Libye : L’Union européenne lance une opération navale pour appliquer l’embargo de l’ONU sur les armes

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

30 contributions

  1. Celtibère dit :

    Si c’est l’UE qui lance une opération militaire…échec assuré.

  2. PeterR dit :

    Ah oui. L’UE compte intercepter des navires turcs ou russes ??

    • Clément dit :

      Il suffit de les appâter avec des kebabs et de la vodka.
      Et l’UE a un gros avantage naval face aux Turques et aux Russes : des bateaux et des sous marins qui ne coulent pas.

      • PeterR dit :

        >> des bateaux et des sous marins qui ne coulent pas
        Très juste. Visiblement pour les turcs c’est fait (dérouter un cargo). Reste à voir pour des russes et si jamais l’un ou l’autre n’obtempérait pas voir faisait escorter son cargo par un navire militaire. Aura-t-on le cran de risquer l’escalade ?

    • RZ dit :

      Je plussoie )) excellent )
      des représailles diplomatiques))

  3. Plusdepognon dit :

    Et une « action européenne » serait lancée pour les Antilles:
    https://lefauteuildecolbert.blogspot.com/2020/04/sars-cov-2-operation-maritime.html

  4. Fralipolipi dit :

    Ce n’est pas dans le cadre d’EUNAVFOR MED IRINI que son action est présentée, mais dans celle de SEA GUARDIAN de l’OTAN,
    mais en tous les cas, il semble que la Fremm Provence ait déjà commencé le boulot la semaine dernière : un cargo turc suspect, qui avait appareillé d’Istanbul en direction de la Libye, a été éconduit la semaine dernière.
    .
    https://www.corlobe.tk/article46990.html

    • Renard dit :

      Goret ne va pas tarder à pointer le bout de son groin.
      Il a disparu, j’espère qu’il n’a pas été contaminé par quelque virus qui sévit en ce moment!

  5. Lagaffe dit :

    A priori, la frégate Provence aurait déjà, dans le cadre de la mission Sea Guardian de l’OTAN, intercepté un cargo il y a 2 jours :
    https://www.corlobe.tk/article46990.html

    • vrai_chasseur dit :

      @Fralipolipi & Lagaffe
      Le cargo turc incriminé est le Pray, (ex-Ana, c’était son nom le mois dernier quand il était à quai au moment du bombardement du port de Tripoli). Il a changé son pavillon de Albanie à Sierra Leone et a éteint son transpondeur quand la FREMM Provence s’est approchée pour contrôle.
      Il n’a pas été difficile pour la Provence de lui intimer l’ordre de changer de route.
      Apparemment le cargo transportait de l’armement anti-aérien et des mercenaires syriens.
      Aujourd’hui, une frégate turque qui accompagne ces cargos a tiré un missile AA (un RIM 66-5) qui a fini sa course sur la côte libyenne près de Al Ajaylat sans faire de dégâts.

      • Fralipolipi dit :

        @vrai-chasseur
        C’est précisément lorsque ces cargos turcs emplis d’armes et de soldats turco-syriens sont ou seront escortés par des bâtiments militaires turcs que le problème se posera en cas d’intervention d’une frégate (ou autre) de cette opération EUNAVFOR MED IRINI.
        … il va bientôt y avoir une ambiance « mer de Chine » en Méditerranée.

  6. jyb dit :

    pendant ce temps là…
    Les combats continuent. L’armée nationale libyenne dirigée par haftar a pris le contrôle de la ville de zliten; c’est le bataillon tarik ben ziyad qui a manoeuvré ( 25 mars) Elle progresse aussi le long de la frontière tunisienne, ce qui a son importance, et sur les axes de aziziya et de sa’dia.
    En réponse le gouvernement d’accord national gna de sarraj a lancé l’opération « tempête de paix » en attaquant la ba d’al watya, situation confuse sur l’issue de cette bataille mais il semble que l’anl ait contré l’offensive. Al watya est une immense base reprise en 2014 par la milice d’idriss mahdi. Cette base abrite le qg de l’anl pour la zone occidentale libyenne.
    Il n’y a pas de front mais des batailles morcellées semblable à la situation des places fortes qui prévalait en syrie avant la chute d’alep. Pour l’instant le gna tente de desserer la pression sur tripoli quand l’anl fait été de progrès dans sa contre offensive et approche de zouara ( il est possible que l’anl de haftar entre dans la ville sans combattre les groupes locaux pourtant affiliés au gna, on parle d’accord tacite entre les belligérants pour épargner la zone) C’est un secteur stratégique avec la plus grande centrale électrique du pays à mélitha et un important poste frontière avec la tunisie à ras jedir.

  7. jyb dit :

    Selon le général mabrouk al ghaouzi au moins 4 soldats turcs ont été tué sur l’axe de combat d’ain zara. Un commandant syrien aurait été capturé, selon al ghaouzi « Le terroriste syrien a admis, qu’il avait été en compagnie de 10 autres Turcs et 8 Syriens qui avaient fui après que le véhicule blindé qui les transportait ait été touché »

  8. jyb dit :

    De son coté l’égypte a lancé une opération navale qui en liaison avec les forces de l’anl vise à empêcher les navires turcs de fournir des armes et des combattants au gna.
    L’armée égyptienne aurait formé des combattants libyens pour mener des attaques contre les navires turcs. Cette force est soutenue par les émirats. qui fourniront des navires qui seront remis à la marine égyptienne dans un premier temps.

  9. Lucien dit :

    Cette mission ne servira qu’à une chance : faciliter l’invasion migratoire de l’Europe via la Grèce jusqu’à ce que les Grecs excédés votent pour les seuls politiciens capables de dire « FUCK YOU » aux institutions européennes. Peut-être un retour des néonazis d’Aube Dorée ? Il faut dire que les Grecs sont déjà à bout comme l’ont montré les violences anti-migrants sur l’île de Lesbos.

    Quant à empêcher le trafic d’armes et de mercenaires, nous savons tous ici que l’Europe n’osera pas s’opposer à la Turquie car Erdogan est soutenu par les Américains et donc, les Européens fermeront leur gueule. Quand on est un vassal de Bruxelles et de Washigton, on ferme sa gueule. Donc, il n’y aura pas de blocus effectif.

    Seul résultat : invasion migratoire. Tout se déroule comme souhaité par nos élites mondialistes.

    • Lucien dit :

      qu’à une chose*

    • Robert dit :

      L’invasion migratoire de l’Europe est une des priorités communes de l’ONU et de l’UE. Rien ne doit pouvoir l’arrêter.
      Les ONG de collabos avec les trafiquants d’homme libyens ou turcs avaient stoppé leur trafic quelques jours, ils viennent de le reprendre, avec l’aide de l’UE et de nos armées.
      Le but de cette opération militaire est de libérer le passage pour la pompe aspirante de candidats à l’esclavage volontaire vers l’Europe.
      Même en France, ils sont l’objet de tous les soins, bien mieux que les sans abris malgré tous les discours officiels.
      L’UE a besoin d’une menace nationaliste pour justifier l’habituel clivage qui interdit de se poser des questions et renforcer les mesures répressives envers les modérément convaincus du bien fondé de cette invasion avec la complicité active de nos gouvernants. Aube Dorée, comme d’autres groupuscules, joueront le rôle d’idiot utile par leurs excès.
      Sans renversement intellectuel profond de nos élites, tout semble joué. Prochaine étape, la guerre civile.

    • ji_louis dit :

      Si vous vous teniez informé, vous sauriez qu’un cargo turc pour la Libye a déjà été détourné par une frégate française. D’autre part, l’embargo sur les armes décrété par l’ONU ne peut pas être vérifié aux frontières des pays voisins de la Libye si ceux-ci ne le veulent pas.

      Or, l’Égypte soutient fermement le général Haftar (LNA) et n’envisage pas d’interrompre son soutien en armes (violant ainsi l’embargo). D’autre part, la Turquie est obligée de passer par la mer ou les airs pour ravitailler le GNA, transit qui, lui, est susceptible d’être intercepté par les forces internationales faisant respecter l’embargo. Donc, cet embargo qui ne peut être appliqué que de manière partielle et dissymétrique est un soutien indirect au LNA (d’où l’absence de véto russe).

      D’autre part, les grecs soutiennent cet embargo parce qu’une fois la Libye conquise par Haftar:
      – la justification turque de la tentative d’annexion de zones maritimes en Méditerranée (exploitation de gaz du sous-sol méditerranéen) n’aura plus aucun soutien ni justification internationale.
      – Haftar est susceptible de passer avec les européens le même deal que Khadafi: On retient les migrants en Lybie, vous nous soutenez économiquement et politiquement. Donc un petit lot temporaire de migrants vaut qu’un flot permanent.
      – Enfin, ils ne sont pas contre (et nous non plus) faire la nique à Erdogan.

  10. jyb dit :

    une guerre, 2 théâtres, libye-syrie :
    L’égypte au cœur du jeu. Dans le cadre des opérations anti-turques, le général égyptien abbas Kamel ( patron des des services de sécurité) était à Damas pour rencontrer son homologue, ali mamlouk. L’objet est de consoliderl’alliance russo-syro-égyptienne en libye.
    L’égypte soutient depuis longtemps la syrie (j’avais évoqué la présence de militaire égyptiens dans la région d’homs et le soutien technique des égyptiens à la maintenance des gazelles syriennes)
    Le caire milite pour la réintegration pleine de la syrie dans la ligue arabe et c’est le caire qui a mis en place un canal de communication entre les syriens et le conseil démocratique syrien (branche politique des fds) Ali mamlouk et abbas Kamel ont rencontré début mars le chef du conseil démocratique syrien, riyad darar.
    Juste après cette rencontre un avion de guerre électronique égyptien a atterri sur la base aérienne militaire de sarrine près d’ ain al arab ( probablement un C130H compass call)…Il se passe des choses au nord de la syrie.

    • jyb dit :

      – l’engagement turc en libye a motivé des relations au sommet entre saoudiens émiratis et syriens.
      – on parle de l’envoi de militaires syriens rompus à la guerilla anti turque ( et pro-turque) en libye kornakés par les égyptiens et les russes.
      – selon les sr égyptiensil y aurait 7000 turcs et syriens en libye.

    • Auguste dit :

      En attendant,la nuit dernière Israél a détruit la base de Shayrat, ou il y avait une réunion de généraux iraniens et syriens.Grosse activité de l’aviation israélienne au dessus du Liban.On se demande à quoi servent les contingents ONU.
      Vers minuit,une explosion a Bagdad. Le nouveau chef d’Al-Quds Ismail Qaani ciblé?.

      • Jerome dit :

        59 Tomahawk s’étaient déjà abattus sur cette base en 2017 et je ne pense pas qu’elle a été détruite a ce moment!

    • Fralipolipi dit :

      @jyb
      Merci pour toutes ces informations.
      C’est d’autant plus intéressant que le théâtre est complexe et relativement peu suivi des médias, surtout depuis qu’un virus à couronne focalise toute les attentions.

    • Clavier dit :

      Vivement un petit affrontement entre Rafale et F 16 qu’on puisse alimenter les forums de discussion et les commentaires sur Youtube….

  11. Auguste dit :

    Opération anti-turque et anti-GNA.Si Haftar n’y arrive pas cette fois ci ,avec le soutient de l’Egypte,Syrie,UAE,Russie,UE,USA et tout l’armement qui va avec,qui lui ne sera pas sous embargo.Y va aller Haftar,ou il faut qu’on te porte?

  12. Norbert dit :

    Toute cette énergie dans cette période de pandémie , alors qu’il faudrait laisser faire pour qu’un nouveau dictateur comme Khadafi prenne le pouvoir. En intervenant on ne fait que pérenniser le conflit , alors que de toute façon il faudra négocier avec le vainqueur , solution la plus pragmatique pour éviter l’immigration massive via la Libye. On a fait la même erreur en Syrie en ne soutenant pas Bachar, avec les conséquences migratoires que l’on arrive plus à gérer, dictateur certes n’était pas fréquentable, mais avec qui il va bien falloir négocier.

    • Thomas dit :

      A la lecture des différents commentaires, et notamment ceux de jyb qui semble assez renseigné sur ces événements, le prochain leader libyen s’appelle Haftar.
      Du moins c’est ce que semblent souhaiter un certain nombre d’acteurs impliqués en Syrie, où il apparaît de plus en plus clairement que la Turquie s’est auto-isolée en essayant de jouer sur plusieurs tableaux en même temps.
      Peut-être un dernier va-tout, monsieur Erdogan, avant la fin de partie ?
      Monsieur Haftar sera probablement notre prochain interlocuteur, avec un deal du style « pétrole sans refugiés contre aide économique »

      • Norbert dit :

        Sauf que le pétrole mettra du temps avant de revenir rentable pour les pays producteurs, et que l’aide économique va être pour plusieurs années rare à « l’exportation », à cause du dégât sur nos économies européennes.

  13. Titeuf dit :

    1er Avril…. Lol’…
    Non ???
    Non…..
    Ah bon ???

  14. DLedeo dit :

    À qui profite le crime ?