Pour transférer les malades, l’ALAT enchaîne les missions; Le transport militaire aérien européen sollicité

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

174 contributions

  1. Chimère dit :

    Pourrait on savoir de combien d’hélicoptères médicalisés de ce type dispose l’ALAT ??

  2. Hostens dit :

    La combinaison de protection est made in China.

    • Tibétain dit :

      Troll pekinois.

    • Lechavenois dit :

      à coronastens :
      .
       » …La combinaison de protection est made in China…. ».
      .
      LE PERIL JAUNE :
      .
      « … le coronavirus Covid 19 est made in China … »

    • Pascal (l'autre) dit :

      « La combinaison de protection est made in China. » Nous voilà……………………………. rassuré

    • Auguste dit :

      Trump a proposé son aide aux Chinois,qui ont refusé (il me semble).Et quelle aide auraient pu apporter les US,qui n’ont même pas de matériel pour eux?.La France avait des médecins à Wuhan bien avant le coronavirus et l’aide qu’on leur a apporté c’est celle qui nous a manqué en début d’épidémie.
      PS:un petit rappel
      https://www.ina.fr/contenus-editoriaux/articles-editoriaux/2006-didier-raoult-alertait-deja-sur-le-danger-d-une-epidemie-virale/

      • Constant dit :

        C’est déjà renvoyé, problème de la qualité.

      • tschok dit :

        @Auguste,

        Je pense qu’aucune aide ne nous a manquée.

        Nous, Français, avons d’immenses qualités, c’est entendu. Mais nous ne sommes pas un peuple d’une générosité incroyable, pas parce que nous sommes nuls ou moches, mais parce qu’on la fait passer par le canal de la solidarité (républicaine) ou de la fraternité (chrétienne). On la fait passer par un processus.

        Mais, en tout état de cause, nous n’avons rien fait qui nous prive de quelque chose par excès de générosité pure.

        Il faut rappeler les fondamentaux: la générosité pure est le fait d’un tout petit nombre sur un plus grand nombre qu’elle.

        Je suis très surpris des procès d’intention innombrables que dresse la multitude sur le plus grand nombre. Mais, après tout, ce n’est pas surprenant: c’est la définition de la mesquinerie.

        La mesquinerie, c’est le contraire de la Bataille d’Angleterre: le plus grand nombre qui doit tout au plus petit.

        Dans Yellow Submarine, les méchants, les nuls, les envahisseurs, sont les mesquins.

        En fait, ce qui nous a manqué est assez basique: une information sanitaire sincère, dès le début.

        On a deux types d’informations sur le coronavirus:
        – 1) L’information scientifique sur l’agent pathogène
        – 2) L’information sanitaire sur la société qu’il touche

        On peut être transparent sur 1 et mentir sur 2.

        Et on peut être mesquin sur le tout.

    • Lechavenois dit :

      à coronahostens :
      .
      Le PERIL JAUNE :
      .
      « …des soignants de Wuhan alertent sur le fait que des cas ne sont pas pris en compte par les autorités…. »
      .
      https://www.lci.fr/international/covid-19-coronavirus-pourquoi-les-chiffres-de-l-epidemie-en-chine-sont-ils-remis-en-question-2149473.html

      • Albatros24 dit :

        il y a au minimum 10 fois plus de morts que ceux annoncés officiellement en Chine, si ce n’est pas plus encore, avec les cocos on n’est jamais déçu de leurs mensonges

        • Clément dit :

          10 fois plus ça parait beaucoup : on le saurait grâce aux réseaux sociaux.

    • Doney dit :

      Les masques commencent arriver en France hier pour sauver les français, sinon ça sera le retour au 13e siècle, l’époque de la peste noire.

      • Pascal (l'autre) dit :

        Amusant! le pseudo change mais les commentaires à la con sont identique jusqu’à la ponctuation

      • Albatros24 dit :

        on ne remerciera jamais assez les chinois pour ce nouveau virus tueur après le H1N1 et la peste noire made in China,
        on devrait taxer tous les produits de la Chine pour compenser tous ces gens tués à cause d’elle

        • tschok dit :

          Ce ne serait pas un compte juste, Albatros.

          On leur doit les nouilles, dont vous faites partie.

          Mais il est vrai qu’ils devront mettre un peu d’ordre dans leurs marchés aux bestiaux et perdre cette habitudes moyenâgeuse de vendre de la bouffe morte et vivante en même temps sur les mêmes marchés, avec les mêmes professionnels et la même clientèle en un même lieu.

          Quand nous allons faire nos courses chez un commerçant de bouche, nous n’achetons pas de la viande sur pieds. nous achetons une côte de boeuf, par exemple, pas un animal vivant à saigner dans notre baignoire.

          Même chose pour le fromage: on n’achète pas des litres de lait cru (matériaux extrêmement fragile et délicat), on achète un produit stabilisé à un certain point par le travail de production et l’affinage.

          Je vous sens empli d’une colère vengeresse et taxatrice.

          Mais le coeur du sujet, c’est l’organisation d’un marché. Un modèle dans le mode, il est français, il est efficace: c’est Rungis.

          C’est notre 5ième SNLE, en la circonstance. Et l’institut Pasteur, c’est le 6ième.

    • Camokoff dit :

      Le nombre de morts n’est pas comptabilisé les morts dans les EHPAD, soit 800 milles locataires.

    • Yakashu dit :

      Plus de 500 journalistes à l’aéroport hier pour faire le reportage sur l’arrivée des masques, mort et vie pour les français.

      • Albatros24 dit :

        les chinois ont inventé la roue, la peste noire le H1N1 et maintenant le SRAS Covid-19.
        Et en plus ils veulent qu on les remercie pour des masques qu’ona dû acheter à cause de leur très mauvaise hygiène et des carences de leur système de soin

    • Pravda dit :

      Le virus est made in china aussi, déjà oublié ?

    • ji_louis dit :

      Les morts du COVID-19 ne font que s’ajouter aux morts ordinaires… Et on meut beaucoup en Chine du fait de la taille de la population. Wuhan, c’est 11 millions d’habitants, le Hubei 60 millions.

    • Clément dit :

      Pour les abonnements téléphoniques ça s’explique : ce sont les millions de travailleurs étrangers qui sont rentré dans leurs pays d’origine. L’info comme quoi ça serait des victimes du covid provient du Fallun Gong (un groupe new age chinois dissident).
      Par contre les milliers d’urnes c’est bel et bien avérés.

      • tschok dit :

        « Par contre les milliers d’urnes c’est bel et bien avérés »

        Dans ce domaine, comme ailleurs, il peut y avoir des achats de précaution. En Occident, on s’achète des rouleaux de PQ comme si chacun avait trois trous du cul en plus du sien.

        Posons le truc différemment: on suspecte désormais la Chine d’avoir menti sur
        – Les informations sanitaires
        – Les informations scientifiques

        On passe en mode suspicion, donc on accumule les indices qui vont du nombre d’abonnements téléphoniques en déshérence aux urnes funéraires, pour revoir à la hausse les chiffres de mortalité assez troublants communiqués jusqu’ici par les autorités chinoises.

        Mais la question relève du renseignement militaire, de l’observation: il faut savoir combien les Chinois enterrent de morts. Le body count. C’est une question militaire et elle est importante.

        C’est ça qui nous permet de déterminer non pas qu’ils nous mentent, ça on le sait, mais dans quelles largeurs ils nous mentent, et ça, il est important de le savoir.

        Pourquoi il est important de le savoir?

        Parce que si vous ne le savez pas, vous vous retrouvez dans la position de Trump en train de communiquer sur le nombre de morts, entre plus de deux millions et moins de cent mille. Et il vous faudra vendre le « good job » quelque part au milieu. Pour draguer le peuple, ça suffit. Mais pour prendre les décisions, c’est pas assez. Il faut des chiffres beaucoup plus précis.

        Donc, il faut savoir. C’est un sujet politique vital (draguer le peuple) c’est un sujet stratégique vital (prendre les bonnes décisions). Deux raisons de ne pas le négliger.

        • philbeau dit :

          z’êtes en verve tchok en ce moment …ben j’vais vous dire , c’est assez réjouissant . Je n’aurais pas pensé vous dire ça un jour , continuez !

        • Clément dit :

          Si ils achètent des urnes c’est qu’ils ne comptent pas enterrer les corps (du moins ceux concernés par les urnes).

        • Robert dit :

          Clément,
          Je crois qu’en Chine, sauf chez les chrétiens et musulmans, l’incinération est la norme depuis Mao qui l’a imposée. C’est la norme , surtout dans les villes, peut-être moins dans les campagnes ou l’enterrement traditionnel continue à exister.
          Le régime communiste peut imposer l’incinération pour cause d’épidémie, cela s’est déjà fait ailleurs.

    • Kouloukini dit :

      @Lapestenoire
      PERIL BLANC :
      maladie chikungunya, Made in France

      • Lechavenois dit :

        à Corona kouloukiki :
        .
        LE PERIL JAUNE
        .
        « ….Le régime autoritaire de Pékin a su en très peu de temps masquer ses carences, faire oublier ses mensonges, truquer la vérité en tentant de faire accroire que le Covid-19 n’était pas d’origine chinoise (pour conjurer les demandes de réparations sans doute…). Son énorme machine de propagande est à l’œuvre et nous nous retrouvons pris au piège d’un régime coupable de ne pas avoir pris les mesures sanitaires suffisantes à temps et qui désormais, sous couvert d’une politique humanitaire, généreuse et prétendument désintéressée, réussit le plus extraordinaire enfumage de l’histoire : exporter un virus et faire payer à la France notamment l’achat de millions de masques fabriqués à Shenzhen… »
        .
        https://www.atlantico.fr/decryptage/3588402/coronavirus–ces-cadavres-dans-le-placard-qui-genent-la-chine-dans-son-offensive-de-charme-courmont-et-lincot

    • Albatros24 dit :

      Comme le virus…made in China too

    • Hostens dit :

      Si, il est infecté à l’âge de 86 ans, ancien combattant au Madagascar et Cameroun,
      Maintenant, les africains préparent d’allumer les pétards.

  3. Namroud dit :

    Bravo aux Militaires, Gendarmes, Policiers nationaux et municipaux, Surveillants pénitentiaires, Douaniers, personnel soignant et bravo aussi à ceux qui continuent de travailler en ces circonstances difficiles : éboueurs ( il ne nous manquerait pas que les ordures restent cumulées ) , agriculteurs, chauffeurs livreurs qui approvisionnent les magasins et pharmacies, agents de sécurité privées, personnel dans la distribution ( malheureusement il y a une caissière qui est morte )
    Néanmoins je me pose une question : est ce que les avions militaires et hélicoptères qui transportent les malades sont nettoyés immédiatement ou non ? Car je pense que le virus reste confiné ( pour une durée de 12 heures environ) dans le métal, plastique et acier et d’après la photo l’intérieur du caïman ne contient pas un revêtement spécial et malheureusement les armées elles aussi manquent de masques, on a vu les évacuations de Mulhouse le personnel n’avait aucun masque. Imaginez si l’équipage soit contaminé

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ elles aussi manquent de masques, on a vu les évacuations de Mulhouse le personnel n’avait aucun masque. Imaginez si l’équipage soit contaminé ]
      Il existe un matériel qui permet de limiter la contamination , le  » brancard-bulle  »
      Sans rentrer dans le  » bidule  » aux normes NRBC cela existe depuis des lustres et de nombreux pays , en Asie par exemple , l’emploient systématiquement depuis au moins 30 ans* . Des états ont eu l’intelligence de développer ce secteur médical au début des années 2000 .
      Bien sur en France on en fabrique et de très performants mais cela ne semble pas être la norme , comme de voir du personnel médical avec un masque ou une charlotte …
      Quelque chose me dit que  » dans le monde d’après  » les infirmières et les toubibs – du moins celles et ceux qui ont survécu – qui se plaignaient  » d’avoir tout le temps un masque sur le visage  » vont changer d’avis et que l’on va augmenter la proportion de brancards bulles lors des épidémies de grippe , de même que celle de tentes isolantes . Pareil pour ce dispositif que l’on redécouvre : L’Hygiaphone™
      Si à quelque chose malheur est bon dans cette tragédie , on reverra des infirmières coiffées et les gens réapprendront à laver les légumes et les fruits qu’ils achètent . Même bio . Ils réapprendront à se laver les mains avant et après de manger et aussi à se laver les mains AVANT et après aller aux toilettes .
      https://www.israel21c.org/ebola-cant-escape-israeli-mobile-isolation-units/

      * Vu en Indonésie en 1992 ….

    • dolgan dit :

      Vous pensez vraiment qu’ils n’y ont pas pensé?
      .

      • Albatros24 dit :

        Au vu de la manière de gérer cette crise de la part de nos zénarques, on peut maintenant se poser la question effectivement

    • Françoise dit :

      @Namroud : « Imaginez si l’équipage soit contaminé » est faux. On met toujours le présent après « si ». La phrase correcte est donc « Imaginez si l’équipage est contaminé ».
      .
      Si vous voulez l’apprendre, copiez la règle quelques dizaines de fois à la main.

      • alpha dit :

        Faux : on peut mettre le présent, l’imparfait ou le plus que parfait. La proposition qui suit sera au futur, au conditionnel ou au conditionnel passé selon que le verbe après « si » est au présent, imparfait ou plus que parfait.
        Vous pouvez faire 10 lignes !

      • dompal dit :

        @ Françoise,
        Ma chère Françoise, nous sommes sur un blog ‘Défense’ et non sur un blog ‘des chiffres et des lettres’.
        Peut-être @Namroud parle-t-il plusieurs langues étrangères et ne maitrise pas toutes les subtilités de ces dernières. Y avez-vous pensé ? 😉
        Cordialement. :-).

    • Plusdepognon dit :

      @ Namroud
      Pour les hélicoptères de l’ALAT, il doit y avoir au moins en ce moment une supervision ou une action du 2ème régiment de dragons. L’armée de l’air et de l’espace fait confiance à ses pompiers (de l’air) :
      https://lemamouth.blogspot.com/2020/03/un-urgentiste-veut-organiser-un-pont.html

      Les avions de l’escadron Esterel avaient eu droit à des éléments spécialisés de Cazaux :
      http://www.paxaquitania.fr/2020/02/les-unites-nrbc-de-larmee-de-lair.html

    • Aymard de Ledonner dit :

      Le virus peut survivre apparement trois jours sur du métal ou du plastic mais les hélicos et les avions utilisés (le BPC utilusé pour la Corse aussi) sont désinfectés après chaque mission.

      • Fred dit :

        @ Aymard de Ledonner
        On peut en retrouver les traces pendant trois jours, mais il « meure » beaucoup plus vite (moins de trois heures) en dehors d’un organisme vivant. Selon mes sources …

      • Pravda dit :

        Les véhicules modernes, de la voiture à l’A400M ont un défaut, la climatisation.

      • dompal dit :

        @ Aymard de Ledonner,
        « Le virus peut survivre apparemment trois jours sur du métal ou du plastic ».

        J’ai lu que le virus pouvait survivre entre 3 et 12 heures suivant les surfaces mais peut-être que mes infos ne sont plus correctes aujourd’hui ?
        Si vous avez un lien ?

        • dolgan dit :

          On entend tout et rien. Surtout, on nous parle jamais des conditions expérimentales. Du coup on peut presque rien faire de ces chiffres.

      • Albatros24 dit :

        le plastic c’est fantasti-c (de C4)-que
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Plastic

    • Ancien du SSA dit :

      Le virus n’est pas « confiné », mais il a pu se déposer sur les surfaces, dont la décontamination doit être programmée très rapidement bien sûr ; les agents désinfectants sont appliqués sur celles-ci, le virus pouvant pénétrer dans les organismes vivants, mais pas les objets durs comme le métal ou le plastique…

    • Trumpet dit :

      Où est la CGT ?

  4. philbeau dit :

    Très belles actions , notamment au niveau européen , qu’on ne peut que féliciter . La preuve qu’une organisation bien conçue révèle son efficacité sur le terrain . Que faut-il alors penser de l’organisation de la santé au niveau national , qui concentre toutes les critiques exaspérées des médecins : les répartitions de malades par les ARS (agences régionales de santé) ne prennent souvent pas en compte les établissements privés qui pour certains attendent l’arme au pied , pendant qu’on transfère des malades du voisinage vers d’autres régions …

    • Ancien du SSA dit :

      Rappel, car votre dernière question revient malheureusement comme un leitmotiv, et de la part de gens ne connaissant pas beaucoup les problèmes :
      1 – 90 % des lits de réa sont publics ; seulement 10 % de privés…
      2 – Les établissements privés réalisent plus de la moitié des interventions chirurgicales mais généralement moins lourdes, et sans service de réanimation.
      Leurs anesthésistes sont chevronnés en anesthésie, mais pas en réanimation.
      3 – Les établissements privés se sont plaint initialement de n’être pas équipés pour leur protection contre le Covid-19, ce qui était patent…
      4 – Les établissements privés disposant de réanimateurs ont déjà été mis à contribution, mais la communication des médias n’est pas centré sur eux, car en début de crise leur rôle était de transférer les patients Covid-19 vers les centres de référence ( 3 par exemple dans le 78 ) même si cela a changé il y a 8 jours.
      Sinon vous pouvez contacter l’ARS de votre département si vous constatez une anomalie qui vous paraît flagrante. Mais il ne faut répéter en boucle pour le plaisir de se plaindre et critiquer, après un moment cela devient pénible !

      • philbeau dit :

        Tout semble aller très bien pour vous , ce n’est pas l’avis de l’hospitalisation privée :
        https://www.nexus.fr/actualite/sante/coronavirus-nos-etablissements-vides-regrette-federation-de-lhospitalisation-privee/
        Alors ce qui devient pénible voire insupportable dans la crise actuelle au bout d’un moment , ce sont les gens comme vous qui ne veulent pas entendre ce qui les dérangent…

        • dolgan dit :

          Je vois un article du 29 qui utilise des citations vieilles de 8 jours de gens qui se plaignent de ne plus faire de CA. (même si ils ne le disent pas comme cela.)
          .
          Ils disent qu’ils sont prêts, il faut juste modifier les machines . ça se passe de commentaire non?

          • philbeau dit :

            Dolgan , vous en êtes encore à voir l’aspect financier dans ce qui est une crise sanitaire majeure …il est plus que temps de passer à autre chose , ce qui prime c’est une organisation efficace de la répartition des malades . Ce pour quoi plaide l’article ci-dessus . Au diable la guéguerre franco-française privé/public , qui empoisonne le fonctionnement de ce pays depuis la gauche au pouvoir .
            Avant de mobiliser tant de moyens humains pour emmener des malades ailleurs , essayons de les répartir le plus efficacement possible .

          • dolgan dit :

            @Philbeau je dénonce des types qui voient leur intérêt financier dans la crise. C’est pas pareil.
            .
            Et je lutte (modestement) contre les trolls qui en ces temps de crise font de la politique politicienne en se basant sur des articles malhonnêtes.

        • Ancien du SSA dit :

          Imaginer qu’on convertisse une clinique chirurgicale dont le cœur de métier est la chirurgie spécialisée avec ces particularités en services Covid-19 urgence et réanimation est un peu utopique. Cela ni ne m’arrange, ni ne me déçoit trop. J’ai lu qu’en comptant tout les respirateurs des salles de chirurgies et de réveils des hôpitaux et cliniques de France on arrivait à 30 000… plus qu’en Allemagne actuellement ! Mais sont-ils facilement, rapidement et raisonnablement réquisitionnables ?… On doit rester pragmatique et fonctionner au mieux avec les gens compétents. Je vous ai donné la situation dans mon département ; personne n’a envoyé bouler les privés… Désolé pour ma conclusion acerbe !

          • philbeau dit :

            Ok ancien du SSA , je comprend mieux votre sensibilité sans doute personnelle sur le sujet . Mais je continue de déplorer le manque d’imagination en haut lieu des gens en charge de l’organisation. On pourrait par exemple transférer les malades non Covid vers des cliniques , pour soulager les grands hôpitaux et leurs moyens dédiés . Non? Car encore une fois, les transferts de malades d’un bout à l’autre du pays sont chronophages et mobilisent des personnels indispensables là où ils sont . Même si on les rapatrie ensuite rapidement avec les avions de l’ET 60 . Sans rancune 🙂

      • Euclide dit :

        @ anien du SSA
        Je ne comprends pas ce que vous reprochez à Philbeau.

        Mis à part que c’est en expert en aéronautique sur ce blog ainisi que un site Suisse. Sur ce sujet nous sommes des béotiens comme vous le dites si bien.
        Et personnellement , j’ai le plaisir à vous lire comme j’éprouve du plaisir à découvrir votre côté de didacticien en médecine.

        • philbeau dit :

          Euclide , merci de me bombarder expert , ce que je ne mérite probablement pas , juste un amoureux de l’aéronautique comme vous sans doute 🙂 ; après , Ancien du SSA , si on décrypte son pseudo , doit effectivement avoir une sensibilité particulière dans ce domaine , de part son parcours sans doute . mais je crains qu’il soit hostile par principe à ce qui n’est pas l’hôpital public….

          • Ancien du SSA dit :

            Vous m’avez mal compris ; je n’ai aucun réflexe de caste et je n’approuve pas les querelles de chapelles… Par nostalgie, je regrette les hôpitaux militaires qui ont contribué à ma formation ; si je dois subir une intervention le plus probable est qu’elle se déroule en établissement privé, plus humain ; si je dois aller en réanimation il y a 9 chances sur 10 que j’aille dans le public, comme en cas de maladie rare et lourde. C’est la réalité que je vous décris. L’hôpital public est plus coûteux pour la collectivité car il prend en charge le plus souvent ce qu’il y a de plus lourd. Cordialement !

        • Ancien du SSA dit :

          Dans toute crise il y a des problèmes ; j’en ai vécu dans la carrière militaire, puis dans la carrière civile. Je comprends bien que c’est désagréable d’avoir fait beaucoup de déprogrammations et d’avoir dû vider des lits et ensuite attendre inactif ; encore plus bien sûr dans le privé où l’on a plus de ressources financières ! Mais cette plainte revient en boucle sur les fils et forums, alors qu’elle ne semble plus d’actualité. Dans toute crise aussi grave il peut y avoir du désordre, il faut l’accepter. Désolé de vous avoir paru d’humeur désagréable… Merci de me lire avec intérêt.

          • philbeau dit :

            Réponse faite plus haut , et vous lirai dorénavant avec en tête un autre contexte . Respect pour votre carrière . Amicalement

  5. Plusdepognon dit :

    Un A 400 M allemand :
    https://lemamouth.blogspot.com/2020/03/et-maintenant-latlas-allemand.html

    Ce qui pose des questions pour les avions français :
    https://lemamouth.blogspot.com/2020/03/une-solution-par-atlas-francais.html

    En attendant, les Caïman soulagent peut être les hélicoptères de la sécurité civile qui sont sur le pont tous les jours :
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/03/29/trois-vols-de-caiman-samedi-vers-l-allemagne-la-suisse-et-le-21004.html

  6. Plusdepognon dit :

    Le vrai problème est le fonctionnement de notre monde, de tout externaliser et de piller la ressources des peuples au profit de quelques uns en cherchant en permanence à culpabiliser les gens pour qu’ils restent dans le rang. Une vingtaine de personnes (juste 16 en fait) qui ont l’équivalent en richesses des 3,5 milliards d’humains les plus pauvres.

    Ce qui confie notre société aux mains d’autres pays qui ont leurs propres agendas :
    https://www.nouvelobs.com/coronavirus-de-wuhan/20200325.OBS26547/comment-la-chine-fait-du-masque-un-instrument-de-diplomatie.html

    https://www.nouvelobs.com/coronavirus-de-wuhan/20200328.OBS26724/des-hopitaux-au-bord-de-la-penurie-de-medicaments-indispensable-en-reanimation.html

    http://www.slate.fr/story/187647/coronavirus-penurie-medicaments

    D’où une énorme guerre informationnelle :
    https://infoguerre.fr/2020/03/enjeux-ping-pong-informationnel-lorigine-coronavirus-entre-etats-unis-chine/

    Car il faut bien cacher l’essentiel : une demie bouteille de champagne et des sushi de la veille entre quelques coquins suffisent à créer des émeutes de la faim, des pénuries de médicaments et des guerres… du moment que c’est rentable !
    https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-explicateur/20120710.RUE1165/banques-le-scandale-du-libor-explique-aux-nuls.html

    À la clé des procédures judiciaires ? Quelques amendes ridicules par rapport aux profits acquis et un ou deux lampistes condamnés.

    S’il n’y a plus de souveraineté nationale, avec une autonomie et une production locale, ça ne peut pas bien se passer.
    https://www.lesoir.be/290742/article/2020-03-28/coronavirus-les-pays-bas-rappellent-des-masques-defectueux-venus-de-chine

  7. Raspoutine dit :

    Au vu de l’emplacement des unités, 1er 3ème et 5ème RHC devraient pouvoir utilisement contribuer au transfert des malades en zone frontalière ou vers l’ouest de la France. Sans compter le travail sur base / BPC en outre-mer …
    2 pax à chaque rotation semble bien peu, mais l’instrumentation médicale doit prendre de la place … par ailleurs, le protocole sanitaire prévoit ptet un nettoyage de la soute / reconditionnement avant chaque vol ?
    A voir si AA et Marine aussi mis à contribution.
    Mais au vu des besoins, on espère que la coordination à l’échelle nationale a été préparée … a priori via le CPCO semble t’il ?

    • Albatros24 dit :

      Encore faudrait il qu’il y ait des hélicos dans ces régiments là (qui volent, sous entendu)

      • Raspoutine dit :

        Certes certes, notre fameuse disponibilité opérationnelle en berne … d’un autre côté, je n’ai pas l’impression que les transferts par hélico militaire aient vraiment été prévus (tout court) pour assurer des missions régulières comme les hélicos de la Sécurité Civile … à supposer que la coordination des moyens aériens soit effective entre la cellule de crise de Beauvau et CPCO

  8. petitjean dit :

    L’armée fait le job avec efficacité malgré ses faibles moyens. Encore une fois ce n’est pas suffisamment valorisé par les merdias. Mais ces merdias n’étant que des organes politiques…
    je nous invite à lire cet article qui nous renseigne sur le fameux confinement :
    https://www.valeursactuelles.com/politique/tribunele-vrai-du-confinement-nest-pas-celui-quon-croit-117597

    • blavan dit :

      Votre post est un peu déplacé, car les ministres n’hésitent pas à remercier les armées pour leurs contributions. Reconnaissez quand même que les vrais héros en ce moment sont les médecins et infirmières qui sont dans des situations proches de Tchernobyl.

      • dolgan dit :

        on se demande bien ce que tchernobyl vient faire dans l’histoire.

        • Plusdepognon dit :

          @ Dolgan
          Le mensonge d’Etat (pour Tchernobyl, le nuage s’était arrêté à la frontière, il n’avait pas ses papiers).

          • dolgan dit :

            Il n’y a pas eu mensonge d’état (ce n’est pas ce qui avait été dit ET le nuage s’est effectivement arrêté à la frontière …), mais un mensonge médiatique/militant.
            .
            Et ici, je vois plein de mensonges. Mais d’état non.

        • blavan dit :

          @dolgan. Désolé pour vous si vous ne comprenez pas les comparaisons de situations critiques.

      • Jean la Gaillarde dit :

        Ah non, pas proche de tchernobyl …. comme à Tchernobyl. EN 1986, on se foutait de la gueule des Russe et 34 ans plus tard, on n’a visiblement rien appris. Nos soignants sont montés au casse-pipe, sans munition et on demande au monde ouvrier, d’aller aussi, en lui expliquant que les munitions, ça sert à rien. Ah non, Mme TOURAINE qui explique qu’elle n’y ai pour rien et que se sont les entreprises et les collectivités qui devaient se doter des moyens (Donc aucun contrôle de l’état ?), il faudra qu’elle s’explique, Mme BUZYN qui nous explique que ce ne sera pas une grosse épidémie, puis qui ensuite, explique qu’elle savait mais que personne n’a voulu l’entendre, il faudra qu’elle s’explique. Le ministère des armées qui, alors que depuis plusieurs semaines, les hôpitaux sont en manques de matos, sort, de son chapeau, 5 millions de masque (Chaque ministère à joué dans son coin !!), il faudra qu’il s’explique. Le seul qui, pour moi, peut s’en sortir éventuellement les cuisses propres, c’est M. VERAN. Il a été nommé, et il a découvert le bouzin !!!!! Alors maintenant, il fait ce qu’il peut avec ce qu’il a, c’est à dire, pas grand chose. Voilà.
        L’après crise va être terrible. Tout ces députés, issus de la société civile, qui se gaussent de leurs privilèges, et qui,dés qu’ils ont des symptômes, peuvent se faire dépister et faire dépister toute leur famille (Mme BOYER, M. ESTROSI, Mme WARGON), alors que nos soignants, même contaminé, doivent continuer à bosser car sinon, il va y avoir une rupture dans la chaîne de soins, honte à eux et en plus, ils twittent ces gens. Honte. Je suis fonctionnaires mais j’ai honte. J’ai servi cet état depuis 36 ans, et j’ai honte. Je me demande pourquoi on a coupé la tête d’un roi ? Pour abattre des privilèges !!!! Ha, ha ,ha …. Ils en ont autant si pas plus. La suite va être catastrophique. Les gilets jaunes, c’était de l’échauffement, croyez moi !!! ça va être compliqué de faire passer les réformes !!!!

        • LEONARD dit :

          Mathias Wargon est chef du service des urgences et SMUR de l’Hôpital Delafontaine à Saint-Denis 93.
          Sa femme a été dépistée suite à sa propre infection.
          Il vous a répondu, vous et quelques autres décervéles:
          https://twitter.com/wargonm/status/1241829289814888448
          Boyer et Estrosi ont été dépistés suite à symptômes, et confinés, puis guéris, et désormais adorateurs de D.Raoult.
          Si vous avez les symptômes du COVID, votre mèdecin vous fera dépister, comme eux, et vos proches avec.
          Vous êtes plus censé à évoquer la G.M qu’à faire dans le conspi-grincheux.
          Dommage.

          • Robert dit :

            Leonard,
            Mathias Wargon est marié à Emmanuelle Wargon, son épouse malade.
            Quel est son point de vue si définitif?
            Dans les critiques contre l’homéopathie, qui a été déremboursée, il a été juge et partie.
            Aussi, cela m’intéresserait de connaître sa position sur le sujet. Etre marié avec une secrétaire d’état qui attrape le Covid 19 n’est pas un argument d’autorité recevable.

          • LEONARD dit :

            @Robert
            Vous avez son tweet, posez vos questions personnelles, ou demandez une consultation.

          • ScopeWizard dit :

            Ah oui , Emmanuelle Wargon , celle qui arbore une coiffure à la Pénicaud en plus audacieux ?

            Alors elle , elle ne sait même pas combien elle touche en tant que Secrétaire d’ État ; faudrait retrouver l’ extrait , ce soir-là ça valait 10 !

            Ils se foutent de notre gueule , passent à la caisse et bouffent à tous les râteliers , et nous font leur théâtre , voilà ce que vaut notre caste politique !………….

            Vraiment , c’ est du propre tout ça ! 🙂

          • Robert dit :

            Léonard,
            C’est vous qui avez utilisé ce monsieur comme argument d’autorité, mais on ne trouve rien sur son twitter quand on n’y est pas inscrit comme c’est mon cas. Alors, si vous voulez clore le bec, fournissez votre argument au lieu de prendre des gens à partie, question de respect que l’anonymat n’abolit pas.
            Le respect réciproque, cela impose de se dévoiler, c’est honnête mais risqué.

    • Captain Pif dit :

      Sauf que cet article est un tissu de bêtises…
      1. La mortalité actuelle de COVID19 (le rapport mortalité/cas diagnostiqués) est de 6% soit beaucoup, beaucoup plus que la grippe saisonnière.
      2. La mortalité de la grippe dite espagnole (1918-1920) était, au moins en Occident, d’environ 2% des cas symptomatiques. Néanmoins elle a tué, selon les évaluations récentes, environ 50 millions de personne, parce qu’elle a atteint une grande majorité de la population mondiale.
      3. Les formes symptomatiques graves de COVID 19 (environ 5% des cas) tuent des personnes âgées fragiles et dépendantes, et amènent les autres en réanimation. Les capacités de réanimations peuvent (certes difficilement) être étendues mais pas indéfiniment. La mortalité en Italie (10%) est en partie liée au débordement des capacités de réanimation. C’est ce que le confinement cherche à éviter, en étalant le pic. Il y a une littérature scientifique très claire sur la question – désolé, mais Valeurs Actuelles n’est pas forcément une référence fiable an la matière.
      4. Le confinement a été (à ce stade) efficace en Chine, où il a concerné près de 60 millions de personne; mais il a été appliqué de façon beaucoup plus coercitive que ce qui est acceptable dans une démocratie occidentale – c’est une de nos faiblesses.
      5. Il va bien sûr y avoir une crise économique mondiale, profonde. Elle passe au second plan de nos préoccupations aujourd’hui mais évidemment elle doit être présente dans l’esprit et l’action des gouvernements.
      6. On s’est gaussé de la ministre qui a dit qu’on ne saurait pas utiliser les masques et il est vrai que c’était maladroit, mais pourtant en grande partie exact: entre tous ceux qui oublient de couvrir le nez, Dupont-Aignan qui veut faire la morale mais met son masque à l’envers, et les innombrables personnes qu’on voit toucher le masque de leurs mains ou se gratter le nez…
      7. L’article vante le traitement du Pr Raoult qui fait actuellement la risée de tous les scientifiques un peu sérieux, non que l’hydroxychloroquine ne soit pas une des molécules d’intérêt, mais parce que ses pseudo études manquent de la plus élémentaire rigueur et n’apportent rien, là où il serait utile de conduire rapidement un véritable essai rigoureux que peut-être nous ne pourrons pas faire à cause du bruit médiatique aberrant qu’il a entraîné. Au passage, l’histoire de la médecine fourmille de molécules merveilleuses in vitro et décevantes in vivo, voire délétères.
      8. Il est navrant de voir qu’au pays de Descartes la société civile se clive de plus en plus entre partisans de la raison et de la magie, modérés et extrêmes, démocrates et populistes. Les sites et milieux qui encensent Raoult aujourd’hui sont ceux des extrêmes (de droite ou de gauche, mais ce n’est pas très différent), de la frange LR qui flirte volontiers avec le RN, et les sites face-book des gilets jaunes… Bref, tous les aigris de ce début de XXIème siècle…
      9. Quant à Valeurs Actuelles, il flirte de plus en plus avec la droite extrême, ce n’est donc pas une surprise de le voir publier un tel tisse de contre-vérités.

      Sans doute ne vous aurais-je pas convaincu, mais ce n’est pas très grave. Du moins aurais-je essayé de mettre un peu de raison dans un débat public qui en manque cruellement. Heureusement qu’il y a encore des soignants, des militaires, des fonctionnaires et tout un tas d’acteurs de la société qui font leur métier avec abnégation., et – peut-être – un peuple qui sera plus résilient que je ne le redoute.
      Cordialement

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ 7. L’article vante le traitement du Pr Raoult qui fait actuellement la risée de tous les scientifiques un peu sérieux, non que l’hydroxychloroquine ne soit pas une des molécules d’intérêt, mais parce que ses pseudo études manquent de la plus élémentaire rigueur et n’apportent rien, là où il serait utile de conduire rapidement un véritable essai rigoureux que peut-être nous ne pourrons pas faire à cause du bruit médiatique aberrant qu’il a entraîné. Au passage, l’histoire de la médecine fourmille de molécules merveilleuses in vitro et décevantes in vivo, voire délétères. ]

        Ainsi donc le pseudo  » Capitaine Pif  » est ici pour nous décrire qui est un scientifique sérieux et qui ne l’est pas …
        Sauf que d’autres états et institutions à travers le monde ont validé ces premières conclusions Cap’tain Pif !
        Mais je suppose que ce consensus – scientifique – sur plusieurs continents n’erst pas à la hauteur du  » Génie Français  » , institutionnel bien sûr , celui du Conseil Scientifique Macronien !
        La Choloroquine on connait ses effets secondaires depuis la fin de la SGM . Le LARIAM™ dont la molécule est testée aussi c’est depuis le début des années 90 à une échelle moindre J’en ai pris des deux .
        Nous devons nous réjouir qu’un tel traitement à un cout marginal existe si c’est le cas Il permettra de sauver l’Afrique et l’Amérique Latine et même l’Europe car un traitement massif avec une autre molécule serait insupportable financièrement .. Il y est d’autre part connu et accepté par les populations , apporté par le  » grand sorcier blanc  » et ça c’est loin d’être négligeable .
        PS : La courbe montrée par Véran , je l’ai vue dans le bouquin de SVT de mon fils …..

      • jacques dit :

        parfait rien à rajouter merci

      • Gégétto dit :

        Heu Captain,
        Comment fait on pour arriver au chiffre de 6% ,que vous citez en point 1,alors que la plupart des morts ne sont pas testés?
        Les chinois auraient menti volontairement sur les chiffres et nous ce sera à l insu de notre plein gré…
        Je pense que quoi qu il arrive,vu comment sont gérés les décès COVID ou pas COVID, in fine, les résultats seront biaisés.

      • Parabellum dit :

        Cet article est une mise perspective politique autre que la pensée unique monocorde.raoult aura eu le mérite de montrer qu il peut exister un traitement qui fait baisser la charge virale et il en a montré même à petite échelle le positif. Il proposait de ne pas subir …ne pas subir vieille devise…cette crise aura helas montre notre absence de sécurité civile et la rareté des ressources militaires mobilisables. Demain si la crise économique ne ravage pas tout il faudra tout revoir et réarmer notre protection civile en hôpitaux de campagne helico lourds médicalisés etc..mais je crains helas qu on fasse rien et que l article que vous critiquer soit helas lucide lui…

        • Daniel BESSON dit :

          Cit : [ raoult aura eu le mérite de montrer qu il peut exister un traitement qui fait baisser la charge virale et il en a montré même à petite échelle le positif. Il proposait de ne pas subir …ne pas subir vieille devise ]

          De toute façon les  » Cap’tain Pif  » et les autres peuvent cr…. ! Leur propagande et les  » mises en perspective  » à eux ne prennent plus ! Mézigue et ma famille nous n’avons pas suivi les consignes de cet Etat Françouze DEPUIS JANVIER : Nous avons acheté des masques , des gants , des charlottes , des combinaisons TYVEK™ , du gel et des produit pour le gel , fait du stock de nourriture et de produits d’hygiène , nous avons fait venir de la Chloroquine du Brésil au nez et la barbe des gabelous …

          Des qu’on nous a incité à continuer de prendre les TC ,quinze jours avant le confinement , nous avons pris notre bagnole .
          Enfin nous habitons à moins de 15′ en bagnole de l’institut du Pr. Raoult où nous savons que nous serons testés – et éventuellement soignés à la Chloroquine – sans passer par le  » 15  » ou notre médecin de famille .

          • LEONARD dit :

            Un bel exemple d’humanisme et de civisme.
            Bravo; Si vous êtes cardiaque, doublez les doses de chloroquine, et comme disent les chinois: Aux Urnes !!

          • Robert dit :

            Daniel,
            On sait que le dénigrement du port du masque était exactement corellé à l’absence de masques à fournir à la population. Depuis une semaine, chaque fois que je sors je croise plus de gens masqués que non.
            Sont-ils « humanistes » ou « civiques » il faudrait le leur demander.
            Etant amené à côtoyer des familles dans le cadre d’une association d’aide alimentaire, car tout le monde mange en ce moment et les familles sont réunies au complet, ne pas avoir de masque pose un réel problème de risque.
            Ils en disent quoi les Diafoirus de la pensée macronienne ?

      • dompal dit :

        @ Captain Pif,
        Wouaouh !!! Mélanger l’extrême droite, l’extrême gauche et les gilets jaunes concernant la pandémie actuelle, il faut le faire !!! 🙁

        • PK dit :

          Principe présidentiel oblige : je ne sais rien, je ne comprends rien, mais j’enfume tout le monde.

          Ça marche tant qu’on fait semblant de diriger un pays. Quand il s’agit de pandémie, le résultat est mortel.

      • Alex dit :

        Captain Pif : good shoot ! Mais à propos de possible résilience et des [aigris], n’oublions pas que les Gilets jaunes sont, avant tout, des citoyens qui ont faim, sans guillemets… y aurait-il plus dangereuse motivation au regard des potentiels financements qui leurs ont été interdits ? C’est la question que je me pose ? All yours, regards from France.

      • Vertaco dit :

        Totalement en phase !

      • Albatros24 dit :

        D’où sortez vous ce 6% ?

        • dolgan dit :

          5 à 6 % en France, c’est le chiffre qu’on trouve partout. Il est inexact (on ne connait ni le nombre de morts, mais surtout pas le nombre cumulé de contaminés), mais on aura pas mieux avant 6 mois.

    • Françoise dit :

      Merci !

    • Ancien du SSA dit :

      Tribune complotiste, avec d’ailleurs commentaires judicieux des lecteurs ; pour chaque individu le confinement était indispensable au stade où l’on est parvenu il y a 15 jours ( hélas ! ) et a un double intérêt même égoïste : si vous faites une forme grave, les hôpitaux moins saturés pourront vous prendre en charge plus facilement, si vous faites une forme modérée ou asymptomatique vous êtes au repos chez vous pour bien passer ce cap…

      • LEONARD dit :

        Troisième avantage, le confinement réduit la criminalité.

        • Xaintrailles dit :

          Pas certain, le délinquant ou criminel s’adapte ; mais il est vrai qu’on est mieux chez soi pour surveiller son maigre bien…

  9. Renard dit :

    C’est marrant comme d’un coup on se rappelle que ces militaires qui coutent un pognon de dingue sont utiles…

    • Raymond75 dit :

      Tout comme ces fainéants de conducteurs SNCF qui transportent plusieurs dizaines de malades en réanimation dans leurs TGV.

    • dompal dit :

      @ Renard,
      Vous avez oubliez un truc vachement important dans votre phrase :
      « ces militaires qui coûtent un pognon de dingue ET QUI NE SERVENT A RIEN PUISQU’ON EST EN GUERRE AVEC PERSONNE ». 😉 🙂 🙂

    • Albatros24 dit :

      Finalement on voit qui est vraiment utile dans ce pays effectivement :
      agriculteurs, transporteurs (en voie d’extinction), grandes surfaces et leurs salariés, PME innovantes et grosses industries (encore présentes chez nous y en a plus guère), quelques services publics dont les hôpitaux, la police, l’Armée, les mairies,…pas mal de médecins et de chercheurs
      mais les politiques par contre…à part passer à la TV en boucle

      • dolgan dit :

        Les maires sont au turbin même si on en entend pas parler. Dans les départements et les Région, ça doit aussi bosser (leur exécutif) rien que sur les volets santé/économie . et l’executif national turbine a mort.
        .
        Les politiques sont au contraire au boulot. C’est juste que c’est une période où ce sont les « executifs » qui bossent. Le législatif est en sommeil.
        .
        NB: et du coup, je me demande comment politiquement les Belges ou les Allemand arrivent à prendre des décision rapide avec leurs executifs faibles.

  10. mich dit :

    Un rôle parfait pour la soute d ‘un CH47 ou d ‘un CASA CN235 , quelqu ‘un sait pourquoi on emprunte la porte latérale ?Au passage cette photo de la soute de l’ A400M allemand : https://twitter.com/Team_Luftwaffe/status/1244204441848500224/photo/1 ,j ‘ai lu de ci de là que c ‘était un peu trop pour deux patients ,mais il semblerait qu ‘ils puissent embarquer ce qui semble un équivalent du kit morphée (un spécialiste pourra peut être nous le dires ?) , à l ‘image du ravitaillement en vol l ‘ A400M avec sa soute plutôt bien pensé s ‘avère un excellent appui de gestion de crise quoiqu ‘on dise de ce programme.Bravo à l ‘alat et merci à l’ Allemagne.

    • PeterR dit :

      Pourquoi n’embarquent-il pas des véhicule/ambulance médicalisées ? Cela permettrait le confinement et une désinfection (des véhicules, pas de l’avion) plus aisée ainsi qu’un chargement/déchargement bien plus rapide.
      Accessoirement combien de véhicules de ce genre un A400M peut il contenir ?
      ‘C’est juste une question. S’ils ne le font pas j’imagine qu’il y a une raison)

      • mich dit :

        Bonjour , c ‘est juste qu ‘après il faut les ramener les ambulances ,on en a besoin. Maintenant techniquement c ‘est tout a fait possible si nécessaire ,mais le chargement de plusieurs véhicules à aussi ses contraintes par rapport à l ‘utilisation de kits médicaux spécifiques (la photo le montre bien). A l’ image du ravitaillement en vol d ‘avion ,on va adapter l ‘ A400 à de nombreux rôles ,il s ‘y prête particulièrement ,nous ne sommes qu ‘au début de l ‘ exploitation de cet appareil.

        • PeterR dit :

          >> c ‘est juste qu ‘après il faut les ramener les ambulances
          Oui ce n’est pas faux 🙂
          Et immobiliser un A400M le temps de leurs A/R vers l’hôpital + voyage de retour pour redéposer les ambulances à leur point de départ couterait sûrement bien plus cher

          >> à l ‘utilisation de kits médicaux spécifiques
          j’imagine que si les personnes transportées sont en réa les ambulances sont également dotées ce ces équipements spécifiques. L’idée était donc de ne pas les dupliquer + de pouvoir justement utiliser des A400M standards

          • mich dit :

            Justement c ‘est là l ‘intérêt pour nous , c ‘est que les allemands prennent tout en charge : A400M (surement déjà équipé evasan) et transport ambulance sur leur territoire , ils nous permettent de garder le potentiel de nos équipes pour ce contexte spécifique.

      • dolgan dit :

        Et comment on fait après pour amener les malades depuis leur domicile vers les hopitaux? Si nos ambulances SMUR partent en Allemagne, ça va pas le faire. 😉
        .
        Déjà, ces opérations doivent peser lourdement sur les capacités d’intervention.

    • Plusdepognon dit :

      @ Mich
      Le blog « le Mamouth » a fait deux articles sur le sujet (liens un plus haut dans ce fil de commentaires).

  11. dolgan dit :

    Un autre avantage cité (premier ministre?) des appareils militaires est leur plus grande allonge.

  12. Plusdepognon dit :

    36 personnes ont été évacuées de la région Grand Est aujourd’hui (100 ces derniers jours). Le pic de l’épidémie est loin d’être atteint. SAMU, pompiers, sécurité civile sont dessus tous les jours aussi…

    Pour le matériel, ce seront des Antonov 124 qui le ramenerons directement de Chine :
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2020/03/29/l-aeroport-de-vatry-va-accueillir-une-quinzaine-de-vols-d-an-21005.html

    En espérant que le matériel ne soit pas défectueux :
    https://www.lesoir.be/290742/article/2020-03-28/coronavirus-les-pays-bas-rappellent-des-masques-defectueux-venus-de-chine

  13. Fred dit :

    « La pandémie n’arrête pas les hackers et autres trolls à la solde de puissances étrangères. Des piratages et opérations de propagande sont lancés contre des gouvernements et des institutions en première ligne dans la lutte face au Covid-19.

    C’est un membre des services de renseignement qui a à son actif le suivi de quelques guerres et de plusieurs attentats. Alors que la crise du coronavirus a des implications dans son domaine d’activité, il ne décolère pas. « Nous devrions tous tirer dans le même sens pour endiguer l’épidémie. Au lieu de cela, certains mettent des bâtons dans les roues de tout le monde, au nom de leurs petits intérêts. À ce niveau-là, on peut parler de trahison ! »

    De qui parle-t-il ? De services de l’État insuffisamment coordonnés ? Des traditionnels contempteurs en mal de célébrité qui alimentent les réseaux sociaux de fake news (on ne les citera pas ici) ? Non, cet espion désigne à sa vindicte les appareils de propagande et les fermes à trolls… de puissances étrangères.

    Ces derniers jours, plusieurs sources ont fait part à Mediapart de leur courroux vis-à-vis d’opérations menées par différents États, surfant sur le complotisme ambiant à propos de l’origine du virus pour mener des campagnes de désinformation, manipuler l’opinion publique et critiquer l’action des autres gouvernements, taxés d’incompétence en contraste avec l’efficacité vantée de leurs régimes autoritaires.

    Au premier rang, on retrouverait, selon une note adressée au plus haut niveau de l’État, « l’action volontariste des appareils de propagande russe, chinois et iranien qui cherchent à détourner l’attention médiatique de leurs propres responsabilités ». (…) » [article de Mediapart]

    Article payant :
    https://www.mediapart.fr/journal/international/290320/en-pleine-pandemie-une-ambiance-de-guerre-froide

    • Pravda dit :

      Un collectif de « gentils hackers » s’est créé pour lutter contre ces attaques ignobles (hôpitaux, services de santé…) . 4 pays, dont certains envoyant devant la presse du matériel médical en Europe, sont suspectés d’être à l’origine de ces attaques.

    • Plusdepognon dit :

      À la solde de l’étranger, nos gouvernements successifs le sont depuis plus de 40 ans. Ils nous ont mis en état de dépendance dans tous les domaines et ont détruit consciencieusement les ministères régaliens, les barrières douanières et les moyens de contrôle des gigantesques moyens financiers de leurs sponsors de la finance internationale.
      Maintenant, il va falloir être très gentil non seulement avec oncle Sam, mais aussi avec tonton Xi :
      https://www.nouvelobs.com/coronavirus-de-wuhan/20200327.OBS26654/la-chine-utilise-les-masques-comme-monnaie-d-echange-et-de-pression.html

      http://www.slate.fr/story/187647/coronavirus-penurie-medicaments

      On en est plus à faire semblant d’avoir peur du grand méchant Vlad et de son pays du tiers-monde pour acheter des joujoux amerloques avec nos impôts et en nous endettant dans des proportions invraisemblables…

      Le poisson pourrit toujours par la tête.

    • Albatros24 dit :

      russes et chinois, toujours ceux qui nous veulent du bien…

  14. Bravo Captain Pif pour votre analyse!
    Reste à convaincre beaucoup de gens!

    • Belzébuth dit :

      @ Gégetto
      Regardez l’article sur le 2ème régiment de dragons du site « lignes de défense » (deuxième commentaire en haut de ce fil).
      Bâche plastique et chatterton.

  15. Bricoleur dit :

    Les A 400M allemands se familiarisent avec les aéroports français. C’est bien … Espérons après cela qu’ AKK autorisera ses A 400M à voler vers le Mali pour ravitailler Barkane. L’ EATC a été créé pour des missions militaires d’abord. Il est bon de le rappeler ici, même si personne ne se plaindra de son emploi pour lutter entre européens contre le COVID 19.

  16. Gégétto dit :

    On déplace des malades en Allemagne,j attends avec empressement que les politiques et les journaleux chantent les louanges de l’ Europe.Je pense que je vais être servi rapidement.
    Sinon, bon courage à nos militaires.J en ai vu monter l hôpital de campagne sans protection.J espère que les militaires de l’ ALAT sont équipés.

  17. CortoM dit :

    On n’en parle pas mais les services médicaux aéroportés civils allemands et suisses font également pas mal de rotations sur Mulhouse

    • dolgan dit :

      On a parlé de plusieurs tranferts hélico vers ces deux pays si c’est de ça qu’il s’agit.

  18. bruno bressis dit :

    protéger et servir , l’ame de nos armées.

  19. Jean la Gaillarde dit :

    La question à se poser, après la crise est :
    – Tous ceux qui gueulent en ce moment, sur le gouvernement qui est incompétent, le fait que nos entreprises ont délocalisé leur production, que l’on ne puisse pas fabriquer nos masques, nos respirateurs, nos lunettes de protection …..
    – Tous ceux qui aujourd’hui gueulent sur le fait que c’est la mondialisation, la recherche du profit ….
    Tous ceux la, j’espère, que demain, ils accepteront de payer plus cher, leur téléphones, leurs ordinateurs, leurs voitures, leurs salades, leurs fraises … je dis ça car, si les entreprises ont délocalisé, c’est pour gagner plus, pour vendre plus, proposer moins cher pour en vendre encore plus. Et moi, acheteur, et bien j’achèterais toujours au moins cher …..
    C’est comme les écolos forcené …. Ils gueulent mais, le soir, lorsqu’ils rentrent chez eux, et ben, ils allument la télé, ils prennent leur téléphone portable, leur tablette, ils allument les pièces de la maison, le chauffage fonctionne … impec, ils prennent leur pizza et utilisent le micro-onde pour la réchauffer, et lls se servent de coca, qui sort de sa bouteille plastique ….. voilà.
    Alors, moi je veux bien qu’après la crise se sera différent, mais j’ai bien peur, qu’après la crise, l’économie va rebondir et celui qui gueule aujourd’hui va de nouveau avoir la frénésie, d’acheter, de vendre, de produire et de consommer …. bref, rien n’aura changé.

    • PK dit :

      C’est factuellement faux: les prix des biens manufacturés, hormis trois merdes chinoises vendues dans les bacs en carton de supermarché, n’ont pas baissé. Le gain a été directement dans les poches des politiciens et des actionnaires.

      Si on rapatriait l’outil de production, les prix n’augmenteraient pas (sauf à vouloir garder la même marge), le chômage régresserait de façon extraordinaire et donc, les charges sur les salaires devraient baisser, ce qui devrait laisser de la marge pour augmenter les salaires des salariés.

      Mais ça, c’est impossible à faire comprendre à un mondialiste.

    • tchac dit :

      Oui, vous avez raison. J’ai également peur que l’on oublie cette crise. Peut être allons nous anticiper la prochaine du même type, peut être allons nous avoir quelques entreprises recrées mais je pense que nous aurons une guerre de retard ; je pense malheureusement que la majorité des gens ne vont rien changer. Peut-être vont-ils porter un masque plus souvent ou bien se laver les mains avant de manger mais sur le fond j’ai peur qu’il n y ait « pas eu assez » de cas et de mort pour que les individus changent tous.
      Je reste optimiste malgré tout…

    • Albatros24 dit :

      Nous avons délocalisé – pour des intérêts privés avant tout : produire moins cher d’un côté et vendre plus cher aux couillons que nous sommes de l’autre pour s’enrichir. Et cela encourage la spéculation même, une boite qu ilicencie et délocalise gagne en valeur mobiliaire.
      La production à bas prix à l’Etranger notamment en Chine n’est pas de la bonne qualité, du moins est conforme au prix payé, prix bas – et on est obligé de racheter souvent.
      Où est l’économie ?
      Nous n’avons plus d’usine, de centre de recherche, de techniciens et ingénieurs et donc moins d’investissement et donc d’emploi.
      Nous voulons acheter moins cher mais c’est parce que nos salaires ont baissé ou plutôt notre pouvoir d’achat.
      Tout est lié et seuls certains s’y retrouvent au détriment de la majorité (des salariés des services publics et de l’Etat ainsi que des patrons de PME)
      En taxant plus les produits importés (taxe CO2 par exemple) on corrige ce phénomène de concurrence déloyale par les coûts de production (en Chine ou Inde on fait bosser des enfants et des femmes enceintes car c’est moins cher à payer).
      Cette crise sanitaire est bénéfique en ce sens qu’elle va nous obliger à repenser certaines choses dans la mondialisation..mais pour combien de temps face aux intérêts privés ?
      Je fais confiance à nos zénarques pour revenir rapidement ensuite aux bonnes vieilles pratiques juteuses pour eux et leur pantouflage, une fois ce Covid oublié (et les dizaines de milliers de morts avec).

  20. Jean la Gaillarde dit :

    Et à ceux qui trouvent que l’armée n’est pas assez mis en avant. Je suis militaire et gendarme. Aujourd’hui, il y a des milliers d’Arnaud Beltrame et ils se trouvent dans les hôpitaux, dans les aide soignantes à domicile, dans ceux qui aident, au quotidien les handicapés et qui n’ont pas d’autres choix, que de rester au contact, de personnes potentiellement contaminées, les héros sont sur les routes, ce sont les routiers qui, mal reçus, mal aimés car potentiellement, porteur du virus et toute la semaine au contact de condition d’hygiènes de plus en plus déplorables, continue, inlassablement d’alimenter l’économie.
    L’armée, nous sommes en deuxième rideaux. Le premier rideaux, ce sont tous ces gens, avec les caissières … A chacun sa guerre. Aujourd’hui c’est la leur et, par notre discipline, la nôtre.

    • Tintouin dit :

      Bien dit.
      J’apprécie que « ceux qui ne sont rien » soient aujourd’hui les héros mis en avant par notre président. Eh oui, aujourd’hui ils sont tout. Poruvu qu’ça dure…
      Il y aura quand même à repenser notre politique industrielle, en identifiant les secteurs stratégiques où nous devons pouvoir compter sur une production nationale pour conserver une autonomie : les fameux respirateurs, les masques etc…
      En somme la même démarche que l’on a déjà pour notre armement.

      Et pour cela, il n’y a pas de secret. On ne s’en remet pas aux lois du marché, l’Etat intervient (politique gaullienne des années 60), n’en déplaise aux libéraux. Macron le libéral va-t-il se transformer en De gaulle, une fois la crise et les émotions retombées ? Je n’y crois pas.

    • Albatros24 dit :

      Il n’y a pas beaucoup de Beltrame chez les officiers du corps…sauf au GIGN peut être,
      pas non plus beaucoup chez les élites de la France (encore moins en fait)

      • LEONARD dit :

        Beltrame ne fait pas l’unanimité chez ses pairs et encore moins au G.I.G.N.
        O.K, il s’est substitué comme otage, mais il a permis au terroriste de s’emparer de son arme, au péril de sa vie, mais aussi de celle de ses ex-collègues du G.I.G.N.
        C’est un héros, pas un exemple.

    • Robert dit :

      Jean,
      Bien d’accord avec vous.

  21. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ Des traditionnels contempteurs en mal de célébrité qui alimentent les réseaux sociaux de fake news (on ne les citera pas ici) ? Non, cet espion désigne à sa vindicte les appareils de propagande et les fermes à trolls… de puissances étrangères.]

    Ce qui gêne l’Etat Françouze c’est que le  » bourrage de crânes  » et « l’ Union Nationale  » , style aout 1914 cela appartient aux  » poubelles de l’histoire  » De même que ces lettres – très – émouvantes de petit paysans ou artisans Parisiens se déclarant  » fiers de mourir pour la patrie  » sans aucun regard critique sur la boucherie qui s’annonce .
    A l’époque seule une infime petite minorité de Français avait accès à la presse Suisse ou Espagnole qui traitaient de manière critique la conduite de la guerre par la France .
    Aujourd’hui n’importe qui peut effectivement consulter comme je le fais RT France , Sputnik ou même le  » Global Times  » . *
    Dans le dernier numéro on y apprend par exemple que l’ambassadeur Serbe y remercie la Chine de son aide , ce qui fait couiner la Bruxellie , que  » La Chine a réussi à combattre le Covid-19 en utilisant quasi-exclusivement des équipement médicaux domestiques  » et , malgré l’épidémie , que la Chine vient de fourguer son missile antichar HJ-12E à l’export
    Le point n°2 amène immédiatement la  » critique  » lorsque l’on sait que des rotations d’ An-124 sont planifiées pour nous apporter des masques …. Chinois !
    De plus nous , les  » critiques  » , nous n’avons non seulement pas peur de cet état Françouze , de ses chefs politiques et militaires , mais nous n’avons aucune  » peur  » ou honte d’être ostracisés par cet Etat , ses représentants ou ses thuriféraires .
    De plus , vous pensez vraiment que après  » L’armée dit la vérité  » de mongénéral , nous allons adhérer à  » Le gouvernement dit la vérité  » de monpremierministre ?

  22. Luc dit :

    Oups des milliers comme lui !!!!
    Pour mémoire Au Super U de Trèbes, le GIGN était prêt à intervenir , mais ce Lt- colonel a usé de ses prérogatives pour aller seul au casse pipe , mettant sa vie en danger , et pourquoi pas, celle de l’otage voir des clients du super U
    il semblerait ( source interne) que si ce colonel avait survécu à l’assaut , il se serait fait lourdement « sanctionner » par sa hiérarchie , car ayant contrevenu aux ordres les plus rationnels et élémentaires. Une promotion-exfiltration de l’institution

    La fonction ( Major du GIGN en position avec sa colonnes et prêt à intervenir ) prime le grade. Si, si a chacun sa spécialité …

    Vivant, ayant survécu à l’assaut , il se serait fait lourdement sanctionner, car ayant contrevenu aux ordres du Major.
    Mort il fallait en faire un « Héro » pour l’interêt de l’Institution ….. CQFD

    En résumé élément perturbateur qui c’est imposé , le Major n’étant plus mettre de sa tactique d’intervention.

    • Robert dit :

      Luc,
      Bravo de cracher sur la mémoire d’un héros.
      Qu’il aie pris une fâcheuse initiative, personne ne le conteste, mais il n’y a entrainé que lui et en prenant la place de la caissière, il lui a sauvé la vie.

      • Jean la Gaillarde dit :

        Robert, c’est plus compliqué que cela. Mais, ce topic n’est pas fais pour porter une critique sur une manoeuvre ayant amené à sauver une vie, en en perdant une autre et en mettant en difficulté une opération en cours. Arnaud Beltrame, pour des raisons à la fois trés personnelles et subjectives, a donné sa vie pour en sauver une autre. Point. Au sein de l’institution, en famille, on n’a fais le retex et malgré les critiques, Arnaud Beltrame reste un héro, ne serait ce que pour la caissière qu’il a peut être sauvé. Voilà. Aprés je suis partis sur cette image car elle a marqué les esprits et, nous ne sommes que le produit de notre culture. Voilà. Cela n’empêche pas que, chaque jour qui passe, je tire un coup de chapeau au routiers, aux caissières, au infirmières, aux mèdecins, aux personnels des EPHAD et aux gens qui forcent leurs disciplines en respectant le concept du confinement, qui n’est pas du tout dans notre culture. La distanciation sociale est dans la culture des populations asiatiques. Nous, nous sommes latins, c’est très compliqués.

        • Robert dit :

          Jean,
          Je suis d’accord avec vous, cela ne vous visait pas.
          Je crois deviner la complexité de la personnalité de Beltrame, liée à son histoire familiale, et qu’un déclic l’a poussé à forcer la procédure pour sauver cette femme. Et j’ai des raisons personnelles d’être particulièrement touché par son geste et sa bravoure.
          Je ne suis probablement pas objectif et je pries régulièrement pour lui.

    • Jean la Gaillarde dit :

      Luc, je n’ai pas ici, fais la critique de l’action de Arnaud Beltrame. Tu vas pas me l’a faire non plus, je suis gendarme et le retex a été fais au sein de l’institution. Je te parle de l’image que cette action a laissé dans la population. Point barre. Pour la caissière qui a été relâché, lorsque Beltrame s’est proposé comme otage, c’est un héros. La manoeuvre exécutée, ce n’est pas au quidam de se posé ce type de question, mais aux militaires qui se trouvaient sur place, et le retex a été fait, je n’y reviendrais pas.
      Donc, je maintiens, qu’aujourd’hui, des héros, il y en a des milliers, et se sont les sans dents d’hier, qui sont des héros aujourd’hui. J’ai pris cette image car elle a marqué l’opinion. C’est tout.

  23. Vroom dit :

    Tous les moyens sont employés, c’est bien.
    Je pense qu’il est regrettable que les moyens hélico SAMU et Sécurité civile ne soient pas suffisamment mis à l’honneur, car en ce moment, c’est fou la quantité de transferts effectués par ces organismes ! Hier, beaucoup ont été effectués entre Paris et Tours entre autres.
    Il est indéniable que ces moyens sont très sollicités, nous le constatons tous les jours sur nos écrans, d’autant plus que le ciel civil est calme !

  24. Jean la Gaillarde dit :

    Moi je fais quand même un constat, personnel, et certainement, critiquable, mais je trouve que la population est résiliente. Il n’y a pas de panique. Alors certes, c’est un peu compliqué de faire respecter les directives, certes il y a du retard à l’allumage pour le respect du confinement, mais, nous sommes latins. On s’embrasse, on se sert les mains, on se parle de prés …. et là, on demande à notre population de changer, en quelques jours, une culture ancestrale. C’est loin d’être facile et je trouve que finalement, il y a de la résilence. Alors la question va être aussi, est ce que on peut durer ? Car le confinement, à mon avis, étant donné qu’il est light, je ne le vois pas finir avant fin mai, début juin. Ensuite, il y aura le déconfinement, et là ça va être long. D’abord test sérologique pour savoir qui peut reprendre ou pas, puis test pour les autres, réguliers, avec confinement pour ceux qui seront positif ….. bref, c’est pas terminé. SI on ne fais pas comme ça, on risque de se prendre une deuxième vague épidémique.