Pour le chef de la diplomatie de l’UE, la décision de l’Australie d’annuler l’achat de sous-marins français est « rationnelle »

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

117 contributions

  1. Czar dit :

    tiens, juste au moment oiù les premières voix en Australie commencent à souligner le caractère aventureux de la décision (cf article de meta-defense du jour)

    « Le rope, nautr avnir seu sent koi on seré rihin »

    • Félix GARCIA dit :

      « La rope » pour le coup : la corde.
      ^^

    • MAS 36 dit :

      CSAR remettez votre cagoule on vous a reconnu.
      CSAR : Comité Secret d’Action Révolutionnaire : organisation politique clandestine de nature terroriste (1934/1939) idéologie : nationalisme français, anti-républicaine, anti-communisme, antisémitisme. (Encyclopédie Universalis).

      Apparemment n’ a pas poursuivi de longues études vu les fautes d’orthographe.

  2. Czar dit :

    (300 comms à l’aise sur ce sujet le taulier retrouve un peu la main avec la succès somme toute relatif de l’article-bombe sur la nouvelle fiche de paie….)

    • Wintercome dit :

      ça fait des mois parlait toujours la même chose, un contrat a été torpillé par vos maîtres USA, la France est en deuil,
      c’est fini, la vie continue, l’ambassade a retourné à Washington, la vie d’esclave est reprise.
      https://bit.ly/3AowdX8

      • Czar dit :

        Obligé de travailler après 20h ? me dis pas que t’avais investi tout ton pécule en actions Evergrande ?

      • Pascal (l'autre) dit :

        « c’est fini, la vie continue, l’ambassade a retourné à Washington, la vie d’esclave est reprise. » Moi j’aime bien les abrutis qui parle d’esclavage porte parole d’un pays qui a instauré le « crédit social » Vous la supportez bien votre laisse petit coolie?
        https://www.francetvinfo.fr/monde/chine/video-chine-tout-est-sous-controle_3629697.html
        Le tout est de savoir ce qu’est l’esclavage!
        Sinon « intercomm/hygiaphone le lien sur les graves problèmes de l’Eglise catholique quel est le rapport? A moins que vous ayez été tripoté par un membre du P.C.C dans votre prime jeunesse! Mélancolique?

      • Stoltenberg dit :

        La vraie vie d’esclave c’est surtout celle d’un citoyen soumis à la dictature rouge de la Chine communiste… Le truc marrant c’est que M. Lagneau peut vous supprimer l’accès à vos points de bon citoyen faciles en un seul clic. La prochaine fois il pourra vous demander de lui rendre un certain nombre de services avant de condescendre à publier votre logorrhée de propagande.

  3. MrFrenchmat dit :

    Le commentaire de M. Borell fait l’objet de titres « putaclics » censés indigner, mais il est évidemment juste. De la part des US et de l’Australie, et peut être même du UK qui se complait dans son rôle de serf des USA, il s’agissait de la meilleure décision à prendre.
    A nous maintenant d’être rationnels et de choisir : a-t-on confiance dans un allié pareil (avec des amis comme ça, pas besoin d’ennemis…) et veut-on lier notre destin à eux dans une guerre éventuelle contre la Chine, où bien prendra-t-on acte de ce tournant pour tracer une 3ème voie, une « Global France » qui ne serait pas alignée sur les US?

    Il faut espérer que les Allemands nous autoriseront à avoir le courage de cette 3ème voie, puisque manifestement nous ne pouvons l’envisager en dehors de l’Europe. J’en doute, puisqu’ils veulent avant tout vendre leurs voitures à qui en veut.

    Reste l’attente, quasi masochiste, d’un prochain affront, le der des der, le coup de pied aux fesses qui sera assez fort pour nous donner l’élan de trouver notre voie. Et la tristesse d’en être réduit à ce maigre espoir

    • Nexterience dit :

      La confiance n’est pas binaire tout ou rien.
      D’ailleurs, nous sommes très proches des anglais sur certains sujets et véritablement ennemis économiques sur certains pans du cyber.
      Si la 3e voie est celle des non alignés, la 4e est celle qu’on va prendre: je pense que cette trahison entre alliés supposés nous permet de monnayer quelques concessions américaines (marché grec?, UE de la défense?) et pour qu’on arrête de pourrir leur image.
      Et on reste stratégiquement allié avec beaucoup de méfiance.

  4. kolmibob dit :

    Au-delà du faux pas politique, j’invite M. Borrell a prendre connaissance de cet état des lieux => https://www.meta-defense.fr/2021/10/08/sous-marins-la-decision-du-gouvernement-australien-de-plus-en-plus-contestee-en-australie-et-aux-etats-unis/

    • Math dit :

      Oui, l’analyse est nuancée. Au moment où les Australiens vont faire face à la plus forte pression, ils seront totalement à poil. En étudiant le calendrier, ils auraient pu revenir à la raison, où à tout le moins équilibrer leur commandes pour assurer leurs arrières. Un sous marin nucléaire d’attaque est mieux qu’un AIP, mais un AIP dispo est mieux qu’un Collins ou que rien du tout, surtout avec le tonnage chinois qui ne cesse d’augmenter. Le choix d’être à poil pendant 20 ans est discutable. D’autant que l’aéronavale Australienne ne peut aligner que des F18 avec Harpoons pour le moment. Et les Harpoons manquent de vitesse, d’allonge et de punch. Ils vont les contrôler comment leurs fameux détroits? Ça me rappel 1940. La France a passé des commandes pour des centaines d’avions qui n’ont jamais été livrés, parce qu’on a perdu. Leur seul garantie est l’arsenal nucléaire américain. A voir le moment venu qui jouera avec ses missiles nucléaires, intérêts vitaux, etc, etc… Pour le reste, la partie semble malheureusement bien mal engagée.

    • Edgar dit :

      Très bon article.

  5. Sildave dit :

    Et voilà rappellé à l’ordre …..comme les autres ! On voit bien qui est le patron US ! Les Français ne sont bon que pour financer à perte l’institution puisqu’ils n’en tirent AUCUN bénéfice, tout en étant le deuxième plus gros contributeur après l’Allemagne, pour qui c’est JACKPOT avec une ballance commeciale massivement positive.
    Voilà la réalité de notre monde ! Mr Borell s’est rappelé qu’il voulait faire carrière tout simplement, tout comme les futurs dirigeants Allemands sans doute ! Macron est un aventureir fraichement arrivé qui a joué et gagné sur un malentedu ! Du coup il croit en sa chance pour pêcher plus gros ! Le prix a payer sera catastrophique pour la France, ça a déja commencé !

    • Dibita dit :

      Quand Macron partira, il ne laissera que désillusion ! C’est un prometteur de beau jours comme on dit chez nous, un séducteur ! Ça donne du bonheur et de l’espoir aux gens mais que voulez vous qu’il change en profondeur en 2 quinquénats ?
      Avant lui, il y avait Flamby qui voulait faire payer les riches, et après lui il y aura peut être un apparatchic climatorévolutionnaire qui ne voudra plus entendre parler d’armements ! Eh oui, la démocratie a ses limites !

    • Stoltenberg dit :

      Les Français ont surtout pris des mauvaises décisions quant à leur politique internationale dans la région et ils sont en train d’en payer les frais. C’est idiot de parler du multilatéralisme, de la nécessité de défendre les droits de l’homme et le climat, dans une région où les tensions montent de plus en plus et où des blocs d’alliances sont en train de se créer pour répondre à cette menace. C’est un discours qui aurait pu intéresser quelqu’un dans les années 2000 ou 2010, mais plus maintenant. En gros avec ce discours stérile, dépassé et mal choisi, la France constitue de moins en moins un partenaire intéressant pour un certain nombre de pays. La France a du mal à vendre de l’équipement à une proportion grandissante de pays qui se sentent menacés. Le flanc est de l’OTAN, maintenant le Pacifique (sauf l’Inde qui, pour des raisons historiques, préfère ne pas acheter américain). L’exemple de la Grèce montre que le problème est dû à la posture politique et non pas à la qualité du matériel proposé.

  6. Jre dit :

    Soit, cela dit il serait temps de tourner la page. Oui les USA apportent plus de poids que la France dans cette région (voire partout en termes d’effectifs), oui des SNA c’est mieux que des sous-marins conventionnels, oui la forme n’y était pas.
    Après, comme cela a été souvent dit, le commerce ne s’encombre pas d’etats d’âme.
    Ce qui est surtout dommage c’est que ces SNA risquent d’arriver bien tard, 2040 environ…
    Où en sera la Chine en 2025, 2030, 2040 ?
    Quid de la Nouvelle Calédonie qui sera peut être « chinoise » , de Taipei, des Philippines et de toutes les îles de la région ?
    Et si la Corée du Sud et le Japon voulaient aussi des SNA ? Comment leur dire non ? Ils sont juste bons à acheter mais uniquement ce que l’on leur propose ?
    Et même si les US disaient oui, cela nous mène à quelle échéance ?
    L’avenir s’annonce bien sombre dans la région.
    D’ailleurs, je ne suis même pas sur d’une implication américaine si Taipei tombait…
    Trop de conséquences pour riposter ou les aider… donc il passe quoi ? Un compromis diplomatique jusqu’à la prochaine annexion ?

    C’est dur de vouloir être le shérif du monde.

    • Math dit :

      C’est surtout dur de maintenir une ligne politique avec de moins en moins d’équipements, quand côté chinois ils ont ce qu’il faut et que les stocks augmentent.

  7. Bricoleur dit :

    L’ affaire n’est pas terminée. Editorial SUD-OUEST ce jour: « Côté australien, il s’avère que la décision d’acheter des submersibles nucléaires américains ne fait pas l’unanimité en Australie même ». Le lobby anti-nucléaire australien est déjà ancien. Le PM Morisson sera peut-être « dégagé dans moins de 2 ans … 2 ans, c’est peu en matière d’équipement lourd miitaire.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Côté australien, il s’avère que la décision d’acheter des submersibles nucléaires américains ne fait pas l’unanimité en Australie même ». » Cependant on peut se poser la question : » Ces critiques sont elles le fait de légitimes et sincères doutes et récriminations où sont elles plutôt à visée électoraliste » L’opposition est dans son rôle de critiquer toutes décisions de l’équipe en place! Pas absolument certain qu’ils « œuvrent  » pour nos intérêts!

  8. Trent dit :

    Rationnelle je ne sais pas. Elle est dictée par une forme de tribalisme anglo-saxon et une peur irrationnelle.
    Les EU ne vont jamais faire de transfert de technologies sérieux aux Australiens, ils leur laisseront des miettes.
    L’industrie nucléaire Australienne est inexistante donc je ne vois pas comment entretenir de tels appareils en Australie.
    Bref, les Australiens sont retournés dans leur zone de confort (à la niche diraient les mauvaises langues) bien au chaud car dehors, il fait froid, sombre et ça fait peur.

  9. NRJ dit :

    On n’a jamais critiqué la décision australienne d’acquérir des SNA sur un manque éventuel de rationalité. On critique cette décision car on nous a poignardé dans le dos et on s’est foutu de notre g…..

  10. Félix GARCIA dit :

    Du coup, je propose la combinaison de patrouilleurs, de drones aériens et maritimes (comme le « DDO » et le « Patroller »), de dirigeables (comme ceux de « FLYING WHALES » [équipés de radars, sonars, bouées, leurres, mines, torpilles, roquettes et missiles ?]), avec un avion de patrouille maritime par « ensemble territorial », et quelques hélicoptères pour le déploiement rapide.
    Avec, comme le disait certains, les radars et la défense anti-aérienne qui va bien.
    Favoriser une flotte de pêche artisanale conséquente ? 🙂
    Des « Polard Pod militarisés » adaptés aux eaux locales ?
    Des bases navales dérivantes / mobiles, en partant des propositions de « HaceWave » ?
    Des réseaux de mini-stations (non-habités) sous-marines dédiées à la détection et au combat qui soient « actives et/ou passives » ?

    Voilà voilà, je retourne à mes affaires.
    ^^

  11. Ah Ca ! Z arrive ! dit :

    Mort de rire…

    Pif paf et une autre dans les groins des messieurs Macrotte et Le brillant !

    Ils en ont des copains sympas ces ​deux danseuses…
    Ils continuent de le recevoir dans leurs ognons européistes.

    Quel affront, mais ils ne diront rien… Ils ont l’habitude et les réflexes de laquais !

    Allez Z débarrasse nous de ces traitres.

    • Courmaceul dit :

      Caïus Detritus ne vous débarrassera de rien. Tenez, y a Mengele qui vous attend pour la troisième tournée.

      • Ah Ca ! Z arrive ! dit :

        Soyez plus précis, de qui parlez-vous ? Il en a deux avec Macrotte comme générale en chef des docteurs Mengele.
        1. Le Ver-anus avec sa potion génocidaire et avec ses bébés génétiquement modifiés.
        2. La Blanquette avec ses opérations transgenre sur enfants.

        C’est beau le socialisme mondialiste…

        Au fait Courmacel, quelle opération avez-vous choisi ?
        Non ! Ne nous dites pas que vous avez un penchant Zoo-amour.

        • Courmaceul dit :

          En parlant de penchant, avant, votre pseudo était « Ah Ca ! »; mais, avec l’arrivée de Caïus Detritus » votre pseudo, maintenant, est « Ah Ca ! Z arrive ! » Cette capacité a adopter le premier gnome venu est fabuleuse ! Perso, j’appelle cela le syndrome de l’anus orphelin. Bonne ….dégustation ! 🙂 🙂 🙂

      • Grrr dit :

        Bien vuuuuu !!!!! , ha ha haaaaa
        Même gueule , même rôle

  12. PicNicDouille Cémoi Landouille dit :

    comme il est dit, il faut séparer le fond et la forme. Sur la forme, la manière, est inacceptable! sur le fond, même si on le regrette, un contrat peut être rompus et dans ce genre de contrat, notament parce que la géopolitique varie dans le temps…

  13. Guillaume dit :

    C est enfoncer une porte ouverte.
    Faire un revirement comme cela et creer une crise on se doute bien que c est pour des raisons rationnelles.
    Une trahison c est toujours rationnel. Si on franchis le pas c est toujours qu il y a un interet personnel a le faire.

  14. wololo dit :

    Au nom de qui le chef de la diplomacie europeenne parle t il? Et à qui s adresse t il avec quel mandat? Il n a aucune voix. Seulement ce que kes chanceleries européennes lui autorise de dire. Alors quand la France va t elle commencer à utiliser ses leviers pour faire comprendre que cette Europe ne nous convient pas?

  15. patex dit :

    Cet homme parle au nom de qui ?

    • LucienB dit :

      En notre nom. Et aussi au nom de toute l’Europe (UE). Il est là pour le dire parce que c’est nous qui l’avons mis dans la position qu’il a occupée par nos choix électoraux au cours des 40 dernières années.

  16. Arthur dit :

    C’est toujours rassurant de savoir qu’on a des « alliés » bienveillants au sein de cette stupide UE…

  17. Camberra n’aura rien, ils ont juste payé pour une assurances vie 5 étoiles et puis c’est tout.

  18. philbeau dit :

    Hé hé ! question coup de poignard dans le dos , en voilà un autre , même s’il s’agit d’un petit canif , voire d’un couteau de dinette pour enfant , vu ce que pèse ce monsieur et ce qu’il représente dans les affaires internationales . Mais bon, on appréciera là encore la manière dont Bruxelles remercie les européistes français , adeptes d’une sorte de sado-masochismequi les fait aimer les coups (bas) de l’UE , et ne les dissuade en rien de continuer à présenter leur …dos . Une prochaine séance à venir avec le dossier des pêcheurs français . On aimerait voir ce pays représenté par d’autres que ces mollassons technocrates , capables de coups d’éclat pour se faire entendre , comme les polonais par exemple . Que les paillassons français à Bruxelles sont les plus en flèche à critiquer .

  19. LucienB dit :

    Un autre coup de poignard dans le dos, cette fois de M. Josep Borrell. Les intérêts français ne sont jamais pris en compte par les bureaucrates européens. La France est censée servir l’UE (et l’Allemagne), mais l’inverse n’arrive jamais.

  20. Prcrd dit :

    Stratégiquement parlant oui. Cependant les Aussie cherchaient des sous marins remplissant plutôt un rôle défensif (sinon ils auraient choisis dèsle debut un sous marin àpropulsion nucléaire offrant une plus grande autonomie sous mer, et un rechargement tous les 30 ans de pile en théorie), et surtout pas nucléaire. Car les Kiwi refusent tout bâtiments nucléaire dans leurs eaux. Leurs demande étaient en 2016 des SNA. Point le débat devrait s’arrêter là. Ils avaient pesé le pour et le contre de ce type de SM. Cela leur auraient permis de ne pas avoir une posture trop agressives dans la région envers la Chine pour ne citer qu’elle.
    D’autant plus qu’ils sont totalement incapable de construire quelconque sous marins et encore moins à propulsion nucléaire.
    Pour rappel les ancien SM Aussie sont ceux de la classe Collins de conception Suédoise.

    – Étions nous réellement gagnant avec une retombé de 8 milliards pour Naval Group ?
    – Aurions nous accepter un transfert de technologie si on leur filé nos Barracuda ?
    (Quasi certain que non, donc les Aussie étaient déjà au courant qu’il ne pourrait obtenir de nous des SNA-SSN, donc alors ils ne souhaitaient tout simplement pas de SSN) . Donc pourquoi finir par en acheté ?

  21. Sun Tzu dit :

    On savait que la majorité des pays européens étaient des suiveurs et des vassaux de la politique américaine, dont l’OTAN est une arme politique et économique sur l’Europe… alors le fait que la France vendent des sous-marins , ça les dérange car de nombreux politiciens européens risquent de perdre leurs commissions ; alors peut il nous dire s’il touche des pots de vin de ses amis américains ?

  22. yixit dit :

    Une belle sa**pe ce Borrell.

  23. Alain d dit :

    Donc rien de nouveau, nous manquons moyens, mais aussi d’initiatives et de clarté.
    Ces territoires, sont ils français?
    Oui !
    Mais ils ne sont pas traités à égalité des plus riches, de l’hexagone.
    Inutile de se vanter d’avoir le 2ème domaine maritime, si nous ne sommes pas capable de le protéger militairement, déjà lutter contre les diverses pillages et trafics.
    Les courtermistes n’ont peut-être pas encore capté que les minerais à terre vont faire défaut, et qu’il est débile de « faire des plans sur la comète », si nous ne somme pas capables de préserver nos richesses en mer.
    Parce que les extractions de minerais en mer, c’est déjà activé, et ça va s’amplifier, bien avant que nous soyons capable d’industrialiser sur une autre planète.
    Encore faudrait t’il que, sur la Lune ou Mars, cette activité soit rentable. Ca j’en doute, et puis ce n’est pas très raccord avec la COP-21. Sauf à trouver le moyen d’extraire, de transformer et de transporter vers la terre à un coup plus bas que les industries bas carbone qui vont fleurir sur terre. Et « ce n’est pas demain la veille » !
    Oui bas carbone et non pas ‘zéro carbone’ qui est une grosse fumisterie.
    La conception d’un fil textile, d’un verre, d’un feuille de papier, d’une aliment, et leurs transports, utilisations et recyclages généreront toujours du CO2, entre autres pollutions.
    On pourra minimiser les dégâts, mais pas plus, le CO2 n’est pas le seul poison sur terre !
    On va déjà consommer plus d’énergie pour tenter de diminuer le CO2. Ce n’est pas gagné !
    Déplacer ou masquer les problèmes n’est pas une solution à long terme.
    Les seules énergies inépuisables, ou presque dont nous disposons, sont les rayons solaires, les courants et marées, les vents, les barrages hydrauliques, la géothermie. Et le trop plein d’eau, puisque les mers montent, utile pour casser H2O : H2 et O2.
    Je n’oublie pas le nucléaire, pas mieux au magasin ce jour.
    Ca peut donc être jouable pour l’énergie, mais à un horizon très très lointain.
    Pour cela il faut faire confiance à nos centres de recherche.
    Mais nous auront toujours besoin de minerais, de chimies et d’engrais.
    Là encore c’est la R&D industrielle (+ l’IA) qui permettront de minimiser les quantités de matières et d’énergies et de perfectionner les recyclages.
    Pendant que je pianote sur le clavier > je dépense d’énergie > miam miam > nourriture > évacuation des déchets > traitement des déchets. Et patatras, mon bilan carbone se prend déjà une claque.
    Et quand je vais appuyer sur la touche entrée à la fin de ce message, une autre claque.
    Sans tenir compte de mes ordinateurs et portables à obsolescence programmée, et de ma facture EDF, etc.
    Bon, je vais aller faire des courses, plus rien à manger, TC, voiture ou trottinette?
    Zéro carbone, juste en rêve ou en communication !

    • Fred dit :

      La terre est capable d’absorber une certaine quantité de CO² et autres gaz à effet de serre.
      Le but est de cesser de dépasser cette capacité d’absorption.

  24. Lassithi dit :

    Il a raison ce Monsieur.
    Les tocards en place chez nous depuis 40 ans rêvent de se débarrasser de la nouvelle Calédonie.
    De toute manière, mis à part de gros zodiac on a plus rien sur place.
    Par ailleurs le pseudo soutien de l’UE est uniquement de la posture. Ils sont tous larbins des US.
    Il faut savoir regarder la réalité en face.
    Pas besoin d’ennemi avec nos amis actuels.
    Va falloir songer à s’ouvrir les neurones.
    2022, année du changement ?
    En Pologne certainement.

    • Courmaceul dit :

      La deuxième est pour moi, si si, j’insiste.

      • Lassithi dit :

        Toujours aussi puissant dans vos réponses. Une certaine vacuité analytique sans doute ou plus profonde ?

        • Courmaceul dit :

          Ceux sont les propos de l’entité biologique qui auto-règle la « puissance » de ma réponse.

  25. Jul dit :

    En gros la france ce fait baiser et tout le monde et content celle-ci en tête. Incroyable et complètement délirant, c’est la qu’on voie le niveau de la france.

    • Ah oui, dit :

      Un peu comme votre orthographe ….

    • Pascal (l'autre) dit :

      « En gros la france ce fait baiser et tout le monde et content celle-ci en tête. Incroyable et complètement délirant, c’est la qu’on voie le niveau de la france » Rien qu’à vous lire
      effectivement nous constatons le niveau! Infoutu de ne serait ce que de mettre un « F » majuscule à « France »! Vous en êtes un vrai, un vrai de vrai, ………………………un vrai chef!

  26. Pascal (l'autre) dit :

    Ah les responsables européens! A se demander s’ils sont même responsable d’eux!
    Borrel ou : » c’est pas normal mais en fait c’est normal »! qu’avait été sa réaction quand Ursula von der Leyen avait été humilié par Erdogan lors d’une visite protocolaire à Ankara? Pas de souvenir en tout cas d’une quelconque réaction! Et par le passé la sémillante et joviale Catherine Ashton qui suite à l’attentat de Mohamed Merah contre une école juive à Toulouse : » Cela me fait penser aux enfants palestiniens »! Des aigles!!

  27. Eric dit :

    Merci de confirmer ce que nous étions un certain nombre à souligner depuis le début, une fois mise de côté la colère face à la méthode américano-australienne. Quand on veut conclure un partenariat stratégique, il faut être deux : plus encore qu’un partenaire industriel, l’Australie cherche des alliés militaires fiables face à une Chine qu’elle perçoit aujourd’hui comme une menace. C’est la faute stratégique de nos décideurs de ne pas l’avoir compris, c’est leur faute aussi depuis des décennies d’avoir réduit notre présence militaire dans la zone indo-pacifique à rien ou presque : comment on peut espérer peser dans un espace aussi immense avec quelques milliers de soldats d’infanterie légère, une dizaine de bâteaux hors d’âge ou sous-armés et zéro avion de combat, à l’exception d’un ou deux Atlantique2 de temps en temps ? Il suffit de jeter un coup d’oeil aux capacités militaires de pays comme la Chine, l’Inde ou même… l’Australie pour voir que nous sommes totalement inexistants ! Un dernier mot : on se gargarise chez nous de posséder le « deuxième domaine maritime au monde »… En oubliant qu’on ne possède que ce que l’on peut défendre. Nous risquons fort de l’apprendre à nos dépens dans les années qui viennent.

    • TRENT dit :

      Pfff toujours la même rengaine … céla foto prézidan !

    • NRJ dit :

      @Eric
      Il s’agissait avant tout d’un partenariat industriel. Je vous rappelle que l’Allemagne était également en lice avec TKMS pour obtenir ce contrat du siècle qui n’en était pas un. Votre argumentaire est juste faux.

      Sinon, je vous rappelle que notre seule attache là-bas est la Nouvelle-Calédonie qui va demander bientôt son indépendance. Pourquoi installerait-on une base si loin de la métropole pour en partir après ?

      • Fred dit :

        Pas oublier Wallis et Futuna et les Terres… Australes.

        • NRJ dit :

          @Fred
          Mouais… Je doute que Wallis et Futuna aient les capacités de supporter l’arrivée de SNA voire de PA….

        • Philippe dit :

          Effectivement de 1942 à 1946 les américains ont installé une base à Wallis. Donc « qui veut peut ».

    • Frank dit :

      @ Eric Eh oui, tout juste.
      Et, une fois le soufflé d’indignation retombé, et le début de révélations sur le « contrat du siècle », on s’aperçoit que le-dit contrat n’était pas aussi à notre avantage que présenté, vu les concessions de transfert du contrat qui sont dévoilées, et attendons la suite. Des discours, comme des justifications et des postures.
      Ce contrat à 60% de Make Australia, coques vides équipées US, et donc contrôlées par eux.
      Le bon coté, comme d’habitude, c’est d’attendre.
      Les 126 Rafale pour l’Inde, autre « contrat du siècle », puis ensuite 36, lui aussi signé par Le Drian. On attend.
      Sauf que l’Inde en a annulé 110, pour privilégier son Tejas, tout en continuant d’agiter la carotte du Dollar, et le bâton des transferts. On verra.
      Mais vous avez raison de souligner l’incohérence, entre nous refuser les moyens de notre souveraineté, et croire que l’on va vendre cette dernière sur étagère à nos maitres par délégation bien ordonnée.
      Il restera deux choses amusantes sur cette affaire, qui s’est curieusement évanouie de nos préoccupations:
      – la vitesse avec laquelle notre indignation s’est dissipée, avant de rentrer dans le rang qui nous est assigné.
      – le temps, et le prix, et non la valeur, que vont mettre nos amis Australiens pour remplacer leurs Collins.
      « En oubliant qu’on ne possède que ce que l’on peut défendre », dites-vous?
      Rigolo d’espérer défendre nos tropiques, quand on est incapable de se défendre sur place, non?
      Comme de constater que nous avions encore un MAE, vu notre insignifiance diplomatique, je croyais la fonction supprimée.
      Le contrat du siècle, ce n’est pas des sous marins ou des Rafale, c’est l’illusion de choisir, et la soumission que nos « décideurs » nous ont imposé, mais comment leur en vouloir, ils ont été élus dans l’allégresse, et nous n’avons que ce que nous méritons. En attendant le prochain et blindé « contrat du siècle ».
      La connerie, c’est imparable, c’est ce qui fait son charme, et c’est pour cela que l’on vote.
      Ensuite…

  28. breton dit :

    Mais qu avons nous a faire de cette europe molle et lache….accrochee comme un morpion aux basques des americains….Prenons le large !

  29. Fralipolipi dit :

    Josep Borell : Espagnol.
    Navantia, « grand fournisseur » de la marine australienne de ces 10 dernières années, et également concurrent de Naval Group sur le marché export des sous-marins : Espagnol aussi.
    .
    Rien d’étonnant à ce que ce monsieur n’arrondissent les angles au maximum pour éviter d’égratigner son … plus gros client export !

    • m dit :

      Oui ben le S80, on l’attend encore. S’il y a bien une chose que Navantia a mérité, c’est tous les déboires du S80… Comme on dit vulgairement, et à propos dans ce cas, bien fait pour leurs gueules.

      • Fred dit :

        Tu exagère, les S-80 sont très réussis au niveau vitesse de descente dans les profondeurs ;o)

        Ils auraient pu faire pire en s’en apercevant plus tard : c’eût été fort drôle de le constater en le voyant couler en sortie de radoub.

    • Charognard dit :

      @ Fralipolipi
      L’hélicoptère Tigre MKIII sera fzit en Espagne:
      https://mobile.twitter.com/fiv_consulting/status/1444963938593034245

  30. Guillon dit :

    On aurait dû commencer par se retirer du cdt de l’OTAN et se detacher de l’UE pour des décisions comme celle là.macron est un vassal trop discipliné

  31. JF dit :

    On pourrait croire qu’ils (nos élites apatrides de cœur) finiront par comprendre. Mais non, aujourd’hui même, ils frappent sur la Pologne (dont sa vassalisation aux USA, tout comme nous me répugne) après que la haute instance juridique dit clairement que le droit constitutionnelle polonais est supérieur aux lois de UE. Le reste des prérogatives qui sont encore dans nos mains (enfin dans les mains de traites à la nation) ont un avenir bien incertain, tout comme le futur de la nation française.

  32. Patbdx dit :

    On reparlera de tout ça l’été prochain. En juin, les australiens voteront pour élire leurs députés, et donc le choix du premier ministre. Si le parti en place perd ces élections, tout sera sûrement remis à plat pour les sous-marins. Car avec le nucléaire, les australiens font le choix d’une totale dépendance à un autre pays. Ils ne fabriqueront rien sur place et devront tout importer, là où le contrat avec la France prévoyait une production locale. Economiquement, les retombées étaient énormes pour l’Australie où l’argent restait finalement en grande partie sur place alors qu’il partira entièrement vers les USA (ou la Grande-Bretagne).

  33. lucas dit :

    L’enfumage du siècle ! Tout le monde tombe dans le panneau; tous les politiques, tous les journalistes, tous les commentateurs, et même la plupart d’entre vous ici.
    L’AUKUS et les sous-marins sont 2 problèmes DISTINCTS.
    Afin de planter les français, on a joint les deux pour ne faire qu’un sujet. C’est fabuleux car pas une personne au monde n’est capable de dire en quoi l’AUKUS fonctionnera mieux ou moins bien avec des SNA US qu’avec des sous-marins français, nucléaires au besoin, et qui plus est équipé d’un système de combat US. UN SYSTEME DE COMBAT US !!
    L’AUKUS, dont seule l’Australie est à même de décider ou non si c’est de son intérêt, n’a aucun rapport avec une quelconque nécessité de changer le pays d’origine des sous-marins. Aucun. La proclamer en même temps que l’annulation du contrat avec la France ne sert qu’à une chose: planter les français pour leur piquer le contrat par effet d’aubaine. Le fond de l’affaire est là et il est simple: dans cette affaire de sous-marins, l’AUKUS est quasiment hors-sujet. Et tout le monde ne parle que de ça !!
    Je n’ai pas souvenir d’avoir vu un enfumage fonctionner aussi bien, c’est impressionnant. Bravo les anglo-saxons ! Chapeau bas.

    • Fred dit :

      @ lucas

      ? Ah bon, tu ne vois pas de lien entre les deux ?
      Pas grave, tu n’es pas aux affaires.

      • lucas dit :

        On va passer outre l’agressivité stupide et « twitterienne » de votre réponse… Je n’ai pas dit qu’il n’y avait aucun lien entre la création de l’AUKUS et l’annonce de la fin du contrat Attack. Bien évidemment qu’ils sont liés. De fait. Mais ils ne le sont que par effet d’aubaine commerciale. Et leur annonce simultanée crée cet effet d’aubaine. C’est du pur enfumage à des fins mercantiles et non stratégiques. L’AUKUS fonctionnerait tout aussi bien ou mal peu importe avec des Barracuda/Suffren sous sytème Lockheed Martin qu’avec des Virginia; son efficacité ou la pertinence de sa création n’ont aucun rapport avec le pays d’origine des SNA qui équiperont l’Australie. Qu’ils soient français ou US ne change rien à l’AUKUS. Strictement rien. Oui, les deux sujets sont liés, et c’est bien ça l’enfumage formidable dans cette affaire: ils l’ont été volontairement et à dessein par cette annonce simultanée alors que ce sont deux questions distinctes. Sans la simultanéité de ces deux annonces, il eût bien plus compliqué de justifier ce qui n’est qu’un vulgaire plantage de contrat sans aucune justification stratégique.

    • EchoDelta dit :

      Totalement d’accord avec vos commentaire. J’arrive pas moi non à comprendre en quoi AUKUS est incompatible avec les SM français. Mais je pense que l’affaire n’est pas encore plié : on eut encore se rattraper.

      • Frank dit :

        @ EchoDelta Cet article devrait vous conforter:
        https://www.meta-defense.fr/2021/10/08/sous-marins-la-decision-du-gouvernement-australien-de-plus-en-plus-contestee-en-australie-et-aux-etats-unis/
        Et sa conclusion est intéressante et judicieuse.
        Une fois l’humiliation digérée, mais pas oubliée, c’est vrai que faire une offre de 8 Suffren aux Australiens, et bien la médiatiser, mettrait chacun au pied du mur.
        Cela aurait de la gueule, mettrait aussi les Australiens, surtout leur opinion publique et ses représentants, face à leurs véritables responsabilité et allégeance, et nous ferait de la pub et de belles lignes de crédit auprès d’acheteurs potentiels, sous-marins ou autres choses.
        Je crois aussi que cette affaire n’est pas terminée, l’attitude du coq outragé est puérile.
        Les deux dernières phrases de cet article bien orienté contre nous est d’ailleurs savoureuse:
        https://breakingdefense.com/2021/09/in-surprise-move-us-uk-agree-to-share-nuclear-submarine-tech-with-australia/
        Vu les déboires de la classe Collins, croire qu’ils vont naviguer encore 15 ans va être intéressant à suivre, je crois.

        • lucas dit :

          Je ne partage pas toujours les analyses de Méta-défense, qui sont parfois une peu trop franchouillardes à mon goût pour être assez objectives. Donc je les lis avec plaisir mais avec un oeil critique. Par contre je reconnais que cet article offre clairement une excellente et judicieuse analyse.

      • LOUIS XIV dit :

        Précisément parce que dans la locution « SM français », il y a français …

  34. Momo dit :

    En fait la question c’est pourquoi cet ancien ministres socialiste espagnol dit cela.

    Evidemment il se doute que Macron va aimer, et la France en général ne plus le sentir pendant un moment. Alors?
    -Rassurer les us et l’otan que l’UE ne fera rien qui puisse les géner dans le domaine de la défense?
    -Rassurer les allemands et autres ‘tout-otan’ de l’UE que rien ne changera malgré les idées auxquelles personne (*) ne croit de macron & co? (*) ah non! crotte! la Grèce!
    -Rassurer indirectement les trucs que l’alliance militaire Grecquo-française ne changera rien à la bienveillance toute germanique de l’ue à leur égard? Même s’ils attaquent la Grèce?
    -Passer de la pommade à la xine en soulignant que l’ue ne fait rien contre eux, même pas ces maudits français que l’on remet à leur place grace aux anglos-saxons amis?
    -Permettre à Navantia, les chantiers navals espagnols, de continuer leur business avec l’australie en se distenciant plus encore de ces maudit français?
    -Montrer à titre personnel qu’il a la vision d’un possible futur président de l’ue?

    Ou alors peut-être tout ça à la fois…

  35. MAS 36 dit :

    Aurait on fait à M. BORREL une proposition qu’il n’était pas en mesure de refuser ?

    • Piet dit :

      Ben oui, une carrière longue et sans fin prématurée, avec un option de reclassement à l’OTAn ou dans un autre organisme international de type ONU ou ses compétences seraient grandement appréciées. Et ne me dites pas qu’en France c’est pas pareil ! Sauf que les USA en ont une bien plus …. que vous, pour parler trivialement !

  36. m dit :

    Décision rationnelle, peut être, mais pas sur le même plan que la décision de s’équiper des Barracudas.

    Pour la souveraineté et l’économie australienne, il fallait les Barracudas.

    Pour l’autodéfense d’urgence, c’est les USA.

    Mais ils n’auront pas les deux. Il sera bcp plus cher et bcp plus longs pour les australiens de construire leur sous-marin nucléaire, si jamais ils y arrivent d’ailleurs. Rappelons qu’ils n’ont jamais construit de sous-marins tout court !!!

    Donc il est évident que l’Australie sera un territoire militaire US, que les marins australiens ne seront qu’un vivier d’effectif supplémentaire pour servir sur les navires et équipements US, sur lesquels flottera peut être un drapeau australien pour faire genre.

    Bref, ils ont senti une urgence, ils ont agi en conséquence. Mais ils se sont assis sur bien d’autres choses.

  37. Plusdepognon dit :

    Comme l’a dit @ Félix GARCIA, avec des amis comme ça pas besoin d’ennemi y compris intérieur…
    https://www.marianne.net/agora/les-signatures-de-marianne/pour-le-porte-parole-des-macroniens-la-france-doit-laisser-son-siege-au-conseil-de-securite-de-lonu

    Pour le coup des sous-marins nucléaires australiens, c’est moins pour couler Naval Group (dommage collatéral) que pour sécuriser l’approvisionnement en uranium des USA.
    https://asialyst.com/fr/2021/09/30/comment-pacte-aukus-change-carte-etats-unis-australie-royaume-uni/

    Car les centrales nucléaires vont pulluler au XXIème siècle et pas qu’en Chine, l’Europe de l’est en est d’ailleurs un futur eldorado pour ce marché, que se disputent tous les constructeurs de réacteurs nucléaires du monde entier.
    https://www.liberation.fr/planete/2020/12/28/l-europe-centrale-derniere-frontiere-des-centrales-nucleaires_1809841/

    https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/nucleaire-le-monde-aura-bientot-besoin-de-plus-duranium-1344981

    Tesla étant déjà dans la place pour ceux qui suivent ça de très loin et en dilettante :
    https://www.capital.fr/entreprises-marches/nouvelle-caledonie-lusine-de-nickel-de-vale-rachetee-tesla-partenaire-1398793

    Car celui qui maîtrisera le circuit de distribution du cuivre sera le Roi de la voiture électrique (le nickel étant indispensable pour la « transition énergétique » qui n’est rien d’autres sue le déplacement de la pollution avec de colossaux enjeux miniers à la clef) :
    https://www.sciencesetavenir.fr/fondamental/materiaux/les-consequences-au-niveau-geopolitique-de-l-essor-des-batteries_153649

    En attendant on nationalise lespertes pendant que la privatisation des profits se délecte des possibilités des paradis fiscaux :
    https://www.capital.fr/economie-politique/nouvelle-caledonie-la-guerre-du-nickel-risque-de-couter-cher-au-contribuable-francais-1387124

    https://www.lemonde.fr/international/article/2021/10/06/pandora-papers-une-onde-de-choc-mondiale_6097338_3210.html

  38. Expression libre dit :

    Passons à autre chose…par exemple les drones sous-marins sur quoi Naval groupe doit travailler. Laissons les US et la perfide Albion en prise avec la Chine et repartir avec la queue entre les pattes. Si vous croyez que la Chine va se laisser faire. En cas de guerre , tout s’écroule, la Bourse, la croissance mondiale, vos comptes en banque, oui, oui. Quant à la Défense européenne, une chimère, Borell vient encore d’en donner la preuve. Pour finir, il y-a vraiment des coups de pied au cul qui se perdent. Et on peut résister à sa façon…achetons français et relançons notre industrie. Eh oui, qui est encore capable en Europe de construire un avion de combat seul, un SNLE seul, un PA seul, un SNA seul, c’est nous. Les Allemands, les Espagnols et les autres …à la niche face à Biden.

  39. vasco dit :

    hors sujet

  40. Mila dit :

    On connaît très bien l’objectif des truands de la commission européenne et de leurs sbires masochistes au point de détester la France qui les a élevés et nourris et même dont ils se sont engraissés sans honte: c’est celle de leurs maîtres.
    https://mobile.twitter.com/KaplanBen_Fr/status/1419322990471286787

  41. Eugene123 dit :

    Y a pas à dire, l’UE est un vrai allié pour le France! 🙂

    Déjà que la France avait dû attendre plusieurs jours pour avoir un semblant de soutien, il aura fallu moins de temps pour que l’UE tourne sa veste et fasse un bébé dans le dos de la France…

    Cette UE est vraiment une m…

    • Paddybus dit :

      Meueueueueuh non… l’europe c’est des amis… des vrais, comme les chefs de la France y z’eme… de ce genre d’amis qui peuvent même nous dispenser d’avoir des ennemis…
      Le pire depuis déjà quelques années, c’est que nos meneurs arrivent à nier l’évidence… alors, c’est un autisme profond ou c’est un tel acharnement dogmatique qu’ils en avouent une bêtise crasse…???
      Pourtant les marques de mépris se suivent mais ils arrivent encore à s’échiner à nous rabâcher les fadaises de l’union qui renforce, de l’union sans quoi on n’existe plus, de l’union qui permet de faire des choses qu’on ne peut plus faire tout seuls……. c’est tout à la fois consternant et désopilant…

  42. AdrienBZH dit :

    S’il n’était que question de partenariat militaire les australiens n’avaient pas besoin de rompre le contrat : ils ont déjà acheté pour un sacré paquet de $ le renouvellement de leur navires de surface de premier plan par des frégates britanniques et le renouvellement de leur flotte de chasseurs par des F-35 américains, sans parler qu’une autre partie de leur flotte est espagnole (Navantia).
    L’alliance Aukus ne les obligeait pas sur le principe à annuler le contrat des sous-marins français. Ils auraient très bien pu intégrer cette alliance avec des sous-marins de Naval Group…
    Non ça va plus loin que ça : nous sommes +/- alliés sur le plan géo-stratégique, mais nous sommes surtout clairement dans une guerre économique très agressive et pour les anglo-saxons la France est un ennemi qui arrive en 3ème après la Chine et la Russie! C’était peut-être un coup de p*** de leur part, mais sûrement un coup de maître!
    Car ce qui est de loin le plus choquant dans l’affaire ce n’est ni l’Aukus, ni la rupture du contrat (dont les surcoûts sont surtout dûs aux exigeances australiennes, et les détracteurs dans cette affaire se sont toujours garder de souligner les retombées économiques locales), mais c’est la manière dont ça s’est fait : devant le fait accomplis, par voie de presse (nous l’avons appris en même temps, voir plus tard que des pays étrangers à cette affaire!). La trahison est là dans ce partenariat économique. Bref c’est la guerre économique, et les USA en tête sont des monstres ignobles dans ce domaine.
    Le coup des « désormais nous voulons des sous-marins nucléaires » est une vaste blague : nous sommes justement l’un des 4 seuls pays au monde à en avoir la pleine expertise!
    Nous nous sommes bien fait roulés dans la farine, et l’UE malheureusement n’est qu’une limace inerte dont on a rien à attendre dans ce genre d’affaire…

  43. farragut dit :

    « « L’Australie a décidé de renforcer ses liens militaires et militaro-industriels avec ceux qui pouvaient lui offrir la même protection », ainsi affirmé le chef de la diplomatie européenne. »
    En gros, M. Borell, représentant l’UE, est d’accord pour dire que l’Australie, à raison, ne considère pas l’UE comme un interlocuteur valable quand il s’agit de lui « offrir » une protection, alors que l’on parle de contrat d’armement militaire entre deux pays.
    Où est la « rationalité » là-dedans, si on ne parle pas de la même chose ? S’il avait été question de la rupture d’un contrat commercial de construction d’une usine de voitures allemandes en Australie, que n’aurait-on pas entendu de ce représentant pour dénoncer le comportement « irrationnel » du gouvernement australien s’il avait rompu le contrat avec Mercedes pour acheter une usine chez Ford ou GM !
    Si l’UE se déclare incompétente en matière de défense européenne « souveraine », pourquoi donner des satisfecit à la rupture d’un contrat militaire ? Pour justifier son propre choix (en fait, celui des pays « radins », dont l’Allemagne) à se placer sous parapluie nucléaire américain « gratuit » via l’OTAN ?
    N’aurait-il pas été plus simple de suggérer à l’Australie de rejoindre l’OTAN, tout en demandant aux USA d’étendre le champ d’intervention de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord à tous les océans de la planète Terre ?
    Il y a même un nom déjà tout trouvé pour cela: « Seven Seas Treaty Organization ». « Five Eyes », « Seven Seas », cela fait plus sérieux que AUKUS, simple alliance tri-partite… 😉

  44. Hermes dit :

    Bah en même temps… Beaucoup de franchouillard oublient de réfléchir ici.
    Néanmoins, c’est tout à fait vrai.
    On peut critiquer la façon dont se sont passé les choses car clairement ce n’était pas à faire ainsi.
    Mais pour la raison de briser le contrat et les apports AUKUS, y’a pas photos, contrairement à ce que certains disent, la France n’aurait jamais fourni de SNA à l’Australie.

  45. Fred dit :

    Josep Borrell ≠ Europe.

    Beaucoup de réactions binaires et outrancières, qui oublient le début du texte de Laurent Lagneau sur les soutiens européens et même certaines paroles de Josep Borrell lui-même.

  46. Piliph dit :

    J’ai une certaine tendance à regarder les aspects positifs des coups durs.

    Concernant cette vente de soums nucléaires US à l’Australie, je constate qu’un certain tabou non écrit a été violé par les US : la vente donc la dissémination, de la technologie des moteurs nucléaires pour soums. Or, il n’y a pas énormément de pays qui la maitrisent, cette technologie, et la France en fait partie. On peut anticiper que des pays comme l’Inde, le Pakistan, le Brésil, des pays du SE asiatique, voire des pays européens vont dorénavant vouloir des soums à propulsion nucléaire, et que la France pourra y trouver là un marché, antérieurement inexistant.

    En outre, ce coup dur devrait être l’occasion pour les experts français en la matière de lâcher la bride à leur imagination, pour tout un tas d’engins sous-marins, pilotés ou télécommandés, tel ce prototype développé en grande discrétion par Naval Group et récemment présenté au public, comme Opex vient de nous l’apprendre : http://www.opex360.com/2021/10/08/le-francais-naval-group-devoile-le-demonstrateur-dun-drone-sous-marin-autonome-oceanique/ : « Le français Naval Group dévoile le démonstrateur d’un drone sous-marin autonome océanique ».

    Enfin, j’y vois l’opportunité, si nous changeons d’équipe dirigeante, de ne plus être les « alliés automatiques » des USA dans l’espace IndoPacifique, et de pouvoir développer une stratégie prenant en compte nos propres intérêts dans la région – et pour commencer, de répondre de manière ad hoc aux actions déstabilisatrices des « pasteurs » australiens et/ou néozélandais auprès des Canaques et en faveur de leur indépendance, qui me semblent au moins aussi dangereuse, sinon plus, que les actions chinoises en la matière.

    Actuellement, la France est bêtement suiviste de la politique US sur Taiwan, par exemple, en organisant annuellement une opération FONOP (telle celle-ci en 2019 : https://www.reuters.com/article/us-taiwan-france-warship-exclusive-idUSKCN1S027E) qui ne nous rapporte pas grand chose, à part le risque que la Chine fasse passer un jour, et à bas coût stratégique, un message fort aux USA en coulant une frégate française hors d’âge et son équipage dans le détroit de Taiwan : qui ici serait prêt à parier sur une réaction US violente au cas où cela se produirait? Quelle réaction de nos « alliés » de l’UE? Quelle réaction française ? Bon, pas la peine de vous faire un dessin…

    Ce serait quand même bien de clarifier une fois pour toutes notre « stratégie indopacifique », qui aujourd’hui n’en est pas une : on prétend « contrôler » la seconde ZEE du monde – et l’IndoPacifique en constitue la plus grande partie – sans vraiment investir dans une Marine digne de l’enjeu : on court donc le risque de perdre ET des ressources ET la face en continuant comme ça. Soit l’IndoPacifique est stratégique pour la France et alors il faudra y investir des moyens, ou ça ne l’est pas et ce n’est plus la peine de prendre des risques pour rien. Il faudra bien trancher un jour ou l’autre, et on en a là l’opportunité.

  47. Dupuis dit :

    Au lieu de compter sur ses faux amis , la France ferait mieux de compter sur ses intérêts propres et faire du commerce avec des pays qui méritent une confiance réciproque ( souvenez-vous des MISTRALS invendus de Hollande ) . De toute façon l’ € , la Communauté Européenne des pieds-nickelé , l’OTAN , et nos chers alliés , n’ont qu’une idée , diluer la France dans un merdier pour qu’elle ne puisse plus se dépêtrer et disparaisse , de là aussi le forcing pour donner plus d’autonomie aux régions soit disant Européenne avec des petits barons à leur tête , qui haïssent la France et surtout son peuple .

  48. Petit scarabé dit :

    Si cette décision est rationnelle c’est que l’appel d’offre australien était irrationnel

  49. Courmaceul dit :

    Mr Borell, vos propos laissent à penser que cette affaire est close et les conclusions tirées. Moi, je pense qu’elle n’est pas finie et de loin.

    • Momo dit :

      Tu dis ça parcequ’il est espagnol et que le polisario te gratte un peu? ^^

  50. Charognard dit :

    Puisque l’on est sur la lancée, parlons aussi des hélicoptères MH-90 qui vont se faire jeter hors du ring australien par les MH-60 américains:
    https://mobile.twitter.com/towersight/status/1446759285413883907

  51. Durandal dit :

    RIP Europe.
    REP Europe (pour Czar)

  52. Plusdepognon dit :

    Un petit coup de projecteur sur une tête bien faite, qui est sortie de sa grotte de Lisieux pour l’occasion :
    Analyse de la course à l’ échalote des armements « stratégiques » en Asie du sud-est.
    http://dutungstenedanslatete.blogspot.com/2021/09/ok-boomer.html

  53. v_atekor dit :

    Vu les prix d’arrivées sur le marché des soum’s US et vu le prix qui sera encore plus cher, le mieux est que NG propose sa solution avec chaufferie nuc’. Pas pour les vendre mais pour rappeler qu’ils sont moins chers et dipos 10 ans avant.
    .
    Au passage ils rappelleront que l’augmentation du prix de 50G $ australiens à 80G$ est la conséquence d’une augmentation de cible de 8 à 12 sous-marins et un peu d’inflation… Et que les US s’apprêtent à baisser la cible de 12 à 8 sous-marins pour plus de 100 milliards dispos 10 ans après….

  54. basstemp dit :

    Pour de nombreux français aujourd’hui convaincus comme moi, le Frexit sera largement rationnel lui aussi …

  55. Desquins dit :

    L’Europe… combien de divisions?
    A prendre dans tous les sens du terme!