Le groupe turc BMC a dévoilé un char associant le châssis d’un Leopard 2 avec la tourelle d’un Altay

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

55 contributions

  1. Noël BERGON dit :

    vous voyez ?!! le partenariat avec les Allemand …c’est possible !…à méditer…il suffit pour cela d’être turc !…en fait ,on est pas assez « Turc » pour les Allemands !…QUELLE HONTE !

    • Fred dit :

      @ Noël BERGON

      Le blocage de matériels et composants militaires allemand envers la Turquie, tu vois cela comme un partenariat exemplaire ?

      • Noël BERGON dit :

        c’est du second degré !…je le dénonce ! évidemment…c’est une façon de lire ce que « partenariat » veut dire en Allemagne…l’hypocrisie Teutonne n’est pas un mythe ! pour ce qui est du « blocage » comme tu dis…il a eu lieu avant « les livraisons » ?…ou quelques temps après « les livraisons »…

    • twouan dit :

      Je comprends pas un mot de votre charabia.
      Les allemands font un embargo sur la turquie et vous dites que les allemands coopèrent?

      • Noël BERGON dit :

        « il y a ce qu’on dit et il y a ce qu’on fait »…il faudrait cessez …de temps en temps…d’être naïf !…comme exemple, j’aimerai que vous fassiez la chronologie entre les attitudes Turcs…les avertissements diplomatiques unilatérales…les avertissements de l’UE…les sanctions…et le fameux « embargo » des Allemands…et si vous me dites que les Allemands n’ont pas continués (voir accélérés) leurs livraisons de « consommables » avant d’afficher leur « embargo » vous vous mettez le doigt dans l’oeil !…

  2. Wagdoox dit :

    Voilà tout l’intérêt de produire avec les allemands, ils remplaceront les parties fr par n’importe quoi d’autre pour nous coller puis racheter une bouché de pain puis transférer le « reste » encore viable en Allemagne. C’est même plus un sujet de débat c’est un fait et un stratégie maintenant tellement vieille que ça en devient historique.
    Pour ceux qui n’auraient pas compris, l’association tourelle française et châssis allemand c’etait le mariage présenté comme parfait par les promoteurs de l’alliance fr all dans le secteur. Si la Turquie le propose c’est bien qu’il y a l’accord de l’Allemagne.
    Encore une fois bien joué à nos élites.

    • Fred dit :

      @ Wagdoox

      Il ne semble pas du tout qu’il s’agisse d’une collaboration turco-allemande, mais d’une initiative purement turque.
      Quel en serait l’intérêt pour KMW, franchement ?

      Une démonstration de savoir-faire (?) – pour autant que la tourelle soit réellement interfacée avec le châssis – d’une société en difficulté avec son produit.
      J’imagine assez mal un client possédant des Léopards pratiquer ce couteux échange, plutôt que de faire évoluer la tourelle allemande d’origine.

    • NRJ dit :

      @wagdoox
      « Si la Turquie le propose c’est bien qu’il y a l’accord de l’Allemagne. ». Pas forcément. Les Turcs peuvent avoir le droit de modifier leurs Léopard, quitte à remplacer la tourelle.

      • joe dit :

        La Turquie ne propose rien. Il s’agit d’image de synthèse et d’un proto dont on ne connaît en rien la fonctionnalité. Ils pourraient tout aussi bien montrer un châssis de char Abraham M1 sur une tourelle de Leclerc… ou des images de F35 décollant à côté de batterie de S400.
        Comme d’habitude, il s’agit de bullshit politico-militaire. Erdo ne gagnera pas de guerre ouverte, même avec des chars modifiés et même avec le double d’engins. Il suffit de livrer aux Kurdes quelques centaines de missiles anti-char pour que l’invincible armada du sultan s’évapore… littéralement.

  3. Plusdepognon dit :

    Les commerciaux sud-coréens marchent pas mal sur les plates-bandes de Berlin en ce moment :
    https://blablachars.blogspot.com/2020/12/munitions-sud-coreennes-pour-char-turcs.html

    Même en Europe, où le vent du boulet à fait réagir les industriels teutons :
    https://blablachars.blogspot.com/2020/09/chasse-croise-germano-coreen.html

    https://blablachars.blogspot.com/2020/12/chasse-croise-germaon-coreen-suite-et.html

  4. Zagast dit :

    Un gros merci à nos alliés Allemand ! 🙂

  5. Fred dit :

    Bientôt une tourelle Altay sur ses M-48 ? :o)

  6. Loufi dit :

    Une bonne cible pour MMP

  7. Aymard de Ledonner dit :

    Les turcs peuvent tourner le problème dans tous les sens, ils n’ont pas de moteur pour leur programme de char et les coréens n’en ont pas non plus à leur donner. Plutôt qu’un châssis allemand, je leur suggère un châssis ultra-léger en alu avec des pédales….

    • LEONARD dit :

      Je vous rejoins.
      Cet engin hybride est une solution de secours à l’embargo de MTU et de RENK sur les moteurs et transmissions destinés à l’Altay et à la difficulté de dèveloppement du moteur indigène BATU.
      Comme pour les F16, il se pourrait bien que ça affecte aussi des pièces détachées vitales….

    • Auguste dit :

      Dans la coopération militaire turco-ukrainienne il y a,satellites,renseignement….et les moteurs.Patience ça va venir.

      • Aymard de Ledonner dit :

        Pour les satellites, même à deux ça risque de ne pas être suffisant. Par contre les ukrainiens pourraient effectivement fournir des moteurs aux turcs. Mais pas sur que les ukrainiens se précipitent…

  8. oryzons dit :

    Les allemands doivent commencer à y réfléchir à deux fois : tout business n’est pas toujours bon pour le business.
    Ils se sont créés un concurrent tout seul sur les sous-marins en permettant à TKMS de transférer toutes leurs technos aux Sud-Coréens.
    Ils se sont créés des concurrents à venir redoutable dans la robotique en permettant le rachat de KUKA :
    https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/industries/l-allemagne-autorise-le-rachat-de-ses-robots-kuka-par-le-chinois-midea_AV-201608180106.html
    Pour découvrir ensuite que de manière surprenante le but ultime est de mettre sur pied un concurrent chinois :
    https://www.lesechos.fr/industrie-services/automobile/la-chine-decapite-la-direction-du-geant-allemand-kuka-150573
    ça alors !

    Ce qui ne les empêche pas de remettre le couvert dans la machine-outil.
    https://www.kgk-rubberpoint.de/en/15786/chemchina-to-acquire-kraussmaffei-group-for-e925-million/

    Ils sont en train de se créer de concurrents en Corée et en Turquie pour leur industrie de chars lourds.

    Finalement on n’est pas les seuls à avoir cédé les bijoux de famille sur l’autel du duo libéralisme / grand marché (chinois ou US).

    Cette idéologie qui prône qu’il n’y a plus d’intérêts stratégiques au niveau étatiques est un suicide européen aberrant (et américain mais moins) qui sera plus tard étudié j’en suis sûr en histoire.
    L’histoire de la supériorité de la stratégie à long terme qui requiert des investissements sur celle de la tactique qui valorise les profits à court terme. Tout étudiant en Histoire sait cela. Tout joueur d’échecs sait cela. Mais nos dirigeants politiques eux n’en ont plus eu cure pendant plus de 30 ans.
    On en revient, mais nous n’avons pas fini de payer l’addition de cette folie idéologique d’un chacun pour soit forcené, d’un « prend l’argent et tire toi », d’un court terme pousser à son extrême, d’un culte du profit immédiat délirant.

    En attendant les allemands s’ils veulent rafler une nouvelle fois les marchés du chars lourd comme ce fut le cas avec le Leopard, devraient donc commencer à se poser des questions sur l’opportunité de continuer à aider les turcs et les sud coréens à être des concurrents.

    • NRJ dit :

      @oryzons
      D’accord avec vous. J’ai peur qu’on fasse la même erreur cependant, dans nos contrats de Rafales. Avec les offset en Inde, nos clients pourraient peut-être les adapter sur leurs Tejas…

      • guillaume dit :

        Quand tu vends du matériel, vendre la technologie fait partie du jeu.
        Non seulement ils vont améliorer les jetas, mais on va les aider car c’est la contrepartie pour leur vendre plus de rafales.

        Le but est de vendre l’avion et la techmologie existante pour pouvoir développer le prochain avion et les prochains technologies pendant que les autres apprennent à copier la vielle. Si tu refuses de jouer ce jeu-là, tu disparais par manque de financement.

        Si Dassault n’avait pas vendu le rafale a l’export, la ligne serait bientôt à l’arrêt, et il se poserait la question de continuer ou pas à faire des avions de combat en France.

        Aussi, si on suivait votre raisonnement, on ne vendrait aucun Airbus « à la chine, on pourrait donc licencier au moins le tier des effectifs, soit 44 000 personnes directes au chômage 🙂 .

        Aussi, toujours dans la même logique tu ont ne participerait pas aux projets chinois. Donc si jamais les chinois font un avion, cela sera sans le leapx ni aucun fournisseur francais, mais avec nos concurrents.
        Et ainsi dessuite…

        Si tu as peur d’aller te confronter à la concurrence, et de jouer le jeu des donnant donnant, donc de faire du commerce, tu peux rester chez toi et disparaître en silence.

        • NRJ dit :

          @guillaume
          Quand vous parlez de la Chine, je dois vous rappeler ce qui s’est passé avec les entreprises de train : dans les années 2000 Siemens et Alstom ont eu des premiers contrats dévoilant un un énorme marché. Ils ont filé leurs technologies comme vous suggérez qu’il faille faire. Ils se sont fait copier et virer du marché chinois et c’est maintenant l’entreprise chinoise CRRC qui a 50% du marché mondial des lignes à haute vitesse après avoir pompé le savoir-faire qu’on avait mis des années a développer. Vous trouvez que ça a été un succès ? Vous trouvez que ça valait le coup pour les premiers (petit) contrats de se faire supplanter par une entreprise concurrente ?

          Ce que vous dites est vrai, mais ça montre qu’il faut trouver un équilibre. On peut vendre des Rafales a l’Égypte, par exemple, qui n’a pas les moyens de lancer une industrie aéronautique. On peut faire produire en Chine des A320 relativement âgés. En revanche, avec le premier contrat Rafale en Inde, on risque d’avoir la même situation que celle des TGV en Chine : un marché colossal (il y avait 170 commandes d’avions potentielles entre l’armée de l’air et la Marine) pour lequel Dassault parlait d’investir. Et maintenant des fenêtres qui se ferment progressivement.

    • Aleks971 dit :

      Il ne faut pas mélanger rachats d’entreprise et transfert de technologie qui sont 2 sujets différents. Le transfert de technologie et les études associés sont un élément différentiateur de la concurrence. Exemple avec le Rafale ou les sous-marins Scorpène vendu à l’étranger. Selon les programmes, tout contrat d’armement comporte des closes de compensation « dit offset ». L’industrie nucléaire française s’est bien bati sur la production sous licence de réacteurs Westinghouse!
      Concernant l’industrie du char lourd (MBT), permettez-moi d’en douter: la Turquie et la Corée ne sont pas de sérieux concurrents…Les chars K-2 Black Panther coréens utilisent les systèmes de transmission allemand Renk, quant à l’Altay turcs, il tire lui même bénéfice de la technologie du char coréen auquel il faut adjoindre des éléments étrangers tel que le moteur, la transmission et le blindage.

  9. Max dit :

    Le MMP frappe les blindés par le haut.

  10. Respect dit :

    @Laurent Lagneau. Bonjour et merci pour votre excellent blog. Toutefois, je ne comprends pas que de tels propos nauséabonds ne soient pas modérés. Bonne année à vous… malgré tout !

  11. Clavier dit :

    Vous êtes très méchants avec les Allemands……
    Sans doute un effet de la menace du confinement qui nous rend plutôt agressifs avec nos voisins…..

  12. Matou dit :

    Attiser la haine à ce point n’a jamais permis de converger et trouver des accords. Que voulez-vous, aller faire la guerre à l’Allemagne ? L’Allemagne n’est plus une ennemie à ce jour. Par contre, il y a clairement un problème d’incohérence stratégique collective au niveau européen. On ne peut reproduire dans le militaire ce qui fonctionne dans le civil car le contexte est différent, touchant directement la souveraineté. Le militaire ne peut être business as usual car impactant directement la sécurité des peuples. C’est une vrai question à clarifier dans les partenariats franco-allemands. Quels sont les garde-fous afin que l’intérêt business d’un partenaire ne puisse mettre en danger l’autre partie sur le court terme. Sur le long terme, la question est encore plus collective et nécessite une convergence politique sur la doctrine de protection des actifs européens vis à vis des nouvelles puissances militaires, économiques, en particulier des régimes autoritaires, agressifs ou / et égémoniques tels qu’identifiables facilement à ce jour.

  13. E-Faystos dit :

    @ tous
    Je pense que les.Turcs viennent de comprendre qu’ils étaient seuls.
    Installer une tourelle neuve sur un châssis qui a fait ses preuves, c’est de la rétro ingéniérie.
    Attention, ça reste complexe et c’est un bel exploit si les systèmes de tourelle sont parfaitement alimentés par le courant de la caisse.
    Surtout que si le canon reste un 44 calibres, on reste sur une arme standard des années 80.
    Et je promet que le 52 calibres du Leclerc à fait bouger les lignes: les Allemands ont ensuite installé un 56 calibres sur leurs A6 et suivants.
    Conclusion : les Turcs et quelques ingénieurs mercenaires ont très bien pu faire le travail sans l’aide officielle de KMW ou des Allemands.
    Après tout , l’Altay est un « serpent de mer.e » qui remonte régulièrement à la surface. Et prouve que même pour un industriel averti , une chaîne cinématique pour véhicules de 60 tonnes n’est pas à la portée du premier venu.

  14. Fred dit :

    Lors de la Deuxième guerre mondiale, les chars lourds modernes privilégiaient déjà la protection frontale, moyennement latérale, et très peu arrière ; question d’optimisation de l’usage des masses raisonnablement possibles.

    Une tourelle, hier comme aujourd’hui est très peu blindée (mitrailleuses lourdes) sur le dessus et l’arrière. Si peu blindée à ces endroits, qu’on ne peut même pas les équiper de briques réactives à explosif, qui les endommagerait.
    Ceci dit, aucune partie d’un char lourd ne peut résister à une charge creuse arrivant dans un secteur autour de 45 degrés, pour cela il faut surajouter des protections : briques réactives, briques épaisses dé-focalisant le dard, filets, grilles.

    Les pertes de chars turques ont de toute évidence surtout été le fait de charges creuses (pas d’opposition de canons, ou peu, ou légers ; et normalement, une armée assez respectable comme l’Armée turque ne devrait pas se trouver en position de voir ses chars lourds être engagés par des moyens lourds par l’arrière). Si l’arrière de la tourelle est fragile aux charges creuses, il « suffit » de lui adjoindre une grille ad hoc (on a même fréquemment vu des chars – même syriens – bricolés ainsi avec des fers à béton dans la région).

  15. caribert dit :

    Je suis impressionné par la connerie, le manque d’objectivité de la plupart des intervenants sur ce site.
    Les Allemand n’ont rien à voir avec le fait que les turques modifie leurs chars par une tourelle Turc, ils sont parfaitement capable de le faire eux même sans demander quoique se soit aux autres pays

    • JC dit :

      …que les turcs….tourelle turque… On peut être aussi impressionné par les fautes de français.

      • Fred dit :

        @ JC

        Quelle faute à « tourelle turque » ?
        On fait tous des fautes, à commencer par toi, semble t’il :o)

        • ED dit :

          Heu avant de dégainer, il faut lire, JC donne les phrases corrigées 😀

          • Fred dit :

            @ ED

            Oups, le con ;o)

            Mais pas totalement – l’honneur est sauf – car il a commencé son post par une faute, ce qui m’a « enduit d’erreur » : « que les turcs (sic) » dont le nom requiert une majuscule.

          • Franz dit :

            Moi j’avais supposé un jeu de mots avec la Tourterelle turque !

    • Franz dit :

      Bienvenue à bord quand même ! si vous lisez les articles jusqu’au bout, sans vous ruer sur votre clavier pour accuser tel ou tel pour son avis différent du vôtre, si vous négligez les trolls (vite identifiés) vous aurez le privilège de lire AUSSI des avis très éclairés et parfois passionnants. Enfin, c’est mon avis 😉

  16. PK dit :

    Les Turcs ont trouvé comment monter en compétence : en achetant sur étagère les produits qu’ils ne savent pas réaliser. Il ne reste plus qu’à acheter un réacteur, une avionique, un siège éjectable, une conduite de tir, un radar et hop, ils auront leurs jet de génération 5…

  17. Noël BERGON dit :

    les Allemands font comme « Nintendo avec leur console de jeu »…ils font des offres très concurrentielles sur « l’outil »(pour ce cas le char)…puis il gagne du pognon en vendant les « consommables » pendant 30 ans !…sans compter les versionnages et les mises a niveau techniques.. là, par exemple il gagnent un pognon de dingue (les Turcs n’ont pas le choix à ce moment là)…les Israéliens ont procédaient un peu différemment …exemple les Mirages III…ils ont créaient des structures techniques et des techniciens pour faire évoluer leurs appareils (étant entendu, que quand je dis « techniciens », j’y inclus l’espionnage)…les Turcs essayent de faire pareil…

  18. jo dit :

    ah ca …vous êtes vraiment le dernier des cretins, raciste et xénophobe!!! vous feriez mieux de lire picsous plutôt que OPEX360.
    PAUVRE TYPE!!!

  19. Carin dit :

    Les allemands n’y sont pour rien… les turcs opèrent le char A2 allemand depuis des années… et ils s’essayent à l’assemblage, non pas pour des questions de recherche, mais parce que leur char Altay ne fonctionne pas, (pas de moteurs, une électronique et des capteurs rudimentaires, etc…etc…) ils ont lu comme tout le monde que le A2 pêchait par sa tourelle, ils ont donc monté la leur pensant en faire le plus redoutable des chars… les turcs sont toujours dans l’OTAN, et à ce titre les allemands sont obligés de leurs fournir les pièces de rechanges de leurs chars, jusqu’à ce que l’OTAN en décide autrement…. et nous faisons pareil avec leurs bateaux qui viennent de chez nous. En attendant, ce mariage d’un A2 et de la tourelle du Altay n’est pour le moins… pas heureux.

    • Michel dit :

      Il y a un embargo Allemands sur les pièces depuis que la Turquie à foutu le bazar dans le Haut Karabath ….. d’ou leur gros problème sur la motorisation MTU entre autres…..

      • Fred dit :

        @ Michel

        Embargo datant de l’offensive turque contre les Kurdes (prise de décision : octobre 2019).

    • Fred dit :

      @ Carin

      « ils ont lu » … Et l’ont vécu surtout ;o)

  20. guillaume dit :

    C est vraiment n importe quoi ici….
    Faire un frappe nucléaire sur Berlin.
    Non mais franchement, vous vous rendez compte de ce que vous dites? En plus c est illégal. Vous pouvez vous retrouver devant un tribunal pour dire de telles conneries en public.
    Et les modos, vous publiez des conneries pareil?

  21. eric dit :

    dans 10 industrie militaire turque dépassera industrie française avec tout les productions en cours
    7 frégates 5 destroyers 1 porte avions 6 sous marins
    sans compter système de défense arienne en construction et avions de combat
    dans 10 ans sa sera la futur grande puissance de la méditerranéenne

    • Confiturespores dit :

      Lol ! Ouais ils savent pas faire un moteur , ni une turbine , ni une transmission . Mais inchallah dans 10 c’est la première puissance mondiale .

    • XSNAKER dit :

      Dans 10 ans ? Mdr, ça fait 100 ans que la France construit tout ses materiels militaire, la Turquie pourrais certe devenir grande puissance industriel mais avec quel mérite ?

      Le mérite d’avoir achetait Occidentale OTAN et bénéficié des echange et partenariat technologique ? Comme beaucoup de puissance emergeante elle n’émergent que grâce a l’intelligence des autres.

    • XSNAKER dit :

      De plus dans 10ans nous aurions reçus nos 6 nouveaux SNA, et le lancement des autre SNLE.

      Fini d’avoir nos FREMM et FDI, le vol du future avion de 6eme generation NGF SCAF, les missiles hypersonique VMAX seront sans doute en service, les ASTER anti aeriens passeront sans doute au Block 2 voir 3 d’ici la, le programme SCORPION sera fini on entamera le Programme TITAN.

      Alors la Turquie ? A par vouloir avoir ses materiels modern grâce au partenariat ? Rien que le Bayraktar TB2 n’a RIEN de Turque a par sont assemblages

  22. XSNAKER dit :

    De plus dans 10ans nous aurions reçus nos 6 nouveaux SNA, et le lancement des autre SNLE.

    Fini d’avoir nos FREMM et FDI, le vol du future avion de 6eme generation NGF SCAF, les missiles hypersonique VMAX seront sans doute en service, les ASTER anti aeriens passeront sans doute au Block 2 voir 3 d’ici la, le programme SCORPION sera fini on entamera le Programme TITAN.

    Alors la Turquie ? A par vouloir avoir ses materiels modern grâce au partenariat ? Rien que le Bayraktar TB2 n’a RIEN de Turque a par sont assemblages

  23. Bobo dit :

    <Sinon les capots de Toyota marchent aussi très bien pour protéger le bouclier arrière ! C'est de l'acier japonais de très grande qualité, si si !

  24. Wrecker47 dit :

    Si on considère ce qu’ont pu bricoler nos amis Israéliens ,avec les parcs de récupérations bourrés de prises diverses lors desEguerres Rgyptiennes …;un doux et savant mixage de tourelles , de châssis de chars de diésels US montés sur d’autres caisses dans parler des Mitrailleuses et canons divers !…
    Il faut bien s’imaginer qu’un pays comme la Turquie qui a le cul entre deux chaises sur le plan OTAN et Russe ces derniers se trouvent dans l’obligation de négocier avec les « teutons -marchands-de-canons « ,de façon non-officielle, pour au moins copier ce qui leur semble être le meilleur pour leurs nouveaux blindés … Dont on peut se douter qu’il ne soit pas des meilleurs au monde !
    Un gros calibre ne veut pas dire de bons coups !…Lol!

  25. Wrecker47 dit :

    Si on considère ce qu’ont pu bricoler nos amis Israéliens ,avec les parcs de récupérations bourrés de prises diverses lors des guerres Egyptiennes …;un doux et savant mixage de tourelles , de châssis de chars, de diésels US , montés sur d’autres caisses dans parler de l’armement ,des Mitrailleuses et canons divers !…
    Il faut bien s’imaginer qu’un pays comme la Turquie qui a le cul entre deux chaises sur le plan OTAN et Russe ces derniers se trouvent dans l’obligation de négocier avec les « teutons -marchands-de-canons « ,de façon non-officielle, pour au moins copier ce qui leur semble être le meilleur pour leurs nouveaux blindés … Dont on peut se douter qu’il ne soit pas des meilleurs au monde !
    Un gros calibre ne veut pas dire de bons coups !…Lol!

  26. Nielly dit :

    Je suis ébahi devant ce monceau d’intelligence complexe collective de chefs d’états-majors putatifs… et je me demande alors vraiment comment nos pères ou grands-pères ont pu perdre en 1939…