Groupe aéronaval : 98% des marins testés positifs au Covid-19 ont été déclarés guéris

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

92 contributions

  1. Tomorrow dit :

    98% de marins sont infectés, mon Dieu !
    encore un nouveau virus dans 3 ans, l’occident sera une province de la Chine.

    • Relis dit :

      Mais t’as vraiment rien compris toi!

    • Grosminet dit :

      Mon dieu… Apprenez à lire, avant de paniquer…

      98% DES MARINS INFECTÉS….

      Ce n’est pas la même chose que 98% des marins sont infectés

    • Hermes dit :

      Toutes les villes chinoises d’importance seront rasé avant que ça n’arrive mon cher petit troll.

    • Prof de physique dit :

      Non.
      Le texte dit que 98% des marins infectés sont guéris. Ce n’est pas du tout la même chose que 98 % de marins infectées.
      Toujours la même difficulté qu’en cours au lycée, que ce soit en français comme en physique.
      1°) que dit le texte.
      extraire les informations utiles du texte.
      2°) ne pas inventer ce que le texte ne dit pas.
      Cela peut mener à des hypothèses fausses.

      Je me souviens d’une inspectrice, qui aimait sa matière et son métier, et soutenait les enseignants (c’est du passé historique maintenant) qui disait avec justesse :
      « la matière qui ressemble le plus à la physique ce n’est pas les mathématique, c’est le français, puisque l’on constate que la première difficulté des élèves est le français, à savoir lire et comprendre le texte du problème »
      Pour les articles de journaux, il en est de même. La raison doit parler avant la passion, même si la passion que nous avons en commun pour la chose militaire, et la défense de notre Patrie ne saurait être mise sous le boisseau.

      • Prof de physique dit :

        Le groupe aéronaval comporte environ 2 000 à 3 000 membres d’équipages susceptibles d’êtres contaminés. On ne compte pas l’équipage du SNA.
        Donc on a d’après l’article entre 30 et 50 % de contamination.
        Peut être il y en a-t-il plus, mais l’article ne le dit pas.
        ce qui est utilisable, c’est que pour cette population plutôt jeune et en bonne santé à la base, une contamination générale n’empécherait pas en cas de conflit le groupe aéronaval de fonctionner, au prix de pertes et de relèves éventuelles pour quelques % de personnels invalidés.
        Ce qui est positif, c’est que cela n’ai pas eu lieu en cas de conflit et les marins ont pu être mieux soignés avec moins de pertes.
        Notons aussi
        qu’une bonne part des équipages est maintenant moins vulnérable à cette maladie.

      • Habitué d'opex360 dit :

        @ prof, c’est ce que l’on appelle « l’illettrisme fonctionnel » : les gens savent lire parce qu’ils reconnaissent les lettres et donc les mots mais ils ne comprennent pas bien la signification des mots, c’est à dire le « concept » et sont encore plus dépassés par l’assemblage des concepts que l’on appelle « une phrase » et qui porte une idée. Au bout de deux ou trois phrases, ils sont largués, ils continuent de lire les lettres mais en pure perte.
        Bien entendu, les gens qui souffrent de cet illettrisme n’en sont pas conscients; persuadés qu’ils savent lire et qu’ils peuvent commenter intelligemment ce qu’ils viennent de lire.
        .
        Mais je crois que ce « tomorrow » n’entre pas dans cette catégorie : c’est tout simplement un troll pékinois qui oublie que sans nous il ne saurait pas encore que la Terre est ronde et croit que son pays de copieurs a désormais un avenir de grande puissance… demain, tomorrow.

    • Pravda dit :

      Pas de soucis, vu la qualité de vos labos ou plutôt de ceux qui y travaillent, on l’aura avant trois ans la prochaine pandémie.

    • Titeuf dit :

      La Chine c’est nul…
      La Chine beaucoup pollution..
      La Chine a des routes qui s’effondrent sous le poids d’un vélo.
      La Chine à une armée en plastique et des armes nuls qui prennent feu et marche pas..
      La Chine est un pays de klingons…
      C’est un chinois qui me l’a dit, il ses réfugié à Taïwan, île que la misérables armée en carton de la Chine des klingons ne pourra venir prendre car ils ont des armes qui marche et des super mirage 2000 qui abattent les avions chinois en papier avec des moteurs pourris.
      Oui la Chine c’est nul…
      Vous êtes des klingons..
      Ça fait bizarre de troller…
      C’est marrant ça sert à rien…
      Mais c’est marrant…
      … Mais ça sert à rien…
      Mais……

      • Bino dit :

        @Titeuf Je suis pas d’accord sur l’utilité de votre intervention. Elle est très drôle et c’est une très bonne réponse aux trolls qui illustre très bien leurs interventions.

      • Vivo dit :

        Ah ben voila un français type, çà parle, çà parle et puis…… rien 🙂

  2. Cleithos dit :

    Et ceci grace aux stocks de phosphate de chloroquine commandés par le SSA…;-)

  3. Plusdepognon dit :

    Il y aurait 3 enquêtes :
    https://lemamouth.blogspot.com/2020/05/pourquoi-les-enquetes-ne-sont-toujours.html

    Le protocole de soin des marins gagnerait à être connu.

    Malgré la polémique, ils ont bien fait de rentrer.

    • norbert dit :

      Il y a trois enquêtes , mais la seule utile serait de savoir pourquoi le système de recyclage interne d’air n’est pas adapté aux menaces venant de l’intérieur. Sinon il faudra que tant que le virus n’aura pas disparu , interdire le débarquement aux escales, puisque les marins qui débarquent et contractent le virus ne pourront pas être détectés sur l’échelle de coupée.

      • Wagdoox dit :

        Il est pas adapté parce qu’il est pas fait pour ! Et ça ne servirait à rien sauf à cloisonner le bâtiment pendant 4 mois … certains marins crèveront de faims mais tant que c’est pas le covid

    • tschok dit :

      Il semble que la marine nationale ait connu une courbe épidémique « idéale »: un pic très marqué.

      – En phase ascendante, une monté épidémique très rapide (de l’ordre de 5 fois plus de contaminés en% en deux fois moins de temps que la population normale)
      – Un pic qui culmine très haut avec la moitié de la population concernée contaminée, mais peu de cas graves, la montée se brisant net dès mise en place du confinement à terre
      – Un mois et demi après la date probable de contamination, 98% de guéris, zéro mort, deux personnes hospitalisées.

      Population spécifique, profil épidémiologique idéal. Courts délais.

      Médicament miracle ou un yaourt et dodo?

      • dolgan dit :

        Doliprane pour « tout » le monde. Malgrès les fake news, pas de pillules magiques pour les marins.

      • Clément dit :

        ça montre bien que sur une population en bonne santé, ce virus est bénin.

        • Bino dit :

          Il y a encore 2 marins à l’hôpital, soit 0,16% et 1 en réa. C’est bien plus que la grippe pour une population de même âge.

          • Clément dit :

            ça dépend de quelle grippe vous parlez : celles de la fin des années 50 et de la fin des années 60 ont chacune tué entre 15.000 et 30.000 personnes. Et n’oublions pas que pour la grippe on a le vaccin.
            Après oui, c’est plus violent que la grippe saisonnière mais on est très loin des grandes épidémies actuelles (VIH, paludisme, rougeole). Disons qu’il faut faire attention mais garder la tête froide et le sens des proportions.

          • dolgan dit :

            @ Clément en France, d’après les estimations de pasteur, si on gère parfaitement le truc, on aura 80 000 morts. Et autour de 200 000 morts si ça dérape.
            .
            Donc relativiser oui. C’est pas ebola. Mais c’est loin de la grippe même virulente.

    • Plusdepognon dit :

      Présentation des 3 enquêtes par la Minarm le 11 mai au plus tard :
      https://lemamouth.blogspot.com/2020/05/pacdg-les-resultats-des-enquetes-le-11.html

  4. Daniel BESSON dit :

    Bonjour ,
    Puisque que l’on cause PA ,  » confinement  » et décontamination , l’occasion de parler d’un OVNI des productions de l’OéRTééFe degollâtre :

    http://www.dvdclassik.com/critique/le-ciel-sur-la-tete-ciampi

    Il en existe un autre sur monprésident , ses conseillers et le CEMA confinés dans le PC Jupiter alors qu’ils pensent que la Vrônze a été nucléarisée par les Moskals .
    Vipérin et subversif à souhait .

    • Frédéric dit :

      J’ai le film en question 🙂 La FANu 15 ans avant l’heure avec ses bidons de carburant déguisés en bombe atomique

    • philbeau dit :

      Dommage , votre initiative était sympathique . Vous l’avez gâchée par le ton inutilement dédaigneux , c’était une époque où , en comparaison de l’actuelle , il faisait bon vivre en France .

      • Franchouillard dit :

        @ philbeau
        « Bon vivre », ce n’est pas exactement mon souvenir parce qu’il y avait, autant que maintenant, des vieux cons qui croyaient bon de tout interdire. Mais l’on avait surtout la fierté d’être citoyen d’un Pays qui n’était le toutou d’aucun autre.
        L’Allemagne était coupée en deux et ainsi neutralisée.
        Giscard n’avait pas encore créé les « Young Leaders », stages où nos personnels politiques un peu prometteurs apprennent à penser américain.

    • Titeuf dit :

      Vous m’avez fait envie.
      Je vais me le regarder ce soir.
      Merci.

  5. Le Cyprès dit :

    Je suis content que la grande majorité des marins de ce groupe aéronaval soit guérie. Tant mieux. Cela est logique dans la mesure où la plupart d’entre eux sont des personnes jeunes.
    Ceci dit je suis convaincu que c’est à l’escale de Brest que la contamination a eu lieu. Ne pas laisser les familles monter à bord du porte avions par prudence face au Covid-10, c’est très bien, mais laisser les (certains) marins rendre visite à leur famille, c’est complètement idiot. Que le virus vienne à vous, ou que vous alliez le chercher à terre revient au même. Pas très intelligent.

    • Observateur dit :

      Je suis d’accord. Cette escalade aurait dû être tout simplement annulée au regard du contexte.

  6. Edgar dit :

    Quelques chiffres sur le confinement et sa toute relative efficacité. Les chiffres de population sont ceux de 2019 (INED), ceux des victimes du Covid-19 ceux du 29 avril 2020 (John Hopkins University). Les sources sont indiquées plus bas.

    Allemagne : 83 millions d’habitants et 6 314 morts
    France : 67 millions d’habitants et 23 660 morts
    Italie : 60,3 millions d’habitants et 27 359 morts
    Espagne : 46,9 millions d’habitants et 23 822 morts
    Pays-Bas : 17,2 millions d’habitants et 4711 morts
    Belgique : 11,4 millions d’habitants et 7 501 morts
    Suède : 10,2 millions d’habitants et 2 462 morts
    Suisse : 8,5 millions d’habitants et 1 699 morts
    Israël : 8,5 millions d’habitants et 212 morts
    Danemark : 5,8 millions d’habitants et 443 morts
    Finlande : 5,5 millions d’habitants et 199 morts

    Ce qui donne les ratios « nombre de victimes du Covid-19 par million d’habitants » suivants :

    Belgique : 657 morts par million d’habitants
    Espagne : 507 morts par million d’habitants
    Italie : 453 morts par million d’habitants
    France : 353 morts par million d’habitants
    Pays-Bas : 273 morts par million d’habitants
    Suède : 241 morts par million d’habitants
    Suisse : 199 morts par million d’habitants
    Danemark : 76 morts par million d’habitants
    Allemagne : 76 morts par million d’habitants
    Finlande : 36 morts par million d’habitants
    Israël : 24 morts par million d’habitants

    On voit ici que les pays n’ayant appliqué que peu ou pas le confinement des populations, comme les Pays-Bas, la Suède ou la Suisse, ont un bilan voisin ou meilleur que des pays qui ont, eux pratiqué un confinement strict, comme l’Espagne, l’Italie, la Belgique ou la France.

    INED (Institut National des Etudes Démographiques), chiffres de populations par pays (ined.fr) :
    https://www.ined.fr/fr/tout-savoir-population/chiffres/europe-pays-developpes/population-naissances-deces/

    Nombre de victimes du Covid-19 (compte tenu par l’Université John Hopkins), COVID-19 Dashboard by the Center for Systems Science and Engineering (CSSE) at John Hopkins University :
    https://gisanddata.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6

    John Hopkins University  (systems.jhu.edu) :
    https://systems.jhu.edu/

    • Anaxagore dit :

      Ne pas prendre l’effet pour la cause. C’est parce que ces pays n’ont pas eu besoin du confinement généralisé qu’ils ne l’ont pas mis en place, les mesures prises dès le début de l’épidémie ayant permis de la maîtriser. Le confinement a suivi l’échec de la gestion de l’épidémie par des pays comme la France, l’Italie ou l’Espagne.

      • Edgar dit :

        @ Anaxagore Je suis d’accord avec vous: les autorités de santé, partout en Europe, ont été imprévoyantes, désorganisées, brouillonnes. Le confinement – comme en Chine (mais avec un délais de grâce de plus d’un mois, gaspillé) – a servi de mesure de la dernière chance. Mais c’est son efficacité qui me semble peu fondée. J’ai entendu au moins deux spécialistes des maladies infectieuses déclarer que contraindre des personnes saines et des personnes contagieuses à demeurer dans les mêmes lieux constituait une … innovation étrange et contestable en matière de lutte contre ce genre de maladies.

    • Bruno dit :

      Le nombre de morts officiels « Covid » sert trop souvent de propagande pour justifier la politique des pays concernés.
      Plutôt que de compiler le nombre de morts officiels « Covid » par pays, il semble plus intéressant de regarder les chiffres de surmortalité sur la période par pays.
      Pour les pays qui participent à la récolte statistique du moins, l’Allemagne n’y participe que pour deux régions…

      https://www.liberation.fr/checknews/2020/04/26/l-etude-de-la-surmortalite-donne-t-elle-les-vrais-chiffres-du-covid-19-au-dela-des-bilans-officiels_1786454

      • Edgar dit :

        @ Bruno La surmortalité, au sein d’une population, exprime l’excès de décès par rapport à une moyenne. Il y a une surmortalité à chaque saison froide, due aux divers virus (influenza, divers coronavirus, …) qui frappent à ce moment les personnes vulnérables. En 2019-2020, le le SARS-CoV-2 n’est pas le seul agent pathogène à sévir. Observer la surmortalité de cette période, c’est donc mêler les victimes de plusieurs fléaux, et donc perdre la possibilité de cerner les dégâts réels causés par le Covid-19. En outre, je ne suis pas certain qu’il y ait tant de propagande que cela de la part des autorités sanitaires en Europe. Un certain désarrois, plutôt, face à une menace inédite.

    • tschok dit :

      Edgar, vous devriez avoir honte.

      En fait, vous inversez le problème: les pays qui ont connu le plus grand nombre de morts ont été contraints d’appliquer un confinement strict afin de protéger leur population.

      Et vous, vous en déduisez que confinement strict = plus de morts.

      Vous confondez le remède et la maladie. Si on applique des raisonnements à la con comme le vôtre, on en arrive à l’idée que, plus il y a de morts, moins il faut vacciner:
      – Les pays qui veulent vacciner leur population sont ceux qui endurent le plus de pertes
      – Au contraire, ceux qui endurent peu de pertes ne trouvent pas d’intérêt à le faire

      Donc: vaccin = plus de morts

      Donc, faut pas se vacciner.

      Ceci est un raisonnement à la con, comme le vôtre.

      • Dan dit :

        J’allais le dire , c’est effectivement un post très con

      • Edgar dit :

        @ tschok Je n’éprouve jamais de honte à me poser de bonnes questions, à observer une situation d’un point de vue nouveau. Vous devriez faire de même. Comme je l’ai dit plus haut à Anaxagore, il est évident que le confinement à été utilisé en Chine et en Europe comme solution de la dernière chance. Mais ce n’est pas parce qu’il a été regardé comme tel… qu’ il l’est réellement. Il y a beaucoup de choses que nous ignorons encore sur les modes d’action et les effets du SARS-CoV-2. (Et de ses éventuels complices microbiens…) Mais, pour le moment, exposer certains faits peut être utile.

      • Europhobe ex-europhile dit :

        Les sophismes habituels de tschok.
        Au nombre de mort par million d’habitants, nous sommes quand-même en quatrième ou cinquième position à environ 350 alors que la moyenne mondiale est à environ 30.
        Ce qui conduit à penser que la crise n’a pas été bien gérée, quoi que l’on puisse argumenter pour essayer de prouver le contraire.
        .
        Ce qui me semble peu contestable, c’est que le gouvernement actuel n’est pas seul responsable : le refus d’entretenir les stocks de masques, ça date de Fillon, confirmé et suivi par Ayrault et Le Drian.
        .
        J’ajoute que le gouvernement actuel aurait pu expliquer l’origine de la pénurie de masques et qu’il ne l’a pas fait. L’on doit donc se demander pourquoi.
        Parce que c’était amener le bon Peuple (vous et moi) à comprendre que l’on avait fait des économies dangereuses pour respecter les fameux »critères de convergence » européens. Et ça, c’est tabou.

    • Pravda dit :

      Pour avoir des chiffres fiables, il faudrait déjà que les états aient le même mode de comptage, des cas avérés et surtout des décès. Si on ne compte que les morts du covid, ceux ayant une pathologie aggravée par le covid….

      • Edgar dit :

        @ Pravda Je suis d’accord: il y a un problème de définition du « mort du Covid-19 ». Mais j’ai de la peine à croire que la différence entre le nombre des victimes hollandaises et belges soit uniquement due à un problème de comptage.

        • Bino dit :

          Déjà si vous ne comptez pas les morts en maison de retraite, vous aurez de bien meilleurs chiffres. La Belgique compte les morts en maison de retraite qui sont plus importants que les décès dans les hôpitaux. Pour les Pays-Bas, je n’ai pas réussi à trouver ces chiffres, j’imagine qu’ils ne les incluent pas.

          • Edgar dit :

            @ Bino A mon avis, les Néerlandais comptent aussi les morts en maison de retraite. Voici ce que j’ai trouvé.

            % de décès par classes d’âge (élevées) Netherland  :
            2 mai 2020
            65-69 years old : 5,7%
            70-74 : 10,5%
            75-79 : 17,5%
            80-84 : 21,3%
            85-89 : 21,9%
            90-94 : 12,5%
            95 : 4,6%
            Total : 94% des décès attribués au Covid-19 aux Pays-Bas.
            Source:
            https://www.statista.com/statistics/1109459/coronavirus-death-casulaties-by-age-in-netherlands/

            Tiré du site web du RIVM:
            « 16-04-2020 10:00 hr
            Mortality among people living in institutional households almost doubled
            More deaths have been recorded in recent weeks than the average reported for this period. This applies in particular to mortality among people living in institutional households, such as nursing homes and care homes, mental health institutions, residential institutions for the disabled, prisons, and residential centres for asylum-seekers. Mortality in institutional households was almost twice as high in week 14 (30 March to 5 April) as in an average week in the first ten weeks of 2020, whereas mortality in private households was 1.5 times higher. This was reported by Statistics Netherlands (CBS) and RIVM based on the national provisional counts of the number of deaths per week. » 
            https://www.rivm.nl/en/novel-coronavirus-covid-19/current-information-about-novel-coronavirus-covid-19

    • Frank dit :

      @ Edgar Un autre chiffre est très inquiétant pour la France: le taux de létalité, à savoir le rapport décès/cas confirmés.
      Soit environ 25 000 / 131 000, soit 19%, le plus élevé du monde à ce jour.
      (Même en tenant compte d’une marge d’erreur selon le comptage des différends pays, qui est assez similaire dans les pays développés).
      Le ratio DC/cas confirmés est bien plus significatif de la qualité des soins que celui DC/million h. Il traduit notre capacité à soigner les cas dépistés.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Pand%C3%A9mie_de_Covid-19_par_pays
      Si on y rajoute notre déficience de masques, de tests, de respirateurs, de lits de réa, etc…, les précieuses semaines perdues au début, les errements actuels et à venir, on va avoir de très mauvaises surprises, je le crains.
      Par exemple quand on va rajouter le nombre de DC à domicile.
      Vu le poids de nos dépenses de santé/PIB, je comprends que les responsables qui affirmaient, il y a encore 3 mois, que nous étions prêts, et avions l’un des « meilleurs système de Santé du monde » se fassent du souci.

      • mich dit :

        Bonjour ,je comprends pas pourquoi vous vous fatiguez autant ,dites tout de suite que vous pensez que nous somme le pays le plus nul de la planète pour le covid , vous êtes pas tout seul , c ‘est ballot de le justifier en faisant une pseudo analyse avec des chiffres ou stat pas vraiment convaincante .Comme vous on fera des comparaisons plus tard ,pourquoi se presser ?

      • Frank dit :

        J’en tiens pour preuve ce qui s’est passé hier au Sénat:
        https://www.les-crises.fr/le-senat-vient-de-voter-l-amnistie-des-elus-employeurs-et-fonctionnaires/
        « Ni responsables, ni coupables ». Excellent!

        • tschok dit :

          @Franck,

          Rangez vos angoisses dans la boîte à cauchemar, vous confondez deux taux de létalités:
          – Le taux de létalités par cas, qui met en rapport le nombre de cas confirmés et le nombre de morts
          – Le taux de létalité général ou d’infection, qui met en rapport le nombre de personnes contaminées, présentant ou non des symptômes, et le nombre de morts.

          Le taux de létalité par cas est très élevé: de l’ordre de 15% en France actuellement, dans la moyenne européenne. Les Britanniques sont actuellement à 15,04%, par exemple: https://coronavirus.politologue.com/coronavirus-royaume-uni.GB

          Le taux de létalité d’infection est de l’ordre de moins de 1% en France actuellement.

          Vous avez donc purement et simplement une différence de 1 à 15 entre les deux taux: si vous retenez le premier, vous avez l’impression de vivre dans un pays arriéré, niveau Peste Noire du Moyen-Âge, si vous retenez le deuxième, c’est que vous êtes en France, dans un pays civilisé doté d’un système de santé avancé.

          Comme vous avez retenu le premier, vous en avez gros sur la patate, normal, il est terrifiant. Mais ce taux est un indicateur qu’il faut bien comprendre: il est limité aux cas confirmés.

          C’est donc un indicateur qui ne reflète pas la réalité, mais qui donne à un phénomène un niveau abstrait, exprimé en %. Et ce % devient un critère dans une nomenclature bureaucratique. Mais ça ne veut pas dire qu’il y a 15% de morts en France. Ca veut juste dire que cet indicateur est à 15%.

          Vous saisissez votre erreur?

          Rien de grave, ne vous mettez pas la rate au court bouillon pour si peu, ce serait idiot.

          • Frank dit :

            @ Tschok J’ai du mal m’exprimer.
            Je n’ai rien à saisir, puisque je n’ai pas parlé de taux de létalité de l’infection, taux qui, à ce stade, ne peut qu’être estimé, dès lors que l’on n’a qu’une évaluation du nombre réel d’individus ayant contracté le virus à ce jour.
            Et ce par absence de test, par définition, pas seulement en France, sur ceux qui ont développé des symptômes bénins ou modérées, qui peuvent être dus à la grippe saisonnière, ou toute autre affection respiratoire hors Covid-19 , et ont guéri hors hôpital.
            Le seul chiffre connu, vérifiable et comparable au 06/05 est le % de décès / cas confirmés.
            Vous dites: « Le taux de létalité d’infection est de l’ordre de moins de 1% en France actuellement. »
            Chiffre plausible, mais qui n’est qu’estimé, et qui est une extrapolation phylodynamique issue de l’étude d’échantillons restreints et mesurables *, puisque, au niveau d’une population entière, vous ne savez pas la proportion de personnes asymptomatiques, légères, symptomatiques, graves, et en lien avec ce seul virus.
            * comme le Diamond Princess, par exemple:
            https://cmmid.github.io/topics/covid19/diamond_cruise_cfr_estimates.html
            Donc, ne me prêtez pas des propos que je n’ai pas tenu, siouplait.
            Et comme vous avez du mal avec les définitions, je vous remets le tableau actualisé:
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Pand%C3%A9mie_de_Covid-19_par_pays
            Vous savez au moins faire des règles de trois?
            Il y a même des dessins et des couleurs, pour vous aider…

        • Chasseur de Troll dit :

          Attention Franck est un anti-français et anti-occidental de service. A l’inverse il semble rendre des comptes à Moscou voire à Pékin depuis peu. On espère vraiment qu’il y déménage d’ailleurs.

          • Frank dit :

            @ Chasseur de Troll Merci, c’est tentant, mais je vais rester encore un peu. C’est passionnant, les taux.
            Tout comme les ânes, ou les singes.
            La phrase de Schopenhauer:
            « Si les autres parties du monde ont des singes, l’Europe a des Français, cela compense ».
            Le taux (% / nbre d’h) de Français qui ne savent qu’ânonner ce que l’on leur a appris à réciter, tels des singes dociles, selon vous ?

        • Plusdepognon dit :

          @ Franck
          Pas de tests, pas de chiffres fiables :
          https://infoguerre.fr/2020/05/fiabilite-de-linformation-nombre-de-victimes-covid-19/

          • Frank dit :

            @ Plusdepognon Tout à fait d’accord avec l’article que vous mettez en lien, aucune contradiction.
            Et, au risque d’insister lourdement, je ne fais de comparaison qu’avec des pays voisins, d’un PIB et IDH similaires, aussi transparents que nous, et pas avec des régimes douteux, des démocratures lointaines, ou mêmes des états qui n’ont malheureusement pas nos moyens sanitaires.
            Mais bof…j’abandonne.
            65 millions d’épidémiologistes se sont révélés, donc, réjouissons-nous…

          • Plusdepognon dit :

            @ Franck
            Vous avez été clair.
            On est responsable de ce que l’on dit, pas de ce que les autres comprennent…

      • Dan dit :

        Cela n’a aucun sens puisque les cas déclarés ne representent qu’une infime partie des personnes infectées et qu il s’agit d’un virus pour le quel il n’y a pas de traitement… avec ce genre de raisonnement debile c’est Madagascar avec 0 deces pour plusieurs centaines de cas déclarés qui a le systeme de sante n°1 au monde

      • MERCATOR dit :

        @Frank le ratio du taux de létalité (cas certain/mort ) n’a aucune pertinence, à moins de faire un test de sérologie de l’ensemble de la population, mais ma grand mere me disait toujours ,c’est à la fin de la foire que l’on compte les bouses, et là on aura bien des surprises .

      • francois dit :

        faut chercher la solution du coté du nb de cas positifs.. pas assez de tests en france et donc beaucoup de positifs qui s’ignorent !

      • MareNostrum dit :

        « Un autre chiffre est très inquiétant pour la France: le taux de létalité, à savoir le rapport décès/cas confirmés.
        Soit environ 25 000 / 131 000, soit 19%, le plus élevé du monde à ce jour. »

        Avec un minimum de connaissance en math et en statistiques vous sauriez que ces chiffres donnés à l’instant t ne veulent rien dire surtout si on s’amuse en plus à comparer les pays sur cette base erronée et à en tirer un classement.

        En effet il ne vous aura pas échappé que la France n’a que très peu testé (car nous n’avions pas suffisamment de test) sa population au contraire de l’Allemagne qui a très tôt pratiqué des tests en masse et qui a donc mécaniquement diminué son ratio mort/cas d’infections.

        Par ailleurs de nombreux pays ne comptabilisent même pas le nombre de décès en maison de retraite sans parler des pays qui, soit n’ont pas les moyens de tenir des stats fiables soit truquent carrément leurs stats.

        Si nous prenons le ratio moyen de morts/cas d’infection dans le monde qui est à environ 7% au moment où nous écrivons on peut en déduire, avec toutes les précautions de marge d’erreur, un nombre d’infection en France qui avoisinerait 25 000/7% = 357 142 personnes infectées. Disons circa 360 000

        Ensuite, la disparité des ratios entre pays, à eux seuls, ne peuvent pas expliquer la qualité des soins. Il faut prendre en compte aussi plein d’autres facteurs tels que l’âge moyen des personnes contaminées, les antécédents de problème de santé, différences culturelles, nombre de personnes et de générations par foyer, etc…

        Il serait assez laborieux de faire ce genre de recherche de manière exhaustive.

        Aussi un moyen plus simple serait d’analyser la surmortalité sur la période donnée de la pandémie pour se faire une idée plus précise de l’éténdue des dégâts.

        Pour rappel, la France à l’une des toutes meilleures espérances de vie au monde. (5ème il me semble), l’Europe en général trust le podium, seul le Japon fait mieux. Dans ce cas, il est difficile de remettre en cause la qualité de nos services hospitalier. Ayant vécu à l’étranger pendant assez longtemps (Asie) je peux aussi témoigner par comparaison, nous sommes très bien lotis en France même si tout n’est pas parfait.

        • Frank dit :

          @ MareNostrum Une question et quelques remarques:
          – vous mesurez comment l’impact d’une maladie, ou d’une épidémie, sur une période donnée, sur un échantillon de population? Par son taux de létalité entre le moment de son apparition (vérifiée par le premier cas) et un instant T de mesure, ou par le taux de mortalité constaté l’année suivante sur le même échantillon dans une une population? La question est dans la réponse, car médicalement parlant, la létalité d’une affection précède la part de mortalité qu’elle induit dans une population, navré.
          – Ai-je cité l’Allemagne? Non. Ils ont testé de façon massive dès début février, c’est exact, mais pas les Italiens, les Espagnols, les Belges, les Anglais, les Américains et d’autres, nous y compris. Donc, la comparaison avec ces pays voisins est pertinente.
          – j’ai mis le lien sur les taux de décès comparés en date du 03/05 pour nous situer par rapport à des pays voisins similaires, pas aux Iles Fidji ou au Vatican. Si ces chiffres vous dérangent, désolé, je ne les ai pas inventés.
          – je vous invite à prévenir l’Institut Johns-Hopkins que leurs données et leurs méthodes de comparaison sont erronées. Bonne chance…
          – c’est un peu prétentieux de penser que notre thermomètre est plus fiable que celui de nos voisins. Au vu des chiffres à cet instant, mieux vaut rester humbles.
          – ne pouvant contester ce taux de 19%, comment expliquez-vous le différentiel avec le reste de l’Europe?
          – ne vous inquiétez pas, je n’ai pas de pb avec les stats médicales, heureusement.

          • MareNostrum dit :

            J’ai déjà expliqué pourquoi ce taux de 19% ne veut rien dire. N’essayez pas de noyer le poisson avec 50 points de remarque hors sujet pour ouvrir d’autres fronts.

            Donc on recommence :

            La France est l’un des pays qui a le moins testé sa population, je crois que d’ailleurs les médias ont déjà assez battu en brèche ce problème depuis le début de la pandémie. N’est ce pas ?

            Donc comparez ce qui est comparable, par exemple regardez le nombre de test aux États-Unis, en Angleterre et en Italie, 3 pays sévèrement touchés. Vous verrez qu’ils ont tous testé d’avantage que nous.

            Donc oui votre chiffre de 19% est contestable, non pas que le calcul arithmétique est faux mais le cadre dans lequel vous établissez votre comparaison n’est pas homogène. En effet la comparaison sur une base de volume de test et une comptabilité des morts qui différent d’un pays à l’autre n’a aucun sens. Comme comparer des poires et des bananes. Je pense que c’est assez clair ?

            Parlez-en à n’importe quel statisticien ou médecin et il vous répondra la même chose.

      • Clément dit :

        Il ne faut pas oublié que chez nous on ne teste que les cas graves, donc c’est normal que le ration DC/cas confirmé soit fort.

      • MareNostrum dit :

        @ Tous les participants du forum

        Les calculs de Frank n’ont aucun sens, beaucoup de participants à ce forum lui ont déjà fait remarqué.

        Il prend les chiffres qui l’arrangent sans se soucier de la différence de méthode de comptabilité des morts et du volume de test effectués entre chaque pays.

        Si A test 250 personnes et comptabilise 80% des morts et si B test 500 personnes et comptabilise 60% des morts il est évident qu’à niveau de pandémie constant (équivalent) B aura un taux de décés/cas dépistés plus bas que A

        Une telle différence de méthode des facteurs de son calcul invalide toute possibilité de comparaison pertinente. N’importe quel scientifique ou personne ayant des notions de statistiques vous le dira: sans une base homogène sur la méthode les statistiques ne peuvent pas donner lieu à une interprétation juste.

        Au final, Frank tire de son calcul vicié un classement qui lui permet d’étayer sa propagande en insinuant que la qualité des soins en France est mauvaise.

        Donc soit il ne comprend rien aux maths et aux statistiques (on lui pardonne) soit il est de mauvaise fois et fait le travail insidieux d’un troll (c’ est moins pardonnable).

        CQFD.

        • Frank dit :

          @ MareNostrum Aucun souci, mon petit, je vous laisse à vos devoirs de vacances, ou de confinement.
          Niveau d’algèbre 3ème au collège, je crois? C’est bien, persévérez!
          Mais comme vous en êtes quand même un beau, une perle de concours, ce petit théorème rien que pour vous.
          Pour vous récompenser: https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Pastiches/Th%C3%A9or%C3%A8me_du_con
          Celui-là, vous ne devriez pas avoir trop de difficulté à le comprendre.
          Chacun son niveau…

    • MERCATOR dit :

      @Edgar

      Cela n’est pas aussi simple, vous avez par exemple la bande de gaza secteur ultra confiné qui n’a que deux cas mortels alors que tous les épidémiologistes prédisaient une hécatombe , et la Grande Bretagne qui n’a confiné en fait , que finalement très partiellement avec une indiscipline toute britannique ( eh oui qui l’eut cru ?) et qui vient de dépasser les 32000 morts ! Quant à l’Allemagne, on connait leur propension à, carrément, sous couvert de rigueur scientifique « Deutsch Qalitat » manipuler les statistiques , les exemples abondent , trucage des moteurs diesels, des tests pneus continental, de l’élection de la meilleure voiture de l’année etc !

      • Edgar dit :

        @ MERCATOR C’est le grand problème que nous pose cette épidémie: rien n’est simple, effectivement. (Et le cas britannique, en particulier…) Et tout va trop vite pour nos administrations paralysées, nos politiques apeurés, nos services de santé dépassés.

      • Hans dit :

        Attention pour l’Allemagne a ne pas mélanger fantasme/cliché et réalité. Leurs hôpitaux ne sont pas du tout saturés et ils accueillent même des patients français. Ils ont matériel et tests et font preuve de discipline. Voilà la différence. Tschuss.

    • mich dit :

      Bonjour , à la seconde ou j ‘ai vu dans vos pays qui n ‘ont que peu ou pas fait de confinement la Suisse , je me suis rendu compte du très grand sérieux de votre analyse , pas de confinement strict au Danemark et en Allemagne ? vous avez aussi oublié la Norvège il me semble ,pas assez bon ?Moi aussi je lis régulièrement les chiffres et aussi les mis en garde sur les comptages qui sont à relativiser .Au fait il y aussi les chiffres du 04/05 , je vous mets le lien de la RTS ,ils font des courbes avec : « https://www.rts.ch/info/suisse/11137312-le-coronavirus-en-chiffres-et-en-cartes.html » .
      Sinon , il y a aussi des programmes sur france 4 pour vous aider : https://www.lumni.fr , moi je fait le francais ,j ‘en ai bien besoin !

      • Edgar dit :

        @ mich Oui, il y a des cas étranges: l’Allemagne, la Finlande, le Danemark… Et sans doute une foule d’autres demain. Chaque pays semble un cas particulier, d’ailleurs: comment faire la part des choses entre le mode d’habitat, les habitudes culturelles, le degré de pollution, la moyenne d’âge des populations, la réponse des services de santé, le niveau de préparation des autorités, les médications utilisées, la discipline naturelle des individus, … Pour ce qui est de la Suisse, je puis vous garantir que le confinement n’y est que léger, essentiellement volontaire, pratiquement pas respecté dans les campagnes, que nombre d’entreprises y tournent encore (en atelier), et que Genève est une exception. (Et évitez de trop regarder la TV, la RTS n’est pas meilleure que les autres…)

        • mich dit :

          Bonjour , en fait je vais sur le site de la RTS ( j ‘ai pas la carte qui décode la TV !) car je trouve que leurs carte de synthèse sont plutôt bien faites ,il n ‘y a pas que la région de Genève ou cela n ‘a pas été léger ,la Suisse Alémanique semble un peu mieux ,mais un collègue qui est sur Zurich m ‘avait dit que cela avait été quand même pas mal arrêter aussi .En tout cas , d ‘accord avec vous sur le nombre de donné qu ‘il faudra prendre en compte ,surtout que l ‘on commence à peine à savoir le temps qu ‘il a fallu à ce virus pour murir .Difficile de dire si par exemple le départ d ‘un cluster comme en Alsace s ‘était produit en Allemagne ,ils auraient pu l ‘endiguer très facilement (peut être avez vous un exemple ,ça m ‘intéresserai) ,et nous ,sans ce cluster ,des savants ce serait peut être félicités que nous avions un système en béton alors qu ‘un troisième gros cluster dans le sud ouest aurait pu vraiment exploser le système ,parfois cela tient à peu de chose .

    • v_atekor dit :

      C’est malin d’inverser la cause et la conséquence…. et de plusieurs de ces pays ont subit un confinement assez strict, dont la Suisse. Ca ressemble à une vieille blague : 40% des décès sur la la route sont dus à l’alcool ; 60% des morts étaient sobres : moralité, un triple cognac avant de prendre la route…

      • Daniel BESSON dit :

        Cit :[ 40% des décès sur la la route sont dus à l’alcool ; 60% des morts étaient sobres : moralité, un triple cognac avant de prendre la route…]

        J’ai un ami Belgradois qui raisonne comme ça pour justifier son Rakia , le plus souvent deux en fait , de 7h00 du mat’ !  » Dans les rues de Belgrade tout le monde roule après avoir bu un coup avant de partir . Alors pour ne pas avoir d’accident il faut que j’en prenne aussi un avec le café avant de prendre la route  »
        Le fait est qu’il faudrait tester une IA à base de Rakia pour la conduite autonome , cela fonctionne !

    • dolgan dit :

      Tous confinent. Même si ils ont du mal à le dire parfois.
      .
      La france a des données fiables proches de la réalité. C’est pas le cas de tout le monde.

  7. Popov dit :

    Pourrait on savoir quelle a été la thérapie utilisée pour les soigner ? Hydroxychloroquine ?

    • Bidou dit :

      Doliprane et Youporn.

      • Pravda dit :

        Je n’ai plus mal au crâne, mais par contre des ampoules sont apparues .. est-ce normal docteur ?

    • luc dit :

      Pas du tout , le commandement a fait preuve de « Pédagogie » … Signer ici vous êtes sur nos papiers « guéri  » c’est un ODC ( ordre de commandement )

    • dolgan dit :

      Doliprane et réa pour 2 ou 3 marins.
      .
      Pas de pillule magique.
      .
      Bref le traitement habituel avec l’efficacité habituelle sur ce type de patients.

      • MareNostrum dit :

        @Laurant Lagneau
        Je m’excuse pour ce doublon. Vous pouvez effacer le poste ci-dessus qui n’est pas destiné à Dolgan et qui a déjà été posté plus haut au bon endroit. Merci.

    • vrai_chasseur dit :

      1 dose de Motivex et de Moraline par jour. Et 1 dose de Fépalcon si ça marche pas.

      • luc dit :

        Attention aux doses, surtout avec le « Motivex » , les «métaboliseurs ultrarapides» vont mettre en danger tous leurs équipiers sans le savoir..

  8. Namroud dit :

    Excellente nouvelle prompt rétablissement aux autres ainsi qu’à l’ensemble des gens infectés, bon courage à eux et à leurs familles

  9. Robinson dit :

    Bonne nouvelle !
    Mais le GAN est-il redevenu opérationnel ? sinon avec quel préavis ?

  10. Max dit :

    Attendons les études universitaires des épidémiologistes pour tirer des leçons. La pandémie de ce nouveau virus n’est pas finie !

  11. Carin dit :

    Cette annonce date du 28 avril, donc entre le 16 et le 28 du mois d’avril 98% des 1081 marins infectés au covid 19 sont déclarés guéris…
    2 possibilités: ou nos marins sont réellement des sur-hommes… ou le SSA nous a fait une Raoulterie?
    Dans les 2 cas, je suis content pour nos marins. Mais il serait regrettable qu’en cas de raoulterie, le peuple de France soit condamné à l’ignorance, et continu a allègrement mourir.

    • dolgan dit :

      ça n’a rien de surprenant comme résultat. Il faut pas 3 mois pour guérir du covid. Seuls les cas graves mettent du temps à guérir des dégâts provoqués par l’infection.

  12. Plusdepognon dit :

    Le calcul de l’impact du Coronavirus sur la société est un enjeu politique et les régimes dictatoriaux en profitent pour pousser leurs pions :
    https://infoguerre.fr/2020/05/fiabilite-de-linformation-nombre-de-victimes-covid-19/

    Le sujet sur le HMS Queen Elizabeth est fermé, alors je mets ce lien ici :
    https://www.meta-defense.fr/2020/05/06/hms-queen-elizabeth-et-porte-avions-charles-de-gaulle-deux-conceptions-differentes-du-combat-aeronaval/

  13. breer dit :

    Attendons 3 semaines après le « déconfinement », on verra bien si l’épidémie a régressé, ou si le virus en « confinement » lui aussi se repropage de plus belle (auquel cas la situation risque bien de devenir encore plus chaotique). Par ailleurs la grande interrogation sera de savoir si les personnes infectées et guéries sont immunisées ou pas, (militaires et civils), et autres interrogation, quid des millions de gens qui n’ont pas encore été infecté… si ça repart.
    Il est clair qu’on a un futur proche assez obscurci, malgré le beau temps qui nous inonde…

  14. Expression libre dit :

    ILs ont peut-être reçu un certain traitement 😉 mais chut! Ceci dit, pour être objectif, l’âge, la forme physique, la quasi absence de risques de santé ont une importance dans la guérison.