Après l’éjection d’un passager civil, un Rafale aurait pu être perdu sans la chance… et le sang-froid de son pilote

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

203 contributions

  1. luc dit :

    Mission Déceler une défaillance dans la chaine pyrotechnique ? Check
    Oups c’était pas un mannequin en place arrière mais un V.I.P Sorry

    • luc dit :

      « le passager insuffisamment sanglé et totalement surpris s’accroche à la poignée d’éjection et l’actionne involontairement. Au cours de l’éjection, le passager perd son casque et son canot ne se gonfle pas » »
      La mascotte « Black Cat »

  2. Félix GARCIA dit :

    La classe ce pilote !

    Ces gens-là me feront toujours rêver …

    Article superbement rédigé soit dit-en passant.

    J’imagine la mine déconfite de la personne en question ! ^^

    Et merci pour les liens vers ces entreprises spécialisées, je sais à présent ce que je rêverai de me voir me faire offrir ! =)
    Moi qui n’avais pour ambition dans cette vie de ne voir que les « peintures  » de « La vallée des merveilles » et des aurores boréales/australes (bon, je rêve de l’espace, mais faut pas trop rêver non plus … malheureusement …).

    Cordialement,

    Félix GARCIA

    • Félix GARCIA dit :

      En attendant, faudra se contenter de DCS World …

      • Marc mora dit :

        Qui est excellent, soit dit en passant, d’ailleurs en cadeau de noël, j’ai eu un beau HOTAS warthog de chez thrustmaster

        • Félix GARCIA dit :

          ^^

        • Félix GARCIA dit :

          Et vivement une mise à jour graphique digne du prochain Flight Simulator. Et vivement le Rafale !
          J’aimerai avoir le temps de jouer plus. Plus tard peut-être.

          Bref, ici n’est pas le lieu ^^

          Cordialement,

          Félix GARCIA

          • Félix GARCIA dit :

            PS : Le Warthog me fait rêver ! Profitez-en bien ! J’ai vu un pilote de F-18 l’essayer chez un particulier, ça m’a fait envie ! Comme de piloter un F-18 d’ailleurs ! Qui sait ? Dans une autre vie peut-être (pour le F-18) ?
            Qu’est-ce que j’aimerai être dans la peau de Thomas PESQUET parfois aussi … J’espère qu’il va inspirer des très jeunes, faut commencer à rêver de ces choses là le plus tôt possible.

        • UnKnown dit :

          Hâte de mettre la main sur l’Eurofighter (même si le bébé ne sortira pas avant quelques années)

      • Félix GARCIA dit :

        Et d’ailleurs, qui serait partant à prendre des risques « Covid-19 » pour le prochain TOPGUN ? =)

  3. garance dit :

    Cet article a été publié le 1er Avril?

  4. Fralipolipi dit :

    Espérons que les leçons seront retenues … des années durant,
    et que les vols VIP sur avions de chasse seront encore plus strictement limités, sinon purement et simplement « interdits » ! (hormis dans le cadre du Soutex … pour le soutien des ventes Export, c’est parfois un mal nécessaire, autrement dit, un investissement commercial).
    .
    Nous allons bientôt manger quelques centaines de Milliards d’€ de dettes d’Etat supplémentaires à cause de Mr Covid19 … dettes qu’il va falloir rembourser.
    Autant commencer à faire tout de suite des économies drastiques sur les dépenses inutiles (et dangereuses) de ce style !!!
    .
    … A l’avenir, il faudra y faire très très attention, sinon des opinions publiques (alimentées par du Mediapart et consorts) pourront rapidement venir à demander l’arrêt pur et simple de certaines activités de l’AA dites de prestige, potentiellement jugées comme non nécessaires (Patrouille de France, Solo Display, etc …).
    .
    L’AA va devoir la jouer plus fine désormais.

    • NRJ dit :

      @Fralipoli
      Clairement on peut faire une croix sur les augmentations prévues du budget de la Défense. Comme Macron n’a fait aucune des mesures de réduction du déficit on risque de se retrouver dans la situation de la Grèce en 2010.

      L’armée se couvre de ridicule avec cet histoire. Un passager qui n’était pas prêt à voler, un pilote qu’on n’a pas briefé, des dispositifs de l’avion qui ne marchaient pas. On n’avait peut-être pas besoin de cela dans cette période de Coronavirus.

      • Stoltenberg dit :

        Ce dont on aurait besoin c’est peut-être un minimum de discipline et de responsabilité, puisque l’Armée prétend promouvoir ces valeurs auprès des jeunes : remboursement des frais et enquête approfondie avec des démissions et poursuites judiciaires contre les responsables. Le contribuable paye pour une armée qui est censée protéger le pays ou pour un parc d’attraction hors de prix pour les VIP ?

        • Stoltenberg dit :

          On est mal barré avec des (ir)responsables qui risquent de perdre des avions et pilotes de cette manière, en temps de paix. Je ne les vois pas gérer une situation de guerre dans laquelle, en plus, il y aura des moyens d’interdiction d’accès, de guerre électronique et des avions ennemis où la moindre erreur peut être catastrophique. C’est une mise en danger de la vie de nos excellents pilotes et de nos excellentes machines.

  5. Belzebuth dit :

    Quelqu’un a-t-il précisé que ce même pilote a été sanctionné de points négatifs par sa hiérarchie?

    • Harambe dit :

      Pourquoi?

      • MBA dit :

        Je n’ai pas tout le contexte mais à la lecture du rapport je peux penser aux points suivants: multiples erreurs dans l’installation du passager sous sa responsabilité (anti-g non fermé, jugulaire non attachée, masque de travers, visières non baissées), séquenceur sur TWO (le bénéfice/risque me semble plutôt en faveur de SOLO) et surtout +4/-0.6 g dès la rotation (NB je suis ancien pilote de chasse). Après il a sans doute eu des points positifs pour sa gestion de la situation – ça compense 😉

    • Clavier dit :

      L’enquête d’accident n’a décelé aucun manquement dans le comportement du pilote …..arrêtez d’écrire n’importe quoi pour faire croire que vous vous y connaissez …!

  6. Plusdepognon dit :

    Le passager n’est pas le seul à se rappeler de cette histoire !
    http://www.opex360.com/2019/03/21/ejection-impromptue-dun-passager-civil-ayant-pris-place-a-bord-dun-rafale-b/

    Cela avait fait du barnum et immobiliser pour vérifications tous les rafales B :
    https://lemamouth.blogspot.com/2020/04/ejection-rafale-la-sequence.html

    Et mis en lumière la société qui fabrique les sièges éjectables :
    https://www.air-cosmos.com/article/le-250e-sige-jectable-pour-le-rafale-a-t-fabriqu-par-semmb-14182

    Par contre, vu l’incident, les explications ont été tendues pour certains…

  7. breer dit :

    Heureusement que le pilote a assuré, mais on peut se demander pourquoi une telle facilité, ainsi que la réelle utilité de « balader » des civils fussent-ils cadres d’entreprises, élus, journalistes ou personnalités du show bizz, etc.. C’est de l’argent gaspillé, et dans ce cas un avion (peut être même avec son pilote) aurait pu être détruit.

  8. Xaintrailles dit :

    On a du mal à imaginer que « l’infortuné passager » et son collègue, ancien pilote de l’armée de l’Air…aient pu rester amis ! A 64 ans, on a le droit de refuser, je crois aussi.
    En cas de blessures graves ou de décès du passager, qui est responsable juridiquement ? L’Etat ?… On a certainement dû restreindre de manière drastique par la suite l’organisation de ce genre de « surprise ».

  9. Trolga dit :

    Pathétique. et dire que certains parlent de Sécurité des Vols et de Facteurs Humains.
    Comment est il possible que des personnes « Civils » puissent « offrir un vol cadeau surprise » sur un avion d’arme ?
    Cela mériterait un renvoi au civil pour faire payer les réparations et un renvoi au pénal pour blessures involontaires et mise en danger

  10. Raymond75 dit :

    Toute une chaine de maladresses … J’ai peut être mal lu, mais je n’ai pas vu ce qu’était devenu le passager …

    En fait la vérité est plus simple : le pilote a appris par radio que le passager était positif au Coronavirus, et il l’a foutu dehors ! Normal.

  11. Harambe dit :

    Sacrée histoire, le pilote n’a pas eu le réflexe d’activer lui même dans la panique son siège éjectable ce qui fait preuve de son sang froid ou alors la surprise était tellement grande qu’il a eu le temps de réfléchir que ce n’était pas un accident irrémédiable ? En tout cas, il a sauvé un appareil qui doit encore valoir quelques dizaines de millions d’euros.. dans le privé, il aurait reçu une grosse prime 😀 j’imagine que le commandant de la base se contentera d’un « t’as bien fait ptit gars ». hehehehe

    • le sicaire dit :

      Le pilote a surtout eu « la chance », cette fois, que le mécanisme d’éjection du siège avant n’ait pas fonctionné correctement (cf. le rapport du BEA air) car normalement, il aurait du être éjecté automatiquement suite à l’éjection du passager !

  12. revnonausujai dit :

    Il devrait y avoir du sang sur les murs, tant au SSA que dans l’AA; en tout cas des places libres aux prochains TA .
    Je ne crois pas que la satisfaction d’avoir corrigé des dysfonctionnements suffise à accorder une grace plenière

  13. MANSUY Michel dit :

    cela sent la mutation dans l’air et des sanctions

  14. Expresso dit :

    Je priais les chasseurs Rafale tous les matins après mon petit déjeuner.

    • Alpha dit :

      Normal ! C’est le Dieu des avions ! … 😉

      • EchoDelta dit :

        En l’occurrence même quand il a un défaut, il se transforme en qualité à la sortie de cette histoire ! Il y a quand même un peu de baraka dans cette histoire. Mais si le pilote n’a pas paniqué, c’est aussi probablement car il a une grande confiance dans sa machine et qu’il la maitrise parfaitement.

    • v_atekor dit :

      N’oublie pas de faire une révérence pour chaque point d’emport.

  15. Amar Harraz dit :

    Bravo au pilote.
    Ils ont eu de la chance.

  16. ScopeWizard dit :

    Un très grand BRAVO au pilote !!!

    Impressionnant !

    Pour le reste , quelle bande de branlos quand-même , c’ est vraiment pas rassurant ………..

    Sinon , en plein virage à gauche aux environs de 200 m de hauteur sol et entre 700 et 800 km/h cap à l’ Est , un Rafale m’ a survolé il y a environ une heure ………..

    Et quoi ?

    Ben , vu la rareté dans ce coin du phénomène observé surtout dans d’ aussi bonnes conditions en dépit d’ un ciel gris et nuageux et d’ un plafond d’ environ 1000 mètres , c’ était bref mais sympa , très sympa ! 🙂

    Pilote , si tu prends connaissance de ceci , à l’ aide des quelques indications ci-dessus , tu sauras où tu es passé ; reviens quand tu veux ! 😉

    • Félix GARCIA dit :

      Je saute par la fenêtre à chaque fois pour les saluer (j’habite en plein-pied hein, je précise ^^) !

      Habitant Saint-Maixent-l’Ecole, j’ai parfois la chance de les voir faire des passes sur le dos ! Et ras-les-paquerettes !

      Mon coeur déborde d’admiration, et mes yeux aussi ! ^^

      Oh ça va hein ! Je sais que je suis une « madeleine » …

      • ScopeWizard dit :

        @Félix GARCIA

        Ben alors nous sommes deux « madeleines » ! 😉

        Je me demande si je ne vais pas déménager , moi ……….

        C’ est vrai quoi , première fois que j’ ai la chance de voir un Rafale au-dessus de chez-moi , presque quatre après un Mirage 2000 D qui décrivait un cercle autour du patelin , au moins 15 ans après un Mirage 2000 C filant plein Sud , +2 autres chasseurs dont je n’ ai entendu que le son , bref , par ici , apercevoir un avion de chasse c’ est pas courant ………….

        Par contre , il y a des années lorsque j’ étais bien plus jeune , alors là c’ était le festival ; les survols de Mirage III , Vautour , Mirage F1 , Jaguar étaient courants et parfois à des hauteurs très basses de l’ ordre d’ une trentaine de mètres tout au plus tout comme Transall , Noratlas , Super-Frelon ………..même un T-33 , des Tornado , F-16 , F-4 Phantom II , Hawker Hunter , Patrouille de France Alpha-Jet , CH-47 Chinook , Mirage 2000 C ou -5 , et même une Forteresse volante Boeing B-17 ou un Mirage III BE en radada vers 20 à 30 mètres de hauteur sol !

        Entre 1992 et l’ an 2000 , j’ ai même pu voir très régulièrement des Mirage IV et même au début des années 1980 , fait rarissime , vers 1500/2000 mètres de hauteur sol , deux jaguar en côte à côte avec un C-135 F qui se dirigeaient plein Est ……..

        Quant à sauter par la fenêtre , ça m’ est arrivé plusieurs fois et pour les même raisons , et même si c’ était assez bas , je te dis pas certaines gamelles que je me suis mangées , ce qui fait que parfois j’ avais tout juste le temps d’ apercevoir un bout d’ avion avant ouille , bobo !

        Passez entre les gouttes ! 🙂

    • Nemo dit :

      Ici aussi, trois survols à basse altitude depuis le début de la semaine alors qu’on ne voit jamais d’avion d’armes dans le coin. C’est peut-être lié à la fermeture d’Orly (tout près), ils doivent en profiter pour s’entraîner. Je veux bien aussi qu’ils reviennent !

      • Félix GARCIA dit :

        Roooh ! Les hélicos ça doit être quelque chose !
        Quelques dizaines de mètres ? Rohalala … Génial ! Ca doit faire vrombir les oreilles !
        Je suis déjà admiratif des décollages/atterrissages lors de mes séjours en ski, surtout la fois où j’ai pu aller à Avoriaz, y’a un télésiège qui passe juste au-dessus de la zone de décollage/atterrissage … c’est formidable. C’était une bonne raison pour rester dans cette vallée … j’en serais presque venu à souhaiter que quelqu’un nécessite une intervention …
        Durant un stage de maraîchage en Franche-Comté, dans le Doubs, j’ai pu voir un avion de chasse (à l’époque, je ne savais pas faire la différence entre un Mirage et un Rafale) faire un passage entre deux falaises … IMPRESSIONNANT ! Il était assez près pour voir les lignes d’assemblage du fuselage … Mais à l’époque, je ne savais pas apprécier la chose à sa juste valeur, je ne saisis la chance que j’ai eu qu’aujourd’hui. J’étais juste … impressionné.

      • EchoDelta dit :

        Oui j’imagine qu’ils profitent de l’absence de traffic civile pour peaufiner leurs cartographie de Paris au petits oignons, et s’entrainer en milieu « urbain ». Au moins que cela leur serve, pour le plaisir des yeux des habitants.

      • ScopeWizard dit :

        @Nemo

        Je vais donc organiser ça et préparer une pétition en bonne et due forme ! 🙂

        En attendant , passez entre les gouttes ! 🙂

    • dompal dit :

      @ SW,
      Effectivement, je confirme, habitant pas loin (à vol d’oiseau) de Pau/Tarbes, c’est toujours un grand bonheur de voir des zincs/hélicos faire du vol tactique dans le piémont pyrénéen surtout quand je suis en montagne où ils passent parfois à qq dizaines de mètres au-dessus voire moins (hélicos) à certains endroits (cols) !!! 🙂 🙂 🙂

      • ScopeWizard dit :

        @dompal

        De plus , le coin est très joli , et avec les montagnes le bruit doit être amplifié ce qui par contre les rend peut-être plus difficiles à repérer qu’ au desuus d’ une zone bien dégagée au relief plus régulier ……………….

        Passez entre les gouttes ! 🙂

        • dompal dit :

          @ SW,
          Tout à fait, je parlais des C130/C160/A400M et hélicos. Pour les M2000/Rafales, ils sont trop rapides et l’écho sur le relief n’aide pas à les repérer facilement et sont souvent en-dessous et non au-dessus et qd j’arrive à les voir ils ne sont plus que 2 points, bien loin…….! 🙁

  17. tartempion dit :

    Pas mal , une boulette de « haut vol » un beau rapport d’enquête qui trônera en bonne place dans de le rayon des conneries de la salle des horreurs de Madame Parly ….. Une affaire qui m’en rappelle une autre mettant en exergue le professionnalisme et la compétence de cadres de l’armée de terre de très haut niveau qui organisèrent la journée porte ouverte au 3° Rpima de Carcassonne où , lors d’une démonstration dynamique mis en oeuvre par une unité d’élite , un sous officier surdoué avait tiré dans la foule à balles réelles .

    • dompal dit :

      @ tartempion,
      Je ne vois pas le rapport entre le professionnalisme du pilote du Rafale et l’incompétence d’un S/OFF de l’AT ???
      Votre haine de l’armée vous fait tout mélanger. Faudrait peut-être en parler à un psy, ça vous ferait du bien….. 😉

      • tartempion dit :

        Cher Monsieur , vous faites le choix de retenir le professionnalisme du pilote dans une affaire qui en manque cruellement .Vous avez raison , le pilote a su ramener son aéronef sur le plancher des vaches et c’est à mon sens , le minimum que l’on puisse attendre .Il ne faut pas oublier que c’est la manière de piloter qui est la cause de l’incident qui s’est produit ,une démonstration moins dynamique aurait sans nul doute eu pour conséquence d’éviter de placer le commandement de la base dans une situation aussi délicate .S’agissant de vos recommandations médicales ,sachez que cette méthode de « psychiatrisation  » telle que vous l’a recommandé était un acte utilisé en union soviétique comme en Chine pour annihiler la moindre opposition avant que la France ne s’y mette également .
        https://www.egaliteetreconciliation.fr/Psychiatrisation-des-dissidents-3-ans-d-internement-pour-un-universitaire-56306.html

        • ScopeWizard dit :

          @tartempion

          Oui d’ accord , sauf que là , question hiérarchie c’ est quand-même les pieds nickelés dans le sens où le pilote n’ était pas au courant des restrictions médicales , le passager pas davantage au courant qu’ il allait voler en Rafale et n’ avait de surcroit aucune intention de le faire , hors dysfonctionnement de la séquence d’ éjection et sans parler de la perte du casque , honnêtement ça fait beaucoup !

          • Robert dit :

            Scope,
            Quand le passager a été invité à monter dans le Rafale, probablement équipé d’une tenue adéquate, et s’y est fait sangler, vous ne pensez pas qu’il aurait du avoir quelques doutes?
            Vous pensez vraiment qu’il a été placé là « à l’insu de son plein gré »?
            Enfin, j’imagine l’explication de gravure à l’armée de l’air mais aussi entre collègues de travail de l’impétrant, ça a du en projeter de la gouttelette.

        • dompal dit :

          @ tartempion,
          Je vous remercie très chaleureusement 🙂 🙂 🙂 pour votre baratin inutile mais vous n’avez pas expliquez le rapprochement entre ces 2 événements !?? 😉
          Quand je dis qu’il faut consulter, c’est pas pour rien ! 😉

    • Fafou dit :

      Vrai?
      Le résultat de la maladresse aurait et mille fois plus malheureuse mais nous, les Belges, ont tire sur nos propres avions, stationnés..

      • Félix GARCIA dit :

        Désolé, mais c’était presque drôle de mon point de vue.
        Au début, j’ai cru à une façon d’obliger au remplacement de l’appareil … oui beh c’est pas « fut-fut » comme réflexion … chuis d’accord.

      • ScopeWizard dit :

        @Fafou

        Eh oui que voulez-vous ; en ce bas-monde nul n’ est parfait ! 😉

        Passez entre les gouttes ! 🙂

      • Robert dit :

        Fafou,
        Toujours à vouloir faire leurs intéressants les belges!

    • Félix GARCIA dit :

      « lors d’une démonstration dynamique mis en oeuvre par une unité d’élite , un sous officier surdoué avait tiré dans la foule à balles réelles . »
      Surréaliste ôO

  18. Richard dit :

    On découvre à la lecture du rapport des erreurs de procédure, des erreurs de maintenances, des erreurs de communication.
    Cela fait beaucoup…..

    • dompal dit :

      @ Richard,
      Si vous voulez, on peut comparer avec le secteur civil, d’ac’ ???
      Ben regardez les infos ou lisez les journaux, vous serez édifiez !!! 😉 🙁 🙁

    • Clavier dit :

      Vous savez lire ….?

    • MBA dit :

      Bonjour, en pratique des erreurs sont commises tous les jours mais la plupart du temps elles sont compensées par d’autres acteurs ou des mesures de prévention/atténuation des risques. C’est quand les erreurs se cumulent qu’il y a un accident (c’est le modèle des plaques de Reason). C’est donc normal qu’en lisant un rapport d’accident on tombe sur de multiples erreurs cumulées. Mais c’est en publiant le rapport qu’on améliore la sécurité aérienne. Bien cordialement

  19. Gégétto dit :

    Bon au moins cet incident aura mis en lumière des défaillances dans la séquence d éjection.
    N étant pas spécialiste, je me demande aussi qui a brêlé le passager et n’ a rien constaté d ‘anormal,idem pour casque?
    parce que ça fait beaucoup quand même…
    Faut arrêter aussi de vouloir embarquer dans des avions de chasse des gars avec le cerveau de tschock!!

    • LN dit :

      Le gars ne voulait pas faire le vol, c’est un civil qui a été mis au pied du mur par ses collègues, c’est écrit dans le rapport…

    • Lejys dit :

      Lisez le rapport (en lien dans l’article), vous verrez et surtout comprendrez l’origine des fautes.
      Comme dans tout accident, c’est une somme de « petits » incidents (ou incompréhensions, mauvaises interprétations) qui donne ce résultat très grossier.

  20. who? dit :

    Le karma fait payer un jour ou l’autre aux profiteurs du systèmes, aux passes droits, aux VIP, et c’est très bien !

    Il est grand temps que les baptêmes en avions de combat cessent, surtout pour des ploucs !

  21. Jessy dit :

    Trouvez vous normal de faire voler des élus, des journaliste, des youtubeurs…
    Alors a qui incombe réellement la faute ?

    La politique spectacle a ses limites…
    L’armée n’est pas un centre d’attraction

    • tchac dit :

      Des journaliste et des youtubeurs oui. C’est de la publicité ; ce qu’on appelait jadis de la propagande (sans sens péjoratif).

    • Tchac dit :

      Maintenant, dans le cas présent, l’armée sert d’aéroclub de luxe et ça oui ce n’est pas normale.

  22. Thierry HENRY dit :

    Bravo au Pilote ! Pour le reste, cet événement révèle une incroyable quantité d’incompétence, assez inimaginable dans une unité de notre Armée de l’Air.

  23. Adrien-BZH dit :

    Des gens haut-placés se croient vraiment au-dessus des règles : outre-passage de tous les protocoles en vigueur ainsi que prise de risque inconsidérée…
    Le responsable de la base de Saint-Dizier a vraisemblablement sa part de responsabilité dans cette affaire en autorisant ce vol, en plein confinement qui plus est… D’ailleurs comment a-t-on pu autoriser ce vol en plein confinement?! Ou est la justification de nécessité vitale dans ce vol de loisir… Je cherche encore le sens d’Égalité dans notre devise nationale =/

    • LEONARD dit :

      20 Mars 2019 !!
      Mais vu la teneur de votre post, vous êtes sûrement confini depuis plus d’un an….

      • Adrien-BZH dit :

        Haha effectivement Léonard! J’étais tellement déçu de lire cette liste d’incompétence (sauf pour le pilote!) Que j’ai rédigé précipitamment! En même temps en y réfléchissant un peu un rapport du BEA bouclé et diffusé en 1 semaine ça aurait du me mettre la puce à l’oreille ^^’

    • who? dit :

      mais non ! les premiers mot de l’article disent quoi ?
      « Le 20 mars 2019, à Saint-Dizier »

    • Xaintrailles dit :

      Allons @BZH il faut lire avant de commenter : début de l’article « le 20 mars 2019 » et là, un an après, on dispose des conclusions de l’enquête du BEA !…

    • Alpha dit :

      @Adrien-BZH
      « comment a-t-on pu autoriser ce vol en plein confinement?! »
      Relisez l’article… Mieux !… 😉
      Mais pour le reste, et comme de nombreux contributeurs, vous avez raison : Ce genre de vol sur avion d’arme devrait être interdit ! Il existe assez de sociétés privées qui proposent ce genre de prestation…
      Ex : https://www.topgun-voltige.fr/missions-jet?gclid=EAIaIQobChMI97Dk8OrW6AIVDLTtCh2LGQ_YEAAYASAAEgLUGfD_BwE
      😉

    • Strogoff dit :

      Accident début 2019, pas 2020…

    • revnonausujai dit :

      mars 2019 ; DIX NEUF ! confinement nada !

    • Marensin dit :

      Vous êtes sûr d’avoir la lumière à tous les étages ?

      Cette affaire a eu lieu le 20 mars 2019 ! Deux mille dix neuf ! Vous étiez con-finé en 2019 ?

    • Trap dit :

      « Le 20 mars 2019 »

    • Estelassar dit :

      C’est beau de critiquer, mais, vous avez lu l’article ? L’évènement a eu lieu l’an dernier !

    • Franchirlerubicon dit :

      L’article débute par: « Le 20 mars 2019 », … Avant de hurler au loups, assurez-vous de lire autrement qu’en diagonale….

    • le zouave dit :

      faut regarder la date:20 mars 2019 donc le rapport est dans les clous niveau timing pour la conclusion et la transparence ,vu qu’il n’y a pas eu de victimes ,sauf l’honneur du passager……………,pour les sanctions ça se réglera en interne,le pilote ,un malus?????alors qu’il a sauver l’avion,par contre la hiérarchie qui à participer à cette sauterie,ils ont peut-etre eu le champagne,qui sait?

    • dompal dit :

      @ Adrien-BZH,
      « Le 20 mars 2019, à Saint-Dizier, un Rafale B de l’Escadron de transformation [ETR] 3/4 « Aquitaine » manqua de s’écraser après l’éjection impromptue de son passager civil, un haut cadre d’une « société française d’armement » alors âgé de 64 ans. »
      Lire et relire si on n’a pas tout compris la première fois ! 😉
      L’abus de couchen nuit à la santé mentale ! 😉 🙂

      • Adrien-BZH dit :

        Chouchen l’ami! Et oui désolé la communauté j’ai été précipité dans la rédaction du mon commentaire ^^’ cf réponse de Léonard plus haut

    • Pascal (l'autre) dit :

      « D’ailleurs comment a-t-on pu autoriser ce vol en plein confinement?!  » Les faits se sont déroulés en mars 2019!

    • EchoDelta dit :

      Le vol a eu lieu il y a un an, il faut lire quand même l’article. Opel en avait parlé à l’époque mais maintenant nous avons un peu plus de détails sur cette affaire.

      • ScopeWizard dit :

        @EchoDelta

        Opel ?

        Tiens donc ?…!

        Ben ils en font des trucs , chez Opel ……….

        Sacré Opel ! 😉

        • EchoDelta dit :

          Oui mon correcteur n’est pas encore habitué à OPEX… 🙂
          Manque d’éducation celui là !! Va falloir que cela change.

    • Dioufi dit :

      On parle d’un vol qui a eu lieu en 2019, bien avant le COVID-19

    • ScopeWizard dit :

      @Adrien-BZH

      Si ce vol avait eu lieu en plein confinement , vu que nous savons déjà tout sur ses circonstances , je vous dis pas la rapidité et l’ efficacité de l’ enquête , c’ est au moins du Mach 2 ! 😉

      Plutôt que de dire des sottises , passez donc entre les gouttes ! 🙂

  24. EchoDelta dit :

    Le dernier paragraphe de l’article résume parfaitement ma pensé. Risquer de perdre un Rafale B pour une balade d’une personne VIP en manque de sensation forte, mais qui finalement ne les supporte pas si bien.

    • Xaintrailles dit :

      Encore plus idiot : il n’a rien demandé, mais souhaite relever le défi malgré sa surprise et son stress !… Sa responsabilité est peut-être engagée aussi ?… Car il dispose de la liberté de refuser.

      • LN dit :

        Justement non. Extrait du rapport :
        « 2.3.3.2. Pression sociale sur le passager
        L’organisation de ce type de vol par des collègues de travail, alors que cela est extrêmement rare pour le
        personnel de cette société, peut créer un sentiment d’exception. La pression sociale de l’entreprise,
        représentée par un nombre important de collègues présents et notamment un ancien pilote de l’armée de
        l’air à l’origine du vol, a empêché tout refus.  »

        A bon entendeur.

      • EchoDelta dit :

        Oui je rentrerais pas dans les détails mais manifestement d’après ces informations, et comme disait ma grand mère, on a donné de la confiture aux cochons… Et les vrais passionnés aurait probablement trouvé qu’ils abusaient de la trop maigre ressource en Rafale et HdV de l’AA pour accepter sans honte ce vol. Je pense qu’un vol en Fouga ou Mirage 3B comme proposé par certaines sociétés sont amplement suffisants pour éprouver les sensations d’un avion de combat en vol. Pour les missions, le simulateur est amplement suffisant.

        • Savancosinus dit :

          Oui mais organiser un vol via une société spécialisée, ça coûte des sous. Se faire mousser en réclament un vol, grâce à son carnet d’adresse, sur avion de combat militaire, si le commandement de la base est d’accord…
          Je préfèrerai voir un personnel militaire méritant se voir récompenser par un vol, et encore, sur Rafale, ça fait vraiment riche.
          En tout cas je tire mon chapeau au pilote qui lui a su faire preuve de sang-froid et professionnalisme.

  25. Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

    Quand la défense devient Disneyworld pour la caste de ceux qui ne sont pas « rien » ….. Attribuer des masques de protection aux infirmières … non, mieux vaut se taire! La startup nation dans toute sa gloire. Pauvre France!

    • Qui ça ? dit :

      J’ai entendu dire que lorsqu’il était premier ministre, Michel Rocard était totalement opposé au programme Rafale, au point qu’il voulait arrêter le développement de cet avion.
      L’histoire raconte qu’il a suffit de lui faire un petit tour de voltige à bord d’un prototype de Rafle pour lui faire définitivment changer d’avis. Et le Rafale fut ainsi sauvé …

      • Lejys dit :

        Michel Rocard était, de mémoire, premier Ministre de 1988 à 1991. Le premier Rafale biplace, le B01, qui était un prototype, a volé pour la première fois en 1993.
        Il s’agit donc surement d’une « légende »…..

  26. Tankaboum dit :

    Rarement vu un connardier pareil.
    On passera sur les passes droit indus et surtout aux frais des contribuables,
    Mais le plus ridicule c’est un dis fonctionnement d’un organe de sécurité majeur qui sauve l’appareil.
    J’espère qu’il y aura des sanctions suffisamment élevées pour que cela ne se reproduise pas, mais surtout que la note soit payée par les responsables

  27. Renaud Ramillon Defarge dit :

    Bien cette connerie organisé par des officiers supérieurs.
    qu’ils payent sur leur denier personnel les réparations.

  28. Le Suren dit :

    Peut-être arrêter avec ce genre de pitrerie. Au prix de l’heure de vol …

  29. Naf57 dit :

    Affligeant …

  30. Pantouflard dit :

    « À condition, bien sûr, de ne pas forcer la main au collègue en question… »

    Et à condition de vouloir payer la prestation… Pourquoi ne pas profiter des copains et de l’argent du contribuable ?

  31. petitjean dit :

    Incroyable !
    la liste des fautes commises est stupéfiante.

  32. mich dit :

    Merci Mr lagneau , je viens de lire le rapport ,assez ahurissant (les parties concernant le  » brêlage  » sont pas mal dans le genre ),mais bon on va régler tout ça avec une vis à serrer un peu mieux et une page de plus dans le memento .Pas vraiment envie de tirer sur l’ ambulance , l ‘important c ‘est que tout le monde s ‘en soit tirer indemne et en plus l ‘avion est en grande partie entier , alors champagne et à la chasse bordel ! (cela fera un histoire pour le petits enfants).
    Un mot pour @Le glaive , je ne crois pas que cette fois ci je mettrai un commentaire sous le votre .

  33. Dimitri dit :

    Je retiens donc 2 choses:
    •Une erreur d’assemblage a permis de sauver un avion à 100 millions €.
    •Un homme a fait un tour en Rafale contre son gré. Qu’ils m’appellent la prochaine fois ils n’auront pas autant à forcer pour me convaincre.

    • Félix GARCIA dit :

      « •Un homme a fait un tour en Rafale contre son gré. Qu’ils m’appellent la prochaine fois ils n’auront pas autant à forcer pour me convaincre. »
      Prem’s ! Prem’s !
      Comment ça les premiers seront les derniers ? Roooh ….

    • luc dit :

      Ce VIP va rejoindre le « pot des éjectés » cercle très fermé… mais va-t-il recevoir la « cravate » de membre de ce pot ???

  34. anatide dit :

    Pauvre FRANCE…

  35. Buburoi dit :

    Avoir fait voler un passager sur rafale sans aptitude du CEMPN, c’est inadmissible et mérite sanction lourde. Avoir forcé la main du médecin de la base de Saint Astier, c’est encore inadmissible. Normalement le commandant de base devrait ètre relevé.
    Le pilote ayant eu beaucoup de chance, et ayant appliqué les procédures de détresse ne mérite pas de sanction pour lui. On a de la chance qu’il n’y ait pas eu de décès, mais seulement du dégat matériel.

  36. Naf57 dit :

    … 20 mars 2019 …

  37. Naf57 dit :

    Desole, je m’adressais a @Adrien-BZH

  38. zéro-zéro dit :

    Espérons qu’il y a eu distribution de nombreux jours d’arrêt pour tous ces jean-foutres de l’armée de l’air et que des carrières se sont arrêtées net.

  39. Alpha dit :

    « Les résultats des expertises montrent que les causes de l’éjection du passager ne relèvent pas du domaine
    technique ni du domaine environnemental. Les recherches sont effectuées dans le domaine relevant des
    facteurs organisationnels et humains. »
    En somme, erreur humaine, ce que l’on pressentait déjà …
    Seul truc à reprocher à Dassault (Martin-Baker en fait…): restaurer la robustesse des sélecteurs de séquence des avions Rafale biplace, celui-ci n’ayant pas fonctionné puisque le pilote n’a pas été éjecté.
    Mais dans le cas présent, heureusement que ce dernier n’a pas fonctionné ! L’avion aurait été perdu et le pilote fort surpris !…
    Mais la question de ce type de vol, réservé à des privilégiés est posée…

  40. el commodore dit :

    le passager v.i.p (very idiot person) est il éjecté ou non? voila comment l’argent des contribuables se gaspille , vraiment c honteux

  41. lym dit :

    C’est quand même heureux que ça se termine bien, avec un pax mal brêlé à l’aptitude mal évaluée et au briefing bâclé…qui panique… et un pb de maintenance qui évite paradoxalement la catastrophe et sera corrigé avant d’en aggraver un jour une autre! Ouf…
    Presque un mal pour un bien, les planètes étaient vraiment alignées… Le cocher a dû serrer les fesses.

  42. Mike dit :

    Ce pauvre passager, stressé par le vol, aura finalement eu le pire, une éjection et un parachutage ! Mais l’histoire se termine bien, avec en prime la détection d’anomalies qui auraient pu être dommageables en mission.

  43. Marensin dit :

    « 2.3.1. Nature du vol
    2.3.1.1. Mission
    Le vol est une mission d’entraînement d’une patrouille de trois aéronefs. L’aéronef concerné par l’évènement
    est le troisième et dernier avion à décoller. La mission programmée est un vol simulant successivement trois
    phases comportant entre autres des combats aériens. Les équipages ne réalisent qu’exceptionnellement des
    vols dédiés pour les passagers. Le jour de l’évènement, le passager autorisé à voler à bord d’un Rafale est donc
    programmé sur un vol d’entraînement opérationnel. » (Rapport d’enquête du BAE-É).

    Le vol n’était donc pas un simple vol d’agrément destiné à promener un grossium comme l’ont écrit de nombreux con-tributeurs !

    Monsieur Lagneau, vous avez pris la peine de fournir l’accès au rapport d’enquête du BAE-É dont vous avez établi un excellent résumé : je suis peiné de voir le peu de cas qu’en ont fait plusieurs auteurs de commentaires qui l’ont manifestement lu en diagonale et qui confondent opex360 et réseaux de cas sociaux.

    • Lejys dit :

      Merci de relever ce « détail », vous m’épargnez un post.
      Et je vous rejoins totalement: l’article a souvent été mal lu, le rapport complet très peu lu, et beaucoup connaissent mal le fonctionnement de l’AA. Pour autant, ils ne se privent pas pour commenter et se livrer à des critiques faciles bien face à leur écran. Le rapport suffit pourtant à énumérer et cibler les fautes….assez nombreuses.

  44. HZB dit :

    À vrai dire le vol a eu lieu l’an dernier

  45. decurion dit :

    le rapport du BEA est sorti récemment ce qui justifie cet article:Date de l’évènement Lieu
    Type d’appareil Organisme
    A-2019-03-I
    20 mars 2019
    Base aérienne 113 de Saint-Dizier (Haute-Marne) Rafale B
    Armée de l’air

  46. VonBulot dit :

    le rapport en question du BAE

    https://www.defense.gouv.fr/content/download/580401/9905742/A-2019-03-I.pdf

    bonne lecture, on marche sur la tête. On aurait cru à un enterrement de vie de garçon 🙂 sauf que les gens travaillent pour un grand industriel européen qui fabrique des ? Je ne vendrais pas la mèche mais c’est un secret de polichinelle.

  47. Claude dit :

    Guignols city

  48. vrai_chasseur dit :

    Les collègues ont concocté un traitement VIP, ils ont réussi : baptême de vol complet y compris éjection.
    Plus sérieusement, le pilote est le seul pro de l’affaire. Heureusement.

  49. Robert dit :

    Bonjour le cadeau, les copains !
    Finis les voyages pour emmener mémère sous les tropiques, les initiations au parapente voire la pin up pour un strip tease.
    La prochaine fois, c’est un voyage touristique en zone de guerre ?

  50. Nenel dit :

    Quand je pense que l’AA se plaint qu’elle n’a pas les deniers pour assurer le quota d’heures de vol à ses pilotes, …. Mais pour M . VIP pas de soucis…. Il y a toujours eu des petits passes droits pour certaines personnalités . Quand est-ce que cela va définitivement cesser? Fini ces conneries une bonne fois pour toute.

    • Vroom dit :

      Vous nous avez habitués à mieux Nenel ! Ce n’était pas un vol exprès pour ce VIP, mais un vol d’entrainement classique où il a été possible de greffer un pax sur un biplace.

      • Fralipolipi dit :

        @Vroom
        Un vol d’entrainement classique ??? (j’espère que c’est du 2nd degré !)
        Avec un passager surprise qui ne supporte pas plus de 3G, briefé en mode express, brêlé à son fauteuil comme un canapé sur le toit d’une 504 peugeot ?…
        Franchement, si c’est cela un entrainement dit classique, ce serait de la fumisterie, en plus d’être de l’argent bien gâché.
        .
        Mieux vaut envoyer nos pilotes s’entrainer sur simulateurs.
        .
        Non, franchement, là, il n’y a rien à défendre ici. Les gars se sont totalement plantés.
        Et les vols VIP, cela doit être « interdit » … sauf pour le Soutex.
        .
        … sinon, un jour, l’AA se réveillera avec un Mediapart au cul … et avec les centaines de Milliards d’€ de dettes suppl que nous allons devoir rembourser, ce sera la fin de tas de choses que nous adorons (Solo Display, Patrouille de France, participations aux Meetings aériens, …).
        .
        Il faut vraiment que l’AA fasse bien gaffe à ne plus DU TOUT prêter le flan à la critique populaire (si facile à instrumentaliser).

      • ScopeWizard dit :

        @Vroom

        Certes ! Sauf que ça a été fait n’ importe comment …………

        Tel que le faisais observer à @tartempion , question hiérarchie c’ est franchement digne des pieds nickelés dans le sens où le pilote n’ était même pas au courant des restrictions médicales , le passager pas davantage au courant qu’ il allait voler en Rafale dont il n’ avait de surcroit aucune envie il était même très réticent , hors dysfonctionnement de la séquence d’ éjection et sans parler de la perte du casque ou problème canot qui se rajoutent , honnêtement ça fait déjà beaucoup !

        Quoi qu’il en soit , prenez soin de vous et des vôtres et passez entre les gouttes ! 🙂

      • philbeau dit :

        Justement , c’est sans doute là l’erreur fatale . Il aurait mieux valu , comme cela ce fait dans ce genre de circonstances pour des personnalités n’ayant aucune expérience , programmer un vol « pépère » de prise de contact et avoir l’oeil attentif sur le passager , dont l’âge en plus ne plaidait pas en sa faveur . Les gens de chez Dassault ( on peut penser qu’il s’agit d’eux) auraient même pu pourquoi pas se fendre d’une rétribution à l’AA . Quoiqu’il en soit , tant de légèreté à tous les niveaux est consternante .