Évacuation sanitaire inédite pour un chien militaire en Guyane

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

71 contributions

  1. E-Faystos dit :

    Grâce à son statut, il ne répondra pas de désertion.
    Heureusement.

  2. MAS 36 dit :

    Tout est bien qui fini bien. Ca me rappelle le Rint-tin-tin de ma jeunesse, sauf qu’à cette époque (de la série ) le berger-allemand n’existait pas encore, la race a été créée en 1909. Pour Ran-tan-plan de Lucky Luke …..race indéterminée.

    Respect à nos supplétifs chiens.

    • francois dit :

      mince alors.. ca vous fait quel age ? 🙂

      • jyv58 dit :

        Pas tant que ça non plus. Moi aussi je voyais Rintintin à la télévision (en noir et blanc) avec son petit maître Rusty. Mais effectivement, ce n’est pas tout jeune.

    • Momo dit :

      Tout à fait d’accord.
      Comment dit on berger allemand en novlangue?
      Et pour la femelle?

    • ScopeWizard dit :

      @MAS 36

      Hmm…..

      Créée en 1909 ou officialisée et primo-standardisée ( eh oui , parce que des standards successifs il y en a eu depuis ) en 1909 ?

      Pourriez-vous préciser ?

  3. Félix GARCIA dit :

    Belle histoire, et c’est toute à l’honneur de nos armées et du SSA.
    J’ai appris dans la vidéo suivante qu’un chien du RAID fut blessé récemment lors de « l’interpellation d’un forcené »:
    COMBATS et K.O au RAID (Images rares des sélections)
    https://www.youtube.com/watch?v=82jb7CBMfXg
    (L’un des intervenants en parle lors « de la promenade » après la 20ème minute)

  4. michel mansuy dit :

    s’agissant d’un combattant fidèle il est normal de soigner ce camarade à quatre pattes

  5. Dupont avec un t dit :

    Le chien jouit d’un statut de « militaire » , il a aussi un matricule et ouvre droit aux récompenses et médailles.

  6. Raymond94 dit :

    C’est très bien, et il ne s’agit pas de sensiblerie, mais de respect pour cet animal, compagnon de l’homme.

    Pendant la première guerre mondiale, les chevaux et les chiens ont payés, eux aussi, un très lourd tribu aux combats. Les Britanniques, qui bien avant nous avait compris que ces animaux étaient non seulement une aide pour les humains, mais des êtres qui pouvaient aussi souffrir, avaient créé la ‘Croix Bleue’, équivalent de la Croix Rouge pour les animaux.

    • Xaintrailles dit :

      Vous avez changé de département ou bien pris du galon ? Quant-à tribut cela près un t quant on parle des pertes.

  7. albert66 dit :

    Ces animaux font parti à part entière des effectifs, c’est un militaire comme un humain, avec des qualités exceptionnelles, donc c’est bien qu’on s’occupent d’eux et qu’on ne prenne soin
    J’espère que tout ira bien pour lui, n’éhsitez pas à nous donner de ses nouvelles

  8. ScopeWizard dit :

    Très heureux dénouement pour ce qui ressemble à un Malinois , espérons qu’ il sera confirmé même s’ il est vraisemblable que ce chien sera mis à la retraite plus tôt que prévu , du moins en tant que chien de combat .

    Prompt et meilleur rétablissement à ce Nasky ! 🙂

    Par contre , pour connaître un petit peu la gent canine , honnêtement , puisque cet animal était dressé et expérimenté ce que tendrait à prouver le fait qu’ il ait été engagé si loin et pour de telles missions , comment se fait-il qu’ il ait à ce point pu échapper à la surveillance de son maître ?

    Ce serait un chien de chasse , jeune , fougueux , impressionnable , je comprendrais très-bien , mais là ? et surtout en milieu aussi hostile dont malgré sa blessure il semble avoir assez bien réussi à s’ accommoder , si ce n’ est en s’ adaptant du moins pour parvenir à y survivre…….

    Quelqu’ un a une idée ?

    • Hannibal_Lecteur dit :

      « comment se fait-il qu’ il ait à ce point pu échapper à la surveillance de son maître ? »
      Je ne suis pas fin connaisseur. J’ai un Jack Russel, que j’ai bien élevé. Mais je sais que, en ballade, s’il voit un lapin (ou un chat, il déteste les chats) et que je ne le tiens pas en laisse, il n’entendra pas mes odres. Je suis bien loin d’être un pro, je pense sincèrement que les chiens sont hyper utiles, mais… ça reste des chiens… Il y a sans doute une odeur qui l’a détourné de sa mission. Ce qui n’enlève rien à sa valeur. L’erreur est humaine, elle est aussi canine! 😉

      • Frank dit :

        @ Hannibal Lecteur Bien d’accord. Disons que c’est le charme des chiens, d’être cabotins.
        J’ai actuellement un King Charles.
        Petit minus ridicule sur le papier, mais vrai roublard arrogant au quotidien.
        Un mini volcan rigolard et fantasque. Me demande souvent qui est le véritable patron dans l’affaire.
        Mais comme personne ne m’a obligé à signer l’engagement…
        Toujours rigolos, les rapports entre l’Homme et son meilleur ami supposé.
        J’aurais peut-être du prendre un pangolin Chinois, ou un vison Batave, qui sait.

      • ScopeWizard dit :

        @Hannibal_Lecteur

        « Mais je sais que, en ballade, s’il voit un lapin (ou un chat, il déteste les chats) et que je ne le tiens pas en laisse, il n’entendra pas mes odres. »

        Rien d’ anormal là-dedans , c’ est un chien de chasse , vraisemblablement de pure race , et en plus c’ est un terrier ce qui devrait limiter ses pulsions d’ éloignement , donc qu’ il se laisse aller à son instinct qui correspond à sa fonction s’ inscrit 100% dans son processus de fonctionnement .

        Par contre , tout dépend de l’ environnement ; sécurisant ou non sécurisant , ou pas assez ?

        Quoi qu’ il en soit , en règle générale il est toujours préférable qu’ un chien et son maître restent à portée sonore comme visuelle .

        Oui , un chien reste un chien , mais ne perdez jamais de vue que tel que rappelé à l’ ami @Auguste , chiens ou chats , du fait même de leur domestication et des raisons qui ont poussé ces animaux à cohabiter au plus près de l’ Homme puis à partager de plus en plus son univers quitte à se rapprocher complètement , en fait des animaux au caractère « enfantin » .

        Raison pour laquelle , hormis le rôle de chef de meute qui reste le vôtre , bien qu’ il vive sous le même toit et que vous le nourrissez , vous devez également régulièrement le rassurer , le faire jouer , lui parler , bref lui donner le sentiment qu’ il est considéré , qu’ il compte , qu’ il y a des moments agréables qui lui sont entièrement consacrés et dont il va pouvoir profiter à fond , ce qui ne vous empêche nullement de fixer des limites afin de canaliser son instinct pulsionnel .

        « Il y a sans doute une odeur qui l’a détourné de sa mission. Ce qui n’enlève rien à sa valeur. L’erreur est humaine, elle est aussi canine! »

        Probablement ; mais un chien de ce niveau de dressage , en général , c’ est le type même d’ animal qui va éviter de se laisser emporter sans autorisation ou ordre du maître . Déjà , il est éduqué et dressé pour ça…………

        Peut-être allons nous bientôt en savoir plus ? 🙂

        • Euclide dit :

          Pour Maitre Cappello-Scope.
          Ballade avec 2 l c’est la chanson d’un chanteur sympa  » la ballade des gens heureux »
          Pour la rando, la balade s’écrit avec un seul l .
          Pour le reste, vous avez raison à propos de l’instinct du chien ou de son pif.
          En montagne les chiens d’avalanche(s) battent l’homme à plate couture meme porteur du détecteur porté par le secouru .

          • ScopeWizard dit :

            @Euclide

            Ben , c’ est pas moi qui l’ ai écrit .

            Cela étant , merci de préciser car il est effectivement facile de se planter . 🙂

            L’ odorat des chiens est très développé , ce qui en fait un auxiliaire de secours très utile voire indispensable mais des capacités olfactives ne suffisent pas , il faut également du gabarit pour pouvoir creuser et de la résistance pour pouvoir parcourir de grandes distances en conditions et environnement difficiles , ce qui sera très souvent le cas en montagne .

      • Patbdx dit :

        Récemment, un pompier de Gironde a vu son chien disparaître pour le retrouver quelques semaines plus tard, perdus et apeurés. Même un chien entraîné reste un chien, un animal très craintif, même si ce n’est pas l’image qu’on en a. Et il peut se passer tellement de choses sur le terrain qui peuvent perturber l’animal. L’important est en effet que l’histoire se soit bien finie!

        • ScopeWizard dit :

          @Patbdx

          Merci de cette très intéressante information . 🙂

          Cela étant , moi qui ai un peu eu à « éduquer » des chiens de races très diverses autant que de simples corniauds et il n’ y a rien de péjoratif à leur sujet au contraire ils sont souvent aussi intelligents et bien plus résistants du point de vue santé qu’ un chien de race , ce que vous décrivez et dont je puis vous assurer ne point douter ni même par a priori , ne correspond à rien de ce que j’ ai pu observer par moi-même .

          Cela étant , je n’ ai jamais poussé cette « éducation » au-delà d’ un certain seuil , celui où l’ animal sera trop contraint par un trop exigeant dressage qui de toute façon requiert un niveau de compétences que je n’ ai pas .

          Par conséquent , il est clair que je ne sais pas tout .

    • vrai_chasseur dit :

      Les chiens militaires ont 2 filières de formation spécialisées, olfaction et intervention.
      En opération olfaction, le maitre laisse souvent au chien l’orientation de la recherche. En milieu jungle, la perte de contact visuel entre le chien et le maitre peut alors survenir très vite (il suffit d’une quinzaine de mètres sous épaisse végétation équatoriale), surtout si le chien est concentré sur une piste. Le chien étant dressé pour accomplir sa mission, va privilégier la piste olfactive au détriment du ‘check visuel’ avec son maitre. Lorsque la distance devient trop grande, le chien va perdre les consignes orales du maitre et c’est le début de la désorientation pour les deux.

      • ScopeWizard dit :

        @vrai_chasseur

        Merci de l’ info ! 🙂

        Cependant , vous savez , nul besoin de vous retrouver en environnement jungle équatoriale ou tropicale ; par chez-nous , en dehors de tout sentier ou semblant de sentier , une forêt non entretenue où des barrières de genêts et des buissons de ronces de belle taille se succèdent et s’ enchevêtrent sur des dizaines de mètres à la ronde en plus d’ une humidité résiduelle quasi-permanente , suffisent à provoquer un résultat analogue sachant que la voix sera vite étouffée par l’ épaisseur et la densité de la végétation .

        « Le chien étant dressé pour accomplir sa mission, va privilégier la piste olfactive au détriment du ‘check visuel’ avec son maitre. Lorsque la distance devient trop grande, le chien va perdre les consignes orales du maitre et c’est le début de la désorientation pour les deux. »

        Eh oui , certes , mais c’ est précisément là ce qui me chiffonne ; que le chien soit dressé à suivre une piste par l’ odorat , très-bien , mais qu’ il n’ entende plus les ordres de son maître lorsque ce-dernier le rappelle , c’ est là où d’ après moi et sans jeu de mot , il y a un os .

        Pour moi , c’ est moins avec le chien qu’ avec son maître qu’ il y a eu un problème ; ce qui ne signifie nullement que le maître soit nul ou se soit montré « léger » , bref que son professionnalisme , son sérieux , ou sa compétence soient remis en question , ce n’ est pas ça du tout ; ne me faites pas dire ce que je ne veux surtout pas dire !

        Simplement , quid des circonstances exactes au moment de la perte mutuelle de contact ?

        Comprenez que non seulement et tel que l’ a très fait justement observer @Hannibal_Lecteur , l’ erreur est possible , mais en plus et surtout que certaines circonstances pour le moins défavorables ont pu jouer un grand rôle dans cette péripétie qui jusqu’ à présent s’ entend , somme toute finit plutôt bien .

      • Auguste dit :

        Il n’y a pas que l’olfactif et le visuel.Mes parents me disaient que le chien courrait à la porte d’entrée,alors que, revenant du travail, j’étais à plus de 500m de la maison.(bruit de la voiture?)

        • ScopeWizard dit :

          @Auguste

          Je confirme ; j’ ai plusieurs fois observé ce phénomène qui m’ a été autant rapporté .

          C’ est effectivement mystérieux .

          Personnellement , c’ est surtout en temps que je l’ ai maintes fois constaté ; par exemple , pour X ou Y raison , vous êtes de sortie , votre chien est resté à la maison .

          Eh bien , tandis que vous êtes à plusieurs kilomètres , le chien « sent » que vous avez pris le cap-retour et alors que vous êtes en route mais encore à cinq ou dix minutes de chez-vous , le chien « sent » que vous arrivez , et il est content et le fait bien savoir notamment en s’ agitant façon « je piaffe d’ impatience » .

          Et ils parviennent très régulièrement à ça , quel que soit l’ heure ou les circonstances fussent-elles inhabituelles ; c’ est à dire qu’ un jour vous voilà en courses , un autre vous voici rentrant de voyage , un autre encore vous revenez d’ une promenade à vélo , il n’ empêche qu’à chaque fois le chien « sent » votre présence imminente à ses côtés…………

          Il m’ a même été raconté qu’ il n’ était pas rare que des chiens restés depuis plusieurs jours à la maison , « sentent » le retour de leur maître tandis que celui-ci est dans un avion en phase d’ atterrissage ou venant tout juste d’ en descendre , et ce , depuis l’ aéroport le plus proche du domicile………….n’ est ce pas , ce n’ est pas quelque chose qui a été observé -du moins à ma connaissance- lorsque le maître n’ est qu’ en escale ou entre deux avions à encore plusieurs centaines ou milliers de kilomètres de chez-lui .

          Peut-être captent-ils les intentions ? Mais là c’ est carrément de la télépathie………….

          Je pense que l’ on observe très souvent et très régulièrement de tels phénomènes , je pense également qu’ il n’ en sont pas moins fort intrigants et mystérieux mais aussi vraiment très fascinants .

          Je pense enfin que nous sommes loin de tout savoir…………….. 🙂

      • PeterR dit :

        Oui mais un chien va entendre à plusieurs centaines de mètres. Si c’était un pb de discrétion et que les militaires ne peuvent pas se mettre à brailler j’imagine que ce genre de chien est dressé au sifflet à ultra sons. J’ai déjà vu un chien moyennement dressé répondre à ce type de rappel à plus de 50m. Par contre je n’ai aucune idée jusqu’à quelle distance un chien peu entendre ce type de sifflet surtout en milieu dense et potentiellement bruité.

        • ScopeWizard dit :

          @PeterR

          Oui , c’ est bien vu ! 🙂

          Personnellement , j’ en suis à me demander si tout compte fait , une fois qu’ un chien -ne parlons pas de race , peu importe- est dressé au delà d’ un certain seuil , il ne devient pas trop « sélectif » , s’ il ne perd pas la vision globale d’ un environnement ou d’ une situation ; ce qui fait qu’ il va être très bon voire excellent pour tel ou tel truc , mais moins bon pour d’ autres qui pourtant ont aussi leur importance et peuvent se produire en simultané , ce qui exigerait que le chien soit capable de tout appréhender afin de réagir au plus juste quitte à prendre l’ une ou l’ autre initiative fusse momentanément au dépens de sa mission première…………

          Sur ce point , je n’ en sais pas suffisamment donc je m’ interroge…………

    • Ricojaneiro dit :

      Le chien s’est perdu. Ca arrive.

      • ScopeWizard dit :

        @Ricojaneiro

        Ben , justement ; par rapport à un tel chien , c’ est bien ce qui me paraît bizarre……………

        Après , je ne connais pas les circonstances .

    • Auguste dit :

      J’ai eu une expérience malheureuse avec un chiot que j’avais recueilli.Je voulais en faire un chien « libre »:l’ééénorme connerie.Il n’accepte plus l’autorité,devient dominant,c’est lui qui commande.
      C’est en effet étonnant qu’ un chien militaire,conditionné aux ordres,puisse échapper à son maître.Lui aurait-il laissé trop de libertés,compris par le chien comme une faiblesse et devenir dominant?

      • ScopeWizard dit :

        @Auguste

        C’ est pas grave , ça se rattrape ça ; et dites vous bien que votre chien est normal , simplement il lui manque le sens de VOS limites qui doivent donc aussi devenir les SIENNES .
        Par contre , c’ est du boulot , et vous avez intérêt d’ être inflexible .

        Là où c’ est dur , c’ est niveau dosage entre « fermeté » et constance ; ça risque de durer plusieurs mois voire une bonne année complète et si vous voulez qu’ il n’ en sorte pas un chien déséquilibré ou cassé au point qu’ il aura peur de vous , cette fermeté qui au départ ( les premiers jours voire les 2 ou 3 premières semaines ) doit s’ accompagner d’ une progressivité autrement votre chien ne va pas comprendre et vous allez le perturber beaucoup plus qu’ autre chose , doit toujours être « bienveillante » .

        Privilégiez le jeu ( une balle de tennis par exemple ) , les ordres simples et courts ( et pas cinquante formules , une petite dizaine suffit amplement ) et bien-sûr la récompense entre caresses , voix « amicale » quitte à passer pour un bon gros neu-neu ( n’ oubliez pas que ce sont des animaux qui du fait de leur domestication sont restés dans un stade enfant donc qui seront réceptifs à cette façon de vous adresser à eux ) , et friandises ( essayez de ne pas vous ruiner mais surtout de ne pas ruiner la santé du chien en lui donnant des conneries auxquelles il va s’ habituer ) .

        Le mieux afin de vous faire respecter serait d’ en faire un complice , une sorte de copain ; pour ça , il est rare qu’ un changement de ton ou de comportement suffise , il vous faudra créer un stimuli par une crainte mais pas par une peur .
        Cette crainte ce sera par exemple un bout de bois ou du journal , évitez que ce soit la main ( ou même la laisse ) qui porte des coups , coups qui quel que soit votre état de nerfs du moment , doivent être « dissuasifs » , il ne s’ agit ni de vous défouler ni d’ envoyer le chien chez le véto ni d’ un rituel ( notion d’ habitude et e systématisme ) , ce doit être ce qu’ il faut au moment où il le faut pas davantage et je ne vous cache pas que ce n’ est pas la partie la plus facile à doser .

        N’ espérez toutefois pas en faire un chien « savant » , à mon avis il est trop tard pour ça , mais dites-vous bien que le simple fait qu’ il vive sous votre toit et que vous le nourrissiez voire que vous lui parliez , pour lui ça signifie quelque chose de très fort , par contre étant-donné que vous lui avez laissé trop d’ espace de libertés , tel un gamin il en profite au maximum au gré de ses pulsions , donc ce qu’ il vous faut réussir , c’ est faire en sorte par ce « dressage » qu’ il préfère être avec vous plutôt que courir après le lapin ou le chat qui est du reste un excellent moyen de se foutre dans les ennuis sans parler de la sécurité du chien .

        Si vous pouvez courir , faites-le ; en tant que chef de meute , ça peut assez vite le déconditionner de courir après ses cibles habituelles et si vous rajoutez la balle ou le lancer du bâton + la récompense de la jugeote et un peu d’ organisation , à plus ou moins brève échéance ça devrait marcher ou du moins donner des résultats encourageants .

        Mais armez-vous de patience , parce que quoi qu’ il en soit même si actuellement il vous en fait voir de toutes les couleurs , dites-vous bien qu’ il est très certainement normal mais plus « enfant » qu’ il ne le faudrait .

        Dans une certaine mesure , à condition de s’y prendre lorsque l’ animal est jeune , c’ est très préférable , ça donne également un résultat intéressant chez le chat .

        Vous me direz…………

        • Félix GARCIA dit :

          Vous dites vrai.
          Ma petite soeur vient de prendre un chien, et celle-ci est dans la même situation qu’Auguste.
          Elle a emmenée son chien chez moi , où j’ai deux chats de 14 ans, des vieux pèpères.
          Sa chienne est fofolle car encore jeune. Elle veut jouer. Mais elle « les leur brise » et parfois, tente de les mordiller. Ma soeur n’intervenait que par des « Stop », « Non » etc … suivis d’aucun effet. Au bout d’un moment, c’était trop. Sa chienne a pris une baffe, ou une tape … eh ben ça a été radical. On est toujours « copains » avec sa chienne. Elle ne m’en veut pas. Bien au contraire. Et celle-ci devient plus calme avec moi qu’avec les autres.

          • ScopeWizard dit :

            @Félix GARCIA

            Je vous dis , c’ est comme un enfant : il faut l’ éduquer en sachant bien qu’ il faut aussi songer à lui laisser ses espaces ou moments de liberté quand bien même ferait-elle la folle .

            Pourquoi ?

            Parce qu’ elle en a besoin , autrement vous allez la « casser » , or ce qu’ il faut c’ est à la fois établir un lien de confiance quitte à devoir canaliser son trop plein d’ énergie mais surtout la laisser s’ exprimer , bien-sûr pas n’ importe comment .

            Un jeune chien mâle ou femelle a de toute façon très souvent une période de « connerie » qui peut durer plusieurs jours voire semaines , tout en le laissant faire il faut alors prendre patience et lui donner de quoi se passer les « nerfs » d’ où la très grande importance du jeu ; par exemple , mais cela dépend du gabarit , courir après un jouet ( de préférence pour animaux ) , une balle de tennis ( c’ est très visible , pas trop gros mais pas trop petit non-plus , peu ou pas toxique , solide et ça rebondit bien ) et rapporter , ce qui peut facilement prendre une demi-heure voire une heure sans interruption ; ne vous en faites pas , le chien ( ou le chat ) en bonne santé tiendra ( excellent moyen de détecter un problème ) , mais par contre c’ est vous qui risquez de tirer la langue !

            Ce qui n’ exclut pas de surveiller le jeune compagnon à quatre pattes parce qu’ il peut arriver que pris par la frénésie du jeu , le chien ( ou le chat ) oublie de s’ accorder un petit temps de repos ( de boire de l’ eau claire et fraîche aussi ) qui suivant l’ intensité de l’ effort fourni lui est pourtant indispensable…………et c’ est là que peuvent survenir des accidents ou que l’ animal peut se blesser ou même à vie à vie se fragiliser , par exemple au niveau cardiaque .

            C’ est tout un truc quoi , tout un équilibre à trouver entre le maître et son animal .

            Après , une fois le chien ( ou le chat ) devenu adulte , bien qu’ il ait toutes les chances de rester « dynamique » ce qui n’ est pas un mal en soi loin de là , en règle générale , l’ animal se calme et vous sera très fidèle mais aussi aura développé une « complicité » , attendra beaucoup de vous notamment de l’ attention et de l’ autorisation de faire ceci ou cela même si plus d’ une fois il n’ hésitera pas à « réclamer » voire à vous « défier » , ce qui pour lui s’ inscrit autant dans le jeu que dans la pulsion que dans ce qu’ il attend de vous en tant que « complice » ou « copain » .
            N’ est ce pas , ce n’ est pas « méchant » , donc à vous de savoir doser et de lui offrir l’ environnement le plus adapté afin que chacun puisse s’ y retrouver au mieux .

            « Au bout d’un moment, c’était trop. Sa chienne a pris une baffe, ou une tape … eh ben ça a été radical. On est toujours « copains » avec sa chienne. Elle ne m’en veut pas. Bien au contraire. Et celle-ci devient plus calme avec moi qu’avec les autres. »

            Oui , c’ est très logique ; rôle du « chef de meute » dont a besoin et que de toute façon le chien attend .

          • Félix GARCIA dit :

            Bonjour ScopeWizard,

            Je suis en accord avec vous.
            J’aime trop les bestioles pour être « méchant » inutilement.

            Votre description correspond parfaitement à la situation de la chienne de ma soeur.
            Et la chienne n’est rabrouée (par moi) qu’après avoir suffisamment jouer sans se calmer.
            Si celle-ci n’a pas pu se dépenser, il est normal qu’elle soit surexcitée (elle est jeune, et a été récupérée après un « trauma »).

            Bâtons et balles rebondissantes : excellent conseil. De même pour l’hydratation abondante.
            Il s’agit d’être ferme et juste. Pas de double-ordres ou d’injonctions contradictoires (une intonation de voix « qui dit oui » quand on dit « non » [rien que le fait de penser le contraire est néfaste à « l’efficacité », j’ai pu le voir par moi-même], ou « c’est pas bien ! » et par la suite « un ch’tite caresse car on s’en veut d’avoir fait de la peine au toutou » …).

            « Oui , c’ est très logique ; rôle du « chef de meute » dont a besoin et que de toute façon le chien attend . »
            Exactement !

            En résumé : respecter l’animal (sa physiologie, son instinct, ses pulsions, son « histoire » etc …) tout en se respectant soi-même.

            Cordialement,
            Félix GARCIA

          • ScopeWizard dit :

            @Félix GARCIA

            Bonjour Félix GARCIA ! 🙂

            « Si celle-ci n’a pas pu se dépenser, il est normal qu’elle soit surexcitée (elle est jeune, et a été récupérée après un « trauma »). »

            Alors , tout dépend de quel ordre bien-sûr , mais si elle a subi un « trauma » faites gaffe ; ceci s’ observant autant chez le chien que chez le chat , dans le cas d’ un trauma d’ ordre psychologique ( par exemple , l’ animal a été battu ou a été maltraité ou encore a galéré et angoissé plus souvent qu’ à son tour ) la bestiole risque d’ avoir doublement besoin d’ attention : lui parler très régulièrement quitte à lui parler de la météo du jour on s’ en fout , la caresser franchement mais avec beaucoup de douceur quitte au bout de quelques instants à se montrer plus énergique façon « jeu » histoire d’ instaurer la confiance , l’ exciter puis une fois prête à sauter partout progressivement la calmer afin qu’ elle comprenne qu’ il est dans son intérêt de ne pas trop se laisser aller et que de toute façon vous êtes là pour la rassurer , etc……

            Malheureusement , un animal « traumatisé » de la sorte risque de conserver des séquelles psychologiques pour le restant de sa vie ( surtout le chat ) , il faut donc vous montrer fin et subtil , parfois recourir au chaud et froid , non pour la déboussoler , mais pour lui prouver que vous conservez le contrôle et que vous tenez à ce qu’ elle en fasse de même , à ce qu’ elle participe à ce « contrôle » , à ce qu’ elle vous aide à cela , ce qui très vite va la rassurer et imprimer en elle un fonctionnement qui tendra vers une sérénité ; en gros , il ne faut pas qu’ elle se pose de questions , qu’ elle doute de vous , surtout pas .

            Mais ne perdez jamais de vue que chien comme chat conservent un instinct qu’ il vaut mieux ne pas trop émousser ; selon les circonstances , ça peut lui jouer des tours , bien-sûr , mais ça peut aussi le sauver .

            Cordialement

            ScopeWizoo

        • Auguste dit :

          Oh,cette histoire remonte à loin,du temps de ma jeunesse.Elle m’a appris qu’un chien faut s’en occuper.Et j’en n’en ait ni l’envie ni la patience.

          • ScopeWizard dit :

            @Auguste

            Effectivement , ça ne fait aucun doute ; c’ est du boulot et de la responsabilité .
            Tout un apprentissage également . 🙂

    • Frank dit :

      @ ScopeW Non, aucune, et c’est mieux ainsi. Vous êtes sévère.
      L’anecdote est sympa, le Toutou se remet, et si j’ai bien lu, il n’a pas bénéficié de logistique dédiée, il a seulement utilisé malgré lui de moyens déjà planifiés, avec quelques attentions particulières du SSA en Guyane, bien compréhensibles.
      J’ai en tête une multitude d’inutiles qui ne se déplacent d’un plateau télé à l’autre, en voiture de fonction et SDLP, que pour ânonner sur leur nombril et leurs ambitions. Ils n’ont pas la valeur d’un Nasky.
      Au moins, ce dernier, comme ses compères, ne demande que de l’affection et des croquettes pour servir efficacement, à la différence d’autres bipèdes bien plus exigeants sur le prix et la somme des croquettes qu’ils réclament en retour de leur incompétence.
      Après, qu’il ait fugué, au milieu de toutes ces odeurs exotiques, peu importe. Un moment de faiblesse.
      C’est les Nippons qui fabriquent des robots canins de compagnie programmés par IA. Très loin de l’intelligence, de l’inné et de l’acquis des Tervuerens, et autres Belges. J’en ai eu un, trop brièvement, ces chiens sont incroyables d’intelligence et de fidélité. Des vraies teignes aussi, qui ne connaissent que leur maître. Des pots de colle sympas.
      L’histoire est jolie, souhaitons à ce pépère de se remettre rapidement de son escapade.

      • ScopeWizard dit :

        @Frank

        Mais non , je ne suis pas « sévère » ; je me pose quelques questions , c’ est tout .

        Mais tel que je l’ ai plus d’une fois indiqué , je ne connais pas les circonstances ; donc j’ essaie de me faire une idée .

        Disons que bien-sûr tout dépend du chien , mais si celui-ci n’ est pas trop jeune et a été bien formé , à moins qu’ il n’ ait reçu instruction de suivre une piste autant qu’ il était possible de le faire avec un maître trop éloigné sur ses arrières , ce genre de choses ne doit pas arriver .

        De ma vie , je n’ ai jamais « perdu » un seul chien de telle sorte à ne jamais plus le revoir ou alors avant très longtemps .

        Mais je sais pertinemment que cela peut se produire si la relation est trop fraîche -par exemple dans le cas d’ un chien trouvé et recueilli très récemment qui n’ a pas encore pleinement acquis tous ses repères concernant ce qui se voudrait être sa nouvelle maison- ou si l’ on a affaire à un chien fugueur qui apprécie les longues escapades qui peuvent conduire soit à une perte , soit à un enlèvement , soit encore à un évènement fatal tel un accident de la route .

        J’ ai moi-même été confronté à pareil cas , une fois , exactement dans le cadre de la première hypothèse , celle de la relation de trop fraîche date , et vu que le chien était de race très recherchée je pense qu’ il a été enlevé , ou mieux recueilli , voire retrouvé par ses anciens maîtres .

        « Tervuerens, et autres Belges. J’en ai eu un, trop brièvement, ces chiens sont incroyables d’intelligence et de fidélité. Des vraies teignes aussi, qui ne connaissent que leur maître. Des pots de colle sympas. »

        Perso en matière de Berger Belge , mais c’ est du boulot notamment concernant leur éducation/dressage , je vous recommanderais le Groenendael mais en couple soit mâle + femelle , ce qui complique les choses d’ autant que leur appétit du jeu réclamera de l’ énergie et de l’ espace , mais ce duo est souvent magique notamment en « protection » , un duo d’ autant plus dissuasif ; chien vif , discret , courageux et très intelligent , solide et robuste à la longue espérance de vie .

        Mais bon , ainsi que je l’ ai bien précisé , aussi parfaite qu’ elle soit , c’ est une race de chiens qui exige de la présence ; et même si le Groenendael peut être très calme , il aura des moments de franche rigolade auxquels il vous faudra à chaque fois répondre présent .

        Pour tout ce qui relève des « inutiles » en défilé sur les multiples plateaux TV de France ou de Navarre , comment ne pas adhérer ? 🙂

  9. OURGOUT51 dit :

    Tout simplement « bravo »!

  10. Thaurac dit :

    Police nationale de Montpellier. Décès d’un chien anti-stups : 1 900 euros remis à la SPA
    Les policiers de la Sécurité publique de Montpellier ont remis 1 900 euros au refuge de la SPA de la Métropole de Montpellier, le reste d’une cagnotte versée pour soigner Full.
    On peut dire que Full était un héros au commissariat central de Montpellier : ce chien renifleur anti-stups et de billets de banque est mort quelques temps après avoir été décoré (début 2018) de la médaille du courage et du dévouement et savouré son départ à la retraite. Son maître et les policiers héraultais avaient été très affectés par la disparition de leur collègue à quatre pattes affichant une belle carrière : en sept ans, il avait permis la saisie d’1,5 tonne de cannabis, de 15 kilos d’héroïne, 11 kilos de cocaïne et de 500 000 euros en numéraire.
    https://static.actu.fr/uploads/2021/02/870×489-chien.jpg
    Soins onéreux
    Â l’hôtel de police de Montpellier, personne n’a oublié Full : après son départ à la retraite en mai 2018, ce Springer anglais était tombé gravement malade. Son maître en poste à la brigade canine, ne pouvait pas payer le montant des soins onéreux dispensés par un vétérinaire. Dans un bel élan solidaire, les policiers avaient lancé une cagnotte pour récolter des fonds et les verser pour aider Full à survivre. Hélas, il est mort le 21 juillet dernier.
    Relève assurée
    Il restait des fonds de la cagnotte non utilisés, soit 1 900 euros, versés au refuge de la SPA de la Métropole de Montpellier, sur le site de Noé, entre Villeneuve-Les-Maguelone et Fabrègues, où le chèque a été remis jeudi, par une délégation du commissariat de police, avec les chaleureux remerciements de la présidente, Annie Benezech, très émue. Inutile de dire qu’elle va en faire bon usage pour rendre heureux les centaines de pensionnaires du refuge. Parmi la délégation se trouvaient les maîtres-chiens de la brigade de recherche de stupéfiants du commissariat de police de Montpellier, avec Burns et Jersey, les successeurs du regretté Full, dont la relève est déjà bien assurée.

    Belle histoire et les gens sont sensibles à compagnons des soldats, policiers, douaniers, secouristes…car ils ont répondu très nombreux pour la cagnotte.
    Espérons que Nasky retrouvera très vite son maître et la guyane

  11. Thaurac dit :

    Un détails, le texte n’est pas sous forme de paragraphe, le  » à la ligne » a disparu ?

    • Sempre en Davant dit :

      Auriez vous touché la « poignée » en bas a droite de la zone de texte qui permet d’agrandir ou de réduire celle ci?

      C’est peut être l’emploi de celle ci qui fait « sauter » le texte qu’on veut relire? Une mise à jour du Kernel (cœur de Linux) avait bien transformé certaines touches du clavier en mitrailleuse à lettre… Mais d’autres sont intervenues depuis et il m’arrive de trouver plus de désordre après correction qu’avant.

      Ensuite, il y a bien des braves chiens qui pourraient apprendre a faire le détecteur pour la police ou la gendarmerie et qui seraient bien mieux avec eux qu’au chenil. « Nos » douaniers venaient faire l’accueil en gare avec l’épagneul breton de l’un d’eux. Ce brave animal chassait à plaisir des espèces dont la population n’est pas en danger. Vive le Chien!

      D’ailleurs dans toutes les casernes et les commissariats il faudrait instituer le règne d’un maître compréhensif : le Chat!
      Ça changerait l’ambiance pour les personnels (et éviterait bien des suicides) et les « accueillis » ! https://www.20minutes.fr/societe/2952031-20210118-incroyable-emouvante-histoire-pirate-chat-policier-devenu-star-instagram

  12. decurion dit :

    Ce sont des chiens « de grande valeur » vu l’investissement temps que représente leur formation. Il est donc normal que des moyens importants soient mis en place pour les secourir. Ceci étant je m’interroge sur la soit disant fugue. Il arrive que un maitre chien double la formation des son chien avec une autre spécialité, par exemple explo et stup, ce qui normalement n’est pas recommandé voir interdit le marquage du chien n’étant pas le meme dans chaque cas. La il est peut être parti derrière un gibier?

  13. Fred dit :

    La présence d’asticots, cela soulève un peu le cœur, mais en fait c’est une bonne chose : ils ne mangent que les chairs corrompues, et débarrassent leur milieu des bactéries nocives.

    On en emploie toujours à l’hôpital pour traiter une gangrène.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Asticothérapie

    • Starbuck dit :

      Exacte une infirmière m’en avait révélé la chose. Les asticots empêche la gangrène.
      Très content pour ce chien.

      • caiusbonus dit :

        Mon père commando Nord Vietnam en Indo a eu une plaie au dos soignée comme ça par ses montagnards Méos (Hmong).Comme il me disait avec un certain humour: « j’ai été soigné en vers et contre tout ».
        Longue vie à cet ami canin.

  14. Forban78 dit :

    Les chiens ont un livret militaire, bénéficient des récompenses comme les décorations… et donc rien de choquant à les voir traités ainsi… les hommes savent ce qu’ils leur doivent.

  15. Nielly dit :

    On ne peut effectivement pas dire que Diesel le chien du RAID ait été traité en d’autres temps avec autant d’égards…

    • Fred dit :

      Il était mort, et en pleine agglo parisienne. Peut-être pas nécessaire d’envoyer un CN-235 pour l’évacuer ?

  16. Sempre en Davant dit :

    Sais t’on si la vermine dans la plaie a sauvé le membre? Y a t’il un retex sanitaire sur le sujet?
    Les troupes ont elles constamment de l’eau oxygénée pour le nettoyage, et de la Biseptine pour désinfecter sans teindre les tissus et compliqué la vie aux toubibs comme avec la bétadine (ou le pédagogique et regretté mercurochrome 😉 )? De la Gaze? De la vaseline (dans l’hypothèse d’avoir a rester longtemps sans pouvoir soigner)?

    La passion des maîtres chiens est très compréhensible mais reprendre le collier après avoir perdu son chien en mission ça doit être épouvantable. https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/un-forcene-tue-par-les-gendarmes-en-savoie-apres-les-avoir-vises-avec-une-arme-a-feu-1611652127

    Vive les chiens et MAC!

  17. Ghostrider dit :

    longue vie toi Nasky.

  18. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ Durant une semaine, les militaires affectés à la base opérationnelle avancée [BOA] de Maripasoula remueront ciel et terre pour le retrouver.]

    Une semaine et il a encore de la peau sur ses os ….
    Les jaguars et les garimperos ce ne sont plus ce qu’ils étaient … ;0(

  19. TM dit :

    Le gamin qui jouait le caporal Rusty dans Rintintin est Lee Aaker. Il a 77 ans.
    Tempus fugit.

  20. Paul Bismuth dit :

    Les chiens sont capables de détecter la COVID-19, mais ils ne font pas payer, c’est peut être le problème:
    https://www.franceculture.fr/emissions/le-reportage-de-la-redaction/covid-19-quand-les-chiens-detectent-la-maladie-aussi-bien-que-les-tests-pcr

  21. PeterR dit :

    Et comme personne n’a osé la blague :
    – comment s’appelle ce chien ?
    – on ne l’appelle pas, on va le chercher

  22. BRIARD dit :

    Le salopard ! Je suggère une punition pour le principe (mais avec circonstances atténuantes si c’est pour une chienne qui passait par là) et une double ration de rata.

  23. Fred dit :

    Une morsure venimeuse qui l’aurait paralysé ? Cela pourrait expliquer aussi la nécrose de la patte arrière.