter.com/noclador/status/1518412709922058241
    L’arrêt d’exportation de pétrole russe vers l’U.E, qu’il soit lié aux explosions d’hier soir ou à un embargo annoncé aura des conséquences beaucoup plus graves que nous l’annoncent les pro-russes. Faute de capacités de stockage et de transport, il faudra très vite fermer les têtes de puits, sans aucune possibilité de reprise rapide de production.
    https://navigatingrussia.substack.com/p/russian-oils-achilles-heel?r=1c66ih&s=w&utm_campaign=post&utm_medium=web
    https://mobile.twitter.com/CraigKennedy77/status/1518250804163092481/photo/1

    Et pour rire un peu….les codes de marquage russes :
    https://mobile.twitter.com/Peter_B_R/status/1517964822528368640

    Bonne journée à tous !!

    • Félix GARCIA dit :

      Troublantes ces annonces d’attaques sur Bryansk cinq jours à l’avance, en effet … avec les questions qu’ouvre la portée des Toschka-U, comme vous le dites …
      Merci pour ces informations sur le gaz et le pétrole russe.

      A – « Ambushed by tractor »
      xD

      • LEONARD dit :

        @Félix
        Le son de la vidéo ressemble étrangement à celui d’un missile de croisière subsonique et je n’ai pas de sources de ce type d’engin dans l’arsenal Ukr.
        Ça ouvre plein de perspectives….

    • fabrice dit :

      Leonard
      Vous me feriez plaisir de nous faire un même topo sur l’état de l’armée et de l’économie ukrainienne….Ah oui pardon les sources ne sont pas disponibles…
      Entre le coût des réfugiés, les 84 mds de $ réclamés par an par Zelensky, l’aide militaire (qui se chiffre en milliards…), le manque à gagner des usines fermées, l’inflation…On estime à combien ce que coûte cette guerre à l’UE ?
      100-200 mds par an ? Un minimum.
      Je résume on a dépensé 200 mds pour détruire 500 chars russes, ça revient à 400 millions de $ le char…
      Que disait ses généraux au général épirote Pyrrhus déjà ? « encore une victoire comme ça… »

      • Dolgan dit :

        Effectivement, si les Russes continuent à cumuler des victoires à la pyrus, ça va les sortir du jeu.

      • v_atekor dit :

        Non, car justement dès le départ, l’armée Ukrainienne n’existait pas, pour aucune force militaire dans le monde. Elle est partie avec du matériel obsolète et non entretenu, et des soldats qui s’entrainaîent avec des morceaux de bois. Pour l’Ukraine, le décompte importe peu. Il est considéré nul avant même de commencer. Elle est partie perdante, perdue. Donc, si elle a des pertes ça n’a aucune importance puisqu’elles étaient annoncées. Ce qui importe, c’est que la 2e armée mondiale perdent 25% de ses effectifs contre une armée de 3e classe.

      • Thaurac dit :

        Tu veux quoi, se laisser exterminer comme pendant la shoah?

      • L'Alacrite dit :

        « On estime à combien ce que coûte cette guerre à l’UE ? 100-200 mds par an ? Un minimum. »

        D’une part il n’y a pas que l’UE, il y aussi les autres pays occidentaux dont les USA. Et pour ces derniers, je suis certain qu’ils peuvent piocher quelques milliards sur d’autres lignes budgétaires … par exemple dans l’aide militaire et économique (généreusement) accordée à la Seule Démocratie du Moyen-Orient™. Cette dernière, dans un élan de solidarité qui la caractérise, sera sûrement prête à ce sacrifice pour soutenir l’agressé, et pour alléger la facture du contribuable américain !

        https://www.usnews.com/news/best-countries/articles/2021-05-24/afghanistan-israel-largest-recipients-of-us-foreign-aid

        D’autre part, 200 milliards, c’est une fraction du coût des opérations militaires américaines en Irak et en Afghanistan (et que certains aimeraient bien réitérer en Iran). Rapporté aux pertes et à l’érosion des capacités militaires russes, sans parler de l’image désastreuse du conflit pour la Russie de Botox 1er, c’est finalement peu de choses.

        • fabrice dit :

          La Défense Nationale ce n’est pas juste l’armée et les soldats et le nombre de chars, la Défense Nationale c’est aussi l’économie. Un moment faudrait faire un tableau coût/gains.
          On a demandé à Zelensky ce qu’il appelait une « victoire ukrainienne », il a répondu (peut être faussement, je ne sais) revenir à la situation avant l’invasion de 2022, donc du coup on en déduit qu’il ne veut pas lancer une offensive pour récupérer la Crimée et le Donbass perdus en 2014.
          La question se pose si on aurait pas pu obtenir cette « victoire » sans dépenser 200 mds de $, les pertes humaines, les destructions matérielles, l’inflation, en faisant juste jouer la diplomatie…
          Enfin ma question est hypothétique, l’attaque russe se poursuite dans le Donbass, la Russie est installée à Kherson et il y a toujours un risque non négligeable d’escalade très sérieuse, enfin chaque jour le coût humain et matériel augmente.
          Vous allez me dire on y est, on ne va pas rejouer le passé. OK, je comprends, n’empêche on nous a mis dans un beau merdier.

          • Dolgan dit :

            Poutine vous voulez dire.

          • L'Alacrite dit :

            « La question se pose si on aurait pas pu obtenir cette « victoire » sans dépenser 200 mds de $, les pertes humaines, les destructions matérielles, l’inflation, en faisant juste jouer la diplomatie… »

            C’est le genre de question à adresser au service Relation publiques du Kremlin. A ma connaissance ce sont bien les Russes qui ont franchi la frontière ukrainienne et non l’inverse, après un simulacre de négociation, et alors que l’invasion avait vraisemblablement été actée dès fin 2021. Poutine s’est stupidement enfermé dans ce piège tout seul, et ses hypothèses (postulats ?) de départ se sont toutes avérées fausses.

            Pour reprendre vos termes, faisons un tableau coûts/gains : même si la Russie parvient à saisir le Donbass et le sud de l’Ukraine, ces gains territoriaux (dont il faut payer la reconstruction) sont peu de choses comparés à la défaite stratégique plus large qui se dessine pour Botox 1er : renforcement (et élargissement probable) de l’OTAN à ses frontières, coût des sanctions économiques (notamment pour les quelques industries russes encore compétitives), fuite de dizaines de milliers de personnes, fuite de capitaux, etc. Pas sûr que la Russie s’en sorte gagnante, même si le coût est colossal pour l’Ukraine.

      • mich dit :

        C ‘est quoi le problème Fabrice ,vous avez peur que les USA ne puissent plus aider certains autres pays ?

    • Dolgan dit :

      Il y a 10 btg pour défendre kherson et environ pareil sur marioupol.

      • Thaurac dit :

        Et ils perdent des communes…si l’ukraine touche le bon matos, kherson est foutu, odessa sauvéet la tentative d’encercler l’armée ukrainienne peut laisser isolé une partie entière des forces russes, le tout c’est l’artillerie, lourde.
        D’ailleurs à kherson il y a une forte résistance de la population à l’occupation russe, et leur coup de referendum fantoche ne marche plus…

    • Félix GARCIA dit :

      Peut-être une réponse à ce qui s’est passé à Bryansk :
      Jesus Roman@jesusfroman
      Allegedly, a Ukrainian Bayratkar TB-2 UCAV was shot down in the Kursk region today
      https://twitter.com/jesusfroman/status/1518584858204905473?cxt=HHwWgoC5qb-4jJMqAAAA

      • Thaurac dit :

        C’est simple, la russie bombarde les depots petroliers et d’armes, alors l’Ukraine fait de même, peut être d’une autre façon ( fs?) et la russie n’a pas à s’offusquer, c’est plus que ridicule…il y a eu deux explosions depot d’armes et raffinerie ou depot de carburant.

    • Lagrange dit :

      Ce n est pas de la franchise mais de la propagande. Par contre les Ukrainiens ont aussi des pertes depuis le début mais il n y a pas de sources ouvertes fiables dessus. Pour l instant les unités qui défendent le Donbass tiennent.

      • Dolgan dit :

        Oui, mais les lois de la guerre disent qu’ils en ont moins que les Russes.

        Les ukrainiens étaient en léger surnombre avant l ouverture des hostilités.

        Ils ont immédiatement lancé le rappel massif de réservistes.

        On parle d’un doublement d effectif côté ukrainien. Avec un gros déficit en terme de mobilité faute de transports de troupes.

        Côté russe, c’est venu bien plus tard et de manière trop limitée. 60 000 réservistes .

    • tschok dit :

      @LEONARD,

      « On connait mieux désormais les buts de guerre de la 2nde phase de l’«opération (très) spéciale» »

      Je crois que vous annoncez une grande nouvelle à nos pro-russes, ils n’étaient pas vraiment au courant qu’il était inutile de continuer à prétendre que cette non-guerre a des non-buts.

      Vous êtes parti innocemment en vacances, ils ont retenu leur souffle.

      Ne vous étonnez pas plus que cela qu’ils soient un peu bleus.

      Là, on sent qu’ils dégrafent un cran de la ceinture qui retient l’épanchement naturel de leur ventre et qu’une goulée salvatrice d’oxygène parvient enfin à leurs tissus cyanosés à travers le noeud de leur cravate.

      Ils comptent si peu sur la Russie pour les informer de ce qui se passe que vous en êtes arrivé jusqu’à leur manquer.

      Prenez garde, cela pourrait devenir de l’affection.

    • bernard dit :

      Bonjour Léonard, Merci pour ces post réguliers.
      Si l’EM russe fait le même calcul sur l’attrition de ses forces, cela veut peut être dire que les récents mouvements de troupe sont plutôt fait pour consolider les gains ( il y en a quand même) plutôt que d’une hypothétique poussée vers la Transnistrie.
      Je pense que cette annonce du couloir sud et uniquement fait pour faire peur et bloquer des troupes UKR dans dans la défense du sud.

      • Dolgan dit :

        C’est absurde au vu de leurs moyens. Mais en même temps, ils tentent une attaque au nord de kherson qui est tout autant absurde.

        Ils n ont pas retenu la leçon. Ils font pareil en phase 2 qu en phase 1 . Sauf qu ils ont moins de moyens (même avec raccourcissement du front) face à un adversaire mieux préparé et plus nombreux.

        Résultat, ils progressent moins. Et si ils insistent comme des bourins, ils vont finir par ne plus pouvoir défendre tous leurs gains de la phase 1.

  9. ZoSo dit :

    Ces chiffres ne sont pas très représentatif puisqu’avec 1 Mrd de dollars en Chine vous fabriquez bien plus de matériel qu’avec la même somme dépensée aux Etats-Unis.
    Les capacités militaire chinoise sont donc certainement 2 à 3 fois plus importante qu’on ne le pense.

    • vachefolle dit :

      Mais est-ce que la qualité et la performance d’un matériel US ou Chinois est identique ?
      Est-ce que surcout ne correspond pas a toute une série d’activité dont on peut considérer se passer quadn on veut aller vite (tests qualité, maintenance, performance, …)
      Le cout de l’homme jour en Chine est certes clairement inférieur, mais quid de la corruption, des fausses statistiques pour faire plaisir aux PCC… surtout qu’une arme n’est pas vraiment servir, alors ce n’est pas grave si elle ne marche pas…

      L’armée Chinoise n’existera réellement que lorsqu’elle sera combat-proven, en ayant deja fait une grosse « operation speciale » sur un de ses voisins, (par exemple le vietnam). Autrement elle ne vaudra qu’une armée de défilée militaire.

      • ZoSo dit :

        C’est sur tout cela peut jouer, les russes sont un bon exemple de ce que vous avez énoncé mais la différence c’est que la Chine a les moyens de ses ambitions contrairement à la Russie.
        Ensuite le fait que leur armée ne soit pas « combat-proven » joue en leur faveur, ça maintient le doute sur leur capacités. Au contraire de la Russie qui vient de montrer toutes ses faiblesse au monde entier.

      • Olivier dit :

        Non, je crois qu’il s’agit ici de salaire et de différence entre les monnaies (d’ailleurs c’est pour ça que nos tee-shirt viennent de là-bas

  10. syapk dit :

    sauf que le matos chinois c’est de la merdee plus de la propagande pour booster /cacher tout ca.

  11. Raymond75 dit :

    Les militaires, c’est tout bénef : les industriels fabriquent des armes qui menacent les autres, puis d’autres industriels fabriquent une arme qui neutralise l’arme précédante, puis on fabrique une arme qui neutralise l’arme qui neutralise l’arme qui … etc. Et qui oserait remettre en cause la défense , et ses systèmes de systèmes, même si au final ce sont les civils que l’on massacre, pille et viole.

    Et puis quand une guerre se déclare (c’est tout à fait exceptionnel), il faudra après reconstruire les villes dévastées, les infrastructures, remettre en culture les terres dévastées : cela fait marcher l’économie !!!

    Bon, c’est vrai :il y aura une petite régression générale pendant deux ou trois générations, mais sur les temps géologiques c’est sans importance.

    • ZoSo dit :

      « Et puis quand une guerre se déclare (c’est tout à fait exceptionnel), il faudra après reconstruire les villes dévastées, les infrastructures, remettre en culture les terres dévastées : cela fait marcher l’économie !!! »

      Vous venez juste de résumer les 30 glorieuses que tant de gens chérissent… Ah le bon vieux temps où le pays était en ruine, des millions de gens venaient de mourir , y en avait du boulot à cet époque…

      • Raymond75 dit :

        Les Suisses (oui : encore) n’ont jamais eu à reconstruire leur pays et leur économie est prospère. Idem pour la Suède. Et dans ces deux pays : niveau d’étude élevé, pas ou peu de chômage, pays bien gérés.

        Je sais aussi : la Suède hésite actuellement quant à sa neutralité.

    • Thaurac dit :

      Et si t’as pas d’armes tu l’as dans le baba, c’est ausi simple que cela..

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Et qui oserait remettre en cause la défense , et ses systèmes de systèmes, même si au final ce sont les civils que l’on massacre, pille et viole. » Tout cela décidé dans l’immense majorité des cas par……………………….d’autres civils!!

    • tschok dit :

      Ben c’est pas ça Raymond, c’est que le temps géologique il s’applique à la pierre. Alors que le temps biologique, il s’applique à nos artères.

      Les gens, ils pensent qu’ils sont aussi durables que les pyramides. C’est pas vrai, un mec, ça dure 80 piges. C’est moins qu’un Colt 45. C’est moins qu’un bateau. Même une vieille bagnole, on la retape, ça dure plus longtemps qu’un mec.

      Tenez, l’autre soir je suis passé devant la vitrine d’un magasin Miele qui promet à ses clients que la machine à laver qu’ils vont acheter va durer 20 ans. Donc, un mec, c’est 4 machines à laver.

      Je pense que vous avez vers 3,5 machines à laver derrière vous.

      Z’avez vu, Jacques Perrin, il est mort à 80 balais. Ca fait quatre machines à laver Miele, tout rond. C’est drôle parce que dans la 317e Section, ils se trimbalaient un frigo. Bon, je suis pas passé devant une vitrine de chez Liebheer, donc je peux pas vous dire combien fait la vie d’un homme en frigo.

      Mais ce que je peux vous dire, c’est qu’un homme, ça peut pas passer son temps à se plaindre.

      Ou alors c’est un Français. Ah ça oui, ça se plaint. C’est plusieurs machines à laver, là oui, pas de doute.

      Les jérémiades des Français, ça dure depuis combien de temps? En machines à laver, je veux dire? Chaipu, j’ai l’impression d’être né avec. Comme les machines à laver. Elles existaient déjà quand je suis né. Parait qu’elle ont libéré les femmes. C’est peut-être lié: depuis que les femmes sont libres, les mecs gémissent?

      Et ça se convertit en frigo à votre avis? Nan, c’est juste pour se faire une idée, si on voyage, pour parler en plusieurs monnaies.

      Bon, en fait un Français, c’est une machine à laver qui couine. A peine on l’a achetée qu’elle se plaint déjà. Faut faire venir le réparateur de chez Darty. Holala, il va y avoir des frais, pour sûr.

      Bon allez, soyons un peu sérieux.

      Est-ce que vous êtes encore sous garantie?

      • Raymond75 dit :

        Oui : sous la votre depuis 1814. Une très bonne garantie, exceptionnelle !

  12. Wa Terlou dit :

    Bonjour Monsieur Lagneau,

    Pour une fois je vous prends en défaut. On ne dit pas « les dépenses ont diminué de -5,4% » ou « augmenté de + 4,7% ». Du moment que vous dites « diminué » et « augmenté » les signes « – » et « + » ne sont plus nécessaires car ils sont déjà entendus dans les termes susmentionnés.

    • tschok dit :

      Bougez pas, je prends mon marteau et mon burin et j’immortalise l’instant dans le marbre.

  13. PHILIPPE dit :

    Soyons réalistes :
    la terre est ronde mais ça se bat dans tous les coins !
    En attendant, oui, les complexes militaro-industriels se frottent les mains.

    • tschok dit :

      Ils n’ont pas de mains et si par extraordinaire ils en avaient, d’abord, ce serait très certainement celles d’un autre, à l’insu de leur plein gré, et ensuite elles seraient propres.

      D’une propreté helvétique.

      Au sens où l’expression de l’idée du concept même du reproche qu’elles pourraient très éventuellement être légèrement sales est inconcevable. Il n’y a même pas les mots dans le dictionnaire pour le dire. Et le dictionnaire n’existe pas. Et la bibliothèque non plus. D’ailleurs, Gutenberg n’est même pas né.

      Et on a tué tous les poulpes. On les a tous bouffés. Il n’y a plus un dé à coudre d’encre à la surface de cette terre, ni sous l’eau. Et plus de bois non plus. Désolé, l »hiver a été froid, depuis qu’il n’y a plus de gaz, on a tout brûlé. Plus papier, donc.

      D’ailleurs, je ne sais même plus de quoi vous parlez.

      Vous avez dit quelque chose?

      Vous êtes sûr?

  14. Thierry dit :

    Ah bon ? y’a des dépenses militaires en hausse dans le monde ? c’est curieux la France n’a pas l’air bien au courant sinon ils auraient peut-être voté autrement dès le premier tour plutôt que pour le réducteur des coûts compulsif…. la politique des riches n’a jamais fait une bonne politique d’armement.

    Cette élection a été une parodie de démocratie une fois de plus, toujours la même depuis 2002, dès que les gens se détournent de la politique unique ultralibéral, les financiers ressortent leur vieux épouvantails d’extrême droite pour que l’opposition qui a combattu Macron pendant 5 ans se rallie à lui au seul moment ou il en a besoin : pendant l’élection, une opposition de théâtre de marionnette en carton pâte faite par des complices, y’a pas d’autres mots qui conviennent mieux.

    Mais il y a un tiers des français qui ne sont pas tombés dans le panneau, la ficelle commence à être usé et ceux qui ont participé en prendront plein la figure comme à chaque fois, c’est leur destin, pas le notre.

    Les français auraient plébiscité la hausse des coûts? l’état d’urgence permanent ? qui va croire cette fable ?

    Moi je n’ai pas voté car à plus de 50 ans il n’y a toujours aucun candidat qui me garantisse qu’il ne fera pas d’extrême droite ou qu’il n’a pas été mangé dans la main de Poutine, pas plus qu’il va brouter au ratelier des ultrariches, ou qui ne prone pas la décroissance et autre fariboles du genre, pas un seul qui réponde à ces critères en France !!! on peut se féliciter d’avoir les candidats qui se vendent les moins cher au monde ! enfin un domaine ou la France est compétitive !

    ceux qui vivent dans l’illusion des résultats des élections vont vite déchanter, mais je crois que c’est une bonne nouvelle pour le référendum d’initiative citoyenne, qui d’autre que Macron pouvait hater sa mise en application à l’insu de son plein gré ! parce que que la deuxième couche de confiture jaune sur la tartine ne sera plus une répétions ou une tentative !

    A ce moment là on pourra demander aux français combien ils veulent dépenser pour la défense national et ils seront bien moins radin que l’autre illusionniste.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Cette élection a été une parodie de démocratie une fois de plus,  » Si on met de coté l’expression de votre frustration quel est le rapport avec le sujet?
      « Moi je n’ai pas voté  » Dans ce cas ………………………..taisez vous!

    • tschok dit :

      Thierry,

      « on pourra demander aux français combien ils veulent dépenser pour la défense national et ils seront bien moins radin que l’autre illusionniste »

      Je serais vous, c’est le genre de questions que je ne poserais jamais.

      Nan parce que quand vous dites aux gens quel est le prix d’une arme, ils en tombent de leur chaise. Il vaut mieux parler en pièces détachées, comme ça les prix sont plus… euh, enfin ils sont moins, euh… ou alors sur 40 ans.

      Comme ça les gens se perdent dans les calculs.

      Tenez, par exemple, si je vous dis que tel programme d’armement c’est 8,73 milliards d’euros sur 26 ans et demi, ça fait combien?

      Et vous allez me répondre: « ben euh… »

      C’est comme ça qu’on arrive à vendre des collections d’encyclopédies à des analphabètes, qui sont persuadés de les acheter pour pas cher.

      Donc, moi je serais vous, je ne rentrerais pas trop dans le détail. Je laisserais planer le voile du mystère, la part d’inattendue, la particule de Dieu, quoi. Vous savez, quand on pèse l’univers, on se rend compte qu’il y a un petit machin qui manque. Trois fois rien, mais ça perturbe les scientifiques.

      Et c’est là qu’il faut prendre un air sérieux et affirmer péremptoirement que c’est le poids de la balance qui fausse les calculs. Et vous vous mettez toute la gent féminine dans la poche à ce moment-là.

      Vous faites coup double: vous vendez vos encyclopédies et vous mettez les meufs dans votre plumard. Mais surtout ne demandez pas aux gens combien ils veulent mettre dans la défense nationale. Ne soyez pas odieux.

      C’est trivial, limite vulgaire. Comment osez-vous mêler à ce que notre nation à de plus sacré des prétentions aussi bassement matérialistes? Je sais que la réélection de qui-vous-savez vous a arraché aux dernières attaches de la raison et vous laisse dans un état de désespoir qu’aucun mot ne peut décrire, mais de grâce, ne nous forcez pas à parler d’argent, car c’est de tous les biens celui qui nous manque toujours le plus et à propos duquel on pense le moins qu’il puisse être dépensé à autre chose qu’à la satisfaction de nos propres intérêts.

      Je m’étonne d’ailleurs qu’on rendre public le montant du budget de la défense sans que cela déclenche un scandale national, ce qui ne peut à mon sens s’expliquer que pour une seule raison: on est tous persuadé que c’est quelqu’un d’autre qui paye.

      Surtout, ne faisons rien qui dissipe ce malentendu.

      • Thierry dit :

        vous poussez quand même le bouchon un peu loin, les français ne sont pas des demeurés, les Suisses soumettent chaque dépense militaire importante au vote des citoyens et ça marche très bien, ils sont même mieux armés que nous.

        Chaque programme militaire important est passé à la votation au cas par cas, pas question de faire voter un budget global sans savoir à quoi ça va servir, ainsi c’est à la carte, certaines chose passent d’autres pas et c’est bien plus pertinent que le système de chèque en blanc à la française.

        Quand à Macron, voir le cas Chirac, ce dernier a été obligé de faire appel à Sarkozy qu’il détestait pour finir son mandat sans déclencher la révolution.

        Macron est trop égocentrique, il aura la révolution sur les pieds avant peu, comptez un gouvernement démago, amateuriste et réactionnaire comme à son habitude. et j’espère bien qu’il fera un gros score aux législative, non seulement pour finir de cocufier les pantins à sa solde mais aussi pour en finir au plus vite.

        C’est après que commence la période rigolote quand il met ses propres électeurs en état de survie sociale dans la rue contre lui pour leur fracasser la calbasse au LBD40.

        Président des riches un jour, président des riches toujours.

    • nikoopol dit :

      Quand le front populaire a relancé l’effort de « réarmement », c’est par ricochet à l’insu de son plein gré. On a failli y perdre irrémédiablement la souveraineté de notre Nation, actuellement vaut mieux se préparer à l’effondrement partiel et profiter de la vie !

    • Félix GARCIA dit :

      « qui d’autre que Macron pouvait hater sa mise en application à l’insu de son plein gré ! »
      Ah mais oui mais non …
      Macron veut  » une nouvelle méthode »… mais se garde le 49.3 sous la main pour les retraites
      https://www.marianne.net/politique/gouvernement/macron-veut-une-nouvelle-methode-mais-se-garde-le-493-sous-la-main-pour-les-retraites

      Ils (LaREM et les ministres) l’ont dit : ils veulent faire du « participatif », du « concertatif » …
      Petit rappel pour les pinpins :
      « Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple. »
      « La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum. »

      IL NE « PARTICIPE » PAS ! « ON » NE SE « CONCERTE » PAS « AVEC LUI » !
      LE PEUPLE GOUVERNE !

      Bon … hmm …

      Jusqu’aux législatives, on va assister à la « recomposition » de « la vie politique française » (par médias et sondages interposés) :
      – « LR », « Les Verts », « PS » etc … vont s’agglutiner à LaREM 2.0 pour leur survie.
      —> LR autour de SARKO et PHILLIPPE
      —> JADOT en avait marre de faire campagne depuis le début et n’attend que de « rentrer à l’étable »
      —> PS vaut plus un caillou, mais reste un ramassis de « social-traîtres » (donc ils iront à la gamelle)

      – ZEMMOUR va continuer de saborder LE PEN :
      —> « LE PEN LE PEN LE PEN, le nom LE PEN est un problème » avec Marion MARECHAL dans ses rangs
      —> Diaboliser LE PEN par association (« Je te soutiens, mais t’en fais pas assez » –> sous-entendu : « On sait que t’es extrémiste, mais pas assez »)

      – MELUCH’ ne réussira pas « son » coup, à moins qu’un travail de terrain TITANESQUE soit fait

      Donc, MACRON aura la majorité, autour « d’une majorité de gouvernement » … « Nous tous » … :
      – « LR 2.0 » autour de PHILLIPPE et SARKO au sein de « LaREM 2.0 »
      – Ralliement de survie, et « en responsabilité, » à « LaREM 2.0 », du « PS » et des « Verts »
      – Le ventre mou habituel du centre et des anciens « LaREM »
      – Une partie des « régionalistes » (les européistes gagas des « euro-régions »)

      Voilà …
      Merci MELUCH …

      Alors que LE PEN aurait été obligée de composer avec une opposition probablement majoritaire, et la structure (ce qui dure plus longtemps que les mandats : fonction publique, entreprises privées, institutions, associations, infrastructures …), ce qui aurait probablement permit à toutes les parties de peser de tout leur poids, et ainsi faire que les français soient mieux représentés …

      Mais non …
      À la place, on aura le rouleau compresseur. Le techno-féodalisme fabien. L’U.R.S.S. 2.0.
      Pseudo-social avec le « Crédit Social ». Pseudo-écolo à coup de « Crédits Carbone ».
      Mais véritablement tyrannique.
      (Voyez cette arrivée de « Petit Père des Peuples » sur le Champ de Mars …)

      Les français ont fait un choix funeste …
      Et le comble, c’est que ceux qui ont veauté MACRON seront certainement ceux pour qui la chute sera la plus dure (les autres sont déjà « fracassés au sol ») …

  15. Gaulois78 dit :

    Où j’apprend que nos portes hélicoptères en temps de guerre sont vulnérables, sans défense …

    https://meta-defense.fr/2022/04/14/pourquoi-les-navires-francais-sont-ils-souvent-insuffisamment-equipes/

    • fabrice dit :

      Ce n’est pas nouveau en 2006 déjà le porte hélicoptère français qui devait évacuer des civils du Liban avait amené le Quai a demandé au Hezbollah de ne pas lui balancer quelques missiles mer mer…
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Baliste
      Celà aurait été plus simple par un navire civil, mais bon déjà à l’époque on préférait la posture, le show TV et la com à la réalité… »La bataille de la perception »…

      • mich dit :

        C ‘est marrant de vous voir faire des commentaires sur le show et la posture , en tout cas je vois que vous ne comprenez pas pourquoi on a pas envoyer un ferry en 2006 au Liban , persévérer et continuer de chercher sur wikipedia vous comprendrez peut être un jour !

    • Félix GARCIA dit :

      J’ai eu une bonne surprise aujourd’hui : j’ai appris qu’on avait pas 2, mais 3 PHA !
      ^^ (je ne sais pas pourquoi j’ai « effacé » ce troisième PHA de ma mémoire)

  16. Vachefolle dit :

    Est ce que Poutine viendra chercher son trophée de meilleur vendeur de l’année 2022. Le pire c’est qu’il est bien parti pour remporter le titre encore qq années. Il n’y a que panda XI ou KimboomI qui peuvent rivaliser