!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

L’US Air Force a confié une étude à Hermeus pour un concept d’avion hypersonique

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

39 contributions

    • Hermes dit :

      Le NGF et le Tempest ont été « vendu » pour être des 6e générations pour répondre à la propagande LM.
      .
      Mais comme l’article le souligne, c’est un peu plus compliqué que ça.

    • PK dit :

      Faudrait déjà que le 5e vole 😉

    • nexterience dit :

      Article confus qui explique les générations pour conclure que ça ne veut rien dire.
      Si le rafale F5 aura déjà des Remote carrier, qu’apportera en plus le ngf? Le mach 5?

      • Wagdoox dit :

        Ca n’a rien de confus, les histoires de generations se tiennent sur un plan intellectuel mais pas operationnel. On a deja vu des avions de 2gen descendre des avions de 3eme.
        Le mirage 2000 9 avait beaucoup d’arguments du rafale c’est pas pour autant qu’on est resté au mirage 2000. Le ngf aura une autonomie bien superieur, un ser largement plus faible et un systeme actif de furtivite multistatique. Des armes a energies … Et une grosse partie de tout ca ira sur la derniere version du rafale.

      • Fred dit :

        @ nexterience
        Le NGF sera bien plus gros que le Rafale*, entre autre pour pouvoir porter des armes hypersoniques, nécessairement plus imposantes que les missiles actuels.

        * Cette question a été posée pour le futur PA, dont la taille devra être en rapport avec celle du NGF, soit presque le double du CDG.

  1. ZoSo dit :

    Les projets d’avion fusée qui réduirait drastiquement le temps de trajet sur de longue distance ça ne manque pas, notamment Starship de SpaceX pour le plus connu qui prédisait un premier vol en 2020.
    Mais en attendant on en a toujours pas vu l’ombre d’un de ces avion fusée…

    • Hermes dit :

      Le starship n’a rien d’un avion fusée, c’est une fusée, un lanceur, un véhicule habité.
      .
      Quand a son ombre, on la voit régulièrement en développement, même si on est loin du système final:
      https://youtu.be/NabfBi8Ey8Q?t=107
      .
      Les avions « fusées », y’en a pas eu tellement des masses non, du supersonique oui, mais le transport hypersonique/Spatial(Starship), pas vraiment non.
      Tout au plus les projets de SSTO comme le Skylon, mais dont l’application est totalement différente du transport de passager pour le moment.

      • ZoSo dit :

        Vous avez raison je pensais que le projet de l’US Air Force était de faire du vol suborbital, qui me parait bien plus prometteur que du vol hypersonique ou supersonique. Du côté suborbital en faisant quelques recherche on a quand même pas mal de projet entre SpaceX avec son starship, Virgin Galactic, EADS Astrium (qui a disparu…), un projet de l’agence allemande et d’autres. Bien sûr beaucoup n’ont pas dépassé la phase de concept mais on en entend parler quand même depuis un moment sans avoir vu grand chose de concret pour l’instant.

  2. Arnaud dit :

    Etonnant. Le X-15 atteignait déjà Mach dans les années 60

    • Hermes dit :

      Y’a une différence entre atteindre une vitesse X avec un avion expérimental monoplace qui se « contente » d’un boost sur quelques km, et se maintenir/guider à cette vitesse, le tout dans l’atmosphère, en ayant des performances raisonnable (cargo/rayon).

    • Wagdoox dit :

      Un moteur fusee n’a rien a avoir avec un reacteur respirant, l’autonomie est incomparable.
      Le premier reacteur a atteindre mach 5 etait fr en 1962 sur 200km

  3. Frédéric dit :

    Des décennies de retard sur les prévisions des années 80 encore une fois. Quelqu’un se souvient du projet National Aero-Space Plane annoncé par Reagan qui a conduit au Rockwell X-30 ?
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Rockwell_X-30

    • Hermes dit :

      Ce n’est qu’un parmis d’autres, on peut citer également le Skylon, dont le moteur est toujours en développement et est un des plus avancé (si ce n’est le plus avancé).

      • Euclide dit :

        Une question pour vous Hermes
        A l’exception du réacteur Olymus du Concorde pensez- vous que ‘l’on puisse réaliser des réacteurs à cycles variables pas très gourmand en kéro ?
        Que ce soit pour l’aviation commerciale ou militaire.

        • Hermes dit :

          Je suis un curieux qui se renseigne, mais je ne saurais m’avancer sur ce genre de question, trop de méconnaissance du sujet pour que mon avis soit intéressant.
          .
          Je sais juste qu’il y en a qui essaient, mais la communication sur le sujet est assez parcellaire.

  4. Doney dit :

    “Visiblement en retard par rapport à la Russie et à la Chine dans la mise au point d’armes”,
    Plein de petits gaulois en Chine en ce moment pour copier cet avion hypersonique.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Plein de petits gaulois en Chine en ce moment pour copier cet avion hypersonique. » Ne nous collez pas votre tare rédhibitoire à savoir le copiage! Et avant de faire voler un hypothétique avion hypersonique commencez par faire voler votre premier « liner »! Et commencez surtout à essayer de maîtriser la technologie des turboréacteurs!

  5. basstemp dit :

    Franchement, a quoi ça va servir ? C’est du pognon dépensé pour rien car le marché sera minuscule ! Sachant qu’on sait en Europe, Airbus s’est lui aussi lancé sur un projet similaire il y a quelques années (d’ailleurs aucune news dessus …)

    Alors que le marché aurait je pense surtout besoin que les constructeurs proposent enfin a nouveau des supersoniques de l’ordre de mach 1,4 a mach 2 (voir un peu + si techniquement viable et rentable ?)

    Et a ce niveau, il existe un déni assez fort chez Dassault par exemple, qui déclare a chaque fois que la question leur ait posé, que selon eux, il n’y aurait aucun signaux disant que le marché nécessiterait le retour de supersoniques dans le marché du Jet et du moyen courrier lourd (comme fut le Concorde)

    La ou en réalité, il suffirait juste qu’un appareil montre le bout du nez sur le marché pour que les utilisateurs se pressent dessus car nombreux sont les PDG et représentant d’entreprises qui aimeraient pouvoir disposer de la possibilité de visiter un client a 5000 km et être revenu dans la journée sur la base d’un appareil supersonique !

    Sachant qu’en + un tel appareil serait forcément beaucoup + économe en carburant que ne le fut le Concorde qui lui est l’éternel mauvais exemple avec sa consommation et sa pollution généré certes dans les choux aujourd’hui, mais qui est je pense un argument fondamentalement injustifié aujourd’hui ! Les constructeurs sont aujourd’hui parfaitement capable de réaliser un supersonique économe et propre ! Je pense que le vrai problème c’est que les constructeurs ne veulent juste pas être « pionnier » de peur d’avoir investit du pognon pour rien, mais c’est irrationnel

    • ZoSo dit :

      Les PDG étaient déjà là à l’époque du Concorde et pour autant le projet n’était pas viable économiquement et a été un gouffre financier pour Air France.
      Tant qu’il n’y aura pas de révolution technologique au niveau des moteurs amenant une réduction importante de la consommation de carburant, ce genre d’appareil restera inexploitable commercialement.

      • basstemp dit :

        Et vous, vous allez me dire que depuis le Concorde appareil développé dans les années 60-70, les moteurs n’ont pas évolué et consomment toujours autant ?

        Ah bon ? Eh le rafale juste par exemple lui, qui est un fighter consommant bien moins que ses prédécesseurs d’ou sa forte capacité a pouvoir disposer d’un large RA … Bref …

      • basstemp dit :

        Oui mais voila, la vous me parlez du Concorde qui était je pense surdimensionné par rapport au besoin ! Le marché a besoin de supersoniques mais sur un format de type Jet 20-30 places maxi et ainsi seront infiniment moins gourmand

    • Fred dit :

      @ basstemp

      Depuis le Concorde, la mécanique physique n’a pas bougée d’un iota, cette réactionnaire scélérate : plus on va vite et plus l’atmosphère s’oppose à l’avancée d’un mobile, qui doit dépenser d’autant plus d’énergie pour la défaire.

      Pour aller au-delà du frein atmosphérique, il faut un moteur-fusée, pas économique en carburant et comburant onéreux.

      • basstemp dit :

        Non, déja d’un on parle de se déplacer entre mach 1,4 & mach 2 la , donc déja avec ton moteur fusée tu te calme hein et je suis désolé mais non : La plupart des moteurs a réaction pour fighters supersoniques ont pas mal progressé ces dernières décennies pour avoir des consommations + raisonnables et ce même en super-croisière ou évidemment ils consommeront toujours + qu’en subsonique mais c’est pas comme si aucun progrès n’avait été réalisé …

        Si on refesait aujourd’hui un équivalent de Concorde, on aurait probablement un appareil consommant facile 30% de moins que l’ancien … Avec des performances très similaires

        Après il y a le problème de la diffusion des technos moteurs car il est vrai que cela impliquerait des architectures moteurs très proches des moteurs supersoniques actuels : N’importe qui pourrait alors en récupérer bien des données en se contentant de soulever un capot dans un hangar civil , peut être que le véritable problème est la

      • PK dit :

        On peut aussi voler plus haut, là où l’atmosphère est… moins dense.

        On peut aussi utiliser des stato-réacteurs, sans injonction de kero pour brûler de la PC… Bref, il y a des solutions.

  6. Jack2 dit :

    Tous ces projets pour transporter rapidement des passagers vont se heurter au réchauffement climatique et se feront rejeter en utilisation commerciale.
    Seule une utilisation militaire est acceptable.

    • Wagdoox dit :

      C’est justement faux car les altitudes sont pas du tout les memes, l’impacte sur l’environnement sera moindre pareil pour les carburants.

      • Jack2 dit :

        La consommation à ces vitesses et même à très haute altitude n’est pas comparable à celle en dessous de mach 1.
        Sans compter tout ce qu’il faut dépenser pour maintenir la structure à température.

  7. Raymond75 dit :

    L’avion hypersonique pour faire des bombardements hyper destructeurs : c’est de cela que l’humanité a besoin !!!

  8. aleksandar dit :

    Et on l’appellera F-36

  9. Jean-Michel dit :

    Le futur jet supersonique de 9 à 19 places de l’US Air Force volant à Mach 3 ressemble comme 2 gouttes d’eau au futur jet annoncé par Virgin Galactic et réalisé en collaboration avec la NASA mais qui doit être équipé de moteurs Rolls Royce.
    La version US aura-t’elle des moteurs américains et non britanniques ?
    https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/avion-virgin-galactic-prepare-avion-supersonique-plus-rapide-concorde-82316/