Internest et Musthane s’allient pour sécuriser les atterrissages des hélicoptères et des drones

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

4 contributions

  1. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ Au Sahel, les phases de décollage et d’atterrissage des hélicoptères sont souvent délicates à cause des nuages de « fesh-fesh » soulevés par les pales des rotors, la visibilité s’en trouvant évidemment réduite. ]

    Cela s’appelle un  » brown-out  » en 8 lettres !

    Il en existe déjà une version pour le  » green-out « © ( Je revendique la paternité de ce terme ) pour les opérations héliportées dans la canopée . Depuis la guerre du Vietnam…
    https://www.youtube.com/watch?v=tDY-ciLEHio

  2. Thaurac dit :

    Attention aux nombres de demandes des stagiaires chinois dans ce genre d’entreprise 😉

  3. Luc dit :

    Merci M. Dyson de nous concevoir une plateforme type HéliPad avec extracteur cyclonique de poussières.
    Collecte des poussières en phase initiale de décollage et captage de celles-ci en phase finale d’atterrissage …

  4. Ysgawin dit :

    Pour les hélipad, il y a aussi une autre PME française (à coté d’Angoulème) qui fait des choses très bien : la société Deschamps (https://www.deschamps.fr/ ou https://defense.mobi-mat.com/fr/ pour aller directement sur leurs produits « défense).
    Société garantie 100% française !