Mali : Une patrouille allemande de la MINUSMA visée par une nouvelle attaque suicide au véhicule piégée

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

93 contributions

  1. Reality Checks dit :

    Triste pour ces soldats allemands et belges, entraîné dans le bourbier par conséquence de l’incurie, de la stupidité et de la corruption des élites politiques françaises, qui font pression sur les autres pays pour les aider à nettoyer la merde créée par Sarkozy, Hollande, BHL et consorts.
    .
    Les autres pays doivent impérativement laisser les principaux responsable de ce merdier ce démerder tous seuls.

    • cipal dit :

      Alors ****** toujours à raconter des conneries ?

    • Courmaceul dit :

      tiens un algérien qui éructe contre la France, inédit !

    • José dit :

      Merkel est trop concilliante avec ce machin dEurope. Je pense qu’avec Laschet et sutout Friedrich Merz a la defense le Bundestag allait voter le retrait de nos trouppe de ce boubier. Nous n#avons rien ä foutre dans cette guerre coloniale entretenue par la France. Cela fait, ä ce que je sache, plus de 60 ans que ces pays sont indépendants. Que cherche la France encore en Afrique????? Pourtant ces Francais sont contre la présence américaine en Europe, comme quoi ils veulent une armée européenne autonome…La liberté vaut seulement pour l’Europe pays pas pour les Africains!!!! C’est biensûr l’art francais d’être cohérent. En 1940 La France combat l’occupant allemande mais tout en occupant á son tour les pays africains et l’Algerie. Vous ne voyez pas le logique?????? Bâtir son mythe sur un grand mensonge de pays des liberté depuis 200 ans finit par rattraper la réalité…lOn est plus crédible…la conséquence ce serai le déclin irréversible. D’ailleur aucun pays colonial n’a échappé au desstin du déclin- Les Nations les plus prosperes de la planete ont zéro colonie…

      • Mat49 dit :

        Les états unis ont toujours une colonie et son l’un des pays les plus prospères.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Nous n#avons rien ä foutre dans cette guerre coloniale entretenue par la France. Cela fait, ä ce que je sache, plus de 60 ans que ces pays sont indépendants.  » Oui Mourad

      • cipal dit :

        comme d’autres n’échappent pas à la connerie congénitale ! et vous êtes expert sur le sujet !

      • mich dit :

        Ah , José c ‘est trouvé un pote , et pas allemand comme lui !

      • Georges Abitbol dit :

        Les troupes allemandes au Mali font partie du contingent de la MINUSMA et participent à la mission européenne EUTM (environ 1000 militaires). Quelques exemples:
        – Un hélicoptère allemand de la MINUSMA s’écrase au Mali (07/2017).
        – Le contingent allemand de la MINUSMA a procédé à la remise de jouets et de fournitures scolaires aux enfants démunis du centre Niali de Gao (01/2018).
        – L’Allemagne renforce son contingent militaire au Mali (05/2020).
        – L’armée allemande renforce sa présence au sein de l’EUTM au Mali (05/2021).
        – Le contingent allemand de la MINUSMA offre des rouleaux de réseaux barbelés aux FAMa (01/2021).
        Si elles ne combattent pas, elles forment et elles entrainent.
        Un commentaire José ?
        Je remarque qu’il n’y a pas un mot de compassion pour « tes » compatriotes.
        Change de rhétorique le troll.

    • Royal Marine dit :

      Qu’est-ce que vous ne comprenez pas là? A moins d’être idiot et abrutit, je n’ai aucun doute de votre cas, il ne s’agit pas là de soldats de Barkhane, mais de casques bleus, qui donc ont été envoyés au Mali, sous pavillon de l’ONU, par leur gouvernement…
      Il y a d’autres moyens d’évacuer sa bile, que d’écrire dans ce blog… Idiot Check!

    • Ératosthène dit :

      @Checks : 
      Nous sommes tous esclaves de notre environnement.
      C’est particulièrement grave quand l’environnement trompe, c’est à écrire quand les dirigeants algériens manipulent leur population.

    • Carin dit :

      RC
      Ça arrangerait bien les affaires de votre FLN.
      Je vais vous dire ce que vous savez déjà, c’est pas pour aider Barkhane que l’Allemagne a envoyé des troupes au Mali… c’est sous couvert ONU ( pour pas débourser un euro), et juste dans le strict cadre de la formation des FAMA.
      Par contre, vos copains nuisibles ne s’y sont pas trompés… en appuyant sur la partie faible de tout ce dispositif, il se pourrait que nos amis allemands restent à l’avenir dans leur casernements, ce qui pour vos potes revient à l’avantage d’avoir tout leur secteur sous contrôle.
      Je prédit d’ailleurs une très prochaine attaque de ce même contingent, dans le but de le faire se retirer du Mali, sachez quand même que leur départ ne changerait rien à vos problèmes avec Barkhane, le contingent allemand, n’est pas combattant, et les formations qu’ils dispensent aux FAMA sont partagés entre légère amélioration et inutilité…. (Comment former des gars à quelque chose qui nous est étranger… le feu de la guerre?)

    • Czar dit :

      le fait que les ah-jai-rien fassent de l’huile à l’idée d’avoir des soldats français à la frontière avec la ripoublique poupoulir djazairie est probablement le seul truc qui pourrait me convaincre de ne pas faire un retrait

      sache mettre ta bile de ***** ***** en sourdine 5 minutes, c’est le seul moyen d’arriver à tes fins.

    • cedivan dit :

      Vous avez oublié de citer l’Algérie dans les principaux responsables….

  2. Plusdepognon dit :

    Avec l’évacuation des troupes en Afghanistan, l’Allemagne a décidé d’augmenter sa présence au Sahel au sein de l’EUTM et de la MINUSMA.
    https://www.africaintelligence.fr/afrique-ouest-et-centrale_business/2021/06/23/les-logisticiens-de-l-extreme-se-bousculent-pour-soutenir-la-luftwaffe-a-niamey,109674685-art

    Il s’agit outre « d’en être », de pouvoir apposer une sorte de combat proven sur les matériels militaires allemands :
    https://blablachars.blogspot.com/2020/11/des-boxers-au-mali-en-2021.html

    Il y a eu une attaque au couteau d’un somalien en Allemagne hier :
    https://www.lemonde.fr/international/article/2021/06/26/en-allemagne-la-classe-politique-prudente-apres-la-mort-de-trois-personnes-dans-une-attaque-au-couteau_6085777_3210.html

    Un attentat pas cher visant les civils, comme c’est le mode d’action depuis quelques années…
    https://lavoiedelepee.blogspot.com/2019/03/publie-dans-defense-et-securite.html

  3. NRJ dit :

    Bon ben ça fera réfléchir ceux qui disent que la minusma (et l’armée allemande en particulier, qui est rappelons le l’armée occidentale la plus engagée après l’armée française) ne fait que du tourisme au Sahel.

    • PK dit :

      ON peut faire du tourisme et s’en prendre plein la poire. D’ailleurs, le Mali est un mauvais choix pour le tourisme…

    • revnonausujai dit :

      La guerre (ou la lutte antiterroriste), ça consiste à faire en sorte que le con**rd d’en face meure pour son pays (ses idées) , pas à servir de cible avec les ROE farfelues de l’ ONU.
      Ben oui, le tourisme au Mali, c’est dangereux et en plus ça met Barkhane et Sabre à contribution et parfois en danger pour les sortir du binz

      • NRJ dit :

        @revnonsausujai
        Vous pouvez critiquer les règles d’engagement de l’ONU. Mais ça ne retire rien à ce que je dis. Et puis les allemands n’ont pas abandonné en plein chemin les pays alliés que ce soit en Afghanistan et plus récemment au Mali (mais vous allez peut-être dire qu’on fait plus la guerre au Mali avec 3 bidasses de forces spéciales qu’avec ce qu’ils envoient).

        • Carin dit :

          @NRJ
          Le contingent allemand au Mali c’est 1000 paxs… Barkhane c’est 5000, et j’espère 2500 très prochainement, voilà pour les
          « 3 bidasses des forces spéciales » et rappelez-nous le nombre de nuisibles neutralisés par les allemands!!
          Des fois quand on a rien a dire, il vaut mieux fermer sa gueule.

          • NRJ dit :

            @Carin
            « Barkhane c’est 5000, et j’espère 2500 très prochainement, voilà pour les
            « 3 bidasses des forces spéciales « . Au cas où, je vous rappelle qu’on sort du Mali. C’est quand même intéressant à noter. Ça veut que nos 5000 max reviennent à la maison (où tout au moins une partie d’entre eux). Où avez vu le chiffre de 2500 ?

            « rappelez-nous le nombre de nuisibles neutralisés par les allemands!! ». Ils agissent sous bannière ONU, donc comparer avec l’armée française n’a aucun sens. Vous dites de la merde.

            « Des fois quand on a rien a dire, il vaut mieux fermer sa gueule. ». Un point où on est d’accord.

        • revnonausujai dit :

          déjà, « bidasses »pour des opérateurs des FS, ça donne plutôt envie de rire (ou de vomir devant tant d’abjection) !
          ensuite , les boches pourraient être 10.000 ou 50.000, ça ne changerait rien à leur inutilité dans le paysage sahélien; leur principale distraction est de « former » les locaux et il suffit de savoir que les unités maliennes ne restent pas cohérentes après pour apprécier la vanité de l’exercice.

          • NRJ dit :

            @revnonsausujai
            « ensuite , les boches pourraient être 10.000 ou 50.000, ça ne changerait rien à leur inutilité dans le paysage sahélien; leur principale distraction est de « former » les locaux et il suffit de savoir que les unités maliennes ne restent pas cohérentes après pour apprécier la vanité de l’exercice. ». Vous diriez donc bien la même chose de l’armée française après l’entraînement de l’armée afghane ? Là aussi on a été brillant en fait…

            Sinon, vous disiez que les allemands faisaient du tourisme au Mali, et on voit bien que c’est faux. Mais peut-être faut il qu’ils aient quelques centaines de morts pour que vous l’admettiez. Là où l’armée française va partir piteusement.

          • Carin dit :

            @NRJ
            Je constate que vous n’avez toujours pas appris à lire…
            Qu’est-ce que vous ne comprenez pas dans « et j’espère 2500 paxs »
            Je traduit donc, le mot « j’espère » précise qu’il s’agit de mon avis.. d’un désir perso que l’état retire 2500 paxs…
            Quand à l’aide à ses alliés que votre Allemagne apporte, elle se limite à GAO, et parfois à ses environs…
            Donc je vous le redit, quand on a rien à dire………
            Et j’y rajoute puisque vous en parlez, enlevez donc la merde que vous avez dans les yeux et dans la bouche.

          • NRJ dit :

            @Carin
            On se fout de vos espérances. Seul compte les faits. On doit sortir de Barkhane ce qui signifierait que les allemands sont plus engagés que nous au Sahel.

            « Quand à l’aide à ses alliés que votre Allemagne apporte, elle se limite à GAO, et parfois à ses environs… ». Oui et ? Ils sont sous mandat onusien, donc faut comparer ce qui est comparable.

            Vous racontez de la merde.

    • Mat49 dit :

      @ NRJ La France n’est presque pas engagée au sahel mais elle est là pour faire la guerre. Les allemands non.

      • Courmaceul dit :

        bon rappel.

      • Mat49 dit :

        Et pour répondre à votre dernier point sur le SCAF : « Arrêtez d’être naïf, le plan B c’est le plan en solo. » Je distingue deux choses: la manière dont nous pouvons faire le SCAF et ce que nous pouvons faire en solo.

        Faire le SCAF ne peut se faire qu’en coopération et avec une très forte hausse de budget de la défense. Donc tout plan B ou Z destiné à faire le SCAF est forcément coopération. Est ce que je pense que c’est possible? Absolument pas, ce n’est pas parce que je rapporte ce qui est décrit comme le plan B du SCAF que j’y adhère.

        D’où le fait que je ne me penche que sur ce que nous pouvons faire en solo, c’est à dire un programme moins ambitieux que le SCAF.

        Donc pour moi le plan réaliste est de ne pas faire de SCAF du tout, et de faire à la place un programme finançable, si possible en coopération, mais sinon en solo.

        Sur le Rafale vous dites que « Ce qui devait arriver arriva et il a été nécessaire de reculer de dix ans le programme pour récupérer des marges de manoeuvre budgétaire et lancer le programme. » comme si tout le programme Rafale s’était déroulé à budget constant et que le programme était hors de porté pour nous malgré un budget correct. Alors que dans la réalité c’est la division par deux du budget après 1991 la cause, ce qu’aucun programme ne peut encaisser sans dommage. Et personne ne pouvait prédire la chûte de l’URSS et encore moins le n’importe quoi qui a suivi sur nos programmes d’armement en 1986. Donc l’argument il fallait le prévoire est sans objet. Le Rafale ne s’en est pas si mal tiré malgré ça avec un surcoût de 15 à 20% seulement au total, ce qui souligne la qualité de l’avion et du programme, loins du gouffre financier que vous décrivez.

        • NRJ dit :

          @Mat 49
          « Donc pour moi le plan réaliste est de ne pas faire de SCAF du tout, et de faire à la place un programme finançable, si possible en coopération, mais sinon en solo. ». Là, ça revient à dire qu’on va faire un avion mauvais et qu’on va décrocher technologiquement. N’oublions pas une chose: ce qui coûte cher dans le SCAF, c’est les technologies qu’on va y développer. C’est le radar, la motorisation, l’IHM le Cloud, etc… Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que ces technologies sont indépendantes du SCAF. On pourrait très bien faire évoluer le Rafale en changeant intégralement son IHM, son moteur etc. Et ça couterait le même prix (ou marginalement moins cher puisque la plate-forme a un coût. Certes un coût relativement faible, mais néanmoins réel). C’est ce qui explique que des avions comme le F-16V ou le Gripen E ont des coûts de production légèrement inférieurs à des avions comme respectivement le F-18SH et le Rafale alors que leurs performances en vol sont très inférieures (emport, accélération, autonomie etc).

          Si on veut faire en solo, il faut donc assumer le décrochage technologique: pas d’essaims de drones (alors que c’est un domaine qui a toutes les raisons d’être décisif pour les prochaines années). Un nouveau moteur ? Allez oui, puisqu’il y a Safran et qu’on veut les pousser. Mais pas de nouveau radar non plus, il faudra l’acheter sur étagère, soit aux italiens, soit aux allemands, soit aux américains. L’IHM ? La même que celle du Rafale, donc une interface qui sera obsolète. On peut aller assez loin, mais c’est malheureusement cela, le décrochage technologique. Sinon l’alternative est de faire comme les anglais: sacrifier l’armée de terre et/ou la marine (mais là on parle quand même de faire un SCAF, et non pas le programme moins ambitieux qui est présenté).

          Ne pas oublier que le SCAF franco-allemand est simplement un avion de nouvelle génération, un Cloud pour le relier aux copains, et un essaim de drones.

          Sur le Rafale, je vous conseille de voir les 20 dernières minutes du documentaire « armée française ou va l’argent ». Le problème était clair: le financement du Rafale n’était pas assuré en totalité. Dassault annonçait qu’il trouverait des partenaires (comme pour le plan B) ce qui n’a jamais été le cas (oh, grande surprise !!!). Sur le budget, rappelons deux choses:
          1) Le budget de la Défense est passé de 2.5% à 1.6% du PIB (chiffre minimum en 2009, on était sinon plutôt aux alentours de 1.8% https://www.ifri.org/sites/default/files/atoms/files/fs36foucault.pdf). En parallèle à cette baisse, il y a eu la fin de la conscription qui était une grosse source d’économies. Donc la baisse n’est pas aussi colossale que vous annoncez.
          2) Le budget initial pour le Rafale a été respecté. Après il y a eu des surcoûts qui ne pouvaient, eux, pas être respecté. Mais l’Etat a respecté son engagement financier.
          Après je suis tenté de vous demander: est-ce qu’on fait un avion de combat pour servir et défendre l’Etat, ou est-ce qu’on fait un Etat pour servir et défendre un avion de combat ? Un programme militaire comme un avion de chasse doit pouvoir tenir les aléas politiques et géopolitiques qui auront lieu pendant sa durée de vie de 40 à 60 ans. Si ce programme n’est pas dimensionné pour faire face à ces aléas, et qu’on le conçoit en équilibriste budgétaire, c’est qu’obligatoirement il est mal conçu, et donc qu’il n’aurait jamais dû être fait. Une telle chose est vraie pour le Rafale, elle est également vrai pour le SCAF.

          « comme si tout le programme Rafale s’était déroulé à budget constant et que le programme était hors de porté pour nous malgré un budget correct. ». Oui c’est exactement ce que je pense et que j’affirme. On n’est plus dans les années 60. Un avion de chasse coûte aujourd’hui très cher. Ce n’est pas un hasard si la Suède a renoncé à remplacer son Gripen, qui restera en service jusqu’en 2060. Et on est dans le même cas. Une modeste puissance européenne n’a plus la capacité financière à soutenir un tel programme sur la durée. D’ailleurs pour la France, il a fallu une chance colossale pour éviter que le Rafale mette en faillite l’armée française. Et l’adjectif n’est pas surestimé: en 2014 on mettait en place les sociétés de projet qui allaient vendre le matériel de l’armée française (c’était un projet très sérieux, ne l’oublions pas, aussi absurde soit-il). 2015 est la dernière année de commande pleine du Rafale. Si on n’arrive pas à le vendre à l’exportation, l’armée française, qui est pourtant fauchée, devra en racheter d’autres (et à 800 millions d’euros pour 11 Rafales par an, ce n’est pas un petit investissement). Coup de chance, l’Egypte se porte acquéreuse, puis le Qatar. C’était la dernière année pour vendre un Rafale sur lequel on butait depuis 15 ans, et c’est cette année où le Rafale s’est vendu. En somme on a joué le Rafale au poker. Au début on a perdu (ça a causé vraisemblablement l’arrêt du Talarion, sauf si vous croyez aux coïncidences). Et puis au dernier moment on a gagné. Sinon l’armée française était mise en vente. Au vu ce résultat, je pense que l’on peut maintenir que oui, un programme d’avion de chasse de prochaine génération (donc plus cher que l’ancienne à cause de l’inflation des coûts dans tous les programmes de Défense) est trop coûteux pour l’armée français

          « Le Rafale ne s’en est pas si mal tiré malgré ça avec un surcoût de 15 à 20% seulement au total, ce qui souligne la qualité de l’avion et du programme, loins du gouffre financier que vous décrivez. ». Non je pense comme vous qu’il a été bien mené. Les politiques ont tenu globalement leurs engagements (la réduction de commandes a été somme toute relativement faible). Les industriels ont également relativement bien tenu leurs engagements (même si les surcoûts sont réels). La seule chose intenable, c’est le coût que représentait un avion de chasse de génération 4+ (on va utiliser cette expression pour simplifier. Ce n’est pas représentatif, mais ça a l’avantage d’exister) pour une puissance modeste comme la notre. Et malheureusement ce sera encore plus vrai pour la prochaine génération.

          • Courmaceul dit :

            « Le Rafale ne s’en est pas si mal tiré malgré ça avec un surcoût de 15 à 20% seulement au total » D’où tenez-vous ces chiffres ? Moi j’ai pour 1 euro, 1.03 au final et 1.07 suite au différé des commandes de l’Etat. Enfin, j’ai 1.30 pour l’EF.

          • NRJ dit :

            @Courmaceul
            Je laisse @Mat49 vous dire ses sources. par contre je serait intéressé de savoir d’où vous tirez ces chiffres de 1,03 euros et 1,07 et à quoi ils correspondent.

        • Mat49 dit :

          @ NRJ « Là, ça revient à dire qu’on va faire un avion mauvais et qu’on va décrocher technologiquement. » Non faire un avion un peu plus abordable et emportant une partie de l’électronique en pod en fonction de la mission c’est pourvoir se payer la technologie dernier crie en mettant le paquet sur l’électronique et les effecteurs déportés.

          Il n’y aurait donc aucun décrochage technologique.

          « le F-16V ou le Gripen E » ne seraient pas l’équivalent de ce que je souhaite faire.

          « Mais pas de nouveau radar non plus » Rien n’indique que nous ne puissions pas faire un nouveau radar car nous venons de le faire d’ailleurs pour le Rafale. Pareil pour l’IHM. Vous inventez.

          « Le budget de la Défense est passé de 2.5% à 1.6% du PIB (chiffre minimum en 2009, on était sinon plutôt aux alentours de 1.8% » Oui merci de le reconnaître.

          « il y a eu la fin de la conscription qui était une grosse source d’économies » Bercy était contre la fin de la conscription car ils avaient bien vu que cela coûterait plus cher d’avoir une armée professionnelle. Et le résultat leur a donné raison.

          « Mais l’Etat a respecté son engagement financier. » L’état a étalé le calendrier au maximum, il n’a pas respecté le budget en temps et en heure en témoigne les % de pIB à la défense que vous citez vous même.

          « programme militaire comme un avion de chasse doit pouvoir tenir les aléas politiques et géopolitiques qui auront lieu pendant sa durée de vie de 40 à 60 ans. » J’ai déjà répondu à cette blague: personne ne pouvait prédire la chûte de l’URSS et encore moins le n’importe quoi qui a suivi sur nos programmes d’armement.

          « La seule chose intenable, c’est le coût que représentait un avion de chasse de génération 4+ » Donc pour vous le Rafale était bien surdimensionné pour nous. Je trouve ça ubuesque il n’a représenté que 50 milliards environ sur 35 ans, pour un pays comme le France c’était parfaitement supportable si on ne faisait pas n’importe quoi. La preuve c’est que même en faisant n’importe quoi nous avons réussi, donc à fortiori si nous avions été raisonnable cela se serait bien passé. La réalité vous donne entièrement tort.

          • Mat49 dit :

            Et petite précision: en euros constant (de 2015) le budget pension comprise était à 39 milliards en 1990 soit 3,40% du PIB de 1990.

          • NRJ dit :

            @Mat49
            « Non faire un avion un peu plus abordable et emportant une partie de l’électronique en pod en fonction de la mission c’est pourvoir se payer la technologie dernier crie en mettant le paquet sur l’électronique et les effecteurs déportés ». Soyons sérieux. Ou aurait on une réelle économie avec des pods ? Ce n’est pas en réduisant de 10% la poussée de l’avion (en détruisant au passage ses capacités de vol) avec ces pods qu’on économiserait plusieurs centaines de millions d’euros.

            « « le F-16V ou le Gripen E » ne seraient pas l’équivalent de ce que je souhaite faire. » D’accord, mais ces avions rappellent néanmoins qu’aujourd’hui, ce n’est pas le coût de la plate-forme qui fait l’essentiel du prix de l’avion, mais le coût de son électronique embarquée et de son développement. On n’est plus dans les années 80.

            « « Mais pas de nouveau radar non plus » Rien n’indique que nous ne puissions pas faire un nouveau radar car nous venons de le faire d’ailleurs pour le Rafale. Pareil pour l’IHM. Vous inventez. ». Vous pouvez me contredire sur ce point particulier. Mais toute ce que je dis est que l’ensemble des nouvelles générations de systèmes à développer couterait trop cher, c’est tout. Pour vous donner une idée de l’ordre de grandeur, je vous laisse comparer les différences de coût de R&D du Rafale (dans les 10 milliards) et du F-35 (25 milliards de dollars prévu initialement, chiffre monté vers 50 milliards). Pourtant, le F-35 bénéficiait de toute l’expérience acquise par Lockeed-Martin sur le F-22.
            A partir de là, que l’on fasse en pods, ou que l’on intègre dans l’avion ne change rien à l’affaire.

            « Bercy était contre la fin de la conscription car ils avaient bien vu que cela coûterait plus cher d’avoir une armée professionnelle. Et le résultat leur a donné raison. ». Ca m’intéresserait de savoir d’où vous tenez ces informations, sachant que la taille de l’armée française professionnelle s’est plutôt réduite. Si, effectivement, on parle de remplacer 1 pour 1 les conscrits par des professionnels, ce serait vrai. Mais ça n’a pas été le cas.

             » L’état a étalé le calendrier au maximum, il n’a pas respecté le budget en temps et en heure en témoigne les % de pIB à la défense que vous citez vous même. ». En « témoigne ». En quoi ça témoigne ? Comme je le rappelle plus haut, le financement du Rafale n’était pas assuré en totalité au début du programme, raison pour laquelle le programme a été repoussé de 10 ans. Ca a coûté 1.3 milliards, une somme non négligeable, mais faible vu la taille du programme.

            « J’ai déjà répondu à cette blague: personne ne pouvait prédire la chûte de l’URSS et encore moins le n’importe quoi qui a suivi sur nos programmes d’armement. ». Et bien il serait justement intéressant qu’on prenne note du passé pour éviter de trouver les mêmes déboires. Rien ne garantit des baisses du budget de la Défense à l’avenir, donc on ne peut pas prévoir un programme qui joue les équilibristes budgétaires. Et que vous le vouliez ou non, la baisse du budget de la Défense a été limitée (en particulier si on prend en compte la fin de la conscription. Pour rappel, Macron prévoyait 20 milliards d’infrastructures et 5 milliards d’euros par an en 2017 pour refaire la conscription).

            « Je trouve ça ubuesque il n’a représenté que 50 milliards environ sur 35 ans, pour un pays comme le France c’était parfaitement supportable si on ne faisait pas n’importe quoi ». Vous faites l’erreur commune de penser que la France n’a que ce programme à budgéter. Ce n’est pas le cas. Le Rafale n’est qu’un programme parmi plusieurs programmes d’une seule des 3 armées, que l’on doit financer en plus des frais de fonctionnement par un ministère parmi une dizaine. Là, vous comparez tout et n’importe quoi. Vous êtes une personne plutôt raisonnée par rapport à bien d’autres de ce blog, donc je vous laisse trouver un meilleur élément de comparaison. Mais les marges de manoeuvre de l’armée de l’air sont infiniment plus fines que le PIB de la France.

            « donc à fortiori si nous avions été raisonnable cela se serait bien passé. La réalité vous donne entièrement tort. ». Qu’est-ce qui nous garantit d’être « raisonnable » dans le futur ? Si vous avez une garantie à apporter, je dirai que vous avez raison. Mais en attendant, le fait de ne pas être « raisonnable » doit être pris en compte dans le dimensionnement du financement du programme. Et si demain, on devait avoir la paix, ou que la nature de la guerre devait changer (par une guerre spatiale entre grandes puissances par exemple ou par un renouveau des guerres asymétriques tel qu’on l’avait pensé dans les années 2000) est-ce que vous voudriez mordicus faire un avion de chasse devenu éventuellement inutile et inadapté ?

          • NRJ dit :

            @Mat49
            « en euros constant (de 2015) le budget pension comprise était à 39 milliards en 1990 soit 3,40% du PIB de 1990. ». On était dans les 2.2-2.3% de PIB (https://theconversation.com/defense-nationale-3-du-pib-un-imperatif-pour-sortir-de-la-zone-critique-65209). Ca ne fait pas une réduction par 2 du budget de la Défense comme vous le souteniez mais une réduction d’à peu près 30% avec les conscrits en moins (élément à noter).

          • Mat49 dit :

            @ NRJ « Soyons sérieux. Ou aurait on une réelle économie avec des pods ? Ce n’est pas en réduisant de 10% la poussée de l’avion (en détruisant au passage ses capacités de vol) avec ces pods qu’on économiserait plusieurs centaines de millions d’euros. » On économiserait sur la MCO, le prix de la cellule, et de ses équipements.

            « D’accord, mais ces avions rappellent néanmoins qu’aujourd’hui, ce n’est pas le coût de la plate-forme qui fait l’essentiel du prix de l’avion. » Oui d’où le fait que ce ne soit pas en ayant une cellule plus petite que je pense qu’on fera les plus grosses économies mais sur la MCO et le coût des équipements en plaçant en pods et en spécialisant des avions si besoin.

            « Mais toute ce que je dis est que l’ensemble des nouvelles générations de systèmes à développer couterait trop cher, c’est tout. » Nous sommes en train de le faire pour le Rafale F5.

            « R&D du Rafale (dans les 10 milliards) et du F-35 (25 milliards de dollars prévu initialement, chiffre monté vers 50 milliards). » Le F 35 est un exemple extrème de dérive des coûts.

            « Ca m’intéresserait de savoir d’où vous tenez ces informations » Entretient de Bentegeat dans Lefigaro.

            « En quoi ça témoigne ? Comme je le rappelle plus haut, le financement du Rafale n’était pas assuré en totalité au début du programme, raison pour laquelle le programme a été repoussé de 10 ans » C’est la baisse du budget qui provoque le soucis.

            « on ne peut pas prévoir un programme qui joue les équilibristes budgétaires.  » On ne peut pas faire correctement un programme sans budget adéquat. Ou alors on fait ce que vous dénoncez avec le JAS 39 et on fait low cost. Ce que je ne souhaite pas.

            « Vous faites l’erreur commune de penser que la France n’a que ce programme à budgéter. » Comme évoqué j’ai écrit qu’il fallait annuler le leclerc et le Tigre pour les remplacer par des programmes moins cher. Et ne pas baisser les budgets bien sur.

            « Mais en attendant, le fait de ne pas être « raisonnable » doit être pris en compte dans le dimensionnement du financement du programme. » Le SCAF fait tout le contraire de ce que vous dites. Vous défendez ce que vous critiquez.

            Vous n’avez pas vraiement d’avis sur la question en fait.

            « est-ce que vous voudriez mordicus faire un avion de chasse devenu éventuellement inutile et inadapté ? » Non en témoigne le fait que je suis pour annuler des programmes quand c’est nécessaire.

          • Mat49 dit :

            @ NRJ les chiffres que vous donnez me donnent entièrement raison et collent avec ce que je vous donne. Votre graphique montre une part du PIB à la défense de 3,40% en 1990 exactement comme le mien.

            Vous n’avez pas lu votre propre source visiblement…

            Je constate d’ailleurs qu’elle est contre votre fameux dogme des 2%.

          • NRJ dit :

            @Mat49
            « On économiserait sur la MCO, le prix de la cellule, et de ses équipements. ».
            1) la MCO: Non. On réduirait de quelques dizaines de kg au mieux une centaine de kg la masse de systèmes embarqués pour le contrôle de drones. Le gain est presque inexistant.
            2) Le prix de la cellule, vous en avez convenu, n’a une part que très limitée dans le coût de l’avion. Donc également un gain marginal.
            3) Pour les équipements, ça dépend. Si par exemple on a un radar embarqué sous forme de pod (ce n’est qu’un exemple, puisqu’on ne peut pas embarquer un radar aesa en pod), on pourrait réduire le nombre de radars acheté, puisque grâce au pod, on pourrait les interchanger entre les avions (économies réduites, car les coûts de R&D resteraient les mêmes). Mais du coup, certains avions seraient inutiles en cas de guerre puisqu’on aurait moins de radars que d’avions. C’est donc une possible économie, mais aux conséquences à assumer (typiquement on n’aurait 1/3 des avions sans radar en cas de guerre). Sinon, si vous voulez toujours avoir autant de radar que d’avions, il n’y aura aucune économie. Que l’on monte un système en pod ou directement dans l’avion, le coût de développement et de production du système est le même.

            Par ailleurs, qqchose qui va contre votre opinion, c’est le fait qu’il faudrait surdimensionner l’avion: embarquer un pod, c’est néfaste pour les qualités de vol, donc il faudrait le compenser par exemple par un moteur plus gros (à l’inverse de ce que vous espériez) sans quoi l’avion serait sous performant. Cela mène à 2 solutions:
            1) on fait un avion aux performances de vol pourries (lent, peu agile, peu d’autonomie), mais où il y a effectivement une économie marginale en MCO quand il s’agira d’envoyer l’avion en Afrique (on parle de quelques avions tout au plus qui seront remplacés à terme par des drones Male beaucoup plus adaptés). Et pour la haute intensité, l’avion se ferait balayé.
            2) On essaye de compenser par un moteur plus gros, par une structure plus lourde, et là ça fait grimper la MCO. On peut compenser plus ou moins l’installation du pod, mais la MCO en prend un coup (ça fait penser au F-35 qui voulait un coût faible de MCO en ayant un seul moteur. Ils ont dû le surdimensionner, et finalement il n’y a aucun gain).

            En fait, où voyez vous une économie avec les pods ? A part des gains marginaux, discutable, et qui seraient catastrophiques en cas de haute intensité (ce pour quoi sont conçu le Rafale et le NGF), il n’y a presque rien. ?Au mieux on peut spécialiser certains avions comme le font les américains avec le Growler, mais ça ne réduit pas les coûts, et l’appliquer à toute la flotte n’a aucun sens à part pour l’handicaper. Réfléchissez deux secondes dessus, car pour moi, vous êtes parti à l’ouest. Sans autre donnée de votre part, aucun convergence ne semble possible sur ce sujet.

            « Le F 35 est un exemple extrême de dérive des coûts. ». Peut-être, mais même sans prendre en compte cette dérive des coûts, son budget de R&D prévu était de 25 milliards de dollars contre moins de 10 milliards pour le Rafale. Par ailleurs, pourquoi n’aurait-on pas non plus une certaine dérive des coûts ?

            Peut-être que Bentegeat imaginait remplacer les conscrits par les professionnels. Dans ce cas, il y aurait eu effectivement un coût supérieur. Mais ça n’a pas été le cas.

            « C’est la baisse du budget qui provoque le soucis. ». Non, non, non, et non. Je vous laisse regarder le documentaire « armée française ou va l’argent » (15 dernières minutes). Le rapport enterré et dévoilé par l’Express mentionnant le manque de financement du Rafale date de 1988, soit avant la chute du mur et les réductions budgétaires. Donc non, ce n’est pas la baisse des budgets qui est la cause des problèmes du Rafale. C’est encore avant qu’on s’apercevait qu’il n’y avait pas le financement.

            « On ne peut pas faire correctement un programme sans budget adéquat ». Exactement. Pour cette raison, il faut rester modeste sur nos capacités, et si on ne peut pas le faire en solo, il faut le faire en coopération. Et le plan B de Dassault, c’est de le faire en solo, ne soyons pas naïf (ou plus exactement de donner l’illusion qu’on le fera à plusieurs pour se rendre compte dans quelques années qu’on le fera tout seul).

            « Comme évoqué j’ai écrit qu’il fallait annuler le leclerc et le Tigre pour les remplacer par des programmes moins cher. « . En soit, les deux programmes étaient engagés, donc c’était trop tard. Après quand on y réfléchit,, contrairement au Rafale, le fait d’être fait à plus d’exemplaires (grâce en particulier à la coopération pour le Tigre) a permis de réduire le nombre de 2/3 dans les 2 cas. Sinon, le Tigre s’est révélé bien plus efficace en Afghanistan, au Mali, et en Libye (comme la guerre aérienne s’enlisait, on a décidé d’engager les hélicoptères. Je vous laisse lire les écrits de certains pilotes) que le Rafale. Du coup vous dites qu’il faut sacrifier un programme pourtant utile pour passer devant un programme inutile, je trouve cela quand même intéressant… Pour ma part, je pense qu’avoir des Tigre capables de résister à du calibre lourd nous a évité d’avoir bien des morts en Libye et au Mali. Et puis là encore, dans l’hypothèse qu’on aurait pu arrêter ce programme déjà engagé (hypothèse fausse, mais passons), comment aurait -on réduit le coût du Tigre ? En faisant un nouvel hélicoptère Gazelle avec un seul moteur et du plexiglas comme protection ?

            « Le SCAF fait tout le contraire de ce que vous dites. Vous défendez ce que vous critiquez. ». En quoi ? Ne me sortez pas que le NGF est un avion lourd, tout ça, puisque rien ne permet de l’appuyer à ce stade.

            Sur les budgets, je vous laisse revoir toutes les sources, (que j’ai lu): si on compte en PIB, on a réduit d’environ 2.5 à 1.8% du PIB les dépenses (sans les pensions) soit environ 30%. Avec les pensison, c’est de 3.4% à 2.3%, soit également 30%. Enfin, si on regarde en euros constant, on est passé de 39 milliards à 31 milliards, soit une baisse de l’ordre de 20%. On est donc très loin des 50% de réduction de budget que vous mentionnez. C’est intéressant, mais j’ai du mal à comprendre pourquoi on diverge sur ce point.

            « Je constate d’ailleurs qu’elle est contre votre fameux dogme des 2%. » Je ne vois pas le rapport.

          • Mat49 dit :

            @ NRJ D’ailleurs après le vote du parlement Allemand cela cogite côté français…

          • Mat49 dit :

            @ NRJ

            « On réduirait de quelques dizaines de kg au mieux une centaine de kg la masse de systèmes embarqués pour le contrôle de drones. Le gain est presque inexistant. » Ce n’est pas comme ça mais grace aux pods et au prix de la cellule qu’on économiserait.

            « Sinon, si vous voulez toujours avoir autant de radar que d’avions, il n’y aura aucune économie.  » Seules les equipements les plus lourds type GE lourde ou guidage des drones seraient en pods, en soute.

            « Par ailleurs, qqchose qui va contre votre opinion, c’est le fait qu’il faudrait surdimensionner l’avion: embarquer un pod, c’est néfaste pour les qualités de vol, » Tous les pods seraient en soute et pas en permanence.

            « Par ailleurs, pourquoi n’aurait-on pas non plus une certaine dérive des coûts ? » Il y en aurait probablement d’où ce que je propose.

            « Le rapport enterré et dévoilé par l’Express mentionnant le manque de financement du Rafale date de 1988 » Léger surcoût à ce moment et le financement est arrivé fialement.

            « Peut-être que Bentegeat imaginait remplacer les conscrits par les professionnels. » Ce n’est pas ce qu’ils défendait.

            « Pour cette raison, il faut rester modeste sur nos capacités, et si on ne peut pas le faire en solo, il faut le faire en coopération. » A condition que la ccopération fonctionne sinon cela peut être source de surcoûts comme le montre l’EF 2000. Et d’où le fait qu’il faille dans tous les cas être plus réaliste, en coopération réussie ou pas. Etre modeste c’est ce que je propose.

            « En soit, les deux programmes étaient engagés, donc c’était trop tard. » Pa sen 91, ce seont les deux matériels qui ont eux les pires dérouelemnt de programme. Une MCO cata, un coût unitaire cata, quasi pas d’export. Intenable.

            « Du coup vous dites qu’il faut sacrifier un programme pourtant utile pour passer devant un programme inutile » Tigre et leclerc aurait été remplacés par des programmes moins coûteux.

            « En quoi ? » En terme d’absence de modestie.

            « Sur les budgets » je réitère.

            Les 2% était un ;)!

          • NRJ dit :

            @Mat49
            « Ce n’est pas comme ça mais grace aux pods et au prix de la cellule qu’on économiserait. ». Pourquoi ? Pourquoi le fait de faire PAR EXEMPLE un système de guidage de drones en pods ou intégré dans l’appareil serait moins cher ?
            En quoi on économiserait sur la structure ? (Surtout s’il faut faire une motorisation plus surdimensionnée pour compenser les effets néfastes du montage de pods pour avoir un appareil compétitif pour les conflits de haute intensité).

            Et puis vous l’avez dit vous-même : « Oui d’où le fait que ce ne soit pas en ayant une cellule plus petite que je pense qu’on fera les plus grosses économies ». Vous le dites vous-même mais vous ne l’appliquez pas. La question que je vous pose est on ne peut plus simple: Qu’est-ce qu’on va économiser sur la structure ?

             » Tous les pods seraient en soute et pas en permanence. ». Pourquoi ne pas les intégrer, dans ce cas ? Qu’est-ce que ça change d’avoir un système de contrôle de drone intégré dans l’avion ou montable ? Les systèmes en question doivent penser quelques dizaines ou au pire une centaine de kg… sur un avion qui ferait dans les 20 à 30 tonnes. Du coup deuxième question simple: Qu’est-ce qu’on va économiser grâce aux pods, vu que vous n’avez pas dans l’idée d’en faire moins que le nombre d’avion nécessaire ? Et n’oublions pas que vous proposez seulement deux choses à mettre en pods: des brouilleurs (qui sont déjà mis en pods dans les Growler, faut quand même le rappeler. Vous n’inventez rien). Et les systèmes de contrôle de drones.

            Je vois une première convergence qui est une bonne nouvelle. Avant vous disiez « On économiserait sur la MCO, le prix de la cellule, et de ses équipements. ». Vous avez fini par comprendre que le fait d’avoir quelques dizaines de kg en plus dans l’avion ne change presque rien aux coût de MCO. Maintenant il reste à vous faire voir la réalité (ou alors à me faire comprendre l’origine mystérieuse de cette économie) sur les 2 autres sources que vous avez mentionné.

            Sur le Rafale vous avez dit  » Léger surcoût à ce moment et le financement est arrivé fialement. ». Ben oui effectivement… après 10 ans. Ce n’est pas pour rien qu’il a fallu repousser la production de l’appareil, c’est simplement qu’on n’avait pas un sou en poche pour le financer.

            « Et d’où le fait qu’il faille dans tous les cas être plus réaliste, en coopération réussie ou pas. Etre modeste c’est ce que je propose. ». Et on n’est pas modeste avec le SCAF ? On se base à ma connaissance sur un avion conçu pour être polyvalent multirôle, à l’image du Rafale, de son essaim de drones, et d’un Cloud. Bref, des choses qui commencent déjà à équiper certaines flottes aériennes. Vous pouvez considérer que c’est déjà trop. Mais dans ce cas, je vous rétorquerai que refaire un avion modeste de la génération du Mirage III, c’est très bien, mais ça nous apporterait surtout du décrochage technologique. Pour cette raison, la priorité est à mon avis de rester au standard technologique, et puis après dans la mesure du possible de faire un avion efficace pour l’armée de l’air.

            « Tigre et leclerc aurait été remplacés par des programmes moins coûteux. ». Et c’est quoi ces programmes moins coûteux ? Refaire la Gazelle et sa pauvre bulle de plexiglas comme protection ? Acheter sur étagère des Apaches ou des Viper ? Sacrifier la vie des pilotes d’hélicoptères pour acheter de beaux Rafales qui ne servent à rien, je trouve l’idée limitée.

            Sur le Leclerc, c’était trop tard en 1991 pour arrêter le progamme. Ca aurait mis Nexter (Giat industries) en faillite. On n’a pas gardé un programme de chars lourds pour le plaisir…

            Sur les 2% j’ai pas compris, je dois dire….

      • NRJ dit :

        @Mat49
        L’armée allemande est là pour protéger les populations. Pas du colonialisme en s’ingérant dans des conflits ethniques qui ne la regardent pas.

        Et puisque vous parlez d’engagement, je vous rappelle qu’on sort du Sahel en laissant tomber les gars de la minusma, là où les allemands restent.

        • Mat49 dit :

          @ NRJ la France est là pour combattre les djihadistes et éviter l’effondrement de l’état Malien ou ce qui en tient lieu.

          Les allemands n’ont pas d’unité de combat au sahel, leur mission est de faire du sécuritaire comme la quasi totalité de la Minusma.

          Qu’ils soient là ou pas ne changerait rien, les effectifs déploiyés sont encore plus anecdotiques que les notres.

          • NRJ dit :

            @Mat49
            « Qu’ils soient là ou pas ne changerait rien, les effectifs déploiyés sont encore plus anecdotiques que les notres. » On peut toujours critiquer et dire que ce n’est jamais assez (on est humain après tout. Vouloir toujours plus est dans notre nature). Mais eux sont quand même là.

            « la France est là pour combattre les djihadistes et éviter l’effondrement de l’état Malien ou ce qui en tient lieu. ». Oui. Du coup, on soutient une faction de la population contre l’autre dans des conflits ethniques qui ne nous regardent pas. C’est ce qu’on appelle du colonialisme.
            La France n’a pas vocation à être là gendarme du monde. Surtout si on soutient une dictature (après le premier coup d’état).

          • Mat49 dit :

            @ NRJ eux ne sont pas là pour tuer.

            « Oui. Du coup, on soutient une faction de la population contre l’autre dans des conflits ethniques qui ne nous regardent pas » Et quelle fameuse « ethnie » soutenons nous?

            « C’est ce qu’on appelle du colonialisme. » Le colonialisme c’est vouloir des colonies.

            « La France n’a pas vocation à être là gendarme du monde. Surtout si on soutient une dictature (après le premier coup d’état). » Nous ne cherchons pas à l’être. Et soutenir un pouvoir issu d’un coup d’état n’est pas un soucis. La CEDEAO l’a fait elle aussi d’ailleurs.

          • NRJ dit :

            @Mat49
            Nous soutenons l’ethnie au pouvoir, tout simplement. En soutenant le pouvoir central malien, on soutient son ethnie contre celles qui veulent le virer.

             » Le colonialisme c’est vouloir des colonies. ». Le colonialisme, c’est l’ingérence dans d’autres pays et des conflits qui ne nous concernent pas.

            « La CEDEAO l’a fait elle aussi d’ailleurs. ». Surement. Et alors ?

          • Mat49 dit :

            @ NRJ « Nous soutenons l’ethnie au pouvoir, tout simplement. » et quelle est le nom de cette ethnie?

            « Le colonialisme, c’est l’ingérence dans d’autres pays et des conflits qui ne nous concernent pas. » Non ou alors une bonne partie du monde est colonialiste, mais cela déconnecterait le définition du colonialisme du fait d’avoir des colonies.

            « Surement. Et alors ? » Alors pourquoi pas nous si ça nous arrange.

          • Mat49 dit :

            @ NRJ Donc in fine, vous conviendrez que la seule entité appuyée n’est pas une ethnie mais une junte.

          • NRJ dit :

            @Mat49

            « Surement. Et alors ? » Alors pourquoi pas nous si ça nous arrange.

            Il s’agit de l’ethnie bambara, l’ethnie majoritaire au Mali.

            « Non ou alors une bonne partie du monde est colonialiste, mais cela déconnecterait le définition du colonialisme du fait d’avoir des colonies. ». Vous avez raison. Le colonialisme, c’est s’ingérer dans d’autres pays et des conflits qui ne nous concernent pas sous couvert d’apporter un bienfait que l’on estime avoir la responsabilité d’apporter. Typiquement, quand on veut apporter la paix et la démocratie au Mali, c’est du colonialisme. Et ce n’est pas plus à nous qu’à la Russie d’apporter ça.

             » Alors pourquoi pas nous si ça nous arrange. ». Parce que ça nous arrange ? Tel que je le voyais, on souhaitait avoir le soutien des populations locales pour mieux combattre les djihadistes. Venir s’ingérer dans ces conflits nous expose à nous faire des ennemis (qui du coup vont rejoindre les islamistes), et ne me semble ainsi pas être le plus arrangeant, justement, pour nous. Mais peut-être que je me trompe.

        • Fred dit :

          @ NRJ

          Le problème, c’est que les djihadistes intrumentalisent – pas tant les conflits ethniques – les intérêts divergents entre les agriculteurs sédentaires et les éleveurs nomades. Conflits d’autant plus rudes que la désertification s’accentue.
          Heureusement que la France à calmé les ardeurs maliennes à s’attaquer aux Touaregs en tant que tels, toujours ça de moins à gérer, mais maintenant ?

          La Minusma assure la sécurité des « grandes » villes, plus ou moins des villages en pointillés et pas des campagnes. C’est essentiel, mais pas suffisant du tout. D’autant plus que celle-ci va se retrouver en première ligne sous la pression djihadiste.

          Je suis très pessimiste pour la suite. Un deuxième « Serval » ? Un épisode « russe » de lente agonie qui ne protègera que le Mali « utile » ?

        • Carin dit :

          @NRJ
          En 2 phrases, vous venez de foutre en l’air tout le boulot de sape que vous faites depuis plus d’une année avec vos interventions sur ce blog.
          Merci de montrer vos véritables allégeances au peu de contributeurs qui avaient tendance à vous accorder le bénéfice du doute.

          • NRJ dit :

            @Carin
            « En 2 phrases, vous venez de foutre en l’air tout le boulot de sape que vous faites depuis plus d’une année avec vos interventions sur ce blog. ». Sûrement, si vous le dites.

            « Merci de montrer vos véritables allégeances au peu de contributeurs ». Oh! Vous m’avez démasqué. Vous avez compris le complot international que dis-je, universel, qui se tramait derrière moi. Einstein resterait pantois face à votre génie.

        • Momo dit :

          Deux phrases, deux mensonges.
          Et si tu crois à ce que tu dis c’est encore plus grave.

          • NRJ dit :

            @Momo
            Je regarde la réalité. Le Mali est dans des guerres ethniques, et la France soutient le gouvernement central. Ça s’appelle de l’ingérence dans des conflits qui ne nous regardent pas. On appelle aussi cela du colonialisme. C’est triste mais c’est comme ça.

        • PK dit :

          Le masque craque, hein ? Vous ne faîtes pas que de la retape pour les Boches : vous en êtes vraiment un.

    • Yannus dit :

      Si les Djihadistes s’en prennent maintenant à l’Allemagne, c’est à cause du retrait français.

    • Carin dit :

      Ah bon, mais où étaient les 1000 allemands lorsque le camps de GAO à été attaqué… camps où ils sont le plus gros contingent… parce que si on suit le déroulé de cette attaque, ce sont l’arrière garde de Bharkane, quelques casques bleus non européens qui ont combattu les nuisibles, et le service médical d’un autre pays d’Europe que l’Allemagne qui s’est chargé des soins de tout les blessés.
      Voilà guignol, tes valeureuses troupes allemandes étaient réfugiées au fin fond de la base et n’ont pas tiré une cartouche… mais à part ça, l’Allemagne n’abandonne pas ses alliés…
      Et pendant que je te tiens fait nous donc la liste des faits d’armes de tes extraordinaires troupes allemandes en afgha…
      Parce que pour ma part, leur seul fait d’arme c’est une bavure ayant coûté la vie à 60 civils (autant dire la moitié du village) qui récupéraient de l’essence sur un camion mitraillé et renversé à l’entrée du village. Mais si tu as mieux je suis preneur le naze.

  4. Polymères dit :

    Une attaque « logique » du point de vue adverse.
    Même si Barkhane reste la cible idéologique, l’annonce d’un retrait et la mise en place d’une force européenne force à adapter une stratégie nouvelle, celle de faire capoter Takuba.
    Ce n’est donc pas la Minusma en soit qui est visée (même si elle reste toujours une cible), ni même forcément les allemands, mais bien des européens. L’objectif est simple, créer du renoncement pour s’engager dans ce conflit.

    Il faut garder en tête que le candidat au suicide est pour les terroristes, tant au Mali qu’ailleurs, une ressource précieuse et rare. On a souvent tendance à considérer qu’ils sont tous des suicidaires fanatiques, dans les faits, ce n’est pas rare, ils sont pour la plupart des combattants qui veulent se battre, prendre des risques, mais survivre à leurs combats et les différents chefs choisissent leurs cibles et s’organisent toujours pour qu’ils « gagnent » et que les hommes suivent car en confiance. Les suicidaires sont vraiment « à part » ils sont issus d’un processus d’endoctrinement et de radicalisation bien spécifique et souvent on a constaté que ces « volontaires » sont en réalité bien payés, permettant d’enrichir la famille contre son sacrifice. D’autres encore sont mêmes des victimes, pensant livrer une voiture, un sac ou je ne sais quoi, ils sont suivis et actionné à distance par un tiers.
    Pourquoi je dis cela? parce qu’une opération suicide est une chose qui ne s’improvise pas, elle est pleinement travaillée et la cible n’est jamais une cible d’opportunité, elle est choisie, soit pour le symbole qu’elle représente, soit pour l’effet engendrer.
    Un véhicule suicide permet l’emport d’une charge explosive importante qui monte à plusieurs centaines de kg, donc il peut créer un lourd bilan, là encore ce facteur fait qu’on ne va pas aller taper un pick-up de l’armée malienne avec, ce serait considéré comme du « gâchis » pour les terroristes.

    • Sinope dit :

      @ Polymère bien vu l’adversaire innove aussi et n’est pas stupide.

    • Carin dit :

      @Polymere
      Je pense que ce sont bien les allemands qui étaient visés…
      Et c’est pas fini.
      Pour les nuisibles le contingent allemand est comme la population d’un village… sans armes, sans motivation,sans même assistance de leur gouvernement, sans même pouvoir travailler à ne serait-ce que collecter des renseignements sur les auteurs de cet attentat, pour les refiler à la seule force capable de venger leurs frères d’armes dont certains ne se remettront jamais de leurs blessures, à savoir les français de Barkhane tant honnis par leurs gouvernants bien au chaud dans les jupes de maman Amérique. S’il n’y avait pas le salaire, je suis pratiquement sûr que la plupart des milis allemands viendraient s’enrôler dans la légion étrangère française.
      Le mili allemand se sent tellement soutenu par son gouvernement que ceux qui font partie du corps d’armée franco/allemands choisissent un FAMAS pour arme de service en lieu et place du G36, c’est dire la valeur qu’ils accordent à la deutche qualitat.

  5. Nauatg dit :

    Courage aux blessés et notamment aux plus gravement atteints.
    Mission toute aussi périlleuse que Barkhane avec un ttibu très lourd depuis sa mise en place.
    Par contre, un rapatriement en A400M…. J espère qu ils sont pas pressés !

    • Fred dit :

      @ Nauatg

      Un A400M va pratiquement aussi vite qu’un jet : A330 = 860 km/h, A400M = 833 km/h en croisière – maximale 882 km/h

    • Carin dit :

      @Nauatg
      L’A400 c’est 1000km/h… exactement pareil que les falcon médicalisés… toute la différence tient dans le fait qu’un A400 contient les 16 blessés, la ou un falcon en prends 2/3.

  6. Diallo Souleymane dit :

    Ils peuvent pas partir maintenant ils ont pas fini vider le coffre.
    Les braqueurs partent que quand ils estiment que le boulot est fini.
    Ces gens n’ont pas d’invitation chez nous.

    • Courmaceul dit :

      quelque fois je me demande si vous n’êtes pas qu’un gros beauf ravi d’attiser la haine de l’africain. Je dis cela parce qu’entre un africain bien grassouillet donneur de leçon et un gros beauf bien blanc, la différence est dure à distinguer.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Ces gens n’ont pas d’invitation chez nous. » Et pourtant si! Par vos gouvernements de baltringues! Gouvernements de pétaudières que l’on nomme dans les chancelleries « pays »
      « Ils peuvent pas partir maintenant ils ont pas fini vider le coffre. » Ceux qui vident le « coffre » sont vos dirigeants! Agissez plutôt que venir pleurnicher sur ce blog! Mais il est vrai que courage ce n’est pas donné à tout le monde!

      • Diallo Souleymane dit :

        Pourquoi la France s’entête qu’elle laisse l’Afrique s’occuper de ses problèmes.
        c’est pas cher pour acheter l’invitation, vous payez des millions pour enrichir les chefs d’états africains, et vous allez vider les coffres.
        regards bien les manifs maliens pour savoir si ils vous invitent,
        https://www.youtube.com/watch?v=yhV1A8fagNs&t=2s
        c’est le principe de la démocratie pour respecter les décisions du peuple, sinon tu es un beau ****d.

        • EchoDelta dit :

          En l’occurrence c’est L’Afrique qui s’entête à demander assistance à la France pour les protéger. Après je vois que cela ne vous fait ni chaud ni froids de voire des femmes et des enfants massacrés par ces hordes djihadistes. Ben voyez-vous je trouve que c’est faire preuve de peu d’humanité que de les laisser se faire massacrer.

        • Castel dit :

          Le principe de la démocratie, c’est respecter les gouvernements à la tête des pays, à condition qu’ils soient représentatif de leurs populations…
          C’est ce qui s’est passé lors de l’opération « Serval », lorsque le gouvernement légitime Malien de l’époque, a fait appel à la France.
          C’était toujours vrai, lors du début de l’opération « Barkhane » débutée en plein accord avec celui-ci…
          ça l’est moins aujourd’hui avec les putschistes qui sont au pouvoir, que nous ne sommes pas obligés de soutenir….
          Cela dit, quelque soit le pays au monde, il est toujours facile de réunir quelques centaines de guignols, manipulés par on ne sait qui, pour faire croire à un mécontentement général, en braillant des slogans bien orchestrés.
          La seule légitimité de la population Malienne, sera celle qui se dégagera d’un scrutin électoral contrôlé par la communauté internationale, avec des responsables politiques désignés par une majorité de ses habitants.
          Et à ce moment là, la France tiendra compte que leurs souhaits, mais en attendant, nous n’avons pas de raisons de nous laisser manipuler par quelques braillards, manipulés par différentes factions !!

        • Momo dit :

          T’as pas compris, évidemment, la situation: si l’Afrique ne venait pas chez nous poser des problèmes cela n’arriverait pas. Si tu rentres chez toi avec tous tes amis tout ira mieux en réalité.

          Mais il est aussi exact que l’Afrique seule n’est pas en mesure de régler ses problèmes. A commencer par la surpopulation qui devient monstrueuse, et que l’onu ne veut absolument pas considérer comme le principal sujet d’avenir de l’humanité. Alors que c’est la cause de tous les grands problèmes actuels: climat, terrorisme et guerre, banditislme, famine, eau, maladie.
          Toujours plus de souffrance humaine mais c’est pas grave on continu…

        • Mat49 dit :

          La France a annoncé qu’elle partait, tu as loupé un épisode Vladimir.

          La classe politique Malienne est ravie de nous voir là pour pouvoir bénéficier de notre aide militaire et critiquer notre présence qui lui sert de bouc émissaire.

          Nous ne vidons pas les coffres, nous ne dépensons qu’environ 87 milliards de rouble pour Barkhane.

          Enfin la démocratie à l’échelle d’un pays on ne sait pas ce que c’est et les politiciens au Mali appliquent le dictons: »On organise pas les élections pour les perdre ». Un peu comme vous en Russie. Donc décision du peuple la belle blague!

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Pourquoi la France s’entête qu’elle laisse l’Afrique s’occuper de ses problèmes. » Mais dès que ça commence à chauffer pour vos fesses c’est « au secours maman la France!
          « c’est pas cher pour acheter l’invitation,  » c’est pas cher……. cela nous coûte plutôt un pognon de dingues de supporter vos dirigeants qui sont un ramassis d’incapables, d’incompétents et de fainéants qui ont ont comme attitude  » assis sur mon cul, la main tendue » et qui ne savent que pleurnicher!
          Bien votre vidéo!!!! Comme propagande c’est parfait!
          « c’est le principe de la démocratie pour respecter les décisions du peuple,  » Ne parlez pas de ce que vous ne connaissez pas! Deux coups d’états en même pas un an et vous parlez de démocratie espèce de charlot!
          « sinon tu es un beau ****d. » Un expert comme vous dans ce domaine c’est à minima un compliment! Par contre assumez évitez les *! Même cela, pas de courage!

          • Pascal (l'autre) dit :

            « 134 villageois peuls massacrés dans le centre du Mali révèlent une profonde carence de l’État, et l’échec de la stabilisation du pays après les succès militaires contre les groupes armés dans le nord.
            des petits quantité de massacres commis par des djihadistes. » Comme je l’avais écrit dans une autre discussion ou la malheureuse Afrique se faisait martyriser par les pillards français même si vus n’aviez dque des couverts en plastique vous trouveriez le moyen de vous étriper!
            Quelques morts des djihadistes!! Dans le Sahel il n’y a que quelques morts!!!!! J’aime votre interprétation de « quelques »
            Les massacres réguliers, les kidnappings de jeunes enfants (filles en particulier) voyons à vos yeux tout cela n’est qu’incompréhension, non sens et autres billevesées! Et toujours minimiser, justifier les conneries de ces potes, c’est…….. humain! Si certains l’ignoraient ou avaient des doutes nous savons maintenant ou votre « cœur » penche! Bientôt vous nous écrirez le » légitime et noble » combat de nos frères djihadistes! Le retournement de veste est votre fort! A force de la retourner elle va craquer! Pour le pantalon je pense que c’est déjà fait!
            Ah es 5 millions de morts algériens d’erdo! Continuez à le croire! C’est une constante chez les imbéciles de ne pas pouvoir changer d’avis, intellectuellement au dessus de vos forces!

    • Mat49 dit :

      Si justement les Maliens nous nous avez demandé de venir Vladimir.

    • Carin dit :

      @Diallo….
      Je suis très étonné que vous puissiez croire que votre pays a un coffre???
      Les seuls coffres que votre pays détient se trouvent en suisse, Singapour etc… et son la propriété de vos élites…. Et en passant le pognon qui se trouve à l’intérieur de ces coffres ce sont les pays de blanco croisés qui le donne.

  7. Olivier dit :

    Bonjour, je souhaite un bon rétablissement à ces militaires de la minusma ! !

  8. Courmaceul dit :

    ça c’est l’apéro !

  9. Pascal (l'autre) dit :

    « oui mais quand meme hein bon , le juif resplendissant est deriere tous cela , hein durian demande a benalouf si c’est pas vrai .
    ababou solomon , mimran , nunez belda , »
    Et quel est le connard qui est derrière ce « discours »?

  10. Le Bandit dit :

    Vous, vous comprenez la différence kurwa entre une voiture piégée (VBIED) et SVBIED, n’est pas?

  11. lgbtqi+ dit :

    Bon rétablissement à nos alliés et merci !

    On dirait que ça chauffe pour l’Allemagne depuis quelques jours :
    – attentat au couteau à Würzburg, 8 victimes
    – arrestation d’un islamiste « français » à Kehl
    – l’attentat mentionné en cette page

  12. breer dit :

    La vérité est que la mouvance chaotique internationale islamiste vise tout ce qui n’est pas islamiste, occidentaux ou pas..
    Les verbeux qu’ils soient politicards, issus des médias complaisants ou idéologues démagogues sont dans le déni d’une guerre aux origines archaîques devenue perpétuelle, entre des musulmans issus de nombreux pays sous ce diktats religieux et qui sont de plus en plus nombreux à basculer dans un islamisme radical, et un occident inconscient qui entretient plus ou moins la confusion et une forme de déni idéologique, soit par excès de moralisation, soit par peur inavouée, soit par une non vision de la réalité de ce qu’est encore l’humanité dans sa diversité ethno culturelle et mentale.