Le Japon serait prêt à s’engager militairement auprès des États-Unis en cas d’attaque contre Taïwan

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

137 contributions

  1. Ltikf dit :

    Reste à le prouver en reconnaissant officiellement Taïwan en tant que nation…
    Accessoirement que vont faire l’Europe et la France ? Du « en même temps » ?

    • Meiji dit :

      Pas grand chose.
      Par contre une coalition USA-Taiwan-Japon-Australie-Philippines-VietNam-Brunei-Indonésie-Malaisie ça aurait tendance a calmer le dragon qui se croît tout permis. La Chine est forte, mais tous ces voisins la déteste, c’est là qu’il faut creuser.

      • Yakashu dit :

        Dans la banlieue, beaucoup de voyous se réunirent ensemble pour piller les magasins, vendent des drogues, racketter des personnes âgées…

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Dans la banlieue, beaucoup de voyous se réunirent ensemble pour piller les magasins, vendent des drogues, racketter des personnes âgées… » Dans le monde existe un pays voyou qui pille ses voisins, vend du « shit in China » et rackette les pays limitrophes! Yakashu(pas sûr) vous venez de décrire en fait votre pays! Bravo, enfin un petit coolie lucide!

          • Patrice dit :

            expliquez-nous votre raisonnement (j’ai cru que vous parliez des USA) vous préférez les Etats qui vendent des armes, avec commissions, plutôt que les vendeurs de Hachich … donc vous préférez les criminels qui tuent les gens plutôt que ceux qui comme le faisaient les égyptiens il y a 5000 ans, avinet une société basée sur la libre consommation de produits naturels et qui font toujours partie de la pharmacopée.

      • Gros-Bill dit :

        J’étais sur le point de citer les pays frontaliers de la Chine avec lesquels elle n’a pas de trop gros contentieux et j’ai alors réalisé qu’à part le Vietnam, Aucun des pays que vous venez de citer n’a de frontières terrestres avec la Chine ;D

      • aifha dit :

        La chine a une diaspora très puissante dans cette zone qui tient l’économie. Ca va être compliqué quand on a vu comment le vietnam et les philippines … se sont pliés à l’invasion de leur ZEE.

        • YM dit :

          Je ne suis pas certain que la diaspora chinoise se sente très liée au parti communiste.

          Mais je n’en sais rien en fait.

          • Carin dit :

            @YM
            Elle ne l’est pas… mais elle se tait, pour la simple et bonne raison qu’aucune de ces personnes ne veut être enlevée et tenue au secret pendant 2/3 mois… comme c’est arrivé à quelques personnes qui se croyaient au dessus du parti!!

      • Tintouin dit :

        D’accord avec vous. Et la Corée du sud dans cette coalition ?

        La France pourrait tout de même envoyer 1 ou 2 SNA : l’ennemi invisible. ça vous dégage une zone maritime, par la simple et lourde menace qui pèse ainsi sur la flotte de surface adverse.
        Car j’ai cru comprendre que nos sous mariniers et nos submersibles étaient en pointe au niveau mondial, et devant les Chinois.

        • Carin dit :

          @Tintouin
          La Corée du Sud ne bougera pas… déjà que de nombreux milis américains la quitteront pour renforcer leurs potos, mais en plus sa voisine du nord profitera sûrement de l’occasion pour tenter un envahissement !

    • oryzons dit :

      Pourquoi ferions nous quelque chose ?
      Vous croyez que l’Asie serait venu à notre secours lors de la guerre froide en cas d’attaque soviétique ?
      Vous croyez qu’ils viendraient si les Russes attaquaient ? Vous croyez que la Corée du Sud viendrait nous aider en cas d’agression Turque sur les îles grecques après leur avoir vendue des équipements militaires ?

      Chacun ses problèmes.
      Désormais l’Asie et les USA ont la Chine comme problème. Ils se le sont créer tout seuls en y investissant massivement.

      Je leur souhaite bien du courage, ils ont toute notre considération.

      On peut leur vendre des équipements. C’est tout.

      • LucienBay dit :

        Exactement!

      • Courmaceul dit :

        La Chine n’est pas notre problème parce que trop loin ? Je n’en suis pas si sûr que vous.

      • Gribeauval dit :

        Si cet guerre devait advenir, il y a fort à parier que le vainqueur serait la superpuissance pour les décennies à venir.
        Un nouvel ordre mondial sous la domination d’un pouvoir inamovible et n’ayant de compte à rendre à personne serait beaucoup plus dure que celui que nous connaissons actuellement.
        On a beau se dire que les USA font ce qu’ils veulent grâce à leur puissance, ils sont quand même encadrés par leur système électoral et leur opinion publique qui limitent un minimum leur champs d’action. Pour engager une action non voulue par le peuple, ça nécessite de le convaincre, ça prend du temps, ça ne fonctionne pas toujours, et si ça foire, ils perdent les élections suivantes.
        Une superpuissance chinoise controlé par un PCC tout puissant et inamovible serait beaucoup plus libre dans sa politique, et beaucoup plus dangereuse pour tout le monde.

        • Trent dit :

          Oui, en théorie. Mais en pratique, le niveau de bétise de la populace fait qu’en cas de propagande massive, le peuple gobe tout. CF : Donald TRUMP

          Le régime Chinois est un problème mais au fond, c’est surtout un problème pour les chinois. Quant à la menace militaire chinoise. Elle posera des problèmes à tout le monde sur le long terme.
          Si notre pays est dans un bon état dans 20 ans, on pourra peser pour se dégager des marges de manoeuvre face aux Etats-Unis et assurer notre mode de vie.
          Les Chinois dans les 30 prochaines années sont surtout un problème pour les Asiatiques et les Américains.

  2. la Chine est devenu comme les nazis en voulant devenir les maîtres du monde et mettre a genoux les pays libres avec les Russes et turcs et Iran grâce aux paysnaïfs

    • Corday dit :

      La Liberté est relative

      • Courmaceul dit :

        Le manque de liberté ne l’est plus, c’est la violence qui le devient.

    • Frank dit :

      @ jean-claude baumann Caramba !
      Au delà de la sentence lapidaire, des fautes de syntaxe et des envolées stupides, faudrait déjà se mettre d’accord sur les définitions.
      Les Nazis, les « maîtres du monde », les « paysnaïfs », comme les « pays libres ».
      Ce qui est incontestable avec l’Histoire, c’est qu’elle EST, n’en déplaise à ceux qui veulent la remanier.
      Donc, ce genre de parallèle…
      Disons que l’histoire est un trésor de déshonneurs et de gloire, et désormais, une facilité pour certains historiens idéologues et opportuns, des  » babillards qui font des tracasseries aux morts », comme disait Voltaire.
      Remplacez « paysnaïfs » par Narcisse, et faites le bilan.

    • X-Files dit :

      Ça tombe bien, vous étiez des collabos des nazis.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Ça tombe bien, vous étiez des collabos des nazis. » Nous allons donc entamer une collaboration particulièrement fructueuse avec la « gronde zhine » dont la politique a de plus en plus les aspects d’un certain troisième Reich!
        X. file………….. la vérité est ailleurs mais certainement pas en Chine!!

    • Plusdepognon dit :

      @ Jean-Claude Baumann
      Que la Chine soit à l’offensive notamment pour noyer l’origine du Coronavirus, c’est certain :
      https://www.lemonde.fr/international/article/2021/03/26/l-offensive-de-pekin-pour-faire-oublier-le-virus-chinois_6074498_3210.html

      Qu’en face, il y ait des pays où les citoyens soient libres me paraît beaucoup moins évident :
      https://www.illustre.ch/magazine/le-covid-19-banalise-la-surveillance-a-grande-echelle

  3. jyb dit :

    forte culture du suicide chez les japonais.

    • Thaurac dit :

      Le contraire eut été étonnant, mais on peut dire aussi que l’iran va au devant de son martyr

    • berger dit :

      j’aurai pas dis mieux…

    • Corday dit :

      La guerre est fortement suicidaire pour les soldats

    • lym dit :

      Ou bien, après Taïwan, ils se sentiraient sur le podium pour la suite? 2ème ou 3ème place, c’est la vraie inconnue. Le ressentiment donne sans doute un avantage à la 1ère option.

    • PK dit :

      Ce n’est pas forcément idiot : il vaut mieux déplacer la guerre inévitable avec la Chine directement à Taïwan qu’attendre que le rouleau compresseur atteigne le Japon…

      • Trumpet dit :

        La Chine est très faible, l’occident doit envoyer ambassadeurs à Taïwan.
        En même temps, CDG doit déployer en Asie Asie.

    • Alain d dit :

      Le Japon et la Chine sont les deux poids lourds de la région. Economiquement le Japon n’a aucun intérêt à voir la Chine se muscler en s’emparant de Taiwan.
      Militairement non plus, parce qu’il pourrait bien être le suivant au menu chinois, si les Etas-Unis ne bougeaient pas. Donc ça ne me parait pas débile qu’il affiche la couleur en prenant parti pour les Etats-Unis, les obligeant à la réciproque.

  4. Félix GARCIA dit :

    L’ U.S. Army change radicalement de doctrine pour faire face à la Chine
    https://www.meta-defense.fr/2021/03/24/lus-army-change-radicalement-de-doctrine-pour-faire-face-a-la-chine/

    • Sindoulapa dit :

      Il y a 25 ans avant, c’était les usa qui a proposé la mondialisation, leurs valets européens les suivent, aujourd’hui la Chine triomphe, les mauvais perdants reviennent à ce qu’ils ont dit.
      On peut constater que la Chine était si bien de gérer la crise sanitaire, livrer 90% des masques, combinaison de soignant, seringues au monde, et l’occident est toujours dans la merde, toujours attend les vaccins desperement.
      Maintenant ils veulent préparer la guerre, leurs navires de guerre arrivent bientôt, n’oubliez pas le chronométre pour compter le temps le bateaux qui coulent

      • Constant dit :

        Mauvais perdants sont des chômeurs à longue durée, ils disaient que les chinois sont responsables de leur situation, c’est pourquoi qu’ils sont des ultra anti chinois, plus la moitié des forumeurs ici sont dans ce cas.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « c’est pourquoi qu’ils sont des ultra anti chinois, plus la moitié des forumeurs ici sont dans ce cas. » Non ultra anti con(stant)
          « Mauvais perdants sont des chômeurs à longue durée, » Vu le mouvement de relocalisation qui s’amorce c’est bientôt chez vous qu’il y aura du chômage longue durée! Renvoyé dans les campagnes les petits coolies! Grosse colère, manifestations, émeutes! Vous pourrez sortir vos chars et régler le problème comme sur la place Tian’anmen !!

        • Courmaceul dit :

          avec @sindouxpala, merci de nous faire un petit et de livrer l’éprouvette au CNRS. Merci !

      • Courmaceul dit :

        avec ou sans sucre votre ouïghour ?

      • Pascal (l'autre) dit :

        « On peut constater que la Chine était si bien de gérer la crise sanitaire, livrer 90% des masques, combinaison de soignant, seringues au monde, et l’occident est toujours dans la merde, toujours attend les vaccins desperement. » sindoulapa(trouvé son cerveau) Facile votre gestion du Covid-19 assurément car nous sommes en droit de croire malgré vos hypocrites et puériles dénégations que ce virus vient bien de chez vous et que vous l’avez probablement « conçu »! On se prémunit de ce que l’on connait bien! Vos 3 à 4000 morts c’est rien pour un pays de plus d’un milliard d’habitants! La fabuleuse « transparence » dont vous avez fait preuve lors de la visite de ‘O.M.S. le démontre! S i vous êtes « innocent » comme vous le chantez pourquoi cette rétention d’informations? Quelque chose à cacher! Vous pourrez démentir, venir faire la retape pour votre système politique, désinformer pour nous vous êtes des menteurs doublés d’empoisonneurs!
        « n’oubliez pas le chronométre pour compter le temps le bateaux qui coulent » Vous avez oublié de préciser, les bateaux chinois!

  5. toto dit :

    Il est urgent de reconnaître taiwan comme nation! de lui (re)faire de la place dans les institutions internationnalles et d’ouvrir des ambassade.

    • E-Faystos dit :

      C’est sûrement cette perspective qui fait monter leur relai parisien dans les tours. Et de manière aucunement diplomatique.
      Après l’émission de « C dans l’air » l’inquiétude gagne les partenaires commerciaux de la Chine (mais pas l’Allemagne, qui n’a pas encore choisi) mais les Chinois ne le voient pas et veulent leu moment de gloire.
      Les mois à venir vont être intéressants.

      • Frank dit :

        @ E-Faystos Tout aussi intéressant que de voir les vieux néocons revenus avec Biden.
        Blinken, Kagan, Kristol, Sherman et autres sous Obama, même la délicieuse V. Nuland, « Fuck UE », sont revenus aux responsabilités.
        https://www.eurasiareview.com/17032021-with-victoria-nuland-nomination-biden-signals-return-to-bush-obama-era-foreign-policy-oped/
        D’ici 2027, selon cet amiral?
        Espérons qu’en 2024, Biden sera éjecté, lui et ses va-en-guerre, et remplacé par une administration plus diplomate.
        C’est peu probable avec nos amis US, mais qui sait.
        Faut reconnaitre que s’ils veulent maintenir un budget de 700 Mds pour leur défense, avec les lignes de crédit et les prébendes qui vont avec, il importe de chercher des adversaires, et de déclencher des conflits:
        https://www.les-crises.fr/conflits-d-interets-les-rapports-du-centre-pour-une-nouvelle-securite-americaine-defendent-ils-les-interets-de-l-industrie-de-la-defense/
        Me demande quel a été le cout des défaites Afghanistan+Irak+Syrie pour le contribuable US depuis 2002?
        Et les gains opaques pour certain.
        J’aimais pas spécialement Trump, en tant que Français, mais faut reconnaitre qu’il n’a pas déclenché de nouvelle guerre durant son mandat, à la différence de ses prédécesseurs.
        Des guerres justes et messianiques, pour apporter la Démocratie, comme chacun sait.

        • Courmaceul dit :

          Merci d’avoir précisé à la fin que vous êtes français, parce qu’avant ça ne se voyait pas. Ni après d’ailleurs.

          • Frank dit :

            @ Courmaceul De rien, de rien. Ravi de vous avoir un peu éclairé.
            Ps: on écrit Français, pas « français », pour info.
            Mais comme vous êtes étranger et pro US béat, visiblement, d’après vos commentaires, vous êtes tout excusé.

        • LEONARD dit :

          « faut reconnaitre qu’il n’a pas déclenché de nouvelle guerre durant son mandat ».
          Guerre extérieure, non, mais par contre, polarisation extrême au plan intérieur qui les a amenés à l’insurrection du Capitole.
          Un embryon de guerre civile « juste et messianique », en fait.

          • FranK dit :

            @ LEONARD Pitié, pas vous.
            L’ ‘l’insurrection du Capitole ». épisode marquant du 21ème siècle.
            Comme si quelques abrutis, moins nombreux que les journalistes présents, et leurs supplétifs aux ordres ici, auraient changé la face du Monde.
            Marrant, ce tropisme. Quelques braillards devant le Capitole US, pour dissimuler dans nos médias nos ultra-gauchos qui agissent ici en toute impunité depuis des années, avec l’assentiment de ceux que vous avez élu.
            Nos usines ferment, l’important, c’est la parodie US.
            Sauf que c’est pas eux qui paieront votre retraite de fonctionnaires/retraités.
            Ils ont leurs problèmes, et n’en ont rien à cirer des Français.
            Dans un monde parfait, plutôt que traquer des « embryon de guerre civile  » ailleurs, mieux vaudrait tenter de résoudre les nôtres ici. Ne regardez pas ailleurs.
            Mais là, il n’y a plus personne, l’indignation se doit d’être lointaine.
            Sinon, elle dérangerait mon petit confort.
            Comme écrivait De Gaulle, les Français n’ont que ce qu’ils méritent.
            Sauf qu’ils ne méritent plus leur Histoire, chacun sera d’accord.

        • Courmaceul dit :

          Je suis français, c’est un adjectif. Je suis un Français, c’est un nom. Mais je vous excuse vu votre « patriotisme ».

    • Auguste dit :

      Bonne idée.Sinon ça la foutrait mal qu’on se batte pour un pays que personne ne reconnait.

    • berger dit :

      Ils bloquent deja le canal de Suez. De bien triste sires…

      • Frank dit :

        @ berger Ouais… Sauf que l’Ever Given est exploité par EMC, armateur Taiwanais, fabriqué au Japon, et sous pavillon Panaméen. Avec des Philippins comme équipage.
        Rassurez-vous, il est certain qu’un maudit Chinetoque infiltré perfide est à l’origine de l’échouage.
        Entrainé en Iran, et payé par les Russes.
        Situation rigolote, quand même, ce grain de sable de 400m en travers de la mondialisation, faut l’avouer.
        Un tel incident dans le Détroit d’Ormuz?
        Achetez local, en vélo.

  6. Michel dit :

    Le temps se gâte pour l’oncle Xi …….et la marine « occidentale » la plus puissante » hors US qui se « rapproche » de Taïwan et des USA……

    • 에르메스 dit :

      Le Japon est occidentaliste mais n’est pas pas une nation occidentale.

      • Michel dit :

        Les guillemets, c’est pour que vous compreniez mes propos mais cela vous dépasse !
        Mais sur l’objet du fil vous êtes ou dans l’espace ? Ici on parle de sujets militaires et géo politique !

        • Marc Mora dit :

          tjr est il que le japon n’a rien  » d’occidental  » que ce soit sur le plan sociétal, social, militaire ou politique, a vrai dire si vous connaissiez un peu la société japonaise je vous dirais même que les occidentaux n’y sont pas particulièrement bien vu

  7. AirTatoo dit :

    Difficile de protéger Taiwan sans une Guerre… Difficile de parler de Guerre entre deux nation ayant l’arme Atomique.
    Il faut trouver l’art et la manière de mettre la chine devant un paradoxe impossible et par surprise comme par exemple reconnaitre Taiwan comme Nation (J’ose pas dire la vraie Chine avant les massacres Communiste de Mao) et faire une alliance forte d’auto-défense … Une de plus … et toiut ca avant que les 3 BPC chinois soient en services (Le timer 2027, c’est ca).

    Pas facile !!!

  8. Clavier dit :

    C’est la vision d’un militaire habitué à faire des plans plus ou moins réalistes ….mais pour des politiciens rien n’est écrit dans le marbre !

  9. Elyo dit :

    Le problème ce n’est pas la Chine mais le PCC l’une des deux dernières dictatures communistes, avec la Corée du Nord, qui sait que ce genre de régime politique n’a aucun avenir dans le monde actuel. Pour exister et perdurer dans le temps le PCC utilise la désinformation, la persécution des contestataires, impose une idéologie soutenue par la pensée unique et une main mise totale sur les médias chinois. Je crains qu’un envahissement de Taïwan provoque une réaction occidentale qui ruinera l’économie chinoise et dans ce cas de figure c’est le peuple chinois qui malheureusement en subira les conséquences

    • AirTatoo dit :

      oui … faut dire que notre PCC il est malin. L’endoctrinement est très fort et espérer briser le PCC me parait difficile.

  10. lxm dit :

    Qui y croit ?
    Que la Chine use de l’arme nucléaire sur Guam, contre un porte-avions ou sur un atoll désertique comme avertissement pour signaler une zone rouge d’interdiction et le Japon va tout de suite capituler. Pour moi le Japon n’est pas militairement crédible, au contraire de la corée du sud.
    Déjà on sait que les américains ne rechignent pas à faire comme les mongols, en massacrant massivement du civil, héritage de l’épopée sanglante de la guerre de sécession de Sherman, et les bombardement « stratégiques »( mais surtout sur des civils) sur l’allemagne et le japon; ces derniers pourraient rayer des zones étendues de shanghaï chengdu ou pékin, ou wuhan juste pour se venger du covid. En rétorsion qu’est ce qui est le plus près, la côte ouest américaine ou le japon ?
    Et comme un conflit entre Chine et USA sera forcément nucléaire, modifiant fortement la balance des pouvoirs dans le monde, chaque camp engagera ses alliés, et la Russie tellement imbriquée à la Chine pourrait alors être engagée contre l’OTAN pour générer un double front, et on sait que la Russie, par manque d’effectifs a une stratégie depuis 2009 de blitzkrieg à base d’utilisation d’armes nucléaires pour faire sauter tout verrou.
    Et qu’est ce que le Japon face au nucléaire ou tout bombardement d’ampleur, un pays traumatisé par Fukushima, qui sacralise l’infantilisation, dont les campagnes se désertent au profit de centres hyperurbains donc des cibles faciles et rentables, et qui n’a en superficie que le tiers de la celle de la France; ce pays accepterait-il de sacrifier 30 millions d’habitants pour quelques îlots rocheux ?

    • L'arbitre dit :

      Qui peut croire quelqu’un d’assez bête pour lancer une ogive nucléaire sur un port avion ?
      Qui peut croire qu’une armée n’est pas crédible sans l’avoir jaugé ni vu en action ?
      Qui peut avoir une telle phobie des hordes mongoles d’autrefois ?
      Qui peut croire que la Russie acceptera de passer comme acteur de second plan derrière la Chine ?
      Qui peut donc croire qu’un manque d’effectifs justifie l’utilisation de l’arme Nucléaire sans mesurer les conséquences de cet acte ?

      – Réponse A) Un troll maladroit ?
      – Réponse B) Un geek qui a passé trop de temps sur Tom Clancy End Wars ?
      – Réponse C) Un futur chef d’état-major improvisé ?

    • LEONARD dit :

      Non, un conflit USA/Chine ne sera pas forcément nucléaire.
      Le stade nucléaire, c’est le stade final, mais il y a (aura) de multiples stades intermédiaires, dans lesquels de multiples facteurs vont influencer les opérations des uns et des autres.

      Les deux principaux sont le temps et la géographie.

      La géographie joue pour la Chine en défensif, et contre les US en offensif. Les chinois jouent à domicile, les U.S à 6500 km. Or, la géographie, c’est aussi le temps et l’argent. Les dépenses U.S sont grandement impactées par la tyrannie du Pacifique. (bases, porte avions, flotte logistique, avions ravitailleurs, avions-cargo)

      Taïwan est un double enjeu pour le PCC. C’est le verrou direct pour le Pacifique pour menacer la suprématie U.S dans la zone, et surtout, c’est le symbole de l’échec (relatif) du PCC. A quelques encablures du continent, une ile de renégats a une meilleure réussite économique en s’appuyant sur un système politico-socio-économique aux antipodes des préceptes du PCC. Mao s’en accommodait, parce que cet «ennemi proche» lui permettait de souder le Parti et l’armée. Ses successeurs avaient d’autres chats à fouetter en interne et ont continué à faire de Taïwan un repoussoir bien commode.

      Xi, lui, a pris en main un pays dont l’industrie était tournée vers le monde et dont les réussites économiques éloignent le peuple de la «vigueur révolutionnaire», pour l’endormir dans la torpeur «petite bourgeoise». Rien n’est plus dangereux pour le PCC et ses hiérarques. Il leur faut donc mobiliser contre l’ennemi extérieur, pour maintenir le pays en «alerte révolutionnaire».

      On en est à ce stade.

      Cela débordera t’il sur une invasion de Taïwan ?
      C’est très peu probable, pour 3 raisons majeures :

      – L’invasion de Taïwan est très difficile et un échec n’est pas exclu. Ce serait terrible pour le PCC (qui ne serait donc plus infaillible) et pour Xi (car le «suprême leader» ne peut perdre, son armée non plus).
      – Il existe des solutions de soumission progressive, par manœuvres de coercition, de subversion, de chantage, qui peuvent être tout aussi profitables et beaucoup moins risquées.
      – La Chine est extrêmement dépendante du monde. Des occidentaux, pour ses débouchés, pendant les 20/30 prochaines années, le temps de développer son marché intérieur, du reste du monde pour ses approvisionnements. Si elle peut se permettre une guerre militaire, elle ne peut se permettre une guerre économique.

      A l’inverse, deux facteurs «irrationnels» rendent la situation inconfortable :

      – Xi a 67 ans, et donc +/- 15 ans de «règne». C’est assez pour bâtir une armée, insuffisant pour édifier un marché intérieur chinois. Il doit donc choisir ce qu’il laissera comme trace dans l’histoire chinoise, juste derrière Mao. Une aventure militaire réussie pourrait l’y aider. (sauf qu’en cas d’échec…)
      – Quand on bâtit une armée, c’est pour s’en servir, surtout si on ne la cantonne plus à la parade sur la place Tien An Men ou à la répression intérieure. Et même si on n’en a pas envie, les chefs militaires, eux, en ont envie. C’est la même pression constante qu’exerce le Pentagone sur le pouvoir U.S.

      C’est donc là qu’intervient le facteur temps pour la Chine, gagnera t’elle la course poursuite entamée entre le vieillissement de l’empereur, le retrait économique progressif des occidentaux, la croissance de son marché intérieur, la sécurisation de ses voies d’approvisionnement, la remontée en puissance des US, le ressentiment croissant des voisins et les alliances anti-chinoises qu’il contribue à former, la maîtrise informationnelle de sa population, les enjeux démographiques, environnementaux et le délitement mafioïde du PCC.

      La meilleure façon d’empêcher l’envahissement de Taïwan, c’est d’aider discrètement cette démocratie à acquérir les technologies militaires que l’Occident lui a distillé au compte-goutte ces 30 dernières années. (les plans du Scorpène, par exemple) Et quand on voit l’efficacité des filières clandestines mises en place par la CDN et l’Iran, ça ne doit pas être bien difficile.

    • Byzance dit :

      Massacrer massivement les civils pour les américains ? Vous pensez à quoi exactement ?

  11. vrai_chasseur dit :

    La Chine a un talon d’Achille : 1,5 milliard de chinois veulent consommer comme des européens.
    Pour servir sa consommation énergétique elle dépend à 40% des importations d’hydrocarbures.
    Si elle s’énerve un peu trop sur Taiwan, il faudra s’intéresser à Ormuz et Malacca.

  12. StephaneR dit :

    Taiwan dans l’histoire de ce monde n’a jamais été un territoire chinois à l’origine. Si on joue avec petit jeu on peut même remonter aux hollandais ou même au japonais. Xi va se prendre une guerre thermonucléaire. Qu’il laisse Taïwan tranquille ce fou furieux. Est ce qu’on va récupérer la Belgique, la Suisse ou les Pays-Bas ? C’est quoi le programme de ce Régime communiste au juste? Il ont à ce point besoin de tout mettre au pas sur cette planète ? Taiwan n’est qu’un prétexte pour prendre toute la main sur le commerce mondial et là les puissances du coin ont tout à perdre avec l’avènement d’une puissance impériale totalitaire.

    • Carin dit :

      @StephaneR
      La chine n’utilisera pas ses bombes thermonucléaires… pour la simple et bonne raison que ses missiles n’atteindront jamais le territoire américain.. (pas assez de missiles, et trop grande distance), par contre les américains ont ce qu’il faut directement aux portes de la chine, qui se retrouverait faisant un Bon en arrière de 2 000 ans!
      Cet éventuel conflit se fera sur mer, personne ne posera les pieds en chine, seules quelques MOAB américaine iraient redessiner les ports et le littoral chinois.

    • Lothringer dit :

      A Taïwan, il y a quelques petites tribus aborigène (peu d’effectifs).
      Et il y a 2 gros blocs de populations :
      – les Chinois arrivés en 1949 lors de la débâcle de Tchang Kaï-Chek
      – les Taïwanais qui parlent un dialecte sinisant qui est en fait le même dialecte que celui du FuChian, qui se trouve être la province chinoise de l’autre côté du détroit, juste en face de Taïwan. Dans ce cas on a affaire à une émigration datant de plusieurs siècles , pour laquelle les liens linguistiques ont été maintenus grâce aux liens économiques étroits pendant ces plusieurs siècles.
      un exemple :
      pour dire « 3 heures » en chinois : San Dièn
      pour dire « 3 heures » en Taïwanais : Sa Dam (prononcer « Dame »)

      L’occupation japonaise, quant-à-elle correspond à la période 1895-1945. C’est une courte période, dont les habitants taïwanais ne gardent pas un bon souvenir.

      Donc Taïwan, fait bel-et-bien partie du bloc ethnique et linguistique chinois.

      Maintenant, sur un plan purement politique, Taïwan est une authentique démocratie (avec des belles bagarres aux poings au parlement, rediffusées à la télé au journal du soir). Avec d’authentiques émissions satiriques à la TV, où on se moque des politiciens et des situations de corruption et/ou burlesques (comme chez nous).

      La Chine continentale est une authentique dictature, elle ne s’embarrasse pas des basses préoccupations de l’opinion du peuple habitant l’ïle de Taïwan.

      En tant que démocrates, qui devons-nous défendre ?

      Et les USA, au regard de leur déclaration d’indépendance et le Bill of Rights, se considèrent (à juste titre ???????) comme les inspirateurs de la démocratie pour le monde. « From our birth, America has always been more than just a place. America has embodied an idea that has become the ideal for billions of people throughout the world  »
      Les USA peuvent-ils se permettre de laisser tomber Taïwan ?

      Il me semble que pendant plusieurs décennies, il y a eu 2 Allemagnes (RFA et RDA). Pourquoi les démocraties occidentales ne font-elles pas une déclaration commune simultanée reconnaissant l’existence de 2 Chines (à l’image de l’Allemagne) et établissant des relations diplomatiques officielles avec Taïwan-ROC (Republic of China) ? La simultanéité de la déclaration mettrait la Chine devant le fait accompli. Si un seul pays le fait isolément, il se fera « assassiner », mais si tout le monde le fait simultanément…… La Chine peut-elle décréter un embargo contre la totalité des démocraties libérales simultanément ?

      C’est l’occasion de tester la force (la faiblesse ?) des démocraties en ce bas monde.
      Comme en 1938 ? L’Anschluß, les Sudètes, …etc…
      L’Histoire bégaye parfois (souvent ?) …

    • Vasseur dit :

      En 1895 le Japon obtient l’ile de Taiwan auprès de la Chine après la première guerre sino- japonaise. Ce n’etait pas un territoire chinois?

  13. NulH dit :

    Prudence, assez complexe, une vue plus étendue :  » Face à la Chine, Biden restera-t-il sur la ligne agressive de Trump ?  »
    https://www.ifri.org/fr/espace-media/lifri-medias/face-chine-biden-restera-t-ligne-agressive-de-trump

  14. BlueMan dit :

    Taïwan est indéfendable : regardez la carte :
    https://www.google.com/maps/place/Ta%C3%AFwan/@24.4342142,112.0002292,4.72z/data=!4m5!3m4!1s0x346ef3065c07572f:0xe711f004bf9c5469!8m2!3d23.69781!4d120.960515

    Comment voulez vous défendre cette île alors même que la Chine la borde d’aussi près ? Les chinois ont, en plus, des ressources humaines quasi infinies, et sont juste à côté. Indéfendable. Ou alors, il faut disposer d’armes secrètes spéciales (ce dont disposent les américains).

    • Carin dit :

      @BlueMan
      Ce dont disposent les américains c’est d’un rouleau compresseur dont la machinerie est au point… ce qui n’est pas le cas de la chine…. même si cette dernière joue à domicile, elle risque fort d’y laisser sa pléthorique marine y compris ses masses de faux bateaux de pêche, et ses soums…
      quand à sa conséquente aviation, je ne suis pas sûr que leurs pilotes maîtrisent les techniques de combat des américains/japonais/etc…

    • L'arbitre dit :

      Vous connaissez bien les reliefs et les récifs de Taïwan ?
      Vous connaissez les capacités militaire de Taïwan ?
      Vous savez combien de plage de Taïwan sont propices à un débarquement amphibie ?
      Vous connaissez les capacités opérationnelles de l’APL ?
      Depuis plus de 60 ans vous ne pensez pas que les Taïwanais ont préparé un minimum le terrain et les infrastructures en vue d’une invasion de leur ennemi le plus proche ?

    • v_atekor dit :

      Le Portugal est indépendant de l’Espagne, les pays bas de l’Allemagne, l’Irlande du Royaume Uni, la Lettonie ou la Finlande de la Russie. Ils sont encore plus près, et les relations n’ont pas toujours été cordiales.

    • Muse dit :

      Si c’est secret, alors comment le sais-tu ?
      Et en plus, non seulement elles sont secrètes mais aussi spéciales…
      Toi, tu es un bon !

    • Barfly dit :

      Le détroit qui sépare Taiwan de la Chine est assez risqué pendant une partie de l’année : forts courants, tempêtes ect… Les chinois devront faire très vite sinon ils risquent d’y laisser des plumes. C’est le dilemme auquel ils font face, la rapidité d’action.
      La question n’est pas tant de savoir si ils prendront Taiwan un jour, ils la prendront car ils ont la capacité de le faire mais plutôt à quel prix.

      • StephaneR dit :

        Prendre Taiwan? Ce sera une boucherie. Guerre totale. J’en parlais encore avec un ami japonais ancien militaire. Dès les premières escarmouches tu verras la Marine japonaise se mêler à la fête. Hors de questions qu’ils se laissent encercler par la Chine communiste.

  15. NulH dit :

    Cyber …  » La cyberguerre, une nouvelle forme de conflit entre Russie et États-Unis  »
    https://www.ifri.org/fr/espace-media/lifri-medias/face-chine-biden-restera-t-ligne-agressive-de-trump

    évidemment à écouter !!!

  16. Ah Ca ! dit :

    La marine chinoise ne devrait pas faire long feu… néanmoins il faut bien évaluer sa capacité à les remplacer et comment détruire l’outil de prod.

    Humm… la projection prévue à 20 000 km de notre armée de l’air semble bien viser ce coin du monde.

    La Chine entasse les matières premières de toutes sortes…. son approvisionnement sera compromis.

    Possibilité d’un autre état à la Turque en Asie…

    Le futur est « prometteur », mais attention que nous ne soyons pas débordé par des conflits internes.

  17. Auguste dit :

    Ils n’en ont pas pris assez la dernière fois,les Japonais.Ils veulent repiquer au truc?.Il n’est pourtant pas besoin de leur rappeler aux Chinois,l’occupation japonaise.Ni le temps des concessions.

    • Bistomon dit :

      Deux bombes au Japon étaient pas assez, il a fallu dix au moins.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Deux bombes au Japon étaient pas assez, il a fallu dix au moins. » Il n’empêche qu’ils vous ont ridiculisé, vous ont infligé une raclée mémorable!

  18. Patrickov dit :

    La 5 ème colonne chinoise est partout dans le monde, au moindre conflit ils risquent de sortir de leurs hibernations, les politiques français ont eu un avant gout de l’ambassadeur de Chine, Lu Shaye, qui n’a même pas pris la peine d’aller à la convocation. Aucun pays européen ne peut tenir militairement tête aux chinois, la Chine ce n’est plus celle des années 50 mais celle de 1405. Les grands anciens empires reprennent petit à petit leurs places.

    • ULYSSE dit :

      le mythe de la 5ème colonne. La plupart des chinois dans les pays occidentaux sont bienheureux d’avoir échappé au régime communiste et ne seraient d’aucun soutien au PCC, bien au contraire. Ce qui sauve les pays européens de la chine communiste est son éloignement géographique. Aucun risque d’envahissement militaire. Ce qui intéresse la PCC, autant que l’on puisse le comprendre est la domination directe qu’elle peut exercer sur la zone asiatique. Son souci est ce qui est vécu comme un encerclement maritime par les US et ses alliés. Il suffit pour s’en convaincre de regarder une carte . Pour le reste, et donc pour l’Europe son arme est l’asservissement économique, largement entamé.

      • Patrickov dit :

        @ULYSSE
        oui bien sur et tous ces chinois déposent bizarrement leurs magots dans une banque chinoise qui a les pieds sur les trottoirs en Europe, et tous les autres qui se font prendre aux douanes avec des millions d’euros dans leurs valises en direction de la Chine.

  19. jean augeron dit :

    C’est quoi un navire amphibie ?

    • YannK dit :

      un navire ayant la capacité d’accoster sur une plage par exemple

    • Edgar dit :

      @jean augeron « C’est quoi un navire amphibie ? » Un navire dont la coque a été équipée, sur plan, d’ouvertures permettant de le faire couler plus vite.

    • PK dit :

      C’est un navire que flotte (et non fait partie d’une flotte).

      Il faut préciser aujourd’hui, car la dénomination n’implique pas forcément la fonction. Par exemple, le F-35 est un avion, mais il ne vole pas (sauf la bourse des contribuables, mais ça ne compte pas).

  20. Thierry dit :

    Le Japon est un porte-avion insubmersible contre la Chine pour tous les alliés occidentaux et la Chine ne pourra jamais les tenir à distance, sa force aérienne n’aura pas le dessus face aux avions US de toute dernière génération, bombardiers furtif, etc.

    La Chine est déjà en mesure de lancer n’importe quand uen attaque surprise sur Taïwan, peut être même d’arriver à envahir toute l’ile s’ils réussissent une opération éclair, mais c’est après que les vrais problème commenceront pour eux, il ne suffit pas d’envahir, encore faut-il être capable de conserver ses conquêtes et là c’est une autre histoire, un certain Saddam Hussein pensait qu’il pouvait posséder le Koweit facilement…

    Quand à la rivalité militaire et maritime de la Chine, je la voit volontiers comparable à celle de Carthage contre Rome, Hannibal a franchit les Alpes, mis le siège devant Rome, mais c’est pour mieux se faire détruire après sur son propre territoire. Malheur à celui qui a la tête qui enfle trop en s’enivrant de victoires facile !

    • Green dit :

      Vous venez ici, obstinément, croyant énoncer prédictions et analyses , alors que vous ne faites qu’étaler votre ignorance et vos préjugés.

      un indice: https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Dunning-Kruger

    • AirTatoo dit :

      Alors @thierry, détrompes toi, la qualité des avions chinois comme les J10, J15, J20 sont très nettement supérieurs aux F16; F15; F/A18; F-35, y compris les missiles AA. Pour le F-22.. je dis pas mais il y en a pas beaucoup au japon (a Kadena je crois? Tout au plus 12).
      Enfin concernant les bombardiers …. sans commune mesure, rien ne vaut un bon B-52 avec les 72 Tomahawks ou les B1 / B2 avec le JDAM 154. cependant… la il existe une incertitude, c’est sur les missiles chinois, bien malin celui qui saura dire si les missiles DF-17 chinois sur le H6N sont ou pas efficaces.

  21. Ghostrider dit :

    j’aimerais avoir votre sentiment ? si la stratégie du PCC aurait pour objectif de devenir la 1ére puissance ou plus généralement d’acter une domination globale qu’il soit éco, techno, militaire ( avec des moyens légaux et d’autres éventuellement plus  » sombre » ).

    estimez-vous qu’elle est dans le bon timing ou , ( c’est mon avis) qu’elle est  » sortie du bois  » un peu trop tôt et de façon maladroite genre « gros sabot »

    je peux me tromper mais à mon sens la stratégie chinoise certes très efficace mais grossière est insuffisamment déployée militairement et technologiquement pour nourrir leurs prétentions actuelles. Par ailleurs leur rhétoriques des années 50 et leurs diplomatie franchement pas subtile vas raidir trop vite les grosse pointures du monde entier ( si ce n’est déjà fait).

    Xi ping est très dangereux et intelligent mais celle ci est trop obscurcie et parasitée par un désir de revanche excessif tant contre ses pairs ( disgrâce de son père , l’un des 8 proche de mao, 9 x refusé au PCC, camp de travail et j’en passe) et contre l’occident.

    ce garçon est plus proche de staline que de mao.

    votre avis .. bon timing ou précipitation, voir fuite en avant ?

    • Lothringer dit :

      « je peux me tromper mais à mon sens la stratégie chinoise certes très efficace mais grossière…. »

      Pourrait-on la voire comme « efficace CAR grossière » ?
      Je m’explique…

      La Chine est une dictature. Nous le savons. Et elle sait que nous savons.
      La Chine ne s’embarrasse pas avec les Droits de l’Homme ( disparitions, mises-à-mort, Ouïgours, etc…etc….).
      Nous le savons. Et elle sait que nous savons. Et çà ne l’empêche pas de continuer.

      Les démocraties n’aiment pas la guerre. Ils le savent. Eux de leur côté éduquent leur peuple dans un nationalisme exacerbé. Un mort devient un héro de la patrie (jusqu’à quand ??????? ou combien ???????).

      La Chine a entamé la conquête de la mer de Chine du Sud. Qui a réagi militairement ? Même pas les USA.
      Partout la Chine avance avec ses gros sabots (politique grossière). Et malgré cela elle continue d’avancer.
      Car la seule présence démographique de la Chine fait peur. Et elle le sait.

      Donc elle continue d’avancer avec ses gros sabots. Car de gros sabots, ça fait du bruit , avant même de les voir. On est tétanisé rien qu’à les entendre , avant de les voir.

      Donc en conclusion : stratégie efficace CAR grossière.

      Mais mon avis à votre question finale :
      oui égo démesuré de Xi qui veut devenir + grand que Mao pour venger les douleurs de sa propre histoire familiale et devenir aux yeux de l’Histoire l’égal d’un grand empereur chinois. Et pour cela, il a dramatiquement besoin de reconquérir Taïwan à l’occasion d’une guerre (froide ou chaude, peu lui importe) où il doit absolument vaincre les USA. Si il ne réalise pas cet objectif de son vivant, il ne supplantera pas Mao en terme de notoriété historique. Or il a déjà 67 ans (Mao avait 55-56 ans en 1949), les années passent ; il vieillit et il le sait. Donc la confrontation est pour bientôt.

      • AirTattoo dit :

        @Ghost et Loth, j’aime beaucoup ce point vue. Après, je ne suis pas sure que la « puissance démographique » chinoise soit si prépondérante. A mon sens, je me trompe peut-être, ce qui terrifie l’occident, c’est que cette dictature ne recule devant rien, ni morale, ni religions. J’ai essayé de comprendre pourquoi les état-unis et plus particulièrement l’Amérique « profonde » a cette peur viscéralement du communisme, du drapeau rouge et de cette propagande fessant de la faiblesse cette arme révolutionnaire prompt a renverser les démocraties. Nous somme les artisans de cette situation, nos croisades, nos colonisations, nos guerres européennes ont façonnés l’histoire et créer les géants d’aujourd’hui. Pour la Chine, si effectivement je pense que l’Europe porte la responsabilité de la position ultra dominante des USA, la Chine est le calvaire des Américains, qui au nom d’une société toujours plus consommatrice a créer économiquement, de toute pièce ce géant et aujourd’hui sont leader veut le gâteau et il est en position de force.
        Alors, allons nous assister au réveil d’un géant, comme ce fut le cas des état-unis après Pearl Harbor ? Difficile de ce projeter car au final l’inde a un rôle a jouer mais aussi la Russie et l’Europe.
        Un monde bipolaire c’est la guerre mais l’émergence d’une troisième factions, c’est l’équilibre… et la fin des dominations.

    • oryzons dit :

      Le timing tu ne le maîtrises pas toujours.
      Xi aurait sans doute aimer 10 ans de plus.
      Mais Trump est arrivé et lui a déclaré une guerre économique et surtout technologique.
      Face aux goinfres du genre Apple & Google, Trump a tapé un grand coup sur la table pour ordonner la mise aux bans des sociétés chinoises qui étaient en train de s’imposer dans des secteurs stratégiques (Huawei, SMIC…), et l’arrêt des investissements en Chine. Tim Cook a d’abord cru que c’était juste une passade de politicard. Après une visite en bonne et due forme à la maison blanche il a compris que non.
      A partir du moment où les US rentrent « en guerre » économique et technologique avec la Chine (au lieu de continuer de le faire avec l’UE comme des couillons), pour Xi et le PCC il n’y avait que deux possibilités : soit accepter un désengagement massif de l’occident et tenter de limiter la casse, soit refuser et rentrer dans un bras de fer.
      Puisque les USA et l’Europe vont maintenant fermer leurs économies aux chinois, ceux-ci cherchent à gagner de l’espace vital, des ressources, à sécuriser les routes maritimes pour leur approvisionnement.

      Jusqu’à une attaque sur Taïwan ?
      A part les devins personne ne peut le savoir, mais en tous les cas ce qui ne semblait être qu’une hypothèse académique il y a peu est désormais devenu au moins du 50/50 sur la prochaine décennie.

      Nous les européens on s’est coltiné l’URSS pendant 50 ans et probablement que vu d’un autre continent ils devaient penser ne pas vouloir être à notre place entre l’URSS et les USA.
      Visiblement l’Asie va se coltiner la RPC pendant les prochaines décennies avec une nouvelle guerre froide.

    • PeterR dit :

      Pour moi ils sont partis un peu trop tôt en démontrant des intentions belliqueuses.
      Avant de procéder ainsi ils auraient dû attendre d’avoir des capacités militaires nettement supérieures aux US (à tant est que cela est possible) et de s’assurer de nombreux alliés plutôt que de se mettre tout le monde à dos.
      En plus la crise de la COVID a, j’espère, fait prendre à l’occident son extrême dépendance vis à vis de la Chine et surtout lui donner l’envie de s’en prémunir assez rapidement (et là c’est peut-être pas gagné).

      En bref la bonne stratégie aurait été :
      – monter plus doucement leurs capacités militaires
      – se rendre indépendant technologiquement … et indispensables vs les autres pays dans ce domaine
      – ne pas annoncer d’intentions belliqueuse
      – continuer à ruiner les économies et industries occidentales
      – continuer à serrer le nœud coulant plus doucement
      Je crains (pour eux) et j’espère (pour nous) que la grenouille a senti que l’eau commençait à chauffer. A vouloir aller trop vite …

      Enfin, juste mon avis

      • albatros24 dit :

        Deng Xiao Ping le disait : se moderniser mais le cacher, rester modeste…
        Xi est un petit arrogant très maladroit.

  22. PeterR dit :

    >> mais c’est après que les vrais problème commenceront pour eux, il ne suffit pas d’envahir, encore faut-il être capable de conserver ses conquêtes et là c’est une autre histoire

    Pour une fois je vais abonder dans votre sens.
    Le pb ne sera pas de reconquérir Taïwan qui, si les chinois l’envahissent, sera sûrement perdue. Non le pb pour les chinois risque d’être la réaction de tous les autres pays avec lesquels ils commercent. Si on a un peu de bon sens on arrêtera tout commerce avec la Chine et leur économise basée sur une croissance à 2 chiffres a toute les chances de s’effondrer. Pas sûr que le PCC arrivera à tenir ses 1,4 milliards de concitoyens bien longtemps s’ils commencent à avoir faim.

    Si nos gouvernants avaient un peu de jugeote et en particulier ceux des US, plutôt que d’essayer de faire la course à celui qui aura le plus de gros bateaux on devrait surtout songer à pouvoir se passer totalement de la chine. Il suffit qu’on n’achète plus pour qu’ils ne vendent plus. Et ce n’est pas ce que leur achète la Russie ou la Corée du Nord qui les sauvera.

    L’occident a été d’une naïveté incroyable à leur vendre notre technologie et surtout à former leurs ingés avec l’espoir qu’on allait s’ouvrir un marché de 1,4M de consommateurs

    • Charles dit :

      Que diriez vous si l‘Italie voulait récupérer la Corse et la Côte d’Azur?
      Voudriez vous des appuis étranger?

      • PeterR dit :

        Quel rapport avec ce que j’écris ?
        Ai-je dit que la Chine devait récupérer Taïwan. Il me semble que c’est le contraire.

        Je dis juste que si la Chine arrive à envahir Taïwan de façon conventionnelle (en cas d’usage du nuc ce serait une autre histoire) sans que les US puissent ou veulent réagir il sera très difficile de les en déloger militairement.
        Je crains en revanche les conséquences économiques pour eux.

  23. albatros24 dit :

    Nous n’avons pas vocation à défendre Taiwan, on a été les premiers à reconnaître la Chine coco comme un Etat souverain (de Gaulle)
    Par contre on a vocation à défendre nos DOMCOM dans le Pacifique contre les chinois
    ou nos alliés comme la Grèce contr eles turcs
    et pour cela on a besoin de moderniser notre flotte…Investissons donc dans les bateaux et les hommes et ne nous dispersons pas avec nos faibles moyens

  24. Ghostrider dit :

    @ elyo .. bien rédigé. notre monde est bien trop devenu interdépendant ( sans compter toute les autres menace climatique). si Xi ping veut jouer en solo les gros bras, il vas se prendre un retour de manivelle tôt ou tard. il peut fantasmer sur ses routes de la soie, mais les sources et routes d’approvisionnement sont bien trop longue et potentiellement fragile pour jouer  » tapis  » au poker. mais attention le type en est capable … de jouer au con . il est la le danger.

  25. ULYSSE dit :

    Taiwan c’est 24 millions d’habitants, un peu moins que Shangai. Le PCC est passé maitre dans l’art du remplacement des populations, les Ouighours mais également Thibétains , dont ne parle plus, en sont les victimes. L’art du génocide démographique, à bas bruit. En cas d’envahissement de son île la population de Taiwan ne saurait résister à la repression féroce du PCC qui s’acompagnerait d’un déplacement massif de population.

  26. Rambo des bacs à sable dit :

    Ca ne vient à l’esprit de personne que ce sont peut être les ricains qui sont détestables au possible à vouloir imposer leur domination sur toute la planète. Taïwan est un confetti dont la France n’a que faire. Cette île est dans l’espace asiatique, c’est donc une histoire asiatique et je ne vois pas bien ce que viennent faire les français et les occidentaux là dedans. Qu’ils se débrouillent entre eux, nous avons suffisamment de problèmes à l’intérieur même de nos frontières. Que diriez vous si un pays étranger venait nous faire la leçon ?

  27. Le Suren dit :

    Et si la Corée du Nord attaque simultanément la Corée du Sud, les USA pourront-ils aider Tai-Wan et la Corée du Sud « en même temps » ?

    • oryzons dit :

      Si la Corée du Nord attaque la Corée du Sud, la Corée du Nord se prendra une monumentale branlée.

      Si la Chine attaque la Corée du Sud via la Corée du Nord c’est une autre histoire.

  28. Castel dit :

    Il me semble qu’un débarquement Chinois sur Taiwan serait de toutes façon problématique pour son armée….
    Pour rappel, cette île de 400km de long maxi, sur 100km de large en moyenne est intensément peuplée.
    Si les effectifs de l’armée Formosane se compose de 300000 hommes , ce qui n’est déjà pas mal, compte tenu de la relative exiguïté du territoire, en cas d’invasion, elle pourrait compter sur près de quatre million de réservistes (!!).
    Je ne vois pas dans ces conditions comment les Chinois pourraient débarquer des effectifs suffisants pour espérer se maintenir sur place.
    Par contre, les Taiwanais ne pourraient pas s’opposer à une occupation des iles continentales que sont Amoy, Quemoy, Matsu qui sont à portée de canon du continent, et qu’ils n’essaieraient probablement même pas de défendre .
    Donc, ce pourrait être le prochain coup de force des Chinois, ce qui n’aurait que peu d’importance stratégique, mais qui leur permettrait de faire un « coup » politique, en récupérant une partie même infime du territoire revendiqué, et de présenter ça comme une grande victoire qui préfigurerait la « libération » de la grande île située à 200km plus loin, mais sans doute hors de leur capacité réelle pour pas mal de temps encore…..
    Quand au blocus éventuel, il ne faut pas oublier que la Chine importe ses composants semi-conducteurs depuis Formose ( TSMC) et bien d’autres technologies de pointe et quand ce n’est pas à Taiwan qu’elle se fournit, c’est en Corée du Sud ou au…Japon !!
    Autant dire, qu’en cas de blocus, ils seraient -à l’heure actuelle, du moins- les plus impactés !!

  29. Yallingup dit :

    J’ai souvenir d’une une et d’un article dans Le Point il y a plus de 20 ans (1997 ou 1998 ??? j’étais abonné à l’époque) qui expliquait comment Taïwan se préparait à une invasion de son voisin chinois. Et si on remonte encore plus loin, c’est une histoire qui date de l’arrivée de Tchang Kaï-chek en 1949. Alors pourquoi les chinois attendent depuis cette époque une invasion de ce qu’ils considère comme une île chinoise rebelle?

  30. Roger Gagnon dit :

    Doctrine communiste; Possédons le monde; On se croirait revenu aux guerres de croisades; Même pas besoin de la combattre il suffit de couper ces approvisionnements de toutes sortes. Pétrole, céréales, viandes et commerce en général. Point final. Ça se bat dans les rues chinoises

  31. Bikoro dit :

    Fort de l’expérience acquise lors de la Guerre de Corée (50-53), et à écouter leurs intellectuels et militaires, la Chine n’a pas peur des USA. Il faut le savoir. Ces intellectuels et militaires estiment qu’ils avaient déjà plié les USA lors de la Guerre de Corée, qu’ils pourraient le refaire à tout moment aujourd’hui plus qu’hier, surtout s’ils demeurent dans leur bassin géographique naturelle. Il faut dire que la puissance économique acquise par la Chine au cours des dernières années n’est pas faite pour les en dissuader. On verra bien si les prédictions pour 2027 se réalisent, mais ce sera quelque chose si un affrontement militaire avait lieu, car, pour le coup, il y aura un vrai « monde d’après » qui profitera à la Russie.

  32. Tannenberg dit :

    La Chine utilise la stratégie de la tache d’huile, pour s’étendre et s’approprier l’espace maritime de ses voisins, mais ça fonctionne aussi de la même façon pour grignoter d’autres espaces, économiques, sociaux et culturels dans les pays ou la Chine veut construire ses routes de la soie (et ses terminaux) et/ou renforcer son influence. —

    On peut voir ce phénomène quasiment partout, sur les terres et les mers d’Asie (espace vital / ressources agro-alimentaires / matières premières ), en Afrique (emprises territoriales / matières premières), en Orient partout ou transitent les routes de la soie, en Europe ou en Amérique (emprises communautaires / sources de captations technologiques / terminaux pour les routes de la soie). Les US comme les européens commencent a peine a se réveiller, les entreprises taiwanaises de pointe comme TSMC ont déjà décidé de transférer une bonne partie de leurs capacités de production aux US, j’espère que cela en décidera d’autres a délocaliser d’Asie, futur zone de remous (un doux euphémisme). —

    Jusqu’à maintenant, l’objectif de la Chine était de manoeuvrer discrètement sans faire de vague autant que possible, pour capitaliser sur l’effet du « fait accompli ». Aujourd’hui, comme on le voit avec les déclarations de l’ambassadeur de Chine en France, cette stratégie s’accompagne désormais de manoeuvres déclaratoires et d’une rhétorique de plus en plus guerrière, sans doute dictée par les maîtres de Pékin, et qui s’adresse aux communautés d’expatriés pour tenter d’y exalter le sentiment nationaliste en cherchant a en faire des « loups combattants »… avec ou sans la fibre, de quoi créer un clivage a usage politique dans tous les cas. —

    J’espère juste que les occidentaux et les pays libres d’Asie ne laisseront pas tomber Taïwan si les taiwanais décident de faire face et de se battre en cas d’agression chinoise. Et pour ceux qui se disent que cela ne serait pas si grave de faire copain-copain avec le PCC ou ses émanations, en espérant quel qu’avantage que ce soit (ce serait un rêve très court), qu’ils se rappellent les évènements de Tien-an-men et ce que valent les aspirations libertaires en Chine (a l’époque il n’était même pas question de démocratie) , ou encore ceux de Hongkong et ce que valent les accords que signent le gouvernement chinois avec les occidentaux comme avec quiconque. — 2027, le clash aura peut-être déjà eut lieu, ne pas négliger l’impact des croyances, 2026 sera l’année du cheval de feu, un signe de grands bouleversements dans l’astrologie chinoise, enfin bon, qui sera, sera, c’est un pronostique comme un autre.

    • oryzons dit :

      Si vous entendez par « occidentaux » les européens, vous vous trompez.
      Nous n’avons rien à y faire. Car voyez-vous c’est quasiment à l’autre bout de la planète.
      Et nous français devons juste nous soucier de nos territoires outre mer et c’est tout.

      Aller croire que nous aurions un rôle à jouer là dedans est faux.
      Le seul rôle que nous pourrions jouer est celui de produire et fournir du matériel militaire.

      Le problème de Taïwan et de la Chine expansionniste d’une manière générale est un problème qui regarde les USA, le Japon, la Corée, l’Australie, la Nouvelle Zélande, la Malaisie, le Vietnam, la Thaïlande, Singapour, l’Indonésie et les Philippines. Voire l’Inde.
      Si tout ceux là n’arrivent pas à contenir la Chine, ce n’est pas en envoyant le CDG et 5 frégates que l’on va faire basculer les choses.

      • Soporifix dit :

        On sait par l’histoire ce qu’un pays totalitaire est capable de supporter et d’ordonner à ses forces vives. La meilleure armée du monde pendant la seconde guerre mondiale en a fait l’amère expérience… Malgré les défaites dantesques en 1941, les soviétiques ont réussi à relocaliser leur complexe militaro-industriel au-delà de l’Oural et à planifier une contre-offensive victorieuse sur Moscou… Alors de quoi serait capable un pays de 1,4 milliards d’habitants à la pointe du contrôle social dont l’économie sera sous peu la première du monde ? Et de quels sacrifices seraient capables les occidentaux en cas de conflit majeur ?

  33. Raymond75 dit :

    La Chine n’a aucun intérêt à paralyser son commerce international par une guerre majeure ; de plus la mentalité chinoise est différente de la mentalité occidentale : ils ont le temps, mais un jour Taïwan (re)deviendra chinoise.

    Ils vont faire des pressions et des menaces, pour montrer au monde asiatique que la domination US est terminée, et vont pousser les Américains à la faute, dans des provocations limitées. Ils vont aussi peut être envahir des petite îles éloignées de Taïwan, mais sous sa juridiction, comme les îles Matsu. Stratégie de l’épuisement.

    Jusqu’à présent, personne n’a essayé de les chasser des ilots fortifiés qu’ils ont construit dans la Mer de Chine, qu’ils occupent lentement mais surement. Ce qui pourrait un jour être une monnaie d’échange.

    • Lothringer dit :

      Pour les îlots fortifiés en Mer de Chine du Sud, une MOAB ferait-elle l’affaire ?

      • Raymond75 dit :

        D’un point de vue technique, cette énorme bombe causerait de toute évidence des dégâts considérables sur un ilot fortifié, mais ne le détruirait pas. Et il faudrait faire de même simultanément sur les autres, se protéger des ripostes de la marine chinoise, et protéger les bases américaines au sud du Japon …

        Ce serait plus probablement le début d’une guerre véritablement internationale. Jamais une bombe n’a résolu un problème diplomatique.

        Les bombes nucléaires sur la Japon ont accéléré la prise de décision, mais le Japon était déjà en ruine, son aviation et sa marine détruites, ses routes d’approvisionnement coupée, sa population soumise mais démoralisée, et ses conquêtes de Mandchourie attaquées avec succès par les Russes.

        Elles ne furent que le pire crime de guerre de l’humanité.

      • Moogli dit :

        La MOAB est une bombe à effet de souffle type Marguerite, qui détruit plus les organismes que des structures renforcées. Si ces structures sont imperméables (étanches temporairement pour la circulation d’air), la question simple est de savoir si la MOAB explose dedans ou dehors.

        J’émets l’hypothèse profane que le gabarit de la MOAB ne facilite pas la pénétration de positions durcies, sans parler de détonation efficace avant la dite pénétration de cette bombe.

        Tout ce qui précède est hypothétique. J’aurais préféré argumenter sur une hypothèse de perturbation du transit dans le détroit, rendant la logistique chinoise compliquée après 15 jours de conflit.

    • AirTatoo dit :

      ou au contraire, un jour le peuple de bot chinois au service du PCC sera balayé par les vrais chinois après une asphyxie commerciale de quelques années.
      Le PCC est une dictature, probablement la pire de la planète… Après comparer les USA (la peste) et la chine (Le choléra) , je préfère penser que  » tout ce qui monte finit par descendre » (Loi de Murphy) et qu’un jour la Chine deviendra un pays .. normale.

  34. Ghostrider dit :

    @ lothringer
    @oryzons
    @peterR

    merci pour vos avis et commentaires que je partage.

    à présent l’option d’Oryzons est sans doute ou plutôt peut être de ce qui se passe réellement. Xi ping est surpris au milieu du gué, il a pas le choix il doit accélérer la cadence mais …

    l’option de PeteR est celle dont je me rapproche mais comme dit Oryzon on ne maîtrise pas toujours son timing dans un environnement aussi complexe.

    voila ce que Xi Ping redoute par exemple mais il a été surpris au milieu du gué https://www.meta-defense.fr/2021/03/12/lukraine-nationalise-le-motoriste-motor-sich-empechant-sa-prise-de-controle-par-la-chine/

    pour paraphraser gentiment lao tseu … si tu dois traverser le fleuve, assure toi que hippopotame ne sommeille pas au milieu du gué

  35. MERCATOR dit :

    profonde méconnaissance de la mentalité han, de l’origine de l’APL et du parti communiste chinois .

    L’APL n’a pas été créé comme une armée destinée à intervenir au-delà des frontières, mais comme le moyen armé » de contrôler le pays et protéger le parti .

    Cette « armée politique  » est gangrenée par une concussion généralisée du haut en bas de l’échelle. Aussi incroyable que cela puisse paraitre , et en contradiction aux images d’Épinal des défilés militaires de propagande, la discipline est inexistante, les officiers n’obéissent qu’aux ordres qui ne vont pas à l’encontre de leurs petits et grands trafics la corruption est « énorme » et se pratique « au vu et au su de tous,il existe un marché « officieux » des grades et des « passe-droit » établi avec la bienveillance des « commissaires politiques » quand ce ne sont pas eux qui en sont souvent les organisateurs , au sein du parti qui est le propriétaire d’usines, de société du bâtiment, les détournements de biens, de fonctions et d’affaires publiques, est la règle. Les complots, les coups montés sont le pain quotidien. Les officiers honnêtes, sont neutralisés avec des procédés qui n’ont rien à envier à la mafia de la prohibition .

    Les tarifs pratiqués ,10 000 à 20 000 dollars. Il en faut plusieurs centaines de milliers pour un grade de général…
    Cette commercialisation généralisée des grades a pour conséquence première de compromettre radicalement la qualité des forces armées. Elle barre aussi la route aux éléments doués issus de familles modestes, générant des rancœurs et sapant l’esprit de corps. . « Ceux qui ont le pouvoir de nomination, les commissaires politiques et certains hauts généraux, profitent le plus de ce trafic »,
    Tout ce que le PC demande à l’armée, c’est de garantir la stabilité intérieure.
    Tout cela Xi Jinping le sait bien évidemment , cela ne le gène apparemment pas , il sait très bien que l’ALP est un miroir aux alouettes, ce qui lui importe, c’est que le Parti et son bras armé l’APL soit à sa botte, la corruption est un pis aller , l’éradiquer pourrait faire s’écrouler l’édifice, bien sur de temps en temps, on déporte, on emprisonne, on fusille, on fait disparaitre pour bien montrer qui tient le manche .

    • Tannenberg dit :

      … un profond retard de connaissance également, a ce qu’il semble, parce que ce que vous décrivez était peut-être valable il y a 30 ans, mais il y a eut du changement depuis, parce que les bases du virage vers la professionalisation de l’APL ont été jetées il y a plus de 25 ans, et même s’ils ont encore du mal a se débarrasser des vieilles paranoïas, il semble que depuis 2005, le cursus de formation s’apparente a ce qu’il se fait aux US, et le niveau de compétence au niveau cadre a bien progressé. —
      Un peu de lecture: — https://smallwarsjournal.com/jrnl/art/how-they-think-pme-in-the-modern-pla

      Par ailleurs la doctrine de l’APL n’est peut-être pas tournée vers les interventions extérieures, quoique la construction de bâtiments adaptés aux opérations amphibies pourrait interpeller, mais elle englobe désormais la protection des voies de communications maritimes et des emprises d’outre-mer, ce qui implique déjà certaines capacités de projection.

    • LEONARD dit :

      L’orientation de l’armée est toujours la défense du territoire.
      Xi a simplement très largement étendu les limites géographiques du territoire…..

  36. Manac'h dit :

    La guerre sino-japonaise (1937-1945) a provoqué 25 millions de morts en Chine, hormis le massacre de Nankin (300000 morts en une semaine) la soldatesque japonaise a perpétré un « Oradour » par jour. Si le Japon qui contrairement à l’Allemagne n’a présenté ni excuses ni regrets pour ses crimes se joint à une nouvelle guerre d’agression contre la Chine souhaitons lui bon courage face aux 2 millions de soldats de l’APL et aux 22 millions de membres des milices. Si les usa envoient leurs boys mourrir pour Taiwan qu’ils ne comptent pas trop sur le Vietnam dirigé par un système identique à celui de la Chine.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « le Japon qui contrairement à l’Allemagne n’a présenté ni excuses ni regrets pour ses crimes » Bel exercice de réécriture de l’histoire voire de propagande!
      https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9claration_Murayama
      Bien sûr on peut toujours en demander plus comme un certain pays de l’autre coté de la Méditerranée qui « exige » encore plus d’excuses!

  37. Tannenberg dit :

    @oryzons: je garde bien entendu le sens des proportions, par agression, j’entends une prise de Taïwan de vive force avec des destructions massives et des pertes militaires et civiles importantes, a ce moment ce serait un casus belli a grande échelle, et le soutient des occidentaux, européens inclus, se traduirait bien par une forme de soutient ou une autre. A Pékin, j’imagine qu’ils le savent, tout comme ils savent que Taïwan n’est pas la Crimée, et je suis curieux de savoir ce que pourrait tenter la puissance déclinante US pour reprendre l’ascendant, ou du moins, pour faire du containment face a l’expansionisme chinois. L’histoire ayant une fâcheuse tendance a bégayer, je pense que Pékin parviendra a ses objectifs dans un premier temps mais que les luttes intestines finiront par bouffer l’empire de l’intérieur assez vite. Maintenant je ne sais pas comment l’Inde ou la Russie se positionnerait en cas de conflagration majeure, pour l’instant Moscou semble se rapprocher de Pékin, et New Dehli n’a pas encore vraiment les moyens d’agir en dehors de ses frontières…

    • oryzons dit :

      Le plus probable est certainement une guerre économique avec la mise en place d’un véritable rideau de fer.

      Pour Taïwan ce qui emmerde les américains c’est les usines de micro processeurs et les ingénieurs spécialisés dans ce secteur.

      Rien que pour cela les américains iront à la bastion conventionnelle : dans le pire des cas tu essuies une défaite mais tu détruis tout l’appareil industriel Taïwanais et tu essaies d’exfiltrer lesdits ingé qui n’auront certainement pas envie de rester sur place.

  38. bridage massif dit :

    Décidement les Japonais font toujours le mauvais choix..tant allié avec Hitler, now avec les USA, bon ils vont s en prendre pleins la tête et je parie une trahison Us en amont.
    S il etait vraiment intelligent ils auraient regarder leur yeux bridés en commun avec les Zhinois, et former une alliance bridés forte mais ils preferent depuis toujours se débridés comme dans les Mangas, c est aller contre nature et ils paient le prix fort!

    • Pascal (l'autre) dit :

      « S il etait vraiment intelligent ils auraient regarder leur yeux bridés en commun avec les Zhinois, et former une alliance bridés forte mais ils preferent depuis toujours se débridés comme dans les Mangas, c est aller contre nature et ils paient le prix fort! Parce que les Japonais qui ne sont quand même pas des idiots, même si vous répétez à l’envie qu’ils sont « bridés », se disent qu’après Taïwan ils seront les prochains! (Pékin revendique des iles japonaises) selon le principe que l’appétit vient en mangeant, en clair la Chine ne se « sentant plus » et auréolé d’une victoire sut Taïwan lorgnerait de plus en plus sur le Japon!
      Il faut avoir le cerveau particulièrement bridé pour ne pas comprendre ce que ressentent les Japonais vis à vis de leur si « amical voisin et de juger en fonction de la littérature.

  39. Bebel dit :

    et des Pershing II (ou autre type IRBM) de dissuasion aux Philippines, en Corée du Sud pour commencer? Avant de signer un grand accord régional, avec la Chine, de paix et de non-aggression mutuelle. Les litiges (Paracels, Spratleys) seront soumis aux décisions de la court internationale. La Chine ne veut pas? On garde les Pershing II de dissuasion (nucléaire). La formule a fait ses preuve en Europe dans les années 80.

  40. Trent dit :

    La Chine a vu que la Russie à triomphé en Crimée.
    Elle va attaquer Taïwan tôt ou tard.
    Taïwan représente un atout stratégique majeur pour désenclaver la mer de Chine.
    De toute façon, si la Chine attaque des, taïwanais vont se rallier à elle même s’ils sont peu nombreux.
    Les EU ont enjoint intel à devenir un fondeur de puce électronique pour limiter l’impact industriel de la confrontation. TSMC est un problème systémique pour l’occident. L’Amérique se prépare à la confrontation.
    Que faisons-nous en Europe ?

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Que faisons-nous en Europe ? » On s’interroge sur l’éventualité de caresser la possibilité d’un espoir de tenter d’essayer d’ envisager le pourquoi du comment afin d’appréhender la problématique de la distribution des vaccins!
      Vaste programme!

  41. Wrecker47 dit :

    Taiwan ne pèse pas lourd face aux Chinois et ces derniers ont le temps de les court-circuiter grace à leur 5° Colonne
    Quand aux Japonais ,on peut se poser la question de leur résistance face aux Chinnois avec lesquels ces derniers ont quelques comptes à rendre depuis les dernières guerres …

  42. Ghostrider dit :

    @ mercator
    @ tanneberg

    sans doute que la réalité de l’évolution du PCC ( et de la philosophie han) se situe peut être à mi-chemin entre vous deux. mais mercator je ne prendrais pas le risque de la figer dans une constante imperméable aux évolutions.

  43. Manille dit :

    Les larbins d’européens enverrons leurs enfants se faire butter pour l’état profond us..