L’Autriche est d’accord pour négocier la vente de ses Eurofighter à l’Indonésie

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

54 contributions

  1. PK dit :

    « Pour que la vente puisse se faire, il faudrait que l’Autriche ait l’accord du consortium Eurofighter et des quatre pays qui y sont représentés [Allemagne, Italie, Royaume-Uni, Espagne]. Les États-Unis auraient également leur mot à dire, en raison de la présence de composants américains dans les avions autrichiens. »

    Rien que ça, ça devrait guérir n’importe qui de s’engager dans ce genre de montage. Au secours !

  2. R2D2 dit :

     » Et de souligner que les appareils en question ne sont pas les plus modernes et que le coût d’entretien est élevé. »
    Et comme c’est de la tranche T1 ils ne sont donc pas non plus retrofitable vers des standards plus avancés.
    De faire une mise à jour sur mesure pour seulement 15 appareils…. mmmh ca sent le bon plan ^^’

  3. ZoSo dit :

    Curieux de vouloir vendre des Eurofighter pour se procurer des Gripen, surtout que l’argument autrichien est de dire qu’ils ont été trompé sur les capacités de l’avion.
    Le Gripen est certes bien moins chère à l’achat et à l’entretien mais est aussi un cran en dessous en terme de capacité et les deux sont multirôle.
    Au final un pays comme l’Autriche a juste besoin d’une police du ciel donc des F-16 seraient largement suffisant.

    • Unhommequisefaitdévoréparlesmoustique dit :

      Salut, pourquoi l’Autriche n’aurais besoin que d’une police du ciel? C’est en Néophite que je pose la question. Par avance merci.

      • ZoSo dit :

        L’Autriche n’a pas d’intérêt à défendre à l’étranger qui lui demanderait de mener des OPEX comme la France.
        Et ça reste un pays avec des moyens limités donc de toute manière ils ne pourraient pas financer ce genre d’opérations.

        Ses voisins ne sont pas spécialement belliqueux et membres comme eux en plus de l’UE donc aucun risque d’attaque.
        Quand à arrêter une invasion par la Russie, ce qui déjà est un scénario hautement improbable, dans tous les cas c’est peine perdu, l’armée autrichienne ne ferait pas le poids qu’importe son équipement.
        Disposer d’une armée européenne serait d’ailleurs bien pratique pour tout ces pays d’Europe centrale qui seul ne peuvent pas faire grand chose militairement.

        Donc au final ce qui leur est utile c’est de pouvoir contrôler leur espace aérien et faire respecter leurs frontières.

        • Poutargue dit :

          « Disposer d’une armée européenne serait d’ailleurs bien pratique pour tout ces pays d’Europe centrale qui seul ne peuvent pas faire grand chose militairement. »
          Et cette armée européenne, à votre avis on la fait comment ?
          Avec un demi-GTIA français, 2 compagnies britanniques (et leurs appuis) … et en espérant quelques sections de Gebirgsjäger autrichiens pour couvrir le Nord Tirol ?
          Les armées de métier de la plupart de ces pays n’ont probablement pas la taille suffisante pour contribuer significativement à un tel projet, je le crains …

      • Wagdoox dit :

        Pays neutre et entouré d’alliés
        C’est a dire hors otan et membre de l’ue

      • NRJ dit :

        L’Autriche ne souhaite pas s’impliquer dans des conflits éloignés pour lesquelles elle n’est ni suffisamment budgétée, ni pensée dans ce but. Les principales missions de son armée de l’air se limitent donc à la police aérienne.

    • Alpha dit :

      Le Typhoon T1 est loin d’être multirôle. Il est optimisé pour les missions air-air et n’a que quelques capacités limitées de bombardement avec des bombes lisses…

      • ZoSo dit :

        Ah oui en effet ça change tout. J’avais oublié que les premiers Typhoon étaient fait uniquement pour le Air/Air.
        Un peu amateur de la part de l’aviation autrichienne de s’être rendu compte après coup que l’avion ne correspondait pas à leurs besoins…

        • Alpha dit :

          Bof !… En même temps, l’Autriche est un pays neutre, elle n’a donc pas d’engagements de défense à tenir ou d’OPEX à mener. La mission de police aérienne lui suffit.

    • Lucas dit :

      L’EF tranche 1 n’est pas multirôles. C’est un pur intercepteur et contrairement à la tranche suivante, il ne sera jamais rien d’autre.

    • beber dit :

      Ceux sont des tranche 1 et vue le litige avec airbus je ne pense pas qu’il y’est une upgrade

      Pour mémoire les F2000 britannique devaient être appuyer par des tornados pour faire des frappe au sol

      • R2D2 dit :

        les T1 anglais ont surtout finis sur une étagère quand la cour des comptes anglaise à réalisé qu’ils ne pouvaient pas être modernisés… #pasdebol

    • Aymard de Ledonner dit :

      L’Eurofighter tranche 1 fait le job en terme de police du ciel. C’est le coté omnirole qui pèche. Les indonésiens ont flairé le bon coup.

    • Léonard V dit :

      Le Gripen E/F, standard plus moderne en cours de développement, aurait certainement de meilleurs capacités que les eurofigther tranche 1 autrichiens. Ceux-ci sont non-rétrofitables, ou à un coût exorbitant (qui ne se justifierait pas, vu que ça permettrait d’acquérir un appareil neuf pour quasiment le même prix, surtout si c’est un appareil « bon marché » comme le Gripen). En plus il me semble qu’il y avait eu des vices de fabrications qui limitait encore plus les capacités et même la durée de vie des appareils autrichiens? Bref (et en plus de la possible corruption), l’eurofighter à ses débuts c’était la merde, et les autrichiens sont tombés au pire moment. Pourquoi croyez vous qu’ils ont prévu de s’en débarrasser quoi qu’il arrive (même dans l’hypothèse où ils n’auraient pas pu les revendre!) en 2022 (bon le délai ne sera peut être pas tenu, surtout avec le Covid, mais l’intention est bien là)?

      En fait la demande de l’Indonésie me laisse perplexe. Pourquoi payer, certes moins cher sans doute, des appareils déjà usés, mal finis, chers à moderniser, dont l’Autriche tient absolument à se débarrasser et qu’elle ne cesse de décrier? S’ils veulent un avion à un prix raisonnable mais avec des capacités relativement modernes quand même, ils peuvent acheter le Gripen. Pour un peu plus cher le F16V s’ils veulent en plus contenter les USA (qui leur pardonneraient alors certainement la commande de Su-35 même si elle se concrétisait, surtout dans le cadre d’une alliance de facto contre la Chine). Le F35 est par contre impossible pour l’instant en tout cas, parce qu’ils ne sont pas assez proches des US (et ce serait de toute façon prohibitif pour les moyens de l’Indonésie). S’ils peuvent payer un peu plus cher pour avoir le top de la technologie européenne (et possible coopération avec l’Inde), le rafale. Toujours dans le haut de la fourchette niveau prix, des F15EX s’ils veulent du lourd et pareil se montrer pro-US. Même des eurofighter neufs, avec les futurs AESA de l’Allemagne ou du R-U ou de qui que ce soit, seraient à mon sens une meilleure affaire que ces eurofighter tranche 1 usés et quasi-inutiles.

      La seule raison que je vois, c’est se grossir (un peu) pour faire (un peu) peur, et avoir des avions rapidement, là maintenant tout de suite illico presto (si ça se fait, la négo pourrait être rapide, et si il n’y a pas de modernisation ils pourraient être envoyés avant 2022), même si leurs capacités sont limitées. Est-ce que l’Indonésie craint à ce point une guerre avec la Chine à très court terme, se rend compte qu’elle n’est pas prête, et souhaite avoir suffisamment de poids militaire pour rester en dehors de la guerre ou pour négocier son adhésion à un camp (occidental, voir chinois, mais ce ne serait alors pas une bonne idée d’acheter des eurofighter- quoique si pour vendre la techno aux chinois)? Ce n’est pas encourageant, les bruits de botte se multiplient en effet: https://www.meta-defense.fr/2020/09/07/lintervention-militaire-sur-taiwan-se-banalise-dans-la-communication-chinoise/

      • GHOST dit :

        Leonard V@ L´Indonesie possede une relation technologique avec Airbus.. Ce pays fabrique sous licence une version de CASA -235, une vielle relation avec Airbus peut expliquer l´achat de l´Eurofighter.. que l´industrie locale en Indonesie peut modifier ou obtenir des droits de production sous licence.. sans oublier le offset.

        • Alpha dit :

          Non, l’Indonésie ne fabrique pas sous licence le CN-235…
          Son groupe IPTN/Nurtanio, est partenaire de plein droit avec CASA pour construire le CN-235, via leur joint-enture AIRTECH. CASA étant par la suite intégré dans AIRBUS, ce dernier a repris les droits de CASA…
          Par contre, le turc TAI construit le CN-235 sous licence.

      • Aymard de Ledonner dit :

        Je pense pour le dernier point. C’est une opportunité de se renforcer très rapidement et à moindre cout. Ils vont les acheter pour pratiquement rien.

      • NRJ dit :

        @Leonard V
        Je pense que vous sous-estimez les avantages de cet achat d’Eurofighter. Si on doit simplifier un avion, il y a la « peau » avec la structure et la motorisation (qui n’a pas changé entre les tranches), donc les performances visibles (vitesse, agilité, emport) et la technologie à l’intérieur (radar, suite électronique, IHM, etc). Par ailleurs les moyens autrichiens étant limités et l’Eurofighter étant coûteux en maintenance, il reste probablement un certain potentiel à la plate-forme. Les autrichiens étant prêts à vendre à n’importe quel prix (niveau judiciaire, la responsabilité d’Airbus est encore loin d’être démontrée, et ils veulent changer de chasseur d’ici 2022, donc tout argent est bon à prendre), les indonésiens pourraient récupérer la « peau » des appareils à la moitié voire au quart du prix théorique. Et les Eurofighter étant des Tranche 1 Block 5 (donc apparemment adaptable au standard T2), il serait possible de les modifier pour les adapter à leurs besoins. Bref l’opération peut quand même leur être économique.

        Par ailleurs, la plate-forme Eurofighter, même en version T1 modifiée a des avantages sur les F-16V/Gripen. C’est un bimoteur avec une autonomie et un emport supérieur sur le Gripen E. Bref, il est plus adapté pour combattre à distance et tenir loin les appareils chinois. C’est probablement la raison pour laquelle les indonésiens ont acheté des SU-35 et non des Mig-29/Mig-35/Gripen.

    • Eurafale dit :

      Le truc c’est que les Eurofighter autrichiens actuels sont au standard 1. Autant dire qu’à part du air-air, ils ne peuvent pas faire grand chose. Le Gripen est une bonne solution, il reste moins cher que l’Eurofighter mais par rapport au standard 1 de ce dernier permet d’effectuer plus de choses. Les autrichiens achèteront certainement la prochaine version, le Gripen NG, plus performant que l’actuel Gripen. Après, entre un F-16V et un Gripen NG, je ne sais pas lequel coûte le moins cher et lequel des deux est le plus efficace. Le NG est le plus récent des deux avec une architecture ouverte, donc il a plus de facilité à évoluer dans les 20 prochaines années. Le F-16 commence à accuser le poids des ans, même s’il reste très bon dans son domaine. Et puis il ne faut pas oublier que l’Autriche est un client historique de Saab !

    • jp_perfect dit :

      Les Eurofighters T-1 semblent malgré tout en en-deça d’un Gripen, surtout si l’on parle du modèle E. Quoi qu’il en soit, entre les faibles performances et le coût d’entretien (qui doit être en partie lié au petit nombre d’appareils acquis, il faut aussi le dire), on comprend que les Autrichiens veuillent s’en débarrasser. Qu’importe si le remplaçant est moins performant, tant qu’il est moins cher et plus disponible.
      Mieux vaut avoir 2 avions moyens, disponibles et qui volent pour pas trop cher qu’un seul avion performant ne volant presque jamais et coûtant un bras.

      • NRJ dit :

        @jp_perfect
        Les Eurofighter restent des chasseurs lourds avec un emport et une autonomie supérieure. Le Gripen E a augmenté ses performances aériennes (vitesse, autonomie, charge utile), mais pas suffisamment pour dépasser les Eurofighter (le T1 a le même moteur et la même structure que les Tranche 2 et 3). Sur l’électronique de bord, le Gripen E est sans aucun doute largement en avance, mais l’Indonésie peut le faire évoluer (apparemment les Eurofighter T1 Block 5 peuvent évoluer vers le standard T2).

        Pour les autrichiens, ça fait sens de remplacer les Eurofighter, mais ça fait également sens pour les indonésiens d’en acheter.

    • GHOST dit :

      ZoSo@ Le F-16 toute version ne font pas le poids devant les Gripens.. Au Nord, la Norvege s´entraine souvent avec la Suède.. et les pilotes norvegiens ont depuis longtemps constatés que les performances du Gripen était largement superieures.
      Pour des raisons industrielles, l´Autriche peut pencher vers le Gripen.. surtout la version NG.. quand ce pays continue d´utiliser la vielle version de Saab pour l´entrainement de ses pilotes.

    • Desty dit :

      Le F16 ne fait pas la police du ciel, c’est le F15 qui fait ça. C’est la raison pour laquelle les Américains ont commencé à préparer une version modernisée du F15 après leur F16 Viper pour pouvoir épauler leur F35 (les F22 sont en sous-nombre).
      De nombreux pays ont déjà fait savoir qu’ils étaient intéressés pour acheter ce F15 modernisé à commencer par le Japon (qui a toujours été très conscient que le F35 ne fait pas la police du ciel).

    • haut de games dit :

      l’Eurofighter est multirôle sur le papier seulement ,c’est un intercepteur pur et pas autre chose

    • EBM dit :

      @ ZoSo « Le Gripen est certes bien moins chère à l’achat et à l’entretien » je pense là est le nœud du problème, le reste c’est un prétexte.

  4. ekiM dit :

    Même à 40 millions l’unité, les Eurofighter T1 sont-ils une bonne affaire ? Je n’en ai pas la moindre idée.

    De ce que j’avais compris, ils sont limités à des missions air-air. Mais je ne suis même pas sûr qu’ils soient à la hauteur de telles missions en 2020 face à un ennemi comme la Chine.

    • R2D2 dit :

      difficile de savoir tant que l’on ne sait pas ce qui est dans le package (formation, equipement, maintenance, armement, pieces de rechange). Par contre les T1 autrichiens ont eu leur lot de souci de fabrication donc c’est plutot ca qui devrait inquieter les nouveaux proprios.
      La Chine n’est pas à coté de l’Indonésie donc les T1 devront se fritter avec l’aéronavale chinoise (sans catapulte donc qui part avec un handicap) et les bombardiers. Ils ne se prendront pas des vagues massives d’avions chinois…

    • Wagdoox dit :

      On parle de l’autriche donc rien a voir avec la chine.
      40 millions pour un chasseur c’est vraiment pas cher mais ca depend du potentiel restant et surtout du cout de l’heure de vol sans parler de l’armement

      • Wagdoox dit :

        Pardon, pour l’indo c’est largement suffisant puisqu’il s’agira uniquement de lutter contre les su33 et equivalent

    • NRJ dit :

      @ekiM
      Les Eurofighter T1 Block 5 ont déjà été évolué vers le standard T2 par le passé. Donc il serait possible de changer certains éléments pour moderniser ses capacités. Et face aux adversaires, notamment chinois, dans les immensités du pacifique et de l’océan indien, il est nécessaire d’avoir un chasseur lourd et rapide (le Mach 1,4 en vitesse de croisière fait du bien…).

  5. Frédéric dit :

    L’Indonésie est tout de même aujourd’hui dans le top 10 des puissances manufacturières. Elle n’est pas a négligé. Mais côté aviation, son gvt fait pire que l’Inde. Il s’était engagé dans le programme sud-coréen de chasseur a payé 20 % des coûts mais n’a versé que 213 millions d’euros fin 2019. Compilation d’article fait par votre serviteur: https://www.nautiljon.com/breves/d%C3%A9but+de+l-assemblage+du+premier+prototype+d-avion+de+chasse+sud-cor%C3%A9en,13108.html

  6. AirTatoo dit :

    Le Typhoon Tranche 1 n’est pas compatible avec le Météor ni les dernières version de l’AIM 120 …c’est vraiment un intercepteur basic. Les chinois vont en faire une bouchée.

    Ca serait top des Rafale F3R ou Des F4 en Indonésie, avec un camouflage originale pour changer et plus approprié aux risques de confrontations dans la région.

    • R2D2 dit :

      Ajouter le support d’un nouveau missile ne devrait pas poser de problèmes (c’est l’emport des bombes sur son aile basse qui pose souci). Par contre cela restera de la petite série et les Indonésiens devront payer ce sur mesure.
      Et dans le cas d’un T1 en mode intercepteur pur on part quand même sur un radar qui n’est pas AESA :-/

      • Aymard de Ledonner dit :

        Le météor est une arme qui n’est pas vendue à n’importe qui, pour le moment uniquement avec des avions neufs il me semble. Mais les T1 seraient probablement basés aux natuna et peut-être customisés localement avec un appui extérieur, par exemple sud-coréen.

    • NRJ dit :

      @AirTatoo
      Des Rafales F3R et F4 seraient plus chers aussi… C’est peut-être plus rentable d’aller acheter au quart du prix la « peau » de l’avion, et de changer l’intérieur que d’acheter un nouvel avion.

  7. patex dit :

    Ces avions n’ont quasiment aucun intérêt. Ils ne répondent pas au cahier des charges de l’Indonésie. Revendons leurs les Mirage -9 des EAU et équipons ces derniers de Rafale…

  8. Silovinsky dit :

    La commande de 48 rafale est annulée
    ?

    • Desty dit :

      Déclaration d’intérêt resté sans suite, il n’y a pas eu de commande.
      La commande qui est annulée c’est celle des 11 Su35 Flankers russe.
      Vous avez lu l’article ?

    • Wagdoox dit :

      Elle n’a jamais vraiment eu lieu non plus

    • Durandal dit :

      Indonésie, pas inde…

    • Lucas dit :

      Elle n’a jamais existé. ce sont de vagues déclarations d’intérêt et la visite de leur ministre de la défense qui ont fait naître cette histoire. Mais rien de concret à ce jour.

  9. Piaf dit :

    Du bluff. Pour baisser le prix des F16.

  10. Aymard de Ledonner dit :

    Prétendre que l’eurofighter serait inférieur au Su27 et Su30, ça sent son relais pro russe.
    Les indonésiens ne sont pas mauvais pour sentir les bons coups. Ils avaient rachetté pour même pas la moitié de leur valeur des frégattes UK neuves refusées par Brunei.
    Par ailleurs ça montre le poids énorme de l’armée dans les achats indonésiens. Même le président n’arrive pas à imposer son choix face à Prabowo (qui est un ancien très haut gradé)

  11. Durandal dit :

    Entre les hollandais qui vendent leur Léo, les Autrichiens leurs avions, Trump avaient bien raison finalement…
    ou bien l’énorme plan machiavélique est en marche…….
    Les Russes rentrerons dans l’Europe comme un couteau chauffez a rouge dans une motte de beur……………………………………………………

  12. lxm dit :

    Les indonésiens peuvent vouloir étudier la technologie de l’eurofighter, après tout, ils sont partenaires avec la corée du sud dans le programme KF-X, et peuvent penser à de la rétro ingénierie pour préparer leur propre programme national.

    • EchoDelta dit :

      Pas sur que l’EF2000T1 soit une bonne base pour cela. Un avion déjà ancien dont les technologies n’était pas en avance à l’époque. C’est un peu comme études un Rafale F1 ou un 2000-C/RDM.

  13. Marenostrum dit :

    Devant la recrudescence des affaires militaires en Mer de Chine et en Asie en général l’Indonésie finira par pencher pour le Rafale avec une contrepartie industrielle sur son territoire. Dassault sait faire et l’oiseau à fait ses preuves à multiples reprises, notamment à Al Watiya dernièrement…

  14. LEONARD dit :

    Expiration du contrat de service Airbus au Printemps 2022.
    Il reste 1 an et demi pour obtenir l’accord des 4 pays partenaires d’Airbus et Airbus lui-même, et donc résoudre le litige entre l’Etat autrichien et Airbus.
    Quant aux indonésiens, F16, Su 30, Su 27, participation au KFX, Typhoon en surplus, je ne vois pas l’intérêt.

    • GHOST dit :

      L´intérèt est toujours le transfert des technologies et le offset.. L´Indonesie a des ambitions technologiques et mise sur les technologies militaires occidentales plus « fiables »..