La Royal Air Force investit près de 35 millions d’euros pour développer un avion de combat sans équipage

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

53 contributions

  1. Félix GARCIA dit :

    ‘Taiwan independence means war’: China’s defence ministry warns Biden against siding with Taipei

    Chinese defence ministry spokesman Wu Qian said on Thursday that the People’s Liberation Army (PLA)
    was carrying out military activities in the Taiwan Strait
    as a necessary “stern response to the interference by external forces and the provocations of the Taiwan independence forces”.

    “We are seriously telling those Taiwan independence forces: those who play with fire will burn themselves, and Taiwan independence means war,” Wu told a regular press conference in Beijing.

    “The Chinese People’s Liberation Army will take all necessary measures to resolutely thwart any form of Taiwan independence separatist attempts and firmly defend national sovereignty and territorial integrity.”

    https://www.scmp.com/news/china/military/article/3119663/taiwan-independence-means-war-chinas-defence-ministry-warns

    • Mimi dit :

      Le rapport avec le sujet de l’article ?

      • Félix GARCIA dit :

        Aucune, désolé de ne pas l’avoir précisé.

        • Fred dit :

          Ce qui n’est pas vraiment une excuse … Tant que cela reste marginal, ça va, mais ce pourrait être gênant dans le cas contraire. Ce n’est que mon avis.

          Trop de réactions politiques partisanes et primaires répétées ad nauseam en copier coller de tracts militants, à mon goût aussi.

    • E-Faystos dit :

      @ Mr Félix Garcia
      Surtout, qu’ils se limitent au sitting et manifestations.
      Au delà, je trouve étrange que les délires paranoïaques et totalitaires Chinois se soit surimpisés à leur ouverture et à leur sourires de bienvenue factice.
      On ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif et à l’exception d’idiots utile, la réponse « aucun! » S’impose à la question  » quel intérêt à un regroupement ? »
      .
      Taïwan vit un moment charnière et peut capitaliser sur le rôle de victime de l’oppression rouge de Hong-Kong pour se drapper dans sa dignité.
      .
      Et comme les États Unis vont perdre gros en abandonnant ce porte avion lance missile géant insubmersible, la propagande Chinoise va devoir s’habituer et ces vociférations.
      Mais j’ai des doutes sur l’efficacité : il ferait mieux d’exporter deux Chinois par Taïwanais et de leur offrir une fausse carte d’électeur.
      https://www.meta-defense.fr/2021/01/27/le-socialwarfare-cette-nouvelle-menace-contre-les-democraties-occidentales/

      • Félix GARCIA dit :

        Bonjour E-Faystos,
        « Et comme les États Unis vont perdre gros en abandonnant ce porte avion lance missile géant insubmersible, la propagande Chinoise va devoir s’habituer et ces vociférations. »
        J’ai aussi cette désagréable impression.
        Surtout depuis Hong-Kong (même si « comparaison n’est pas raison »).
        La logique des « blocs régionaux / continentaux » (du « Nouvel Ordre Mondial » ou Gouvernance Mondiale) voudrait que le Japon, la Corée etc … soient rattachés à la Chine dans une « Union Asiatique » théorique (c’est ce que dit BREZINSKY, mais que cela doit se faire de manière contrôlée [comme avec l’UE j’imagine]).
        « Et comme les États Unis vont perdre gros en abandonnant ce porte avion lance missile géant insubmersible, la propagande Chinoise va devoir s’habituer et ces vociférations. »
        Pour ma part, cela reviendrait à acter « le début de la fin de l’empire américain ».
        Pousser les taïwanais en avant pour les abandonner devant le pied du mur (comme ils le font avec les groupes armés) … ce serait la pire chose qui puisse arriver. Et pas que pour les Etats-Unis ou l’empire américain, mais pour l’occident tout entier (à mon humble avis).
        Si cela se passe sans guerre : c’est que c’est les banquiers sont les acteurs et les que les DTS sont la ligne d’arrivée (ou l’éventualité à laquelle je ne crois pas : Joe BIDEN est « un pion » de la Chine, malgré tout ce que j’ai pu relayer sur ses accointances et celles de sa famille proche).
        Si il y a la guerre : c’est que les américains se pilotent toujours ou au contraire, que tout est en place pour faire un monde avec moins d’habitants …

        Pour l’analyse de Méta-Défense, il manque un aspect :
        QAnon et TRUMP, c’est une seule et même chose.
        INFOWARS et TRUMP, c’est une seule et même chose.
        Il ne s’agit pas d’un « débordement » qui serait « symptomatique » de « la dangerosité intrinsèque » des « Fake-News et du complotisme », le tout, « gratiné de suprémacisme blanc et de haine ».
        Même si cela y a participé (pauvre femme vétéran abattue du fait de sa lobotomisation par « QAnon » … et pas UN SEUL de ces vendeurs « d’Hopium » [« Trust the Plan »] n’a exprimé de tristesse vis à-vis de la mort d’Ashley BABBIT … écoeurant).

        Exclusive: Proud Boys leader was ‘prolific’ informer for law enforcement
        https://www.msn.com/en-us/news/us/exclusive-proud-boys-leader-was-prolific-informer-for-law-enforcement/ar-BB1d8EYD?ocid=msedgntp
        Le hasard, sans aucun doute …

        1983 : Yuri Bezmenov Full Interview & Lecture – HQ
        https://www.youtube.com/watch?v=pzeHpf3OYQY
        Vladislav Sourkov
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Vladislav_Sourkov
        HyperNormalisation by Adam Curtis HD Full [2016] [Subs]
        https://www.youtube.com/watch?v=yS_c2qqA-6Y
        DOCUMENTARY – « GET ME ROGER STONE »
        https://www.bitchute.com/video/aMOaDaHUG7sq/
        Where’s My Roy Cohn? | Official Trailer HD (2019)
        https://www.youtube.com/watch?v=lTrHL7Vo_SQ
        The Century of the Self (TV Docu-Series 2002) complete
        https://www.youtube.com/watch?v=buPGp5YPdM4
        Éric Sadin : l’asservissement par l’Intelligence Artificielle ?
        https://www.youtube.com/watch?v=VzeOnBRzDik
        La fin d’un monde commun ? Éric Sadin
        https://www.youtube.com/watch?v=suHXQfpBTxM
        La ponérologie politique (Andrew Lobaczewski)
        https://www.youtube.com/watch?v=uFDS84er2K8

        Je me répèterai ad nauseam : « la grille de lecture Westphalienne » n’est pas la bonne.
        Je ne nie pas la dangerosité du « complotisme » (le délire paranoïaque).
        Mais je ne nie pas non plus son utilisation par des puissances occultes (et on cause pas que des russes là …).

        Cordialement,
        Félix GARCIA

        • Félix GARCIA dit :

          KGB groomed Trump as an asset for 40 years, former Russian spy says

          New book interviewing Yuri Shvets and multiple other sources alleges Moscow rescued Trump’s businesses with laundered funds, directly tying this to Trump’s affinity to Putin
          https://www.timesofisrael.com/kgb-groomed-trump-as-an-asset-for-40-years-former-spy-says/

          Meet Wilbur Ross, who once bailed out Trump in Atlantic City and is now his pick for Commerce secretary

          « Wilbur Ross became rich investing in faltering businesses like steel mills and coal mines, finding a fortune in blue-collar industries that others dismissed as beyond saving. »
          « Ross, then an investment banker working for Rothschild Inc., helped bondholders negotiate with Trump, whose finances were unraveling. The final deal reduced Trump’s ownership stake in the Taj but left him in charge, and bondholders were unhappy when Ross presented the plan.
          “Why did we make a deal with him?” one asked, according to Rosenberg’s book.
          Ross insisted that Trump was worth saving.
          “The Trump name is still very much an asset,” he said.
          Trump himself proved to be less of a sure bet. Though the agreement allowed Trump to soldier on in Atlantic City, his casinos landed in bankruptcy court twice more. »
          https://www.latimes.com/politics/la-na-pol-wilbur-ross-commerce-20161208-story.html

          Bravo MEGA ! Belle opération MAGA !

          BRAVO !

          Tout comme Anice LAJNEF, je suis partagé entre la fascination et la colère.

        • E-Faystos dit :

          @ Félix Garcia
          J’acquiesce.
          Cependant, la Chine apprends que pour gagner, il faut aussi savoir perdre.
          Les investissements face à l’Inde n’ayant pu être remboursé, la Chine s’est payé sur la bête en mettant la.main sur le port et virant les travailleurs locaux.
          Les abrutis.
          .
          Fin 2020, c’est un accord transpacifique qui a été signé.
          Un préliminaires aux infâmes « routes de la soie »?
          Sauf que là, la Chine admet que le simple rôle d’arbitre lui donnera.plus de visibilité qu’un excédent commercial ou un endettement illimité, qui sera finalement assumé par les partenaires extérieurs.
          Les.USA nous l’on fait en leur temps.avec le « plan Marshall ».
          Une initiative louable, pour des finalités qui nous ont -Français-, coûté très cher.

    • Félix GARCIA dit :

      Hong Kong national security law: Beijing won’t recognise British National (Overseas) passports as travel papers from Sunday, reserves right on further action
      https://www.scmp.com/news/hong-kong/politics/article/3119777/hong-kong-national-security-law-beijing-will-not-recognise

      • E-Faystos dit :

        @ NRJ
        Pas de mon point de vue: les Allemands n’ont pas versé un milliard qu’ils couinent déjà, et renaclent le reste du temps.
        Le metteur en scène de cette pantomime est Dirk Hocke. Qu’à t-il pu faire quand les Espagnols on choisis Indra au lieu d’Airbus ?
        Rien.
        Et si les besoins sur les effecteurs déportés Britanniques et Européen s’accordent, ils seront les premiers à la manœuvre pour y réduire leur investissements.
        .
        Pourquoi ? Parce que les loyal Wingmans ou Remote Carrier sont plus dans la veine des SCALP/stormshadow sur lesquels France et Grande Bretagne planchent pour lui trouver un successeur.
        Ce gros missile possède un clone, le Taurus. Mais pas encore de successeur pour cette joint venture Germano-Suédoise.
        .
        Et les Allemands se sont montrés bien assez fourbes pour nous la faire à l’envers.

        • NRJ dit :

          @E-Faystos
          Normal que les allemands couinent. A partir du moment où on lance le programme avec 150 millions d’euros et qu’ils signent, ça veut dire qu’ils acceptent les conditions du programme et leur part dans la répartition franco-allemande. Donc c’est beaucoup plus lourd que l’aspect simplement financier du premier programme de R&T.

          « Et si les besoins sur les effecteurs déportés Britanniques et Européen s’accordent, ils seront les premiers à la manœuvre pour y réduire leur investissements. » Pas d’accord. La partie sur les remote carrier, c’est la partie allemande. S’ils réduisent l’investissement sur cette partie, ils perdront leur part sur le programme SCAF. Après, je pense que c’est une erreur de réduire les remote carrier à des Scalp. Ce sera a priori des appareils pouvant atterrir et emporter des munitions. Donc des appareils à mi-chemin entre l’avion et le missile. Mais pas des missiles. Après il est possible qu’une association SmartGlider/remote carrier rende les missiles comme le Scalp obsolète.
          J’ai du mal à voir comment vous déterminez qu’on s’est fait avoir.

          • E-Faystos dit :

            @ NRJ
            « J’ai du mal à voir comment vous déterminez qu’on s’est fait avoir. »
            Je fais évidement un procès d’intention aux Allemands parce que leur ministre de la défense est à plat ventre face à l’Amérique. La Grande Bretagne risque de ne pas le rester longtemps si elle ne met pas dans la même position, pantalon baissé, pour attirer à elle les largesses de l’oncle Sam, afin d’arroser les mécontents du Brexit de pognon et les faire rester dans le rang.
            .
            Donc de mon point de vue:
            -Un tropisme pro Américain en Allemagne, au point de torpiller les productions Européennes ou les alliances industrielles
            -Un tropisme pro Allemand en France où en accordant des concessions politiques hors de propos, les entreprises Français se retrouvent fragilisées.
            -Un tropisme nationalisme pour une union Irlande/Ecosse/ Grande Bretagne pour masquer les dissenssions des déçus de l’Europe.
            Europe qui fronce les sourcils de voir la France parier sur le partenaire Allemand.
            Du reste:
            « Ce sera a priori des appareils pouvant atterrir et emporter des munitions. Donc des appareils à mi-chemin entre l’avion et le missile. Mais pas des missiles. Après il est possible qu’une association SmartGlider/remote carrier rende les missiles comme le Scalp obsolète. »
            Tel que je comprends les choses, il faudra des engins réutilisables et d’autre non.
            Pour créer du leurre, une munition jetable peut faire l’affaire car c’est son boulot d’attirer les tirs.
            Pour accompagner un avion, un gros drone n’est pas nécessaire, et un engin capable de filer 900 km au ras du sol en ayant des formes furtives m’apparaît comme une bonne base de travail. 500 km en rase mote ,c’est plus à haute altitude et si ils peuvent être largués depuis un rail d’ail ou un gros porteur, il peuvent êtres récupérés à l’aide d’un simple parachute.
            Et oui, le Scalp est en voie de rénovation remplacement.
            Mais il reste un beau succés de MBDA, et un bonne coopération Franco-Britannique.
            Il y en a pas tant.

      • Fred dit :

        Heum … Ça commence à devenir pas marginal …

        • Respect dit :

          Pour être plus direct que Fred : ça devient lourd ! C’est même du manque de respect total vis-à-vis du travail de Laurent LAGNEAU 🙁

          • Félix GARCIA dit :

            Fred, Respect,

            Vous avez raison.
            J’en suis désolé.
            Mieux je vais cesser sur-le-champ.

            Cordialement,
            Félix GARCIA

  2. E-Faystos dit :

    si on ne peux pas s’entendre sur l’avion, les drones automatisés seraient un point de convergence. Et si nos gouvernants sont trop fiers pour s’entendre officiellement, passer par une joint-venture comme MBDA, qui est plus que crédible avec les SCALP /stormshadow pour fournir des briques au programmes permettra de livrer un vrai faux duel.
    .
    Parce qu’à un moment, il faudrait arrêter de nous laisser des éléments pour reconnaître les cons de loin.

    • dolgan dit :

      Ne vous inquietez pas. Quand l’écosse, le pays de galle et l’irlande du nord auront exclu l’angleterre du « Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord » ET qu’ils auront rejoint le « Royaume-Uni d’irlande, d’écosse et du pays de galle », on trouvera facilement un accord.

      NB: c’est de la fiction , mais ça serait savoureux.

    • NRJ dit :

      @E-Faystos
      De la même façon que la France a refusé une convergence quelconque avec le Tempest (où les industriels anglais étaient en compétition avec Dassault), l’Allemagne refusera une convergence avec ce programme en concurrence directe avec l’essaim de drones du SCAF. Le SCAF a été ficelé pour chacun de ses membres, et les anglais n’y ont pas leur place.

      • Alpha dit :

        @NRJ
        Quand la France a t’elle refusé une convergence quelconque avec le Tempest ???
        (C’est une question, une vraie, pas une agression… 😉 )

        • NRJ dit :

          @Alpha
          On n’a pas refusé officiellement. Mais il s’avère qu’on était en partenariat avec les anglais sur le FCAS, et si la question de les intégrer au SCAF avait été posé à l’époque, il en ressort qu’ils ont lâché. Soit on ne leur a pas proposé une part acceptable (ce qui n’est qu’à un pas de leur dire qu’on a refusé une convergence), soit on ne leur a même pas proposé. Mais d’une façon ou d’une autre, ils ont été recalé.

          Après j’ai mentionné la France, mais il faut également mentionner l’Allemagne.

          Pour le coup, il n’y a rien d’officiel, mais on peut comprendre assez facilement de ce qui s’est passé.

      • E-Faystos dit :

        Réponse plus haut.
        Désolé.

  3. Raymond75 dit :

    La guerre sans militaire est l’avenir de l’homme … L’homme sans guerre n’a pas d’avenir.

  4. Vertaco dit :

    Avec la dinde, ils ont déjà des pilotes sans avions les jours d’orage … (Désolé, je n’ai pas pu résister ! ☺)

  5. JM24 dit :

    La France devrais rentré dans se programme, avec une version terre et une marine.
    C’est du future

  6. Momo dit :

    Il est tout à fait normal que nos voisins anglais se préoccupent de proposer exactement ce que font toutes les nations avancées concernant les systèmes d’armes aériens de demain (voir aprés-demain pour certains). Cette ‘annonce’ est le reflet quasi identique sur le fond des déclarations concernant le SCAF et consorts. A part peut-être le TFX turc qui fera beaucoup plus et mieux pour moins cher (en simulateur « malheureusement »).
    Dans 5 ans au plus la moitié de ces programmes seront arrêtés essentiellement pour des raisons budgétaires ou fusionneront avec d’autres pour arriver à 3, 4 pas sûr, systèmes réellement évolués d’ici 10 ans.
    L’avantage c’est que dans 5 ans et mieux dans 10 ans tout le monde se moquera de faire le retex de ces communications, tout comme aujourd’hui on ne le fait pas des promesses faites en 2010. Sur ce sujet comme tous les autres.
    En même temps ces annonces même si peu suivi d’effet hormis les quelques millions dépensés, ce qui est finalement peu de chose, permettent de garder un niveau minimum de compétences qui pourront être utilisées le moment venu.
    Par exemple le Royaume Uni a perdu la plus grande partie de ses compétences nucléaires par manque de vision, de programme et de suivi. Ce qui au résultat fait maintenant les affaires des US dans le militaire et de la France dans le civil. Ils ne souhaitent pas forcément récidiver.

  7. Czar dit :

    donc un projet en doublon avec le Tempest.

    ce genre « d’ailier fidèle » semble annoncer la fin des pilotes de chasse, quel sera son rôle lors de la phase transitionnelle de cohabitation des deux systèmes ? Mule d’armement actionnable depuis l’avion du pilote transformé en « vaisseau mère » ?

    • Mimi dit :

      « ce genre « d’ailier fidèle » semble annoncer la fin des pilotes de chasse »

      Pour qu’il y ait des « ailier »s, il faut aussi un ou plusieurs « leaders », donc des avions pilotés avec des pilotes dedans…

  8. Harambe dit :

    un avion de combat sans équipage… un drone quoi ?

  9. Tantor dit :

    Je vois mal les anglais capables de développer un tel avion tout seul…ça fait longtemps que la Grande Bretagne n’a ni les moyen (industrie de l’armement morribonde et demembrée) ni les savoirs faire pour développer un avion de combat moderne…leur dernière création 100 % anglaise remonte au AV8 Harrier et le dernier avion « moderne » ou leur expertise s’est avéré être majoritaire est le Tornado, le Typhoon n’étant au final qu’une imitation ratée du Rafale… Ils finiront bien vite par retomber dans les bras de papa Biden comme ils l’ont fait pour le F35 et comme ils l’ont fait au milieu des années 60 en matière d’aéronautique.

    • Thierry dit :

      Ils se sont bien redressé tout seul au niveau des portes-avions, après avoir vécu sans ils se sont aperçut qu’ils ne peuvent pas s’en passer. Je ne m’inquiète pas pour les anglais ils ont plus de projets que de moyens et arriveront bien à concrétiser quelques-uns d’entre eux.

      Les loyal wingman ont un avenir certain, pour la France on part de plus loin puisqu’on n’a même pas le chasseur capable d’évoluer avec ces ailiers fidèle automatique.

      • Sinope dit :

        @ Les anglais ont des portes aéronefs qu ils n ont jamais envisagé de retirer. Ensuite comme nous ils n ont pas l avion pour accompagner ces drones pour l instant. Ils le développent comme nous avec l ANG. Je pense que vous êtes bien un troll in fine. Vous racontez volontairement n importe quoi de manière systématique pour pourrir le forum.

    • Patton boy dit :

      Que d’amertume !

    • FredericA dit :

      @Tantor : je me suis fait la même remarque.
      .
      J’ai un peu l’impression que le Gouvernement britannique navigue entre rêves, gestion de l’ego et méthode Couet. Le phrasé utilisé pour ce type d’annonce résume d’ailleurs assez bien mon propos :
      .
      « Ce projet de recherche et développement révolutionnaire garantira que la conception finale de l’avion pourra être mise à jour facilement, à un prix abordable et avec les dernières technologies afin que nous ayons une longueur d’avance sur nos adversaires »
      .
      Et bien… Good luck 😉 !

    • 에르메스 dit :

      BAE + RollsRoyce, t’as quand même de quoi faire pour un avion de chasse. Faut pas trop les prendres pour des nouilles.

  10. Nexterience dit :

    Donc « loyal wingman » se traduit « ailier fidèle » et Remote carrier « effecteur connecté »
    http://www.opex360.com/2019/06/22/les-effecteurs-connectes-devraient-tenir-une-place-essentielle-dans-le-systeme-de-combat-aerien-futur/
    .
    Reste à définir leur différence à l’ usage: l’ailier fidèle serait lourd ( Neuron) et l’effecteur connecté largable par A400M ou NGF?
    https://echoradar.eu/2019/07/06/le-remote-carrier-est-il-lavenir-du-drone-de-combat/

    • h dit :

      Je crois que ce loyal wigman est juste un drone lourd semblable a un remote carrier. Ce sont deux terminologies differentes venant de deux entreprises, mais le concept est le meme. Airbus a bien evidemment l’intention de developper ce loyal wigman, comme en gros tout ce qui n’est pas l’avion et les missiles de MBDA, c a d drones de tout genre et surtout systeme de combat (data, IA). Heureusement que la France est nation leader hein, sinon on en douterait serieusement ? Quelle blague

  11. Jo666 dit :

    OK pour le scalp mais autant acheter le x58 valkyrie

  12. Sam dit :

    35 millions c’est plutôt faible pour un projet de cet envergure, non ?

    • Nike dit :

      Je me faisais la même réflexion. Avec 35 millions ils n’iront pas loin.

    • E-Faystos dit :

      Ça paie des visions d’artistes et des ingénieurs.
      Il vont pouvoir définir des volumes ( embarqués sous Typhoon et/ou avions gros porteurs), les portée et effets souhaité, et la faisabilité globale du truc.
      Le tout sera assorti de belles infographie pour ensuite vendre le programme.
      Si c’est facile, se sera à l’attention des partenaires Italiens et Suédois, et si ça l’est pas, il pourrons proposer leurs solutions aux U.S et à l’Europe si ils passent par MBDA qui est missilier, et qui est relativement incontournable.

    • Bomber X dit :

      Difficile à dire, c’est pour un exemplaire de démonstrateur technologique et il y a a parier que Spirit AeroSystems ne part pas de zéro.
      L’enveloppe sera très probablement dépassée (une constante des programmes d’armement) mais dans quelle proportion et qui la financera ?

  13. Tantor dit :

    C est une somme derisoire en effet….Preuve que la Grande Bretagne n a plus aucune idee de comment concevoor un appareil seul ni combien ca coute. Il faut multiploer la somme par 10 et la on s approcherait du montant reel de ce que represente le developpement d un demonstrateur technologique.

  14. ALAN dit :

    Pourvu que, par mégarde, l’ailier n’abatte pas un jour son avion-mère !

  15. Gilbert dit :

    Mouais. C’est sûrement cool d’un point de vue technologique, mais je demande à voir pour être convaincu qu’un truc technologique super compliqué sera au final moins cher et aussi flexible qu’un avion avec un pilote. OK sur l’argument de la capacité à fournir de la masse, mais il faudra alors accepter de réduire les exigences (types de missions possibles, furtivité…) pour réduire les coûts.

    C’est un peu comme le F35 au final : un avion furtif de supériorité technologique… qui n’apporte au final qu’un avantage marginal et qui coûte tellement cher qu’on ne peut pas en avoir assez face à un adversaire déterminé. On fait voler 3 ou 4 rafales pour un F35. Est-ce que l’avantage marginal justifie cet écart ? Non dans 95% des cas…

    Gilbert

  16. Gégétto dit :

    Ces engins vont accompagner ,dans un premier temps ? des avions pilotés pour faire des raids.
    Vu les capacités de ces machines, similaires, in fine, à celle d un chasseur, quid du vecteur piloté dans un futur pas si lointain?
    Certainement réduction ,si pas disparition ,du nombre de vecteurs pilotés.

    • E-Faystos dit :

      @ Gégéto
      Les USA ont investi des fortunes pour des robots qui dansent.
      Et ils y arrivent bigrement bien.
      Mais ne savent peut être pas faire plus.
      Un drone aussi agile qu’un avion piloté, nous en sommes loin.
      Et de toutes manières, seule une nation aux abois ecarterait l’homme de la boucle.

  17. Deres dit :

    Le souci de ce genre de projet est que l’on ne comprend pas bien comment cela va diminuer drastiquement le cout des avions de combat en dehors des frais d’entrainement des pilotes. Et encore ce n’est même pas certain si il faut ajouter des opérateurs à distance et une liaison satellite sur chaque appareil …

    Un « loyal wingman » qui aurait les mêmes équipements qu’un avion de combat aura à peu près le même prix. Pour le moment il me semble qu’ils veulent juste sacrifier le cockpit (IHM, siège éjectable, système de survie), la double motorisation et peut être la vitesse supersonique. Cela ne suffit pas pour diviser le prix par deux surtout si on ajoute une soute, une double empennage et de la furtivité par rapport aux avions actuels. Vont-ils supprimer le radar de bord ? Le système de détection radar ? Le système de contre mesures ? La maniabilité ? Le ravitaillement en vol ?

  18. Specht dit :

    Sur l’image d’illustration, le profil de l’avion ressemble un peu au Silbervogel d’Eugen Sänger et Irene Sänger-Bredt, développé dans les années 1930, sans suite.

  19. Piotr le grand dit :

    Si c’était la Russie qui avait annoncée ce projet, cela aurait déjà déclenché l’ire des trolls anti russes.