La Turquie sollicite un cabinet de conseil américain pour tenter de réintégrer le programme F-35

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

83 contributions

  1. ScopeWizard dit :

    Et voilà !

    Qu’ est ce que je vous avais dit ?

    Cela étant , tout ceci est plutôt « normal » .

    La Turquie sait pertinemment que son allié OTAN et chef US compte beaucoup sur elle , donc profitant de cette position avantageuse et pour le coup dominante par rapport à beaucoup d’ autres dont l’ UE et plus spécialement celle de Paris , sans plus attendre et sans le moindre état d’ âme , elle y va à fond , joue ses cartes et peut même espérer gagner sur plusieurs tableaux dont celui relatif aux « secrets » des systèmes de missiles Russes……….

    Maintenant , même si son appartenance à l’ OTAN la « protège » beaucoup , il ne faut pas non-plus sous-estimer une possible réaction de la Russie voire une mise en application de la Théorise des Dominos…………

    Mais il est d’ ores et déjà acquis qu’ en dépit d’ une situation interne par certains aspects des plus précaire voire fragile notamment sur le plan économique et certainement monétaire , la Turquie conserve une position de force qui autorise Ankara à user d’ une marge de manœuvre bien moins inconfortable ou étroite qu’ escompté , ne serait-ce que par son rôle de vanne à « migrants » qui effraie tant l’ Union Européenne et dont très curieusement il n’ est plus du tout question depuis fort longtemps .

    • Auguste dit :

      Pour la graine,la Turquie c’est plus de 40% avec l’UE.Pour la défense,hormis ses drônes,c’est de la technologie occidentale.Pas de panique,suffit de s’assoir au bord de l’oued.

  2. jyb dit :

    – en même temps si les us ne livrent pas aux turcs çà fait autant de moteur dispo pour l’usaf.
    – Les turcs ne vont pas apprécier. Les forces de la coalition en syrie qui se sont redeployées après l’annonce de la fin des missions de protection du pétrole sdf installent une base conséquente dans le nord est syrien, sur la zone tampon turque…raison officielle  » empecher la circulation des djihadistes » de daesh. Donc double claque : on installe des kurdes sur zone. on insinue que les djihadistes circulent aisément entre turquie et syrie ( les images de l’hélico français diffusée la semaine dernière coincident avec une operation contre une zone refuge de daesh qui a eu lieu au même endroit)

    • Auguste dit :

      Les milices chiites irakiennes et leurs commandants iraniens montent à Sinjar donner un coup de main au PKK,en vue d’une attaque turque sur Mossul.C’est les mêmes qu’il y a 4 jours ont bombardé l »aéroport d’Erbil,ou il y a une base américaine.
      Pas de réaction américaine apparemment.Entente contre le méchant turc?

      • jyb dit :

        @auguste
        – attaque turque contre sinjar pas mossoul
        – il n’y a qu’une seule brigade du hashd commandée par un irano-irakien ( moustafa al moussawi) et je ne crois pas qu’elle soit dans la province de sinjar. C’est semble t-il la 3ème brigade ( badr) qui est montée sur sinjar.
        Ce qui est intéressant c’est que les forces de la coalition repositionnées dans le nord-est syrien (dont je parle dans un autre post) se retrouvent exactement entre les turcs et la route de sinjar…donc si les turcs veulent lancer une offensive soit ils font le grand tour…soit ils passent « au travers » des forces de la coalition…
        – Les américains tractionnent sec pour que kurdes ypg et pdk s’entendent. c’est un pari très casse gueule parce que çà ne plait pas aux syriens, çà ne plait pas aux irakiens et çà ne plait pas aux turcs…
        – bombardement de HAB à erbil est une des réponses à l’exécution de qassem soleimani.

        • Auguste dit :

          Erdogan voit grand,c’est bien Mossoul et la plaine de Ninive qu’il vise….pour lutter contre le PKK selon les accords de Décembre avec Bagdad.M’est avis que Bagdad s’est réveillé et a vite envoyé ses milices.
          Les milices Chiites se sont intégrées dans les YBS Yazidis.

    • xorminet dit :

      vous avez un lien pour les images de l’helico?

  3. jyb dit :

    – en terme de souveraineté le projet F35 est une drôle de merde. Les italiens devraient refuser de livrer les instruments qu’ils produisent si les turcs réintègrent le programme à moins qu’ils leur laissent du pétrole libyen…

    • Green dit :

      « si les turcs réintègrent le programme ».

      mais dans ce billet on apprends qu’en fait ils ne l’ont pas quitté! il sont privés de F35 et continuent de fabriquer leurs pièces. situation assez paradoxale.

      • Nexterience dit :

        La main d’oeuvre turque est bon marché. Ils font certainement des pièces très manufacturées pas forcément très techniques. Les pièces composites, par exemple.
        Donc ils sont indispensables industriellement mais ne possèdent pas les technologies stratégiques.

        • Auguste dit :

          900 pièces pour le fuselage central,systèmes d’affichage du cockpit,pièces moteur.Résilier le contrat couterait le milliard et 2 ans de retard.On comprend, que vu les problèmes du F35,les US n’aient envie d’en rajouter.La Tunisie va peut-être remplacer la Turquie,mais va falloir un peu de temps.

      • oryzons dit :

        Pourquoi ?
        Ils prennent l’argent, ça ne fait pas de mal en ce moment, et c’est une bonne façon de garder un pied dans le programme.
        D’ailleurs réintégrer le programme F35 est une problématique industrielle pour la Turquie. Le F35 leur fait gagner de l’argent et il leur en faisait gagner encore plus auparavant.
        Par ailleurs ils ont besoin d’avions neufs. Ils ne peuvent pas les prendre en Chine ou aux Russes. Contrairement à ce qu’ils disent ils ne peuvent pas en faire un.
        Et ils ne vont pas aller acheter des Rafales ! Mdr
        Reste quoi ?

      • Lotharingie dit :

        Green :

        .
        « ….il sont privés de F35 et continuent de fabriquer leurs pièces. situation assez paradoxale…. »
        .
        Pas si paradoxal que cela :
        .
        L’économie turque avec l’effondrement de sa monnaie a un besoins urgent de devises étrangères  » solides  » ( dollars et euros ) pour la refinancer. La Turquie doit produire et exporter vers l’occident.
        .
        Quant à l’acquisition d’une centaine de F35, c’est comme les projets ubuesques d’envoyer un turc sur la Lune ou de fabriquer un avion de « 5 ° génération » turc : ce n’est que de la minable propagande de l’AKP destinée à la population turque désabusée qui commence à  » crever de faim  » ; et ce, pour préparer les prochaines élections présidentielles en vue de faire réélire Erdogan.
        .
        La Turquie n’a pas les moyens de financer l’acquisition et le MCO de 100 F35, et les américains le savent depuis bien longtemps.
        .
        Par contre les américains savent aussi que les coûts de production turcs ( facilités par les migrants  » embauchés » à très bas coûts dans les manufactures turques) sont très très bas.
        .
        La Turquie n’est plus qu’un épiphénomène pour l’administration Biden qui se focalise plus sur l’agressivité et les ambitions hégémoniques de la dictature chinoise.

  4. bpapon60 dit :

    Je ne comprend vraiment pas pourquoi parmi les autres partenaires du programme F35 on ne peut pas trouver un fabricant des pièces actuellement fabriquées par la Turquie ? Ou bien c’est plus un pb juridique que technique ?

    • joe dit :

      Tant que la Turquie ne refuse pas de livrer les pièces, il n’ y a aucune raison de les faire fabriquer par d’autres.
      122 pièces sur 3000 cela laisse de la marge de manœuvre pour une production par d’autres partenaires sans impact majeur.

      Effectivement la question juridique est posée mais comme les US stoppent les F35 vers la Turquie (pour des raisons toujours légales vu du côté US bien sur, à tort ou à raison), les Turques pourraient probablement suspendre leur fabrication.

  5. philbeau dit :

    Le Pentagone tributaire de l’industrie turque … Ce meccano politico-industriel du F 35 est décidément inextricable . Et lui enlève beaucoup de la crédibilité qu’on veut lui voir .

  6. Bobo dit :

    Quelle cacophonie la communication sur le F-35 ! On lit que les USA diminueraient leur commande, alors qu’il s’arrache partout ailleurs ?? Ce qu’il faut noter c’est que ceux qui parlent de baisse de commandes utilisent systématiquement le conditionnel, tandis que les commandes sont annoncées au futur simple ! Ce qui en dit long sur la désinformation essentiellement européenne sur cet avion ! Cherchant à recouper les informations des blogs français, je constate que toute ces suppositions assez amateuristes ne se vérifient pas sur les blogs US ! De même il n’y a que les pays qui n’ont jamais approché le F-35 qui le critiquent, France en tête ! Tout ceux qui l’ont essayé l’ont acquis ! La longue liste des pays du monde libre témoigne donc bien plus en faveur du potentiel de l’avion, plutôt que les multiples tentatives de dénigrement d’une nation aux abois, qui ne vent plus son fleuron national que d’occasion, et dont tous les futurs projets sont en train de capoter dans les derniers soubresauts d’une alliance régionale franco-allemande qui a vécue ! Je ne ferait pas la liste des énormités véhiculées par une petite clique d’irréductibles, mais leur position devient de plus en plus intenable au fil des livraisons du F-35 qui n’est plus qu’ à 1100 commandes de différence avant de surpasser le mythique F-16 !

    • Eurafale dit :

      Peut être qu’il s’arrache partout ailleurs parce que justement le lobbying américain, aidé par sa puissance économico-militaire, fait tout pour qu’il se vende. Déjà, les états partenaires à la fabrication et au développement étaient « obligés » de l’acheter au vu des sommes investies. Ensuite, les états non-partenaires en ayant fait l’acquisition étaient de longue date des clients à LM ou, en tout cas, aux USA, Japon en tête. On s’aperçoit d’ailleurs que des pays alliés aux USA et ayant une bonne industrie aéronautique comme le Japon n’ont jamais fait parti du programme, celui-ci étant principalement axé sur des pays européens (Canada et Israël excepté), tuant littéralement le développement d’un avion européen et accentuant la dépendance de ces pays aux matériels US (concernant le vecteur « air »).
      Votre « désinformation européenne » sur cet avion me fait rire ! Il est normal de critiquer un avion et son programme lorsque celui-ci voit ses coûts littéralement s’envoler alors que ses problèmes de jeunesse et de développement s’accumulent. Coûts qui, d’ailleurs, pousse même l’USAF à penser à un avion plus simple et moins cher, et à Lockheed Martin à anticiper cette demande. Ce n’est pas moi qui le dit, c’est Aviation Week -> https://aviationweek.com/defense-space/aircraft-propulsion/lockheed-anticipates-f-35-sustainment-solicitation-spring
      Libre à vous de vous faire le défenseur acharné du F-35, mais ce serait bien aussi de reconnaître ses défauts. D’ailleurs, si vraiment c’était le Graal de l’aviation de combat du XXIe siècle, pourquoi la Belgique ne fait pas parti du programme, alors que sa police du ciel et son armée de l’air est de plus en plus complémentaire des Pays-Bas, pays partenaire depuis le début ? La Belgique, mauvaise anticipation et suiveuse de ses voisins ?
      Quand aux Rafales, votre mauvaise foi fait peine à voir : certes des appareils sont en ventes d’occasion (tout comme des F-16 et Eurofighter si je ne m’abuse), mais une partie des dernières commandes sont aussi neuves. Surtout que de nouvelles commandes sont à prévoir, Inde et Indonésie, pour du neuf et rutilant.
      Pour rester sur le Rafale, celui-ci aussi a eu des erreurs de jeunesse, un programme un peu plus long et des coûts qui ont dépassé, avec son nombre de détracteurs à l’époque. N’empêche que maintenant, l’avion est pleinement mature et le démontre depuis plusieurs années dans bien des compétitions. Pour l’Indonésie, si vraiment le F-35 était si miraculeux, pourquoi dans ce cas prendre un mix Rafale + F-15EX ?
      Quant aux projets français, je tiens à préciser que la Belgique a acheté du matériel français dernier cri, venant tout droit du programme Scorpion (442 blindés dont 60 Jaguars).
      Ah, et sinon : « n’est plus qu’ à 1100 commandes de différence » Le F-16 est mythique car c’est un avion bien né, qui a su évoluer avec son temps, peu cher et comprenant des technologies éprouvées : l’inverse du F-35 quoi. Donc m’est avis que les 1100 commandes, ce dernier mettra un peu de temps à les atteindre, si un jour il les atteint. Merci aussi aux différentes variantes (B et C — que n’avait pas le F-16) pour booster les ventes en remplacement des Harrier de différentes flottes navales !

      Dernier point : les aficionados du F-35 n’ont qu’une seule cible pour se défendre : le Rafale. On se demande bien pourquoi lui et pas un autre avion, genre Su-57 ?

      • Kolkot dit :

        Informez vous sur le f16, c’est le premier qui à introduit le fly by wire, il se crachait 1 fois toutes les semaines au cours de son développement..

    • Momo dit :

      Historiquement les Belges en particulier flamands ont un problème avec les Français lié à beaucoup de raisons pour faire court: histoire, taille du pays, approche des choses plus anglo-saxonne, etc…, et les blagues et notamment Coluche (le 1er ministre belge de l’époque lui avait demandé d’arrêter son humour les ciblant).
      Mais maintenant il y a bobo le belge… et là vraiment il faudrait que nos amis Belges interviennent parce que ce type ridiculise totalement la flamandie et par extension tout le pays.
      Le nombre de .onneries par phrase égale presque celui de Thierry Moussa Mokhtar (qui pour mémoire n’est pas français)…
      Cela fait rire énormément, à juste titre, mais moi j’aime bien la Belgique alors bon.
      Amis Belges faites quelque-chose! Libérez-vous de ce bobo flamkuche qui est ici la honte de votre beau pays!

      • Bobo dit :

        Ah Momo, ce bon vieux petit jacasseur, aux avis aussi construits qu’un mikado ! Tu symbolises à toi seul l’effet binaire, oui- non, non-oui ! A part ça, pas grand chose ne se passe sous ta belle tonsure qu’on devine ! Pour Momo, les gens sont à catégoriser selon les pays, mais qu’est ce que tu es has-been mon petit ! La Belgique c’est l’Europe, le centre du monde occidental de ce coté ci de l’Atlantique ! Et alors, tes propos décousus glanés sur internet, quel florilège de pensée basique ! C’est bête et méchant comme dirait l’autre !

        • Starbuck dit :

          La Belgique c’est l’Europe le centre du monde occidental. Ben voyons. Déjà l’Europe on s’en carre et la Belgique pays fabriqué aussi. Gardez vos F35 et nous verrons qui rigolera quand vous les aurait mis en service.

      • Fafou dit :

        Non non non…On vous le livre en pack cadeau, livraison express en 48h à l’ile de beauté, un boot camp à vie chez les cooorses, ça va le changer le #leboboquineparlequensonnom .
        Par de retour prévu, désolé 😉

      • Alpha dit :

        C’est vrai que beaucoup se demandent si Bobo et Thierry ne sont pas issus de la même portée !…
        Huuummm… Ils doivent être le résultat d’une longue lignée de mariages consanguins…
        🙂

    • Un bon français haineux de son pays qui sans honte vient exposer son vomis sur les blogs.

    • guillaume dit :

      C’est un peu normal, on est français. On est forcement impartial car partie prenante.

      Personnellement j’ai toujours entendu parler du rafale, j’ai grandi avec, j’ai faits des études dans l’aero pendant qu’on esperait vendre le rafale au Bresil et qu’on recablait le 380, ajd je travaille dans le secteur.
      Pour beaucoup de francais tout cela fait partie de notre vie de tous les jours.
      Il est certain qu’on ne peut pas avoir une vision neutre du sujet. pour nous c’est une question de survie et de fierte.

      Pour nous le F35 a toujours ete presente comme l’outil dont la raison d etre etait de détruire l’industrie européenne. C’est pour cela qu’il est si détesté en France.

      Après, on a juste perdu un duel en Belgique. On a gagne la Grèce. Je ne pense pas que la Belgique puisse représenter à elle seule le monde #libre# (Lol, c’est quoi cette expression? cela ne fait aucun sens. L’Inde n’est pas un pays libre? )…

      Après, personnellement, je pense que si ils avaient misés plus sur le f15 EX et le F16. F18, le rafale serait toujours invendu.

      La Grèce, l’Inde, le Qatar, l’Egypte, bientôt l’Indonésie, peut-être l’Irak, la Suisse, la Croatie, les EAU, tout ça, on le doit aussi un peut au F35.
      Finalement, il a affaiblis nos concurents en faisant le vide autour de lui.

      Par contre entre la rafale et le SCAF on va avoir un trou d’air….

    • NRJ dit :

      @Bobo
      Je n’ignore pas que notre avis de français est assez partial. Cependant vous ne pourrez nier que si plusieurs galonnés du Pentagone tentent de pousser le F-16V ou un autre appareil de génération dite 4.5, c’est parce qu’il y a quand même un problème avec le F-35. Ou en tout cas que le F-35 ne répond pas à toutes les attentes.

    • chill dit :

      ahhhhh merci, votre billet de celui qui se découvre cocu est hilarant, un condensé de haine anti française dont , pour ma part, je me délecte ; vous vous êtes fait trombiné comme des bleus jusqu’aux amygdales, mais pas d’inquiétude, vous n’êtes pas les seuls, dommage vous auriez pu, en acceptant l’offre française avoir le meilleur multi rôle du moment et une vraie AA crédible..

    • Alpha dit :

      « Et j’suis content, j’suis content, j’suis content
      J’suis content, j’suis cocu mais content !  »
      Bobo, quoi….
      😉

      • Bobo dit :

        @Alpha
        On est sur un blog d’aviation, dites moi quel est le rapport avec vos insultes ! Vous n’avez aucun honneur, permettez moi de vous le signaler ! L’injure est l’attitude des faibles qui n’ont pas la capacité intellectuelle de répondre à des arguments par d’autres arguments ! Niveau bac à sable quoi ! Comment faire pour éviter les insignifiants comme vous sur ce blog ??? Faites votre vie et oubliez -moi !

        • ScopeWizard dit :

          @Bobo

          Pour la seconde fois ; où avez-vous vu que nous étions su un blog d’ aviation ???

          Sur ZONE OPEX , vous êtes sur un blog et son forum consacrés à la chose militaire dans son ensemble , pas uniquement à l’ aviation voyons !

          Quant à @Alpha , ce coquin , vous avez surtout affaire à quelqu’ un qui est là pour se détendre voire bien se marrer , d’ où de régulières taquineries de sa part ou le verbe « leste »………..

          Mais indépendamment de ces plaisanteries , @Alpha demeure néanmoins un intervenant de qualité qui peut beaucoup vous apporter .

          • Alpha dit :

            « Mais indépendamment de ces plaisanteries , @Alpha demeure néanmoins un intervenant de qualité qui peut beaucoup vous apporter . »
            Oui, c’est frai que je peux beaucoup lui apporter au Bobo…
            Quelques baffes…
            Quelques coups de pieds au cul…
            Je peux me montrer généreux !… 😉

        • Alpha dit :

          @Bobo
          Ah … Visiblement, en plus d’être ignare des choses militaires et géopolitiques, vous n’avez aucune connaissance sur la chanson populaire ! En l’espèce, ce refrain me paraissait bien approprié…
          Et n’évoquez pas l’honneur ! Vous n’en avez aucun à vous ridiculiser ainsi sur ce site. Déjà, rien que votre pseudo vous fait passer pour un bouffon…
          Quant à faire ma vie et vous oublier, on verra quand vous ferez la votre et que vous oublierez mon beau pays et ce qu’il représente…

          • Bobo dit :

            Oh le groupe des danseuses Kaki, vous m’oubliez maintenant svp ? Je n’insulte personne personnellement ! Parfois des quolibets, mais rien de plus ! Par contre votre petit groupe qui se répond les uns aux autres, ça commence à bien faire ! Et je le répète, l’honneur d’un homme est dans ses paroles ! Vous n’en avez aucun en voyant ce que vous écrivez, excusez moi de le dire encore ! Utilisez donc des arguments plutôt que des attaques ad-personam ! Ça vous donnera un peu d’étoffe qui semble cruellement vous manquer !

          • Alpha dit :

            Oulala ! Mais c’est qu’il est menaçant le Bobo ! 🙂
            Mais c’est qu’il essaye de gonfler ses petits bras épais comme des Mikados, le Bobo !
            Et il me demande d’utiliser des arguments le Bobo ?…
            Contre quoi ? Les siens ? Contre son post du 20 février 2021 à 12:31 où il n’apporte rien, ne propose rien, n’argumente sur rien ?
            Mais mon pauvre Bobo, vous voulez que je vous oublie ? Ok, faites vous discret alors… Mais bon, vous êtes tellement nul que pour adopter un profil bas vous allez être obligé de creuser un souterrain !

          • ScopeWizard dit :

            @Bobo

            Mais qu’ est ce qu’ il y a encore ?

            Qu’ est ce qu’ on a encore fait de travers ?

            Heu non , vous n’ insultez personne………..n’ empêche je me souviens de certains cousinages…………..

            « Par contre votre petit groupe qui se répond les uns aux autres, ça commence à bien faire ! »

            Hé bé oui , forcément , à force les gens se « connaissent » et donc ils se répondent et le font parfois avec complicité , et donc évidemment , et depuis le temps vous avez d’ ailleurs dû vous en rendre compte par vous même , ça peut faire écho………….

            « Et je le répète, l’honneur d’un homme est dans ses paroles ! Vous n’en avez aucun en voyant ce que vous écrivez, excusez moi de le dire encore ! Utilisez donc des arguments plutôt que des attaques ad-personam ! Ça vous donnera un peu d’étoffe qui semble cruellement vous manquer ! »

            Mais ça , vous pouvez le répéter autant que vous voudrez , des siècles même , à partir du moment où vous avez en face des joyeux drilles qui sont avant-tout là pour se détendre voire qui aiment bien rigoler et même carrément se tordre de rire , ça ne risque pas de changer grand-chose………….

            Quant aux arguments , certaines réponses qui vous furent ou vous sont adressées , par moi et par tant d’ autres , n’ en manquaient vraiment pas ; les avez-vous tous repérés , détectés , identifiés , lus quoi ?

            « Oh le groupe des danseuses Kaki »

            Bon , à force il est certain qu’on s’ habitue , mais il est vrai que personnellement j’ ai l’ air intégralement ridicule vêtu d’ un tutu rose et même en groupe ; par contre s’ il était de teinte kaki , il se pourrait effectivement que cela contribue à rehausser le niveau , à conférer un poil plus de grâce à l’ ensemble , à gagner en rythme…………faut voir……………

            Vous me donnez une idée , tiens ; je m’ en vais de ce pas étudier la question ! 😉
            https://www.youtube.com/watch?v=2gGZpGoHJV0

            Et avec mon partenaire tout de vert vêtu………….
            https://www.youtube.com/watch?v=MJ7IGnQPZPQ

            Au fait , tant que je vous tiens , il nous faut un soprano , ça vous dirait de rejoindre notre chorale ? On se débrouille bien , vous savez……….
            https://www.youtube.com/watch?v=tgbNymZ7vqY

        • Eurafale dit :

          « L’injure est l’attitude des faibles qui n’ont pas la capacité intellectuelle de répondre à des arguments par d’autres arguments !  »
          C’est sûr que côté argumentaire, j’attends toujours une réponse au mien d’ailleurs (20 février, 15h37)… Il faut croire que j’ai du taper juste… et vous « moucher » ! Quant à l’injure, vous la maniez rudement bien quand ça ne va pas dans votre sens. Heureusement que nous avons les moustachus d’Opex comme @Scope @Alpha ou @Plusdepognon !

    • tremah dit :

      Il n’y a eu aucun « dénigrement » officiel du F-35 en France. Un général de l’armée de l’air a même vanté les qualités de l’appareil devant une commission de l’Assemblée Nationale. Des posts sur des blogs ou quelques articles reprenant le plus souvent des informations d’abord publiées dans la presse américaine ne constituent pas des « tentatives de dénigrement d’une nation aux abois ». D’ailleurs les critiques portent beaucoup plus sur le programme industriel que sur l’appareil en lui-même. Quant aux « pays du monde libre », il va falloir quand même changer de disque, la guerre froide est terminée…

  7. Commandeur TK dit :

    les francais ont perdu leur vrai diplomatie… la turquie est en train de renaitre… admirez notre commandeur faire ce qu’il veut de vous… vous ne comprenez plus rien au monde ni aux nouvelles strategies… vous etes faible en geopolitique maintenant que le monde est multipolaire… fini la domination occidental…

    • Momo dit :

      Perso ça me dérangerait pas de perdre le drian, mais t’es sur de ça?
      Et rododo il va bientot aller popo, le seul trone qui lui convient (t’as pas compris là)

    • Titeuf dit :

      Regarde ce qu’il se passe dans ton pays…
      Marrant que tu parles de domination occidentale…vu que ton vizir en chef passe par un cabinet ( pas turc faut pas déconner…hein…) ,pour essayer d’avoir du F35 vu que ton armée de l’air fait pitié…

    • guillaume dit :

      Pourtant on vois l inverse. Depuis l election de Biden, il nous fait les yeux doux votre commandeur.
      Il est vraiment tres rapide pour retourner sa veste 🙂

    • guillaume dit :

      La réalité est que vous etes seul.
      Vous n’avez que des ennemis autour de vous, aucun allie de confiance.
      Les russes vous tomberons dessus quand ils n’onront plus besoin de vous, et les occidentaux ne viendront pas vous aider car cela serait injustifiable pour l’opinion public.

    • fred dit :

      au fait le Qatar a bien fait son virement mensuel pour bouclé le budget de ton sultan

    • Pascal (l'autre) dit :

      « fini la domination occidental… » Et c’est même pour ça que vous voulez toujours intégrer l’U.E. Il faudrait quand même y aller mollo sur le raki!!!

    • joe dit :

      La Turquie, celle de l’empire Ottoman ne renaît pas du tout pas plus que l’empire Français, Portugais ou Espagnol ne renaîtra.

      Nous assistons à quelques tous petits soubresaut de l’histoire (avec un petit ‘h’) de la part d’un gars, Erdo, qui comme beaucoup avant lui, aime le pouvoir et est prêt à s’allier avec tous les extrêmes.

      Ces ‘victoires’ toutes relatives sont extrêmement limitées d’un point de vue stratégique et ont simplement démontrées avec éclat son incapacité à faire coïncider rêve de puissance et réalité géographique, politique, économique et militaire… Cela fait quand même pas mal de boulets aux deux pieds pour une ‘renaissance’ 🙂

      Dans un monde ou l’utilisation des données satellites couplées à quelques centaines de missiles suffisent à stopper toute avancée sur le terrain, dans une région ou les seuls amis de Erdo sont des nostalgiques de la violence gratuite, cela laisse très exactement zéro espoir de grandeur, autre que virtuel.

  8. Gagnon R dit :

    Les russes ou les chinois veulent mettre la main sur sa technologie?

  9. Perdigon dit :

    Quel culot !!!

  10. Patrickov dit :

    D’après ce que j’ai pu lire sur les sites US, les turcs veulent récupérer les deniers qu’ils ont mis et des intérêts concernant le programme du F-35 soit près de 2 milliards de dollars que les américains devront leurs verser avec compensations, ils ne veulent plus des F-35 des pourparlers sont en cours pour une seconde batterie de S-400.

    • joe dit :

      Sauf que Erdo a rompu le contrat du F35 (entre autres accords) avec les US le jour ou il à importer physiquement les S400. Il peut pleurer jusqu’à la fin des temps, les US ne rembourseront aucun $ car juridiquement ils sont couvert.

  11. Henri MARTIN dit :

    Les turcs veulent le beurre, l’argent et la crémière, a part ça ils ne comprennent pas qu’on leur dise non !

  12. Polymères dit :

    Pour les américains ce qui est pour nous un « problème turc » s’avère plutôt être un « problème russe ».
    Washington sait que la Turquie c’est une affaire de compromis et de gagnant-gagnant.
    Les américains peuvent donner si les turcs donnent en retour. Même si ça va heurter l’idéologie nationaliste d’Erdogan qui cherche à imposer et à se faire passer pour celui qui « gagne » au détriment de l’autre, tout cela est avant tout une position politique intérieure.
    Dans les faits Erdogan cherche à tirer avantage de la situation du moment, il peut retourner sa veste sans problèmes, revenir sur certaines positions ou en adopter d’autres.

    Comme je le dis à la première phrase, pour les américains on sent que le point qui va les faire céder concerne la Russie. Qui plus est avec une administration démocrate qui a quoi qu’on ne le pense, une volonté de se venger et de reprendre un flambeau de contre influence russe. D’ailleurs on voit ces derniers temps le Kremlin faire preuve « d’ouvertures » sur différents sujets (ciel ouvert, start, forces nucléaires intermédiaires) sur lesquels ils veulent focaliser la nouvelle administration américaine sur les temps à venir, bien qu’on pourrait penser qu’il s’agit d’une « bonne ouverture », la réalité de ces sujets mis en avant par le Kremlin servent en réalité à éviter des autres sujets (Crimée/Ukraine, présences/menaces militaires, attaques informatiques, manipulations d’opinions, affaire Navalny, etc..) sur lesquels ils ne veulent pas assumer leurs responsabilités ou céder des positions. Pourtant ce sera là-dessus que la maison blanche reviendra.

    La question est donc de savoir comment Erdogan peut satisfaire les américains sur la question russe? Washington avance souvent la question des S-400, mais ça va en réalité plus loin. Erdogan ne va pas dire du jour au lendemain qu’il va abandonner le S-400, pour sa politique intérieure, ce serait un aveu de faiblesse ou de soumission qui ne passerait pas et qui ne serait pas compensé par le retour de la Turquie dans le F-35.
    Pour se débarrasser des S-400, Ankara va devoir le justifier non pas par une soumission pour satisfaire les américains, mais pour punir les russes. Il faudra donc se brouiller et s’opposer aux russes pour retourner sa veste et revenir tirer les avantages d’un rapprochement avec les américains voir l’occident en général s’il rajoute un petit rétropédalage au niveau européen (Grèce, Chypre…).
    Le S-400 n’est donc pas juste un problème pour le système en lui même, c’est bel et bien un positionnement géopolitique dont le nationalisme porté par Erdogan pose la contrainte de devoir se confronter pour se justifier dans son retournement de veste, de la même façon qu’il l’a fait pour se placer aux côtés de Poutine, il a tenu des discours, agit et s’est positionner assez clairement contre l’occident.

    Pour Moscou, la question est de savoir ce qu’elle a à offrir aux turcs pour les garder à ses côtés par rapport à ce qu’elle pourrait retrouver du côté américain/européen. Là malheureusement, il n’y a pas grand chose, même ses armes ne sont plus intéressantes, car elles entraîneraient une politique de sanctions américaines qui seraient encore plus contraignantes.

    Je continue à penser encore et encore que le rapprochement turc avec les russes n’a d’intérêt que pour pouvoir agir et influencer sur le conflit syrien, chose que les américains n’autorisaient pas en les tenants à l’écart tout en soutenant les kurdes. Ankara avait pourtant très vite pris une position « séduisante » pour les américains au moment de l’engagement russe, ils avaient abattus un avion russe, jetant un froid et complexifiant d’autant le début de leur aventure avec des risques géostratégiques et militaires importants. Mais au grand « hasard » d’un coup d’état en Turquie totalement raté mais offrant à Erdogan la chance de se débarrasser de ses ennemis intérieur et de passer subitement d’un quasi « ennemi » de Moscou en un « allié », nous avons vu le premier retournement de veste et que ce soit le gazoduc ou le S-400, tout cela a été des cadeaux offerts aux russes pour qu’ils acceptent ce changement et cèdent sur les revendications turques en Syrie.

    Par la suite, la politique « isolationniste » de Trump a renforcé des pays comme la Turquie, elle a saisit l’occasion d’agir comme elle ne se le serait pas permis si les américains auraient continuer à vouloir tenir un rôle et non pas tout « abandonner ».
    Maintenant que Trump n’est plus président, que l’amérique est de « retour » comme le dit « Biden » ou voit les turcs danser sur un autre pied. Je dis depuis quelques temps déjà que les russes se font manipuler en se laissant séduire par une politique anti-occidentale d’Erdogan, mais depuis quelques temps les turcs n’ont plus grand chose à obtenir des russes, ils deviennent même des obstacles, que ce soit en Libye, en Syrie ou face à l’Arménie ou je doute également qu’il y a un hasard de calendrier avec la fin de l’ère Trump.
    Il faut juste être totalement naïf et idéaliser le S-400 pour croire qu’il revêt d’une grande importance, il n’a d’importance que par le symbolisme qu’il représente et se trouve en Turquie uniquement en guise de cadeau fait aux russes pour obtenir leur soutien et leur feu vert pour entrer en Syrie, ceci malgré les positions de façades d’une Russie prétendant défendre la souveraineté du territoire syrien et respectant son président qui n’a pas eût son mot à dire dans ce deal.

    Il faudra s’attendre prochainement à ce que les turcs se brouillent subitement avec les russes et ils ont plusieurs possibilités pour le faire, en particulier sur le théâtre syrien. Une petite crise, qui sera alimentée par quelques discours, une petite position américaine se tenant « derrière la Turquie » et c’est bon, le retournement de veste peut se faire, le S-400 peut aller se faire décortiquer par les américains. Ce « réalignement turc » permettra à Erdogan d’avancer des pions sur le dossier syrien contre des positions gelées par des accords réalisés avec Moscou…

    • jyb dit :

      @polymères
      – vous oubliez quand même que sur le terrain syrien, il y a moins de distance à faire entre les russes et les turcs qu’entre les américains et les turcs. Russes et turcs patrouillent ensembles et se sont aménagé plusieurs fusibles avant le clash. Quand les us sont en train de s’installer avec leurs alliés kurdes (terroristes selon ankara) à portée de tir de la frontière turque.
      – vous oubliez que l’évolution de la situation en libye est probablement une manoeuvre russo-turque.
      – vous oubliez que la fin des combats au karabagh est un accord russo-turc.
      – Et enfin tous le monde « oublie » que la zone d’expansion turque est l’asie centrale turcophone ou russes et turcs font converger leurs interets assez loin à l’est jusqu’à la bifurcation inde/pakistan. Les turcs sont proches du pakistan, les russes sont proches de l’inde.
      Pour les turcs les prérequis pour renouer un partenariat avec les usa sont : rompre avec les gulenistes. rompre avec les kurdes.

      • Nexterience dit :

        Ça fait penser au pacte germano soviétique, avec la Turquie dans le rôle de la Russie. Les accords se signifient pas toujours convergence stratégique.

      • Polymères dit :

        jyb, je n’oublie rien, j’analyse de manière stratégique.

        Un retournement de veste, c’est typiquement revoir l’entièreté de ses relations. La Turquie l’a fait après le coup d’état pour se rapprocher de la Russie et pour obtenir certaines choses qu’elle n’obtenait pas des américains, qui préféraient jouer la carte kurde.
        Mais la Turquie dans son rapprochement avec la Russie n’a jamais passé le « cap » qui l’empêcherait de rétropédaler. Elle n’a pas coupé les ponts, elle n’est pas sortie de l’Otan, elle avait le cul entre deux chaises qui lui permettait de jouer la carte de ses intérêts, entre une Russie rêvant d’arracher les turcs au bloc occidental et des américains qui sous l’ère Trump, étaient sur une dynamique de retrait politique et militaire.
        Il n’y a pas de hasard à voir aujourd’hui avec la nouvelle administration américaine, les turcs changer de refrain. Et coïncidence à ce que j’écrivais, Erdogan a appelé hier à un partenariat « gagnant-gagnant » entre son pays et les USA, c’est exactement ce que je disais.

        Erdogan penche là ou il a quelque chose à gagner dans sa politique nationaliste. S’il sent qu’il a plus à gagner en retournant pleinement du côté occidental, que les russes utiles hier pour prendre quelques positions ne sont plus en mesure d’offrir quelque chose, ben vous allez voir que ça changera.

        Vous évoquez le théâtre syrien comme s’il y aurait une même vision stratégique entre russes et turcs, mais en réalité, c’est totalement divergent. Leur entente sur des accords n’apporte rien que des blocages qui rongent même les positions turcs dans le pays. Les patrouilles conjointes ne sont que symboliques et n’apportent strictement rien. La Russie qui hier a permis aux turcs d’entrer est aussi celle qui aujourd’hui empêche les turcs d’avancer plus loin, c’était bien les russes avec l’armée syrienne qui se sont interposés entre eux et les kurdes, pas les américains qui battaient en retraite et n’occupent plus grand chose dans le pays. Idem du côté d’Idlib, les accords avec les russes ne sont pas respectés et on voit des progressions militaires qui vont jusqu’à encercler des postes d’observations turcs. Les lignes reculent pour les turcs et sur ce théâtre la coopération avec la Russie n’apporte rien, du moins « plus rien ».

        En Libye, on a vu que les adversaires des turcs étaient soutenus par des mercenaires russes.

        Au Haut Karabagh, la Turquie et son allié Azerbaïdjanais étaient-ils dans le besoin d’un cessez le feu au vue de leur progression? La Russie est-elle venue sauver la Turquie et son allié d’une impasse ou est-elle intervenue pour « bloquer » la situation? Au fond je crois que si la Russie n’aurait pas été présente, l’Arménie toute entière y serait passé avec l’aide directe de l’armée turque.

        Cette idée de conquête existe bien chez Erdogan et dans sa politique nationaliste, on doit bien la comprendre. La Russie dans tout cela, l’encourage t-elle ou y participe t-elle? Non, elle se place toujours en opposition car fondamentalement, stratégiquement, ces deux pays s’opposent, c’est là le point essentiel.
        Vous avez beau expliquer les accords de ceci ou de cela, en réalité ce sont des accords qui fixent des « limites » aux ambitions turcs et deviennent des obstacles, des problèmes. Ils ont été des accords contextuels à une Turquie qui devait tourner le dos à ses alliés habituels.
        Erdogan est aujourd’hui dans une situation de blocage sur de nombreuses questions et ce n’est pas « grâce » aux russes et aux accords que les turcs assis entre deux chaise ne se retrouvent le cul par terre, c’est à dire en conflit avec les russes sans aucun soutien américain de l’autre côté. Tout cela ce ne sont que des accords de contraintes, les ambitions russes et turcs divergent, ce n’est pas une petite patrouille conjointe qui permet de médiatiser politiquement (essentiellement au profit de l’idée russe de voir la Turquie à ses côtés et non aux côtés des américains) qui va empêcher Erdogan de se retourner contre eux, il n’y gagne rien!

        Les américains n’occupent plus les mêmes positions qu’avant en Syrie, vous le savez. Vous savez également comme moi que les américains peuvent très bien abandonner un allié non conventionnel comme les kurdes si derrière ils peuvent obtenir quelque chose d’important. C’est là qu’entre en jeu la Turquie qui pourrait obtenir des choses en échange d’autre chose. Que cherche les américains? Tout simplement à faire rebasculer pleinement les turcs de leur côté et l’éloigner des russes. Qui plus est, je suis convaincu que cette nouvelle administration américaine prendra rapidement une position visant à contrer et lutter contre les intérêts russes.
        Donc pour Ankara, la solution est très simple, en adoptant une position contre les russes, ils vont obtenir le soutien américain et ils vont pouvoir mettre le S-400 de côté sans se remettre en question. Que ce soit sur le théâtre syrien ou ailleurs, les turcs ont des opportunités assez faciles, de manière indirecte (en désignant un autre adversaire que la Russie, mais ou cette dernière est un obstacle à franchir) pour y parvenir.

        Il n’y a pas de « prérequis », c’est au contraire bel et bien un échange gagnant-gagnant ou rompre avec les kurdes ou les gulenistes seront le fruit d’un échange qui verra les USA obtenir quelque chose en retour.

        Je sais que la situation actuelle qui voit la Russie avoir gagnée des positions dans la région ou les américains en avoir perdue fait plaisir à certains qui ne veulent surtout pas que ça change, qu’ils craignent que ça change, pourtant comprenons bien que dans le monde des intérêts géopolitiques/géostratégiques, tout peut changer, le retournement de veste n’a rien de nouveau et comme le dit nextérience, les pactes version germano-soviétique entre deux pays que tout oppose, ne sont que des accords d’un moment. Les russes qui hier avaient des choses à offrir aux turcs deviennent de plus en plus une contrainte qui empêche les turcs de faire ce qu’ils ont envie de faire, ils deviennent des obstacles et les accords n’apportent rien.
        Et je dis tout cela sans être un partisan de cette politique turque, bien au contraire. Malheureusement je suis presque certain qu’à Washington on préférerait avoir par exemple une Syrie administrée par la Turquie, même dans un pire état qu’actuellement si derrière ça peut foutre les russes dehors, foutre les iraniens et autres dehors, ainsi que de sortir le symbole Assad. Si les turcs veulent assumer un tel rôle, ce n’est pas un problème pour les américains qui eux, n’accepteraient pas de le faire. Le conflit syrien qu’on pourrait croire terminer, ne l’est pas, il est juste gelé et va un jour ou l’autre se dégeler et reprendre en intensité.

    • LEONARD dit :

      La brouille avec les Russes, ça va, ça vient.
      En Libye, turcs et russes se sont entendus dans la pantalonnade …..
      En Syrie, les syriens, soutenus directement par les russes, encerclent, puis reprennent les positions turques, et leurs affidés non-officiels attaquent les convois turcs.
      Toujours en Syrie, les FDS s’entendent avec les syriens, pour là encore, repousser les turcs.
      Israël et la Syrie discutent de plus en plus, sous l’égide des russes, ( libération ultra-rapide de l’israëlienne « vagabonde » qui avait franchi la frontière ), et les 3 derniers bombardements israëliens sur des entrepôts iraniens en Syrie n’ont (et 3 fois ce n’est pas un hasard), pas fait un mort côté syrien, alors que les implantations sont au milieu de l’armée syrienne.
      Le pataquès à venir, je le verrais bien en Azebaïdjan. L’In-sultan voudrait s’y établir militairement, et Vlad s’y oppose. Et là, on n’est pas dans les « provinces lointaines », là, on cause frontière russe, Caspienne et Gaz. C’est pourquoi la communication russe sur le sujet parle de l’Otan (ce qui n’est que partiellement vrai, l’OTAN est passager clandestin dans cette affaire), et que
      le ton commence à monter.
      Vlad ne veut pas que l’influence turque sur les 120 millions de turcophones de cet espace post-soviétique s’accroisse, l’In-sultan a compris qu’il est encerclé par la Russie au Nord, à l’Est ( Arménie), au Sud ( Hmeimin, Tartous).
      Un autre front s’échauffe doucement, c’est l’Ukraine, avec laquelle la coopération militaro-technique turco-ukrainienne est au beau fixe. ( achat de Bayraktar TB2, construction de corvettes).
      Petite info passée inaperçue: L’In-sultan veut se doter d’un programme spatial. La base turque serait en Somalie.
      https://www.middleeasteye.net/news/turkey-space-programme-somalia-base-cost-revealed

      • jyb dit :

        @Léonard
        Somalie ? Il n’ont pas trouvé un endroit plus stupide ? Plusieurs attentats revendiqués par les shebab ces derniers jours, mais encore plus fort cette semaine. A mogadiscio duel à l’arme lourde entre deux milices, chacune soutenant un candidat à l’élection à venir.

        • LEONARD dit :

          Géographiquement, on est à la même latitude que la Guyane, et les relations avec la Somalie sont anciennes et fructueuses (Base de Mogadiscio, projet du port de Hobyo) de plus, la fréquentation de nids de frelons ça les connait. ( Une nouvelle destination pour les mercenaires syriens pro-turques ? )

        • Auguste dit :

          Cap Hafun.C’est à l’abri des attaques shebab…jusqu’à présent.

    • oryzons dit :

      Vous raisonnez en terme d’alliance.
      Mais ce raisonnement est devenu caduque.
      Qu’on le veuille ou non les Russes ont réussi leur coup : la Turquie n’est plus un véritable alliée de l’OTAN dont il fallait juste gérer les soubresauts de rhétorique belliqueuse avec les Grecs.
      C’est terminé.
      Désormais la Turquie ne cherche plus qu’une chose s’affirmer comme puissance régionale dominante.
      Le moment venu elle trahira si ses propres intérêts le lui dicte.

      Les Russes ne s’attendent pas non plus à une « alliance », d’ailleurs ils ne gèrent pas la Turquie comme un allié, cf Lybie.
      Ils ont saisi les opportunités offertes par Erdogan et Trump pour :
      – participer à casser l’OTAN sur son flanc Sud
      – s’octroyer une marge de manœuvre fabuleuse en se retrouvant dans un face à face avantageux avec une Turquie désormais isolée

      Si l’administration Biden pense réellement à se rabibocher avec la Turquie c’est que les Américains sont vraiment devenus des crétins finis.
      S’ils ne sont pas idiots, ils se paieront de mots, sortiront de beaux discours diplomatiques mais affaibliront durablement les Turcs d’un point de vue militaire. Car désormais et pour très longtemps mieux vaut une Turquie faible que forte.
      Par ailleurs la volonté que vous prêtez aux US de faire mal aux Russes est complètement contradictoire avec une politique accommodante avec les Turcs. Sinon le message envoyé est que finalement on peut toujours s’arranger après coup, donc c’est pas grave si on achète du matos russe.

      Je suis parfois, souvent même ces derniers temps lol, critique sur Macron, mais il a raison sur le rapport à la Turquie et sur son incompatibilité avec l’OTAN.

      • PK dit :

        « Si l’administration Biden pense réellement à se rabibocher avec la Turquie c’est que les Américains sont vraiment devenus des crétins finis. »

        Parce que ce n’était pas le cas ? La diplomatie américaine n’a qu’un égal, peut-être un supérieur, dans l’inefficacité et l’absurdité : la diplomatie française…

        (enfin, depuis les années 80… avant, il y avait une certaine cohérence dans la diplomatie française)

  13. Max dit :

    On voit la danse du ventre de certaines nations quant à l’élection de Biden.
    Ils veulent tous du F-35 ou comment s’acheter un billet quant au bouclier US. Mais ils vont payer un avion encore plus cher à l’achat comme en utilisation.
    Et la protection US je suis convaincu qu’elle est incertaine malgré les milliards.
    L’élection de Biden ne sert pas les programmes franco-allemands de défense tant outre-Rhin Oncle Sam est à nouveau adulé.

    Que la Turquie revienne dans le programme serait une erreur stratégique majeure tant les valeurs défendues par Erdogan sont incompatibles avec la paix. Pis il est dans la dynamique de conquête des Frères musulmans où il n’y a aucune place pour les non-musulmans.
    Ce qui est navrant c’est que des universitaires et chercheurs français nient ouvertement cette vérité en ostracisant tout détracteur.
    https://www.lefigaro.fr/vox/societe/le-dessein-conquerant-des-freres-musulmans-en-europe-20191220
    https://atlantico.fr/article/rdv/la-strategie-de-conquete-des-freres-musulmans-geopolitico-scanner-alexandre-del-valle

    Avec une Libye qui se définit ouvertement comme islamiste et proche de la confrérie l’avenir est sombre en Méditerranée.
    https://www.france24.com/fr/afrique/20210217-r%C3%A9volution-en-libye-la-situation-est-bien-pire-qu-il-y-a-dix-ans

  14. Max dit :

    Rapports de commission d’enquête du Sénat sur la radicalisation islamiste en France (Juillet 2020). Long mais édifiant !
    http://www.senat.fr/rap/r19-595-1/r19-595-1.html
    Sinon il y a la Synthèse du rapport (4 pages – 226 Ko)
    http://www.senat.fr/rap/r19-595-1/r19-595-1-syn.pdf

  15. Carin dit :

    Je pense que la Turquie a fait une croix sur le F35. Ce qu’ils veulent c’est pas l’avion, c’est conserver la fabrication des pièces du F35, et par voie de conséquence, les très nombreuses autres pièces des autres avions américains… les turcs ont juste compris que le F16 va être modifié en Viper, et que de ce fait de très nombreuses pièces ne seront plus pareilles, et par voie de conséquence, les versions sur lesquelles ils travaillent (versions 50/52),sont appelés à cesser..

    • philbeau dit :

      Exact . Et leur industrie aéronautique naissante est totalement dépendante du « know how » que les occidentaux , là comme ailleurs , ont largement accordé à des pays qui sont maintenant leurs concurrents . Ils ont besoin de ce soutien pour essayer d’arriver à réaliser des programmes d’une ambition décalée par rapport à leurs compétences .

  16. fgnico dit :

    une fois de plus nous serons les cocus
    Il faut dire et admettre honnêtement que c’est vrai à rajouter à toutes ces manœuvres que la fidèle vassale teutonique n’ a pas encore donné de la voix mais…cela ne devrait pas nous faire douter de son choix!!!

  17. Plusdepognon dit :

    L’armée française aussi bénéficie de ces pisses-copies, on le voit bien dans le formatage des rapports rendus et des conclusions qui sont les mêmes dans tous les pays et semblables aux conseils donnés aux entreprises privées il y a 25 ans.
    Notre balance commerciale peut temoigner de leur médecine.

    Pour 87 millions d’euros, il est légitime de s’interroger sur le fait de payer des hauts cadres s’ils sont pas foutus de prendre une décision sans que quelqu’un leur guide la main…
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2018/02/27/prestations-de-conseil-au-profit-du-ministere-des-armees-87-19099.html

    Moins que la plaquette pondue pour plusieurs centaines de millions d’euros et le recyclage des partenaires publics en leur sein, les réseaux sont très importants, Accenture et Mac Kinsey s’occupent notablement des politiques publiques, c’est le haut du panier :
    https://www.ancrage.org/accenture-et-mckinsey-embauches-par-letat-pour-faire-un-milliard-deconomies-mediapart/

    Du coup, un scandale chasse l’autre :
    https://www.ouest-france.fr/monde/etats-unis-81-000-morts-par-overdose-en-un-an-comment-le-covid-masque-le-scandale-des-opioides-7122952

    Mais contrairement aux petites mains des trafics, les costard-cravates échappent à la prison :
    https://www.lesechos.fr/industrie-services/pharmacie-sante/mckinsey-solde-laffaire-des-opioides-avec-les-etats-americains-1287508

  18. Castel dit :

    Ben ils sont bien les seuls à insister pour obtenir cet Avion !!
    Cela dit, si les Américains veulent leur faire une vacherie, ils n’ont qu’à les livrer !!!

  19. Lotharingie dit :

     » La Turquie sollicite un cabinet de conseil américain pour tenter de réintégrer le programme F-35  » :
    .
    Et en même temps :
    .

     » Poutine et Erdogan ont eu ce 18 février une conversation téléphonique qui a été l’occasion de confirmer leur intention de développer leurs relations bilatérales dans différents secteurs.

    L’intention d’élargir davantage les rapports russo-turcs mutuellement avantageux dans différents secteurs a été mise en relief de part et d’autre. La réalisation de grands projets communs dans l’énergie figure parmi les priorités», indique le service de presse du Kremlin.  »
    .
    https://fr.sputniknews.com/international/202102181045242568-poutine-et-erdogan-examinent-leur-collaboration-bilaterale-et-la-situation-en-libye/

  20. lym dit :

    Avec l’article du dessous expliquant qu’Oncle Sam va acheter beaucoup moins de dindes que prévu, on voit les visionnaires! Gageons que pour les pièces d’origine turque, la solution pourrait au besoin être plus rapide. Mais cela illustre le problème plus global des dépendances de ce programme.

    • oryzons dit :

      Ne soyez pas naïfs.
      Les Turcs ont besoin d’une aviation puissante pour assouvir leur soif de pouvoir régional.
      Ce n’est pas avec de vieux F16 dont les américains ne livrent plus les pièces et bloquent toute modernisation que cela va arriver.
      Quelles sont les alternatives ? Russes ? Chinoises ?
      Autant dire que dans ces cas là la Turquie peut dire adieu à son accès aux marchés et aux technologies occidentales.
      Avec Trump au pouvoir il pensait s’en sortir, c’était d’ailleurs certainement ce que lui disait le zouave orange.
      Une pute à chaque rencontre, la promesse de participer à la construction d’un complexe immobilier, des contrats juteux, c’est bon il avait compris la méthode.
      Avec Biden il a pas le mode d’emploi donc il paie pour qu’on lui indique sur quels comptes il faut verser les fonds.
      Parce que par contre il a vraiment besoin d’avions, de capteurs, de moteurs et besoin que ses industriels de défense bossent.
      Il s’en fout complément des défauts du F35.

  21. bpapon60 dit :

    Pour revenir à une question basique le fait est que les Turcs auront besoin d’un avion. Si les américains leur refuse le f35 ou la mise à jour de leurs f16 ils achèteront ailleurs donc certainement russe et alors c’est l’escalade.

  22. Thierry dit :

    Hé oui, le F-35 a un pouvoir d’attraction certain par ses capacités reconnus, et il vaut toujours mieux faire envie que pitié.

    • E-Faystos dit :

      La solution existe et elle est aisée: 150 Eurofigters.
      Ils peuvent passer par leurs alliés Allemands, qui devraient les retrouver lors des séminaires Gazprom.
      Tant qu’à avoir un avion cher et limité, mais qui ne donne pas des aigreurs aux Grecs…

      • aramis dit :

        C’est une idée. Pas pour 150 : ça doit quand même faire un gros paquet de milliards dont il est douteux qu’ils les aient. De plus, et là on rentre dans l’essentiel, cela entrainerait une rupture de l’Allemagne avec la France tout simplement parce qu’une pareille vente serait le ticket d’admission de la Turquie dans l’UE. Je vous laisse imaginer la suite.
        Je doute donc de la faisabilité d’une pareille vente.

      • Carin dit :

        @E-Faystos
        Pour que les turcs aient des EF2000, l’accord allemand ne suffira pas… les anglais pourraient bloquer la vente par vengeance, les Italiens parce qu’ils ont les turcs sur le dos en Méditerranée et en Libye, seuls les espagnols suivraient docilement la décision allemande… c’est pas gagné votre scénario, sans compter que si Uncle Sam dit non, l’Allemagne se couchera.

  23. MERCATOR dit :

    @Red Réponse au post précédent, maintenant clos .

    « les F-35 du 4e Escadron de chasse de Hill ont été déployés sur la base aérienne d’Al Dhafra, aux Émirats arabes unis, pendant six mois l’année dernière. Les avions ont presque instantanément commencé à mener des frappes aériennes tandis que 70% de la flotte était en mesure de mener à bien sa mission, a déclaré Brig. Le général David Abba, directeur du bureau d’intégration des F-35 de l’armée de l’air. À la fin du déploiement, ce taux était passé à plus de 90%.

    Les jets ont effectué 1 300 sorties de combat pendant environ 7 300 heures de combat et ont utilisé environ 150 armes. Toutes les bombes ont fonctionné comme prévu sans erreurs d’équipage ni dysfonctionnement du système d’arme.

    «Les chiffres sont assez remarquables», a déclaré Abba »

    Félicitations pour votre relais de la « Propaganda Abteilung » de LM , cependant deux remarques, aucunes preuves sur les dates, les chiffres, les lieux,pourquoi aucun film, aucunes photographies, de toute façon en admettant qu’il y ait un début de commencement de vérité ce dont je doute fort , déclarer « combat proven » un appareil qui vole à 30000 pieds alors que les gus ont des kalash et des DShK sans système radar c’est se foutre du monde .