Pour la seconde fois en quelques jours, les Rafale français frappent une position de Daesh en Irak

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

23 contributions

  1. Fralipolipi dit :

    Si les Rafale ne sont pas assez discrets pour du tir de GBU, et doivent alors tirer de l’AASM de plus loin pour palier à cela,
    alors cela voudrait dire qu’il est bien dommage que nous n’ayons pas quelques Reaper aussi à H5 (en plus de ceux de Niamey).
    Car un Reaper + GBU est forcément plus discret qu’un Rafale (visuellement et acoustiquement) … il aurait aussi un playtime plus long sur zone (pas inutile pour l’observation et la recherche de cibles d’opportunités) … et son emploi serait également moins onéreux.
    .
    Bref, pour ce terrain là (Syrie-Irak), il est dommage que l’on ne puisse pas bénéficier aussi de la même complémentarité « Reaper+Pointu » qu’à Niamey.
    .
    Cela permettrait peut-être aussi de mettre en oeuvre un peu moins de Rafale depuis H5.
    .
    D’ailleurs, qqun sait-il combien de rafale sont basés sur H5 en ce moment ? 6 ? 4 ?
    (sachant qu’il y a aussi ceux des EAU).

    • vrai_chasseur dit :

      @fra
      A H5 il y a 4 Rafale en permanence, un transall Gabriel et un ATL2. Jusqu’à fin 2019 2 des 4 Rafale étaient des B (biplace).
      H5 est très bien placée pour le syrak. Pour 3 heures de ‘playtime’ sur théâtre, un rafale décollant de H5 doit faire en tout 4h30 de mission. S’il vient de la BA104 EAU, pour les mêmes 3 h de playtime sa mission durera en tout 7h30.
      Par ailleurs c’est une grosse plaque tournante logistique : il y a 2 vols A400m par semaine.

  2. eff dit :

    AASM, cout unitaire : +350’000 euros.

    • PeterR dit :

      Vos sources ??
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Armement_air-sol_modulaire
      => 167k€, sans précision de la version.
      Je doute qu’on ait le vrai prix du joujoux. Ces données doivent être relativement confidentielles. De plus vu le nb utilisé ces derniers temps les coûts doivent baisser

      • tchac dit :

        Oui oui, il me semble que le coût est beaucoup moins élevé désormais, en dessous de 100 000€ je crois mais je ne me souviens plus de la source…

    • Jolindien dit :

      Et alors?

    • honneur dit :

      Et donc ? C’est trop cher pour votre porte-monnaie…? Désolé… Mais ce débat a eu lieu mainte et mainte fois sur ce blog concernant le coût des opérations… Une guerre coûte chère… Et j’avoue que je n’ai aucun état d’âme à ce que mes impôts financent une partie de l’effort de guerre de la France contre l’obscurantisme. Je préfère cela que d’avoir un jour à défendre ma famille et ma maison avec ma b… et mon couteau contre les lislamistes…

      • Vinz dit :

        C’est bien, vous avez bien retenu votre leçon, vous pouvez continuer à payer des impôts.

      • M´enfin ! dit :

        honneur@
        Bizarre, j´ai pourtant la nette impression que la France en fait plus à l´ exterieur de ses frontières que
        dans son pré carré en ce qui concerne l´islamisme !
        Me trompe-je ?

        • honneur dit :

          relisez ce que j’ai ecris… je dis pas forcément l’inverse de vous… idéalement, il faudrait gérer les 2 aspects en parallèle… mais la volonté politique intérieure manque… mais sans l’éradication de daesh… où serions nous d’après vous ?

    • Carin dit :

      @eff
      Il est évident que ce produit n’est pas cadeau… mais d’un autre côté, fermer l’entrée d’une grotte en 1 passe et avec 1 bombe, ça marque plus les esprits des survivants..
      ( ceux qui étaient dehors), que larguer plusieurs bombes lisses qui ont peu de chance de faire mouche.

    • Pravda dit :

      C’est la réflexion que je me faisais aussi.
      Maintenant quel est le coût d’un attentat chez nous ou le coût d’une année de prison multiplié par x djihadistes ?
      Au moins ça fait de l’entraînement, du combat proven…

    • Fralipolipi dit :

      @eff
      A votre avis, combien coûte le déploiement de 4 Rafale et de toute l’infrastructure de H5 sur l’année entière ?
      Si vous vous arrêtez au simple prix d’achat de l’AASM, votre raisonnement démarre mal.
      En fait, le coût de l’AASM, c’est peanuts en rapport avec le coût d’ensemble.
      Et comme le coût de l’ensemble n’est justifié que pour permettre à la France de tirer nos bombes selon notre propre analyse et notre propre bon vouloir,
      alors, après avoir assumé 99% des frais par ailleurs, s’interdire de tirer un AASM parceque cela coûte 167.000€/pcs (ou un peu plus),
      c’est comme s’acheter un Ferrari, la beau garage qui va avec, … et s’interdire de rouler parceque 1 litre d’essence c’est trop cher …
      Bref, vous devriez plutôt regarder les choses différemment.

  3. Ltikf dit :

    Comment fait-on pour s’assurer à 60 km avec ce genre de munition autonome qu’on a bien atteint et détruit la cible ? Sinon c’est un communiqué de presse à 350 kEur…

    • dolgan dit :

      Ben on envoie quelqu’un vérifier en l’air ou au sol. Une bonne partie de l’aviation, ce sont ces vols pour vérifier l’efficacité des frappes.

    • Obelix38 dit :

      « On » se rapproche !
      Une fois que l’effet de surprise recherché est atteint, rien n’empêche d’aller voir de plus près . . .

  4. Carin dit :

    C’est bien, nous tenons parole auprès des Irakiens… mais ces derniers n’ont’ils pas reçu des F16 dernièrement?? A moins que les pilotes ne soient aux states en formation… où sont ces F16, et quel est leur rôle?

    • Fralipolipi dit :

      On n’est jamais mieux servi que par soi-même.

    • Pascal (l'autre) dit :

      C’est bien, nous tenons parole auprès des Irakiens… mais ces derniers n’ont’ils pas reçu des F16 dernièrement?? A moins que les pilotes ne soient aux states en formation… où sont ces F16, et quel est leur rôle? »
      Les F-16C/D Block52 irakiens (IQ) disposent du radar Raytheon AN/APG-68 (V)9 à antenne mécanique. L’armement comprend les missiles air-air AIM-9L/M-8/9 et AIM-7M-F1/H «Sparrow», missile air-sol AGM-65D/G/H/K Maverick, ainsi que des bombes à guidage laser de types : GBU-10 «Paveway II», GBU-24 «Paveway III» ainsi que des Mk 82 et 84. La nacelle sélectionnée est l’AN/AAQ-28 «Litening» (de première génération) et la nacelle de reconnaissance F-9120 (AARS). Les F-16 irakien disposeront du système de guerre électronique AN/ALQ-211 « ACES » couplé au lance-leurres AN/ALE-47. La motorisation choisie concerne le Pratt & Whitney F100PW-229. On notera au passage que les équipements (radar et des missiles) qui frôlent l’obsolescence à la mise en service. Pour les missiles I.R. il s’agit d’anciennes versions de même pour ceux à guidage E.M. Le Sparrow a de l’âge est n’a pas grand chose à voir avec l’A.M.R.A.M.M. D’ailleurs les AIM 120 n’ont pas été fourni par les U.S. Et vu l’ambiance plutôt « tiède » avec les autorités irakiennes suite à l’élimination du général iranien Qassem Soleimani les Américains ont décidé de « geler » les dernières livraisons de F16. Combien volent aujourd’hui? Probablement pas beaucoup car il ne serait pas étonnant que Washington ait décidé de mettre en « stand by » la livraison des pièces de rechanges et de ne probablement plus assurer la maintenance « lourde ».

  5. Nenel dit :

    @eff,
    Lorsque l’on ne sait pas, on ferme sa put… de gueu..
    Les AASM les plus chères ont un prix inférieur à 150 000 €, et les derniers modèles commandés sont à moins de 100 000.
    Ce n’est pas donné certes mais loin de vos +350 000….

    • Pravda dit :

      167000 € hors frais de développement d’après le Sénat en 2016. Ajoutez l’heure de vol du/des Rafale (~40k/h par avion) on est pas à 350k juste pour le tir, mais peut-être pas loin pour la mission.
      Maintenant il faut relativiser, un djihadiste qui prend 10 ans réels en France nous coûte la même chose, il rien ne l’empêchera de recommencer à sa sortie.