Guerre électronique : Où sont passés les brouilleurs R-ECM de la frégate multimissions Normandie?

Normalement, les frégates multimissions [FREMM] de la Marine nationale sont chacune dotées de deux puissants brouilleurs de type R-ECM [Radar Electronic Counter Measure] qui, fournis par les électroniciens Thales et Eletronica, sont situés de part et d’autre de leur grand mât central. Ces dispositifs permettent d’aveugler les radars de surveillance adverses et de neutraliser les autodirecteurs de missiles.

Admise au service actif, en juin 2020, la FREMM Normandie se distinguait alors des cinq précédentes frégates par sa capacité à lancer des missiles surface-air Aster 15 et Aster 30 [les seconds ayant une portée plus grande que les premiers, ndlr], ses moyens de cyberdéfense améliorés, son interrogateur/répondeur IFF de nouvelle génération ainsi que par la nouvelle liaison de données L22 de l’Otan.

Mais la FREMM Normandie présente désormais une autre différence, notable, qui vient d’être remarquée par le site Mer&Marine à l’occasion de son retour à base navale de Brest, après avoir passé trois mois en Méditerranée, au sein du groupe aéronaval formé autour du porte-avions Charles de Gaulle, dans le cadre de la mission Clemenceau 22. En effet, ce bâtiment ne dispose plus de ses deux brouilleurs R-ECM, leur forme rectangulaire n’étant plus visible à la base de sa mâture principale.

À vrai dire, peu de monde avait jusqu’ici prêté attention à ce détail, alors que la Marine nationale a diffusé plusieurs photographies de cette FREMM au cours de son périple méditerranéen.

A priori, la « Normandie » ne disposait déjà plus de ses deux brouilleurs lors des exercices Dynamic Mariner et Joint Warrior, organisés sous l’égide de l’Otan dans l’Atlantique Nord, à partir de septembre 2021. En tout cas, c’est ce que l’on constate sur un cliché publié à l’époque.

Étant donné que la Méditerranée est une zone particulièrement sous tension [et qui l’est sans doute davantage depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie], l’absence de ces deux dispositifs R-CEM, qui sont des éléments essentiels à la protection d’un tel navire a de quoi interroger…

Selon des informations Mer&Marine, les brouilleurs R-ECM de la FREMM Normandie ont été démontés pour équiper la future frégate multimissions à capacité de défense aérienne renforcée [FREDA] « Lorraine », laquelle a effectué sa première sortie en mer en février dernier [et, effectivement, elle était bien dotée des brouilleurs en question à ce moment là…].

Ce « transfert » d’une frégate à une autre s’explique par le fait que la Marine nationale n’a pu financer, à ce jour, que sept paires de R-ECM pour ses huit FREMM. D’où cet arbitrage qu’elle a été contrainte de faire, sachant que, écrit Mer&Marine, « si ces systèmes peuvent être au besoin enlevés et réinstallés, il s’agit d’une opération lourde qui ne peut être menée régulièrement ». Et pour le moment, et sauf à obtenir une enveloppe supplémentaire, il n’est pas prévu que la Normandie récupère ses deux brouilleurs dans un avenir proche.

Cela vaut d’ailleurs aussi pour les futures Frégates de défense et d’intervention [FDI]… Faute de budget, avait expliqué l’amiral Pierre Vandier, le chef d’état-major de la Marine nationale [CEMM], lors d’une audition parlementaire, en juin 2021, elles seront dépourvues de de leurres antimissiles et de dispositifs de brouillage. Du moins, ce sera le cas pour les premières unités livrées.

« Cela relève d’un choix budgétaire : lors du lancement du programme en fin de la LPM précédente, l’ajout de ces capacités n’entraient pas dans l’enveloppe financière. Il a donc été décidé de les inclure dans le programme visant à faire évoluer les frégates, ce qui conduit à reporter à 2026 l’ouverture de la ligne budgétaire qui permettra de les financer », avait expliqué le CEMM à l’époque.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

194 contributions

  1. Fralipolipi dit :

    … pitoyable …

    • Piou dit :

      Le but est peut-être d’afficher une FDI pour l’export ?

    • La merguez dit :

      Bien d’accord
      Comme on va bientôt financer le pouvoir d’achat ça va pas s’améliorer

    • Nike dit :

      On a une idée du prix de ces brouilleurs ? 1 million d’euros ? 10 millions ? De toute manière vu le prix du navire c’est débile de ne pas faire ce petit « plus » pour sa protection. On aura l’air fin si on se faisait couler une frégate pour avoir économisé 1 million d’euros.

    • ki2 dit :

      Il y a une histoire similaire avec les rafales ou on à à peu près la moitié du stock n’est pas encore équipée de Radars AESA, et ou l’optronique secteur frontal n’est plus en état de marche

    • MASS dit :

      Triste France et suis désolé pour nos militaires de voir comment ils sont traités tout ça pour faire du social avec des gens qui se retourneront contre eux en cas de conflit intérieur. On l’a vu déjà avec DAESCH

    • LEONARD dit :

      @Fralipoli
      Le Marquis a, comme souvent, creusé le sujet…
      https://twitter.com/FauteuilColbert/status/1514200117246631938
      et c’est bien sûr un problème de budget, mais pas que…

      • Fralipolipi dit :

        @Leonard
        « c’est bien sûr un problème de budget, mais pas que… »
        … si l’idée était d’économiser sur l’achat d’une paire de brouilleurs Nettuno pour permettre l’achat d’un sonar Captas supplémentaire en rechange (soit 9 Captas pour 8 Fremm), cela voudrait dire que le rôle et la plus-value des Fremm est résolument dans l’ASM … ce qui ne nous surprend pas plus que cela vue l’actualité autour de ces Fremm et du Captas 4 (récemment retenu pour les frégate US Constellation).
        Mais cela veut aussi dire que la MN n’a vraiment aucune, mais alors aucune marge de manoeuvre budgétaire … guidée par le bout du nez par Bercy pour la moindre bricole (même fortement utile) … et cela est bien dommage.

    • Charognard dit :

      @ Fralipolipi
      Les armées cherchent à singer le privé, tout en collant aux basques des politiques qui votent les crédits ou le plus souvent des économies de bouts de chandelle!
      https://air-cosmos.com/article/defense-l-armee-de-l-air-et-de-l-espace-optimise-son-organisation-28900

  2. guig dit :

    La lose intégrale…

  3. uncitoyen dit :

    Et les turbines…elles y sont les turbines? Ils avaient le budget?

  4. Albatros dit :

    Économies de bout de chandelles qui ont un coût au final celui de plusieurs vies.

    • NRJ dit :

      Conséquences de politiques irréalistes soutenues par des idéalistes décalés avec la réalité. Par exemple sur la dette et l’argent magique.

      • Phil dit :

        Conséquences de politiques irréalistes qui se fout de la vie de nos marins.

      • LACONDEMINE dit :

        Le but de Macron, est de mettre notre pays au plus bas afin de venir face aux Français et leurs dire , « vous voyez la France est petite , nous ne pouvons faire autrement que de rester dans l’OTAN mais aussi construire une défense Européenne… » Il en va de même pour ce qui concerne notre économie… Le but final, est que les français finissent par admettre qu’une Europe fédéraliste est la seule voix possible … Une destruction méthodique de l’état nation organisée, planifiée… Que l’ont soient ou non en accord avec les propos de Éric Zemmour , il s’agit bien d’une désintégration de l’état nation afin de rentrer pleinement petit à petit dans une Europe fédéraliste ou les nations disparaîtrons ….

        • NRJ dit :

          @Lacondemine
          Rien ne permet de dire que Macron a l’idéologie que vous présentez de lui.
          « Nous ne pouvons faire autrement que de rester dans l’OTAN ». Que nous apporterait une sortie de l’OTAN ? Vous vous êtes déjà posé la question ?

          « il s’agit bien d’une désintégration de l’état nation afin de rentrer pleinement petit à petit dans une Europe fédéraliste ou les nations disparaîtrons ». L’Allemagne ne voudra jamais une telle Europe car ça l’amènerait à devoir rembourser les dettes françaises. Et bizarrement, ils ne veulent pas….
          Quant à faire une Europe fédéraliste avec les italiens et espagnols, vu leur dette, je pense qu’on ne voudra pas non plus, bizarrement….

  5. pinel dit :

    quelle honte !!!

  6. Lex dit :

    Mais où est donc passée la septième compagnie ?
    le remake dans la Marine Nationale, c’est tellement ridicule que c’en est à pleurer….

    • Paul Bismuth dit :

      @ Lex
      Où est passé Polymères surtout, pour nous chanter sur tous les t(h)ons que nous sommes menés par une élite éclairée que nous avons bien tort de critiquer, bande de sans-dents que nous sommes!

  7. Lothringer dit :

    Bravo aux observateurs attentifs.

    Très, très, très fort. Champions du monde.
    « Si les professionnels, ce sont ceux qu’on a virés (sic) il y a deux ans et demi, et que les amateurs c’est vous, alors soyez fiers d’être amateurs! » (Emmanuel Macron , le mardi 11/02/2020 ).

    Avec çà, aucun doute possible, nous sommes rassurés : nous sommes fin prêts pour la haute intensité en 2023.
    Et dire qu’on va en reprendre pour 5 ans…

    • JC dit :

      Cinq ans ? Sinon plus.

      • Eurafale dit :

        2 mandats max en France. 5 ans, c’est tout.

        • Gaulois78 dit :

          @Eurafale
          Pour le moment, ils peuvent changer la constitution sur demande si la majorité est dans les deux chambres…

          • Lothringer dit :

            il faut la majorité élargie des 3/5 pour le vote final des 2 assemblées réunies en Congrès à Versailles. C’est pas gagné. Plusieurs Chefs d’État (dont Hollande, de mémoire) s’y sont cassé les dents.

  8. Kinowa dit :

    Pauvre France………

  9. ALAN dit :

    Je crois rêver ! Initialement, nous devions posséder 17 FREMM, pour 12 espérée probablement… ramenée à 8 ! Mais ce chiffre réduit serait compensé par une qualité sans égale avec un système complet. Eh bien, au bout du compte, nous n’aurons ni la quantité espérée, ni la qualité d’évidence indispensable pour un navire de guerre ! J’ai vraiment envie de pleurer…

    • Dédé dit :

      @ Alan
      Et c’est pareil pour les FDI à venir…

      • Dédé dit :

        La situation est encore pire pour les dix prochains patrouilleurs océaniques, dont l’armement est à ce stade réduit à un anémique canon de 40 mm et quelques mitrailleuses. »

        Après on parle de « haute intensité » avec des étoilés gavés de primes pour fermer leurs gueules, qu’ils n’ont jamais ouvertes pour être à leurs postes respectifs après 40 ans à ramper devant leurs prédécesseurs.

        Des épées…

        • old local looser dit :

          bas, avec le nombre de généraux et d’amiraux que la France entretient, l’ennemi n’a qu’à bien se tenir!
          Saperlipopette!

          • Gaulois78 dit :

            376 officiers généraux en France en 2019, chez nous c’est open bar le nombre, 19 de plus qu’en 2019, 2020, 2021 ? On attend le détail, sauf si celui-ci est classé secret défense (rires)…

            États Unies 468 officiers généraux
            Chez-eux Le Code de la loi américaine limite explicitement le nombre total d’officiers généraux qui peuvent être en service actif. Le total des officiers généraux en service actif est plafonné à 230 pour l’Armée de terre, 208 pour l’Armée de l’air, et 60 pour la Marine.

          • Gaulois78 dit :

            19 de plus qu’en 2018, mes excuses

  10. Franz35 dit :

    C’est tout de même honteux de brader la sécurité de nos marins et navires pour des moyens d’auto-défense. Pourquoi ne pas retirer à nos soldats leur gilet par-balle aussi ? Des économies de bout de chandelle par rapport au coût de ces navires. Ca me rappelle tout ces avant-programmes où pour des raisons d’économie on prévoit de la place pour des lanceurs Sylver en plus, sans qu’on ne les y mette (FREMM et Horizon sont concernées).
    C’est juste honteux. Honte à nos décideurs politiques qui vantent la défense sans s’en donner les moyens

  11. HMX dit :

    Politique de gribouille et économies de bout de chandelle qui finiront un beau jour par se payer cash, en vies humaines…

    7 paires de brouilleurs, pour 8 FREMM, cherchez l’erreur. Des FDI qui seront littéralement « à poil », dépourvues de brouilleurs elles aussi, ainsi que de tout système de défense terminale (triste « tradition » dans la marine française). Magnifique sens du « timing », au moment où la guerre fait rage à l’Est de l’Europe et qu’on se fixe pour priorité de se préparer au retour de la « haute intensité ».

    On joue littéralement avec la vie de nos équipages. Que dirait-on d’un employeur qui enverrait ses salariés sur les routes au volant d’un véhicule dont il aurait délibérément fait retirer les airbags et les ceintures de sécurité, parce que ça coûtait trop cher ? C’est surréaliste, et pourtant « ça passe ». La « grande muette » a bon dos…

    Combien coûtent ces brouilleurs, pour que chacun puisse constater la belle économie réalisée ? Quel pourcentage du coût d’une FREMM toute équipée représentent ces brouilleurs ? et à combien estime t’on la vie des hommes et des femmes de l’équipage ?…

    En ces temps d’élections, souhaitons que ce genre d’information soient médiatisée comme elle le mérite. Que pensent les candidats au poste de Chef des Armées de cette situation, hélas très révélatrice ?

  12. Barfly dit :

    Nous vivons une époque de tensions extrêmes et nous nous désarmons de plus en plus, par petites touches, par contrainte budgétaire et au final, ces petites lacunes mises bout à bout pourraient nous coûter très cher le jour où ça va barder. Et on viendra nous répéter la sempiternelle phrase : « bah on était pas prêts »… comme d’habitude, nos politiciens ne sont pas à la hauteur.

    • Jean dit :

      Naïveté. Vous pensez encore que si conflit il y a, ce seront des batailles navales, terrestres, infanterie en tête sabre au fusil.
      Ils ont peut-être compris que cela viendra par le haut sous forme de missiles intercontinentaux subsoniques. Dans ce cas, quid des frégates, des portes avions, des tanks etc… Qui deviendront totalement inopérants face à cette nouvelle menace. Alors la redistribution des financements changent et s’orientent vers des nouvelles technologies adaptées. Et je pense que l’on ne sera plus là pour demander des comptes et les entendre répondre » bah on était pas prêts »

  13. Royal Marine dit :

    Toujours les mêmes contraintes, que le  » quoiqu’il en coûte » ne prend même pas en compte. Pourquoi?
    Mais de l’argent pour Mac Kinsay-rien-du-tout… On n’en manque pas!

  14. Titeuf dit :

    On nage en plein délire .
    Par contre nul doute qu’à l’Elysée ou a l’assemblée rien ne manque….
    Quel bande de bat….
    Et on va se coltiner le pignouf et sa clique pendant 5 ans encore…

  15. Rantanplan dit :

    Oui rien de bien grave en fait, juste espérer qu’elles ne soient pas engagées au combat d’ici là!
    Ces arbitrages budgétaires auront un coût humain un de ces jours…

  16. cipal dit :

    au niveau du foutage de gueule on atteint des sommets ! si jamais nous avons une grosse merde grâce à la sollicitude des guignols comptables on pourra toujours remplir une coquille de noix peinte en gris et les envoyer au front les décideurs en peau de lapin ou alors on peut toujours leur faire sentir la poudre comme cible d’exercice !
    Même si les popov sont pas au top loin s’en faut il serait temps d’arrêter de papoter et de raconter des conneries ! urgent de passer aux actes ! il est vrai que le nabot destructeur des armées y est surement pour quelque chose avec sa RGPP magique ! c’est c !! quand on est à deux doigts de la guerre ! j’ai la rage !!! mort aux c…s!

  17. Simplet dit :

    Vu l’inflation à venir et malgré une hausse des crédits, il va falloir envisager pour le futur :

    -des frégates sans marins, vive les drones…

    -des frégates sans moteurs, vive la voile et les avirons…

    -des frégates sans armement, mais avec des haut-parleurs qui diffusent « all you need is love »

    à quand les frégates sans coques ?

  18. Patatra dit :

    Euuh, mort de rire de jaune…

  19. ONERESQUE dit :

    La question, cher Horatio ( bien sûr Nelson ), est : FAUT-IL EN RIRE ou…..en PLEURER ? de cette énième  » adaptation budgétaire  » misayreuse «  » faite le plus souvent ces 5 dernières décennies aux dépens de la MN hors FOS…..Ah, elle l’a bien encaissée la MN, la conséquence flotte de surface de sa contribution aux magnifiques Triomphant. Ces, certes, formidables SNLE qui sont « hyper-bien dilués dans l’azur marin », d’un niveau techno égal aux US, mais très chers et peu contributeurs aux interventions commando ou aux attaques de théâtre fautes de SCALP Naval…..Franchement, vu l’ URGENCE Chinoise et Russe……il est VRAIMENT temps de passer à 2,5% du P.I.B., de cloquer 2 PAN et aussi …..des croiseurs nucléaires lourds ( > 10 kT )….Eh oui les gars ! Think about it ! Quand en 2025, le  » peak oil  » va être atteint, QUID des Marines à gazole ou autres CODOG, CODAG et tutti quanti ? Les prix des carbus vont flamber sur la planète ( 4 euros / L à notre pompe ) et ce, TOUS AZIMUTS….les pétroles de schiste ne rattraperont plus l’Oil of Olaz classique stagnant depuis 2008 (potassez votre Jancovici l’hyper-expert super compétent)…..et comme la demande mondiale di Pitroul va diverger à coups d’Inde, Indonésie, Chine et Philippines acheteurs de millions de bagnoles japonaises (et chinoises)…les prix CARBU seront stratosphériques en 2030-2060………= BOUM de PARADIGME CARBU pour la logistique des armées !!!! Sortir en mer va devenir ….LUXUEUX ! Quand on connaît aussi l’extrême vulnérabilité des tankers aux missiles ( faut-il rappeler le Golfe de 1980 à 1991 et l’Iran / Israël maintenant )….C’EST LUMINEUX ! L’ AVENIR des MARINES 2040-2060 sera ….nucléaire !!! ou ….NE SERA PAS ( ou cloué au port )….Les prévisionnistes anticipateurs stratèges gagnants du jackpot seront ceux dont la marine sera nucléaire à plus de 40% minimum…..les autres crouleront sous des factures mirobolantes de fonctionnement carbu qui pomperont tous leurs crédits d’équipement…… C’est d’autant plus PERTINENT en France que l’on est un des derniers pays où on réalise des chaudières hyper-compactes, des circuits et des cœurs compacts et qu’installer des cœurs type SNA RUBIS sur un croiseur lance-missiles DDG-XX 164 silos 10.000 T, les russes et les américains ( le « LONG BEACH » ) l’ont déjà fait depuis belle lurette. A voir si vous voulez compter ou non sur la planète océan dans 20 ans, chers marins français…….

  20. PPDS dit :

    C’est triste et cela sert à quoi franchement de déshabiller l’un pour habiller l’autre ?
    Gaspillage Gaspillage

  21. Jre91 dit :

    Incroyable. C’est vraiment du grand n’importe quoi !!!
    Je savais que nous étions toujours ric-rac côté finances, mais à ce point c’est pitoyable.
    On préfère perdre un navire entier faute d’équipements nécessaires, plutôt que de livrer un navire complet une fois pour toutes.
    Du coup je n’ose imaginer l’armement, peut être que l’on a les tubes Aster, mais pas les missiles en soute….

    On est mal Patron, on est mal.

    • Félix GARCIA dit :

      « Du coup je n’ose imaginer l’armement, peut être que l’on a les tubes Aster, mais pas les missiles en soute…. »
      Je me suis fait la même réflexion : « S’ils se permettent d’ôter des systèmes visibles, qu’en est-il des autres ? … »
      En espérant que ce ne soit pas le cas …

  22. Gaulois78 dit :

    Vous énervez pas les enfants, 2026 c’est demain…
    Et puis c’est pas comme si on était en guerre…
    La marine n’ayant probablement plus de missiles disponibles pour l’ensemble de nos navires en désarmant la moitié des Fremm on économise sur l’équipement et la masse salariale, Bercy ne peut qu’approuver…
    Et puis est-on sûr de l’efficacité des brouilleurs, ça ne serait pas plutôt un truc qui sert à rien vendu hors de prix par le fabricant… C’est sûrement ça…

  23. Achille-64 dit :

    Ben, ça craint vraiment ce genre d’arbitrage vaseux.
    Mais ce n’est pas le seul, on en a de semblables sur les équipements de Rafale …
    Pourvu que Bercy ne réalise pas que les FREMM ont deux hélices et deux lignes d’arbre, et le CdG 2 catapultes.

    Non, vraiment, il faudrait que l’Etat contracte un emprunt souverain auprès des citoyens pour réhausser le niveau matériel et augmenter les effectifs de nos Armées. Faute d’augmenter les impôts (tabou, il paraît), on peut toujours suggérer cette solution au futur PR (ou à la future).

    • Gaulois78 dit :

      @Achille-64
      deux hélices et deux lignes d’arbre…
      Si un coupeur de budget de Bercy tombe sur votre post, on est mal… Est-il nécessaire qu’il y est une profusion de canots de sauvetage et une infirmerie dans un navire ? je pose la question…

  24. AUTRET dit :

    Autrement dit la dèche dans la Royale ! Faudra-t’il faire une collecte comme pour Pécresse ou faire appel à McKi
    nsey pour gérer le budget des armées ( ce qui s’est d’ailleurs fait pour le logiciel de paie Louvois de la Gendarmerie) .

    • tschok dit :

      Louvois c’est une connerie en interne, l’armée l’a faite toute seule, comme une grande. Pas eu besoin des cabinets de conseil sur ce coup-là.

      D’une façon générale, les administrations françaises ont des modes de gestion de projet informatique qui sont catastrophiques.

      Dans ce domaine, le recours à des prestataires extérieurs permet plutôt de réduire l’étendue des dégâts.

  25. ScopeWizard dit :

    C’ est tout de même extraordinaire….

    De mémoire , autrefois , même si tout n’ était pas toujours « finalisé » , lorsqu’ on lançait un bâtiment et qu’ après sa période d’ essais en mer , celui-ci était admis au service actif et était pleinement opérationnel .
    Il pouvait certes souffrir de manques ou au fil du temps par l’ ajout de systèmes ou dispositifs , être amélioré avant même tout arrêt technique tel une refonte , il n’ empêche qu’ il n’ était en tout cas pas « carencé » .

    De nos jours si empreints de haute-technologie , de tels dispositifs , tels ces brouilleurs R-ECM , sont un gage de protection électro-magnétique devenue vitale pour tout navire de combat , en particulier ceux dits de « premier rang » .

    Imagine t-on que de tels brouilleurs soient ôtés du PAN Charles De Gaulle tandis qu’ il serait envoyé en mission type TLD ou pire vers tel ou tel point chaud ?

    Par conséquent , quid de cette nouvelle péripétie ?

    Encore un problème de gros-sous ?
    Ou encore un problème de mauvaise gestion ?

    Et ne me répondez pas « encore une victoire de Canard » , ça ne ferait pas très sérieux et on pourrait même penser que vous cherchez le hors-sujet…

    D’ autant que des victoires du Canard Delta Rafale , il va y en avoir d’ autres , ce n’ est donc pas ça qui va manquer…

    Donc , on ne fait pas l’ enfant , ni ne s’ énerve , ni ne trépigne , on garde calme et sang-froid et on argumente…

    Autrement , il sera difficile de répondre de l’ humeur ainsi générée….

    HEIN ?

    Non rien , j’ évoque….

    • cipal dit :

      C’est une tradition depuis Louis XVI dernière marine cohérente que nous ayons possédés avec peut être celle de 39 quoi que assez déséquilibrée au fond ! ! de La Gloire premier navire cuirassé à maintenant, les péripéties de ce style sont légions entre les conneries fondamentales de l’époque de la Jeune Ecole et de l’Amiral Aube, qui vit un bâtiment porter le nom d’un journaliste chantre de cette théorie (Lequel GABRIEL CHARMES portait un canon de 138,6 (ce calibre découlait du diamètre du boulet de 36, oui oui !!) et torpilleur à la base devint ainsi bateau canon, un loup complet )précision contrairement à la rumeur Gabriel Charmes ne fut jamais le gendre de l’Amiral Aube, donc pour en revenir au sujet principal, nous avons eus en permanence des flottes d’échantillons plus ou moins réussis comme si la vocation de nos chers Ingénieurs du Génie Maritime fut toujours de s’évertuer à faire des prototypes ! le phénomène aggravé par l’incompétence notoire et constante de nos ministres qu’ils fussent de la Marine ou des armées dans les temps modernes le comble étant atteint par un bourrin quoique les chevaux soient nobles, mais il a eu un prédécesseur encore pire en la personne de Lanessan qui haïssait les amiraux et la marine au point de refuser de parler aux amiraux !! ! comme quoi ! Churchill a dit La France n’a pas à avoir honte de sa Marine mais la Marine peut avoir honte de la France ! ! jeune ado en lisant Mers El Kébir et la saloperie du sabordage (honte à Laborde) j’ai pleuré ; à l’automne de ma vie je suis en rage contre la médiocrité permanente des politiques ! honte à eux et que l’avenir nous préserve des ces médiocres

      • ScopeWizard dit :

        @cipal

        Merci de toutes ces précisions historiques qu’ il est toujours si bon de rappeler .

        Je me souviens tout de même de l’ époque où la Marine était flanquée de 18 EE ( Escorteurs d’ Escadre ) qui me semble t-il étaient équivalents à des Destroyers et étaient issus de plans Américains…

        Également des Frégates Duquesne et Suffren…

        Prenez soin de vous et des vôtres , et ne vous préoccupez pas trop de la « saison »…
        L’ hiver est encore loin , et puis il existe l’ été indien… 😉

  26. Raspoutine dit :

    Une main devant, une main derrière je perore a tous les vents et menace mes adversaires de mon divin courroux,
    Vive Chantecler !

  27. Lecoq dit :

    Ben faut les garder au port, ca fera de bon lanceurs de missiles a terre.

  28. Le Cyprès dit :

    Je n’arrive pas à comprendre. Il existe bien le « quoi qu’il en coûte » pour ce qui concerne la pandémie, mais là on est dans une situation pire que le coronavirus enfin je crois, à voir ce qui se passe en ce moment entre l’Ukraine et la Russie. On marche sur la tête ou alors il y a quelque chose qui m’échappe !

    • Achille-64 dit :

      Ce qui vous échappe peut-être (?), c’est qu’il n’y a pas de patriote à la présidence et au gouvernement.
      Et que le corps électoral élit librement ce genre de dirigeants plus ou moins en connaissance de cause, décennie après décennie.
      Donc on est capable de dépenser 10 milliards pour des masques mais pas 10 millions pour des brouilleurs sur une frégate de 1er rang.
      Le quoiqu’il en coûte, ce n’est pas pour nos armées car désormais nous voyageons dans les bagages des OTAN-US pour ce qui est de la défense aux frontières extérieures de l’Europe.
      L’indépendance nationale n’existe plus qu’en paroles, et encore pas dans toutes les bouches.
      Fermez le ban.

    • tschok dit :

      Pourtant c’est simple: quand il n’y a plus de thune, ben y a plus de thune.

      J’ai l’impression que beaucoup d’intervenants découvrent atterrés que l’argent est le nerf de la guerre. C’est-à-dire que les armes ne sont pas gratuites.

      La conséquence, c’est que quand vous n’avez plus d’argent, vous ne pouvez plus vous les payer. Là, on avait assez de pognon pour sept paires de brouilleurs, mais pas huit, alors qu’il y a huit navires à équiper.

      Donc, on verra plus tard et pour le moment, il n’y a pas les crédits. C’est con, mais quand il n’y a plus de pognon dans les caisses, c’est comme ça que les choses se passent.

      Il ne reste plus qu’une chose à faire: engueuler les politiques. C’est pas qu’ils y puissent quelque chose, c’est qu’ils sont là pour ça. Et puis ça défoule.

  29. Terminator26 dit :

    Cela veut dire qu’on est susceptible d’envoyer au casse-pipe des navires dont les capacités de défense sont dramatiquement réduits. J’espère que cela n’empêche pas de dormir les scribes qui rayent d’un trait de plume ou qui renvoie aux calendes grecques des équipements vitaux pour la sauvegarde de nos marins. En souhaitant que nos ennemis potentiels soient assez aimables pour attendre nos prochains investissements avant de nous chercher querelles…

  30. PHILIPPE dit :

    Et en cas de conflit ce sont les mêmes qui gèrent ?!!!

    • Paul Bismuth dit :

      @ Philippe
      Oui, on l’a vu avec « la guerre du Covid-19 ».
      Vous en voulez encore ?

  31. vvdb.fr dit :

    Avoir du bon matériel, quoi qu’il en coûte…
    Sortir un PA tous les 10 ans pour maintenir les compétences fait partie du paquet…

  32. candide dit :

    Eh oui .. la Defense Française .. des ambitions d’Américains avec le budget du Bangladesh ..

  33. Morbihan dit :

    Pauvre France. Et pauvre Marine Nationale, armée avec des bouts de ficelle, et en nombre notoirement insuffisant de frégates. Nous devrions peut-être imposer aux hauts fonctionnaires de Bercy, qui utilisent les budgets de la défense comme variable d’ajustement, de faire un tour de logue durée en Méditerranée orientale sur une frégate aussi déséquipée…

    • NRJ dit :

      @Morbihan
      C’est marrant la déresponsabilisation des gens que vous élisez. Etant incapables de vous remettre en question, vous préférez remettre la faute sur des gars qui font leur boulot, à savoir tenter d’avoir un budget à l’équilibre, ce qui est la base pour avoir une armée pérenne (si on a une armée avec 100 milliards une année puis 2 milliards à cause de la faillite de l’Etat suivante, ça ne marche pas).

      • Phil dit :

        Un excité de la dette qui va nous expliquer qu’on est en faillite et que les Etats unis vont s’effondrer economiquement dans les mois qui viennent.

        Le genre de mec qui pense qu’un état fait faillite alors qu’un état fait défaut, avec des conséquences bien différente. Et pour faire défaut il faut qu’il soit dans une situation financière bien pire que celle de la France ou des USA.

        Cette histoire de brouilleur pas montés c’est juste de l’irresponsabilité des décideurs au dernier stade en terme de vie humaine. Ils n’avaient nullement l’intention d’avoir un budget à l’équilibre la preuve par les résultats financiers. Ils voulaient juste entrer dans une enveloppe pour entrer dans l’enveloppe sans se soucier le moins du monde la vie des hommes et des femmes qu’ils envoient sur de tels navires dans des zones dangereuses.

        Qu’ils commandes des FLF, ou qu’ils construisent des frégates sans brouilleurs, passe encore, mais dans ce cas le navire ne doit pas être déployé tant qu’il n’a pas l’équipement !!!

        • NRJ dit :

          @Phil
           » et que les Etats unis vont s’effondrer economiquement dans les mois qui viennent. ». Rien ne permet de dire ça. Surtout que les USA, ayant la première monnaie mondiale, ont des capacités d’endettement supérieures aux nôtres.

          « Le genre de mec qui pense qu’un état fait faillite alors qu’un état fait défaut, avec des conséquences bien différente. » Les conséquences d’un défaut de paiement sont simples : soit l’Etat coupe la pompe ce qui signifie du jour au lendemain qu’il n’y a plus d’argent pour payer les policiers, les militaires, les juges et autres fonctionnaires ainsi que les différentes prestations (chômage, au retraites par exemple). Pour éviter une situation qui serait catastrophique pour tout les français, on choisirait surement la deuxième option qui est le sauvetage de la France par le FMI. Et là les gars du FMI viendront avec de l’argent mais imposeront une austérité monstre. La Grèce a eu besoin de 10 ans pour se remettre de ce cas.

          Et pour faire défaut il faut qu’il soit dans une situation financière bien pire que celle de la France « . La France a 115-120% de PIB de dette. Je ne sais pas ce qu’il vous faut pour admettre qu’on est dans une situation financière mauvaise. On a un des plus forts endettements de la zone Euro (car oui, je compare avec des pays comparables. Si vous me sortez le Japon, ce n’est pas un pays comparable).
          Si on prend un précédent historique, il y a la Grèce. Ils étaient à 100% du PIB de dette en 2008, et il y a la crise. En 2010 ils ont été en défaut de paiement. Et vous connaissez la suite.
          Après j’attends le moment où un petits coq arrogant sur son tas de fumier va me dire « ah ouais mais les grecs sont mauvais, alors que nous on est géniaux. Et donc naturellement, ce qui leur est arrivé ne peut pas évidemment nous arriver à nous ». Bien sûr….

          « Ils voulaient juste entrer dans une enveloppe pour entrer dans l’enveloppe sans se soucier le moins du monde la vie des hommes et des femmes qu’ils envoient sur de tels navires dans des zones dangereuses. ». Ils ont mis une enveloppe pour l’armée. Malheureusement, quand les ambitions (notamment financières) sont trop éloignées avec la réalité (c’est pour ça qu’on a une dette colossale en France), on est obligé de gratter comme on peut. Et cette histoire de brouilleur est un exemple saisissant. On voit que la France n’est pas si éloignée du tiers-monde.

          • Phil dit :

            La France 7e PIB mondial sur 216 pas loins du tiers monde parceque son budget de la défense est comme le reste de l’UE trop faible. Bonjour la connerie!

          • NRJ dit :

            @Phil
            L’URSS était la deuxième puissance mondiale en 1990. Regardez ce qui s’est passé en 1991…
            Le budget de la Défense n’est pas seul en cause, c’est le budget total de l’Etat français qui est en cause. Les brouilleurs des fremm ne sont que le symptôme d’un système global qui ne marche pas.

        • tschok dit :

          Nan, c’est pas ça Phil, c’est pas une question de dette, de faillite ou de je ne sais quoi.

          C’est un truc plus simple: vous êtes un parmi 67 millions de gens qui tirent sur la ficelle et vous pensez que vous êtes le seul. Vous vous dites: « jevouapa oukilé le problem ».

          Le problème, c’est qu’on est 67 millions de Français à toujours vouloir une rallonge, tout le temps, pour tout. On est 67 millions à tirer sur la ficelle. A un moment, elle craque: il y a plus de pognon dans les caisses pour l’exercice comptable de l’année.

          Donc on renvoie la dépense sur l’exercice suivant.

          Et l’année suivante, les 67 millions de Français, avec le même entrain, tirent sur la ficelle, comme s’ils étaient seuls au monde. Et rebelote.

          Là, il a fallu mettre sur la table 30 Mds € pour aider les Français qui sont pénalisés par l’inflation, particulièrement des coûts de l’énergie. C’est à peu de chose près l’équivalent de l’ancien budget de la défense. C’est un effort budgétaire énorme.

          Les gens préfèrent toucher ce pognon plutôt que le mettre dans une paire de brouilleurs supplémentaire. En fait, ils n’en ont rien à foutre des brouilleurs, si vous voulez tout savoir.

          Là les gens sont très en colère. Comme se sont les élections présidentielles, ils ont perçu qu’ils ont un moyen de pression sur le gouvernement pour obtenir une plus grosse part du gâteau. Donc, ils l’utilisent. Et ils ont obtenu le versement d’une « indemnité inflation », car en France l’inflation est un risque de la vie que l’Etat indemnise.

          Donc, 38 millions de Français vont toucher une « prime inflation » de 100 euros.

          Vous me direz que ça ne fait pas 30 milliards. Exact. Les 30 Mds€ relèvent d’un « plan résilience » plus global mis en place par le gouvernement dernièrement, et qui a été calibré à 25/26 Mds €, mais on arrondit à 30, c’est plus prudent:

          https://www.lesechos.fr/economie-france/budget-fiscalite/en-direct-guerre-en-ukraine-jean-castex-devoile-le-plan-resilience-du-gouvernement-1394017

          Le résultat des courses, c’est que les brouilleurs, ce sera pour plus tard.

          En fait, il s’est passé deux trucs qu’on n’avait pas vraiment prévu: ces cons de Russes ont envahi l’Ukraine, ce qui a quelques petites répercussions sur l’économie mondiale, et les Ukrainiens se sont mis en tête de résister, ce qui veut dire que la guerre sera longue. Donc, la crise potentiellement longue.

          Alors ensuite, on peut toujours engueuler Macron et soutenir Poutine. Je pense que c’est plutôt comme ça que vous voyez les choses, non? Et comme je pense pas que vous soyez un mec à une gourance près, le fait de vous le dire vous en touchera une sans faire bouger l’autre, je suppose.

          Donc, engueulez Macron, je pense que c’est à votre portée.

          • Phil dit :

            Le prototype du cretin qui comprend rien. Un président doit arbitrer le budget. Vouloir de quoi s’opposer à la Russie n est pas soutenir le petit dictateur botoxe. Allez à la niche petite.

          • tschok dit :

            @Phil,

            En fait, c’est plutôt le premier ministre. En février, on commence à réfléchir au budget et en avril, donc maintenant, le PM adresse aux ministres les lettres de cadrage. En mai-juin, le processus continue avec les arbitrages budgétaires rendus par le premier ministre et son cabinet.

            Il faut dire qu’en France, c’est le premier ministre et le gouvernement qui élaborent le projet de loi de finances. C’est juste la constitution qui le dit.

            Le Prèz a un rôle informel qui est fonction de son poids politique personnel, mais en principe il n’a aucun pouvoir d’arbitrage budgétaire.

            Donc, quand vous dites que « le président doit arbitrer le budget » vous dites une grosse bêtise: il n’en a ni l’obligation ni même le pouvoir.

            Je veux bien qu’un type qui sait de quoi il parle me renvoie dans mes buts. Mais, me renvoyer dans mes buts est très au-delà des capacités des types qui causent en croyant tout savoir alors qu’ils n’y connaissent rien.

            Je vous laisse donc votre niche, car je n’en aurai aucun usage.

            (je vous ai changé l’eau et j’ai rajouté des croquettes)

            (par ailleurs, je constate que vous n’êtes effectivement pas à une gourance près)

      • Scipion dit :

        Combien coûtent ces brouilleurs ?
        Et en comparaison combien vaut la vie d’un équipage de FREMM et le navire lui-même ?
        Je pense que vous voyez où je veux en venir.

        • NRJ dit :

          @Scipion
          C’est pas cher évidemment. Un porte-avion non plus ce n’est pas cher (0.02% du PIB par an. Tranquille). Pas plus qu’un programme d’avion de chasse évidemment.

          Le problème n’est pas le brouilleur. Il est beaucoup plus global, et ce brouilleur absent n’est qu’une conséquence d’une mauvaise gestion. Quand on a des ambitions notamment financières décorrélées de nos capacités réelles, forcément ça finit par se payer. Et du coup, ne pouvant remettre en cause les éléments les plus médiatiques, faut taper sur tout le reste en espérant que ça ne se voit pas.

        • tschok dit :

          Non Scipion, je ne vois pas où vous voulez en venir.

          Vous comparez quelque chose qui n’a pas de prix, la vie, avec quelque chose qui en a un, des brouilleurs, dans le but de justifier cette dépense sur un plan moral.

          D’abord vous vous y prenez mal et ensuite, le problème n’est pas là.

          Personne ne dit que cette dépense n’est pas justifiée (la dépense se justifie du seul fait qu’elle concoure à la préservation du bâtiment donc de son équipage, il est inutile de se lancer dans des comparaisons insondables).

          Cette dépense n’est tout simplement pas budgétée, faute de crédits.

          Le problème est complètement différent: vous n’êtes pas en face d’un défaut de moralité, mais d’un manque de pognon, vous comprenez?

          Vous n’êtes pas dans le ciel platonicien des idées pures, mais dans la cruelle réalité matérialiste et variable, ce qu’on appelle les contingences. Ce n’est pas parce que vous invoquez les mânes sacrés du bien et du mal que le pognon va jaillir d’une source providentielle.

          La création monétaire, ça ne fonctionne pas comme ça, en plus.

          Le problème est simple: faut trouver du bon pognon pour financer ces deux brouilleurs. Quelles poches ont va vider pour y parvenir? Qui va raquer pour ça?

          Sur quelles dépenses on va prendre de la ressource pour l’affecter à cet emploi? Sur de la masse salariale dans la fonction publique? Sur de l’équipement hospitalier? Sur des subventions versées à des associations qui prennent en charge des personnes âgées dépendantes ou des enfants autistes? Sur un autre budget d’équipement de l’armée? Sur des dépenses sociales? Sur le budget du ministère de la culture? Sur des subventions qui sont versées à des entreprises au titre de la transition énergétique? Etc.

          La mission des gens qui nous gouvernent, c’est de prendre ce genre de décisions en fonction de ce que veulent les gens.

          Les arbitrages budgétaires qui ont été opérés tiennent compte de la volonté du peuple français, qui s’est exprimée dans les urnes, et qui a porté au second tour des élections présidentielles une candidate qui a fondé son programme politique sur la défense du pouvoir d’achat des Français.

          On a une confirmation par le vote, et non plus seulement par des sondages, de la primauté de cette préoccupation dans l’opinion publique

          La défense du pouvoir d’achat est donc une préoccupation majeure du peuple français, devant les brouilleurs des FREMM. Bon ben les brouilleurs rétrogradent dans l’ordre des priorités budgétaires et la dépense qu’ils représentent sera traitée plus tard. Quand on pourra.

          Une démocratie marche comme ça. La société fait ce que veulent les gens.

      • Félix GARCIA dit :

        À la fin du quatrième trimestre 2017, la dette publique s’établit à 2 218,4 Md€
        https://www.insee.fr/fr/statistiques/3375424#consulter
        À la fin du quatrième trimestre 2021, la dette publique s’établit à 2 813,1 Md€
        https://www.insee.fr/fr/statistiques/6324852

        Jean-Pierre Robin: «Le taux d’inflation des Français varie de 2,3 % à 9,8 % selon leur mode de vie»
        https://www.lefigaro.fr/conso/jean-pierre-robin-le-taux-d-inflation-des-francais-varie-de-2-3-a-9-8-selon-leur-mode-de-vie-20220410

        • Félix GARCIA dit :

          Ah, mais j’oubliais :
          « Cépassafôte, célafôteaucovid ! Unepandémiemondiale pleine de mourrifiance ! Cétunjeuneprésident kaféface à la difficultance ! »
          ……….
          « Gloire à BFMTV ! Gloire à PFIZER ! Gloire à BlackRock ! Gloire à l’U.E. ! »
          « All Hail Britannia ! »

          « Dieu est parmi nous ! », « Avec nous ! », « Gloire à Emmanuel-la-dimsension-christique-je-ne-la-renie-pas ! »

      • Mat49 dit :

        @NRJ Pour vous il faut faire des économies sur le dos de ceux qui risquent leur vie pour la France et pas sur le reste, ou sur tout les domaines sans définir ce qui est prioritaire?

        Si on suit votre logique je ne comprends pas en quoi des dirigeants qui battent des records d’endettement sont économes. Macron devrait être le pire des dirigeants pour vous: il n’a pas cherché à battre le record du plus faible budget de défense battu sous Hollande. Pire il a fait quelque chose de catastrophique suivant votre logique: il a légèrement augmenté le petit budget qui restait.

        Alors que suivant votre logique il aurait dû diminuer le budget pour faire toujours plus d’économie notamment pendant le COVID 19 ou malgré la détérioration rapide des finances publiques le budget de la défense n’a pas baissé malgré une contraction du PIB.

        • NRJ dit :

          @Mat49
          « Pour vous il faut faire des économies sur le dos de ceux qui risquent leur vie pour la France et pas sur le reste, ou sur tout les domaines sans définir ce qui est prioritaire? ». Non. Vous n’avez rien compris.

          « Si on suit votre logique je ne comprends pas en quoi des dirigeants qui battent des records d’endettement sont économes. « . Ce n’est pas ma logique. Autre chose ?

          Du coup, on n’a pas fini notre dernière conversation. Vous vouliez réduire le budget dans tous les ministères non régaliens mis à part la santé, et ce de la même façon qu’on avait fait pour le budget de Défense (càd réduction du budget et suppression de postes). Et à la question : faut il dans la recherche ? Vous m’avez répondu « dans les sciences sociales ». J’espère que vous êtes au courant que la grande majorité des thèses en sciences sociales ne sont pas payées, donc qu’on gagnerait très marginalement à réduire le budget dans ce domaine (ou alors montrez moi vos calculs). Et du coup ça veut dire qu’on ne prend pas autant partout. Alors où est-ce qu’on coupe ? Faut il couper dans la recherche scientifique par exemple (sachant qu’on dépense moins dans ce domaine que d’autres pays comme l’Allemagne en % de PIB) ?

          • Mat49 dit :

            « Non. Vous n’avez rien compris. » Vous n’avez pas compris, quand en français on place le signe suivant en fin de phrase: ?, ce n’est pas une affirmation.

            « Ce n’est pas ma logique. Autre chose ? » Oui encore une contradiction de votre part.

            « Du coup, on n’a pas fini notre dernière conversation. » Là réponse simple: sortez du 1er degrès. Même vous vous arrivez à comprendre que la recherche serait quasi pas concernée par les coupes. Elles porteraient surtout sur les aides sociales, plus mise en place d’une dégressivité des remboursements par la sécu inversement proportionnelle au revenu (sauf maladie grave) et rebasculement des économies du budget de la sécu sur le budget de l’état.

            Et au fait quels encadrants, quel matériel et quelles infrastructures pour votre fameuse levée en masse façon 1793?

          • NRJ dit :

            @Mat49
             » ce n’est pas une affirmation. ». C’est une question rhétorique, puisque vous dites après votre fausse question la phrase « Si on suit votre logique…. ». Du coup si vous estimez déjà connaître ma logique, pourquoi posez vous la question sur ce qu’elle est ?

            Quoi qu’il en soit, je vous ai répondu, et la réponse est : Non.

            « Même vous vous arrivez à comprendre que la recherche serait quasi pas concernée par les coupes ». Ah bah vous avez écrit à ma question « « Sur quelles restrictions budgétaires est fondée votre hausse de budget CONCRETEMENT ? » Ce qu’on a fait à la défense en 2008 et 2013 on le fait à tous les ministères non régaliens. Dans le régalien je place la santé. »
            Du coup, la recherche y compris scientifique ne concerne évidemment pas le régalien. Donc si vous êtes logiques avec ce que vous avez dit il faut faire des restrictions budgétaires dans la recherche.

            « Elles porteraient surtout sur les aides sociales, plus mise en place d’une dégressivité des remboursements par la sécu inversement proportionnelle au revenu (sauf maladie grave) et rebasculement des économies du budget de la sécu sur le budget de l’état. ». Quelles aides sociales ? Pour quels bénéfices en milliards ?

            « Et au fait quels encadrants, quel matériel et quelles infrastructures pour votre fameuse levée en masse façon 1793? ». Les encadrants sont les soldats d’active et de réserve. Si l’armée est bien gérée et bien dirigée par ses officiers, on a les moyens de mettre en échec nos menaces potentielles comme la Turquie ou l’Algérie (et la Russie serait gérée par l’OTAN), laissant un encadrement pour les conscrits. Et avec l’arrivée des nouvelles recrues sur le long terme, on aurait les moyens d’attaquer nos ennemis sur le long terme.
            On ferait sinon une commande matériel. En mettant les moyens par une guerre industrielle façon guerre de 40, on pourrait produire ou commander sur étagère les armes nécessaires pour avoir une infanterie capable de tenir le terrain pris par les actives.
            Quant à l’infrastructure, des préfabriqués suffiront. Les nouvelles recrues n’ont pas besoin d’un hôtel particulier pour chacun d’entre eux, contrairement à ce que vous pensez.

          • Mat49 dit :

            @NRJ « Pour vous il faut faire des économies sur le dos de ceux qui risquent leur vie pour la France et pas sur le reste, ou sur tout les domaines sans définir ce qui est prioritaire? » N’est pas lié à votre logique. La réponse n’est pas oui ou non de ce fait.

            « Du coup, la recherche y compris scientifique ne concerne évidemment pas le régalien. » Si elle peut, notamment la militaire.

            « Quelles aides sociales ? Pour quels bénéfices en milliards ? » Toutes pour environ 20 milliards de récupéré.

            « Les encadrants sont les soldats d’active et de réserve. » Impossible il y a juste assez de cadre d’active pour encadrer l’active et les cadres de réserves suffisent à peine pour la réserve qui est minuscule. Ces cadres seraient de toute façon au front pour le peu qu’on pourrait déployer ou avec leurs unités. Et ce ne sont pas les rares centres de formations existants, taillés pour former quelques milliers de recrues qui vont pouvoir absorber la mobilisation même d’une seule classe d’âge masculine.

            « Si l’armée est bien gérée et bien dirigée par ses officiers, on a les moyens de mettre en échec nos menaces potentielles comme la Turquie ou l’Algérie » Ni la France ni la Turqui ni l’Algérie n’ont les capacités de projection pour s’attaquer entre eux. Pour l’Algérie et la Turquie c’est normal ce ne sont pas des armées de projection. Nous, nous prétendons l’être.

            « On ferait sinon une commande matériel. » Autant dire qu’il faudrait, même en achetant sur étagère bien plus de six mois pour livrer un volume de matériel même faible, et y ajouter un délai pour former. Ce n’est pas du tout propre à une levée en masse pour une armée moderne. C’est le plus long et le plus cher.

            « En mettant les moyens par une guerre industrielle façon guerre de 40 » Merci vous donnez vous même un exemple montrant que ce que vous proposez n’est pas efficace. Et encore en 1940 on partait de beaucoup moins loins avec une armée organisée pour mobiliser des mobilisables et une base industrielle bien plus forte.

            « on pourrait produire ou commander sur étagère les armes nécessaires pour avoir une infanterie capable de tenir le terrain pris par les actives. » Le livre blanc de 2013 indique qu’au bout de six mois de préparation l’active peut déployer 15 000 hommes pour l’armée de terre, à condition de canibaliser le matériel du reste. Autant dire que cette unique division ne prendrait pas grand chose et que les recrues et nouveau matériels serviraient à essayer de la replatrer. On ne servirait pas à grand chose si l’OTAN nous demande de respecter l’article 5 pour du conventionnel.

            « Quant à l’infrastructure, des préfabriqués suffiront.  » Pour loger oui. Pour le reste, notamment les camps de manoeuvre, cela ne suffira pas.

            Donc vous démontrez juste que nous n’avons pas les cadres, pas le matériel et pas les infrastructures pour faire ce que vous dîtes. La guerre serait terminée avant que cela fasse effet.

            Ce que vous proposez serait pertinent mais à condition de le faire en temps de paix des années avant que la guerre ne débute.

          • NRJ dit :

            @Mat49
            « @NRJ « Pour vous il faut faire des économies sur le dos de ceux qui risquent leur vie pour la France et pas sur le reste, ou sur tout les domaines sans définir ce qui est prioritaire? » N’est pas lié à votre logique. La réponse n’est pas oui ou non de ce fait. ». Ben du coup la réponse est non. Et si vous pensez que c’est l’inverse, c’est que vous n’avez jamais pris la peine de lire ce que j’écrivais.

            « Si elle peut, notamment la militaire. ». Si on prend le CEA, il y a 5 domaines d’activité, et la Défense n’est qu’un de ces 5 domaines. Donc si je vous suis, on peut supprimer le reste puisque ce n’est pas régalien. Le nucléaire, le photovoltaïque, la micro-électronique, l’hydrogène. Tout ça poubelle !!!
            Ce n’est que ce que vous dites, ne revenez pas contre moi. Je ne fais qu’appliquer ce que vous avez mentionné….

             » Toutes pour environ 20 milliards de récupéré. ». Vous avez vu où ce chiffre de 20 milliards d’euros ? Et quelles aides vous avez supprimé pour trouver 20 milliards ?
            Vous n’avez aucune idée de ce dont vous parlez. Donc vous balancez des chiffres en l’air. C’est assez pitoyable en fait…

            « Impossible il y a juste assez de cadre d’active pour encadrer l’active et les cadres de réserves suffisent à peine pour la réserve qui est minuscule. ». Vous n’avez pas besoin de cadre de haut niveau pour apprendre les bases du métier militaire. Pour votre information, les réservistes sont formés par des réservistes. Le but n’est pas d’avoir 1 million de forces spéciales en 6 mois, juste une force de conscrits aptes à tenir le terrain conquis par les actives et éventuellement les remplacer si le conflit devait durer.

            « Ni la France ni la Turqui ni l’Algérie n’ont les capacités de projection pour s’attaquer entre eux. Pour l’Algérie et la Turquie c’est normal ce ne sont pas des armées de projection. Nous, nous prétendons l’être. ». Et bien si nos adversaires potentiels sont incapables de nous attaquer, rien ne nous oblige à devoir réagir dans les 6 mois. On peut mobiliser 1, 2 ou 3 ans (le temps nécessaire en fait) pour mobiliser l’industrie et la population.

             » Et encore en 1940 on partait de beaucoup moins loins avec une armée organisée pour mobiliser des mobilisables et une base industrielle bien plus forte. ». En 1940, ça faisait depuis 2 ans que l’industrie française était mobilisée pour la guerre industrielle. Ce serait également notre but.

            « à condition de canibaliser le matériel du reste. ». C’est votre opinion. N’en faites pas une vérité absolue merci.

            Les 15000 hommes du livre blanc de 2013 suffiraient pour arrêter la plupart des ennemis potentiels de la France. C’est la seule chose qui compte. Si on est capable de tenir nos ennemis, alors on pourra monter en puissance comme en 1938-1940.

            « Pour le reste, notamment les camps de manoeuvre, cela ne suffira pas. ». C’est quoi l’infrastructure dans les camps de manoeuvre, qu’on rigole un peu ?

            « La guerre serait terminée avant que cela fasse effet. ». La guerre se terminera quand on décidera qu’elle se terminera. Pas avant.

          • Mat49 dit :

            @NRJ « Ben du coup la réponse est non. » Donc vous ne répondez pas car la réponse est soit : 1) faire des économies partout ou 2) que sur la défense.

            « Donc si je vous suis, on peut supprimer le reste puisque ce n’est pas régalien. » Non vous n’avez encore rien compris, on va faire ce que vous ne faites pas : réfléchir. Pour savoir ce qu’on garde et ce qu’on supprime dans le non régalien.

            « Vous avez vu où ce chiffre de 20 milliards d’euros ? » L’état a transféré un peu plus que ce montant à la sécu l’année dernière, cette dernière versant 470 milliards de prestation dans lesquelles on taille ce qui permet de tailler dans ce que transfert l’état et de rebasculer une partie des cotisations sociales vers le budget de l’état. Budget de l’état dans lequel on taille aussi dans le non régalien.

            « Et quelles aides vous avez supprimé pour trouver 20 milliards ?
            Vous n’avez aucune idée de ce dont vous parlez. Donc vous balancez des chiffres en l’air. C’est assez pitoyable en fait… » Tiens toujours la frustration puérile, là j’avoue j’ai un peu provoqué mais vous faîtes toujours rire.

            « Vous n’avez pas besoin de cadre de haut niveau pour apprendre les bases du métier militaire. » Mais on a quand même besoin de cadre pour encadrer et former et il y en a juste assez pour encadrer l’existant.

            Nous n’avons ni le matériel, ni les cadres, ni l’argent pour faire ce que vous dîtes et vous n’avez aucun contre argument à opposer à une telle évidence. Vous êtes constamment incapable de dire comment on ferait.

            « Et bien si nos adversaires potentiels sont incapables de nous attaquer » Mais la question c’est que nous nous puissions les attaquer. Notre armée est dites de projection, elle est supposée être faite pour attaquer.

            « En 1940, ça faisait depuis 2 ans que l’industrie française était mobilisée pour la guerre industrielle. » Faux, nous avons commencé dès 1936 et les cadences ont été accélérées en 1939. Cela souligne à quelle point ce que vous proposez est une assurance défaite.

            « C’est votre opinion. N’en faites pas une vérité absolue merci. » Ce n’est pas mon opinion c’est le livre blanc.

            « Les 15000 hommes du livre blanc de 2013 suffiraient pour arrêter la plupart des ennemis potentiels de la France. » Non si on feraient une simulation sur carte ils se feraient écraser. Comment pourraient ils par exemple s’opposer à ce qui a attaqué l’Ukraine ? Aucune chance, on se ferait déborder de tout côté en quelques jours. Bien sûr on serait héroïque, bien sur on infligerait des pertes mais on perdrait très vite. Comme en 1940 qui est décidément pour vous se qu’il faut absolument reproduire.

            « Si on est capable de tenir nos ennemis, alors on pourra monter en puissance comme en 1938-1940. » Encore une ânerie, en 1938 il n’y avait pas de combat.

            En fait ce que vous proposez c’est le moyen de se faire écraser le plus vite possible.

            « C’est quoi l’infrastructure dans les camps de manoeuvre, qu’on rigole un peu ? » C’est le nombre de camp de manœuvre qui manque. Pas l’infrastructure dedans.

            « La guerre se terminera quand on décidera qu’elle se terminera. Pas avant. » Donc selon vous c’est comme un jeux vidéo, l’ennemi n’a aucune influence et on fait absolument ce qu’on veut, quand on veut, comme on veut. Pourquoi on a pas fait ce que vous dîtes à chacune de nos guerre alors ?

            Vous devriez faire bouffon professionnel.

        • NRJ dit :

          @Mat49
          « Si vous arrivez a faire durer une batterie vint ou trente ans vous êtes riche ! ». Une batterie peut durer 20 ans, dépendant des cyclages demandés (si vous faites 10 000 km chaque semaine avec votre voiture électrique, faudra évidemment la changer plus rapidement que si vous faites 10 km par semaine). Par ailleurs, la batterie se change naturellement en même temps que le pod tous les 10 ans. Ce n’est pas une question d’usure mais de technologie. Les batteries sont améliorées en permanence et on gagne de la place (permettant donc d’avoir plus d’électronique) et de la masse à avoir une batterie de dernière génération.
          Vous mentionnez la batterie, mais c’est juste un mauvais exemple. Et si vous n’y connaissez rien et que vous ne voulez pas vous informer, je ne peux rien pour vous.

          « ui oui c’est bien connu ça peut durer 60 ans (puisque pour vous un avion dure 60 ans) une antenne radar d’avion de chasse… ».
          1) Ou ai-je dit qu’un avion de chasse durait 60 ans ? Apprenez à lire avant de dire des bêtises. Après comme vous êtes coincé, vous en êtes réduit à devoir inventer des choses, mais je n’ai jamais dit qu’un avion durait 60 ans (par contre j’ai déjà dit qu’un programme d’avion durait 60 ans. Un avion lui-même dure généralement jusqu’à une trentaine d’année, quand on voit le Rafale).
          2) Sinon, vous savez ce qu’est une antenne ? Quand je vous vois dire ça, je comprends que vous n’avez juste aucune idée de ce que c’est. Mais bon, c’est pas grave 😉

          • Mat49 dit :

            @NRJ « Une batterie peut durer 20 ans » Une batterie dans un pod de guerre électronique n’a rien à voir avec la batterie dans votre voiture…

            « Ou ai-je dit qu’un avion de chasse durait 60 ans ? » C’est à clin d’œil à votre croyance sur la durée de vie des cellules d’avions de chasse.

            « Sinon, vous savez ce qu’est une antenne » Oh vaguement…

            « Sinon, vous savez ce qu’est une antenne ? Quand je vous vois dire ça, je comprends que vous n’avez juste aucune idée de ce que c’est. Mais bon, c’est pas grave » toujours aucune capacité d’argumentation ni la moindre once de connaissance du sujet… Mais bon, comme toujours

          • NRJ dit :

            @Mat49
            « Une batterie dans un pod de guerre électronique n’a rien à voir avec la batterie dans votre voiture… ». C’est une batterie lithium-ion. Sûrement un peu plus performante que la batterie de votre téléphone portable. Mais ça reste quand même une batterie lithium-ion. Informez vous.

            « Oh vaguement… ». C’est difficile de comprendre l’ironie quand on connaît

            « toujours aucune capacité d’argumentation ni la moindre once de connaissance du sujet… Mais bon, comme toujours ». Là ce n’est pas une question de débat puisque le sujet est purement technique. Et une antenne, malheureusement pour vous, a une durée de vie largement supérieure à celle de l’avion. La seule façon de perdre une antenne est de la briser, ce qui est compliqué quand c’est dans son pod.
            L’exemple de l’antenne est juste mal choisi, trouvez autre chose. Sinon, regardez sur internet pour comprendre ce que c’est. Google est votre ami….

          • Mat49 dit :

            @NRJ « C’est une batterie lithium-ion. Sûrement un peu plus performante que la batterie de votre téléphone portable. Mais ça reste quand même une batterie lithium-ion. Informez vous. » Il existe plusieurs modèle. Informez vous.

            « C’est difficile de comprendre l’ironie quand on connaît » ce n’est pourtant pas bien compliquer de comprendre le sujet.

            « Là ce n’est pas une question de débat puisque le sujet est purement technique. » Le sujet est devont nous aller dans le mur avec un programme d’avion inutile et infinaçable même en coopération. Vous avez essayer d’embrouiller les choses en étalant votre ignorance sur les batteries. Pour moi la réponse à la questions est non + hausse du budget sans laquelle on ne paiera rien du tout.

          • Mat49 dit :

            @NRJ « Et une antenne, malheureusement pour vous, a une durée de vie largement supérieure à celle de l’avion. » C’est ce genre d’ânerie qui me fera toujour rire chez vous. Un avion a une durée de vie en millier d’heure de vol. Une antenne radar a besoin d’être changée avant la fin de vie de l’avion.

          • NRJ dit :

            @Mat49
            « Il existe plusieurs modèle. Informez vous. ». Bien sûr. Et même les batteries les plus performantes ont des capacités de cyclage de 1000 cycles.
            Sauf si vous pensez que les gars de Dassault sont des idiots et demandent à Saft d’avoir des batteries qu’il faudrait changer tous les 6 mois.

            « Le sujet est devont nous aller dans le mur avec un programme d’avion inutile et infinaçable même en coopération ». Non, là on parle de votre idée absurde d’avion avec des pods qui économiserait soit-disant des milliards d’euros.
            Or vous n’êtes pas capables d’expliquer comment on pourrait on économiserait de l’argent en maintenance en ayant un avion avec des pods. Ce n’est pas sur les batteries, ni sur les antennes. Donc où économisera t’on en mettant des pods avec de l’électronique ?

             » Pour moi la réponse à la questions est non + hausse du budget sans laquelle on ne paiera rien du tout. ». Tiens, votre esprit de gamin capricieux revient: il y a un problème ? Mettez les milliards, pas de problème….

            La paresse intellectuelle de certains fait parfois peur. Pour votre information, l’armée française est une des armées qui a des budgets de défense parmi les plus élevés dans le monde. Mais bon, il faudra toujours plus de milliards…..

            « Une antenne radar a besoin d’être changée avant la fin de vie de l’avion. ». Ah bon ? Je suis curieux de savoir où vous avez vu ça. Car si on changerait probablement l’antenne radar assez rapidement, ce n’est pas à cause de son usure qui est… inexistante, mais simplement des évolutions technologiques nécessitant un changement.

          • Mat49 dit :

            @NRJ «Bien sûr. Et même les batteries les plus performantes ont des capacités de cyclage de 1000 cycles. » Donc pour vous un composant dans un avion le seul soucis c’est le cycle et c’est parfaitement comparable à une batterie civil dans une voiture. Il faut plusieurs années avant de changer mais quand même.


            «Non, là on parle de votre idée absurde d’avion avec des pods qui économiserait soit-disant des milliards d’euros. » Je parle surtout de votre incapacité constante à avoir un argument en faveur d’un truc trop cher et inutile par rapport à une solution pas si nouvelle et parfaitement éprouvée car économique et techniquement maîtrisée.

            « Or vous n’êtes pas capables d’expliquer comment on pourrait on économiserait de l’argent en maintenance en ayant un avion avec des pods. Ce n’est pas sur les batteries, ni sur les antennes. Donc où économisera t’on en mettant des pods avec de l’électronique ? » Avion moins lourd, donc moins cher à l’achat et à l’entretien, notamment sur les moteurs. Entretien largement facilité car les avions n’ont pas à être démonté en partie pour entretien. Posibilité de faire voler les avions sans toute leur électronique si déployé das des zones permissives ou pour l’entrainement.

            « Tiens, votre esprit de gamin capricieux revient: il y a un problème ? Mettez les milliards, pas de problème…. » Tiens vous n’arrivez pas à comprendre que vouloir payer moins ce n’est pas vouloir payer plus, votre frustration puérile habituelle quand vous constatez que vous avez encore la réalité qui vous donne tort.

            « La paresse intellectuelle de certains fait parfois peur. Pour votre information, l’armée française est une des armées qui a des budgets de défense parmi les plus élevés dans le monde. Mais bon, il faudra toujours plus de milliards….. » Ah et la connerie habituelle suivant laquelle le niveau de vie et le coût d’un matériel ou d’une unité militaire est partout la même sur terre ce qui vous amène à l’absurdité d’une comparaison des budgets brut entre des pays avec des coûts internes largement disparates et des modèles d’armées complètement différents. La France est un bel exemple qui montre que budget brut élevé ne signifie pas forcément capacités.

            «Ah bon ? Je suis curieux de savoir où vous avez vu ça. » En quelques clic on a vite accès à comment fonctionne un avion.

            Vous ne vous lassez jamais de nier l’évidence?

  34. Starbuck dit :

    C’est l’équipage qui doit être contant. ..

  35. cheret dit :

    C’est du grand n’importe quoi!
    Pendant que l’on y est ,enlever les moteurs et faites pagayer les marins !

  36. felipe dit :

    pendant ce temps là…
    vlad nous disait cet été que couler un bateau de guerre ne provoquerait pas forcément une guerre…
    depuis le 28 /2, l’allemagne tourne la manivelle (100 milliards) juste pour être le capitaine du bateau Europe

  37. Anaxagore dit :

    De quoi pleurer. Mais pourquoi voterais-je Macron ?

    • PK dit :

      Mlaheureusement, deux tiers des Français ont voté pour des partis qui sont contre l’armée française. Il y a de grandes chances pour que Jupiter repasse : ça veut dire l’achèvement de l’armée française… On va avoir tous les Benny Hill venir hurler en disant qu’il a filé un peu de pognon.

      Sans doute pour dorer les clous du cercueil.

      La France est bientôt morte : c’est à peu près la seule certitude.

      • Aramis dit :

        @PK constat discutable sur la France. Mais comme la discussion porte sur le point de savoir s il y a mort ou état végétatif…

  38. Phil dit :

    Bientôt un fusil pour 2..Vous avez dit  » combat haute intensité « ? MDR

  39. La Folle du Poitou, Muse du MINARM dit :

    Une armée « au plus juste » avec « juste ce qu’il faut » pour faire « juste » de la figuration…

  40. lxm dit :

    On ne sait pas si on doit rire ou pleurer de ce niveau d’absurdité.

  41. Thaurac dit :

    « Selon des informations Mer&Marine, les brouilleurs R-ECM de la FREMM Normandie ont été démontés pour équiper la future frégate multimissions à capacité de défense aérienne renforcée [FREDA] « Lorraine », laquelle a effectué sa première sortie en mer en février dernier [et, effectivement, elle était bien dotée des brouilleurs en question à ce moment là…]. »
    Le ridicule ne tue pas, c’est même comique, déhabiller Pierre pour habiller Paul!

    • tschok dit :

      Quitte à gérer la pénurie, ils ont estimé qu’il était plus pertinent de mettre les brouilleurs sur une FREDA que sur une FREMM, je suppose.

      Ca se justifie, sous cet angle.

      Maintenant, c’est pas un mode de gestion normal de l’équipement de la flotte. La MN n’a pas marqué d’intérêt excessif pour la gestion modulaire des équipements des navires de combat. Il faut dire que l’exemple danois n’a pas été totalement convaincant.

      Donc, c’est une opération lourde, avec un coût associé qui ne doit pas être négligeable.

  42. Nico80100 dit :

    Lamentable .

  43. mich dit :

    Après les avions magasins ,les frégates !c ‘est peut être pour cela que l ‘on aurait pu avoir 17 fremm à un bon tarif , les 2/3 auraient été des patrouilleurs hauturiers .

  44. Ulysse dit :

    Deux questions, une remarque : vaut il mieux moins de frégates mais mieux armées? En d’autres termes faut-il un Marine de temps de paix ou une marine de temps de guerre. Vaut il mieux des bâtiments polyvalents mais coûteux ou des bâtiments spécialisés (je pense a la protection de la rade de Brest)
    Enfin , il est probable que notre futur PAN syphonne le peu de crédits affectés à la Royale. Ceci sans compter les 80 millions d’euros dépensés en pure perte pour l étude des catapultes du PA franco britannique morte né.

    • Jack dit :

      @Ulysse : Bravo ! Vous venez de faire la 1ère remarque censé de la zone commentaire ! Merci 😉

    • guillaume dit :

      En lisant les forums grecques, je comprend qu il y a deux manieres de voir les choses. Eux considerent qu une FDI doit etre capable de se battre seul et d encaisser des attaques de saturation, nous on considere qu une FDI ou une FREEM ne se bat que dans une flotte ou chaque navire a sa specialite.
      Ce que je comprend c est que nous favorisons le tonnage en considerant qu il sera toujours possible de rajouter de l armement plus tard au cas ou.
      Le probleme, c est de savoir si on aurait le temps de le faire…

      Il me semble qu avec ce qu il se passe en ukraine, cela serait le moment de commander des systemes d armes et de remplir les stocks de missiles…
      Mais, peut etre que que la guerre n est pas si proche que cela. Difficile ‘a dire de notre place…

      • tschok dit :

        Le problème, c’est qu’on ne le fait jamais (armer les navires au fur et à mesure) et qu’en définitive c’est assez coûteux. C’est une fausse bonne idée, souvent.

        C’est une économie qui génère un surcoût par la suite.

        Si le surcoût est supérieur au taux d’intérêt de la dette publique, il vaudrait mieux s’endetter pour terminer correctement les navires et les livrer au standard complet.

        En économie, on appelle ça un investissement. Notre problème, c’est que notre endettement ne sert pas à investir mais à financer de la consommation (ce qui n’est ni de l’investissement ni de l’épargne). Notre endettement-consommation phagocyte notre capacité d’endettement-investissement.

        Pour restaurer notre capacité d’investissement, il faudrait maitriser notre dépense publique, donc faire des économies, donc ne pas livrer des navires au standard complet. Le serpent se mord la queue.

        C’est un des effets délétères de la spirale du surendettement: le mauvais endettement (de consommation) chasse le bon (d’investissement).

        On est un peu comme un avion qui n’arrive pas à se sortir d’une vrille à plat. On a essayé différentes méthodes qui ont toutes échoué:
        – Politique de maitrise des dépenses publiques
        – Politique d’efficacité de la dépense publique et de l’action publique (RGPP)
        – Politique d’externalisation (privatisation, libéralisation, PPP, etc)
        – Politique de décentralisation et réformes du mille feuilles
        – Politique de simplification
        – Politique de taux d’intérêt faibles

        Rien n’y fait. L’endettement de consommation augmente, parce qu’il y a toujours un truc qui met le système en échec (une crise financière, un mouvement social, une pandémie, une guerre, etc).

        Maintenant, on en est au stade où on se dit qu’on va générer une capacité d’investissement par de la dette, puisque c’est le principe, mais tant pis pour l’endettement. On crée des fonds, au niveau européen ou national, et on les affecte à un objectif avec un agenda.

        On verra si ça marche, mais on tire quand même nos dernières cartouches, là.

  45. MAS 36 dit :

    Les Armées toujours variables d’ajustement. Merci pour l’équipage et pour les contribuables . Les discours, mais les actes sont impitoyables.

    • tschok dit :

      Tout le budget de l’Etat est variable d’ajustement. On n’en est plus au stade où on va racler les fonds de tiroir dans un seul ministère, celui de la défense.

      Si c’était que ça, on serait bienheureux.

  46. Formigny dit :

    En tant que Normand , je demande que l’on débaptise ce pauvre navire ,merci !!!

    • Alexandre B. (promotion canapé) dit :

      @ Formigny
      On peut le rebaptiser « La Marouane », ça fait diversité, féminin et disruptif., en communication directe avec Jupiter.
      Le changement dans la continuité et (en même temps) inversement…

    • cipal dit :

      en tant que Normand et marin surement pas ! les léopards sont là pour bouffer les comptables médiocres et ce n’est pas un pauvre navire NDD !

  47. Nero dit :

    Je me trompe peu être mais l’arbitrage doit être fait par la marine avec son budget d’investissement non? C’est donc elle qui a commandé 7 brouilleurs avec son budget. Elle en aurait pu en commander un 8eme au détriment d’autre chose. C’est pareil dans toutes les entreprises je crois. Après je suis d’accord avec tout le monde, c’est le genre d’économie qui la fout mal. Je voulais juste pondérer le fait que l’on tape systématiquement sur le politique de tout bord mais que l’état major de la marine aurait pu faire un autre arbitrage au détriment d’un autre équipement moins sensible non ?

    • Jre91 dit :

      Non, la leçon à tirer de cette histoire est qu’il faut demander 10 lorsque l’on a besoin de 8.

    • Aramis dit :

      L état major de la marine n a pas fait l arbitrage. Sinon il aurait refusé d habiller Paul a moitié pour ne pas trop dénuder Charlotte.

  48. TINA dit :

    Bsr Mrs et Mmes !

    Si vous ne comprenez pas que cela constitue une action concrète supplémentaire pour fragiliser, plus encore, notre Marine Nationale ( et nos autres armées et notre police nationale), vous êtes des leurs!

    Guerre déclarée!

    • Dominick dit :

      Bonjour Tina. Il n’y a pas que les armées, c’est la quasi-totalité des institutions de ce pays qui sont fragilisées, la démocratie ainsi que les libertés individuelles ont été sérieusement misent à mal, rien a été épargné aux français et je pense que la France (si l’autre est réélu), basculera dans la guerre civile avant la fin du son prochain mandat. Oui la guerre est déclarée!!
      Concernant cette Freem Normandie, quand j’ai pris connaissance de cet article hier sur le site de Mer et Marine, je n’ai pu cacher ma colère. Quand je vois qu’en 5 ans la dette a explosée de plus de 600 Milliards d’euros et qu’on a gaspillé des sommes énormes durant le covid et que les plus aisés en ont profité pour gonfler leurs épargnes. Que le 19 oct. 2020, l’assemblée nationale (donc les larem) a voté l’augmentation de la contribution de la France à l’europe à hauteur de 25% et qu’elle est passé de 21,480 à 27,200 Md’€ en 2021 et de 26,400 Md’€ en 2022, SOIT une moyenne de 5, 220 Md’€ de plus par an (https://www.economie.gouv.fr/cedef/contribution-france-budget-europe), alors que nous ne recevons en retour que 13,5 Md’€, donc en pure perte nous lâchons entre 9 et 11 Md’€ chaque année à cette europe. Que chaque année l’état fait appel à des cabinets de conseils surtout américains (McKinsey) et qu’il dépense des centaines de Millions d’€ voire des Milliards pour des rapports que les français ne peuvent consulter et qui pourraient être fait par l’administration française, d’ailleurs, ce problème soulève bien des questions, atteinte à notre souveraineté, divulgation d’informations confidentielles touchant aux intérêts de l’état et des français, aux possibles renvois d’ascenseur pour service rendus à macron (campagne et élection de 2017), de fraudes fiscales, corruptions etc., etc… Et je ne reviens sur la très étrange affaire Alstom et des 50 futurs parcs éoliens et autres, l’ombre de GE plane au-dessus de cette affaire d’état et de haute trahison?? Donc, tout cela pour dire que notre état n’est même pas fichu de trouver quelques dizaines de millions pour équiper correctement le peu de navires dont dispose notre marine nationale (une Freem coûte 670 millions d’€, hors coûts non récurrents de développement et de logistique initiale) et qu’il y a encore des imbéciles qui trouvent des excuses à ce gouvernement plus européen que français, moi ça me fait hurler, j’ai non seulement la rage mais aussi la haine qui monte en moi ! J’ai bien peur que si les français ne se réveillent pas plus vite que ça, que notre chute soit bien plus vertigineuse que prévue et que les lendemains seront très douloureux pour nous tous et là nous les entendrons gueuler tous ces bons moutons !!

  49. Kamelot dit :

    Effectivement cela ne fait pas riche et pour cause: DES SOUS !
    Dans un groupe de bâtiments le brouillage peut être effectué par un autre bâtiment tout en gardant ses moyens de leurrage classique.
    À ce sujet, détourner un missile c’est bien, à condition de ne pas le diriger sur un autre navire…. la « chose » n’est pas simple.
    La rumeur (?) ambiante fait état, aussi, de l’attente d’un nouveau système de technologie récente et plus performant pour équiper les FDI « à terme ».
    Donc, patience et wait and « sea ».

    • cipal dit :

      avec cette théorie après avoir constaté l’absence de moyens de faire face à la menace et en avoir subi concrètement les effets nous allons vous faire voir ce que l’on fait une fois que tous les non concernés les fesses au chaud devant leur écran doivent entendre :  » communication générale ici le commandant ayant épuisés les moyens que nous n’avons pas, possédés par la grâce de nos chers hautes autorités ministérielles répétez après moi : notre père …

  50. Carin dit :

    Ce qui est grave, c’est que cette FREMM ne pourra pas aller travailler seule…
    Aujourd’hui la marine a trouvé une parade au manque de bateaux, en incluant cette coque au GAN, où elle était sous protection… il n’en demeure pas moins que ce bateau était obligé de « coller » au PA parce qu’il n’était pas opérationnel… et je serais curieux de savoir comment les grands décideurs de notre marine s’en sortirait dans le cas où la Normandie devait manger un missile anti-navire, causant des morts et des blessés, et que les familles soient mises au courant de cette non operationnalité… parce que c’est pas les décideurs politiques qui se retrouveront sur le banc des accusés, face aux familles et à leur douleurs, et ayant affaire à toute une armée d’avocats qui appuieront très fort sur le fait que cette FREMM n’était pas en état de naviguer, et donc que les morts et blessés sont à mettre sur le compte de l’amiral Vandier!
    Voilà ce qu’il se passerait… on atteint là les limites du système D, et on entre dans celui de la complicité… et c’est grave.

    • tschok dit :

      @Carin,

      Vous vous figurez le truc comment, vous?

      Quand je lis que la ligne budgétaire correspondant à l’achat de l’équipement n’existe pas, je comprends qu’on n’a pas le pognon pour le payer.

      Comment fait un Etat pour se payer quelque chose avec du pognon qu’il n’a pas?

      Il va dans le monde de Harry Potter, chez le vendeur de baguette magique, il s’en achète une, il revient dans le monde réel et là, abracadabra! et le pognon coule à flot.

      Plus sérieusement, il décale la dépense de plusieurs exercices et il essaye de la financer plus tard.

  51. Kaya dit :

    « frégates super armées….

  52. Sauner dit :

    En 14-18 En 39 -45 il était sous équipée et en ce moment toujours pareilles

  53. JMN dit :

    Ça me rappelle cette petite mairie (en Savoie je crois) qui s’était cotisée pour payer du gasoil aux gendarmes afin qu’ils continuent à patrouiller les lieux … tous les jours on se rapproche un peu plus de l’Ukraine : cleptocrates au sommet de l’état, armée en déliquescence, la seule chose de bien qu’il nous reste c’est l’organe de propagande.

    • Félix GARCIA dit :

      « la seule chose de bien qu’il nous reste c’est l’organe de propagande »
      Même pas !
      C’est juste basé sur l’effet de masse et de répétition, avec invitations « d’experts » qui viennent « légitimer » la submersion cognitive.
      Naze … aucune subtilité … ne peut convaincre que ceux qui ne savent pas penser, ou n’ont pas les connaissances qui permettent de distinguer ce qui est pertinent de ce qui ne l’est pas …

      • JMN dit :

        Là où vous faites une erreur à mon humble avis, c’est que la propagande ça n’est jamais à destination des gens un peu curieux, ça sert juste à convaincre la masse qui se charge après de faire la police de la pensée. Et si j’en juge par les élections, les commentaires de ce site et les discussions que je peux avoir autour de moi, ça marche très bien !
        Des gens capables de se faire leur propre opinion équilibrée, sans consommer la bouillie pré-mâchée made in BFM / le Monde, je n’en connais qu’une poignée.

  54. Alfred dit :

    Pas de panique. Ça peut s’arranger, à condition de simplifier le système et de delocaliser la fabrication en Inde (parce qu’en Chine pour l’instant ce serait mal vu) de façon à faire baisser les coûts de production. On pourrait aussi en monter des factices pour faire croire que tous nos navires en sont équipés. Comme ça personne ne saurait lesquels en sont dotés ou pas, et ça dissuaderait sûrement de les attaquer.
    Il y a toujours une solution économique aux problèmes techniques, comme le dit MacKinsey . Le tout, c’est de partir du prix qu’on a fixé.

    • Belzébuth dit :

      @ alfred
      Le pire c’est que vous venez d’écrire un truc qui va nous être facturé des millions et dont le fisc français ne verra jamais la couleur.
      Visionnaire…

  55. Gallet dit :

    Ce qu’il y a de bien, c’est qu’on saura exactement … Pourquoi … Ces bâtiments auront été coulés lors de la prochaine confrontation …

  56. Le Suren dit :

    Le jeu des chaises musicales, version navale ! B3, touché ! B4, coulé !

  57. bullnar dit :

    Et nous avons des amiraux qui trouvent j en suis sur la grande carte du cercle tres a leur gout quand ils passent par paris… il fut un temps on aurait regarde le passe en disant trahison, l avantage maintenant c est que nous pouvons le dire tout en regardant le present…ca fait moins mal au cou…

  58. Czar dit :

    Arrêtez de pleurer, pas besoin de ses trucs on est des guerriers nous dans la Royale ! Respect aux amiraux qui ont acceptés sans poser la casquette terminé barre et machine !
    Vive le RCT !

    • Czar (le vrai) dit :

      tu seras gentil de pas usurper mon pseudo, quand bien même la différence se lit assez.

  59. Olive dit :

    C est pas croyable’ c est inadmissible que font nos politiciens notre soit disant président de la république qui veut augmenter le budget militaire vraiment quelle bande d incapables

  60. Czar dit :

    tiens, on les entend pas trop sur c’coup-là les groupies débiles tapinant pour zupiter et « la LPM la mieux respectée depuis Gergovie »

  61. Yannick dit :

    Si le sujet n’était pas si grave, cela pourrait presque prêter à rire. Pas d’argent pour avoir une défense à la hauteur des ambitions de la France, par contre il y en a toujours pour alimenter les fraudes sociales massives qui coûtent vraisemblablement des milliards chaque année. On voit où se situent les priorités de ce gouvernement, qui risque malheureusement d’être reconduit pour un deuxième quinquennat…

    • Plusdepognon dit :

      @ Yannick
      Au-delà des armées, ce sont tous les domaines régaliens qui ne bénéficient pas de l’attention nécessaire au profit d’autres arbitrages politiques: « le premier devoir d’un État est la sécurité, il ne peut y manquer sans disparaître ».
      https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/opinion-plus-detat-social-cest-moins-darmee-1397187

      Vite, une étude de chez Mc Kinsey !

    • tehel dit :

      Alors, si vous parlez des priorités du gouvernement, il est bon de rappeler que la fraude et l’optimisation fiscale, et la captation de la dépense publique par des actionnaires improductifs nous coûte très largement plus que la fraude fiscale. Ne vous trompez pas d’ennemis.

      • tehel dit :

        Il fallait lire « que la fraude aux prestations sociales ». Oups.

  62. Bébert le Chat dit :

    Ne soyez pas étonné, tout pour réduire à néant la Nation, voilà la politique des cosmopolites au pouvoir,et c’est valable dans enormément de secteurs.

  63. Expression libre dit :

    0n pourrait tout aussi bien leur enlever leurs moteurs et les faire naviguer à la rame…à ces FREMM. C’est triste la « haute intensité  » à la française.

  64. Patator dit :

    Quelle bande de clochards, ils devraient distribuer des lances pierres à nos marins, ce sera bien bon pour la haute intensité…

  65. Thierry dit :

    toujours le même refrain : « y’a pas d’argent »
    mais quand il y a les gilets jaunes devant l’Elysée ou le Covid sur leur paillasson, là ils trouvent illico tout le pognon nécessaire !!!
    Bref faudrait attendre une catastrophe majeur pour qu’ils fassent quelque chose, du genre une ou plusieurs FREMM coulés… avec ces gugusses là qui arrivent toujours trop tard !

    Voir des bateaux moderne dépouillé de leurs équipement c’est consternant de bêtise et même criminel envers l’équipage privé de protection. Preuve en est que le Budget défense est saboté.

    • tschok dit :

      Oui, il se trouve, assez facilement d’ailleurs: on nous le prête.

      Tout le problème est là, d’ailleurs. Pas qu’on nous le prête, ça c’est normal. Non, que ce soit si facile.

  66. Paul Bismuth dit :

    Lors du dernier exercice « haute intensité », huit bâtiments de la marine nationale auraient été comptés comme coulés!
    https://www.francebleu.fr/infos/international/polaris-21-un-exercice-exceptionnel-mobilisant-6000-militaires-au-large-de-toulon-1637247154

  67. Lakolo dit :

    Même situation pour une majorité de Griffon et Serval qui seront dépourvus d’armes de bord et de munitions pour cause d’arbitrages budgétaires. Très triste et peu connu.

  68. Momo dit :

    Si vous n’êtes pas content: votez et faites voter
    Là c’est quand même le fond.
    Et la commande de rafales pour remplacer les occases internationales n’est pas encore passée…
    -_-

  69. Belzébuth dit :

    Ne pourrait-on pas faire un magnifique partenariat public-privé, gagnant-gagnant à l’image du Balardgone sous l’excellentissime président Sarkozy, pour remédier à cette impéritie?
    Le bon frère Bouygues, qui est incontournable pour la marine nationale depuis le rachat d’EQUANS à Engie:
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2021/10/15/ineo-defense-22509.html

  70. Scipion dit :

    Pathétique.
    J’espère que nous n’allons pas devoir nous confronter à une guerre dite « de haute intensité » parce que rien n’est prêt.
    Nous aurions juste l’occasion de nous prendre une route digne de juin 40.
    J’ai une interrogation: comment se fait-il que les grands médias n’evoquent jamais ce genre de problèmes ?
    Je suis sûr que ça intéresserait le public, surtout entre les 2 tours d’une élection présidentielle.

    • vno dit :

      Syndicat du livre et payés avec des trés gros salaires grâce à nos impôts, à coup de subventions. Journaliste propagandiste de parisien, c’est mieux payé que commandant de SNLE, sans aucuns risques et sans fatigue !

  71. Canot major dit :

    Ah !!! Les fameuses lignes budgétaires….bill engage un nouveau chargeur..ben non !! Je tire pas avec un bon mle 39 !!!

  72. Cartouche dit :

    Pourquoi deux cubes par navire ? Pour équilibrer la quille ? Un seul ne suffit-il pas à protéger entièrement chaque bâtiment ? Ils pourraient naviguer en binômes si 2 cubes sont vraiment nécessaires pour couvrir le périmètre de sécurité.

    • tschok dit :

      Un brouilleur orientable. Pas con. On a 7 paires, on peut équiper 14 navires. Comme on n’en a que 8, on est à l’aise.

      Bon, techniquement, ça coule ou ça flotte?

  73. XRenaux dit :

    Et on a l’ambition de se mesurer à la Russie
    Minable

  74. civis17 dit :

    La générosité c’est donner à autrui le peu que vous avez .cqfd on a le meilleur chef des armées du monde .

  75. JC dit :

    Et les 50 millions d’euros alloués aux cabinets de conseil par le ministère de la Défense seraient-ils suffisants pour avoir au moins un capteur ?

  76. JF Ladrange dit :

    Sans esprit polémique, car tous les gouvernements de droite, de gauche ou du centre sont impliqués dans ce naufrage ,c’est hélas une constante de la Marine nationale : nous avons de superbes coques …vides d’armements et de contre mesures en particulier aériennes. J’échangerais bien nos FREMM contre la version italienne!
    Dans le contexte international, il est vital pour l’efficience et la survie de nos quelques frégates , qu’elles bénéficient de tous les équipements (senseurs , systemes d’armes , avec entre autres, de « vraies torpilles  » lourdes , et pas les sarbacanes type MU 90 qui ne font peur a personne…) et d’une dotation « guerre » permanente en munitions.
    Il est grand temps que le CEMM monte au créneau devant la representation nationale , et si necessaire, devant la Presse

  77. Tillsammans dit :

    Ils pourraient nous expliquer que c’est pour réduire la SER et rendre les FREMM plus furtives à tout les coups…

  78. breer dit :

    vendus à l’Ukraine …. trêve de cynisme, qui sait, y a pas de petits profits en temps de conflits, après tout ça peut se mettre ailleurs que sur un navire non ??!!

  79. Volodymyr Zèle-en-skis dit :

    https://www.letelegramme.fr/bretagne/un-fragment-de-missile-recherche-au-large-de-la-bretagne-13-04-2022-12985824.php

    décidément , on perd tout .. mais évidemment, on va dire que ce sont les Russes les mauvais, n’est-ce pas !

  80. breer dit :

    On a beau dire, en extrapolant un conflit entre plusieurs nations sur mer, la vitesse de destruction ou de mises hors services des navires serait rapide et importante, aussi sophistiqués soient ils. A systèmes d’armement à peu près identiques, ce serait au final comme par le passé, le nombre d’unités qui primerait. Les alliances entre marines d’états et leurs inter opérabilités sont donc primordiales. Il n’existe plus le temps ou un navire endommagé, ou détruit pouvait être remplacé en quelques mois. La guerre des Malouines déjà ancienne, et pourtant limitée entre 2 pays de niveaux inégaux en terme militaires et navals, en est un exemple flagrant.

  81. Félix GARCIA dit :

    Fin du MGCS, du SCAF etc …

    « Diplomatie et politique étrangère : conférence de presse de Marine Le Pen | M la France »
    https://www.youtube.com/watch?v=xQE7ytvf-2s

    • Félix GARCIA dit :

      J’aurai du l’écrire dans l’autre sens :
      Voici en partie ce qu’annonce Marine LE PEN dans cette conférence de presse.

      • tschok dit :

        J’ai cru comprendre qu’elle n’attend pas que la France soit envahie pour collaborer.

        C’est la différence avec l’extrême droite traditionnelle: avant, ils avaient au moins le bon goût d’attendre que l’ennemi occupe le pays pour collaborer. Plus maintenant: on peut collaborer avant, d’où gain de temps.

        La défaite et l’occupation du pays ne sont plus le préalable nécessaire à la collaboration: l’extrême droite moderne s’est affranchie de la « divine surprise ».

        Faut dire que c’était quand même un peu handicapant.

  82. Alain d dit :

    Donc, le bricolage continue.

  83. Borda dit :

    êtes vous certain que des petits brouilleurs soient toujours utiles au XXI éme siècle, face aux nouvelles menaces ? Ne parle t’on pas d’armes électromagnétiques pour l’avenir (donc grosse puissance…) qui feraient l’objet de toute l’attention de la DGA. Alors il n’ y a pas péril en la demeure, mais dépêchons nous de développer cette arme électromagnétique !

  84. La braise dit :

    Le capitaine de la frégate est électrosensible c’est pour ça

  85. Gaulois78 dit :

    Par cdej le 14/04/2022 à 08:36
    Équipements militaire

    Cela fait des années que la Marine Nationale fonctionne ainsi…
    A l’époque des 2 PA Foch et Clémenceau le second ne pouvait partir que lorsque l’on avait récupéré des pièces de fonctionnement sur le premier rentré à quai
    Il en était de même avec les avisos A69 et beaucoup d’autres bâtiments…
    donc rien ne change sinon les discours d’intention !