Londres débloque 200 millions d’euros pour une nouvelle classe de sous-marins nucléaires d’attaque

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

145 contributions

  1. Notapix dit :

    De voir cette annonce arriver si vite après l’annonce du passage de l’Australie au SNA dans le cadre de l’alliance AUKUS à estimer qu’il pourrait y avoir un lien, il n’y a qu’un pas…
    De fait, l’Australie n’attend pas ses nouveaux SNA avant au plus tôt 2030, et prévoit de conserver ses Collins jusqu’en 2040. Pour les Anglais, qui auront effectivement besoin de penser au remplacement des Astute à cet horizon-là, cela pourrait être intéressant de proposer un travail en commun —Qui permettrait aussi à l’Australie de bénéficier d’un soum plus récent que l’Astute ou le Virginia, tout en bénéficiant de fortes retombées en R&D si elle y est associée.
    Je serais Australien, ça me paraîtrait en tout cas une solution intéressante, à long terme bien sûr puisqu’à court terme, la décision prise me laisserait de toutes façons avec des vieux bateaux pour une grosse décennie.
    On en saura probablement bientôt plus, de toutes façons.

    • Max dit :

      AUKUS est un accord cadre… Rien n’est encore décidé, cela reste de la Com mais ici les américains ont ouvert une boîte de pandore en faisant d’une nation sans atome une flotte nucléaire. Prolifération?
      Certains alliés comme Taïwan, la Corée du Sud, etc vont vouloir ce type de technologie.

      Il n’y aura pas de transfert de technologie sur la classe Virginia (19 dont 2 nouveaux par an) qui remplace les Los Angeles. Une adaptation et surtout un port d’attache avec « supply » pour la flotte US sous-marine en Australie.

      La classe Virginia est équipée d’un réacteur nucléaire S9G dont le coeur est exploitable pour 33 ans car enrichi à 90 % comme les armes stratégiques.
      Pas sûr que ça plaise politiquement en Australie.
      Le refueling se fera aux USA car il n’y a pas de filière nucléaire. Comme pour les SNLE britanniques dont les missiles Trident II D5 restent sous maintenance aux USA.
      Est-ce que les grands bretons ont une autonomie stratégique. Non Biden doit donner son accord. Voilà un vassal au sens 1er du terme.

      Les SNA et SNLE français fonctionnent avec du nucléaire civil, moins enrichi et donc moins dangereux (surtout non réutilisable pour des têtes militaires).

      • Alain d dit :

        Les SNA et SNLE français sont aussi moins couteux sur les entretiens, qui peuvent être plus espacés dans le temps et plus simples (rapides).
        Donc la disponibilité de nos sous-marins est, de ce seul fait, automatiquement meilleure.
        Les Etats-Unis, comme la Russie ne veulent pas entendre parler du traité pour ce combustible recyclé moins irradiant, et donc mois agressif.
        Traité FMCT (The Fissile Material Cut-off Treaty) limiterait l’utilisation de l’UHE à 20%.
        Noyau UFE (d’Uranium Faiblement Enrichi).
        Nos réacteurs n’utilisent qu’un faible pourcentage % d’UHE (Hautement Enrichi), bien en dessous des 20%.
        Peu chers et risques faibles, donc sécurité moins couteuse et plus simple à gérer.
        Rechargements faciles et plus espacés que les « réacteurs UHE » qui dépassant les 20% de combustible UFE.

        Dépôt Français, 2015:
        https://fissilematerials.org/library/france15f.pdf

        Nos voisins britanniques ont donc décidé d’ouvrir la Boite de Pandore, pour relever leur économie après le Brexit, puisque les Etats-Unis ont cassé le rêve de La City, celui d’aller faire joujou en Chine, tout en étant le hub incontournable entre l’UE et la Chine. Depuis Hong Kong, le principal et historique relais britannique vers la Chine, est tombé, et l’UE a indiqué qu’elle n’acceptera pas un grand casino en Manche, et que le G7 a décide que limité l’optimisation fiscale (15%).
        Le Royaume-Uni, qui n’a plus de cash, déjà parce que nombre de ses actifs et investisseurs se sont tirés ailleurs, principalement en Europe et en Amérique du Nord, va bien bouffer,, encore plus, à tous les râteliers ! Il n’y a pas que ma main-d’œuvre polonaise qui fait défaut :>)).
        Donc la France peut s’attendre avoir le couple de crapules US-UK lui mettre des bâtons dans les roues, un peu partout, et pas que dans le domaine militaire. Sur ce contrat, c’est juste un coup de semonce.
        https://www.lopinion.fr/edition/international/quand-royaume-uni-pays-boutiquiers-cher-a-napoleon-n-a-plus-rien-a-253002
        https://www.strategieslogistique.com/Brexit-report-des-controles-des,11515
        Quand l’ex-roi de l’optimisation va finir par faire casquer les britanniques un maximum, financiers, industries et particuliers.
        Ce qui avait été pronostiqué, au moins par ma gueule, avant le Brexit (tirage d’une balle dans le pied pour juste un objectif électoraliste, le pouvoir rien que le pouvoir), est en cours de réalisation, et va s’amplifier au moins encore pour un dizaine d’années avant stabilisation.
        L’aide du Maitre Etats-Unis est doit incontournable pour limiter la casse au plus vite.
        La France et l’UE doivent donc constater les faits, ne pas « faire l’autruche », et choisir leur camp économique et géopolitique, qui ne va pas matcher avec les objectifs US+UK.
        Donc le statoréacteur de l’ONERA aux Etats-Unis, faut stopper.
        Et le Fond de Défense Européen, c’est à dire UE-27, doit barré la route à ce couple infernel, sans quoi ses effets seront très limités.
        Intel projette d’investir 80 milliards dans 8 fabs en Europe d’ici 10 ans
        https://vipress.net/intel-projette-dinvestir-80-milliards-dans-8-fabs-en-europe-dici-10-ans/
        L’électronique européenne souveraine, ce n’est certainement pas Intel, qui va soumettre l’UE aux objectifs US, et va virer des milliards cash supplémentaire, de l’UE vers les Etats-Unis, chaque année, avec ces objectifs.
        Donc, au final, refiler toujours plus de moyens aux Etats-Unis pour écraser l’UE?
        Et les Etats et régions de l’UE, en concurrences, vont évidement se battre pour financer ces fabs, et se transformer un tiroir-caisses pour Intel.
        Qu’est qu’ils sont cons nos dirigeants picsou européens. Plus ils s’enfoncent et plus ils sont cons, …… et plus ils sont cons, et plus ils enfoncent.
        La dégradation infernale du pilotage des industries et services de l’UE, Cloud, électronique, spatial, etc. L’UE continue à déconner, à ne pas faire l’effort, à se soumettre.
        Si encore l’UE avait fait le forcing pour contrebalancer Intel avec des propositions de TSMC.
        Mais non, même pas.
        L’EU machine à cash de l’America First! !

        • Alain d dit :

          L’EU machine à cash de l’America First!
          Raison pour laquelle les Etats-Unis peuvent encaisser une dette abyssale, malgré leurs usines et process moisis dans l’automobile et l’aéronautique.
          En plus l’EU les aide bien en important leurs bouffes à chier (viande céréales, fruits coques), bien loin d’être raccord avec le COP-21. Et importe du gaz de schistes.
          Plus ils s’enfoncent et plus ils sont cons, nos dirigeants.

      • Jean-Michel dit :

        Il n’y a pas de refueling pour les porte-avions ou les sous marins américains. Le réacteur est intégralement remplacé avec le combustible. Le pilotage des réacteurs à uranium enrichi (93% d’U235 et 7% d’U238) est beaucoup plus sûre en raison du faible pourcentage d’U238 présent contrairement aux réacteurs civils (8% U235 et 92% U238) qui produisent beaucoup plus d’actinides lourds à partir d’U238.
        Et il y a longtemps qu’on utilise du plutonium 239 (qui est bien plus facile à produire en grande quantité) pour les armes nucléaires et ce qui permet aussi de les miniaturiser par rapport à l’U235.

        Le choix d’abandonner la filière d’uranium enrichi en France dans les années 70 était purement économique. Il fallait déjà développer le programme nucléaire civil à eau pressurisé et ainsi que le programme de réacteurs à neutron rapide. La technologie d’enrichissement retenue à l’époque (à diffusion gazeuse) ne permettait pas non plus d’arriver à ce taux d’enrichissement contrairement aux centrifugeuses.

        La Corée du Sud travaille déjà sur des sous-marins à propulsion nucléaire et prévoit de lancer 2 sous-marins entre 4000 et 5000 tonnes.

    • LEONARD dit :

      @Notapix
      Il y a une autre facette de AUKUS, elle est financière. Elle suppose le retour « en force » de l’U.K en Indo-Pacifique, or, ces déploiements lointains, çà coûte cher.
      En 1966, le Premier ministre britannique Harold Wilson a écrit à son homologue australien Harold Holt pour lui expliquer que la Grande-Bretagne réduirait ses déploiements militaires en Asie-Pacifique, « à l’est de Suez », en arguant que le coût de ces déploiements était devenu « un fardeau que nous ne pouvons pas nous permettre » et « hors d’échelle » avec la nouvelle politique étrangère de la Grande-Bretagne, centrée sur l’Europe.

      Bo-Jo, pour faire passer l’escroquerie au Brexit, a vendu « La Grande-Bretagne mondiale », ce qui suppose à nouveau une présence militaire « à l’Est de Suez », et donc, pour commencer, en Australie. Ce ne seront pas les australiens qui vont payer, vu qu’il va d’abord falloir compenser la chute du commerce avec la Chine, et les U.S n’ont pas l’habitude des cadeaux. Jusqu’ici, Bo-Jo s’était bien gardé de prendre des positions ouvertement anti-chinoises, là encore pour des raisons économiques. Devant AUKUS, la Chine, elle, va prendre des positions anti-U.K, ce qui ne va pas améliorer l’état financier du Royaume.

      Par ailleurs, la Chine a toujours eu une attitude revancharde. Elle a dèjà puni économiquement l’Australie pour les positions de Morrison à son égard, nul doute que le tour du R.U va suivre, puisqu’il est le second maillon faible dans AUKUS, l’Australie, elle, n’ayant dèjà plus le choix que la soumission à Washington. Le stress-test chinois du R.U sera aussi militaire, et il y aura vraisemblablement un défi chinois à prévoir. Ce sera aussi l’occasion pour la Chine de menacer les autres pays de la région (ou européens), qui pourraient être tentés par un rapprochement avec AUKUS.

      Comme toujours, action/réaction, bénéfices/risques. Or, Bo-Jo est plus un joueur de PMU qu’un joueur de go.

  2. Le Breton dit :

    Je ne comprends pas ce que les anglais sont aller faire dans l’affaire des sous-marins australiens, la France leur a bien fait comprendre qu’ils auront au mieux le rôle peu glorieux d’auxiliaire des américains, au pire le rôle de victime industrielle car ils ne tireront aucune dividende (ou des miettes) de ce contrat qui profitera surtout aux américains et aux australiens dans une moindre mesure.
    Puis ils n’ont aucune réelle présence dans le pacifique, je ne vois pas en quoi une guerre froide contre la Chine leur sera bénéfique, une fois encore c’est les américains qui ont tout à gagner ici en refermant la sphère anglophone sur les centres de décisions à Washington.

    • hoopy dit :

      Je pense que le simple fait de faire chier les Français leur suffira amplement. On est revenu au bon vieux temps de la rivalité Angleterre-France depuis la sortie de l’UE.

      • robin darbin dit :

        C’est vrai, le Brexit les a rendu fous. Même les plus hauts responsables politiques semblent croire que les français sont des ennemis.

      • fgnico dit :

        les ambassadeurs de France sont rentrés la maison , enfin ceux de l’Australie et des US ,quid et que ferons nous avec celui de la Cour St_James,,,
        Merci se votre opinion

      • Max dit :

        Nommer leur dernier Astute « Agincourt » ça donne le ton d’une story telling qui n’a jamais quitté cette île.
        [Un Barracuda « Guillaume le conquérant » ou Hasting 1066 ? Jeanne d’Arc, Castillon (1453), etc…]
        Au-delà du soft-power britannique qui s’exprime à l’international, il existe une réelle dynamique interne au Royaume-Uni . Un mixe culturel et politique où les traditions oscillent entre propagande nationalisme, culte du vainqueur, etc…
        Une fierté, un orgueil national savamment distillé auprès des masses, garde-fous permettant la sauvegarde de la monarchie et sa cohorte de bénéficiaires.

        • Keep Cool dit :

          Effectivement, je pense que la marine devrait envisager d’appeler un navire d’une victoire, pour ma part un Barracuda Chesapeake je trouve que cela aurait de la gueule…

    • lucas dit :

      Je pense que sur ce coup ils n’ont pas eu le choix. Biden/Johnson c’est comme les bons mots de Chirac sur Sakozy; je décide, il exécute.

      • fabrice dit :

        Pas du tout. Biden est catholique (il va à la messe toutes les semaines) et très fier de ses origines irlandaises. Au Quai des imbéciles, on supputait ainsi qu’il aurait de mauvaises relations avec Bo Johnson (qui je rappelle est « conservateur », donc de droite, alors que Biden est « démocrate » donc de gauche) en suivant ses préjugés irlandais (le méchant colon anglais protestant). De même Blinken, le chef du département d’état (le MAE US) était considéré comme proche de la France.
        Du coup le Quai dirigé par « fraternité celtique » Le Drian a dansé la java avec Dublin et 500M d’euros de dons pour la ligne électrique sous marine entre Cork et Landernau, et tant de millions pour des lignes maritimes évitant le RU…
        En fait la realpolitik a joué, Washington, même les démocrates (c’est dire, tellement c’est une bande de couillons), s’est rendu compte que de toute façon, Manu en Marche de Moi même, « roi du Monde à l’égal de la Chine et des USA », le zigzagueur, à la chasse aux rétro commissions n’était pas fiable voir même dangereux (Ghosn, Amazonie, Irak, Madagascar, Guinée, réactions au brexit, danse du ventre avec le Hezbitruc…) et que les intérêts anglo saxons sont plus importants que ceux qu’ils ont avec la France ou l’Irlande.
        Du coup l’équipe Biden a fait un doigt d’honneur aux « démocrates » de La Rem de Manu pour sortir avec les conservateurs anglais et australiens (vous comprenez bien que vu l’âge de Biden, le fait qu’il traine de nombreuses casseroles, le coût d’une campagne électorale, la complexité de l’administration US et du parti démocrate, Biden doit tenir compte de nombreux facteurs).
        L’incompétence de l’équipe de bras cassés n’ayant rien vu ni prévu fait peine à voir, réduite à faire l’enfant en criant et en pleurnichant.
        La France aurait du prendre à la fair play, le brexit, négocier une sortie satisfaisante pour tous, garder de bonnes relations avec le Royaume Uni et ne pas chercher à le déstabiliser. On aurait du avoir une relation plus saine avec Dublin ramenant les nationalistes celtiques à plus de réalisme au lieu de soutenir les boutefeux. De même Paris aurait du garder de meilleurs relations avec les forces républicaines aux USA. Comme il existe une internationale « libérale », il y a une internationale conservatrice. Nous, on a mis tous nos oeufs dans le même panier démocrate US (quand je dis « démocrate », je pense « aile gauche » du parti démocrate), on s’est planté. Le lobbying ça s’apprend, les Anglais ont été plus fort.

      • twouan dit :

        Pas sur, je pense que les anglais vont louer une partie de leurs sous marins. (Probablement le dernier et peut etre l avant dernier). De toute facons les australiens ne pourront pas en armer beaucoup plus au depart. Et convaincre le parlement britanique semble plus simple que le senat americain.

        Ce qui arrangerai leur budget et mettrai un peu de pression dans le poker anglo-ecossais.

      • Alpha dit :

        @lucas
        Exactement ! Tout comme les Australiens ont rompu le contrat avec le canon du Colt de Biden sur la tempe…
        Maintenant, la réaction française est pas mal. On voit maintenant les Américains et Australiens tenter la « câlinothérapie », vouloir parler à la France, s’expliquer, etc. Quant aux Britanniques, c’est « Nous on a rien fait ! » désignant hypocritement de l’index l’Oncle Sam
        Mais tous se rendent compte qu’ils ont eu tort de traiter la France (voir les articles du « New York Times » ou du « Daily News » de Los Angeles…), que la France, membre permanent du Conseil de Sécurité, 6 -ème puissance économique, puissance maritime dans le Pacifique, peut avoir un pouvoir de nuisance malgré ses moyens limités …
        Quant à ceux qui disent  » La France fait l’enfant en criant et en pleurnichant ».
        Qu’ils viennent me voir : On fera ami/ami, et dès qu’ils auront le dos tourné, je leur délivrerai une baffe monumentale. On verra s’ils feront l’enfant et s’ils pleurnicheront…

        • lxm dit :

          Rappelez vous quand un jeune, féru de peinture, il y a un siècle, s’est fut refusé l’école des beaux arts et d’exposer à Viennes, à cause du dénigrement des experts en oeuvre d’art d’une certaine communauté; lui voulait juste peindre et n’avait que cela pour vivre, il a été poussé vers la politique. Il a pris son temps mais s’est vengé.
          Là un autre exemple, y’a un jeu vidéo MMO Eve online de science fiction, jeu dont la moyenne d’âge est de 30ans et extrêmement immersif et prenant en temps, 50000 joueurs, un jour un des cadres d’une équipe doit faire son service militaire, il prévient et part du jeu confiant, mais quand il revient il est viré de son équipe, il ne comprends pas; alors il va chez une équipe ennemi et monte les échelons, ça dure 5 ans, et une fois au sommet et contrôlant des milliers d’autres joueurs lance une gigantesque guerre contre son ancienne équipe, cette guerre dure depuis 1 année, avec des records du monde, quand y’a 8000 joueurs dans une seule bataille.

          J’espère que nos militaires étudient ce genre de jeu car c’est une pépite sur le comportement humain en groupe et l’organisation en quasi temps réel et .. le capitalisme, vu que ce jeu est presque qualifié de libertarien.

          Pensez donc à tous ces gens qui ont perdu un proche, à cause d’une bombe, d’une balle perdue, combien veulent se venger ? combien préparent leur vengeance même sur 50 ans.
          En tchéchénie, y’a le cas célèbre d’une jeune femme dont le mari a été tué par les russes, elle est allée vers les officiers russes pour se faire exploser.
          Un jour, il pourrait y avoir un génie en physique qui voudra se venger d’un truc qu’on aura tous oublié, et pondra une bombe à la puissance phénoménale dans son garage. Peut-être que l’humanité, notre planète, disparaitra à cause d’un truc comme cela, quand on croira la paix universelle, juste à cause d’une vengeance d’un autre temps.

          Le corollaire d’éviter d’avoir un trop fort égo est de ne pas mépriser. La communication est la clé.

    • felipe dit :

      entre l’Europe et le grand large, nous choisirons toujours le grand large
      Biden vient de démontrer que la politique étrangère US ne change pas et ce, depuis la nuit des temps : primauté de l’intérêt national et de la république impériale
      Johnson fait pareil pour son pays : pas de nation dominatrice en Europe (UK s’est battue contre les hollandais – compétition économique, contre la France de louis XIV à Napoléon, contre l’Allemagne et contre les russes) et liberté totale de commercer sur les mers
      En France, il n’y a que l’opposition politicienne du moment (quel que soit le moment d’ailleurs) qui veut faire croire qu’on peut changer la politique étrangère de son pays et que cela n’a rien à voir avec nos problèmes nationaux

  3. Casa21 dit :

    Qu’ils les commandent à la France

  4. Royal-Marine dit :

    Etrange concomitance entre cette annonce, et celle de l’abandon de la classe Attack par les Aussis, au prifit de la Grande-Bretagne et des Etats-Unis…
    Mais souhaitons leur autant de succès qu’avec les F 35, les LCS, les Astute, les Collins, et autres « réussites meilleures du Monde » anglo-saxonnes!
    et que les Australiens s’en morde rapidement les c.uilles!

  5. vno dit :

    En passant, ce qu’on leur a offert en Offset pour les Australiens

    https://www.navalnews.com/naval-news/2019/07/naval-group-ready-to-produce-canto-anti-torpedo-system-in-australia/

    tout simplement le moyen de savoir comment détruire nos sous-marins nucléaires sans s’en prendre une avant si on ne marche pas avec eux. La haute connerie est telle une excuse à la haute trahison ?

    • fabrice dit :

      On l’a « offert » (novlangue pour dire on les a baratiné pour qu’ils nous achètent notre produit) aussi à l’Inde qui a préféré acheter ailleurs…
      https://www.theweek.in/news/sci-tech/2021/02/05/how-israeli-shade-will-protect-indian-navy-from-torpedo-attack.html
      Vous apprendrez aussi que la marine pakistanaise (un ancien très bon client de nos industries) a préféré un système turc…
      C’est juste pour vous dire que sur de nombreux sous systèmes, la concurrence est rude et le matériel français pas toujours le plus demandé.
      Macron et Parly pour une fois, ont eu raison de vouloir privilégier la recherche et le hi tech, et on s’est moqué à tort des efforts de Macron de faire de la France une « start up Nation ». Je leur donne raison. Nous sommes en voie de décrochage technologique dans le domaine militaire pour de nombreux composants (anti missile, drones…). Macron a eu l’intelligence de s’en rendre compte (Parly aussi que je considère comme une femme intelligente et bosseuse). Ils vont dans le bon sens (plus d’argent pour la DGSE, le cyber…).

    • LEONARD dit :

      @vno
      « Les clients existants de CANTO comprennent la Marine française (client de lancement du Contralto S pour le SSN de type Barracuda), le Brésil (pour la classe Scorpène SSK), l’Égypte (pour sa corvette Gowind) et deux autres clients non divulgués. »

      Z’avez l’indignation tardive….

      • vno dit :

        La différence avec votre seigneurie, c’est que je suis peut être encore capable ? de faire la différence entre livrer un système de défense livré clé en main ou/et la clé de l’usine et les plans de conception à des alliés qui sous l’eau, se retrouvent régulièrement derrière nos sous-marins en étant persuadés qu’on ne les entend pas. Le Brésil, l’Egypte et les deux autres clients n’ont pas cette usine, à moins que les accords de Lancaster House que j’ai sans doute mal compris, qui sont un accord de dupes pour nous, leurs permettent aussi de faire avec notre plein accord de la rétroconception facile pour contrer notre avance et rendre notre système de défense totalement inefficace, mettant la FOST en danger, car filer des plans aux Anglais, c’est les voir finir aux USA et en Russie ou en Chine. Mais si cela permet à nos politiques de faire les Kékés sur l’amour que nos amis américains et anglais nous portent, pourquoi pas, puisque les veaux aiment cela, du moins tant qu’il ne prennent pas de grenades au C4 par les CRS lorsqu’ils commencent à trop réfléchir!. J’ai la certitude que l’avocat d’affaire à la base de cet accord de Lancaster House et ses obligés réunis en congré ont bien fait de supprimer la haute trahison de la constitution et également réformer les peines réservées aux délits en col blanc. Ils auraient risqué d’être les premiers bénéficiaires du rétablissement d’une vieille loi jugée « obsolète et pas digne d’un pays moderne ».

        Quant à mon indignation tardive, elle est en fait très ancienne et remonte aux obsèques de dix camarades en présence du chef de l’état et surtout des tireur d’élites postés sur les toits qui surveillaient les centaines de marins qui doutaient devant les cercueils. Cela m’a considérablement indisposé, surement car les marins ne portaient pas de gilets jaunes ?

        Tient au fait @Léonard, vous avez mis les pieds sur combien de sous-marins nucléaires Américains et Anglais, vous avez discuté avec combiens de sous mariniers de ces deux pays – sans vraiment parler anglais dans mon cas , mais lisant leurs plans et notices techniques dans leur langue sans problèmes – sur les soucis qu’ils rencontraient ou même avec un technicien Intégrateur sur les Collins Australiens ? Je pourrais ajouter les classiques de l’Otan ou porte-avions nucléaires, mais j’ai peur de lasser… Le truc marrant pour leurs sous-marins, c’est que leur vécu ne correspondait absolument pas au super matos de la presse ou vanté par nos politiques et « sachant ». Même un officier pour lequel j’avais un respect certain à l’époque n’a jamais voulu croire que j’avais visité et eu une démonstration des capacités du CO d’un croiseur de la Classe Ticonderoga (les américains ne résistent jamais à une jolie fille qui traduit et a une invitation à boire un verre, quant aux Anglais, ils rentrent en résonance dés qu’ils détecte la possibilité de boire un verre gratuitement).

        Donc Indignation tardive, je réfute, mais je conçois que j’ai trés longtemps, trop, comme nombre de camarades, fait le nécessaire en jonglant avec les textes qui disaient tout et le contraire pour compenser et contourner les manquements puis petit à petit carrément l’incompétence crasse ou veinale totale de nombre de nos décideurs.

        • LEONARD dit :

          @vno

          Loin de moi l’idée de contester vos expériences maritimo-sous marines, matelot, mais mes expériences en matière de négociation commerciale me font déduire 4 enseignements:

          – On ne transfère pas un « avantage concurrentiel » à un partenaire tant qu’on n’est pas sûr de la réalisation effective du contrat, ce qui n’était pas le cas. Il y a les intentions, les actes et leur réalisation effective, et c’est toujours le paiement.
          – On ne transfère pas un « avantage concurrentiel » à un partenaire si l’on n’est pas sûr soi-même de disposer des capacités technologiques de faire mieux, plus vite, moins cher, à court terme. Bref, d’avoir des capacités « up to date » en carton, histoire de s’assurer de sa propre survie. (où alors, on abandonne le domaine)
          – La bêtise et l’incompétence sont beaucoup plus largement répandues que la trahison.
          – En toute matière, la raison est plus lucide que la rancoeur.

          Nous avons quand même un point de rencontre: Négocier, c’est aussi amadouer et alcool et p’tites pépées, ça marche sous toutes les latitudes, avant de passer aux $.

  6. beber dit :

    Mouai je sais pas si ca quelque choses a voir avec les Australiens, ils vont pas attendre 20ans pour avoir leur premiers sous marins parce que la menace Chinoise c’est maintenant……Je pense plus à des classe virginia y’a que ca qui peut etre disponible rapidement

    • blavan dit :

      @beber. Arrêtons de penser que la guerre avec la Chine c’est pour demain. Il n’y aura pas de guerre avec la Chine car il n’y aurait pas d’autre alternative que le conflit nucléaire. Quand aux sous marins australiens, je ne vois pas leur utilité car ils ne veulent pas les équiper avec des missiles nucléaires.

      • Pravda dit :

        Pas demain, dans 5 ans peut-être, et le nucléaire restera au garage (silo), c’est ça ou la Chine perdra la face avec un gros risque de renversement du PCC (ou grande chance plutôt)

        • Postamer dit :

          A mon avis ils ont déjà un plan derrière la tête ne vous inquiétez pas ! Tout ce ci a bien été plannifié de longue date ! Et maintenant que le boulet Français est OUT, ils ont les mains libres ! L’argumentaire de Ledrian ne tient pas ! Il vont construire les 18 sous-marins en même temps, un peu comme les liberty-ships pendant les années « 40.

        • albatros dit :

          Le PCC est là en Chine depuis 1949 et le restera encore très très longtemps…(du moins tant que les chinois n’auront pas d’énarques stupides à leur tête).
          Ils sont devenus un pays développé et industrialisé, seconde puissance économique mondiale et bientôt première du fait du nombre de chinois.
          L’Occident ulltra libéral le leur a permis en en faisant son usine.

      • Lagrange dit :

        @Blavan « car il n’y aurait pas d’autre alternative que le conflit nucléaire. » On se demande comment un conflit limité sur Taïwan pourrait dégénérer en guerre nucléaire.

  7. Reality Checks dit :

    « classe Trafalgar » « HMS Agincourt » …

    On se demande comment les anglais vont baptiser la génération de sous marins livrés à l’Australie.

    Classe Quiberon ?

  8. Motel dit :

    C’est drôle toutes ces étoiles qui s’alignent……

  9. Lothringer dit :

    Ouhhhhh….çà va très vite.
    Manifestement, les AUKUS savent précisément ce qu’ils veulent.
    Il semblerait que le chronomètre soit lancé. Une date butoir déjà fixée en secret ? probablement.

    Je ne serais pas étonné que l’Australie annonce prochainement la location de « vieux » SNA classe Virginia en même temps que les USA lancent un complément de série de fabrication.

    Question aux spécialistes : il faut combien de temps pour construire une base sous-marine ?
    On peut avoir une légère idée : les nazis l’ont fait en peu de temps le long des côtes françaises (Brest – Lorient – St-Nazaire – La Rochelle – Bordeaux). En 2 ans, c’est torché.

    • Aldo dit :

      Il faut dire qu’ils ne payaient pas cher la main d’oeuvre et les 35 heures n’étaient pas à l’ordre du jour.

      • albatros dit :

        L’Organisation Todt chargée des la construction du Mur de l’Atlantique (de la Pologne au Pays Basque quand même…) n’utilisait pas d’esclave mais simplement des entreprises locales (dont pas mal de françaises) très bien rémunérées (avec l’argent qu ils prenaient directement dans les banques centrales des pays occupés).
        En fait ils nous payaient avec notre propre pognon. Tous les jours des convois chargés d’animaux vivants et de céréales partaient de France vers l’Allemagne, ce qui expliquait les difficultés du rationnement en France (en plus de ne plus avoir des milliers de paysans car enfermés dans les Stalag).
        C’est ainsi que les braves gens en France les trouvaient polis et « honnêtes » car payant rubis sur l’ongle.
        Pourquoi utiliser des morts vivants quand on peut avoir des ouvriers costauds et en bonne santé travaillant beaucoup plus efficacement et rapidement ?
        Ce qui n’empêchait pas les nazis de faire mourir d’inanition et par le travail dans leurs camps de concentration ou leurs usines d’armement…

        • Lothringer dit :

          « Tous les jours des convois chargés d’animaux vivants et de céréales partaient de France vers l’Allemagne, ce qui expliquait les difficultés du rationnement en France »

          Effectivement, l’occupation de la France par l’Allemagne a procuré à l’Allemagne environ 2/3 (de mémoire) de son effort de guerre. C’est Kolosal !
          La France est une mère nourricière très généreuse, à qui sait la traire correctement.

          Imaginez le cours de la 2eGM si la France avait réussi à résister militairement 1 an de plus. L’Allemagne se serait rapidement effondrée.

    • Victoire 1 dit :

      Le complément de fabrication est lancé 9 block IV et 1 bloc V pour l’instant budgété. Le problème pour l’US Navy afin de concurrencer la Chine et la Russie c’est de lancer la construction de 3 SNA par an au lieu de 2 alors que leur outil industriel n’y arrive pas. C’est pourquoi fournir rapidement (10 ans) 8 SNA aux Australiens semble hors de portée à moins de diminuer l’objectif pour l’US Navy. De plus l’objectif australien est à 10 ans et pas à 20 ans. Ceci laisse présager des accords supplémentaires inconnus pour l’instant. Toute cette histoire est bizarre car elle va à l’encontre des besoins opérationnels de la marine australienne pour les 10 ans qui viennent.

      • Lothringer dit :

        imaginons 4 SNA américains + 4 SNA GB, mais avec système de combat commun.
        ou imaginons que les 4 SNA-GB soient « 4 class Virginia » construits en GB avec des ouvriers Australiens dans un chantier naval opportunément racheté par une entreprise américaine.
        C’est déjà un peu plus jouable.
        Mais pour la partie GB, là où çà ne colle pas, c’est l’annonce du développement d’une nouvelle classe, ce qui va forcément prendre beaucoup de temps à se concrétiser : compter au moins 15 ans pour avoir le 1er navire apte au combat. Donc 20 ans pour les suivants. C’est trop long.
        Or je pense que les USA veulent en découdre avec la Chine bien avant. En tout cas, dans les 10 prochaines années. Il y a un calendrier qui nous échappe, ce qui est normal vu que AUKUS fonctionne manifestement sur l’effet de surprise justement pour gêner la Chine.

        Pour mémoire, le Japon avait déclenché la guerre du Pacifique car il était étranglé par un embargo économique drastique de la part des USA depuis les années 30. Le pays était au bord de l’effondrement économique. La guerre était leur seule porte de sortie pour accéder à une ressource essentielle et vitale : le pétrole. Les USA savaient pertinemment que le Japon allait déclencher la guerre.

        Je pense que le risque existe que les USA tentent le même scénario pour la Chine. Mais ce sera plus difficile car la Chine a commencé à tisser des alliances géographiques (Russie, Pakistan, Birmanie,…) pour contourner logistiquement un éventuel blocus maritime. La Chine pourra donc s’approvisionner en pétrole et en minerais de toutes sortes (y compris de fer) par la voie terrestre (ferroviaire). Les USA vont donc être obligés d’imaginer un nouveau scénario pour « être victime » d’un nouveau Pearl Harbor qui justifiera son entrée en guerre.

        • LEONARD dit :

          @Lothringer

          En fait, tout part du fait que les derniers Virginia prévus sont censés sortir en 2033. Ensuite, c’est une nouvelle classe de SNA que les US planifient, le SSN(X). En gros, un Seawolf abordable (à 5 Milliards de $ la bête quand même), avant glissement calendaire et budgétaire.
          https://www.thedrive.com/the-war-zone/24363/navy-wants-a-new-seawolf-like-attack-submarines-to-challenge-russian-chinese-threats

          Ce SSN(X) serait conçu partiellement avec les britons qui en feraient le successeur de leurs Astute, sous le nom de SSN(R). Ca colle dans le planning. Les 200 millions de Bo-Jo, c’est pour préparer l’anglicisation.
          https://www.navylookout.com/the-future-of-royal-navy-attack-submarines/

          Pour les Aussies, çà signifie qu’ils n’auront pas de SNA avant 2033 minimum, mais qu’ils pourraient les faire construire en commun avec les britons. (partie en UK, partie en Aus)
          D’ici là, équipages mixtes, base U.S, commandement conjoint, etc…. et pour quand même apprendre en vrai, 1 ou 2 Astute quand arriveront les SSN(X) anglais.

        • lxm dit :

          En fait non, le Japon n’a pas attaqué les USA pour une histoire de ressources ils pouvaient prendre le controle des colonies européennes dont le pétrole d’indonésie neerlandaise sans déclencher de guerre avec les états-unis.
          D’ailleurs s’ils avaient attaqué les russes en extrême-orient, l’axe aurait vraisemblablement gagné la seconde guerre mondiale, mais ils étaient échaudés par leur défaite face aux russes dans un précédent conflit de frontière en mandchourie.
          Ils ont attaqué les USA parce qu’ils étaient persuadés que les USA les attaqueraient un jour ou l’autre dans le dos et que « la meilleure défense c’est l’attaque ». C’était dans leur mode de pensée. Ils voulaient se rassurer en détruisant une « menace potentielle ». Ils n’avaient aucun projet sérieux de guerre, pas d’invasion des iles hawaii, rien de prévu. Ils se sont auto-illusionnés que les usa demanderaient un armistice en se basant sur .. rien.

          Et là, on retrouve la mentalité japonaise de 1937 dans les USA modernes, cette obsession de l’attaque, d’agresser pour se rassurer et de croire que malgré qu’ils aient perdu presque toutes leurs guerres, ils pourraient être partout et gagneraient contre la chine ou la russie qui demanderaient un armistice rapide tout en ignorant toute l’histoire russe ou chinoise qui était justement de ne jamais se rendre.

          • Lothringer dit :

            Euhhh….pour moi le conflit Russe-Japon c’est celui de 1905. Les Russes ont pris une raclée (défaite navale totale) et perdu leur précieux débouché de Port-Arthur. J’ai loupé un épisode entre 1905 et 1940 ?

          • lxm dit :

            @Lothringer , oui tu as loupé beaucoup de choses, notamment la fameuse « Bataille de Khalkhin Gol » entre japonais et soviétiques

      • LOUIS XIV dit :

        « Toute cette histoire est bizarre car elle va à l’encontre des besoins opérationnels de la marine australienne pour les 10 ans qui viennent »
        De même que le F35 fourgué à la Suisse est aux antipodes de ses besoins opérationnels.

      • Gaulois78 dit :

        Ils ne vont rien diminuer du tout, dans les faits les soums sont manufacturer aux States, payés par l’Australie, sous capitanat US, reste plus aux Aussies qu’a vite construire la base des sous-marins avant de ce faire réprimander par le secrétaire d’État de la défense US, de signer les premiers chèques et d’économiser par la maintenance et le coût du personnel Us qui pilotera les SNA…Ils vont connaître ce que veut dire « ça coûte un pognon de dingue »

      • LEONARD dit :

        @Victoire 1
        « Toute cette histoire est bizarre car elle va à l’encontre des besoins opérationnels de la marine australienne pour les 10 ans qui viennent. »
        C’était pareil avec la classe Attack.
        C’est le post 2032 qui change.

    • Dodeo Ledeo dit :

      Comparer un U2 et un Virginia, fallait oser.

  10. Shae dit :

    Certainement un rapport avec la nouvelle guerre froide.
    Je sais pas comment ils font les pays qui s’allient aux Etats Unis.
    Ils ne savent qu’abandonner leurs alliés et leurs planté des couteaux dans le dos.
    Si les États Unis bloqué trop la Chine, on est parti pour une nouvelle guerre mondiale. La Chine ne se laissera pas faire

    • LOUIS XIV dit :

      Vu de Washington, les autres pays du monde sont autant de tribus d’indiens dont les chefs d’Etat ou de gouvernement se situent quelque part entre Cochise et Sitting Bull : autrement dit, un ramassis de sous-hommes envers lesquels la parole donnée ou l’engagement signé ne vaut rien. Il n’est qu’à constater le nombre de traités de paix signés avec les indiens avec lesquels les américains se sont torchés pour cause de découverte de ressources minières ou pétrolières sur leurs territoires .

  11. blavan dit :

    @beber. Arrêtons de penser que la guerre avec la Chine c’est pour demain. Il n’y aura pas de guerre avec la Chine car il n’y aurait pas d’autre alternative que le conflit nucléaire. Quand aux sous marins australiens, je ne vois pas leur utilité car ils ne veulent pas les équiper avec des missiles nucléaires.

    • felipe dit :

      pardon de devoir vous expliquer certaines choses
      le sujet n’est pas d’armer les SNA australiens de missiles nucléaires mais d’avoir une capacité quasi permanente d’interdiction maritime par le déploiement de SNA de haute technologie capables de poser un gros problème à la flotte chinoise si elle s’aventure en mer de chine.
      les américains ont assez de bombes . mais étendre leurs capacités sous-marine – un des rares domaines où les chinois ont encore du retard, c’est àa qui est important
      cela dit, c’est surtout une manière de dire aux européens et à la france : « occupez vous du moyen orient et de votre environnement proche, vous avez assez à faire, bien sur en nous demandant à chaque fois l’autoristation »

      • Lothringer dit :

        Les SNA G-B et AUS verrouilleront tous les détroits pendant que les SNA US seront au contact. La marine chinoises sera prise en nasse et détruite élément par élément. S’il le faut les Jap et KdS apporteront un peu de complément à la marge.

    • twouan dit :

      Vietnam, coree… et tout les petits ilots…

      Il y a plein de possibilite sans nucleaire.

  12. Proud Froggy dit :

    Notre prochain SNA : le Bouvines !

  13. Le MUSSIGEOIS dit :

    Les millions d’euros de Judas

  14. Thanksgiving dit :

    Ne jamais faire confiance à un pays qui a sciemment choisi le F-35.

  15. Prof de physique dit :

    Les godons.
    Toujours félons.

    Heureusement que, toujours vaillants, nos anciens,
    les boutères moultement pour notre bien.

    Mânes de la Pucelle, de La Hire, et de Xantrailles
    de Monseigneur Dugesclin,
    Qu’est devenu le souvenir de vos batailles ?
    Quel est de la doulce France ce déclin ?

    Hardi soldat ! Chassons cette race perfide,
    De la chaussée du mur(*) les séîdes
    que pour cette vente raté
    il revivent Formigny et Patay

    Que jamais nos enfants ne soit soumis à leur bière tiéde
    ni à leurs pouding, ni à leur âme laide.

    (*) Wallstreet en l’horrible langue des anglois que j’ai répugnance tant à escrire que tant à dire.

    • Dodeo Ledeo dit :

      Nos enfants ne soiENT. Tant qu’à faire.
      Qu’à l’affront de l’AUKUS
      Qui nous fit cocus,
      Il soit répondu d’un blocus
      (maman refuse la 4ème rime)

      Que la perfide Albion
      Solitaire position
      Privée d’avions
      Mange son gazon!

      Imitant l’Ottoman
      Trains et ferries remplissant
      De nombreux réfugiés afghans
      Inondons les ci-devant !

      Des accords du Touquet
      A la mer tout le paquet
      Faisons d’épines un bouquet
      Qui causera leur regret !

      Mais trêve de piques
      D’épigrammes ironiques
      On ne fait pas la nique
      À l’empire britannique et

  16. Qui ça ? dit :

    « HMS Agincourt [du nom de la bataille d’Azincourt, ndlr] »
    J’espère que sous-marin britannique n’ira jamais mouiller dans un port français !

    • Edgar dit :

      C’est un nom commun dans la marine britannique. Il y avait déjà un cuirassé de ce nom à la bataille du Jutland en 1916.

  17. MERCATOR dit :

    Plusieurs remarques, d’abord sur la puérilité de beaucoup de posts pour ne pas employer un autre qualificatif , démontrant un tropisme antimacronien imbécile qui démontre une méconnaissance totale des affaires militaires, diplomatiques, géostratégiques,bien évidemment Biden et ses conseillers, on le verra bientôt, ont commis une erreur diplomatique et stratégique monumentale. Se mettre même temporairement à dos quel que soit où seront ses dirigeants la cinquième ou sixième puissance militaire mondiale, membre permanent du conseil de sécurité avec droit de vétos,puissance nucléaire, carrefour incontournable entre l’Europe du Nord et du sud et de l’Europe de l’Est baigné par une mer et un océan, avec le plus grand plateau continental et donc le plus grand domaine maritime au monde et la seconde ZÉE, vivier d’ingénieurs du plus haut niveau est une gaffe et même pire une faute qui restera dans les annales de la diplomatie,Putin et le dirigeant Chinois boivent du petit lait
    La menace Chinoise sous-marine et aéronavale est surjouée, mais cependant il reste une menace des missiles nucléaires et la Chine a bien dit avant-hier qu’en cas de clash même limité sur Formose l’Australie serait la première cible,et qui pourrait croire que les États-Unis risqueraient Los Angeles pour Melbourne .

    • Loufi dit :

      Tu t’emportes mec. Plus grande zee gardées par 3 barques et 2 zodiac? Vivier d’ingénieurs sans entreprises , sans boulot et sans soutien de l’état ? La production militaire est en déclin constant depuis 30ans.

    • souricière dit :

      Il y a beaucoup de monde ici qui « aime » et « souhaite » voir la France ridiculisée, perdante, impuissante etc…
      Il y a beaucoup de monde ici qui ne sont pas français.
      On se croirait de plus en plus sur des sites comme Sputnik ou les commentateurs passent leur temps à conspuer, insulter et vilipender la France, se réjouir dès qu’un article lui prédit du malheur, dès qu’un article est tourné de manière à la faire perdre. Et toute cette communauté qui en même temps se fait passer pour les grands patriotes quand il s’agit de combattre le pouvoir, qui se font passer pour les « sauveurs » de la nation…
      Il n’y a que dans la « confrontation » avec les USA qu’ils prennent partie pour la France, mais un parti pris orienté vers une volonté d’en découdre, de sanctionner, de lutter contre eux à la manière de pays comme la Russie. D’ailleurs on tourne très souvent autour des intérêts russes pour définir « nos » intérêts…

      • Royal Marine dit :

        Vous n’avez rien compris! Il s’agit seulement de faire comprendre à ces corneculs d’anglo-saxons qu’ils doivent nous respecter, et respecter les traités qu’ils signent… Est-ce si difficile à comprendre, ou faites-vous partie des admirateurs parentés des pédocriminels qui ont gouverné un peu trop souvent, ces temps derniers, les USA?
        Vous savez? Les copains d’Epstein…

        • Lothringer dit :

          Faire respecter un traité à un anglo-saxon ?
          J’attends toujours que la G-B nous rende Malte , à l’issue du Traité d’Amiens (1802 Napoléon).

      • Parigot dit :

        @ souricière
        Ils ne sont pas russes tes trolls:
        https://www.similarweb.com/fr/website/opex360.com/

      • fabrice dit :

        Souricière
        Pas du tout, il y a des gens ici qui voudraient que le Quai d’Orsay cesse de se comporter de manière arrogante et belliqueuse. Qu’il mette le discours en conformité avec les actes. Que le Quai reconnaisse ses erreurs d’analyse passées et qu’il apprenne de ses erreurs.
        La réalité est que Macron a réussi à fâcher la France avec un nombre considérable de pays et qu’aujourd’hui notre pays se retrouve bien isolé. Je remarque donc que le but de la diplomatie étant de créer des alliance, cet isolement montre l’échec patent du Quai d’Orsay.
        Je constate aussi que si on regarde dans le détail, il n’y a pas vraiment de stratégie autre que de l’opportunisme. Le Pakistan nous achète des armes, mille promesses d’alliance, il arrête, on va vers l’Inde, l’ennemi du Pakistan, et rebelote, le Pakistan nous réachète des armes, on recommence…Il n’y a rien de pensée ni d’agit à long terme.
        Le but d’un site d’information (remarquablement tenu par Mr Lagneau) ouvert aux commentaires, n’est pas de chanter les louanges parce que vu le financement des médias un journaliste a peu de place pour critiquer en fait une politique gouvernementale, de même pour un fonctionnaire dans le fonctionnement vertical du régime actuel, mais justement de sentir la température et voir ce qui transpire à la fois des gens mal renseignés et des autres mieux.
        En réalité la politique extérieure de Macron conduit à une impasse, un moment il faudrait arrêter de zigzaguer, réfléchir à des fondamentaux et prendre une décision d’alliance et s’y tenir en la jouant collectif.
        Aristote dans sa Politique disait une chose fort juste, le but d’une politique extérieure d’une cité est de s’allier avec les cités plus puissantes qui pourraient la mettre en danger ou la protéger et de garder de bonnes relations avec les cités qui fournissent des matières indispensables. Pour Athènes c’était garder l’alliance avec les Scythes (Russie actuelle) qui fournissait le blé et s’allier avec l’empire perse ou la Macédoine ou Thèbes pour contrer un des trois et agir pour maintenir la liberté maritime dans les détruits.
        Pour la France il faudrait analyser avec quels Etats nous commerçons, d’où viennent les produits indispensables… Quelles zones on doit absolument contrôler. Quels sont nos moyens etc….
        Quand on se fâche avec les USA (15% de nos exports) qui nous a libéré lors de la 2GM pour faire copain copain avec l’Iran (0,1% de nos exports) qui a fait sauter Drakkar au Liban et fait des attentats à Paris, il faut être crétin….Le dire n’est pas « anti français »
        Dénoncer et montrer l’imbécilité de certains calculs diplomatiques qui avec le temps ont montré leur totale stupidité, « Israël petit pays de merde voué à disparaitre « Algérie grande puissance à l’avenir radieux » « Liban modèle pour le Monde » n’est pas anti français mais une tentative de rendre plus humbles certains diplomates qui ont du mal à reconnaître qu’ils ne sont pas des dieux omniscients qui n’ont pas toujours raison.
        Une politique extérieure ne doit pas se baser sur des préjugés (solidarité celtique, antisémitisme, arabophilie, anglophobie) mais sur une analyse fine de la situation et de la réalité.

    • PeterR dit :

      Je pense que leur erreur en dehors de celle de s’aliéner (au moins temporairement) un pays comme la France est surtout qu’ils viennent de démontrer une fois de plus qu’on ne peut pas leur faire confiance.
      La liste de leur trahisons et déchirure des contrats qu’ils avaient signés devient vraiment impressionnante (Iran, Irak, Afghanistan, Alstom, arnaque commerciale du F35, etc, etc, etc …).
      Cela va j’espère inciter tous les autres pays à y regarder à 2 fois avant de croire en leur parole.

      Je prends le pari que Taïwan à défaut d’être les prochains est sur la liste seront trahis comme les autres.
      Qu’iraient foutre les américains à risquer une guerre chaude pour les défendre. Que représentent ils ?
      Ils sont à 10.000km de leurs cotes, n’ont pas de ressources à piller, etc …
      Le seul intérêt de Taïwan pour les US en dehors de faire chier la Chine est leur production de puces électroniques. Production que les US sont en train de relocaliser sur leur sol. Quand ce sera fait …
      La Chine n’a qu’à attendre une dizaine d’année, faire les gros yeux et Taïwan leur reviendra. Ils auront à ce moment assez de navires pour faire le blocus de l’île et dissuader les US de s’y opposer.
      Les US ne risqueront pas leurs boys pour Taïwan alors que la Chine en fait un point d’honneur.

      Pour reprendre votre phrase : qui pourrait croire que les États-Unis risqueraient Los Angeles pour Taipei

      • albatros dit :

        Vous avez raison et la réunion de Taiwan à la Chine se fera sans doute dans les 20-30 ans par la force des choses et naturellement – et sans aucun combat – car les cocos chinois ont le temps avec eux et pas nous. Lors d’une date anniversaire peut être…

        • albatros dit :

          Mais les Etats Unis pourront toujours compter sur de nombreux vassaux en Europe et ailleurs car ceux ci sont dépendants (et dépendants nous le sommes aussi pour nos OPE, nos renseignements, internet,…)

      • lothringer dit :

        …à un petit détail près…
        Une victoire militaire US fera de la Chine un vassal , et les US font tomber le régime communiste. Et les US s’arrangeront pour que la Chine retourne à l’époque des 1000 royaumes combattants : divisée donc inoffendive.

        • PeterR dit :

          à un autre détail près …
          la Chine est une puissance nucléaire. Ils sont d’ailleurs en train de singulièrement accroitre leur nombre de têtes.
          Il n’y aura pas de victoire militaire à part celle des tardigrades et éventuellement des scorpions.
          Les US risqueront-ils le coup pour Ta]iwan si ils peuvent se passer d’elle, j’en doute.

    • lxm dit :

      Au 1er clash, l’économie mondiale s’effondre, et tout l’occident hyperendetté fait faillite, ensuite vous faites avancer l’armée comment quand y’a plus de sous, plus d’essence ?
      La chine commence à mettre son économie en autarcie, accumule les réserves et préfère pomper les ressources de l’étranger pour prioritairement vider les stocks adverses quand la guerre sera déclenchée, une guerre longue et d’abord économique avant de passer au militaire, guerre qui pourrait durer 10 ans 20 ans 30 ans, qui ressemblera par certains aspects à la drôle de guerre sur certains fronts pendant que d’autres seront actifs pour user l’adversaire, pour conquérir l’ensemble de la planète et remodeler le monde. Les nazis n’étaient qu’un avant goût de la chine, foncièrement xénophobe et suprémaciste.
      C’est cela qu’on affronte, la même terreur qu’avec l’URSS, mais encore en pire, l’URSS n’avait aucun conflit territorial avec l’ouest.

    • Aramis dit :

      Ce n’est pas de la faute de Macron cette histoire, personne de sérieux ne lui met ça sur le dos.

      Sur le reste je ne vois pas en quoi froisser la France va nuire aux américains. Au contraire cela leur permet de nous mettre un bon coup derrière la tête et d’affaiblir notre industrie de défense.

      Ensuite « le plus grand plateau continental et donc le plus grand domaine maritime au monde et la seconde ZÉE » Oui mais qu’avons nous pour surveiller tout ça? Pas grand chose, donc en quoi froisser le propriétaire d’un moulin ouvert au quatre vent est nuisible?

      Poutine et les Chinois savent que nous allons avaler notre chapeau et qu’on ne va pas faire un renversmeent d’alliance pour autant. C’est amusant, sans plus.

      Enfin les Chinois n’ont jamais déclaré que Taïwan serait une guerre nucléaire. Bien au contraire.

  18. Pistoule dit :

    Les Européens vont encore s’agiter pour décider……. de ne rien décider….. après ce énième camouflet US ! Et Merkel qui est sur le départ ne fera rien , voyons ce que fera son/sa sucesseu(r)se mais prudent il ne prendra pas le risque de froisser les américains au risque de se les mettre à dos en début de mandat ! Et donc, a part l’indignation diplomatque de Paris, il n’y aura sans doute pas de suites à cette affaire !

    • robdarbin dit :

      Les Européens ont le choix: Se donner les moyens de la neutralité ou du « ni ni » ou mourir pour Taïpei.

      • Aramis dit :

        Les européens n’ont pas de quoi aller mourir pour Tapei. Il faut une flotte de guerre pour ça.

  19. Ainsi, nos deux amis Scott Morison l’Australien et Boris Johnson le Britannique ont signé une alliance stratégique avec « notre très grand ami de la France » Joe Biden l’Américain.
    Cet accord tripartite vise notamment à contrer les activités de la Chine dans le bassin Indo-Pacifique.
    Au passage, nous subissons la perte d’un contrat de 50 milliards de dollars signé sous la présidence Hollande pour la construction de 12 sous-marins anaérobie (1).
    Sous la pression américaine et de l’inénarrable Boris, les Australiens ont changé de paradigme et choisi l’achat de sous-marins nucléaires, probablement américains.
    Or, nous sommes nous aussi présents dans la zone indopacifique où nous avons des intérêts, mais nous n’avons plus les moyens d’être un acteur de poids après la destruction constante depuis 30 ans de notre Marine qui ne peut, au mieux, que faire de la présence avec des frégates tellement furtives et rares qu’on ne les voit pas…
    Lorsque l’on veut vendre 12 sous-marins et que l’on n’en possède que 5, on ne peut que rester modeste dans nos objectifs (5 SNA sur 6 et 4 SNLE). Nous payons aujourd’hui la destruction de notre outil naval, tout comme de nos outils terrestres et aériens. En réalité, nous sommes devenus un nain stratégique.

    https://www.athena-vostok.com/sous-marins-australiens-un-fiasco-et-un-signe-de-notre-declin-1

    • Yves KUNA dit :

      Vous avez raison. Hélas

    • Dodeo Ledeo dit :

      Vu la tête de notre ZEE, il nous faudrait une base de Guam dans la zone indo-pacifique et une flotte complète, PAN et le toutim. Des millions de kilomètres carrés inexploités pourraient fournir des ressources pour financer un grand déploiement. L’époque semble au désengagement, la France reste désespérément continentale, avec des partenaires qui sont essentiellement des concurrents, des obstacles, des boulets.

      • Aramis dit :

        « une flotte complète, PAN et le toutim » inutile pour de la surveillance maritime d’une zone qui n’est pas vitale pour nous.

        « Des millions de kilomètres carrés inexploités pourraient fournir des ressources pour financer un grand déploiemen » Quelles sont les ressources? Et avec quelle énergie les exploite on?

        « la France reste désespérément continentale, avec des partenaires qui sont essentiellement des concurrents, des obstacles, des boulets. » Là bien d’accord.

  20. Ronfly dit :

    Ils sont quand même drôles ces Anglo-saxons…comme par hasard, ils nous sortent leur programme de SNA juste après notre éjection du programme avec l’Australie…En mėme temps, vu la déception et la dépression des sous mariniers anglais avec leurs classe Astute (7 voies d’eau détecté et sans parler du reste…gardé plus ou moins confidentiel), je souhaite bon courage aux Australiens. Même si ça semble plus un prétexte pour nous humiliés…Ils sont forts ces Anglais…Ils nous prennent vraiment pour des Gaulois débiles… Heureusement, notre frèle défense nationale prépare un projet de détection unique (programme « synergie »..?!) qui serait doté de capacités de détection globale multi millieu et multi support. Le coq en a encore un peu sous le pied apparemment… Affaire à suivre

  21. Plusdepognon dit :

    Pour résumer ce tour de cochon en Australie, les USA ont joué en sous-marin et la torpille est anglaise :
    https://www.ouest-france.fr/monde/australie/australie-sous-marins-et-si-la-torpille-etait-anglaise-a5ac7b14-188b-11ec-a0d3-7bd64ac845f0

    • Plusdepognon dit :

      Dans cette affaire le combustible nucléaire pour faire marcher le moteur du sous-marin serait fournit par les alliés de l’Australie.

      Là où est pointée la menace de prolifération, c’est que ce combustible de qualité militaire peut être détourné pour servir d’arme atomique.
      Ce qui quand on connait les positions australiennes en la matière est très surprenant…
      Je ne sais pas ce que les USA ont dans leurs mains, mais c’est du lourd !

      C’est donc une autre problématique que pour le cas anglais et ses missiles de l’apocalypse américains (dans la langue de l’Europe, servez vous du traducteur de votre navigateur si vous êtes allergique à ce dialecte et que vous êtes curieux) :
      https://nsarchive.gwu.edu/briefing-book/nuclear-vault/2021-07-16/concern-about-future-us-reliability-influenced-british-quest

        • lxm dit :

          Je n’ai jamais considéré l’arme nucléaire comme un système de dissuasion crédible quand un politicien s’occupe du sondage de sa popularité en permanence et va aller se montrer dès qu’il y a un accident quelque part dans le pays pour y montrer sa tristesse.
          En fait, quand on regarde les politiciens occidentaux on est surtout troublé par leur comportement moutonnier et agir en meute quand cela les arrange politiquement, et à se copier les uns les autres dans une démagogie toujours plus poussée.
          En cela, il suffirait qu’une guerre génère quelques attaques nucléaires pour que tous ces politiciens se mettent à penser que cela est « normal » d’utiliser cette arme et commencent à l’user tous en même temps. Le pays survivant, ou plutôt le peuple survivant, en plus d’être chanceux avec la géographie et ses vents, sera celui qui fera le plus profil bas.

  22. Jacques999j dit :

    le nouveau projet F35. Les autres alliés devront aussi acheter.

  23. astracity dit :

    quel est désormais l’intérêt d’un nouveau PAN sachant qu’il s’agit surtout d’une arme de coalition? ne serait il pas plus intéressant de réorienter les ressources sur des outils de souveraineté sur nos marches (medor) et sur nos possessions indo pacifiques: Frégates et SNA ?

    • PeterR dit :

      +1

    • Royal Marine dit :

      Encore un qui n’a rien compris… Un P.A. n’est as une arme de coalition… Mais qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre… Misère! Avec des mecs comme ça, c’est sûr, on est en pleine décadence…

      • astracity dit :

        ça c’est un vrai raisonnement, et il vous honore

      • PeterR dit :

        Oui, mais avec un seul P.A de plus faiblement défendu on ne fait pas grand chose en dehors de base aérienne avancée pour des conflits asymétriques. Ca pourrait surement être utile contre la Turquie … et encore.

        Le (voir les 2 P.A) ne nous seraient pas d’une très grande utilité en cas de conflit sérieux : Chine, Russie … USA (soyons fous)

        On a vu que les P.A étaient très vulnérables aux attaques sous marines et ces pays en sont richement dotés.
        Donc si on effectue un repli stratégique sur la défense de notre territoire le budget alloué au P.A serait surement plus efficace dépensé en SNA et SNLE.
        Maintenant à budget infini, oui, 1 ou 2 P.A sont surement très bien.

      • astracity dit :

        pour préciser, a quand remonte l’utilisation du PAN en situation opérationnelle autonome? même pendant l’opération harmattan les avions venaient de solenzara, voire de saint dizier, le levant? les bases de Jordanie et aux EAU sont suffisantes, la turquie ? d’excellente bases seraient ravies de nous accueillir à Chypre ou en Grece. le reste du temps il sert a aller faire un concours de b#te avec les Yanks. A partir du moment ou ceux ci nous renvoient (méchamment) dans notre bac a sable, je me demande en quoi il est encore utile

    • Aramis dit :

      A budget constant on ne peut choisir ni l’un ni l’autre. Le budget annuel récupéré sur le successeur du CdG est bien trop faible. Le calendrier a été volontairement prévu comme extrèmement long pour étaler la dépense au maximum au prix de la logique industrielle et militaire.

      Sans hausse d ebudget on ne peut rien faire.

  24. Titi74 dit :

    C’est assez intéressant tous ces événements qui s’enchainent subtilement avec les saisons, Brexit à n’en plus finir sous couvert d’accord foireux en catimini avec les US, ensuite coup de canif sur les contrats d’armement signés ou en passe de le devenir, des annonces de projets qui sorte du chapeau en quelques heures; on attend le prochain tour de magie de l’oncle sam et sa compagnie avec impatience!

    L’Europe ne dit rien sur ces affaires qui la concerne aussi, c’est assez étonnant. Il serait peut être temps de développer une Alliance Européenne de la défense pour et par Les Européens et accessoirement une économie de la défense qui va avec, du matériel pensé et fabriqué en Europe?

  25. philbeau dit :

    Et pendant que l’Angleterre essaie de jouer des coudes pour jouer les cadors dans le Pacifique , les ménages anglais découvrent la pénurie alimentaire …Rule Britannia ?
    https://www.dailymail.co.uk/news/article-10003883/UK-faces-crippled-perfect-storm-Covid-Brexit-soaring-gas-prices.html

  26. farragut dit :

    Notre ex-MinDef, devenu Ministre des Affaires Etrangères, est-ce que cela ne serait pas « profitable » à la France d’aider l’Ecosse à intégrer l’UE, en tant qu’entité politique indépendante du Commonwealth ?
    En plus, nous pourrions disposer d’une base de sous-marins nucléaires déjà installée sur place…
    https://geoimage.cnes.fr/fr/geoimage/royaume-uni-faslane-la-base-navale-sous-marine-ecossaise-au-role-geostrategique-0

    Il suffirait de dire à M. Johnson que la France est disposée à aider au rapatriement des installations spécifiques aux Astute anglais depuis Faslane directement chez les Australiens, à leur convenance !
    En plus, il parait que depuis Guillaume Le Conquérant (Duc de Normandie ET roi d’Angleterre), les Ecossais sont aussi considérés comme français… 😉
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Guillaume_le_Conqu%C3%A9rant
    https://www.laculturegenerale.com/auld-alliance-france-ecosse/
    https://www.sudouest.fr/2014/09/18/independance-de-l-ecosse-tout-ce-qu-il-faut-savoir-sur-le-referendum-1674764-4803.php?nic

    Allez Jean-Yves, un effort ! 😉

    • farragut dit :

      Précision: un article récent à lire absolument, qui ne manque pas de sel, venant des Anglais !
      https://fr.businessam.be/en-cas-dindependance-de-lecosse-le-royaume-uni-songe-a-deplacer-ses-sous-marins-nucleaires-en-france/

      • Paddybus dit :

        Je pense que l’Ecosse ne sera jamais indépendante…. ce n’est ni l’intérêt de l’Ecosse, ni l’intérêt des britons…
        Ceux qui poussent à la roue sont les destructeurs des nations tel soros … et oui, encore lui… mais renseignez vous… il veut affaiblir les nations et réduire leur capacités d’action… car il pense que le commerce et la finance peuvent remplacer les nations….
        Les britons ne laisseront jamais faire… et je pense qu’ils vont réduire la puissance de ce pernicieux taré comme la Hongrie et la Russie l’ont déjà fait…

        • yakafokon dit :

          C’est la CEE qui finançait les routes en Ecosse. Ca m’avait surpris sachant que le pétrole anglais est Ecossais. Il y a quand même beaucoup d’aigreur à l’encontre de Londres. qui garde les bénéfices. L’Ecosse a moins à perdre à rejoindre le girond de la CEE qu’à rester avec Londres. L’Irlande leur en donne un bon exemple

          • fabrice dit :

            La Gironde aussi aurait tout intérêt à rejoindre l’Angleterre. Rappelez moi qui achète le vin de Bordeaux ?
            Si vous ne comprenez pas qu’une guerre commerciale va être aussi sanglante en France, ne vous trompez pas. Le RU a obtenu sa maitrise douanière, la France doit convaincre l’UE pour décider de rétorsions…
            Analysez bien le rapport de force et le coût gain/perte.
            Si l’Espagne suit la France dans le soutien à l’Ecosse n’oubliez pas qu’il y a aussi une bombe à retardement, c’est la Catalogne….
            Quand à la stupide Irlande, elle a tout à perdre et devrait se calmer. Elle se croit protégée par Biden et Kerry. A la prochaine alternance, gare à ses fesses surtout que sa situation de paradis fiscal et de lieu de tous les trafics au coeur de l’Europe ne lui font pas que des amis même si Le Drian ferme les yeux.
            Ce que j’essaye de vous dire est qu’un conflit avec le RU peut être fort hasardeux, il ne s’agit pas d’un petit pays mais d’un membre permanent du Conseil de Sécurité.
            Il serait beaucoup plus sage de chercher la coopération.

      • Euclide dit :

        @Paddybus
        Au sujet de l’Ecosse, je pense comme vous mais en Irlande c’est faisable si les circonstances si prêtes.
        Quant a nous je ne comprend pas pourquoi on ls titilles pas dans les iles Anglo-normande

    • ji_louis dit :

      Ils pourront sans doute baser leurs SNA à New London (Connecticut, USA) 🙂
      https://fr.wikipedia.org/wiki/New_London_(Connecticut)

  27. So British dit :

    Les putes investissent dans une nouvelle chatte…..

  28. Alex dit :

    Comment ça ils débloquent des Euros ? Ils devraient plûtôt débloquer des livres sterling pour ne plus débloquer du cerveau et s’en acheter de nouveaux ; et surtout prier pour que les Australiens complètement ignares en matière de nucléaire ne se fassent pas sauter la gueule avec vos conneries : gens de votre reine, just shut the fuck up, royal bastards !

  29. Max dit :

    Les polonais, dannois, norvégiens, belges, allemands et… suisses pensent toujours que les GI’s viendront les sauver… Non !
    Et ce n’est pas au programme de la Chine de venir envahir l’Europe.
    Par contre le vieux continent doit se défendre du bordel géopolitique et géostratégique initié par les néoconservateurs US et leurs alliés illuminés par le divin.

  30. vrai_chasseur dit :

    Construire un SNA n’est pas un sport de masse.
    Les anglais s’y prennent très tôt car ils ne sont pas sûrs d’avoir la compétence industrielle pour faire un SNA.
    Le programme Astute a été extrêmement douloureux pour eux et a laissé de profondes stigmates.

    Pour la petite histoire :
    Outre de nombreux domaines d’ingénierie dont ils avaient perdu le savoir-faire, les ingénieurs anglais du programme Astute ne maitrisaient pas la Conception Assistée par Ordinateur… ce que le ministre britannique de la défense de l’époque a été forcé d’admettre publiquement, cf la séance de questions au Parlement anglais http://publications.parliament.uk/pa/cm200506/cmhansrd/vo060309/text/60309w16.htm

    Et les anglais n’ont dû leur salut qu’à l’aide de l’américain General Dynamics Electric Boat, qui a dépêché en urgence une centaine d’ingénieurs pour aider BAE Systems à finir la conception de l’Astute… qui n’aurait jamais été construit sinon.
    Le contrat d’assistance était si important qu’il a fallu le faire passer comme un contrat de vente d’armes entre états, via un FMS,(Foreign Military Sales). La RAND Corporation relate cela dans son document d’analyse sur les leçons à tirer du programme Astute http://www.rand.org/content/dam/rand/pubs/monographs/2011/RAND_MG1128.3.pdf page 68

  31. basstemp dit :

    Comme c’est lamentable, comme c’est pitoyable de voir ça ! Les anglais qui abandonnent leur design de la class Astute (qui leur a déja couté les yeux dla tête en dev …) la même semaine ou presque que l’annonce de l’abandon par les australiens du Barracuda Shortin françois … Mais bien sur ma bonne dame que ça n’a aucun lien ! Absolument ! Quoi ? Qu’est ce que vous dites ? Que se serait pour finalement partager la même base de soum avec le futur soum’ amerloq-aussies ? Meuuuux non ! Vous n’y pensez pas !

    Une décision américaine qui forcerait la GB, la perfide Albion, a devoir remettre la main au porte monnaie pour s’aligner a cette décision ? Carrément pas envisageable, trop pas possible ! Même si la, vu de France … C’est au buldozer que visiblement les étoiles s’alignent la … Bon ceci étant dit, ils auront quand même construit d’ici la 8 Astutes ! A moins que l’Agincourt soit abandonné et que ce dernier batiment de cette classe paye les frais de ce petit coup de « trafalgar » ? (Bon ça m’étonnerait quand même …)

    Quoi mais attendez, ça veut donc dire que la GB va se payer encore de nouveaux SSN alors qu’ils ont déja 5 Astutes quasi neufs + 3 a venir (donc 8) , ils remettent le couvert en participant a ce programme ou manifestement ils vont s’équiper de ce nouveau sous marin ? Et je vois mal les anglais participer a un tel programme sans en construire au moins 4 pour eux (voir 8 …)

    Eh bhé ça va leur faire un sacré nombre de batiments dispo les anglois la !

  32. Olivier dit :

    Vous avez raison sauf sur un point votre cinquième ou sixième puissance mondiale est totalement vassalise aux usa ( les gesticulations ne sont que de l esbrouffe) ce qui explique pourquoi les américains ne se sont pas gêner.

  33. max dit :

    Merci aux US. Ils évitent à la France de participer à une guerre avec la Chine. Il faut voir le bon côté des choses.

  34. Ricko dit :

    Tout ceci nous démontre qu’une seule chose : au lieu de chercher des partenaires pour exister il est temps de prendre en main notre destin SEUL : les US et UK ne sont décidément plus à considérer comme des partenaires mais des concurrents. L’Europe de la défense est tout autant une chimère ou seule la France veut faire quelque chose. Donc en résumé coté OTAN la France n’a que des devoirs mais aucun droit et coté Europe de la défense, elle n’a que des rêves sans aucune réalité.
    Il faut donc changer d’attitude : On roule seul en s’en donnant les moyens. Quoi la France ne pèsera plus rien face aux US ? Mais chez lecteurs cette affaire nous montre que c’est déjà le cas alors autant se libérer des contraintes qui ne nous servent à rien.
    On déchire quelques traités pour commencer (Lancaster me semble une bonne réponse aux Anglais).
    Le SCAF on arrête tout de suite. De toute manière cela part en sucette à la manière du projet ACE entre la France, l’Allemagne de l’Ouest l’Espagne et le Royaume uni (qui donnera le Rafale et l’Eurofighter Typhoon).
    Pour le financement, il va falloir faire des des coupes bien sûr et revoir la façon dont on remet les gens dans l’emploi. Cela passera par de la vrai formation en école dans les secteurs qui recrutent et tout cela non pas pour faire des garçons de café mais pour former des gens qualifiés pour travailler dans l’industrie. Le chômage ne doit plus être une voie de garage mais un processus de retour à un travail qualifié avec une forte notion de droit (à une indemnisation de chômage) liée au devoir (de formation et de retour au travail actif). La fiscalité des grandes entreprises devra être revue notamment dans l’industrie pétrolière qu’il faudra « tuer » d’une manière ou d’une autre pour « sauver » notre planète…

  35. jp dit :

    il y a une info intéressante que j’ai appris sur les sous marin nucléaire, les sous marins francais doivent faire le plein tous les 10 ans, alors que les sous marins US durent ont un moteur nucléaire qui dure toute leur vie. y a pas photo sur le niveau technologique. reste que les Australiens avaient commandés des sous marin conventionnel et que pour des question geo stratégique vis à vis de la Chine, ils ont achetés des soum américain nucléaire pour envoyer un message à la chine.

    • Lado dit :

      Mais non !Au contraire il ya photo mais dans l’autre sens!
      le choix de l’HEU est le resultat de la dispo de Weapon Grade suites au accords de désarmement (Russie et US , les Anglais utilise la techno americaine car il n’ont pas de filiere HEU)
      le choix du LEU par la France ,et probablement des chinois, est le choix de l’intégration a une filiere civile (de l’enrichissement, et de la gestion des déchets du retraitement) beaucoup beaucoup plus économique
      que la filiére HEU

      Il y a peu de differences operationelles publiées (vitesse , bruits..) et le changement de combustible comme pour le civil dure 1 à 2 semaines à Toulon et non à Cherbourg car on s’est organisé pour.Tous les 8 à 10 ans alors que tout sous marin compris non nucléaire est arreté pour des maintenances ,durant parfois 2 ans, à des fréquences plus élevées
      La classe Rubis est hyper compacte donc non pas de pb de place .La techno est éprouvée depuis 40 ans et améliorée progressivement (Cdg et SNA et SNLE)
      En cas de pépin sur le réacteur c’est le Soum HEU qui est à l’arret durant ..un certain temps..!
      Faites un tour à Severomorsk ou dans les ports anglais pour cotempler ces ruines rouillées, très dangereuses à terme,dont on sait que faire sauf à dépenser une fortune.En fait nous démantelons complètement les sous marins et recyclons avec le civil ou les déchets ultimes avec l’Andra des 2022 /2023

      Nous ne sommes pas toujours les plus mauvais..Je sais que c’est dur à entendre pour les trolls poutiniens, chinois, turcs et autres « alliés », les anti macroniens compulsifs , souvent les mêmes, (alors que l’on parle de temps de cycle de 20/30 ans!) qui peuplent ce site.

      • Gaulois78 dit :

        Merci pour les infos, je demandais il y a quelques instants la diff entre les 2 technos…

  36. breer dit :

    C’est fascinant comme les gouvernants des nations peuvent « débloquer » (planche à billets) si facilement des sommes astronomiques pour de l’armement, et si peu en matériels de dépollution (des océans par exemple), ou en lutte anti incendie, ou organismes et systèmes de ramassages de tous les détritus que des milliers de « respectueux citoyens » jettent dans tous les coins de la planète, (bords des routes, en forêts, en campagne, etc..).. L’humanité en vérité, n’est pas prête à sortir de ses ornières pseudo civilisationnelles.
    De toute manière, en toute lucidité, il est évident qu’elle est entrée dans une phase de régression comportementale et mentale. La vitesse de la croissance démographique sur la planète et mille fois supérieure à la vitesse de l’évolution des consciences et des mentalités. Le véritable choc des cultures se joue dans un monde planétairement matérialiste, accentué par des moeurs et mentalités multi ethniques de plus en plus antagonistes qui se retrouvent à cohabiter dans un monde ou domine la jouissance consumériste et les addictions à toutes sortes de produits, de comportements, d’activités. La réalité
    qui est peu dite, c’est que l’humanité génère de plus en plus de fragilités psychiques, de névrosés, d’inadaptés sociaux, de sociopathes, de schizophrènes, de drogués, de violence, de crispations ethniques et religieuses. Et ces déséquilibres psychologiques sont loin de ne toucher que le peuple de la rue, toutes les classes sociales sont progressivement touchées y compris ceux que l’on nomme, les « élites dirigeantes ».
    Pour en revenir à tous ces armements, car je me suis un peu « égaré », il y aura bien un jour ou l’autre, un ou plusieurs de ces « élites dirigeantes » suffisamment névropathe qui passeront à l’acte et redéclencheront une guerre catastrophique, sans doute plus désastreuse que par le passé, mais peut être moins longue.

  37. Jack2 dit :

    Croyez-vous que les Américains vont partager le gâteau avec BoJo. Cela ressemble à un coup pour vendre les sous-marins conçus et fabriqués aux USA à l’Australie ET aussi aux Britanniques. Alors il faut montrer que l’Angleterre peut être leader en lançant des études et convaincre l’Australie de les suivre. Peu de chances que cela marche. Dans 10 ans on ne sait pas ce qui restera de la Grande Bretagne : l’Angleterre et le pays de Galle seulement ?
    Une plus grosse peur est que les Australiens aient appris ce qui fait que nos sous-marins sont les meilleurs et cassent le contrat dès qu’ils estiment en savoir suffisamment.

  38. La réaction en audio de Thomas Ferrier du Parti des Européens sur l’affaire des sous marins de Naval Group
    https://t.me/LePartiDesEuropeens/2259

  39. Félix GARCIA dit :

    Toute cette débauche de moyens alors que certains avec un peu d’imagination font bien mieux. La preuve en image :
    https://twitter.com/Mediavenir/status/1439340428273332227/photo/2
    ^^

  40. Belzébuth dit :

    Les talibans envoient leurs meilleures troupes amphibies pour se venger des forces spéciales australiennes en Afghanistan:
    https://mobile.twitter.com/Mediavenir/status/1439340428273332227

  41. MERCATOR dit :

    Afin de mieux comprendre le problème au départ les Australiens très hostiles au nucléaire ne voulaient pas de sous-marins à propulsion nucléaire , c’était dans le cahier des charges ( Un peu comme si vous demandiez une étude pour votre chalet à un artisan chauffagiste pour des poêles à bois , et finalement vous optiez pour une pompe à chaleur ) Les réacteurs nucléaires navals sont pour la plupart de type réacteur à eau pressurisée. Les marines de guerre russe, américaine et britannique utilisent une propulsion à turbine à vapeur, tandis que les marines française et chinoise utilisent les turbines pour générer l’électricité pour la propulsion (propulsion turbo-électrique). Avantage plus grande densité de puissance dans un petit volume ; certains fonctionnent avec de l’uranium faiblement enrichi (nécessitant des ravitaillements en combustible fréquents) c’est le cas des submersibles français, d’autres fonctionnent avec de l’uranium hautement enrichi (plus de 20 % d’uranium 235, de 21 à 45 % dans les sous-marins soviétiques, plus de 96 % dans les sous-marins américains et n’ont pas besoin d’être réapprovisionnés aussi souvent ( 7 ans environ pour les Français et quasiment illimité pour les US) tout en étant plus silencieux en service du fait de leur cœur plus petit ; Le problème, c’est que le taux de 96 % des modèles US peuvent être facilement détournés et utilisés pour constituer une arme nucléaire et c’est la raison pour laquelle jusqu’à présent ils n’étaient pas exportés,c’est donc en contradiction complète avec L’Australie ennemie de l’arme nucléaire.
    Si les constructeurs Rolls-Royce pour les Brits , General Atomics pour les USA vendent des submersibles pour de nouveaux pays avec du combustible enrichis à 96% alors ils sont hors TNP (Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires) ou cela implique de fournir des réacteurs similaires aux français, mais là ils ne savent pas faire immédiatement il leur faudra plusieurs années , donc les USA , les Brits n’étant là que pour la forme, acceptent d’ores et déjà de violer cet accord !

  42. Gaulois78 dit :

    Pour un budget de l’armée à 3%

    Porter l’effort de défense de la France à 3% du PIB : nécessaire ? suffisant ? soutenable ? https://www.meta-defense.fr/2021/07/19/porter-leffort-de-defense-de-la-france-a-3-du-pib-necessaire-suffisant-soutenable/

  43. Gaulois78 dit :

    Leur combustible procure t’il un avantage quelconque par rapport au civil ?

  44. Gaulois78 dit :

    Ils ne vont rien diminuer du tout, dans les faits les soums sont manufacturer aux States, payés par l’Australie, sous capitanat US, reste plus aux Aussies qu’a vite construire la base des sous-marins avant de ce faire réprimander par le secrétaire d’État de la défense US, de signer les premiers chèques et d’économiser par la maintenance et le coût du personnel Us qui pilotera les SNA…Ils vont connaître ce que veut dire « ça coûte un pognon de dingue »

  45. Gaulois78 dit :

    Pardon pour les fautes d’orthographe, mon correcteur (chinois) fait ce qu’il veut..

  46. MERCATOR dit :

    Tiens juste pour enquiquiner les défaitistes nationaux DONT ON CONNAIT LES SYMPATHIES POLITIQUES . ( les trolls étrangers peuvent croupir dans leurs marigots) quelques éléments concernant notre beau pays .

    CLASSEMENT PIB 2O21 (PROJECTIONS)

    Classement PIB : la liste des pays les plus riches du monde
    Rang Pays PIB 2021 (milliards $) Evolution 2021-2020
    1 Etats-Unis 21 922 mds $ +5%
    2 Chine 16 493 mds $ +11%
    3 Japon 5 103 mds $ +4%
    4 Allemagne 4 318 mds $ +14%
    5 France 2 918 mds $ +14%
    6 Royaume-Uni 2 856 mds $ +8%

    Eh oui, nous devançons le royaume uni !

    Autres éléments

    Première nation sous-maritime au monde ! En effet, la France possède la 2ème ZEE au monde juste derrière les USA (11 035 000 km² vs 11 351 000 km²) loin devant les Australiens, troisièmes (8 505 348 de km²). Sachant que les Américains n’ont pas (encore) revendiqué une extension de leur plateau continental (normal car ils n’ont pas signé la Convention des Nations unies sur le droit de la mer, seul cadre juridique permettant l’extension du domaine sous-maritime) et qu’il s’agit de notre 1ère revendication validée, notre domaine sous-maritime a dépassé celui des États-Unis avec 11 614 000 km² ! Voilà pour la symbolique… Et dans la pratique ? A l’intérieur de la délimitation de son propre plateau continental, l’État souverain est l’exploitant (quasi) exclusif (voir par ailleurs) des ressources naturelles du sol et du sous-sol. Hydrocarbures, minéraux, métaux ou ressources biologiques : il peut donc y exploiter toutes les éventuelles richesses sous-marines telles que le pétrole ou le gaz !

    CLASSEMENT GLOBAL FIREPOWER 2021

    France 7e

    Royaume-Uni 8ᵉ

    PAYS LES PLUS VISITES 2019

    Rang Pays Entrées touristiques internationales
    1 France 77,7 millions
    2 États-Unis 60 millions
    3 Chine 55,7 millions
    4 Espagne 52,7 millions

    La nationalité française arrive en tête de l’Indice de la qualité de la nationalité Kälin et Kochenov pour la huitième année consécutive. Ce classement prend en compte de nombreux éléments : développement humain, économie, stabilité, capacité à voyager et à s’expatrier…
    Et la meilleure nationalité au monde est… Celle de la France. Pour la huitième année consécutive, le passeport français arrive en tête de l’Indice de la qualité de la nationalité Kälin et Kochenov, qui vient d’être relayé par l’agence de presse américaine Bloomberg.

    Ce classement a été imaginé par le professeur Dimitri Kochenov, enseignant à l’Université de Groningue, aux Pays-Bas, et spécialiste du droit européen, et Christian Kälin, avocat et président du cabinet britannique Henley & Partners, qui publie également un classement des passeports les plus puissants au monde.

    BONNE NUIT ET PRENEZ UN ALKA SELTZER

  47. Max dit :

    A la place des australiens :
    Entre une FREMM ou un Rubis tous les 2 ans, une exceptionnelle expédition des FAS.., etc… avec un msg 50/50 vis à vis de Xi Jinping.
    Et des Virginia, Los Angeles et Ohio quand ce ne sera pas des classe Nimitz ou G.Ford à quai !
    L’Australie membre du Commonwealth fait ce que Talleyrand (1754-1838)
    aurait pu dire : Retour à la maison ou la « voie » de son maître (et pas voix ).