Ces derniers jours, Barkhane a « neutralisé » au moins une quarantaine de jihadistes au Sahel

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

90 contributions

  1. mich dit :

    Indispensable  » REAPER  » ! dur rappel pour nos armées et particulièrement celle dites de l’ air ,peut être la plus grosse erreur de ces 30 dernières années , les budgets aléatoires ou la sortie de la guerre froide n ‘explique pas tout ,bel exemple et pas unique dans l’ histoire de virage raté ,mais rafale ,tigre ,leclerc ,porte avion ou promesse de frégate à la chaine ont tout focalisé alors que la dissuasion restait notre pivot de défense .

    • Vroom dit :

      Le drone armé ne remplace pas les chasseurs, il ne fait que compléter, les GBU12 ne permettent pas un tir tout temps. Dixit un LEGAD, il ne permet pas non plus une graduation de la force, pas de SOP ou de SOF avec un drone.
      Pour l’année 2020, les tirs Reaper ne représentent que 25% des frappes sur Barkhane.
      Que ce matériel soit américain, je n’en ai que faire, tant que ça marche. Et c’est un matériel bien éprouvé. Les américaisn ont su le mettre au point, investir pour le perfectionner. Alors qu’en France, j’aurais bien vu les décideurs mégoter sur la qualité, ça nous aurait couté cher, pour peu de vecteurs, et certainement moins aboutis. Rien que le changement de doctrine en passant du non armé à armé aurait été une galère, alors que là, en moins d’un an, décidé, bombe lâchée !
      Ceci dit, c’est peut-être ça votre « virage raté » ! 😉

      • mich dit :

        Bonjour , franchement je m ‘attendais à un peu mieux de vous , vous croyez que je ne le sais pas qu ‘un drone armé ne remplace pas un chasseur ,vous m ‘étonnez là ! je les connais plutôt bien vous savez ,ce n ‘est pas le sujet. 2020 ,25% des frappes et vous semblez dire seulement ! pour une capacité qui a moins de 6 mois et un nombre de vecteur restreint ,un peu limité votre vison de ce changement qui va se couplé surement avec des munitions de plus en plus intelligentes , la GBU12 c ‘est plus tout nouveau.L ‘histoire d ‘ un virage raté ,c ‘est surtout par rapport à la genèse de ce type de système ou il n ‘y avait aucune raison que nous ne puissions faire aussi bien que les Israéliens par exemple ,qui ont bien montré le chemin depuis le Liban ,mais certains ont défendus bec et ongle leurs ligne de nouveau chasseur ,peut être que si Dassault avait fabriqué ce type d ‘engin ? donc oui ,c ‘est un exemple de virage majeur raté ,mais il faut avoir un peu connaissance de nos choix d’armement dans les années 80-90 pour le savoir ,par contre il ne s’agit pas de réécrire l ‘histoire non plus et je ne vais pas faire comme ceux qui compare la crise du covid à la bataille de France.En tout cas vous m ‘avez fait bien sourire avec votre « en moins d’un an, décidé, bombe lâchée ! » , general atomics serait fier de vous , c ‘est un peu plus complexe que ça quand même ,mais bon ,maintenant on va voir la monté en puissance à Cognac ,grand défi et peut être de bonne opportunité aussi , deux jeunes que je connais y sont parti l ‘année dernière ,je me serai peut être posé la question à leurs age ,même si j ‘aime bien les parkings parfumés aux odeurs de kero ( c ‘est pas mon coté le plus écolo).

      • Nauatg dit :

        Il n y a que des barrières psy… Les drones pourraient tout faire

    • Clavier dit :

      C’est sûr que le djihadiste sur sa mobylette avec sa kalash en bandouillère craint par dessus tout la frappe nucléaire par un missile ballistique mirvé

  2. Royaliste dit :

    « Neutralisé ». Encore de la novlangue politicienne pour ne pas dire « tuer ». Certains ont vraiment un problème relationnel avec l’au-delà. Un manque de Foi sans doute. Faudrait aussi penser à envoyer un télégramme à l’état islamique pour les prévenir que depuis 1905 et la séparation de l’Église et de l’État, nos militaires ne sont pas plus des Croisés. Ils ne se battent plus pour Dieu. Ce sont juste des mercenaires.

    Mal nommer les choses c’est ajouter du malheur au monde.

    • Bangkapi dit :

      Mon cher sang bleu les mercenaires te pissent à la r….

      Et sache que le terme neutraliser est utiliser depuis bien longtemps dans l’armée, mais si tu avais fait un peu d’instruction sérieuse , tu l’aurais appris.

      Quand à se battre pour dieu le roi et la foi, la pluspart des soldats s’en tapent le coquillard.

    • Bangkapi dit :

      J’en remets une couche. Qu’étaient les soldats qui servaient les poudrés-perruqués que vous semblez bien aimer, sinon des mercenaires ?
      Et le pape ses soldats c’est quoi ?
      Et comme j’ai connu pas mal d’officiers à particule dans ma carrière, je crois qu’il préfèrent servir la République, la au moins les meilleurs accéderons aux plus hauts postes. Pas comme du temps de votre roi ou il suffisait d’avoir un titre et du fric pour cela.
      Et je ne suis pas sur que les descendants des parfumés de la cour aient envient un jour de diriger la France. C’est déjà pas mal le bordel, autant ne pas en rajouter.

      • Royaliste dit :

        @ Bangkapi

        Il y a des militaires (y compris des gendarmes) qui se posent la questions du pourquoi ils ont de moins en moins de soutient de la part des civils et pourquoi ils sont de moins en moins respectés. Moi, je vous donne une partie de l’explication mais ça ne vous plaît pas, ne vous attendez donc pas à ce que la situation s’améliore.

        Les militaires ont une haute opinion d’eux même. Ils pensent qu’ils sont investis d’une « noble mission de protection ». Mais quand vous regardez l’état de la France aujourd’hui, vous vous demandez ils protègent quoi ?
        C’est le bordel général, il y a des « homicides » réguliers et on vient te racketter 135€ parce que tu t’es éloigné de plus de 100 km de ton domicile. Vous allez me répondre que ça, ça relève du politique et de la justice mais comme les deux sont vérolés et protégés par les militaires, ben les gens en ont ras le bol des types en uniformes. Et pour ceux qui sont en OPEX, ils sont vu comme des fouteurs de merde. Colin Powell a sorti une fiole de pisse comme justificatif, Sadam Hussein a été accusé de posséder des armes de destructions massives (que finalement il n’avait pas), Bachar El Assad est un méchant dictateur, bla, bla, bla. De plus en plus de gens ont compris que se sont les armées occidentales qui foutent la merde dans le monde sous couvert des droits de l’homme et autre pseudo-crise humanitaire.

        « Du temps du roi, il fallait avoir un titre et du fric ». Et du temps de la république il faut entrer en franc-maçonnerie pour gravir les échelons, même François Hollande l’a dit un jour donc ne venez pas me dire que vous au Sahel, vous défendez la démocratie Française à distance. Si vous n’avez aucune autre valeur morale que l’argent, alors, oui, vous êtes des mercenaires mais « en même temps », ça ne vous plaît pas qu’on le formule aussi clairement, ça s’appelle de l’hypocrisie.

        Les civils n’ont pas vocation à connaître tout le jargon militaire. Et nous, la Grande Muette ne nous parle jamais directement. Ça passe toujours par le prisme déformant du politique ou du médiatique donc une « neutralisation » n’a pas la même « saveur ». On sent qu’il faut nous cacher les morts, comme si c’était quelque chose de honteux.

        Enfin bref, j’marrête là. Si ça vous intéresse de renouer le dialogue armée-peuple, il va falloir passer outre les politiciens. Nous on a essayer, on a pas réussi.

        • Le Breton dit :

          « « Du temps du roi, il fallait avoir un titre et du fric ». Et du temps de la république il faut entrer en franc-maçonnerie pour gravir les échelons »

          Il n’a jamais dit ça (et je ne suis pas socialiste) puis dans la politique française aujourd’hui, il faut davantage se ranger dans telle ou telle couleur politique en fonction de l’époque pour être repérer plus qu’en intégrant une obédience, maçonnique ou pas d’ailleurs.

    • Polymères dit :

      « Neutralisé » est bien un terme militaire et non politicien.
      Car pour défaire un ennemi, dans une guerre, on ne fait pas que de le tuer. Sa reddition au combat, sa désertion, cela fait et à toujours fait partie de la victoire dans une bataille.
      Oui on neutralise un ennemi, on le met « hors de combat », car le combat c’est comme un « jeu », il y a les participants et ceux qui ne participent plus ou pas, le but des participants et de pousser les autres à ne plus y participer, soit en les tuant, soit en les forçant à se rendre ou à se retirer afin qu’ils perdent. Ainsi on gagne le jeu (guerre), parti après parti (positions après positions).
      On ne gagne pas une guerre uniquement en tuant tous ceux d’en face, comprenez le, sinon vous ne comprendrez jamais la guerre et son aboutissement.

      C’est bien vous et d’autres qui avez du mal avec le mot « neutralisé », on a l’impression que vous dormez mal tant qu’on ne dit pas « tuer », que vous devez sans arrêt le rappeler et vous en offusquer. Ce n’est pas vous qui combattez l’ennemi, ce n’est pas à vous que l’on doit rendre compte de la nature des neutralisations adverses, ni à vous qu’on va livrer les prisonniers ou les blessés.
      Vous vous écharpez pour des subtilités insignifiantes.

    • mich dit :

      Bonjour , vous dites « Ce sont juste des mercenaires » et aussi « Mal nommer les choses c’est ajouter du malheur au monde » , curieux mélange des phrases ,pourtant mal nommer les choses c ‘est un peu votre fond de commerce .En tout cas mercenaire c ‘est vrai que cela à un sens ……surtout dans nos anciennes armées royales !

    • Ancien du Sahel dit :

      Nos militaires ne sont plus des Croisés mais la séparation de l’Eglise et de l’Etat n’est pas tellement évidente alors que nos véhicules du SSA continuent de porter une énorme croix rouge et que l’ONG « Croix Rouge » suit toujours nos militaires de très près (en 4×4 climatisés et seulement quand ça n’est pas trop dangereux) pour proposer des soins aux populations et contrôler que nos soldats se comportent correctement.

      • PLN dit :

        Les croix rouges medicales ne sont que la représentation inverse du drapeau suisse en l’honneur des fondateur de cette croix rouge ci de nationalité suisse. Il n’y a rien de «  croisé «  la dedans. Mais les pays arabes y ont vu que la représentation de la chrétienté..d’ailleurs ils ont fait le croissant rouge qui lui a une représentation religieuse !!.et nous les occidentaux’ pendant la première guerre du golf nous avons mis notre petit doigt sur la couture et Acquiescé en masquant ce symbole.A l’exception des americains je crois. Depuis beaucoup de gens prennent nos croix rouges pour un signe religieux .la preuve’….

        • Carin dit :

          @PLN
          Vous avez raison.. sauf que c’est La Croix rouge qui a créé le croissant rouge..(même maison mère), et très précisément pour les raisons que vous avez écrites.

          • Pln dit :

            Oui j’avais oublié de preciser. Une concession de l’organisation à des principes religieux.une concession toujours,comme l’occident sait bien faire

        • Robert dit :

          PLN,
          Les pays arabes qui se réislamisent ou sont islamistes, dans l’Irak ou la Syrie laïques, au sens arabe, la crois ne posait aucun problème.
          Et je suis toujours étonné de cette apparent souci de neutralité qui ressemble plutôt à de la honte de nos origines et de notre identité.
          Peut-on se faire respecter si nous avons honte de ce que nous sommes?
          Les musulmans que je rencontre, même s’ils peuvent être sensibles aux empiétements islamistes, méprisent ceux qui se méprisent. Jamais la croix de mon chapelet ne m’a valu de réactions désobligeantes de la part de musulmans, seulement de l’agacement de la part d’occidentaux masochistes.
          A l’époque ou Dunant fonda la Croix Rouge, l’Europe était encore chrétienne. Elle le reste par son identité. On peut mettre sur les ambulances militaires un autre instrument de torture qui ne signifie pas le salut, mais la régénération purificatrice républicaine. Je suis sûr qu’il parlerait à beaucoup par son symbole.
          Cet instrument s’appelle la guillotine et on lui donne comme surnom le rasoir républicain.
          Ou un plug anal, qui symbolise notre façon particulière de mépriser ce que nous sommes et d’où nous venons.

      • Franz dit :

        C’est peut-ête parce qu’il y a des valeurs dont les origines ne sont pas solubles dans le matérialisme athée.

        • Robert dit :

          Ben, oui, et universelles.
          D’ailleurs la mesquinerie républicaine actuelle à l’encontre des religions est révélatrice.

      • Ricko dit :

        La croix rouge reprend les couleurs inversées du drapeau Suisse. C’est Henry Dunant, qui était Suisse, qui créa la croix rouge. Donc la croix rouge n’a pas plus a voir avec Dieu que la Savoie ( dont le drapeau est aussi une croix blanche sur fond rouge) avec le Vatican…

        • Vinz dit :

          « La croix rouge reprend les couleurs inversées du drapeau Suisse. »
          .
          A partir du moment où vous choisissez pour emblème une croix dite grecque, vous assumez certaines choses. Et il est à peu près certain qu’ils ne veulent pas juste montrer au monde entier qu’ils sont les rois du montage/démontage de la roue de bagnole.

          • Pln dit :

            L’emblème Suisse correspond à un signe de reconnaissance que les helvetes avaient arboré lors d’une bataille fondatrice de la confédération suisse au moyen age. Pas un emblème religieux

      • Robert dit :

        Ancien,
        Les pharmacies portent aussi une croix verte.
        Après Solferino quand le médecin protestant Henri Dunant a voulu construire une structure médicale pour sauver les blessés, il a pris ce qui était le plus reconnaissable au monde, une croix, qui signifie le salut.
        Depuis des siècles, les hospices étaient dirigés par l’Eglise catholique et y accueillaient tout le monde et cela ne posait de problème à personne.
        La charité vue par les « croisés » c’est aider tout le monde sans exception y compris en terre d’islam ceux qui nous persécutent ailleurs ou à d’autres moments. Quand l’islam aide essentiellement les musulmans et ne va pas proposer à des pays chrétiens pauvres une aide gratuite sans arrière pensée prosélyte ou politique.
        Croire que c’est pour autant une confusion de l’Etat et de l’Eglise est une grossière erreur. D’abord parce que la Croix Rouge était protestante en 1905 et, comme les juifs, les protestants ont bénéficié de la loi de séparation qui ne s’en prenait qu’à l’Eglise catholique. Tous les ordres religieux se sont vus chassés de France ou sommés de prendre un habit laïc par la république. Que ce soient les contemplatifs, enseignants, hospitaliers. Après avoir volé les biens de l’Eglise ou les avoir mis sous direction de l’Etat. La république voulait toute la place pour éduquer les enfants à la place de la famille, et chasser l’idée de Dieu du coeur des enfants, quand l’Eglise se contentait de les instruire, soignait les malades sans se préoccuper de leur âme, demandez aux missionnaires de la charité présents partout dans le monde, quand à la prière la république se veut une religion et n’accepte pas de concurrence.
        Pourtant, quand la guerre est arrivé, tous les religieux réfugiés à l’étranger sont venus défendre la France sans se poser de questions et ils ont fait leur devoir alors même que le régime les avait persécutés et volés.
        La Croix Rouge n’a jamais été une unité médicale militaire mais une ONG et elle a vocation à soigner tout le monde. Si elle a pervertie sa mission, il faut s’adresser à cette ong et pas à la croix qu’ils gardent de leur origine, parce que leurs convictions chrétiennes sont aujourd’hui largement édulcorées pour rester poli. L’ordre de Malte est catholique et intransigeant sur ses valeurs. La Croix Rouge va même, malgré ses origines protestantes donc chrétiennes, ôter sa croix pour mettre un croissant en terre d’islam. Vous imaginez une association musulmane équivalente ôter son croissant pour une croix en terre d’origine chrétienne?
        Vous voulez qu’on supprime tout signe pouvant choquer nos concitoyens ou amis musulmans ou toute référence à un symbole chrétien universel qui représente l’aide et le salut, y compris terrestre ?
        Supprimons aussi les aumôneries catholiques quand les militaires musulmans semblent manifester un retour vers la foi.
        Récemment encore, au Pakistan, la situation de détresse de beaucoup de familles avec le confinement a vu exploser la demande d’aide alimentaire. Parmi elles, de nombreux chrétiens, minorité persécutée de façon ininterrompue. Pour pouvoir obtenir une aide alimentaire, il était demandé aux chrétiens de se convertir à l’islam.
        En Egypte, autre pays musulman, les chrétiens, minorité soumise à des vexations depuis des siècles alors qu’ils sont présents depuis l’antiquité sur cette terre, représentent environ 10% de la population et 90% des structures caritatives auprès des plus pauvres sans leur demander quand il s’agît de musulmans de se convertir au christianisme.
        Oui, la croix reste un symbole de salut et d’amour et partout ou elle éclaire par sa présence, les gens le savent, même si on essaie de leur faire croire qu’elle signifie mort et persécution.
        Et rappelez vous que quand les croisés allaient libérer l’accès aux lieux saints, c’était en réaction de protection des chrétiens persécutés par l’islam. S’il y a eu des crimes et des abus, la vocation première des croisades était de permettre aux pèlerins de circuler en sécurité.
        http://www.fides.org/fr/news/67847-ASIE_PAKISTAN_Aides_alimentaires_en_echange_de_la_conversion_a_l_islam_une_violence_a_l_encontre_des_pauvres_en_ce_temps_de_pandemie
        https://www.youtube.com/watch?v=11mJT8tPPNc
        https://www.caritas.org/ou-nous-trouver/moyen-orient-et-afrique-du-nord-mona/egypte/?lang=fr

    • jyb dit :

      neutraliser : tuer blesser capturer

    • jean-louis marchand dit :

      Il ne faut pas être plus royaliste que le roi:
      – Les adversaires entretiennent la confusion entre militaires occidentaux modernes et moyenâgeux parce que cela conforte leurs discours mobilisateurs chez certains musulmans, seriez-vous dupe?
      – Il y a des différences fondamentales entre un soldat professionnel et un mercenaire (entre autres, les responsabilités individuelle et pénale, ou la motivation). Mais je vous soupçonne d’entretenir volontairement la confusion.

      Mal nommer les choses c’est ajouter du malheur au monde.

    • Pat 56 dit :

      Dommage votre commentaire partait bien mais a terminé dans l’imprécation, vous arrogeant le droit de savoir ce qui motive le soldat d’aujourd’hui digne successeur à mon sens de ceux qui l’ont précédé: les mêmes proportions de couard, de carriériste, d’honnête homme et de guerrier français de premier plan. Les connaissez vous pratiquement ou à travers votre clavier ? Je ne suis pas sur que les gentilhommes dont vous semblez vous réclamer (à quel titre ?) partage votre diatribe.

    • Le Breton dit :

      Et les mercenaires allemands qui assuraient la protection du roi contre la plèbe, vous en faîtes quoi ?

    • GRADLON dit :

      À royaliste
      Je partage l’avis et l’analyse de bangkapi
      Étant un gueux sous le règne de vos rois je serai resté un bas officier comme on dénommait les sous officiers à cette période et je n’aurai jamais accédé à l’épaulette
      Donc vive la république même si elle reste comme toute chose perfectible

      • revnonausujai dit :

        pas sur que le changement d’appellation soit gratifiant; des bas-officiers étaient des officiers inférieurs, mais des officiers quand même (c.à.d. titulaires d’un office), les sous-officiers sont d’une catégorie inférieure à celle des officiers; à noter que la marine n’a pas adopté la nouvelle dénomination.
        Quant à l’égale accession de tous les citoyens aux charges, ce n’est pas une affaire de monarchie ou de république, cf les monarchies européennes, c’était, à l’époque une question d’organisation de la société ( les fameux trois ordres)
        Enfin, le passage du corps des sous-officiers à celui des officiers est encore une question différente; il existe des armées de pays très démocratiques et républicains où ce passage est rarissime et limité en espérance de carrière * et ou on considère qu’un « vrai » officier doit sortir d’une école d’officiers
        * un peu comme les « officiers de fortune » , bornés à capitaine, sous l’Ancien régime

  3. PK dit :

    « Effectivement, plusieurs accrochages sérieux entre les combattants des deux organisations jihadistes ont récemment eu lieu, »

    Effet bleuite ?

    En tout cas, bon travail les gars. Bravo !

  4. M´enfin ! dit :

    Grand merci au Reaper !
    Dire que la France a été infoutu de créer seule ou en collaboration un drone MALE en plus de 20 ans malgré les dizaines ou centaines de millions d´euros dépensés en « études ».
    C´est à pleurer…

  5. Plusdepognon dit :

    Le 21ème siècle sera celui de la guerre de l’eau, on peut l’habiller de prétextes ethniques, idéologiques ou religieux, mais ce sera une guerre sans merci :
    https://www.lemonde.fr/ressources-naturelles/article/2015/03/20/la-crise-de-l-eau-illustree-en-5-graphiques_4597592_1652731.html

    C’est d’ailleurs la première cause de mortalité au monde avec les maladies qui en découlent :
    https://www.lemonde.fr/afrique/article/2020/05/14/en-afrique-une-riposte-durable-au-coronavirus-ne-peut-occulter-la-question-de-l-eau_6039655_3212.html

  6. jyb dit :

    – harcèlement et attrition : permanence du drone+aéromobilité+cartographie précise de la géographie des gat ( zones refuges, centre de gravité économique, points de transit…) donnent des résultats.
    – depuis la fin de l’opération tchadienne sur le lac tchad ce sont plusieurs centaines de djihadistes qui ont été tué en incluant les boko haram (jas et iswap). bonne coopération entre nigEriens et nigeriAns dans plusieurs opérations début mai.
    Deux causes possibles réorganisation de l’état major nigerian et implication de forces spéciales étrangères en plus du renseignement.

    • Auguste dit :

      Je m’excuse du hors sujet.Mais ce qui se passe en Libye,est-ce que ça ne concerne pas aussi le Sahel.?
      Je vous taquine amicalement,ne m’en veuillez pas jyb.
      C’est la qualité des FS étrangères qui fait la différence,à mon avis.Haftar il avait tout,Pantsir,Mirages,Rafales,Wagner et même plus,et pourtant il a foiré pour la énième fois.Vladimir Vladimirovitch vient de lui expédier d’urgence des Mig29 et des SU24S,avec pilotes russes.(Mercenaires russes,ça va de soi),pour rétablir la situation.Vous croyez qu’il va s’en sortir,le Haftar?.Tout le monde le lâche,même les Khadafistes.

      • Plusdepognon dit :

        @ Auguste
        La Russie soutient toujours Haftar malgré les derniers revers de celui-ci à cause des turcs et de leurs supplétifs :
        https://www.lefigaro.fr/international/libye-les-mercenaires-de-wagner-au-coeur-du-jeu-russe-20200518

        L’Égypte ne laissera pas se développer une menace à sa frontière, elle a déjà fort à faire cecqui profite à nos concurrents :
        https://www.meta-defense.fr/2020/05/22/vente-dhelicopteres-litalie-se-presente-comme-le-nouveau-partenaire-privilegie-de-legypte/

        • Auguste dit :

          Haftar a été prévenu.S’il utilise les avions de Poutine, ou tout autre arme, contre les Turcs en Libye,il se fait pulvériser.Et personne ne bougera le petit doigt.
          Même topo pour l’Egypte.

        • Auguste dit :

          Rectificatif:ce ne serait pas des avions russes mais bielorusses

      • jyb dit :

        @auguste
        – Naiveté et amateurisme se paient comptant et avec des pénalités. Un système de da comme les pantsir est fait pour être actif 24/24 et se couvrir mutuellement …Si les émirats se la jouent à la saoudienne, je m’inquiéterai
        réellement. En attendant je ne vois pas de lâchage en masse de haftar,ni dans ses soutiens extérieurs russie, eau, égypte, ksa, jordanie…ni dans le paysage tribal qui fluctue lais sans s’allier ouvertement au gna ou à l’anl.
        La leçon politique de cette séquence est que bechaga sort de l’ombre de sarraj. Les marionnetistes en ont mare de leur jouet.
        – en attendant un post sur la libye, : on peut s’étonner que l’artillerie de marine turque ait pu opérer san sans entrave…
        Les jordaniens et le ksa ont remontéLa ligue arabe contre les ottomans. Les effets sur la libye sont déjà connus donc rien a attendre mais çà peut avoir une incidence sur d’autres régions.

    • mulshoe dit :

      « les boko haram (jas et iswap) » en fait des  » bocaux à rame » ils ont oublié que la mer s’est retirée depuis bien longtemps ! ( ne tirez pas je sors )

    • dolgan dit :

      Quelles FS? Les anglais côté nigéria?

      • jyb dit :

        @dolgan
        – us à priori aux cotés des nigériens (mais possiblement des nigérians) mais qui ont opéré au nigeria.
        – les brits sont bien là mais ils feraient plutôt du mentoring.

    • Contractor dit :

      Sur le Lac, ISWAP a repris ses zones vu qu’elles n’ont pas été tenues… Et il y a eu une hausse des accrochages depuis la fin de « Colère de Bohoma ».

  7. Non respect de la distanciation : vous gagnez un puzzle ! livraison par voie aérienne ou terrestre au choix …paiement cash , la maison ne fait pas de crédit !

  8. ZoSo dit :

    Bonne nouvelle néanmoins quand on voit que Boko Haram a renforcer son influence au Nigéria on se dit que ces efforts sont vain tant que des solutions d’ampleur régionale ne seront pas prise.

  9. philbeau dit :

    Un regain d’efficacité avec l’accroissement d’activité des Reapers …mais la sortie du tunnel n’est toujours pas en vue . Existe-t-elle dans le contexte de l’époque , comme l’indique Plusdepognon plus haut …
    http://www.paxaquitania.fr/2020/05/cognac-et-ses-drones-reaper-mis-lhonneur.html

  10. Jason Bourne dit :

    Je vais finir pas les admirer pour leur courage (inconscience ?) de continuer leur combat face à Barkhane qui possède 100 fois plus de moyens en hommes, moyens et en technologie. Ils me font penser aux humains qui combattent Skynet dans la saga Terminator avec l’énergie du désespoir. En effet, avec toutes ces pertes depuis Janvier, mêmes les plus motivés croyant aux 72 vierges vont prendre un coup au moral. Le Reaper est vraiment l’arme qui nous manquait dans cette guerre , notre oiseau silencieux, discret, très endurant et avec ses yeux de faucons arrive à les repérer et qui peux aussi apporter la mort et de plus le relief sahelien (contrairement au relief Afghan) fait que cela réduit beaucoup leur capacité à être mobile et à se coordonner. Si en plus, ils commencent à se faire la guerre entre clans rivaux, c’est tout bénef pour la coalition qui ne fera que compter les points. Cela veut dire vraiment que la situation s’est dégradé pour arriver à ce point et que les stratégies des uns et des autres ne vont plus dans le même sens. Il y a probablement un clan qui a pris plus chère que l’autre face au coup de bouttoir de Barkhane et cela crée des tensions voir , des suspicions… En plus, c’est excellent pour le morale des troupes qui ont enfin l’occasion de connaitre des opex motivantes contrairement à Sentinelle. Bravo les gars , continuez.

    • Contractor dit :

      Lorsque 2 GAT s’affrontent, ce n’est jamais un bon signe… C’est que l’un estime avoir les moyens de s’étendre et n’a plus besoin de traiter avec l’autre. Pour faire simple : augmentation des capacités.

  11. Parabellum dit :

    Il y a urgence à développer une flotte de drones longue portée armée nationale ou à acheter un autre lot aus us si on est trop nul pour le faire nous meme. On convoque dassault ou autre startup Avia eton leur donne ça en mission urgente.on arrête la bidouille européenne désespérante et on choisit enfin l efficacité et la sécurité du combatrobotise .et sur le fond on arrête de s user contre vingt types en moto avec trois Kalash…c est pas l’armée rouge …

    • Carin dit :

      @parabellum
      Mais nous avons un drone équipé d’une boule optronique tout temps de chez nous, qui vole à 6000 mètres d’altitude (comme l’américain), qui est équipé pour transporter des armes, et qui est donné pour une vingtaine d’heures de vol… le souci c’est qu’il est opéré que par l’armée de terre, et que c’est l’armée de l’air qui est chargée des drones au Sahel.

  12. Pat 56 dit :

    je suis toujours circonspect face à l’emballement des contributeurs à ce blog sur la foi de quelques résultats qui ne sont que ceux portés à la connaissance du grand public dont je fais partie: le drone armé est très certainement extrêmement utile et les militaires le réclamaient depuis longtemps et se l’était vu interdire par la strate politique si je me souviens bien (par peur du robot tueur sans homme dans la boucle …).
    Il me semble que cette arme doit faire partie de la panoplie mais ne peut être la panacée; le tout aérien cher aux américains ne peut être la réponse universelle : l’ennemi apprendra à éviter de se faire identifier de manière formelle, se mêlera à la population civile, plus ou moins contrainte, utilisera les couverts végétaux, etc … De même les conditions météo doivent limiter ce type d’arme (ex la visibilité).
    Les commandos de Barkane (qui sont ils ?) et les GTD devront bien se coltiner le renseignement et l’intervention.

  13. Ghostrider dit :

    @ jyb .. 21/05 14h24 .. réponse net, clair et concise. comme d’hab. 😉

  14. vieux margi dit :

    Bla bla bla…… en tous cas bravo les camarades vous lâchez rien….mais on savait déjà …

  15. Guigoomber dit :

    Qui sont les djihadistes ? De quels pays viennent-ils? De quelles classes sociales sont ils issues? Qu’est ce qui les fait sombrer la dedans?
    Tant que ces questions et bien d’autres seront laissées sans réponse, et que les maux profonds ne seront pas solutionnés à leurs racines, l’opération Barkhane restera vaine. Comme toutes les autres opérations armées de même type.

  16. Yien dit :

    Je ne suis pas militaires mais je m’interroge sur la façon de faire la guerre de nos jours. J’ai l’impression que l’on cherche trop à protéger notre ennemi. On prenait quand même moins de pincette lors de la seconde guerre mondiale. Le tapis de bombe semble avoir eu un impact fort sur la capacité de allemagne à continuer la guerre.
    Je me trompe peut être mais on ose plus mener une guerre totale, une guerre visant à l’anéantissement complet de l’ennemi. Pourtant nos armes sont plus puissante que jamais.

    • Carin dit :

      @yien
      La réponse est assez simple… prenez le nombre total de morts de la ww2, sachant que 80% de ces morts étaient des civils, et vous comprenez tout de suite la grande utilité des « tapis » de bombes… bien entendu vous n’êtes pas obligé de me croire, tapez dans votre moteur de recherches le nom de n’importe quelle ville ayant subit ce genre de bombardement, et lisez le résultat.

      • PK dit :

        C’est surtout que c’est inutile pour une katiba composée d’au mieux quelques dizaines de gusses. Le problème se posait déjà en Algérie et se résolvait de la même manière : encerclement, frappe aérienne (à l’époque, c’était des chasseurs à hélice : l’armée de l’air avait ravalé sa fierté pour de l’efficacité… et les premiers hélico canon aussi). Inutile d’envoyer des centaines de bombes pour cela…

        En revanche, cette technique fonctionne toujours… avec succès. Les spécialistes sont les Russes et les Américains. Les Russes ont récemment prouvé qu’en tapant fort, ça marche toujours (Syrie). Les Américains le font toujours quand ça les arrangent aussi (Irak notamment).

        Bref, tout dépend du contexte opérationnel : pour taper trois gugusses qui se courent après, ça ne sert à rien (les Américains ont essayé au Vietnam, avec l’efficacité qu’on connaît), mais en cas d’affrontement d’un niveau supérieur, ça fonctionne et personne ne s’interdira de l’utiliser, quitte à tuer des civils.

        En occident, on parle de dégâts collatéraux. Et sans rire, d’attaques ciblées ou de bombardements de précision. Jusqu’à ce que ça tombe à côté !

    • ClémentF dit :

      Sans vouloir être trop méchant, il n’y a pas grand chose à « carpet bomber » au Sahel ; les noeuds ferroviaires, les usines, les ponts, les barrages hydro, ça ne court pas les oasis.

  17. Yien dit :

    Merci, je comprends qu’on cherche à préserver les civils. Mais les alliés auraient ils pu gagner sans qu’il y aient de perte civile chez les allemands. Même en France il y a beaucoup de destruction par les américains, est ce que c’était évitable ? J’imagine en partie mais pas complétement.

    • Carin dit :

      @Yien
      Ceci n’est que mon avis, mais je pense que la destruction totale de nombreuses villes de France et d’ailleurs, était planifié par la présidence américaine, en vue de faire tourner son industrie au moment de la reconstruction de l’Europe… et ça a marché au delà des espérances de l’administration américaine, et quelque part ça marche encore.

      • ULYSSE dit :

        @Carin. Au-delà de votre avis, sur quelles archives ou travaux d’historiens s’appuie votre conviction?
        Il ne suffit pas d’avoir un avis , il faut qu’il s’appuie sur des faits tangibles, à defaut le conspirationisme est proche: C’est imaginable donc c’est ce qui s’est produit (premier fondement des thèses conspirationnistes), on nous cache toujours la vérité (deuxième fondement des thèses conspirationnistes).
        Peut être que la première préocuppation des américains était de gagner la guerre et que tous les moyens ont été employés , justifiés ou non. Dans l’action il n’est pas toujours aisé de faire les bons choix. L’histoire nous l’apprend. il est toujours plus facile d’être commentateur qu’acteur.
        J’aime beaucoup cette phrase de M Rocard: « Toujours préférer l’hypothèse de la connerie à celle du complot. La connerie est courante. Le complot exige un esprit rare »

        • ULYSSE dit :

          J’ai oublié le fondement le plus important de toute thèse conspirationniste: A qui ça profite ?

  18. werf dit :

    On dépense à tour de bras, sans compter, pour des missions aux résultats modestes. Il ne faudra pas se plaindre demain si le budget de la défense ne répond pas aux attentes. L’armée se réduit aux OPEX c’est dire ce qu’elle est devenue. Comme l’hôpital, pas de stocks des flux tendus. On en paye aujourd’hui le prix pour la santé, demain, pour la défense.Bien triste car nous n’existons plus sur le plan militaire, sauf à utiliser la dissuasion de nos sous marins si on en a le temps…