Une frappe russe a visé l’usine où est produit le missile anti-navire ukrainien P360 Neptune

Le 14 avril au soir, Moscou a annoncé que le croiseur Moskva, navire amiral de la flotte de la mer Noire, venait de couler après avoir été victime d’un incendie suivie d’une explosion, alors qu’il se trouvait au large du port ukrainien d’Odessa, future cible potentielle d’une opération amphibie russe.

« Lors du remorquage du croiseur Moskva vers le port de destination [Sebastopol, ndlr], le navire a perdu sa stabilité en raison de dommages à la coque subis lors de l’incendie suite à la détonation de munitions. Dans des conditions de mer agitée, le navire a coulé », a ainsi expliqué le ministère russe de la Défense, cité par l’agence Tass.

Long de 186,4 mètres pour un déplacement de près de 12’500 tonnes, le Moskva emportait une quantité importante de munitions, dont 16 missiles anti-navires P-1000 Vulkan, 64 missiles surface-air longue portée S-300F et des torpilles. N’ayant qu’une capacité de frappe vers la terre limitée [il était armé d’un canon naval AK-130], sa mission consistait principalement à établir une « bulle » de protection au profit des autres bâtiments russes présents en mer Noire.

C’est la première fois depuis 1982 [et la guerre des Malouines/Falklands] qu’un navire aussi imposant est perdu au combat. De taille assez similaire [mais avec deux fois plus de marins à bord, soit un millier], le croiseur argentin ARA General Belgrano avait été coulé par le sous-marin nucléaire d’attaque britannique HMS Conqueror en mai de cette année-là. Quelques jours plus tard, le « destroyer » HMS Sheffield connut un sort identique, après avoir été touché par un missile Exocet tiré par un avion d’assaut Super Étendard argentin.

Mais la circonstance aggravante pour la marine russe est que celle-ci est censée avoir la maîtrise de la mer et du ciel au large de l’Ukraine. Ce dont ne pouvaient pas totalement se prévaloir la marine argentine et la Royal Navy il y a quarante ans, même si la seconde prit le dessus sur la première.

Cela étant, l’origine de l’explosion survenue à bord de ce navire va reste à établir avec certitude. L’Ukraine a assuré avoir touché le Moskva avec deux missiles anti-navires P360 Neptune, dont la portée serait de 280 à 300 km. Dérivé du Kh-35 soviétique, ce type d’engin, à guidage radar, est entré en service en 2021, avec une électronique améliorée.

Seulement, la Russie a démenti les affirmations des autorités ukrainiennes. Et d’assurer que l’explosion survenue à bord du Moskva était « accidentelle ».

En outre, une autre hypothèse à ne pas écarter serait que le Moskva ait heurté une mine. Comme le souligne Mer et Marine, le naufrage de ce croiseur surarmé de conception soviétique rappelle ce qui disaient les marins occidentaux durant la Guerre Froide : « il suffisait de les atteindre pour toucher presqu’à coup sûr quelque chose qui explose ».

Quoi qu’il en soit, une source du renseignement américain citée par CNN a confié que les États-Unis accordaient une confiance modérée à la version livrée par Kiev… Cependant, probablement que les forces russes viennent de lui donner du crédit…

En effet, ce 15 avril, l’état-major russe a affirmé avoir effectué des frappes, avec des missiles de crosière « Kalibr », dans la région de Kiev et que l’une d’elles a visé l’usine Vizar, impliquée dans la fabrication et la maintenance des missiles P360 Neptune de la marine ukrainienne. Les dégâts infligés à ce site de production ont été confirmés par l’AFP.

« Un atelier de l’usine et un immeuble administratif la jouxtant, situés dans la banlieue pavillonnaire de Vychnevé, à une trentaine de kilomètres au sud-ouest de la capitale ukrainienne, ont été gravement endommagés », a indiqué l’agence de presse.

Ces frappes dans la région de Kiev ont été effectués quelques heures après que Moscou a accusé les forces ukrainiennes d’avoir bombardé deux villages russes frontaliers, dont celui de Klimovo. Ce qu’a démenti l’Ukraine.

« Le nombre et l’ampleur des frappes de missiles sur des cibles à Kiev augmenteront en riposte à toute attaque terroriste ou acte de sabotage sur le territoire russe commis » par les forces ukrainiennes, a prévenu le ministère russe de la Défense, avant de prétendre avoir abattu un hélicoptère Mil Mi-8 ukrainien dans la région de Klimovo.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

203 contributions

  1. Nicolas dit :

    Mais à part ça, c’est un incendie d’origine accidentelle qui a coulé le Moskva…

    • joe dit :

      Citation: « Et d’assurer que l’explosion survenue à bord du Moskva était « accidentelle »…. et ils bombardent l’usine qui est censé le produire. Cohérence Russe à son maximum comme d’habitude après une attaque sous fausse bannière d’un bout de village… préalablement évacué. On y croit très fort :)_____ Autant que les Ukrainiens laissant leurs machines outils et de maintenance à l’endroit ou elles étaient avant le 24 février. Ils ont frappé une usine totalement ou partiellement vide. Et la vrai question est : Ils vont aussi frapper McDonnell Douglas à St Louis Missouri qui fabrique le Harpoon ou MBDA en france et UK qui fabriquent l’Exocet ? Deux missiles qui sont fournis à l’Ukraine depuis quelques jours… Non parce que la je m’assoie et je sors le pop-corn 🙂

      • Ératosthène dit :

        @joe : Le peuple russe peut savoir que le navire amiral a coulé, mais pas que la Russie a visé l’usine produisant le missile ani-navire ukrainien Neptune.

      • Naledi dit :

        « l’explosion survenue à bord du Moskva était « accidentelle »
        Avec ces explosions ici et là je ne serais pas surpris d’apprendre un jour qu’il y ait eu du sabotage.

      • ScopeWizard dit :

        Et Joe s’ assoit et sort le pop-corn….

        C’ est bien ça ; merveilleuse conscience du va-t-en-guerre réconcilié au Patriotisme , mais avec la peau des autres , celle de ceux qui sont loin de préférence…

        Eh bien , bon appétit en contemplation de ce spectacle de mort et de désolation…

        C’ est quoi déjà le dernier jeu vidéo en vogue en ce moment ?

        Perso , je suis resté trrèèès vieux-jeu ; en effet , question grand-spectacle je me contente des Bond , Mission Impossible , John Wick , Indiana Jones , ou Die Hard voire OSS 117 pour sa composante franche rigolade franchouillarde…éventuellement quelques Marvel ou DC Comics….

        Après les grands « classiques » dont Eastwood Bronson Stallone Schwarzenegger ou Van Damme , Statham , Adkins , The Miz , sont parfois très bien aussi .

        Remarquez à chacun ses plaisirs , le maïs moi je le préfère en épi…

        Voyez , je vous dis tout !

        Enfin , comme on dit ; à chacun sa mentalité…

        • joe dit :

          Ma Conscience s’arrête la ou celle de Poutine commence… Autant dire que j’ai de l’avance. Ma mentalité se satisfait de voir une armée d’agresseurs être repousser. C’est la guerre, les soldats meurent. Personne ne s’en réjoui et je n’ai a aucun moment fait preuve d’une quelconque satisfaction morbide à voir des gens mourir quelque soit leur origine… Amusez vous avec ça 🙂

        • ScopeWizard dit :

          @Joe

          Ouais , sauf que ça c’ est du baratin .

          « Ma Conscience s’arrête la ou celle de Poutine commence… »

          Si vous étiez honnête et objectif ou tout simplement lucide ce qui implique de se garder de tout positionnement partisan , là où celles de Zélensky , de Biden , de Poutine , pour ne citer que ces trois , s’ arrêtent .
          Par conséquent , vous n’ êtes pas en avance , vos parti-pris vous condamnent à être en retard .

          « Ma mentalité se satisfait de voir une armée d’agresseurs être repousser. »

          Ah bon ? Eh bien elle est drôlement sélective , dites-donc…

          « C’est la guerre, les soldats meurent. »

          Déjà , dans une guerre moderne , soit en gros depuis la seconde moitié du XIXème siècle , ce ne sont plus les seuls militaires ou les populations civiles assiégées ou « à soumettre » voire « à remplacer » qui trinquent massivement , il y a tous les civils qui sont victimes d’ attaques ou de bombardements certes de plus en plus ciblés ( concept de la frappe chirurgicale ) mais également de plus en plus puissants ( notion de dommages collatéraux ) .

          « Personne ne s’en réjoui »

          Ah non ; certains sont très contents , bien au contraire .
          Zelensky ou Biden comme ceux dont ils sont à la fois pantins et têtes de gondole voire plus , par exemple .

          « et je n’ai a aucun moment fait preuve d’une quelconque satisfaction morbide à voir des gens mourir quelque soit leur origine… »

          Avec vos « pop-corn » , vous me voyez par conséquent navré d’ avoir à ce point démontré combien vous pouviez vous considérer « au spectacle » .

          « Amusez vous avec ça »

          Ni m’ en amuse , ni me distrait ; de telles mentalités aussi inconséquentes qu’ égoïstes si limitées , mais cherchant à s’ imposer , me faisant plutôt vomir .
          Et voyez comme les choses peuvent s’ avérer contrariantes , quand je dégueule , il est extrêmement rare que je trouve cela récréatif .

          Mais bon , sans-doute , devrais-je songer à gerber de meilleure humeur…

          • midas le voltigeur dit :

            Ni de bBden ,ni de Zelensky , t es bien
            gentil scope mais la première chose que font les agresseurS c’est de ramener tout le monde au même niveau , mais désolé entre Biden,poutine et Zelenski il y a de grosses différences et je suis beaucoup plus proche des uns que de l’autre (enfoiré de criminel de guerre à miminima même vis à vis des conscrit russes)

          • ScopeWizard dit :

            @midas le voltigeur

            Plutôt que réduire le truc à « agresseur-agressé » ce qui revient une nouvelle fois à traiter du problème de façon binaire , élargis donc la focale , ça devrait déjà amoindrir ta condescendance .

            Il y a dans cette guerre des choses extrêmement troublantes et dérangeantes qui se déroulent en parallèle tandis que nous sommes loin d’ une logique « lutte à mort entre ennemis » .

            En fait , tu as plutôt l’ impression que tout ceci sert des intérêts bien plus obscurs et que par l’ intermédiaire de cette guerre , en ricochet d’ autres que les Ukrainiens sont la cible , d’ autres que les Russes sont ceux qui tirent sur ladite cible .

            Garde la tête froide , ce qui au vu de la propagande en cours qui met tellement l’ accent sur les aspects émotionnels d’ une telle tragédie , est difficile ; je te l’ accorde d’ autant plus que nous sommes biberonnés depuis très longtemps à réagir à ce type de stimuli .

      • maurice dit :

        Il était strictement impossible de couler le croiseur russe sans une implication des services UE et US.
        Et leur objectif n’est pas du tout militaire.
        C’est une opération psychologique qui restera dans l’histoire de l’information comme le symbole de l’antiRussisme rabique.
        Restons calme et articulé, la Russie va gagner cette opération militaire haut la main, et sans le croiseur.
        « ça va bien se passer… »
        Pour les frustrés ce sera une autre paire de manches.

        • Frédéric dit :

          ??? Ne pas abusé de la vodka avant d’écrire.

        • midas le voltigeur dit :

          T inquiete Maurice ,même la droite européenne est contre vous et là ça fait beaucoup, mais vraiment beaucoup d,argent.Vous leurs avez fait peur avec votre invasion de pillards qui ressemble a de la spoliation pur et simple. Envoyer de jeunes russes par gloriole a la mort face a des gens qui défendent leurs villes avec de l armement a peu près correct c est juste de la connerie.

    • Lance-Croquette dit :

      il n’a pas coulé, il a été promu en sous-marin!

    • Thaurac dit :

      1 deux missiles confirmés CIA radars surement
      2- la mer noire était très mauvaise, tempête, il y a peu de chance que les mrins envions 540 aient pu être évacués, une chose de sûre, le commandant du navire est mort!
      Les décès des marins seront surement cachés comme tous les autres.

      • Dolgan dit :

        A priori la météo était couverte, mais c’était pas du gros temps. Plutot des vagues d un mètre. C’est les russes qui insistent pour dire que la météo était affreuse.

      • Frédéric dit :

        Vent de 15 km/h, vague de un à deux m, c’était même pas la tramontane.

    • Nike dit :

      Cela montre surtout que les grosses unités, lourdement armées qui par conception sont peu évolutives sont très vulnérables aux missiles qui eux évoluent sans cesse. La perte d’un navire de cette taille est un vrai coup dur, tant au niveau humain que financier.
      La conclusion qui en découle est que dans un conflit symétrique il vaut mieux avoir beaucoup de petites unités que l’on renouvellera souvent, équipées d’un nombre réduit de missiles que quelques grosses unités armées jusqu’aux dents. Nos amis Chinois devraient méditer cela

      • Dolgan dit :

        Après là on a un capital ship , qui patrouille (peut-être sur itinéraire régulier) dans une piscine, à priori sans escorte.

        Faut relativiser.

    • Dodo dit :

      Toute la « cohérence » des mensonges russes que certains avalent et recrachent sans une once de réflexion et de remise en question.

  2. Nicolas dit :

    « « Le nombre et l’ampleur des frappes de missiles sur des cibles à Kiev augmenteront en riposte à toute attaque terroriste ou acte de sabotage sur le territoire russe commis » par les forces ukrainiennes »…dit la Russie qui depuis le 24 février bombarde les villes ukrainiennes, quand elle ne les rase pas simplement! Le cynisme russe dans toute sa splendeur!

  3. aleksandar dit :

    En fait l’usine Vizar, intervient dans toute la chaîne de construction et de maintenance des armées ukrainienne , y compris les blindés.
    La relation directe avec la destruction du Moskva reste a confirmer.

    • Pravda dit :

      Merci, ça fait du bien de rire en cette triste période.

    • Thaurac dit :

      Plusieurs autres usines de missiles existent en Ukraine forunisseur de l’armée russe.

    • Général Gogol dit :

      Mouah ah ah !!! Cher aleksandar, votre post transpire la mauvaise foi ! Mais je vous comprends : vous ne pouvez qu’avoir les boules face à ce revers majeur qu’est la perte du Moskva .

    • aleksandar dit :

      Sourire
      Je m’attendais a ce genre de réponse.
      Si prévisibles……….
      🙂

    • Charcot84 dit :

      L’ incohérence russe dans toute sa splendeur….! C’est un accident …mais on se venge sur l’usine sensée fabriquer le type de missiles ayant frappé le navire et précisé par les ukrainien. Si ce n’est pas un aveu des russes…ça y ressemble fortement ! Pour ma part, quand on décrypte le langage poutinien, il faut simplement ajouter une négation à la phrase des autorités russes pour en connaître la réalité. Donc, les russes affirment: « c’est un accident », cela revient en langage réelle à dire: « ce n’est pas un accident ». Bon, va falloir s’y faire les russes ont bel et bien perdu un navire dans une action de guerre, fusse-t-il coulé par des missiles ou une mine ! Par contre au delà de cette tragédie , mes pensées vont vers ces marins qui ont péri , vraisemblablement dans des conditions atroces..;le nombre des pertes doit quand même être conséquent. Maintenant, de façon factuelle, ce sont les russes qui ont mené cette agression envers un pays tiers, ils doivent en assumer les conséquences. Poutine est à l’origine de cette guerre , j’espère qu’il en paiera les conséquences un jour!

      • fred dit :

        Comme si une usine ne fabriquait qu’un seul type d’armement. Une usine d’armement fabrique toute sorte de choses, c’est la base pour une usine d’armement histoire d’éviter de se retrouver à court d’un type d’armement précis en cas de destruction.

        Donc il y a plusieurs usines, qui fabriquent toutes des armements variés. Faut réfléchir deux secondes, ah non vous avez les quatres doses de « vaccin » et fait deux AVC, vous ne pouvez plus réfléchir. Désolé pour vous !

    • Chantier naval dit :

      Techniquement, c’est presque impossible que ce navire blindé ait pu couler en raison d’une voie d’eau sous la ligne de flottaison suite à un incendie voire une explosion de munitions. Au pire il aurait brûlé comme une torche olympique pendant des jours mais la c’est bien trop rapide.

      • LEONARD dit :

        @Chantier naval
        Rappelez nous en combien de temps le Hood a sombré ….

      • Dolgan dit :

        Vu la puissance des munitions sur le pont et dans la coque, rien d étonnant. Si une explose, la réaction en chaîne est incontrôlable.

  4. Thaurac dit :

    Une des usines de fabrication de missiles , c’est pas la seule!
    ce qui amène à penser à l’allemagne nazis qui a réussi à enterrer toutes ses productions vitales , y compris aviation alors qu’elle était bombardée sans cesse et n’avait plus depuis longtemps la maitrise du ciel( oui je sais , sans les déportés elle n’y serait pas arrivée, ceux ci sont morts par milliers en creusant des tunnels et en sabotant aussi les produits)
    Donc essaimer et planquer..

    • joe dit :

      Encore plus simple. Déplacer les machines et le personnel dans un pays de l’UE… qui fabrique tout sauf la partie explosive qui est ajoutée au dernier moment en Ukraine. Pas de problème de licence d’exportation. Je ne serai pas surpris qu’une portée de +300Km soit très appréciée par les Finlandais ou Suédois. Une petite construction sous licence et hop

  5. albert dit :

    c’est pas très logique qu’un tel site stratégique n’ait pas été visé avant. Visiblement les russes ont fait une fixation sur les cibles civiles

    • Condrieu dit :

      C’est bien ce que je pense. Si toutes les munitions diverses et variées, envoyées sur les civils avaient été envoyées sur des objectifs stratégiques et militaires, le cours de ce conflit serait peut être bien différend.

    • Franck dit :

      A croire que les russes ne considéraient pas ces sites comme importants au regard de la nature des autres cibles (militaires et surtout civiles pour semer la terreur et susciter l’horreur).

      • Dolgan dit :

        En fait, il y a eu un plan de frappe pour 2ou3 jours. Établi par un politique rêvant d une victoire en quelques heures avec un changement de régime. Et donc récupération des usines etc.

        L aviation n’a pas été mise dans la boucle, ils ont découvert la guerre quelques heures avant nous. Ils n avaient pas de plan de frappe.

        Il y a eu 3 semaines de flottement dans les frappes puis reprise en main depuis 15 jours. Mais à ce stade, ils avaient épuisé une grosse partie du stock de précision. Et l aviation est loin de maîtriser le ciel. Du coup oui ils en sont à frapper des cibles qui auraient dû être rasé première semaine. Voir avant engagement au sol.

  6. Dolgan dit :

    Après tout l art du discours complotiste dont nous abreuve la Russie via ses trolls depuis 10ans ; c’est que tu peux nier la frappe de neptune et en même temps dire que la destruction de l’usine empechera les ukrainiens de proceder à une nouvelle frappe.

    Ce qui est sur, c’est que à ce stade de la guerre, il n’y avait plus rien de deplacable sur ce site qui aurait dû être rasé semaine 1, une fois la domination du ciel acquise.

    • Thaurac dit :

      « a frappe de Neptune et en même temps dire que la destruction de l’usine empechera les ukrainiens de procéder à une nouvelle frappe. »
      Que nenni c’est une parmis plusieurs qui fabruent ces missiles!
      De plus d’autres missiles sont toujours en développement en Ukraine!
      Déjà le Neptune est un missile russe améliorée par l’Ukraine.

  7. VinceToto dit :

    « les forces russes viennent de lui donner du crédit… »
    Effectivement, cela ressemble à une réponse.
    Mais, il reste l’hypothèse qu’avec ce croiseur défensif en moins, la Russie préfère limiter les risques à travers cette frappe.
    Peut être qu’il y a des deux causes dedans, ou autre cause ?
    Ce genre d’incident peut faire réfléchir ceux qui veulent surcharger de missiles un navire de combat.

    • joe dit :

      La perte en soit n’est pas ce qui empêchera la Russie de ne pas continuer son agression. Les missiles peuvent être envoyés depuis la terre ou les airs. Toutefois c’est un coup fatale au stratégie de contournement ou de support à une attaque maritime + terrestre sur Odessa. Envoyer des navires dans la zone devient d’un coup extrêmement risqué. Continuer le blocus aussi des bateaux (75% de l’activité en Ukraine passe par les ports. Deuxièmement c’est un coup sérieux à la ‘toute puissance soviétique », qui fait ce qu’elle ou elle veut…. Les contingences d’une vrai guerre de haute intensité en 2022 montre très bien que la doctrine et l’armement Russe ne suffisent plus à faire la différence. En représailles il faut s’attendre à ce que les généraux russes soient invités à mettre le paquet… quitte à faire décimés encore 15.000 gars supplémentaires plus un nombre significatif d’équipements… pour un résultat qui reste de toute façon extrêmement hypothétique vu que l’Ukraine reçoit maintenant de l’armement lourd en plus des très dévastateurs anti-tank et anti-aériens… et qu’ils sont TRES énervés suite à la découverte des massacres un peu partout.

  8. LEONARD dit :

    Pourquoi frapper cette usine maintenant, et surtout le publiciser, alors que le naufrage du Moskva est dû à un incendie accidentel ?
    https://www.interfax.ru/russia/835004
    https://www.rbc.ru/politics/14/04/2022/625802619a7947a9ab69d3ff
    https://www.rbc.ru/politics/14/04/2022/625819e99a7947b56bffe14e
    Malgré les représailles, les F.S (ou le SBU), sont toujours actifs sur les arrières russes : Gros incendie à Belgorod, qui joue le rôle de base arrière pour le front Est/Khakiv/Izyum :
    https://twitter.com/NotWoofers/status/1514724874929025039
    et çà pourrait bien ressembler à la gare, ou justement, les troupes ruses convergent avant de rejoindre le front :
    https://twitter.com/Fboggs44/status/1514745806766620676/photo/1

    Allez, dans le mouvement, un petit point Ukraine Jour 51 :
    Sur le terrain, toujours pas de grands mouvements, mais de petites batailles localisées :
    Carte détaillée des fronts, unités et combats en Ukraine :
    https://uawardata.com/
    Bataille également à Lyman-Zarichne
    https://twitter.com/Guderian_Xaba/status/1514584598591778827

    Point sur les pertes d’officiers russes : On en est à 9 généraux / 19 colonels / 28 Lt Colonels / 1 Capitaine de Vaisseau, auxquels il faudra ajouter les pertes du Moskva et de son Etat-Major,
    https://www.standard.co.uk/news/world/russia-colonel-killed-high-ranking-officer-ukraine-war-denis-mezhuev-b994316.html
    https://twitter.com/nexta_tv/status/1514932901418254339
    mais aussi les 9 généraux et les 150 personnels du FSB arrêtés, Shoïgou incertain et Gerassimov invisible: (à prendre avec des pincettes, toutefois)
    https://ukranews.com/en/news/849493-shoigu-has-heart-attack-20-defense-ministry-generals-arrested-in-russia-nevzlin
    La source : https://twitter.com/Nevzlin?ref_src=twsrc%5Egoogle%7Ctwcamp%5Eserp%7Ctwgr%5Eauthor

    L’un des thèmes pro-russes du moment, suite au Moskva, c’est « ne nous sous-estimez pas ». Sage précepte qu’auraient peut-être du appliquer les russes quant à leur évaluation des capacités du Neptune :
    https://vpk.name/news/245568_shirpotreb_ukrainskii_neptun_ne_tyanet_na_grozu_morei.html

    Des nouvelles de la Biélorussie, qui a activement soutenu l’invasion russe en Ukraine en hébergeant et ravitaillant les troupes, matériels, avions et missiles russes depuis son territoire : Le Ministre des Affaires Etrangères, V.Makei est étonnamment pacifiste et bienveillant dans cette lettre aux européens. Les sanctions commenceraient elles à avoir des effets et Louki à lâcher son pote Vlad ? (pour la traduction, Google Lens)
    https://twitter.com/RikardJozwiak/status/1514621612724793351
    Etat des lieux des présences avia russes sur les aéroports de Biélorussie. Tout est parti vers le Sud/Est ?
    https://twitter.com/MotolkoHelp/status/1514547313074659330

    Dans la propagande russe, ma préférée, c’est Maria Zakharova, question de blonditude, sûrement, mais il faut avouer que Margarita Simonyan, la directrice de RT, est une concurrente de talent : Sur Rossiya-1, elle explique doctement que «Aucune grand nation ne peut exister sans contrôle de l’information» et elle envisage une solution informationnelle «à la chinoise».
    https://www.mediaite.com/news/rt-head-gives-shameless-defense-of-russia-censorship-no-big-nation-can-exist-without-control-over-information/
    Cette propagande entraine des manifestations étranges, et j’avoue que celle là laisse incrédule : Convoi de pelleteuses et de camions-benne scénarisant une menace sur le monument souvenir de Katyn : Besoin de rappeler aux polonais que les troupes russes ont massacré 22 000 de leurs officiers ?
    https://twitter.com/TadeuszGiczan/status/1514894841309708295
    Et il commence à y avoir une dissonance entre les boute-feux de la TV et des partis et le Kremlin. Peskov, lui, parle désormais de «destruction des bataillons nationaux comme tâche principale de l’ «opération spéciale»
    https://ria.ru/20220415/peskov-1783699783.html

    Intéressant témoignage U.S sur les qualités comparatives des armées russes et ukrainiennes, sur leurs parcours respectifs d’évolution sur 20 ans et sur la contribution U.S à la transformation de l’armée Ukr. Amusant à la fin de constater que l’auteur cite Jean Lartéguy.
    https://www.thebulwark.com/i-commanded-u-s-army-europe-heres-what-i-saw-in-the-russian-and-ukrainian-armies/

    Enfin, pour rire un peu….
    https://twitter.com/akihheikkinen/status/1514726780988542977

    Bonne lecture à tous !!

    • JMN dit :

      9 généraux, un peu de sérieux svp. J’ai arrêté de m’intéresser au sujet quand les Ukrainiens ont fièrement annoncé la mort du lieutenant-général Andrei Mordvichev … qu’on a vu en vidéo quelques jours plus tard en train de « faire la bise » à Kadyrov…

      C’est ce que je vous disais dans un commentaire précédent : les ukrainiens mentent comme des arracheurs de dents, mais vous relayez tout sans broncher.

      • Pravda dit :

        Et le Moskva est il arrivé à bon port après cet incident ? Les 500 membres d’équipage ont bien été evacués ?

      • Pravda dit :

        Mordivichev est vivant, il tient compagnie à Choigu.
        https://www.nicematin.com/index.php/conflits/un-oligarque-russe-denonce-un-possible-empoisonnement-du-ministre-de-la-defense-et-larrestation-de-vingt-generaux-760460
        L’info vient d’un oligarque, à prendre avec des pincettes.
        J’adore son placard de décorations sur la photo.

      • Twouan dit :

        Alors que les russes ont une grande maitrise.
        Serieusement? Bien sur que les ukrainiens enjolivent mais les Russes c’est carrement la grande classe.

      • jm 64 dit :

        Bonsoir,
        Vous avez la date de la vidéo en question ? La désinformation fonctionne dans les deux sens…

      • joe dit :

        Donc globalement, tout est faux sauf lorsque les russes le disent ? Il arrive très régulièrement dans toutes les guerres qu’une annonce soit faite sur la base d’information erronée. Exemple un quartier général visé ou il y avait le général X hier… mais qui était parti lors de la frappe ou y a réchapper. Vous devriez vous intéressez de nouveau aux annonces parce que les 9 généraux sont bien morts et enterrés avec les « honneurs » en Russie.

      • Castel dit :

        @ JMN
        C’est vrai que les russes sont bien connus pour leur franchise…
        Si les Ukrainiens sont menteurs comme des arracheurs de dent, les russes le sont comme des arracheurs….de têtes !!!

      • Goulag dit :

        Sérieux ? 9 ou 8 quelle est l’importance ? On sait et ils savent qu’ils ont perdu des généraux, surtout par manque de professionnalisme et par sentiment d’invincibilité. Rien qu’à regarder ce général russe bodybuildé se faire « souffler » en Syrie car il voulait absolument voir un IED explosé à l’avant de son convoi. Il arrivait même avec le sourire, la faucheuse n’était pas loin…

    • yakafokon dit :

      Merci pour vos résumés. Le front se serait-il figé du côté de Kherson ?

      • Dolgan dit :

        A priori non. En tout cas les ukrainiens disent attaquer. Mais les informations sur ce front sont rares. Il y aurait une forme de proto insurrection dans kherson (ou des fs infiltrees) faisant des petites attaques (au conditionnel), rendant les russes parano (ça rappelle kiev).

        Les ukrainiens (autorité locale) ont aussi signalé des échanges de tirs entre russes et proxis. Côté crimee du pont barrage. C’est étrange car c’est une zone pénard en troisième ligne.

    • tschok dit :

      @LEONARD,

      La démolition des monuments de la période soviétique en Pologne alimente des tensions qui sont visiblement chroniques:

      https://tass.com/politics/1283475?utm_source=google.com&utm_medium=organic&utm_campaign=google.com&utm_referrer=google.com

      Vu l’implication de la Pologne dans le conflit ukrainien, il est assez probable que de vieilles rancunes se réveillent, alors que la propagande poutinienne exacerbe le nationalisme russe.

      Et puis, peut-être que les Polonais ont dernièrement déboulonné une statue, vu qu’il en reste à peu près 20%. Ce serait le genre d’infos qui passerait assez facilement sous nos radars, mais certainement pas ceux des Russes et surtout pas en ce moment.

      Nos pro-russes y verront-ils la preuve que la cancel culture a désormais atteint la Pologne? Il y a un filon à exploiter, en tout cas.

      • fabrice dit :

        Ce n’est pas juste de la « cancel culture » c’est de la réécriture historique à vitesse grand V façon révisionnisme et sous les hola de l’Union Européenne et de Macron qui voudrait bien faire la même chose en France.
        L’Histoire est une science, le mot vient du grec signifiant « enquête », c’est une enquête pour savoir ce qui s’est réellement passé dans les temps passés.
        Avec l’UE c’est une discipline de propagande au service des intérêts politiques du moment et destiné « à unifier les populations européennes et à créer une culture inclusive au service de nos idéaux ».
        Maintenant en Pologne je résume, « les Polonais ont toujours aimé et défendu malgré tous les crimes qu’ils ont commis les Juifs, les Polonais ont tous été résistant et six millions d’entre eux ont été tués par les Nazis et les Communistes russes souvent Juifs qui ont attaqué ensemble la brave Pologne, la Pologne est un pays catholique tolérant envers les minorités, tous les pays autrefois polonais ont pour vocation de revenir à la grande Pologne qui est là pour protéger l’Europe comme elle l’a fait à l’époque du siège de Vienne par les Musulmans ottomans, il est scandaleux que les ONG juives qui contrôlent le GVT US veulent nous voler en demandant de soi disant restitutions de biens sois disant volés aux Juifs alors qu’ils appartenaient où ont été volés par eux à la Pologne »…. Je résume.
        Réalité en 1938, en Pologne, les Juifs représentaient 10% de la population, payaient 30% des impôts et recevaient 3% des dépenses publiques…Un numérus clausus limité leur nombre à l’université et il était quasiment impossible à un Juif d’être nommé à un poste dirigeant…50% des 6 millions de morts « Polonais » étaient juifs…Je rappelle qu’après guerre arrive en URSS « le complot des blouses blanches » la liquidation du « comité juif antifasciste » et qu’avant sa mort Staline planifiait la déportation de la communauté juive de l’URSS suite logique de sa prise au pouvoir (après la mort de Lénine pour prendre le contrôle du parti il a liquidé Trotski et autres dirigeants d’origine juive en utilisant les sentiments antisémites russes, je rappelle que Staline est aussi l’homme du pacte germano soviétique de 1939 qui entre autre voix l’épuration de tous les Juifs du MAE soviétique)…Quand aux biens juifs en Pologne, tous expropriés et nationalisés… Le peu qui a été restitué est juste dans un cadre « les Juifs reconstruisent à leurs frais et nous aident à transformer ça en attractions touristiques montrant la grandeur et la tolérance du peuple polonais ». Bref Auschwitz c’est pour les touristes avec plein d’attractions polonaises genre boutiques de souvenirs et hypermarchés (ce sont eux qui donnent les permis de construction…), grande croix pour bénir et christianiser les victimes (à 95% juives je rappelle) avec carmel de bonnes soeurs à la fureur d’ailleurs des communautés juives, concrètement les organisations juives très en colère organisent des voyages d’une journée, consomment rien sur place et repartent aussitôt…
        La Pologne ça a toujours été l’alliance entre le sabre et l’église soit en la personne du roi soit sous la forme d’une dictature de type militaire à forte tendance fasciste.
        N’oubliez pas que l’UE est composé aussi de paradis fiscaux (Luxembourg, Irlande…) de quasi pays maffieux (Malte…) et de pays quasi fascisants (Pologne, pays Baltes…)
        Vous ne vous en rendez peut être pas compte, mais si vous regardez attentivement…

    • Moogli dit :

      Le CTRL+Z fait très très mal.

      Si le Pacha du Moskva est mort lors d’une explosion à bord, ça signifie techniquement qu’il y a un paquet de morts autour. Ça reste hypothétique pour l’instant, mais ça suggère un nombre conséquent de victimes immédiates.

      Vu l’agressivité des médias mainstream, donc l’état d’esprit qui accompagne, les opposants russes à la guerre ont intérêt à raser les murs en silence.

  9. GHOST dit :

    Et si l´Ukraine possedait des sous-marins.. la Russie allait transpirer encore plus.

  10. Dolgan dit :

    Questions cons.

    Les russes ont dit que le moscou a été remorqué. On sait par qui?

    Les turcs ont dit avoir repêché 54 russes. On sait comment ? Civil ? Militaires ?

    Les Russes ont communiqué un nombre de repêchés ?

    • joe dit :

      Si les Turcs ont repêchés 54 marins de ce bateau, j’imagine mal un remorqueur jeter un filin et laisser les marins partir à la dérive. Enfin bon dans la doctrine Russe c’est peut-être normal. Déjà qu’ils ne réclament pas les corps de leurs soldats… Il ne faut pas compter sur les russes pour fournir aucune information vérifiable et surtout authentique. Ils en reste à 500 membres de l’équipage sauvés.

    • tschok dit :

      @Dolgan,

      Pour l’instant, il est question de faire du mémoriel, pas de communiquer:

      https://tass.com/defense/1438309

      Les Russes semblent assez pressés d’enterrer cette affaire et de visser quelque part une plaque de marbre, pour qu’on puisse passer à autre chose. Mais en y mettant les formes.

      J’ignore si c’est la bonne stratégie. Bien que la Russie soit une puissance continentale, la marine a là-bas une énorme importance. C’est une institution de la société russe. On peut penser que le choc psychologique sera comparable à celui qu’a engendré le naufrage du Koursk.

      Je serais à la place de Poutine, je passerais en mode communication de crise, et plus seulement propagande lénifiante à la gloire de la Russie éternelle.

      • joe dit :

        Communication de crise et propagande lénifiante à la gloire de la Russie éternelle sont une seule et même rhétorique depuis plus d’une décennie en Russie. Mais admettre qu’il y a crise c’est admettre son impuissance à contrer les facteurs de la crise. En gros comme tout est de la faute des US, c’est admettre l’incapacité de la ‘grande’ Russie à exister en tant que contre poids… Hier encore lors d’une émission TV sut la 5, un observateur reconnu disait: « La Russie est une grande puissance pauvre »… et c’est vrai dans le sens ou économiquement parlant, elle est incapable de gérer la manne de l’énergie pour élever son pays et sortir de ce nationalisme et de cette corruption endémique. On le voit bien en Ukraine, hors ces têtes nucléaires pléthoriques, la Russie continue de s’enfoncer: Une industrie aéronautique civil en grave déclin, une marine en déshérence, une armée de terre pléthorique mais très vulnérable, une aviation correcte mais qui ne ferait pas le poids face à une nation dotée de vecteurs modernes (ne parlons même pas de l’Otan dans sa globalité), un pays qui se dépeuple ou au mieux qui stagne, assassinats d’opposants, grande violence faite aux femmes au sein des foyers conjugaux… et la liste des dysfonctionnements graves n’est pas finis… Mais comme dit Vlad 1er, le peuple Russe est résilient. C’est vrai, mais lorsque l’on est un leader, on essaye au fil du temps d’améliorer ce qui ne va pas, pas d’augmenter les problématiques à tout niveau de la société… Surtout lorsque l’on a la chance d’avoir autant de ressources naturelles, sources de revenus colossaux donc de potentiels pour une nation.

  11. Dolgan dit :

    Question stratégique. C’est le seul navire actuellement déployé en mer noire équipé se s300? Si oui, l impact est très important.

  12. MAS 36 dit :

    Si les ukrainiens sont prévoyants, ils auront eu la bonne idée de transférer la majeure partie de l’outillage vers des contrées mieux protégées. Ce que les russes avaient fait en 1941 lors de Barbarossa . Entreprise logistique énorme pour l’époque.

  13. y dit :

    que les russes sont mauvais joueurs …..!!! ils declanchent une guerre d’extermination et s’etonnent ensuite que les futurs exterminés ne soient pas d’accord avec eux et ripostent ( et leur flanquent une bonne raclée au passage !!!! bon , maintenant ils ont une excuse de plus pour assassiner quelques milliers de civils ukrainiens de plus……!!!!

  14. Edgar dit :

    Frapper l’usine fabriquant les « Neptune »: la chose à ne pas faire si on voulait accréditer la thèse d’une explosion accidentelle du « Moskva »… Et je présume que les machines-outils, les plans et les pièces détachées de cette usine ont dû être évacué depuis belle lurette vers de discrets hangars dans les zones industrielles environnantes. Après le missile antichar Stugna-P, le kit de mise à niveau pour char T-72, le missile antichar SKIF, le kit de mise à niveau pour le système antiaérien BUK, le véhicule blindé BTR-4 , voici maintenant le missile antinavire « Neptune » : cinq beaux produits d’exportation pour l’industrie militaire ukrainienne après la guerre.

  15. mich dit :

    Trop tard !

  16. Khay dit :

    Mais l’explosion du Moskva était « accidentelle »
    Je trouve hilarant que les russes préfèrent dire que leur marine est incompétente plus qu’admettre que les ukrainiens sont compétents

  17. tnato dit :

    pourtant c’est un accident dans une soute à munitions, n’est ce pas ?

  18. Nico80100 dit :

    Frappe de représailles. Le Moskva coulé ça commence à faire désordre. Normal que Moscou essaie de sauver la face. Cette opération en Ukraine tourne au fiasco le plus total.
    Je pense la prochaine campagne dans le Donbasss sera le tombeau de l’Armée Russe vu comment se bat l’armée ukrainienne en plus sur la défensive .
    En plus les ukrainiens rendent coup pour coup. Les russes me font bien marrer  » ils acceptent de taper sur les mecs d’en face et ils ne veulent pas recevoir de coups ».
    A titre d’information quand on fait la guerre faut s’attendre à encaisser des coups, si on n’est pas prêt à l’accepter on reste chez soi et on laisse les autres tranquille.

    • Dédé dit :

      gain territoriaux importants, protection des populations russes, destruction totale de l’armée ukrainienne, élimination des nazillons estampillés U.E Otan, quel désastre en effet…nous pouvons constater sur ce forum les ravages de la propagande ( archibancale) française ( les russes de Lougansk , Donestk et autres villes bombardées depuis 8 ans vous aiment.)

      • Pravda dit :

        Que Poutine commence par protéger sa propre population et par éliminer les nazillons chez wagner ou dans ses troupes, il y a du boulot.
        Facile de fomenter une rébellion dans une région, pour ensuite venir la « libérer », un certain A.H avait la même stratégie et le même « amour » pour son peuple.

      • VascoCap dit :

        ouahhh !
        destruction totale de l’armée ukrainienne…. fallait oser…:)

        • PK dit :

          BAh, pour une armée qui n’est pas détruite, elle a de forts pouvoir d’auto-destruction dans ce cas…

      • DLoQueb. dit :

        Et on peut voir dans votre commentaire les ravages de la propagande russe si je peux dire. Et pour ce qui est de la protection des « populations russes », je n’ai pas l’impression qu’ils sont si protégés ces temps-ci. J’ai même entendu de certains « méchants propagandistes occidentaux » qu’il y aurait une guerre ouverte dans ce coin, avec des bombardements, des civils morts et tout. Mais bon, surement une invention, on sait tous que les bombes russes arrivent à séparer les gentils des méchants nazis. Pour ce qui est de la destruction totale de l’armée ukrainienne, on sait tous qu’elle est anéantie complètement, les chars et même un navire russe continus par contre de subir des « explosions de munitions spontanées ».

      • Twouan dit :

        A 20 000 mecs prets dans un pays a la natalite nulle. Les chinois et les turcs se frottent les mains. Encore 2 victoires comme ca et le pays disparait.

        • fabrice dit :

          Il y a 140 millions de Russes… Un potentiel mobilisable d’un bon 15 million de personnes…Même avec une natalité encore pire que celle de l’UE…
          https://www.bfmtv.com/international/guerre-en-ukraine-zelensky-evoque-jusqu-a-3000-morts-chez-ses-soldats-jusqu-a-20-000-cote-russe_AV-202204160075.html
          Selon l’Ukraine, et on connait l’histoire du « fantôme de Kiev » des « martyrs de l’île des serpents »…bref faut toujours vérifier deux fois ce qu’ils disent… c’est 3000 soldats ukrainiens morts (allez on X2 et je suis gentil…)… Pour 20 000 soldats russes tués (allez on peut diviser par 2).
          Résumons 44M d’Ukrainiens (avec une natalité encore plus merdique que celle des Russes) 3m morts, 140M de Russes, 20m selon les chiffres Ukrainiens… En fait 6m morts pour 10m devrait être plus prêt de la vérité… Reportez au % de la population qui a les plus lourdes pertes ?
          Et celà sans compter les 20m soldats Ukrainiens encerclés à Mariupol qui n’ont pas pour trois ans de vivres et de munitions…
          Essayez de voir et de comprendre avec plus d’amplitude ce que les médias occidentaux qui sont en général des médias de propagande (c’est pour celà qu’ils sont subventionné…) vous raconte…
          Une guerre c’est des haut et des bas…Faut pas s’enflammer…Faut regarder froidement la situation.
          https://www.7sur7.be/monde/mbs-propose-sa-mediation-a-poutine-pour-mettre-fin-a-la-guerre~a39869aa/
          Regardez bien l’état des stocks de pétrole et d’hydrocarbures en Occident…
          Chéri il y a plus de frites et de chips, plus de chauffage au gaz, le prix de l’essence et du pain a doublé et ils ont coupé l’électricité….Tu crois que Biden il a gagné la guerre en Ukraine ?

          • joe dit :

            La guerre en 2022 ce n’est pas la soustraction d’une population versus une autre.En l’occurrence 140 versus 40. Vous avez loupé la nature du conflit qui est pour Moscou une ‘opération spéciale’. Comprendre pas de guerre donc rien qui justifie une mobilisation générale. Le pays n’est PAS envahie… c’est l’inverse… Je résume: l’invasion actuelle a vue les 150.000 hommes subir de lourdes pertes en hommes et matériels. Si bien que la Russie à Publiquement cherché des recrues et du matériel… Les 15 millions de soldats hypothétiques vont restés dans leur foyer (il n’ y a pas de guerre et ils ne veulent pas mourir pour Poutine). Même certaines unités REFUSENT de se battre___ A contrario, l’Ukraine, pays envahie, est dans la position d’une mobilisation générale avec à terme probablement 200.000 soldats sur les lignes de front et autant de réservistes_____ d’autre part les pertes en hommes sont bien plus faible coté soldats Ukrainiens (mode défense et embuscades), ils continuent à recevoir du matériel toujours plus létale en quantité. Les Russes continuent à perdre en grand nombre matériel et hommes… qui n’étaient déjà pas bien fringant, hormis quelques unités « d’élite ».__________ En ce qui concerne l’énergie, l’Ukraine vaut bien une baguette et un litre d’essence plus cher… et tant mieux si notre argent va ailleurs que dans les poches d’une dictature !

          • Pravda dit :

            200 000 russes auraient quitté la Russie en deux mois, presque autant que sur une année. Principalement de jeunes diplômés, par refus de la guerre et/ou peur d’être enrôlés.

          • Courmaceul dit :

            « Faut regarder froidement la situation. » Ben je vous ai lu froidement. Ce n’est plus une opération spéciale, c’est une guerre publiquement avouée au peuple russe.

            Envoyez votre CV au Kremlin, comme attaché de presse, vous allez avoir du boulot.

            Comme vous dites : une guerre c’est des haut et des bas. 🙂

          • Courmaceul dit :

            « une natalité encore plus merdique que celle des Russes » Ben les viols, c’est plutôt une bonne nouvelle ?

            J’aime ces petits gosses de riche qui viennent bavasser sur un site français, alors qu’ils pourraient ramasser une savonnette pendant 15 ans dans une prison russe.

          • Shalom dit :

            « les médias occidentaux qui sont en général des médias de propagande (c’est pour celà qu’ils sont subventionné…) ». Très fort. C’est vrai qu’ils disent tous la même chose et ont tous la même ligne éditoriale. Donc il faut lire Haretz ou Times of Israel c’est ça ?
            Par opposition les médias russes sont bien et objectifs ? Vous pouvez l’écrire ?
            Sinon dans vos chiffres vous oubliez les centaines de milliers de russes qui ont fui la Russie depuis le début de conflit et qui ne reviendront probablement pas tant que Poutine y reste.
            Mais bon, l’occident c’est le mal !
            Au fait elles ont été de combien de milliards les aides occidentales US cette année pour votre pays ? Facile de cracher dans la soupe.

          • fabrice dit :

            200 000 Russes qui quittent leur pays pour 140M de Russes…Je rappelle que c’est 5M d’Ukrainiens qui ont quitté leur pays pour 44M d’habitants…Ce n’est pas malin d’utiliser ce facteur pour supputer une guerre victorieuse pour l’Ukraine…Une personne qui voit les choses froidement pourrait en déduire le contraire.
            Les Russes ce sont des coureurs de fonds, pas des sprinters. On se pâme d’un départ foudroyant des Ukrainiens, attendons la fin de la course.
            Tout le Monde qui lit ou écoute les médias publics français subventionnés voit la même position sur l’UE, le danger Le Pen, le conflit israélo arabe, le conflit sur l’Ukraine, la nécessité d’augmenter l’âge de la retraite, ce bon Obama… Bref repeindre la chambre il y a consensus, par contre, c’est vrai, les médias discutent de la couleur, de l’horaire et du nom du peintre…Si certains appellent ça « pluralisme de l’information », laissons les se bercer d’illusions, si ça leur fait plaisir…
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Service_d%27information_du_Gouvernement
            Vous noterez que je parle « subventionné », il y a encore des journalistes sérieux en France, heureusement… https://www.acrimed.org/Suicide-d-Arnaud-Dubus-correspondant-a-Bangkok-le à les pigistes, ils gagnent à peu près le smic et mangent des pâtes…Si tu veux plus, c’est comme dans les prisons russes, il faut faire la savonnette ou l’ouvrir en comptant sur une bonne fortune personnelle en partie planquée à l’étranger… A sinon les médias sont libres…

          • Twisted dit :

            Faut faire gaffe avec la course de fond, presque 500 chars détruits ils vont finir en pédalo les Russes avec votre brillante analyse stratégique.

          • Pravda dit :

            @fabrice, 300 000 russes quittent chaque année la Russie. Au moins 200 000 sur 1,5 mois, principalement de jeunes éduqués, diplômés, l’avenir de la Russie, ça fait beaucoup, et ce n’est pas fini. Poutine à même dû préciser qu’il n’appellerait pas les universitaires et étudiants pour freiner les départs. Sur l’année, la Russie perdra, les morts de la guerre (50k ?) le double seront handicapés, et 500k partiront au bas mot. Ça fait 0,5% de la population, mais 3/4% d’une tranche d’âge.

      • joe dit :

        LOL… La population russe il faut surtout la protéger de Poutine et sa clique :)………. La destruction de l’armée Ukrainienne ? La nation n’a jamais été aussi soudée et est en train de recevoir plus d’armes qu’il n’y aura bientôt de cibles……… On cherche encore les Nazis en Ukraine, à part bien sur les bataillon de SS, pardon du FSB et assimilé. Les seuls qui se conduisent comme des nazis sont factuellement les Russes…….. Quant à la propagande, tu en as trop bouffer camarade popov…. Les Russes sont partis du Nord car ils étaient incapable de continuer… Ils se regroupent à l’Est pour mieux se faire décimer et maintenant ils perdent leur vaisseau amiral, fierté de la « grande » Russie invincible. Après le fiasco de l’armée de terre, de l’armée de l’air, voici celui de la Marine.

      • Eric dit :

        Mon Dédé, tu as dormi pendant les 50 derniers jours ?
        Pour info Moscou a perdu Kiev… et Boucha la martyre.

    • joe dit :

      Ça c’est le raisonnement d’un Occidental décadent… Pffff… Déjà que Poutine a abolie les règles qui permettaient de protéger les femmes au sein du domicile conjugal. La violence conjugale à explosée, et l’on connaît la grande tendresse naturelle des hommes en Russie. Ils ne sont pas à une énormité près: « « Les victimes savent qu’elles n’ont personne pour les protéger et le message que le gouvernement envoie aux agresseurs, c’est qu’ils peuvent frapper moyennant une amende équivalente à celle imposée pour un simple billet de stationnement. » Une femme meure toutes les 63 minutes… c’est aussi ça la Russie de Poutine.

      • Goulag dit :

        Ce qui n’arrange rien à leur démographie catastrophique.
        La Chine doit observer son voisin russe avec beaucoup d’appétit…

      • fabrice dit :

        Chez nous c’est neuf viols de femmes par heure et on est pas 140 millions…
        https://www.planetoscope.com/Criminalite/1497-viols-en-france.html

        • Goulag dit :

          Hors sujet, comme toujours.
          On vous parle de soldats russes en 2022 mais visiblement ils sont restés au siècle dernier voire au-delà…
          En extrapolant un peu on peut en deduire qu’ils manquent à peu près de tout : objets, portes, fenêtres, grille-pain, habits, nourriture et surtout de quoi se soulager virilement. Je les pensais plutôt jolies les russes m’enfin pour celles qui sont encore en Russie.

          • fabrice dit :

            Je ne suis pas « hors sujet », je compare, je mesure. Un type me dit « la Russie de Poutine c’est terrible pour les femmes », je compare avec les autres pays, un que tous ici connaissent bien, la France…
            Lutter la propagande c’est aussi ça, exiger des chiffres, faire des comparaisons…
            « il court vite », OK, il fait combien sur le 100m, je compare avec le record mondial, la moyenne d’un homme du même âge…
            Si tu ne peux pas comparer, c’est du bullshit sous vide, une affirmation gratuite…
            « La violence conjugale a explosé en Russie », c’est une affirmation gratuite si tu ne chiffres pas, ne compare pas…
            Concernant les viols, proportionnellement à la population, il n’y en a pas plus en France qu’en Russie…
            Faudrait arrêter de gober tout et n’importe quoi sans vérifier sous prétexte que c’est de la propagande de notre camp.
            Je répète ce que je pense. En démocratie, l’Etat a un devoir de vérité devant ses citoyens qui ont le droit de vote et doivent donc voter en toute connaissance de cause. Quand « certains » décident les infos qui doivent être diffuser ou pas et orientent dans un sens les infos, on est plus dans un système démocratique mais un système ou « certains » décident et manipulent les autres, bref une oligarchie.

    • Thaurac dit :

      Ces revers font un peu peur car poutine dans sa rage pourrait employer du nucléaire tactique!
      dejà , ils tirent sur les évacuations des civils du dombass, partants des villes qu’ils veulent prendre car ce ne serait aps bon pour eux d’annexer une ville vide…
      De plus il y a la panique dans les unités regroupées qui n’ont pas trop envie de servir de chair à canon.

      • aleksandar dit :

        Simple rappel
        Il n’y a pas de nucléaire tactique en russie.

        • Lotharingie dit :

          aleksandar :
          .
          « ……..Simple rappel..Il n’y a pas de nucléaire tactique en russie…… »
          .

          « ……..En la matière, Moscou dispose d’un arsenal redoutable : selon le très respecté Bulletin of the Atomic Scientists, « 1588 têtes nucléaires russes sont déployées », dont 812 sur des missiles installés à terre, 576 sur des sous-marins et 200 sur des bombardiers.

          Déjà, en 2020, Washington avait estimé que Moscou était en train de moderniser un arsenal de 2000 armes nucléaires tactiques.

          Objectif ? Menacer les pays européens à ses frontières et contourner ses obligations selon le traité de désarmement New START.

          Ce dernier ne comptabilise que les armes stratégiques servant de fondement à la doctrine de la dissuasion, basée sur la « destruction mutuelle assurée »……………… »
          .
          https://www.tf1info.fr/international/guerre-ukraine-russie-les-armes-nucleaires-tactiques-cette-menace-entre-les-mains-de-poutine-2216818.html

        • mich dit :

          Vous êtes bien sur ? même pas une ou deux armes à tester ?

        • Courmaceul dit :

          En Russie ? Si. On ne vous a rien dit ?

        • Goulag dit :

          Iskander ? Et de manière générale on peut théoriquement en trouver sur tous les gros jouets de Poutine et ses fidèles amis soviétiques Shoigou et Guerreasimov.

  19. PeterR dit :

    « ce qui disaient les marins occidentaux durant la Guerre Froide : « il suffisait de les atteindre pour toucher presqu’à coup sûr quelque chose qui explose » »

    J’aime bien.
    C’est vrai que les bordées de missiles de part et d’autre du navire ça impressionne mais comme dirait quelqu’un « c’est pas une situation d’avenir »

  20. Olivier dit :

    Et voilà si ça c est pas un aveu …que les russes sont mauvais c est incroyable …

  21. Ar-Men dit :

    Jour un. Le moskva subit un  »accident » avec feux a bord. Excluent tout tire de missile Neptune !
    Jour deux. La russie détruis l’usine qui fabrique les Neptune !!
    Toute coïncidence est bien sur toute a fait fortuite !!!
    D’ailleurs pour éviter tout nouvel  »accident », la flotte aurai reculer de 150Mn !!! j’en conclu, qu’il semble que leurs munitions, ont une tendance a exploser spontanément sur terre (dépôt), ou a proximité de celle-ci !!!
    Qu’ils se méfient quand même, il paraîtrais que des mines russe dérivent. Ça serait bête en plus d’en prendre une .

  22. Mike dit :

    Mais pourquoi viser longtemps après des sites stratégiques de ce genre ?

  23. Requin dit :

    Jusqu’ici, les Russes n’avaient pas trouver utile d’attaquer cette usine d’armement.
    Trop fort les stratèges russes.
    du coup, on ne s’étonne plus qu’ils perdent…

  24. tschok dit :

    @LL,

    Le point de vue américain vient d’évoluer.

    https://edition.cnn.com/europe/live-news/ukraine-russia-putin-news-04-15-22/h_af453941a5f9003f5376a3d1a8c2b03f

    Ils sont passés du stade « moyennement confiant » à « une évaluation plus détaillée »:

    « A more detailed assessment from an American official said that the strike and subsequent sinking of the ship was the result of a Ukrainian missile ».

    Ils sont subtils, les mecs.

  25. oliv 73 dit :

    Il est possible que les russes ne sachent pas eux-mêmes ce qui s’est exactement passé. Si le croiseur a pris le missile sans le voir venir, l’équipage fera juste état de ce qu’il a perçu : une explosion et d’un incendie.

  26. lym dit :

    Au final, on ne sait même pas si les 500 marins ont été évacués, ou pas… A croire que le Kremlin, au fond (et le touchant chaque jour un peu plus), s’en fout!

  27. Auguste dit :

    Si les Ukrainiens ont aménagé les catacombes d’Odessa,les Russes peuvent toujours bombarder tant qu’ils veulent.

    • Tulio dit :

      Il y aurait donc des catacombes à Odessa ? ça date de l’Antiquité ?

      • Charcot84 dit :

        Il y a beaucoup de souterrains datant de l’ère soviétique à Odessa, ce qui protège bien les habitants le cas échéant mais qui permettent aussi aux soldats de cheminer en relative sécurité. Prendre Odessa pour les Russes, c’est Marioupol mais en pire ! D’ailleurs, j’y crois de moins en moins, un assaut par mer est de plus en plus improbable d’autant qu’une manoeuvre en tenaille par l’armée (de terre) russe semble impossible quant à présent, les combats de Kherzon le démontrent.

      • Auguste dit :

        https://www.google.com/search?source=univ&tbm=isch&
        q=catacombes+d%27odessa&client=firefox-b-d&fir=JfGeqYp-x8736M%252CQDA52cSDHzGjWM%252C_%253BgNJmzm0XKJeinM
        %252CTh9VRVoxcJYw_M%252C_%253BgatxySDcTwKevM%252CdAS62Bt8VVuB-M%252C_%253BGOrx9xuQDq79IM%252CFLYt7NJUghloFM
        %252C_%253BRn8lhUjtEQY7EM%252CbELUUwz340lWrM%252C_%253BPQytJEZgVV2CFM%252CfIe4S-5rogWJoM%252C_%
        253BkOqoBZJiZzTMuM%252C9HKeXLbYoVJ8pM%252C_&usg=AI4_-kRU4GrJYAfmgt-gB0X68_DpgZFO6w&sa=X
        &ved=2ahUKEwi6lMLojJn3AhVIxoUKHQFsDcMQiR56BAhSEAI&biw=1065&bih=567&dpr=1.5#imgrc=gNJmzm0XKJeinM
        Il y en aurait pour 2500 km.Les Partisans s’en sont servis,avec succés,pendant la « WW2 ».

  28. Mesa dit :

    Une analyse de la position chinoise dans toute cette affaire qui me parait bien se tenir: https://uscnpm.org/2022/03/12/hu-wei-russia-ukraine-war-china-choice/

    • Vascocap dit :

      Analyse très intéressante!

    • joe dit :

      Merci pour ce lien. Effectivement l’analyse et la conclusion sont très pertinents. La Chine va devoir ajuster sa position pour éviter que Poutine ne croit tout possible. Les prochains événements côté Donbass vont être cruciaux pour cette décision.

    • aleksandar dit :

      Merci, j’ai bien ri.
      Surtout : l »a suisse va abandonner sa neutralité »
      et  » la chine va être plus isolée  »
      Pour rappel les sanctions c’est USA +UE + Canada+Australie +Nouvelle-Zélande + GB.
      Et c’est tout

      • Charcot84 dit :

        aleksandar le popov, je pense que ton rire s’apparente plus à un rictus trahissant un mal de dents tellement les coups pleuvent contre les forces russes qui accumulent pertes, erreurs tactiques et stratégiques du camarade poutine, qui était déjà un piètre espion et en plus qui s’avère un piètre stratège ! Le monde merveilleux du communisme soviétique apparaît de plus en plus comme une chimère voire une escroquerie intellectuelle.

        • aleksandar dit :

          Là, on a un champion !
           » Le monde merveilleux du communisme soviétique  »
          Qui a disparu il y a plus de 30 ans
          🙂

          • joe dit :

            Mais que Vlad 1er essaye de ressusciter. Il devrait savoir qu’il n’y a que dans les films d’horreur que les morts ressuscite.

          • Charcot84 dit :

            Pas pour tout le monde, dans l’esprit de certains ça reste vivace …en premier lieu pour Poutine!

          • Goulag dit :

            Pas vraiment quand on voit comment Guerreasimov s’adresse à Poutine.

          • Frédéric dit :

            Quand on écrit des mensonges que même l’état russe n’a jamais proféré, on l’a boucle ! Il n’a pas de nucléaire tactique en Russie ? Mais vous avez bu ou quoi ?

      • joe dit :

        NON. C’est aussi la Chine… Le grand Ami pour toujours… jusqu’à ce que cela change 😀 _________ La Chine applique TOUTES les sanctions camarade et l’ami’ Russe est plus que gênant à tout point de vue. Le bon côté c’est que les Russes vont devoir faire un gazoduc jusqu’en Chine à leur frais et qu’ils vont devenir… les otages de leur grand ami asiatique 😀 Poutine, un stratège on vous dis !

      • Eric dit :

        Le Japon aussi non ?

        • Frédéric dit :

          Corée du Sud, et Taiwan… Ce qui fait qu’il n’y a plus de puces électroniques pour le grand public amen Russie.

      • Twisted dit :

        Le Japon également. Soit 7 des 10 plus grosses économies mondiales.

    • sibelle 14 dit :

      Effectivement une analyse tres complete qui merite attention dans ses conclusions. Mais de quel poids pèse réellement la Chine auprès du Kremlin aujourd’hui? L’irrationalité de cette guerre dans ses buts et ses conséquences stratégiques semble montrer que l’idéologie grand russe et la soif de pouvoir de Poutine ont la primauté dans ce conflit. Pour autant les Chinois, dont tout laisse penser qu’une Russie affaiblie durablement, servirait ses interets premiers a t’elle envie de peser pour un arret de ce conflit? Et si oui, quels sont ses canaux d’influence? Peut être les militaires et probablement des oligarques. A suivre… Et n’oublions pas, l’immense Siberie doit être un enjeu majeur pour les chinois.

      • OURGOUT51 dit :

        « Effectivement une analyse tres complete qui merite attention dans ses conclusions. »

        Une analyse très complète et qui pas une seule fois ne fait la moindre allusion aux liens sino russes dans le domaine de l’énergie, que ce soit pour les livraisons d’hydrocarbures ou bien les multiples participations chinoises dans les infrastructures comme à Yamal ou bien en Sibérie! Lisez un peu les articles sur la position chinoise sur le site « The Diplomat ». Seul inconvénient,: si vous n’êtes pas abonné, vous êtes limité à cinq articles par mois!

        Joyeuses Pâques!

        • joe dit :

          C’est vrai mais voyons voir… Un pays gigantesque avec de très gros besoin (la Chine) devient le client quasiment unique d’un fournisseur aux abois… qui devient dépendant de l’autre sachant que les Chinois n’iront jamais se fourvoyer avec une dictature (même « ami ») en achetant 50% de leur besoin vitaux à un seul fournisseur ?
          Les prix vont chuter alors que les autres pays producteur augmenteront leur production pour subvenir à l’UE… et que l’Ukraine, membre à part entière de l’UE à des ressources en gaz évaluée à plusieurs trillions de M3… et a un jolie gazoduc déjà implanté sur son territoire 😀

          • OURGOUT51 dit :

            Bonsoir

            La Russie, un fournisseur aux abois? Vous mangez trop de pop corn Joe! Certes, la Russie va perdre un marché de 480 millions d’habitants , l’UE, mais elle se tourne vers un marché de près de trois milliards d’habitants, la Chine et l’Inde.
            1. La Chine continue d’ investir lourdement en Russie avec ses compagnies étatiques comme la CNPC, la SINOPEC et la CNOOC. Pourquoi? Parce que l’approvisionnement chez le Russe est proche beaucoup plus sécurisé que celui du Moyen Orient! La Chine, plus grand consommateur mondial d’énergie, s’approvisionne en pétrole et GNL et trouve par exemple avec la Northern Sea route une route plus sûre que celle du Sud, contrôlée par ses adversaires (Inde et Etats-Unis), menacée par la piraterie et souvent engorgée dans les détroits de Malacca et Ormuz. Au passage où avez vous lu que j’affirmais que la Chine allait se fournir à 50% chez les Russes?

            2. L’Inde quant à elle est un partenaire privilégié de la Russie et vient d’ailleurs de lui demander en mars d’augmenter les livraisons de pétrole et de charbon! Elle veut investir dans le gisement gazier d’Utrenoye et a signé un partenariat en 2021 pour le développement économique de la Sibérie car elle ne veut pas laisser tout le gateau aux Chinois.

            Les Occidentaux ne s’y trompent ‘ailleurs pas et tentent en vain de détourner les Indiens de Moscou. Début avril, la ministre des Affaires étrangères britannique, Liz Truss est allée à New Delhi pour rencontrer son homologue indien Jaishankar. Elle a été suivie dans la foulée par Daleep Singh, US deputy national security adviser. Selon « the diplomat » the meetings with Western dignitaries often became awkward and acrimonious » . Peut être que les Brits n’ont pas compris que l’Inde n’était plus une colonie de sa majesté? Quand M. Lavrov est arrivé, il a té reçu par son homologue mais aussi par le PM indien. « India Rolls out Red Carpet for Russian Foreign Minister » The Diplomat April 5 2022. En diplomatie, c’est un sacré message pasé aux Occidentaux! La semaine dernière, c’est Biden qui a organisé un entretien online avec le PM indien Modi et la semaine prochaine, c’est Boris Johnson qui s’y colle! Quatre visites ou entretiens en mois de 20 jours, , cela sent l’action concertée et démontre bien l’inquietude des Occidentaux quant à l’alliance entre Dehli et Moscou.

            3. Enfin, les sanctions, elles n’ont qu’un temps. Le premier ministre Japonais Kishida a déja craqué et a annoncé le 31 mars que finalement, son pays ne se retirera pas du projet GNL à Sakhaline. Donc Mitsui et Mitsubishi conservent 23% des actions dans ce projet. Le PM japonais a demandé à ses collègues du G7 de faire preuve de compréhension!!! Et vous verrez d’ici quelques mois d’autres suivront!
            4. « Les prix vont chuter et les autres pays producteur augmenteront leur production pour subvenir à l’UE » Là c’est le bouquet! les pays du forum des exportateurs de gaz (FPEG) dont Russie, Iran, Algérie, Qatar, Venezuela…) se sont exprimés sur le sujet le 22 février: « Les pays exportateurs de gaz disposent de capacités limitées pour augmenter rapidement l’approvisionnement de l’Europe et n’ont aucune visibilité sur les prix, ont prévenu hier les membres du FPEG à l’issue d’un sommet à Doha, dans un contexte de crise entre la Russie et l’Ukraine. » Source: l’Orient le Jour 23 février 2022.

            Et le changement de fournisseur prendra du temps: l’Allemagne va construire deux terminaux GNL. Selon monsieur Habeck, ministre « vert » de l’économie, ils seront opérationnels en…2026! Qui risque d’être aux abois quand la bise hivernale surviendra?

            5. » l’Ukraine, membre à part entière de l’UE à des ressources en gaz évaluée à plusieurs trillions de M3… et a un jolie gazoduc déjà implanté sur son territoire »
            Les réserves de gaz de l’Ukraine, plusieurs trillions de m3? Vous êtes de Marseille Joe? « Le pays dispose des deuxièmes plus grandes réserves de gaz connues en Europe, avec environ 1,09 milliard de mètres cubes de gaz naturel.  » Source: Luxemburger Wort FR 30 avril 2022. Un milliard ce n’est pas des trillions ! Un milliard et pas plus Joe!
            ET puis avant d’exploiter le gaz, va falloir reconstruire les ruines du pays! A votre bon coeur
            msieurdames! Quant à votre beau gazoduc, il commence à dater et nécessite une sérieuse opération de maintenance que les Russes ne veulent pas assumer! Qui va payer? Mais peut être Hunter Biden pourra faire quelque chose!

            Bonne fin de week end!

          • OURGOUT51 dit :

            Dans mon poste ci dessous, lire en paragraphe 5 pour la source sur les réserves gazières de l’Ukraine: 30 mars 20022 et pas 30 avril!

  29. Lotharingie dit :

    .
    « ………………Les autorités ukrainiennes affirment avoir découvert plus de 900 corps de civils dans la région de Kyiv.

    Plus de 900 cadavres auraient été retrouvés autour de la capitale ukrainienne après le retrait des troupes russes, affirme ce vendredi la police locale à AP. Soit le double du bilan annoncé il y deux semaines.

    Le chef de la police régionale, Andriy Nebytov, a précisé que les corps des civils ont été trouvés gisant dans les rues ou enterrés à la va-vite.

    Selon lui, 95 % d’entre eux ont été tués par balles……………………… »
    .
    https://www.liberation.fr/international/europe/en-direct-guerre-en-ukraine-retrouvez-les-dernieres-informations-sur-linvasion-russe-20220415_U6XOFXVYNNFYPE5M42OYV3YQEM/

  30. Thierry dit :

    WASHINGTON – La Russie a envoyé une série d’avertissements à l’administration Biden, y compris une protestation diplomatique officielle cette semaine, exigeant qu’elle arrête l’expédition d’armes avancées vers l’Ukraine qui pourraient frapper le territoire russe, ou risquer des « conséquences imprévisibles » non spécifiées.

    La note diplomatique, appelée démarche, a été envoyée par les voies normales, ont déclaré deux responsables de l’administration. Il n’a pas été signé par le président Vladimir V. Poutine ou d’autres hauts responsables russes. Mais c’était un indicateur, a déclaré un responsable de l’administration, que les armes envoyées par les États-Unis jusqu’à présent avaient un effet.
    source :
    https://www.nytimes.com/live/2022/04/15/world/ukraine-russia-war-news#civilian-death-toll-reaches-900-in-kyiv-region-police-chief-says
    ——————————————————————————

    Tout d’abord la Russie (via Poutine) déclare qu’elle fait des manœuvres et n’a pas l’intention d’envahir l’Ukraine, ensuite après l’attaque déclare qu’il s’agit d’un opération spéciale et qu’elle n’est pas en guerre tout en encerclant Kiev, puis continue de nier tout en bloc, les pertes en soldat russe, les destructions, les massacres, les exactions, ce serait les ukrainiens qui se tirent dessus selon la version officielle russe…les occidentaux auraient tout inventé et l’armée russe ferait du tourisme aux dernières infos.

    Le mensonge russe est permanent et pas une seul fois ils n’ont reconnu la réalité des faits que tout le monde observe, un peu comme le génocide de la Shoa par les nazis qui continuaient de nier l’évidence au tribunal de Nuremberg devant les preuves.

    Sans oublier les menaces d’ordre nucléaire envers les occidentaux, mais notez bien que personne ne se mouille à s’identifier derrière ces menaces, comme une lettre anonyme découpé dans un journal… mais ce n’est pas la première tentative d’intimidation du genre, Poutine avait déjà annoncé la mise en alerte de son système nucléaire au début du conflit.

    Imaginons un instant, que Poutine envoi effectivement une bombe ou missile nucléaire tactique de faible puissance sur l’Ukraine, autant dire que les USA seraient légitimement en droit de lancer un engin équivalent sur l’une des bases militaire en Russie ou Biélorussie, et si l’on poursuit c’est l’Otan qui entre en jeu contre une armée russe qui s’est déjà fait rétamé, prisonnière des ses pénuries en tout genre autant dire que la route vers Moscou est grande ouverte même si on en vient à l’échange d’ICBM….

    Au vu de la situation Poutine n’a aucune échappatoire dans une nouvelle escalade du conflit, en revanche il peut s’adonner par vengeance à du terrorisme sur le territoire des Etats Unis et cela est peut-être déjà arrivé à New York.

    • joe dit :

      La réponse des US a été immédiate. En gros : « Nous reconnaissons livrer des armes à l’Ukraine, nation souveraine injustement agressée et nous sommes entièrement coupable de ces livraisons »__________ Traduire oui et alors ? Le coup de la mallette que l’on décachette, des « mesures de rétorsion spéciales symétriques et asymétriques » est récurrent chez les Russes…. Deux exemple parfait________ Premier exemple : il y un mois, rumeur (tout à fait fortuite… made in Moscou) d’un bateau Russe qui aurait reniflé un câble sous-marin de télécommunication entre Europe/États-Unis… Câble qui si couper ferait perdre internet à toute l’Europe. Pas de coupure de câble… parce que tout marin connaît ce que l’on appelle la fortune de mer… Un bateau cela peut disparaître corps et bien, une vague scélérate, un récif…________ Deuxième exemple : Avant l’invasion, menace à la Finlande et la Suède d’opérations militaires (comprendre la Russie va vous attaquer !!!)… maintenant que la Finlande et peut-être la suède on quasiment acté le fait de rentrer dans l’Otan, le discours Russe devient : » nous allons mettre des missiles nucléaires près de la frontière »… Missiles qui existent depuis des années à Kalingrad… plus d’attaque du coup. Bein oui forcement, menacer c’est une chose, attaquer un pays de l’Otan s’en est une autre… Un pas en avant, deux en arrière.

  31. Thierry dit :

    Les occupants russes ont réduit leur activité dans l’espace aérien de l’Ukraine. Néanmoins, le 15 avril, nos unités de missiles anti-aériens ont réussi à abattre 7 cibles ennemies.

    « Le 15 avril, des unités de missiles anti-aériens de l’armée de l’air et des forces de la 93e brigade motorisée de Kholodny Yar ont touché sept cibles aériennes des envahisseurs russes : un avion, un hélicoptère, trois véhicules aériens sans pilote, deux missiles de croisière », dit le rapport.
    source :
    http://www.opex360.com/2022/04/15/une-frappe-russe-a-vise-lusine-ou-est-produit-le-missile-anti-navire-ukrainien-p360-neptune/
    ———————————————————————————–

    le casse pipe des avions russe se poursuit avec la régularité journalière d’une montre suisse. contrairement à ce que prétend la propagande russe, l’aviation se risque de moins en moins en Ukraine car les pertes sont très sévère.

  32. Axer dit :

    On sait toujours pas à qui appartenait le drone Tupolev qui a atterrit près d’une université d’un pays associé à l’Otan (Croatie). Que va t’il se passer si au mois de Juin, la Finlande ou la Suède adhérent à l’organisation atlantique…On ne sait pas avec précision d’où à été tiré les missiles hypersoniques qui avaient frappés l’Ukraine. a se trouve la Russie a déjà percé les flancs de l’Otan sans que personne ne bouge, et c’est peut-être pour ça que Biden devient de plus en plus vindicatif. Tout cela est à vérifier. Sinon, l’attaque de cette usine ukrainienne où étaient assemblés des parties du Missile qui a coulé le Mosva, démontre qu’il faut disperser les moyens de production et les cerveaux qui fabriquent la défense d’un pays. Je le redis, il faut que l’Ukraine passe ses plans de production de blindés comme le BTR-4 pour qu’un pays comme la Tchequie – Slovaquie le mettent en production dans ses usines, de quoi fournir des unités de combat bien utiles en ces temps difficiles. Il en va de même pour les missiles antichars, sans que la licence soit pillée, le pays en aura besoin plus tard pour son redressement et sa reconstruction. Poutine, avec toutes ces menaces sur l’Europe, ne devrait plus être un interlocuteur valable, du moins après la guerre. Il en sera fini de sa main-mise sur la Russie. Il faut vaincre la Russie pour la mettre dans son camp, à l’avenir, avec un président Europhile, ouvert sur l’Euope et l’occident, il faut éviter que la Russie se jette dans les bras de la Chine (à moitié déjà le cas).

  33. Thierry dit :

    L’équipage du croiseur coulé « Moskva » n’a pas été évacué, – la Garde maritime du Service national des frontières de l’Ukraine

    L’ennemi n’a pas réussi à évacuer l’équipage de son navire d’acompagnement Moskva. En cela, la nature elle-même l’en a empêché – une tempête en mer n’a permis ni d’éteindre le feu à bord ni de procéder à une évacuation.

    Cela a été annoncé par la porte-parole de la Garde maritime du Service national des frontières Natalya Gumenyuk lors d’un briefing le 15 avril. Selon elle, l’impact des missiles ukrainiens sur le croiseur russe a entraîné la détonation des munitions, après quoi « la lutte pour la capacité de survie a commencé » (pour regarder la vidéo, faites défiler jusqu’à la fin de la page).

    « Nous avons observé comment d’autres navires tentaient de fournir une assistance, mais même les forces de la nature étaient du côté de l’Ukraine, car la tempête n’a pas permis de mener à bien l’opération de contrôle des avaries et de sauvetage, ni d’évacuer l’équipage », a déclaré Gumenyuk. mentionné.
    source :
    https://news.obozrevatel.com/vojna-v-ukraine/ekipazh-zatonuvshego-krejsera-moskva-ne-evakuirovali-morskaya-ohrana-gospogransluzhbyi-ukrainyi.htm
    ——————————————————————————-

    Le niveau en perte humaine doit être très conséquent, peut-être la quasi totalité de l’équipage piégé dans le navire, en dehors de ceux non blessés par l’explosion, qui se trouvaient sur le pont en capacité de sauter à l’eau au moment du naufrage.

    le Moskva n’est plus qu’un tombeau sous marin.

  34. vrai_chasseur dit :

    Le Moskva a émis un SOS à 1h14 du matin, capté par au moins un navire turc et un navire roumain. Le navire turc a déclaré avoir recueilli 54 membres d’équipage. Le navire roumain a peut-être pu en recueillir mais se trouvait plus loin.
    Des chiffres qui correspondent à ce qu’échangent informellement les familles russes sur Telegram, qui parlent de 58 rescapés sur les 485 marins se trouvant à bord dont 66 officiers.
    Le navire turc et le navire roumain ont déclaré la perte totale d’électricité du Moskva vers 2 h du matin et officiellement son sombrage vers 3 h du matin, ce qui ne laissait plus aucune autre option à la propagande russe que de confirmer la perte totale du navire.
    Une cérémonie funéraire non officielle des familles a été organisée à Sebastopol avec une stèle collective bénie par un prêtre orthodoxe, confirmant des victimes nombreuses.
    Le tir missile des ukrainiens exploitait plusieurs failles du Moskva : les opérateurs radar russes ont été accaparés par au moins 3 drones TB2 sur le côté tribord et n’ont pas détecté les 2 missiles arrivant au ras de l’eau de l’autre côté à bâbord. Pour ajouter à la confusion côté russe, le tir ukrainien a eu lieu vers minuit, au moment de la relève de quart des opérateurs.

    • Goulag dit :

      Très intéressant. Merci.
      Une pensée pour toutes les victimes de cette (stupide) guerre.

  35. Mario 1114 dit :

    @JMN : C’est ce que je vous disais dans un commentaire précédent : les ukrainiens mentent comme des arracheurs de dents, mais vous relayez tout sans broncher.
    Ou pas !
    https://www.google.com/amp/s/www.bbc.com/afrique/monde-61038249.amp

  36. basstemp dit :

    Bon ben la, je crois que y a plus « débat » concernant si c’est bien un missile Neptune qui a défoncé le navire russe Moskva … Les russes viennent de communiquer une confirmation toute officielle poliment envoyée par le ministère de la défense russe …

  37. Thaurac dit :

    C’est simple il a pris deux missiles pendant que les défenses étaient réglées sur le BT-2 qui l’avait repéré, les munitions ont explosé, et comme il y avait un grosse tempête en mer, impossible de transborder l’équipage qui a coulé surement avec le bateau…

  38. Reality Checks dit :

    Certains ici se félicitent de la perte par la Russie de ce navire, d’autres moins.

    Pour ma part, je souhaite faire une observation objective, qui est liée à cet évènement, car il est un symptôme d’un changement graduel de la nature de ce conflit, qui ne doit echapper à personne:
    A ce jour, la Russie n’est pas en guerre avec l’Ukraine.

    Je répète pour que cette affirmation soit parfaitement claire: la Russie n’est pas en guerre avec l’Ukraine.

    C’est une constatation purement factuelle.
    Les USA, les Britanniques ont déployé des forces spéciales en Ukraine (Delta, Seals, SAS), d’autres pays euopéens aussi, parmi lesquels la France.
    C’est factuel.
    Des journalistes occidentaux, notamment français, qui sont largement censurés dans la presse mainstream malgré leur longue expérience de reporters de guerre, en attestent: ils se sont rendus en Ukraine et ont même rapporté que des unités entières qui combattent sont sous commandement américain.
    L’OTAN a non seulement des éléments sur place, ils s’appuie sur les capacités de renseignement et d’interception des américains pour infliger des pertes humaines et matérieilles aux Russes. J’ignore si des capacités offensives de guerre électronique de l’OTAN sont employées, mais ce ne serait pas surprenant, c’est même hautement probable à la lumière de cet évènement.

    Donc, la Russie n’est pas en guerre avec l’Ukraine.
    Elle est en guerre ouverte avec l’OTAN.

    Ceci posé, il est utile de dérouler les implications:

    On observe objectivement, que dans un premier temps, les Russes n’ont pas employé en Ukraine la méthode que les américains ont employé en Irak, le fameux Shock and Awe, la terreur par le carpet bombing, les munitions à l’uranium appauvri, la politique de destruction totale de l’adversaire qu’avait fait les américains.

    La raison étant que la direction politique Russe avait pour ambition non pas d’occuper l’Ukraine, mais de provoquer un changement de régime qui aboutisse sur un alignement de l’Ukraine, gouvernemeent ET peuple, aux intérêts Russes.

    Tant que cet objectif était envisageable et qu’ils ont estimé qu’il demeurait atteignable, les Russes ont fait le choix de ne pas avoir recours à la méthode dévastatrice du ‘Shock and Awe’, c’est pour cela que j’ai écrit ici à plusieurs reprises qu’ils ont fait preuve de retenue, au risque de perdre des soldats et du matétiel, du fait d’une décision POLITIQUE et non pas exclusivement pour des raisons militaires, logistiques ou tactiques.

    Il était prévisible que les américains et leurs vassaux tenteraient de s’impliquer médiatiquement dans ce conflit, politiquement, par l’utilisation de leur influence diplomatique, pour demander des sanctions, commerciales ou financières. L’implication opérationelle aussi était prévisible, ce qui restait à detérminer, pour les Russes, c’est jusqu’ou irait les Occidentaux, et de moduler leurs opérations en conséquence.

    L’implication croissante, avérée, documentée, assumée, et même claironnée des pays de l’OTAN, de façon directe, dans ce conflit, va immanquablement changer le calcul politique au sommet de l’état Russe.

    Dorénavant, il faut s’attendre à des méthodes beaucoup plus brutales, et beaucoup plus sembables à celles que les américains ont employé en Irak.

    De plus, le risque de généralisation du conflit sur l’ensemble du continent européen, avec un recours aux armes nucléaires, est désormais une probabilité qui augmente de jour en jour. Objectivement.

    • Polymères dit :

      « Je répète pour que cette affirmation soit parfaitement claire: la Russie n’est pas en guerre avec l’Ukraine. »
      Je comprend ce que vous voulez dire, mais la manière dont vous le dîtes semble suggérer que vous ne faîtes que répéter le discours de Poutine.
      Dans les faits la Russie est en guerre contre l’Ukraine, mais politiquement et sociétalement elle n’est pas acceptée en tant que telle.

      Là ou vous et d’autres font erreur, c’est de penser que la Russie pourrait entrer dans une mobilisation de masse, qu’elle se serait « retenue » jusqu’à présent de le faire et qu’il suffirait pour elle de se déclarer en « guerre ».
      Sauf que dans les faits, ça ne changera rien à la situation ou l’Ukraine ce n’est pas la Russie et le conscrit russe ne va pas mourir à l’étranger, ce n’est pas que le politique ne le veut pas, c’est la société qui ne le voudra pas.

      Même si on imaginerait demain que la Russie se déclare en guerre, qu’elle mène une mobilisation, il n’y aura pas plus d’avions, de navires, d’hélicos, de blindés qu’il n’y en a maintenant. Son industrie n’est pas celle des années 1940, elle ne va pas sortir 1000 T-90 par mois, ni 500 Su-35, ça ne fera que des soldats qu’on va mettre dans des camions qui seront mal équipés, mal entraîné et avec un moral qui ne tiendra pas longtemps. Ils ne seront pas dans l’esprit de la grande guerre patriotique face aux nazis, n’en déplaise à ceux qui l’espèrent, au même titre qu’il n’y a pas des milliers de chars et autres blindés en réserve, là aussi n’en déplaise à ceux qui depuis des années n’ont pas voulu comprendre que l’essentiel de ces chiffres sont une illusion servant à des fins dissuasives et aucunement une réelle réserve « opérationnelle » (j’insiste sur ce mot).
      D’ailleurs les chiffres des « réservistes » russes c’est pareil, ce n’est pas une réserve opérationnelle avec ses équipements, ses phases d’entrainements ou autres, c’est juste les anciens appelés sur un papier.

      Dans les faits, la Russie est bien engagée dans une guerre qui mobilise tous les moyens de son armée. Malheureusement pour elle, quand on fait le tri entre les forces terrestres des autres, les forces combattantes des autres qui vont s’occuper de la défense sol-air, de la logistique, de l’administration (oh combien importante), des minimums à maintenir ailleurs sur le territoire, ben on se retrouve avec un potentiel de combattants limité. Les russes sont donc à racler les fonds de tiroirs pour trouver des troupes à ce niveau, entre les tchétchènes, les mercenaires, les séparatistes d’Ossétie, du Donbass, d’Abkhazie, des mobilisations générales dans le Donbass qui a déjà amené à voir des troupes d’un piètre niveau être balancé au front. Pas étonnant non plus que lors de le crise au Kazkahstan, les forces russes envoyés n’ont pas trainées pour retourner en Biélorussie, car l’engagement russe pour l’Ukraine était complet.
      En réalité les russes ont depuis des années mis l’accent sur ce qu’on voit actuellement à l’oeuvre, qu’en terme d’équipements, c’est taillé pour cela, il n’y a pas beaucoup de moyens « opérationnels » à l’arrière, il n’y a pas une deuxième armée russe qui va venir derrière et qui pourrait être équipée comme ce qu’on observe.
      Je le redis, si les russes font une grosse mobilisation de conscrits, ces derniers iront au front en camions et auront les tenues et l’équipement de l’armée soviétique.

      Je comprends qu’il y a des gens qui ne veulent pas l’accepter, car ils se sont fait à l’idée que l’armée russe c’est un monstre en terme de masse et de volumes d’équipements. Ces gens ont voulus croire aux chiffres plutôt que comprendre la réalité du maintien opérationnel de ces équipements, de comprendre la réalité du « stockage » russe (cannibalisation, ventes d’occasion…), de la corruption locale dans les régiments et d’un système ou tout va toujours bien. Il fallait faire l’effort de comprendre tout ce système (bien entendu je simplifie en 2 phrases, car s’il faudrait détailler j’en ferai un livre), ceux qui le connaisse ne sont pas surpris par ce qui se passe en Ukraine.
      On m’a accusé plus d’une fois ici d’être russophobe ou d’être dans un déni de la réalité par rapport au potentiel militaire russe. Pourtant je pourrai me féliciter de voir ce qui se passe en Ukraine, mais je ne le fais pas car pour moi ce n’est qu’un voile qui se lève, que ce sont ceux se retrouvent dans un sentiment « nouveau » qui vont s’exciter à se satisfaire de la prestation russe ou en opposé à être dans une sorte de déni ou tout cela ne serait qu’une mauvaise circonstance, que la Russie se retient, qu’elle a encore d’énormes moyens derrière.

      Vous faîtes parti de ces gens Reality, vous ne comprenez pas vraiment comment la Russie puisse ne pas réussir et écraser les forces ukrainiennes et vous cherchez à vous convaincre qu’elle n’a pour l’instant pas engager l’essentiel de ses moyens, qu’elle s’est retenue, qu’elle ne mènera pas encore une guerre.

      Mais je vais vous le dire, n’attendez pas plus de ce que vous avez vu jusqu’à présent, la Russie ne mettra pas plus de moyens. Elle pourrait juste prendre plus de risques, donc d’accepter plus de pertes en engageant ses aéronefs dans un espace aérien contesté par une menace sol-air très importante. Oui c’est le seul endroit ou elle pratique une « retenue », non pas de sa propre volonté afin de démontrer qu’elle n’est pas en guerre, mais pour qu’elle n’est pas à compter chaque jour sur une liste d’aéronefs perdus.
      N’attendez pas grand chose d’un recours aux conscrits, car même si aujourd’hui ils ne sont pas trop engagé en première ligne, participent pleinement déjà à la manoeuvre. Même si on sent que le Kremlin et son écosystème a la tentation de faire passer la Russie comme « agressée » pour justifier un passage en « guerre » du pays, ce ne sera pas du tout une nouvelle armée qui va se mettre en route, surtout qu’il n’y aura pas grand monde pour l’encadrer.

      La Russie ne fera pas non plus la guerre à l’Otan (même si vous l’aimeriez bien derrière votre écran) et ne va pas employer l’arme nucléaire pour se sortir d’une sale situation dans laquelle elle s’est mise toute seule et ou la seule solution pour arrêter les problèmes c’est de quitter l’Ukraine. C’est aussi idiot que l’usage de la bombe nucléaire au Vietnam par les américains, un pays dans lequel ils se sont impliqués, un pays ou ils ont galéré, un ennemi soutenu directement par la Chine et l’URSS.
      C’est comme ça aujourd’hui, le monde des grandes puissances se fait la guerre au travers d’autres pays qui ne sont pas une grande puissance et qui n’ont pas l’arme atomique.
      Aujourd’hui c’est l’Ukraine, c’était prévisible dès le départ que l’Otan soutiendrait le combat contre les russes. Peu importe l’agacement du Kremlin, ses menaces, ça continuera et Poutine le sait. La Russie n’est pas en position de poursuivre un combat plus loin que le terrain ukrainien, d’ailleurs elle n’est même pas en mesure de poursuivre un combat sur la totalité de l’Ukraine. Ce soutien aux ukrainiens va continuer et la Russie va continuer de s’y casser les dents car ils ne veulent pas comprendre qu’ils se sont surestimés et qu’ils ont sous-estimer ceux d’en face.
      Le potentiel militaire russe se réduit à mesure que le temps passe, il ne se renforce pas et ne pourra pas se renforcer. On ne produit pas des chars et des avions aujourd’hui à la même cadence qu’au temps de la 2e GM et si les russes ont encore aujourd’hui l’immense majorité de leurs matériels comme héritage de l’URSS c’est qu’ils n’avaient pas non plus l’argent pour le remplacer. Donc dans une période ou économiquement le pays est contraint, ou financièrement il est limité, ou industriellement certains éléments (semi conducteurs….) venant de l’étranger empêchent les usines d’armements de produire, le conflit ukrainien ne va pas réveiller une puissance « endormie » qui ne serait pas en guerre.

      Nous n’en sommes qu’à un mois et demi de conflit, les moyens fournis par l’Otan deviennent de plus en plus importants. Les ukrainiens peuvent tenir, vont tenir et vont même (vous le verrez) amener la Russie à reculer une fois qu’ils auront amené l’attrition et l’usure adéquate.
      En attendant certains se rêvent à voir l’armée russe encercler l’armée ukrainienne au Donbass, s’illusionnant que l’armée ukrainienne se trouve toute entière dans un espace limité, que derrière il n’y a rien, qu’une fois encerclée toute l’Ukraine sera un grand boulevard libre de résistance. Mais sauf qu’on a dans le Donbass une armée russe au même volume que les ukrainiens, on n’encercle pas un ennemi quand vous n’avez pas la supériorité numérique, Sun Tzu disait que lorsque vous avez une supériorité à 10 contre 1, encerclez votre ennemi, je pense qu’on est encore dans ce même ordre de grandeur. Là on est dans un combat qui s’annonce à la Pyrrhus avec avantage (toujours) aux défenseurs. On voit à Marioupol comment il est compliqué de prendre une ville à des défenseurs, les russes ne vont pas refaire cela partout, ils ne le pourront pas et ne pourront pas encercler un tel volume militaire sans se faire attaquer dans le dos de leurs dispositif au point de devenir comme à l’Ouest de Kiev dans une position intenable ou ils deviennent presque eux même les assiégés.

      Le problème c’est qu’en Russie, on a au Kremlin quelqu’un qui se rêve d’un grand conquérant et de chefs militaires qui se prennent à réaliser des mouvements de troupes inadaptées mais qui dans le fond n’est pas idiote tactiquement. On en vient donc à dresser des tenailles et autres qui sont assez logiques, mais qui n’ont pas du tout le volume nécessaire. C’est comme dans l’exemple du Donbass, tout le monde va comprendre la logique d’encercler le gros des forces ukrainiennes, sauf qu’eux vont vouloir le réaliser avec 20 ou 30 000 hommes quand il en faudrait 5 à 10 fois plus. On a l’impression de généraux qui observent les tactiques de la seconde guerre mondiale et qu’ils veulent reproduire, mais sans comprendre que leurs flèches sur la carte ne doivent pas se tracer avec un gros marqueur mais un crayon à papier. En face en position défensive, même en infériorité numérique (genre 2 contre 1) vous pouvez tout casser et nous l’avons vu.

      Là les russes n’acceptent pas que ça ne se passe pas comme prévu, qu’ils ont de grosses pertes, notamment symboliques comme ce navire. Ils vont vouloir une victoire pour arrêter la guerre « dignement ». Mais cette volonté d’obtenir une victoire va, je vous le dis, les conduire à lancer une offensive importante dans le Donbass ou ils vont comme au 24 février, amener au préalable une cassure chez les ukrainiens, mais qui très vite vont les user à certains points de défense et les amèneront à une guerre lourde d’attrition qui sera toujours à la défaveur du pays « étranger ».
      Les russes alors chercheront à négocier une paix avec des conditions que les ukrainiens imposeront de plus en plus.

      • aleksandar dit :

        Oh un visionnaire !
        « Il va y avoir une offensive importante dans le Donbass  »
        Non ?
        Vous êtes sur ?
        Quelle surprise !

        • joe dit :

          C’est tout ce que vous avez à dire sur le post de @Polymères qui est d’une grande acuité. En gros la Russie c’est un château de carte qui ne demande qu’à s’écrouler sous le poids de décennies de mensonges… C’est bien ce qu’il disait: « certain ne veulent pas voir la réalité »… Continuez à rêvez à l’époque dorée de Staline…

          • Lotharingie dit :

            joe :

            « ………..C’est tout ce que vous avez à dire sur le post de @Polymères……….. »
            .
            Bonjour joe,

            Comprenez qu’ aleksandar est contractuellement engagé avec les services de propagande poutiniens ( en échange d’un complément financier pour tenter de garder son  » train de vie  » ) ; il est donc obligé de tenter une maladroite désinformation sur ce site.
            .
            Soyez sur que ses propos sont en totale contradiction avec sont ressenti.

            aleksandar est plus à plaindre qu’à blâmer.

            Bien à vous.

        • Eric dit :

          Ce discours vous gène car il ne va pas dans votre sens. Mais bon la réalité vous rattrape camarade Aleksandar.

        • Courmaceul dit :

          Ben voui, comme pour les manoeuvres russes en Biélorussie, c’est annoncé ….sans hystérie. 🙂

          Soyez sans crainte, la France ne se dérobera pas. Les PFG resteront à vos côtés.

      • Courmaceul dit :

        @ Polymères

        Vous n’êtes pas sympa avec lui, même pas une lueur d’espoir ! En Algérie, l’arsenal est essentiellement russe ! Realty Chest se demande avec angoisse quelle est la « vraie » valeur de tous matériels russes ?

      • ScopeWizard dit :

        @Polymères

        Vous affirmez beaucoup , mais que savez-vous en réalité ?

        De plus , pour ne rien arranger et de façon consternante réussir à saboter vous-même votre propre crédibilité , vous persistez à opposer les uns aux autres , perpétuant ainsi la binarité d’ un texte qui se veut analyse mais qui multiple les anathèmes présentés en autant de points de vue synonymes de « vérités » ; ce n’ est pas bon et le plus souvent s’ avère même contre-productif .

        Quand @Reality Checks pointe le fait que la Russie n’ est pas en guerre avec l’ Ukraine mais que cette attaque revient à se servir de ce territoire pour en réalité s’ en prendre à l’ OTAN , a t-il tort ?

        Si vous prenez comme référence ses mises en garde entendues lors de son discours de février 2007 lorsqu’ à l’ occasion de la 43e Conférence Internationale sur la Sécurité se tenant à Munich , invité à y participer comme à s’ exprimer , un président de Russie Vladimir Poutine d’ évidence plus qu’agacé déclare en substance qu’ une « uni-polarité » du monde n’ est pas souhaitable , qu’ il n’ est plus supportable que l’ OTAN étende son parapluie car cela anéantirait l’ équilibre entre l’ Est et l’ Ouest , bien que nous le prenions à la légère , en réalité il avertit qu’ il y aura désormais un « avant » et un « après » .

        Et c’ est bien ce à quoi nous assisterons dès 2008 avec la Géorgie et la région d’ Ossétie du Sud puis l’ Abkhasie , sachant qu’ entre 1999 et 2000 il y avait déjà eu le précédent de la Seconde Guerre de Tchétchénie qui s’ était soldée par de très violents affrontements tournant au massacre de masse , une guerre qui après cette phase extrêmement active s’ est encore poursuivie par une phase de basse-intensité sur près d’ une décennie ponctuée d’ attentats meurtriers quant aux prises d’ otages d’ évidence mal-maîtrisées telles que celles du Théâtre de Moscou ou de l’ école de Beslan .

        Seulement , le mot d’ ordre de ceux de Washington depuis l’ effondrement du Système Soviétique , consistant à considérer et traiter la Russie auparavant si puissante et redoutée au mieux comme puissance régionale au pire comme province à l’ influence négligeable , nous a tous amenés ( comprendre en Occident ) à multiplier les signes de mépris , à nous croire « arrivés » , à perdre de vue l’ essentiel au profit d’ un empilement d’ erreurs de tous ordres .

        Puis , en réaction à cette volontaire « sourde-oreille » avec en parallèle des manœuvres en sous-terrain pour déstabiliser l’ Ukraine de telle sorte que déjà en proie à de la division ce pays penche politiquement vers le camp UE/OTAN , il y aura la Crimée et simultanément le Donbass ( mars 2014 ) .

        Et dans combien d’ autres zones , la Russie va par la suite nous empêcher d’ agir comme bon nous semble ?
        En 2015 en Syrie , par exemple….

        Pour la Russie , il est inacceptable que l’ Ukraine adhère au bloc UE/OTAN car des missiles beaucoup plus proches de Moscou pourraient alors y être installés , ce qui ferait planer une menace et accentuerait le complexe obsidional dont souffre la Russie .

        Ce qui certes peut être apparenté à un prétexte du genre « une bonne raison pour agir et servir d’ autres intérêts » , par exemple de type plus « économiques » que géo-stratégiques .
        Pour ma part , je pense surtout que les uns ne sont pas antinomiques des autres , et que donc l’ occasion peut faire le larron .
        C’ est d’ ailleurs le plus souvent ce que l’ on observe , et ce , de quelque camp que ce soit .

        Souvenez-vous des raisons qui ont immédiatement précédé la Guerre Franco-prussienne de 1870 , ce même complexe obsidional avec les conséquences que l’ on sait dont cette « haine » entre peuple de France et Prusse -puis Empire Allemand- qui nous amèneront aux deux maelströms mondiaux qui au détriment de l’ ensemble du continent Européen feront émerger deux super-puissances qui décideront et s’ entendront pour se le partager ; USA et URSS rapidement suivi de quatre décennies de Guerre Froide qui feront des dizaines de millions de morts…

        Bref , ce rapprochement de l’ Ukraine et de l’ Ouest , c’est la Ligne Rouge par excellence et elle ne doit en aucun cas être franchie au risque de réduire à néant un certain impératif d’équilibre ( ce qui nous renvoie directement au discours de Munich de février 2007 ) tandis que les deux super-grands ( entendre de par la puissance de leurs arsenaux nucléaires respectifs ) qui du temps de la Guerre Froide pouvaient communiquer via diverses liaisons telles que le fameux Téléphone Rouge ou des mesures d’ ouverture ou de transparence telles que l’ Open Skies » , ne disposent plus de ces moyens .

        En somme , Ukraine membre de l’ UE/OTAN = CASUS BELLI

        Par conséquent , je ne peux que rejoindre @RC lorsqu’ il met en avant que ce qui est en train de se passer avec pour théâtre des opérations le territoire Ukrainien , revient à un affrontement RUSSIE VERSUS OTAN .

        Raison pour laquelle , je suis personnellement opposé à ce que nous faisons , à savoir via financements ou fournitures d’ armes , pousser les Ukrainiens à résister plutôt qu’ à négocier , considérer leur président tel un nouveau héros de la trempe de Churchill , réduire la Russie à n’ être qu’ un agresseur-bourreau quand l’ Ukraine ne serait qu’ agressée-victime , notamment en minimisant ce qui pourtant était jusqu’ ici très inquiétant , à savoir le passé Nazi et ce qu’ il en reste au sein de la population Ukrainienne .

        Pourquoi ? Tout simplement , parce qu’ il s’ agit d’ éviter une escalade dont nous pourrions être les premières cibles au point de , si ce n’ est nous démolir matériellement , y parvenir ET politiquement ET diplomatiquement ET économiquement .

        Or , Vous , vous réduisez les choses à l’ évaluation d’ un rapport de forces , et même à ce qu’ il en est sur un plan strictement militaire ; mais quid de tout le reste ?

        Quid de tous les autres enjeux ?

        Dans ces conditions , comment par exemple expliquer que la Russie continue d’ approvisionner l’ Ukraine en gaz , qui ensuite transite jusqu’ en Allemagne , ce qui rapporte des sous ET à l’ Ukraine ET à la Russie tout en entretenant une division au sein de l’ UE ?

        Et pendant ce temps , ce sont les groupes et entreprises Français qui au nom de la morale sont « priés » de plier bagage alors que leur implantation en territoire de Russie leur a demandé une ou deux décennies d’ efforts et d’ investissements qui de ce fait risquent fort d’ être perdus alors que ceci est enviable et suscite une convoitise .
        Ce qui affaiblira la France tandis qu’ elle l’ est déjà suffisamment .

        Et qui une fois en phase de reconstruction très certainement précédée de la phase de négociations , tirera les marrons du feu ?
        USA + Allemagne .

        Et au vu de l’ étendue des destructions tant sur le plan militaire ( moyens de défense ) que du nombre de morts ou d’ exilés , je ne parierai pas que d’ une façon ou d’ une autre , la Russie ne parvienne à faire de même…

        Par contre , France : OUT !

        Et une France affaiblie qui reste l’ une des épines dans le pied d’ une Amérique conquérante , c’ est une France qui va de plus en plus s’ américaniser , donc dans un premier temps de plus en plus se rapprocher d’ une gouvernance Européenne au prix de sa propre Souveraineté diluée dans un Mondialisme dont personnellement je ne veux à aucun prix .

        Et il y aurait encore beaucoup à dire et à préciser….

    • DLoQueb. dit :

      Oui franchement c’est la nouvelle « théorie » poussée par le Kremlin et ses relais « médiatiques » russes, comme ça ne va pas bien pour la Russie et qu’elle ne peut pas perdre contre l’Ukraine, les difficultés viendrait du fait qu’elle affronterait l’OTAN, son « égal », et au final les ukrainiens seraient tous pro-russes, mais pris dans les combats OTAN-Russie. Franchement, c’est une affirmation ridicule. La Russie a envahi avec grosso modo 200 000 soldats. D’aucune façon les pays de l’OTAN auraient pu envoyer une force suffisante pour arrêter cette charge et pratiquement fixer les lignes de front, sans qu’il y ait de fuites majeures. On parle de probablement plus de 100 000 soldats, on ne rassemble pas une telle force discrètement de nos jours. Oui il y a fort probablement des unités style SAS / Delta / Devgru sur le terrain, et le commandement ukrainien est très probablement fortement appuyé et conseillé par les occidentaux, mais l’immense majorité de la force de frappe côté ukrainien est fait par des soldats ukrainiens. Dire que l’Ukraine « n’est pas en guerre », ce n’est pas objectif, c’est adopté le point de vue du Kremlin qui n’arrive toujours pas à comprendre que ce « pays frère », le « même peuple » est fortement mobilité et déterminé à ne pas terminé sous la botte de la Russie.

    • mich dit :

      Bientôt vous allez nous dires que la Russie combat avec des grandes à plâtrés et des fumigènes .En tout cas ce n ‘est pas parce que vous employer le mot objectif que votre comentaire le sera , mais bon je penses que depuis un bon moment on a bien compris qui vous représentez ,d’autres sont un peu plus honnêtes que vous c ‘est tout .

    • Charcot84 dit :

      Nul besoin d’une déclaration officielle des russes pour qualifier cette « opération militaire spéciale » de guerre d’invasion d’un pays souverain; l’ukraine! Maintenant, Poutine qualifie ce peuple de tout sauf d’ukrainien, tellement ça le rebute d’un point de vue idéologique. Poutine ne reconnait pas l’ukraine en tant que nation ou peuple donc pas besoin de déclaration de guerre qui portent pourtant bien son nom! Accuser l’OTAN de tous les maux reste une gageure et un grand écart difficile à justifier. C’est bel et bien une guerre menée par un autocrate et vrai dictateur: POUTINE! Pour ma part, la russie et ses rêves de grandeur me laissait totalement indifférent tellement je trouvais cette attitude « puérile » d’enfant gâté qui ne se suffit pas des jouets qu’il a ! POUTINE ne voulait pas une OTAN forte à ses frontières, il fustigeait les occidentaux qualifiés de toutes les tares (parfois non sans fondement), résultats: l’OTAN sort raffermie voire va s’élargir (adhésion très probable et rapide de la Finlande , puis de la Suède), qui se réarme (retour des bombes nuc made in USA au Royaume Uni) et une U.E qui n’a jamais été autant soudée (pour l’instant) ! Dire que les Russes n’ont pas développé dans un premier temps le carpet bombing est un fait; les russes pensaient arriver en sauveurs donc ce n’était pas dans le plan initial. Par contre, quand les russes ont compris que l’affaire était mal engagée, les précautions d’usage du début ont vite été balayées.. on en voit hélas les résultats sur des villes comme IRPIN, MARIOUPOL etc… Mais, c’est vrai que selon vos critères ce sont les affreux nazis d’azof qui en sont à l’origine pour ne pas dire provoqués directement par Zélensky dont il est évident qu’il massacre son peuple pour mieux mettre en péril l’opération sauvetage du peuple ukrainien de poutine and co ! Maintenant que des soldats US, UK , Français voire d’autres soient présents…je m’en contrefous. Officiellement, en afrique , il n’y a pas de russes…euh, seulement des mercenaires non reconnus par Moscou ! Je pense que côté ukrainien, c’est la même chose, uniquement des occidentaux épris d’un idéal de justice et de liberté pour ce vaillant peuple qui défend juste …sa survie !

    • Vevert250 dit :

      Vous utilisez toute la sémantique que vous voulez! C’est factuel la Russie, a envahi l’Ukraine, un pays souverain.

    • joe dit :

      Citation : « A ce jour, la Russie n’est pas en guerre avec l’Ukraine »… Venant de @Reality, un bien connu troll pro-russe cela prend toute sa saveur… mettons de coté que formellement et juridiquement, la Russie est en guerre avec l’Ukraine quelque soir le langage employé de même que Japon est entré formellement en guerre avec les US à la 1èere bombe largués sur Pearl Arbour, qu’il y ait ou pas un papier officiel___________ D’autre part ce navire a tiré plusieurs fois sur l’Ukraine. Il est de fait une cible légalement valide pour celui qui est agressé_______ L’Otan n’est pas impliqué. Pas un soldat de l’Otan en Ukraine. Par contre les pays faisant parti de l’Otan mais aussi d’autres, comme la Suède et la Finlande, livrent toute assistance à l’Ukraine. La aussi c’est légal et Poutine n’y peut rien… à part menacer… Pour les méthodes brutales parlons chiffres:

      – Afghanistan: 1979 to 1989_Civilians killed by Russia: 2 million // from 2001 to 2021 : Civilians killed by US: 1100
      – Chechnya:1994 to 2003_Civilians killed by Russia: 250.000
      – Syria: Civilians killed by Russia: 23.000 and counting + bombing hospital, school, market and use of chemical)
      – Ukraine: estimated count so far: 20.000 and counting. All villages and cities being level down by indiscriminate bombing. 5000 criminal war cases already opened by the International court… (slaughtering rape, assassination)

    • Reality Checks dit :

      Je m’attendais à cette petite levée de bouclier.
      Le niveau de propagande atteint dans votre espace géographique et informationnelle rend beaucoup d’entre vous totalement imperméables à la logique, au raisonnement, à l’analyse froide et objective.

      J’ai écrit avant cette guerre qu’elle pouvait arriver car j’ai évalué que VVP était sérieux dans ses demandes de garanties de sécurité pour son pays, et que son timing avait été prémédité avec précision.
      Quand le conflit a commencé et dès le début j’ai écrit que les américains sont les grand gagnants à court terme, et les européens les grand perdants de ce conflit.
      Je n’ai à aucun moment pris position dans cette guerre, autrement que pour dire que contribuer à la perpétuer est une mauvaise idée.

      Puis j’ai écrit qu’il fallait bien se rendre compte que les actions occidentales étaient prévisibles, prévues, et préemptées par les Russes sur les plans politique, diplomatique, financier, énergétique, économique.
      J’ai aussi écrit que sur le plan militaire, il est préférable de prendre du recul, que de commenter les détails confus. Plus généralement, je crois vraiment que si la Russie a décidé de se lancer dans ces opérations, c’est que l’enjeu est bien plus large que l’Ukraine elle même, et que donc se focaliser sur tel ou tel aspect opérationnel au jour le jour peut être utile mais ne doit pas être l’arbre qui cache la forêt.
      De mon point de vue, le monde ne peut pas faire l’économie de la prise en considération des intérêts de la Russie, dans la gestion des conséquences de la fin de l’empire soviétique, et il est préférable de dialoguer et de négocier de bonne foi, que de parier sur le conflit. Malheureusement depuis 2014, le pari inverse a été fait.
      Je maintiens ces appréciations qui me paraissent sensées, objectives et fondées.

      Pourtant cette objectivité ne sert à rien devant l’exhibition de Conditionnement Classique à laquelle nous assistons ici, qui rappelle un peu l’expérience du physiologiste Ivan Pavlov sur la salivation de ses canidés.

      Je ne répondrai pas plus avant aux divagations, aux quolibets ni à la déformation de mes propos.
      Sur le plan de l’analyse du contexte géopolitique et militaire et de la situation sur le terrain, ce que j’écris n’est pas fondamentalement différent de ce que disent en France, des gens comme Dominique de Villepin ou Eric Dénécé, ou des journalistes réputés pour leur expérience sérieuse dans la couverture de conflits comme Regis Le Sommier, ou Georges Malbrunot, même si je ne partage pas nécessairement toutes les recommandations qu’ils en déduisent, et pour cause, ils parlent du point de vue de ressortissants d’un pays qui est belligérant sans l’admettre, ce qui n’est pas mon cas. Malheureusement leur bon sens est noyé dans un brouhaha assourdissant de propagande simplificatrice.

      Ceux qui préfèrent s’enfermer dans un tunnel de vision obtus et s’enivrer de manichéisme peuvent continuer de s’abreuver des propos de BHL et des autres courageux va-t-en guerre des plateaux de télévision.
      Ensuite, ils pourront s’en prendre à eux mêmes si la situation dérape plus avant, comme cela a été le cas pour d’autres conflits.
      Vous ne pourrez pas dire que vous n’avez pas été prévenus des risques encourus du fait de l’aveuglement ambiant.

      • joe dit :

        Et encore du la bouillie de propagande russe de @reality… alors dans l’ordre:
        – « j’ai écrit que les américains sont les grand gagnants à court terme, et les européens les grand perdants de ce conflit » : Oui les US vont y gagner… et c’est tant mieux vu qu’ils protègent l’EU contre un dictateur depuis des décennies. Plutôt donner notre argent aux US qu’à Poutine, même si plus cher… Mais l’UE va aussi beaucoup y gagner en indépendance énergétique.

        – « les actions occidentales étaient prévisibles, prévues, et préemptées par les Russes »: Poutine n’a pas préempté les réactions. Il s’attendait à une autre protestation officielle à l’Onu et quelques sanctions sans réel impact qui seraient levée au bout de 6 mois. Il est totalement dépassé par les événements. la preuve su le terrain. « l’opération spéciale de 5 jours » dure depuis 50, retraite au Nord, pertes massives en hommes et matériels, sanctions colossales et durables.

        -« De mon point de vue, le monde ne peut pas faire l’économie de la prise en considération des intérêts de la Russie »: enfin une phrase censée… enfin presque vu que la Russie ne peut pas faire l’économie de la prise en considération des intérêts des autres… à commencer par l’Ukraine. L’Otan est défensif et la Russie avec ces +6000 têtes nucléaires a zéro pourcentage de risque de se faire envahir… mais Poutine VEUT recréer l’empire soviétique, celui la même dont les anciens vassaux baltes ne veulent PAS…. Le jour ou cela vous sera renter dans la tête vous aurez fait un grand pas vers la réalité du monde et sur la compréhension de mot Démocratie 🙂

      • Twisted dit :

        La Russie est désormais un État voyou qui a fait voler en éclat toute l’architecture juridique de sécurité collective qui a été patiemment bâti pour empêcher une nouvelle déflagration européenne. Elle a violé la Charte des Nations Unies, les accords d’Helsinki, la Conférence de l’Organisation pour la Sécurité en Europe, mais aussi la Charte de Nuremberg ainsi que la Convention de Genève et ses protocoles additionnels en commettant crimes contre la paix et crimes de guerre.
        Elle a préféré s’humilier dans une opération militaire bâclée, sacrifier la vie de ses forces vives, plonger un pays entier dans le chaos plutôt que de négocier. Un pays qui ne respecte rien ne peut pas s’attendre à être respecté. Votre propagande est toujours savamment présentée mais ne trompe personne.

      • mich dit :

        Ça va , vous n ‘avez pas les chevilles qui enflent ? toujours assez drôle vos logorrhées qui sonnent faux , mais bon d’autres grand hommes ont été incompris ! toujours marrant aussi le » posteur  » qui se victimise et fini son propos par une leçon de morale et des mises en garde ,cela rappel certains discours actuels en France d’ ailleurs , étonnant !

      • Reality Checks dit :

        C’est triste de voir à quel point le Conditionnement Classique rend certains aveugles.
        Les préoccupations et les positions que j’exprime ici sont partagées par la majorité des êtres humains de la planète, qui ont pour seul point commun de ne pas vivre dans le brouhaha assourdissant dans lequel vous évoluez.
        Il suffit d’ouvrir les yeux et de regarder avec lucidité les votes de leurs représentants à l’assemblée générale des nations unies, de les additionner, pour s’en rendre compte.

        Hormis les coûts financiers pour l’ensemble de l’Europe et humains pour l’Ukraine et les risques réels et croissants d’aggravation du conflit, le plus dommageable pour l’Europe occidentale, c’est la perte totale de crédibilité qui accompagne l’indignation sélective qui est claironnée dans vos médias avec une candeur et une clarté totale, lesquels sont retransmis dans le monde entier.
        C’est irréparable.

        Sur ce point, force est de constater que l’attitude de vos élites politiques et médiatiques, que certains miment ici, a permis à VVP de remporter une victoire politique et morale qui n’est pas encore bien comprise chez vous, et qui est irrémédiable.

        • mich dit :

          Force est de constater que vous savez surtout vous lancez des fleurs , perso je vous confirmes que les populations du monde ont d’autres préoccupations que ce conflit ,c ‘est pas un scoop (quoique plus direct pour certains pays ),mais cela ne veut pas dire que cela soit en phase avec les votre , bien plus orientées dans un pseudo règlement de compte avec l’ occident qui fait plus ou moins sincère . Enfin, toujours intéressant de voir ou vous placez la morale .

        • joe dit :

          Citation : »Les préoccupations et les positions que j’exprime ici sont partagées par la majorité des êtres humains de la planète »… Mais oui, selon radio-Moscou. Le monde a voté NON… Même les Chinois, Grand Ami de la russie, appliquent la totalité des sanctions.
          Le risque d’aggravation du conflit c’est de laisser la Russie continuer à attaquer un état souverain sans réagir.
          Plus d’armes pour l’Ukraine est la seule réponse. Les Ukrainiens savent s’en servir.

        • souricière dit :

          Oui bien entendu, vous n’êtes pas « conditionné » vous le porte parole de l’humanité…

          Mois ce qui m’intrigue avec les individus comme vous, c’est que vous pouvez passer votre vie à critiquer la moindre action militaire occidental, à critiquer la colonisation israélienne, mais que lorsque c’est la Russie, vous en venez à changer de discours.
          Vous n’assumez pas votre parti pris et vous continuez sur votre logique idéologique anti-occidentale tout en jouant celui qui amène à raison les occidentaux aveugles de leurs défaites et totalement ignorants des victoires des autres qui seraient victorieux, comme votre bien adulé Poutine.

          Vous continuez à rêver et fantasmer un effondrement de l’occident, vous continuez à vouloir la voir perdre en permanence et vous ne supportez pas l’idée de voir un pays comme la Russie, que vous avez idéalisé comme pays phare de « l’anti-occidentalisme » ne pas réussir. Vous arrivez même à voir une victoire « politique » et surtout « morale » pour Poutine, c’est dire ou se trouve l’aveuglement de ceux qui s’imaginent que la Russie aujourd’hui démontrerait au monde la valeur de cette politique absurde qu’est son invasion de l’Ukraine, assurément un modèle à suivre pour les autres, sauf évidemment pour l’occident, car là si eux font la guerre, ce sera totalement différent.

          Ou est donc ce Reality check défenseur de la légitimité d’une guerre? Ou est ce Reality qui défend la valeur du droit international et de l’ONU pour justifier d’une guerre, on critique l’illégitimité de la guerre d’Irak en 2003 mais on trouve que Poutine a remportée une victoire « morale »? Ou est ce Reality critiquant les pertes civiles quand elles sont occidentales ou israéliennes mais qui devient silencieux ou supporter de pays qui en font XX fois plus? Ou est ce Reality qui à la moindre perte matériel et humaine occidental parle d’un fiasco, d’une hécatombe, d’une défaite et se trouve aussi silencieux pour les pertes russes? Le type ose ensuite parler d’une indignation « sélective »…

          Il y a une réalité que Reality ne supporte pas et cherche à cacher, mais il continue encore et toujours à combattre un camp et à en soutenir un autre en se faisant donneur de leçons, défenseur de la justice, de la légitimité de la veuve et de l’orphelin contre l’occident, mais devenant ensuite celui qui justifie tous les autres massacres possibles dès que cela fait les intérêts d’un gouvernement ou d’un pays anti-occidental.
          Ou est donc Reality pour dénoncer les crimes commis par l’armée malienne contre des civils? Ben certainement pas au même endroit que pour dénoncer une bavure française en 9 ans d’actions militaires…

          Vous ne dupez personne, vous n’allez convaincre personnes ici, combien de temps faudra t-il pour que vous compreniez que vous n’êtes qu’un troll et non un prophète amenant ses prévisions (ses espoirs en fait) et sa vérité?
          Vous n’êtes pas ici par hasard ou par passion de débattre de sujets militaires, vous êtes ici en algérien bercé dans la culture FLN qui est dans le « besoin » de combattre et de s’opposer à des français que vous haïssez afin de soulage votre esprit. Toutes vos prises de positions sont définies sur ce qui fait les intérêts de la France ou non (étendu à l’occident), puis de prendre parti du camp d’en face.

    • Delilah dit :

      Si je résume la première partie de ton message, le Russie serait en guerre contre l’OTAN, parce que des membres des forces spéciales, des cadres, des formateurs, du renseignement et du matériel otaniens seraient utilisés en Ukraine… Wow ! Mais quel scoop incroyable !

      Bon, trêve de plaisanterie !
      On s’en doute qu’il y a tout ça en Ukraine aujourd’hui, mais ça n’a jusqu’à présent jamais été suffisant pour engager une guerre entre deux puissances nucléaires antagonistes, et pour cause. Parce que se battre par pays tiers interposé, c’est une pratique qui a été systématisée pendant la Guerre froide, au cas où tu aurais raté la géopolitique des 75 dernières années (Guerre de Corée, Guerre du Vietnam, Guerre d’Afghanistan de 1979-89).
      Tu crois que pendant la Guerre de Corée, les Soviétiques n’avaient pas tout ça sur place pour aider leur allié nord-coréen ? Et on sait depuis pas mal de temps maintenant, qu’ils allaient même bien plus loin, puisqu’ils fournissaient des avions de chasse dernier cri et même les pilotes soviétiques qui allaient avec, là où l’OTAN aujourd’hui, tergiverse à fournir une poignée de vieux Mig tchèques sans pilote ! La République Populaire de Chine est même allée plus loin encore lors de ce même conflit, en faisant débouler du jour au lendemain 500 000 « volontaires » chinois sur les troupes onusiennes, pourtant la RPC n’avait pas encore l’arme nucléaire à l’époque, et devine quoi, les occidentaux ne lui ont pas déclaré la guerre. Incroyable n’est-ce-pas ?

      Alors si Poutine, dans son désespoir, se met à employer l’arme nucléaire à tort et à travers contre nous, lui et son pays disparaîtront aussi dans la foulée. Je ne pense pas qu’il soit suicidaire. En tout cas pas l’intégralité de la chaîne de commandement nécessaire au déclenchement du feu nucléaire.
      Et puis quand bien même ça arriverait, pas sûr que l’Algérie s’en sorte sans dommage avec l’hiver nucléaire qui toucherait le reste de la planète. Je dis ça au cas où ce serait l’idée que les Occidentaux puissent disparaître qui te séduit dans ton raisonnement. À bon entendeur…

      Pour le reste, Polymères t’as donné une brillante réponse à laquelle je souscris pleinement.

      • Delilah dit :

        J’ajoute, au cas où vous n’auriez pas vu passer l’information dans vos merdias alternatifs, que Poutine a été prévenu publiquement par le Premier Ministre britannique que les occidentaux (en tout cas les pays anglo-saxons) ne resteraient pas les bras croisés au cas où il envahirait l’Ukraine. Il promettait une nouvelle déconvenue à l’armée russe, digne des Guerres de Tchétchénie. La déclaration date du 24 janvier 2022, soit pile un mois avant le début de l’invasion, donc Poutine a eu 31 jours pour y réfléchir (mais apparemment la réflexion ce n’est pas son truc): https://video.lefigaro.fr/figaro/video/envahir-lukraine-creerait-une-nouvelle-tchetchenie-pour-la-russie-avertit-boris-johnson/

    • Reality Checks dit :

      Les réactions suscitées par mes deux commentaires ci dessus m’ont conduit à attirer l’attention des uns et des autres sur la nécessité de ne pas se laisser noyer par le brouhaha médiatique.
      A la réflexion, il semble aussi que tout le monde n’a pas eu la chance de s’éduquer sur les ressorts de ce conflit, ce qui explique certainement que les certaines réactions manquent de profondeur de champs.

      La vidéo qui suit est une conférence donnée dans une université américaine sur le thème de l’Ukraine. Quelques caractéristiques:
      – Le conférencier est un des professeurs de relations internationales les plus respectés des USA
      – Ctte conférence est très antérieure au démarrage des opérations Russes en Ukraine, puisqu’elle date de pluseurs années. Par conséquent son contenu n’est pas influencé par les évènements récents.
      Typiquement l’audience présentielle de ce type de conférence est composée qui peuvent être aussi bien des jeunes étudiants et chercheurs que des cadres en formation continue issus de l’appareil diplomatique et militaire américain.
      – Elle a plus de 25 millions de vues, c’est donc un contenu éducatif très populaire. Pour l’avoir regardé il y a très longtemps, je peux témoigner du fait que cette popularité est relativement récente, certainement du fait des évènements actuels.

      La personne qui s’exprime est un pilier du monde académique qui est régulièrement consulté par les autorités américaines sur le thème de l’Ukraine.

      Bon visionage.

      https://www.youtube.com/watch?v=JrMiSQAGOS4

  39. Lotharingie dit :

    « …………….Selon l’ancien actionnaire de Ioukos, un groupe démantelé par la Russie, le ministre russe de la Défense est « hors-jeu ».

    Il affirme « grâce à ses sources à Moscou », que Sergueï Choïgou « a subitement eu une crise cardiaque massive », indiquant sur Twitter que la cause « ne serait pas naturelle ».

    l’oligarque affirme aussi que Vladimir Poutine a fait arrêter 20 généraux russes, soupçonnés d’avoir prélevé de fortes sommes d’argent sur les 10 milliards de dollars débloqués depuis 2014 pour la guerre en Crimée et dans le Donbass…………………. »
    .
    https://www.nicematin.com/conflits/un-oligarque-russe-denonce-un-possible-empoisonnement-du-ministre-de-la-defense-et-larrestation-de-vingt-generaux-760460

  40. Lotharingie dit :

    « ……………….Le ministère de la défense russe a affirmé, samedi, avoir visé des bâtiments d’une usine d’armement à Kiev.

    Cette dernière fabriquait notamment des véhicules blindés, ont constaté des journalistes de l’Agence France-Presse (AFP). Les autorités ukrainiennes n’ont pas confirmé la nature des installations touchées.

    Il s’agit de la deuxième usine militaire visée par des bombardements russes dans la région de Kiev…………………. »
    .
    https://www.lemonde.fr/international/live/2022/04/16/guerre-en-ukraine-en-direct-la-russie-affirme-avoir-frappe-une-seconde-usine-militaire-a-kiev_6122419_3210.html

  41. Lotharingie dit :

    « …………….Olga Skabeyeva, journaliste pro-Poutine et l’une des propagandistes phares de la télévision publique russe, a déclaré que « la Russie se bat désormais non seulement contre les armes fournies par l’OTAN, mais aussi contre l’alliance elle-même. »

    Elle a ajouté que le soutien occidental à l’Ukraine équivalait à un conflit direct avec la Russie. « L’escalade que nous voyons peut certainement être appelée la troisième guerre mondiale. C’est tout à fait sûr », a-t-elle lancé……………….. »
    .
    https://www.ladepeche.fr/2022/04/15/guerre-en-ukraine-la-troisieme-guerre-mondiale-a-commence-selon-la-television-detat-russe-10238881.php

    • joe dit :

      Ca fait bien dans les médias… sauf qu’elle n’a pas la main. La destruction de ce naive tout comme les destructions de tanks et troupes en Ukraine sont légales. Elles correspondent à la réponse d’un agressé sur des cibles MILITAIRES de l’agresseur. Seul Poutine à la et il sait tout à fait pertinemment que attaquer l’Otan c’est perdre la main sur L’Ukraine car l’Otan n’attaquera pas le territoire Russe… Tout au plus se contentera t’elle d’abattre avions et missiles qui se « perdraient » au dessus d’une frontière… C’est si vrai que les « menaces » de l’ambassadeur Russe aux US ne correspondent pas à une vrai escalade militaire. C’est une note pas une déclaration de guerre. Elle aurait été formulée directement par Poutine lui-même… et il doit se laisser de la marge de manœuvre car de fait, le monde ne va pas arrêter de livrer des armes…

  42. Ingo dit :

    Donc les russes mettent plus de 50 jours avant de bombarder une usine de fabrication de missiles alors que celle-ci se trouve à 25 km d’irpine. D’un point de vue militaire, c’est juste délirant.
    Le commandement russe a préféré faire raser des quartiers entiers d’habitations par l’artillerie et les missiles plutôt que de détruire des infrastructures militaires stratégiques.
    Tant mieux pour les ukrainiens mais les russes agissent vraiment comme des guignols. Pour piller, assassiner et violer, ils sont performants, ça c’est sûr mais cet exemple prouve une fois de plus que ce sont des barbares et pas des soldats.

    • Polymères dit :

      Le problème c’est que les russes pensaient prendre toute l’Ukraine sans faire la guerre et que l’industrie militaire ukrainienne (jusqu’en 2014) a toujours été importante et liée à l’industrie russe.
      Même si les russes ont cherchés à des solutions diverses et variées pour ne plus dépendre des ukrainiens, dans beaucoup de domaines ils ne peuvent pas faire autrement. Ils en sont arrivés à vendre (presque à perte) des navires/aéronefs qui leur était destiné à l’étranger. L’Ukraine continuant de soutenir un grand nombre d’équipements d’origine soviétique à travers le monde et que la Russie soutenant le même matériel pour d’autres éléments ne peut supprimer sous peine de voir le matériel remplacé et certainement pas via des matériels russes (car l’export est soumis à sanctions par les USA depuis quelques années).

      Les russes ont donc voulu préserver l’industrie militaire ukrainienne dans un objectif d’en prendre le contrôle. Il est faux et illusoire que d’imaginer la Russie ayant cherché simplement à changer la politique de l’Ukraine. Dans l’opération russe, il y avait bien une partie visant à annexer des territoires, mais très certainement également une volonté de laisser une Ukraine de l’Ouest indépendante, sans accès à la mer, affaiblie qui serait resté une « base » de repli aux réfractaires de l’occupation russe et de son annexion, même dans une phase transitoire d’un faux nouvel état indépendant comme les russes aiment créer pour les intégrer sur le long terme.

      Aujourd’hui les russes comprennent de plus en plus que ce plan ne peut se faire et que l’industrie de l’armement ukrainienne à défaut d’être contrôlé aux bénéfices de la Russie, sera détruite au maximum pour ne plus exister, pour affaiblir l’Ukraine, pour lui casser ses partenariats qu’elle tissait notamment avec les turcs, mais aussi pour effacer une concurrence. Ce n’est pas un gain ou une victoire pour les russes, ils montrent surtout qu’ils sont dans une stratégie ou ils veulent casser l’Ukraine, l’affaiblir le plus possible pour quand ils cesseront la guerre, elle ne s’en remette pas.
      Bien entendu, encore une fois, les brillants stratèges russes ne comprennent pas que l’occident investira massivement dans cette Ukraine d’après guerre, qu’au lieu de voir l’Ukraine produire et améliorer de vieux modèles soviétiques, ils achèteront et recevront des armes « Otan » compatible. L’occident gagnera en influence pendant que la Russie, on se demande ce qu’elle gardera de l’Ukraine.
      Un voisin « frère » qui sera clairement hostile pour une longue durée avec les souvenirs de cette guerre.

      • Vevert250 dit :

        En plus, il y aura beaucoup de vieilles ferrailles russes pour le redémarrage des hauts ukrainiens.

      • joe dit :

        Citation : « l’affaiblir le plus possible pour que quand ils cesseront la guerre, elle ne s’en remette pas. »… L’Allemagne nazi avait été presque entièrement laminée en 1945. Elle est devenu la nation la plus prospère !… pour info c’est une question de semaines avant que l’Adhésion de l’Ukraine soit reçue et acceptée…. L’Ukraine se relèvera, au sein d’une organisation bienveillante et riche… Il suffit de faire tourner la planche à billet________ Pour la Russie l’Ukraine est définitivement perdu ainsi que tous les autres états baltes.

      • Ingo dit :

        Il s’avère que je connais bien la région de Dnipro et Zaporijia, notamment Motor Sich. Je suis parfaitement d’accord sur votre diagnostic.

        En fait, depuis le début j’ai le sentiment que dans leur esprit, les russes ne sont pas entrés en guerre car ils sont simplement allés mener une opération de police dans un de leur satellites comme du temps du pacte de Varsovie.

        Les régime de Kyiv déviant de la ligne définie par le politburo à Moscou, on envoie les chars comme à Prague en 68. Sauf qu’en 68, ils étaient 600k pour une pays 5 fois plus petit. Les russes ont donc mis en place un dispositif militaire sous dimensionné pour faire une opération de police et ce sont retrouvés à faire la guerre, la vraie. Et puis surtout, on n’est plus du temps de l’URSS et du pacte de Varsovie.

        Outre les faillites opérationnelles et du renseignement, je pense qu’on ne parle pas assez du mépris des russes à l’égard des ukrainiens, ces khoukli comme ils disent. Je pense que ça a beaucoup joué dans la préparation de l’invasion. Là, je ne parle pas de poutine et de ses sbires. La plupart des russes que je connais considèrent les ukrainiens comme des slaves inférieurs. Ils sont bien braves, on les aime bien mais ils sont quand même bas de plafond ces ukrainiens. Heureusement que la mère Russie est là pour s’occuper d’eux. Peuples frères peut-être mais ne mélangeons pas torchons et serviettes. La Russie et les russes ont historiquement un complexe de supériorité à l’égard des ukrainiens. Et en plus, ils ont un comédien comme président. Il va partir en courant au premier coup de fusil… Sauf qu’il n’est pas parti et que l’armée ukrainienne est restée aux ordres du pouvoir civil. L’illusion d’une opération de police aurait dû prendre fin dès ce moment sauf que c’était impensable du point de vue russe. Les ukrainiens seuls ne sont pas capables de nous résister sur le terrain. D’où la petite musique qui monte : en fait ce sont les troupes de l’otan sous uniformes ukrainiens qui se battent.
        L’Ukraine, dans l’esprit russe, c’est un jouet et si on n’arrive pas à le récupérer alors de manière complètement puéril, on le casse.

        • joe dit :

          Très bonne analyse en complément de celle de @Polymères.

        • Marc dit :

          Merci pour votre analyse très intéressante et factuelle.
          Malheureusement certains ici se croient malin en avançant toutes sortes de théories fumeuses pour défendre coute que coute l’image de la Russie alors que personne ne leur demande de le faire et qu’ils n’ont probablement jamais mis les pieds dans la région et ne les mettrons bien évidemment jamais.

  43. Belzébuth dit :

    Est-on sûr que ce n’est pas une mauvaise manip’ dans les locaux de l’usine?
    Les gens sont si peu consciencieux de nos jours…

  44. petitjean dit :

    ça peut intéresser ceux qui n’ont pas d’œillères !
    non je ne fais pas de provoc

    mais il va falloir mettre fin aux délires…bientôt

    bon, c’est à lire :
    Orwell en Ukrisis
    https://www.dedefensa.org/article/orwell-en-ukrisis

    « (…….) “Les Américains ! Que font-ils donc là ? On m’avait parlé de la résistance héroïque des Ukrainiens : qu’ont donc à y faire les Américains en personne ?”. Cela en dit beaucoup pour définir la situation présente, qui implique que la Russie n’affronte pas l’Ukraine mais l’armée ukrainienne solidement encadrée et constamment renforcée, directement, par l’OTAN/les USA ; et pour faire bref, j’ajouterais enfin sur ce propos des hordes américanistes en Ukrisis : on y reviendra.

    … En attendant, on découvre ce tweet du “vieux sage” M.K. Bhadrakumar qui devient de plus en plus engagé et enragé, – tweet avec un développement à suivre éventuellement ?

    « Il se passe quelque chose. Les États-Unis ne veulent pas que leur général [lieutenant général Clouter, US Army] apparaisse devant les caméras de télévision ! Sullivan a parlé jeudi de la levée des sanctions si l’accord entre la Russie et l’Ukraine est conclu ! Et les Russes prennent leur temps pour débusquer les gars de l’OTAN dans le labyrinthe souterrain d’Azovstal. » » (………..)

    et oui, ça fait mal, le réel !!

    • Charcot84 dit :

      Oui, ben on va attendre les preuves….(mode désinformation soviétique) :A l’instar des mercenaires de wagner en afrique qui ne sont pas des soldats russes, les combattants étrangers d’ukraine sont justes des idéalistes défendant une certaine vision de la liberté et de la justice ! Il faudrait quand même ne pas oublier qui a franchi les frontières de l’ukraine le24/02/2022 pour essayer de renverser par la force un gouvernement élu démocratiquement à la tête d’un état souverain!! Les russes n’avaient rien à faire en ukraine, ce sont eux qui ont foutu la m…., il faudrait aujourd’hui prendre des gants pour ménager leur susceptibilité suite à leur expédition pour le moins aventureuse.

    • joe dit :

      le « réel » de la propagande Russe… comment dire sans être grossier… 🙂

    • Pravda dit :

      Ah le nouveau dogme pour expliquer l’échec. La Russie se bat courageusement contre 30 pays de l’Otan, vidoc nous a déjà fait le coup’il y a trois semaines. On commence à préparer l’opinion publique à la défaite ? C’est bon signe.

    • Marc dit :

      Tiens petitjean, tu oses venir ici et commenter sur la perte du Moskva ?
      Ah non pardon tu nous copie et colle, une fois de plus, un lien de propagande débile dont tu as le secret.
      J’espère qu’il te reste un peu de foin pour la soirée.

    • Dudule dit :

      Il y a en tout et pour tout 4 trolls pro-russes particulièrement farfelus sur ce site:
      – Vidoc-19 (et autres pseudos loufoques)
      – aleksandar (pseudo plus russe tu meurs)
      – Roland de Roncevaux (ou plutôt Ganelon vus ses propos jamais patriotes pour un sou)
      – petitjean (aucun rapport avec le pote de Robin des Bois).
      On a aussi droit à d’autres pseudos plus éphémères qui sont sans doute créés par les 4 loustics déjà cités, comme Dédé présent sur cet article. Sans doute pour donner l’impression d’être nombreux. A défaut d’avoir la qualité dans leurs interventions, ils essaient de se rattraper sur la quantité.
      Tout ça pour dire qu’une poignée de connards est suffisante pour mettre une mauvaise ambiance sur un site d’info de niche.

      • Eric dit :

        Exactement.
        Tu as aussi Tulio, plus discrêt et opportuniste, qui prend volontiers la défense de ceux pré-cités.

  45. Expression libre dit :

    Se pose la question de la survie de ces fameux Capital ship en cas de guerre de « haute intensité ». Les Russes n’ont pas vu arriver les deux missiles, nous, notre CdG n’a pas vu arriver un simple voilier. J’arrête de faire le mauvais esprit mais il serait temps de réfléchir au futur PAN qui va siphonner pas mal de crédits et qui risque de se faire couler soit par des missiles soit par une torpille bien placée. Le principal risque pour un bateau, tous les marins le savent, c’est non pas un trou dans la coque mais l’incendie dévastateur. En méditerranée , chaque année, de magnifiques grosses vedettes, yachts, périssent par les flammes. Un gros bâtiment n’est pas à l’abri d’un incendie ravageur déclenchée par un simple missile bien placée. Va -t-on enfin avoir une réflexion stratégique digne de ce nom? Je ne suis pas contre le PA en mode gestion de crises mais là encore, il en faut 2. Comme ça coûte, je ne vois que la solution à 2 PA classiques. Mais, mais, il y a le SCAF naval, plus gros que le Rafale, et du coup, on part à fond sur le concept PAN, EMALS. Quant aux atomiciens, on peut les faire travailler sur d’autres projets, SMR… https://www.premar-mediterranee.gouv.fr/communiques-presse/collision-entre-le-porte-avions-charles-de-gaulle-et-un-voilier-au-large-des-approches-toulonnaises
    Répondre

  46. Félix GARCIA dit :

    NAVIRE RUSSE COULÉ PAR L’UKRAINE | D.BRIEF | RUSSIE-UKRAINE
    « ATE » CHUET TOPGUN2SPEAKER
    https://www.youtube.com/watch?v=ODfJvZpZk40

  47. Pangloss dit :

    Les Ukrainiens auraient coulé le vaisseau amiral Moskva ?

    Vous n’y êtes pas !
    Ce n’est pas le triomphe des Ukrainiens, c’est un simple accident domestique :
    un marin russe turkmène, voulait offrir des chachliks grillés à son amiral,
    et en raison du mauvais temps il a allumé son barbecue dans la soute à munitions.
    C’est tout simple,  pas de quoi en faire un drame …
    À la suite de quoi le Grand Amiral Poutine, chef suprême des armées de la Sainte Russie, a proclamé à l’ordre de toutes ses armees :
     » tout se passe selon nos plans, sereinement, tranquillement, posément, infailliblement, poutinement,
    en conséquence j’ai décidé de transformer le Moskva en sous marin statique.
    sous peine de 15 ans de prison, pour atteinte au moral de la Russie, il est désormais interdit de faire des barbecues dans les soutes à munitions. »

    signé : Grand Amiral Poutine,
    généralissime de toutes les armées de la Sainte Russie.

  48. Liberté dit :

    Et cette « journaliste » russe de média a grande audience à la botte du Kremlin qui déclare que c’est la 3ème Guerre Mondiale car l’OTAN attaque la Russie c’est une farce ou elle est vraiment payée pour dire ça.
    Si c’était vraiment le cas je pense que le quotidien des russes ressemblerait un peu plus à celui des ukrainiens et que Poutine serait déjà planqué dans son bunker en Sibérie comme Hitler à la fin de son œuvre.

    • tow dit :

      Beaucoup trop de lavage de cerveaux chez les russes, ils sont dans leur propre monde et ont tout un système présent pour qu’ils y restent.
      Les russes finissent par prendre leurs mensonges pour des vérités et ne s’en rendent plus compte, car ils disent ce qu’ils veulent entendre et cherchent à ne pas perdre la face.
      Chez eux ils sont les plus forts, ils sont dans une position d’agressé et sont ceux qui dictent les événements, les réponses, bref le maitre du Kremlin est la maitre du jeu qui s’impose au monde (cette idée est également transmise et reprise dans la propagande russe « internationale »).
      Et quand il y a des événements qui semblent échapper à leur contrôle, que le mensonge ne puisse plus cache, ils deviennent hystériques, parano et sont là à vouloir la 3e guerre mondiale.

      En vérité tous ces discours marquent en Russie, que ça ne va pas, qu’ils comprennent qu’en fait ils ne sont pas joueurs et arbitres, que le matche ne s’arrêtera pas quand ils marqueront un but pour prendre l’avantage. Les ukrainiens démontrent qu’ils ne sont pas en attente que Moscou daigne s’arrêter, ils continueront à jouer. Le cas de Marioupol revêt de ce symbole, les russes « exigent » (en réalité « espèrent »)qu’en face ça cesse les combats pour que la ville/ruine soit à eux, mais ça se bat jusqu’au bout et ça préfigure la suite des événements.
      On dit toujours qu’il va falloir que les russes aient une victoire pour qu’ils arrêtent, mais aujourd’hui va falloir comprendre aussi que les ukrainiens font leur guerre « patriotique » et qu’ils sont entièrement mobilisés et dévolus à prendre ce qui est à eux. Les russes ne l’ont sûrement pas encore compris et pense faire comme en 2014 au Donbass, que la situation se figera, que les ukrainiens signeront un accord. Mais nous ne sommes plus en 2014, les russes ont fait l’erreur en février d’attaquer toute l’Ukraine et ont poussé ce pays dans une guerre complète alors que les russes auraient pût se contenter d’une action localisée au Donbass qui n’aurait pas vu tout le pays plonger dans la guerre, mais uniquement l’armée ukrainienne, dans ce cas une victoire aurait été bien plus facile. Mais non, les ambitions démesurées du Kremlin…

  49. Carin dit :

    Mon pauvre petitjean
    Il semblerait que tu te sois perdu dans tes rêves même plus humides….
    Il y a effectivement quelques FS USA/EU/UK en Ukraine, mais c’est certainement pas dans les sous-sols d’une usine de Marioupol qu’ils se trouvent, ni même au front, en train de dégommer du char et du BTR. Ils se trouvent dans les centres de commandement et guident les troupes ou groupes ukrainiens, en servant de relais avec le renseignement occidental.
    Vous croyez vraiment que la batterie qui a tiré 2 missiles sur le navire russe, aurait pu le faire alors que ce dernier se trouvait loin de la portée visuelle de ses servants, et de la portée du son radar (rotondité de la planète), non mon pauvre garçon, ce navire a été repéré et marqué sur renseignement occidental, et si nos amis russes ont fait reculer de 150nm leurs navires, c’est pour les mettre hors de portée des actuels missiles basés à terre… mais même ça, c’est voué à l’échec, les missiles anti-navires en provenance de l’occident, vont rendre cette nouvelle distance caduque, et dès que les FS occidentaux auront formé les servants ukrainiens, d’autres bateaux russes vont en faire les frais.

  50. Européen dit :

    Il n’est pas inutile de rappeler à certains qui a envahi qui, qui viole des gamines, pille (des portes et des fenêtres, sérieux…), torture et massacre des civils, envoie ses islamistes tchétchènes (qu’ils persécutaient il y a encore pas si longtemps) et syriens (pour la gloire uniquement?). Qui ne reconnaît jamais pertes, abus et crimes de guerre ? Même pas l’once d’un doute. Qui emprisonne et torture ceux qui ne pensent pas comme eux, qui ont le malheur de s’exprimer dans leur propre pays ? Enferme et persécute ses opposants politiques même s’ils représentent 5% des intentions de vote. Mets ses élites indésirables et ses officiers pas assez sanguinaires dans des goulags ?

    Ce qui est certain c’est qu’ils ne dépenseront pas 1 centime pour réparer tout leur bordel et auront mérité toutes les prochaines adhésions accélérées à l’OTAN et l’UE.

    • Tulio dit :

      Des islamistes tchétchènes, lesquels ? Le bataillon Cheikh Mansour, présent sur le front depuis 2015 ? Le bataillon Djokhar Doudaïev ? Des Syriens ? Ceux qui ont été rattachés au bataillon « Crimée » ?

  51. Européen dit :

    Et puisque l’Europe ne sera plus jamais en paix elle doit renforcer sa sécurité à l’Est et sans compromis. Fini d’écouter la flûte du Kremlin. L’avenir de nos enfants et petits enfants en dépend.