L’ajustement de la LPM 2019-25 va renforcer la capacité des Armées à « mieux détecter et contrer » les menaces

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

30 contributions

  1. EBM dit :

    Bref saupoudrage bienvenu mais saupoudrage quand même sur l’anti-modèle d’armée actuel.

  2. Raymond75 dit :

    Cyber surveillance, Data centers, espionnage des communications (y compris celles de vous et moi), intelligence artificielle … C’est très beau ! Un gros missile et plus de data center ; des rubans de carbone judicieusement déposés sur des lignes à haute tension, et dans un temps très court plus d’énergie, plus d’informatique, plus de transports, plus de stockage de nourriture ; quelques câbles sous marins sectionnés au bon endroit (Russes et Américains ont un sous marin nucléaire dédié à cela) et plus de communications internationales ; une bombe électro magnétique et plus de circuits électroniques ; des câbles genre dépannage de batterie qui relient les deux rails d’une voie de chemin de fer et les trains s’arrêtent ; etc …

    Plus les sociétés deviennent sophistiquées, et plus elles sont fragiles.

    Et pendant ce temps, les Talibans mettent dehors les Américains, les djihadistes martyrisent la Syrie, les multiples groupes terroristes africains enlisent la France, et en France police et gendarmerie sont dépassées par la délinquance de quartier.

    Puisque l’on continue de considérer la guerre comme démonstration de puissance et de volonté de domination, il me semble que l’avenir (terme grotesque dans ce contexte) réside dans la rusticité et dans la simplicité. Aucune armée ne peut résister à une guérilla massive de toute une population ; elle peut tuer, détruire, terroriser les braves gens, mais à la fin elle perdra. Et un pays qui fait reposer sa défense uniquement sur des professionnels, nécessairement peu nombreux bien que suréquipés, ne sait pas se défendre.

    • twouan dit :

      Pas complètement dénué de sens.

    • Félix GARCIA dit :

      Je suis d’accord avec vous.
      Un « coeur hyper-technologique », une enveloppe rustique et une réserve étendue au citoyen en arme.

      • Max dit :

        A savoir si le stock des anciens FAMAS est toujours en notre possession pour équiper les « citoyens » au moment venu.
        J’ai vu des miliciens chiites en être équipés en Irak lors de combats contre Daesh

        • Félix GARCIA dit :

          Que nous ne fassions ni nos fusils d’assaut, ni nos munitions de petit calibre est pour le moins cocasse.

    • blavan dit :

      @Raymond 75. Vous raisonnez comme si la Défense était simplement une affaire de lutte contre le terrorisme et comme un enjeu de conquête de territoire extérieur pour la France. La clef de voute de la Défense c’est la capacité technologique et le développement industriel. Nous avons pour nous défendre la dissuasion nucléaire, pour le reste il faut vendre à l’export, donc montrer nos armements et « appâter » nos clients. Nous le faisons très bien la dernière vente des Rafale en est un bon exemple.

      • Mox dit :

        La dissuasion est efficace contre un état ou une coalition. J’ai peur que nous n’ayons à combattre un ennemi sur deux fronts. Un extérieur mais aussi un intérieur.
        Dans le conflit de civilisations à venir, Erdogan oeuvre à ce que les cités soient perçues comme victimes de la méchante république laïque et judéo-chrétienne française. De quoi constituer un front de coalisés unis dans un djihad aux relants génocidaires.
        La Libye comme la Tunisie sont à surveiller comme le lait sur le feu depuis que les Frėros musulmans y sont au pouvoir. L’Algérie et l’Egypte avec leurs armées modernes pourraient aussi basculer…

  3. vrai_chasseur dit :

    L’actuel ministre des Armées Mme Parly a un atout dans son CV.
    Pas celui d’avoir été à Air France ou à la SNCF, comme beaucoup le décrient.
    C’est plutôt celui d’avoir été Secrétaire d’état au Budget à Bercy.
    Elle sait exactement comment les manoeuvrer. Et pour le moment elle n’a pas concédé un seul euro à la baisse des budgets qu’on lui donne.

    • 에르메스 dit :

      Beaucoup critique Parly alors qu’elle a été une ministre de qualité au service des armées…
      .
      Il faut arrêter de la comparer au ministre parfait qu’on voit dans nos rêves qui serait capable de réaliser l’impossible et se rendre compte qu’elle a été la meilleure de ces dernières décennies.

    • Momo dit :

      Merci, cela explique pourquoi elle gagne à se taire en tant que femme de chiffres.

    • Polymères dit :

      Encore une fois, Bercy n’est pas un pouvoir à part, il exécute ce que le gouvernement lui demande. Ce n’n’est pas Bercy qui fait les budgets.
      Si le gouvernement établit chaque année un projet de loi de finance, ce n’n’est pas pour rien. C’est cela qui est le cadre de tout.
      Et c’est comme la météo, tout cela se base sur une prévision, une prévision de croissance qui va definir le niveau de recettes et de dépenses.
      Ensuite cela peut mieux ou moins bien se passer, mais quand on a un déficit constant, le mieux ne se voit pas ou souvent se dilapide derrière un plafond de déficit. Ce plafond de déficit, souvent à 3% est ce qui peut conduire Bercy à définir un plan d’économies, souvent ponctionné sur une réserve financière de précaution que tous les ministères réalisent. Ces réductions ne sont jamais imposées par Bercy aux autres ministères comme s’il ferait ce qu’ils veulent, tout se valide par le gouvernement.
      Si un gouvernement dit ”no limit” dans le déficit comme en ce moment, on peut sortir des milliards sans que Bercy va dire quoi que ce soit ou faire quoi que ce soit. Si un gouvernement dit ”pas touche au budget de la défense ” dans une politique de réduction du déficit, ben Bercy n’y touchera pas.
      Actuellement on est dans 2 années d’un plan de relance, ce que cela veut dire, c’est qu’on laisse filer le déficit sans plafond. Il faudra voir à la fin du plan de relance le niveau de notre déficit budgétaire pour s’inquiéter ou non, mais malheureusement ce n’n’est ni cette année ni l’an prochain qu’on en aura la réponse.
      Faut arrêter de se faire des films avec ”Bercy” car c’est de la méconnaissance et croyez moi il m’est difficile de faire court et simple, mais j’essaie.

      • oryzons dit :

        Et si un gouvernement comme par exemple celui de Sarkozy décide de faire des économies « faciles » en saignant d’un tiers les effectifs des armées tout en réussissant l’exploit d’avoir tout de même une hausse du nombre de fonctionnaires on peut aussi remettre en question non pas la nécessité d’équilibrer les comptes mais les arbitrages qui sont réalisés ainsi que la politique générale qui consiste à dépenser toujours plus en prestations sociales diverses et dépenses de fonctionnement et toujours moins en dépenses d’investissement et d’équipements.

  4. Fralipolipi dit :

    « « Concentrons-nous sur la relance de notre économie, avant de réévaluer nos perspectives de croissance pour l’horizon 2025. Alors seulement, il sera pertinent de consolider les ressources de nos armées pour les années 2024 et 2025 », a affirmé la ministre »
    .
    … Précisément Monsieur le Ministre de l’Economie, l’investissement R&D puis de dotation en nouveaux équipements militaires de pointe participe au plus haut niveau à une relance de notre économie !!!
    – c’est de la R&D nationale, avec développement des compétences militaires, et souvent aussi civile, par capillarité
    – c’est le plus souvent de la fabrication nationale
    – et c’est également, bien souvent, un vecteur de ressources à l’export
    … c’est un investissement de long terme, qui tire toute l’activité économique nationale par le haut.
    .
    Sauf s’il s’agit d’investir sans fin dans un projet comme le SCAF en cédant (hystériquement) tous nos savoir-faire et propriétés intellectuelles à des pseudo-partenaires allemands, qui eux, en retour conservent la possibilté de stopper le programme tous les 3 mois (via leur Bundestag) … ce qu’ils feraient sans doute, dès qu’il auraient capté et digéré toutes nos idées/technos et savoir faire.
    Un programme SCAF ne peut QUE tourner à un vinaigre épais.
    .
    Par contre, pour les programmes militaires nationaux, ou en coopération intelligente et raisonnée/raisonnable (comme ceux des MU90, Aster/Mamba, Scalp, Météor, etc…), c’est toujours profitable à notre économie => la récente nouvelle vente du Rafale (avec des missiles Black-Shaheen qui sont des Scalp export, lequel Scalp a été co-développé avec le UK) en est une très bonne illustration.
    .
    Alors Mr le Ministre, à vouloir passer notre tour, pour voir plus tard, vous risquez de nous condamner plus simplement à : passer notre tour.
    Ce serait tellement dommage, pour ne pas dire pire.

  5. Fralipolipi dit :

    « l’acquisition de « services de surveillance par des télescopes » »
    .
    … Cela va-t-il aider à redonner un peu d’activité à l’observatoire du Pic-du-Midi de Bigorre ?

  6. Plusdepognon dit :

    On a eu droit aux « soldats défendant l’Europe »…
    https://www.latribune.fr/opinions/defense-la-boussole-strategique-de-l-ue-a-t-elle-d-ores-et-deja-perdu-le-nord-882138.html

    Sachant que le coût du Maintien en Conditions Opérationnelles va exploser avec les nouveaux jouets :
    https://www.forcesoperations.com/vers-une-explosion-des-couts-du-mco-terrestre/

    Et que l’entraînement sert de variable d’ajustement…
    https://www.lalettrea.fr/entreprises_defense-et-aeronautique/2021/04/26/le-gros-trou-d-air-des-helicopteres-de-florence-parly,109660548-ar1

    En 2020, seuls les énormes retards de livraison des matériels aux armées ont permis de ne pas sacrifier les petites équipements et permis d’acheter des masques chinois :
    https://www.forcesoperations.com/un-nouveau-marche-pour-approvisionner-les-armees-en-masques-de-protection/

    L’année 2021, avec la présidentielle de 2022 en ligne de mire était déjà un moment charnière pour la clause de revoyure des frégates de la Royale :
    https://lefauteuildecolbert.blogspot.com/2020/01/marine-nationale-relevement-de-la-trame.html

    L’effort principal de l’actuelle Loi de Programmation Militaire (qui colmate les brèches des politiques précédentes) porte en effet principalement en 2023 jusqu’à 2025 (3 milliards d’euros supplémentaires à trouver par an, à chaque fois).

    D’ici là, les élections seront passées…

  7. Belle arnaque en perspective.! Nous avons dépassé les 2% du PIB pour notre effort défense, puisque notre PIB a baissé de 8%. Bravo! Nous allons droit vers d’immenses désillusions.
    Mais en raison des futures élections, on affute les éléments de langage et on désigne du doigt, dans l’outrance, comme étant des putschistes, les 20000 signataires d’un texte, somme toute qui ne fait que dire ce que des millions de gens pensent . L’intelligence artificielle a un mérite, elle remplace l’intelligence tout court, mais ce cela ne résout pas l’immense vacuité de nos gouvernants.

    • chill dit :

      la missive ne fait que reprendre de manière un peu plus détaillée, les propos de l’ancien ministre de l’intérieur Collomb, un homme informé, donc elle décrit bien le réel.

  8. d31 dit :

    Comme d’habitude ,pas d’argent pour le plus important, mais on peut dépenser des sommes astronomiques pour accueillir toute la misère du monde…

    En ce moment on paye 10 milliards par mois en période de confinement mais on peut pas mettre 3 milliards par an!

    Pour finir mieux vaut attendre une guerre pour accroître notre défense.

  9. eric dit :

    les 3 axe priorité en combat a haut intensité que armée va engager en stimulations et manœuvre cette année ou année prochaine est
    stimulations conflit contre la Russie avec aide de OTAN
    stimulations en méditerranéen a un combat navale avec appui de aviation contre un pays
    stimulation comment détruire la défense aérienne algérienne

    • Tintouin dit :

      Cela fait beaucoup de stimulations. Est-ce bien raisonnable? 🙂

  10. Frede6 dit :

    Quand on lit bien la LPM, une révision de cette loi en 2021 est bien inscrite dans un des articles. L’Exécutif est donc hors la loi peut importe la raison. Cela n’émeut pas le Parlement qui vote les lois et qui feint de s’étonner d’être pris pour un paillasson. La Comedia del Arte. Après il ne faut pas s’étonner que les chances pour la France, les autres citoyens et moi même n’aient plus aucun respect pour nos institutions.
    Notre système politico-administratif est très malade et ça n’intéresse plus personne.

  11. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ Photo : Illustration / Teledyne Marine ]

    C’est beau comme des drones sous-marins OKEANOS™ ! ;0)

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ C’est beau comme des drones sous-marins OKEANOS™ ! ;0) ]

      PS : Le  » seabed warfare  » c’est le pied : On est replongé dans les bouquins de ROBIDA et Jules VERNE et des projets fous des années 1900-1916 commencent à devenir des réalités comme des « drones-rondiers  » chenillés sous-marins .
      Le tracteur-désensouilleur lui est une réalité depuis des années qui a une application militaire évidente dans la  » guerre des câbles  » qui a commencé en 1914 avec la destruction du câble Russo-Baltique .

      https://www.cargos-paquebots.net/Reportages_divers/Rene_Descartes-JMBer/rene_Descartes-01.htm

  12. Thierry dit :

    C’est la la land, de la tchatche au parfum de cocktail tropical et amuse gueule;

    Biden injecte gros à coup de trilliards dans les infrastructure et tout ce qui est défaillant, et ça fonctionne du tonnerre, l’économie repart déjà alors que la crise du Covid n’est pas terminé.

    et pendant ce temps là, la France va s’enfoncer dans le marasme économique avec les prélèvements supplémentaire afin de rembourser ce qui a été versé pendant la crise (déjà les impôts foncier augmentent et ce n’est qu’un début, la cravache va être saignante), la consommation et la production en souffriront, ne générant pas assez de richesse pour rembourser les dettes, c’est le cycle infernal que nous connaissons avec les réducteurs de coûts compulsif qui noyent la croissance.

  13. Félix GARCIA dit :

    Guerre et eau. Franck Galland
    https://www.youtube.com/watch?v=23V9LuN5oAA

    L’agroforesterie pour sauver l’humanité, avec Dominique Soltner, Alain Canet, Konrad Schreiber
    https://www.youtube.com/watch?v=7AvJwigMLTs
    Grand débat « Le temps des arbres »
    https://www.youtube.com/watch?v=Gvz95J4bjNk
    Grand débat « Cycles de l’eau et du carbone intimement liés »
    https://www.youtube.com/watch?v=CK7-LJ0LOeY
    Au-delà du liquide, du solide et de la vapeur, par Gérald Pollack
    https://www.youtube.com/watch?v=zuy5qU4-oTk
    La quatrième phase de l’eau, par Gerald Pollack (VO)
    https://www.youtube.com/watch?v=LsbulV0-HaQ
    Svensmark: The Cloud Mystery
    https://www.youtube.com/watch?v=ANMTPF1blpQ&list=PLXHOqKEz6IMPg-LslWBNRVs88Oqb1RKLr

  14. Prof de physique dit :

    Ces systèmes de détections, sonars ou radars, utilisent le phénomène des interférences. Je ne sais pas comment dans le détail.
    En vue de pouvoir exposer des exemples réels à mes élèves je suis demandeur d’avis d’experts de ce forum qui pourraient éclairer ma lanterne.

  15. Félix GARCIA dit :

    « Il nous faut renouer avec la puissance » – Entretien avec le général Vincent Desportes
    http://gavrochemedia.fr/il-nous-faut-renouer-avec-la-puissance-entretien-avec-le-general-vincent-desportes/elouan/

  16. Bob dit :

    Une petite augmentation à la marge qui n’est guère innovant, ni lié à la haute intensité, ni sur les guerres hybrides…bref un fourre-tout de…pas grand-chose. C’est dommage pour la France. Je suis surpris qu’il n’y a pas de chiffres, ni de délai, ni de budget…donc des palabres du mda bientôt en vacances et en période électorale. Moche.

  17. Félix GARCIA dit :

    Louis Saillans – « Durant le stage commando, on est livrés à nous-mêmes et donc très vulnérables »
    https://www.youtube.com/watch?v=GmFYJ8vKrOc
    Celui-ci développe dans cet entretien une foultitude d’idées intéressantes.