CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Washington retire ses forces spéciales du nord de la Syrie; M. Macron réunit un conseil restreint de défense

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

97 contributions

  1. Plusdepognon dit :

    Lorsque vous ne pouvez rien faire contre les événements, vous pouvez toujours faire des cellules de crise.
    https://www.lemonde.fr/international/article/2019/10/13/en-syrie-des-familles-de-membres-de-l-etat-islamique-s-echappent-du-camp-d-ain-issa_6015323_3210.html

    • Yannus dit :

      Je suis d’accord avec vous.
      Avec des gens comme Erdogan, la diplomatie ne sert à rien s’il n’y a pas de conséquences tangibles sur lesquels s’appuyer derrière.
      J’espère que la France retiendra la leçon et boostera sa défense afin de pouvoir représenter une force de dissuasion conventionnelle crédible face à des dictateurs comme Erdogan.

      • Rb dit :

        @yanus
        Même les USA ne font rien, alors la France… faut arrêter de vouloir jouer aux gendarmes du monde, on est chez nous en France, pas à 3000 km de nos frontières.
        Surtout qu’on a assez foutu la merde en Syrie avec nos diverses ingérences et le sponsoring de tout ces islamistes.

  2. didixtrax dit :

    J’attends avec gourmandise et impatience la tournure des billets et autres articles de la Commuauté Internationale auto-proclamée après que l’on apprenne l’accord des Syriens avec les Kurdes (qui sont syriens). D’ici à ce que Erdogan devienne le nouvel Hitler et Al Assad le protecteur des minorités opprimées, retournement de veste et de pantalon. Restera plus qu’à étendre l’accord qui ne concerne que Manbij et Kobane aux ressources pétrolières du sud-est. Bravo le Camp-du-Bien !

    • Anonymous dit :

      Les Kurdes sont syriens depuis qu’ils sentent le vent tourner, avant ça, leur syrienneté on n’entendait plus parler, ils parlaient plus d’eux comme les glorieux kurdes qui sentaient le rêve d’indépendance devenir réalité. Je ne vais pas dire qu’ils méritent leur sort mais je ne vais pas non plus les plaindre tout comme les Corses Hong Kongais et autres communautés qui veulent le beurre et l’argent du beurre et veulent quitter la Nation quand celle ci va mal.

      • jyb dit :

        @anonyme
        non. le rojava dit bien la chose.
        c’est le Kurdistan syrien.
        les leaders kurdes ont toujours inscrit leur mouvement d’émancipation dans le cadre de la république arabe syrienne.

    • TINA2009 dit :

      Bsr DIDIXTRAX!

      Je me permets d’ajouter à vos propos ceci:
      – J’attends avec gourmandise l’élargissement de la toile Chiite sur la Syrie, le Liban, La Turquie, Israel, L’Arabie Saoudite, L’eqypte, la Cisjordanie, la Jordanie… Et chypre! Et je ne parle pas des autres pays de la Péninsule Arabique, hormis L’Arabie Saoudite!

  3. Belzébuth dit :

    Il faut bien détourner l’attention :
    http://bruxelles.blogs.liberation.fr/2019/10/13/sylvie-goulard-la-depitee-europeenne/

    La voix de la France est inaudible. Tirons-nous de ce guêpier dont la résolution réclame des moyens que nous n’avons pas même en rêve.
    En Afrique, l’état islamique a un territoire bien plus vaste et bien plus menaçant pour nous que les aventures moyen-orientales des États-Unis d’Amérique.
    https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/10/12/burkina-faso-seize-personnes-priant-dans-une-mosquee-tuees-lors-d-une-attaque_6015289_3212.html

  4. didixtrax dit :

    « rythme adapté » et de « façon prudente. » : ne s’applique probablement qu’à la seule contrainte logistique US et aux seuls soldats US.

  5. didixtrax dit :

    quant au (à l’ir-)responsable kurde, ils auraient du prendre leurs responsabilités et choisir leur camp avant plutôt que de changer sans cesse d’alliance.

    • Castel dit :

      @ vous m’obligez à me répéter pour la énième fois, mais je ne peux pas laisser passer ce discours :
      Le régime ayant refusé depuis toujours de leur accorder la moindre autonomie, ils n’avaient aucune raison de se jeter dans les bras d’Assad, par contre, en tant que minorité ethnique, il leurs était difficile de prendre parti pour un camp au début de la révolte, et ont préférés rester neutre en attendant la suite des événements, mais, jamais ils n’ont pris les armes contre le régime, allant même jusqu’à l’aider comme ce fut le cas pour la reprise de Mossoul aux islamistes….
      Ensuite, il y a eu l’épisode Kobané, ou les troupes d’Assad ne pouvaient pas venir à leur secours, ils ont été bien content de trouver la coalition occidentale, pour leur venir en aide….
      C’était donc normal qu’il « renvoie l’ascenseur » à cette même coalition en prenant la tête de la contre offensive contre daesch….
      Et d’ailleurs, soit dit en passant, c’était également rendre service au régime en le débarrassant de cette menace, contre laquelle il ne semblait pas très efficace….
      Donc, il semblerait normal, que Bachar fasse maintenant un geste envers eux, car il faut bien dire que si les Kurdes ont parfois aidés les Syriens, même sans grand enthousiasme, eux, à ce jour, n’ont strictement rien fait pour cette ethnie !!

      • didixtrax dit :

        pour ma part je considère, qu’au contraire, les Kurdes vivant en Syrie –donc syriens–, bénéficiaient d’une large autonomie. Par ailleurs ils auraient pu accepter/demander l’aide occidentale pour lutter contre DAESH et uniquement pour cela, dans le cadre de leur citoyenneté syrienne –ce qu’aurait tout à fait compris et accepté Damas. Or ils en ont profité pour s’accaparer d’autres territoires et vouloir proclamer leur propre état. Maintenant les US leurs rappellent qu’ils n’étaient alliés que sur cet intérêt commun qui a cessé de l’être (commun), tandis les [patriotes] syriens leur rappellent qu’ils ont trahi. [par « Kurdes » ont entend naturellement leurs dirigeants, pas tous les Kurdes]

      • Turkish dit :

        hum hum … Mosoul c’est en Irak..

        je comprend mieux certaines choses maintenant …

  6. ULYSSE dit :

    Pour l’instant je coche les 4 premières cases:
    ULYSSE
    11 octobre 2019 à 1:33
    Si l’on jette un regard brut ,
    1/ la Turquie est en train d’envahir le territoire syrien;
    2 les kurdes ne sont assez forts pour résister seuls à la poussée turque , ils vont donc se retirer ou chercher des alliés.
    3/ Dans le premier cas de figure les turcs ont gagné et vont occuper durablement cette partie de la Syrie (cf Chypre). C’est la méthode Poutine, j’avance tant que personne ne s’y oppose. Jusqu’où iront-ils ou quelle sera leur prochaine invasion?
    4/ Dans l’autre cas les USA étant défaillant et les européens impuissants, le seul allié potentiel des Kurdes est la Syrie d’Assad.
    5 /Les russes, qui pilotent la Syrie d’Assad, font les yeux doux à la Turquie et sont bienveillants avec l’Iran , vont arbitrer le tout et décider dela suite des événements;
    6/ Les USA perdent toute crédibilité, y compris auprès de leurs alliés historiques , Europe et Israel;
    7/ L’Europe donne une image de faiblesse totale, qui entame sa crédibilité internationale et encouragera les agressions à son encontre.
    Au final, bouleversement de l’équilibre des forces, les USA se replient, l’Europe reste quasi seule face à la Russie et aux velléités de domination Perso/ottomanes.

    J’ajouterai que si dans le court terme l’UE a tout a gagner dans l’occupation turque du nord de la Syrie par rapport à la crise des migrants , elle a tout à perdre dans le moyen terme en baissant sa culotte face à l’impérialisme d’Erdokhan qui, à défaut de signal d’arrêt, continuera à se développer.
    Le menaces d’Erdokan démontrent également que la solution de « stocker » les migrants en Turquie est une fausse bonne solution, qui fragilise l’UE en la plaçant dans une situation de dépendance mortifère.
    Poutine , dont le pouvoir prospère dans le désordre ambiant, va souffler le chaud et le froid vis à vis de la Turquie pour entretenir un déséquilibre permanent qui le rendra indispensable.

    • Anonymous dit :

      « la Turquie est en train d’envahir le territoire syrien », la France et les Etats Unis n’ont non plus pas été invités par le gouvernement légitime syrien non ? On peut aussi dire qu’ils ont envahi la Syrie ? Je vais employer le même argument vu dans ce blog, la Turquie a le droit de se prémunir du terrorisme elle aussi que ça vous plaise ou non.

    • Barfly dit :

      Je suis totalement d’accord avec cette analyse Ulysse.

      Trump ordonne à l’armée américaine de se retirer. Erdogan lance son offensive et occupe le nord de la Syrie pour y mettre les réfugiés syriens. Les kurdes doivent s’en remettre à Assad pour ne pas être massacrés, ils bradent une pseudo autonomie. Assad récupère la quasi totalité de son territoire sans tirer un coup de feu. Les américains s’évaporent comme par enchantement. Poutine arrive pour calmer tout ce beau monde et figer la ligne de combat. On en restera là. Erdogan aura sa ligne tampon qui parcourent tout le nord de la Syrie (une invasion déguisée). Assad récupère son territoire sauf le nord mais au vu de sa situation en 2014, il s’en tire très bien. Et Poutine devient le grand maître du jeu dans la région.

      Au fond tout ça est très machiavélique et on se demande si le plan n’est pas prévu depuis quelques temps déjà. Il fallait juste un idiot utile et c’est Trump. Et puis il fallait aussi les impuissants de services et ça c’est nous, l’union européenne qui parle dans le vide car elle ne sait plus parler le langage militaire, faute d’avoir des armées digne de ce nom.

      Une seule inconnue dans ce scénario probable, il va falloir éviter les zones de friction entre l’armée syrienne et l’armée turque, il va falloir beaucoup de sang froid dans un premier temps pour ne pas se canarder trop rapidement car la situation pourrait vite devenir incontrôlable et on pourrait assister à un véritable embrasement. Et dans ce cas là le scénario vire au cauchemar. Poutine se retrouve avec une grosse merde sur les bras et les américains se marrent.

      Les jours qui viennent vont être décisifs. Nous allons être définitivement éclairé sur la suite de ce conflit.

    • TINA2009 dit :

      Bsr ULYSSE !

      Je ne vous considère pas comme un Devin .
      En revanche, je vous rejoins entièrement sur les points n°1,2,3,5,7.
      Si seulement, cet évènement peut accélérer la désintégration de la zone EURO, L ‘extinction de la monnaie EURO, la destruction de L’OPEN SOCIETY, L’extinction de L’UE actuelle.

  7. Fernand dit :

    C’est le moment d’etre malin et de s’allier aux Russes via la Syrie et les Kurdes.
    Sinon a quoi sert ce rapprochement avec Poutine mis en scene a Bregançon?

    • Plusdepognon dit :

      La politique est un monde de psychopathes.
      https://youtu.be/Pcv4XpQJeyY

    • Parigot dit :

      @ Fernand
      À de la figuration ? C’est souvent le cas avec les hommes publics (à ne pas confondre avec les travailleurs du sexe qui en comparaison sont honnêtes).

      Un peu comme le cache-sexe du fan de Benalla sur les problèmes de l’islam contre « sa république »:
      https://www.polemia.com/en-defense-eric-zemmour/

      • Fernand dit :

        Mais faudrait commencer par arreter l’autoflagellation, l’autodenigrement.
        La Russie a certes bcp de vecteurs et de tanks mais c pour proteger ses 30,000 kilometers de frontiere et est notre alliée naturelle (a peine 15 ans de guerres entre nos 2 pays depuis Pierre le Grand) tandis qu’on a du vivre au moins 300 annees de guerre contre nos cousins anglosaxons jusqu’a notre soumission en 1815.
        Il est tant de boucler la boucle, brexit et trumpisme nous en donnent la possibilité.

    • Renard dit :

      C’est bien mon avis.

    • Nico St-jean dit :

      @Fernand
      .
      Parce que Bachar et Poutine valent mieux qu’Erdogan peut-être ? .. Les kurdes n’ont encore rien subis si on les comparent avec les civils d’Alep […]
      .
      Ni l’un ni l’autres.

      • Robert dit :

        Nico,
        Vous oubliez au passage les djihadistes et l’invasion de la Syrie par la coalition, ce qui rend votre propos malhonnête.
        Comme son père avec la tentative de prise du pouvoir par les islamistes, Bachar avait-il le choix des moyens dans sa situation de minorité dans un pays envahi avec des islamistes qui veulent prendre le pouvoir ?
        Ce n’est en rien une justification, mais une remise en perspective nécessaire à une présentation honnête.

        • Nico St-jean dit :

          Ah non Robert, ça ne passe pas. Pour Damas, en début de conflit quand Bachar était acculé oui, mais Alep c’étais avec le soutiens russe beaucoup plus tard et ni l’un ni l’autre n’ont mis le moindre effort pour les civils, se contentant de bombardement aux barils, aux bombes non-guidés de masses et aux bombardements de sites stratégiques bourrés de civils (hôpitaux, camps de réfugiés etc)
          .
          « Vous oubliez au passage les djihadistes »
          .
          Ça c’est la propagande russo-syrienne de basse dès le début du conflit ^^ oui oui, TOUTE la rébellion de l’ASL était des terroristes, disaient-ils alors que c’était faux. C’est par la suite quand les russes ont gagné du terrain face aux rebelles que l’ASL c’est mélanger avec AL-Nustra et autres petits groupes djihadistes pour faire front commun face à un ennemi commun. Dernier point, Assad à lui-même libérer des centaines de Djihadistes de prison en début de conflit pour faire face à la rébellion […] grave erreur car cela à renforcer lesdits groupe djihadistes de Syrie.
          .
          « et l’invasion de la Syrie par la coalition »
          .
          Scusez-moi, mais grâce à cette « invasion » Assad n’à pas eu à toucher à Daesh de toute la guerre, de même pour le russes qui n’ont quasiment rien fait contre eux sauf un bombardement de pétrole que RT à fait tourner en boucle pendant 3 ans [….] Et cette « invasion » à vaincu le Califa de Daesh en Syrak avec l’aide des FDS/Persh sans toucher aux syriens sauf quand les américains disent pas touche et que les syriens bombardent quand même les forces américaines … bah là qui si frotte si pique 2 drones et un SU-24 abattu.
          .
          Mais en dehors des faits Robert, je pense dresser un portrait honnête car la France est clairement à l’opposé de la Russie sur le théâtre du conflit syrien.
          .
          En gros Assad n’est pas une victime .. Ni des djihadisme, surtout pas de la coalition, surtout pas du conflit qu’il à lui-même déclenché

          • jyb dit :

            @nico saint jean
            non, l’asl s’est faite phagocyter par les djihadistes dès 2013/2014, avant l’arrivée des iraniens janvier 2015 et des russes septembre 2015.
            C’est assez simple la France a cessez d’armer l’asl fin 2013 parce qu’elle n’était pas certaine que ses armes ne tombent pas aux mains des islamistes. A compter de cette date, les armes ne sont plus délivrées qu’aux kurdes sous contrôle des français (nous sommes en 2014)

          • Robert dit :

            « Mais en dehors des faits Robert, je pense dresser un portrait honnête  »
            Le conflit n’aurait pas eu lieu sans le soutien de la coalition aux islamistes, car la plupart des factions étaient islamistes de différentes obédiences.
            Et depuis le début du conflit, tout ce qui se passe n’est que la succession d’une volonté d’abattre un régime en soutenant ses ennemis et des moyens utilisés par ce régime et ses alliés pour se défendre.
            La seule différence, c’est que Assad est chez lui, légitime, et que les autres sont des traitres ou des envahisseurs.
            Autrement dit, ce que vous dites est faux, de la propagande américaine ou autre. Assad n’est pas une victime, le peuple syrien oui et les kurdes ou factions rebelles se sont rendus responsables de crimes contre le peuple syrien qui s’est la plupart du temps, sauf ceux qui avaient pris les armes contre le régime, les syriens sont solidaires de Assad.
            Yézidies et chrétiens choisissent Assad, demandez-vous pourquoi.
            En prétendant que Assad a commis des crimes, des bombardements dont la présentation partiale aboutit à les faire passer pour des crimes de masse, c’est justifier le djihadisme et les crimes commis en face et déformer la réalité en faisant une présentation militante contraire à la vérité.
            Quand aux kurdes du YPG, ils ont pratiqué une épuration ethnique partout ou ils ont régné. Qu’aujourd’hui, ils pleurnichent l’aide d’Assad ne doit pas faire oublier que ce sont des criminels envers des innocents.
            https://www.facebook.com/RTFrance/videos/il-ne-faut-pas-blanchir-les-milices-kurdes-qui-font-r%C3%A9gner-la-terreur-dans-le-no/2567970419931388/

          • Nico St-jean dit :

            @jyb
            .
            « non, l’asl s’est faite phagocyter par les djihadistes dès 2013/2014, »
            .
            je note déjà votre imprécision, quant à la livraison d’arme de la France à l’ASL il me semble que c’est un secret de polichinelle que cette dernière continuait post 2015 mais avez-vous de la documentation ?

          • jyb dit :

            @nico saint jean
            L’ asl implose à l’hiver 2013, salim idrissi qui supervisait coté syrien le trafic d’arme est limogé en février 2014…
            à compter de cette date les kurdes deviennent les alliés les plus fiables. Et ils le sont restés en fournissant les 3/4 des fds.

      • Fernand dit :

        Ah et vous pensez peut etre que la Russie Tsariste valait plus que le 2e Reich?

    • fgni dit :

      A du vent, rien que du vent, toujours du vent
      C’est malheureux mais c’est la réalité

    • didixtrax dit :

      vu l’accord en cours, qui semble très général, les (syriens) Kurdes vont passer la garde des rebelles modérément modérés à l’armée syrienne, et ce en concertations avec les US (!) ; je suggère au président Assad de nous renvoyer ceux qui font du bon boulot …

    • Anonymous dit :

      Vous croyez que les russes ont besoin de s’allier avec la France ? Les russes n’envoient pas leurs soldats protéger les kurdes, ils le font par l’intermédiaire des syriens donc à moins que la France veut envoyer ses soldats la bas ( ce dont je doute ) le soutien de la France à la Russie est inutile…

    • c dit :

      arrêtons de babiller dans le vide : pour « s’allier », il faut être intégralement indépendants. le sommes-nous au plan militaire ? Evidemment pas (transport lourd, renseignement).

      le jour où nous voudrons faire le choix libre de nos alliances – y compris circonstancielles, nous devrons avoir développé une totale autonomie en termes de moyens d’action

  8. Dedieu dit :

    Si Macron veut faire couler du sang français dans ce merdier,
    qu’il en soit comptable, responsable et nous explique pourquoi.

  9. jyb dit :

    rappel et c’est le commandement brit qui le dit. Les fs brits sont dépendantes des us. Les us partent, les brits sont dans les valises.

    • albatros dit :

      c’est aussi notre cas…et nous n’avons aucun chinook pour se barrer à l’anglaise rapidement au contraire des grands bretons

  10. aleksandar dit :

    Finalement le plan concocté par Trump et Poutine se déroule comme prévu
    – D’abord jouer sur les délires d’empire ottomans d’Erdogan et sa fragilité politique pour le laisser se lancer dans cette invasion
    – Annoncer le retrait des FS US ( se retirer de Syrie, objectif de Trump )
    – Faire comprendre aux Kurdes que les rêves de Rojava c’est fini et les obliger a se soumettre au gouvernement Syrien.
    Remettre la main sur les gisements pétroliers et les terres a blé ( objectif d’Assad )
    – Permettre le retour a la normale dans le NE syrien pour en finir avec les djihadistes d’Idleb ( objectif de Poutine )
    Trois gagnants, Trump, Poutine, Assad, chacun a atteint ses objectifs.
    Un perdant Erdogan
    Un perdant dans l’ombre Netanyahu.
    ( Et Aleksandar qui se marre en relisant les commentaires traitant Trump d’idiot, de nul, de dégonflé, de baudruche etc
    Sur ce coup il a flingué les neocons américains et français. Mais ce n’est pas ce que les gogos liront dans l’Immonde )

    • didixtrax dit :

      En outre considérant que la majorité des Kurdes vivent en Turquie, on pourrait même y assister à la création d’un Kurdistan. Sauf si Erdogan se calme et s’entend (via la Russie) avec Damas pour qu’une zone de syriens sunnites soit établie sur leur frontière commune, éloignant les Kurdes suffisamment loin.

    • didixtrax dit :

      les neocons ont aussi engrangé leur Nième victoire d’affilée : un Nième pays en ruine, des centaines de milliers de morts … conformément à leur doctrine du chaos

      • Plusdepognon dit :

        @ Diditrax
        En 2000, les néo-cons avaient prévus une petite ballade de 5 ans en détruisant 7 pays:
        Irak, Lybie, Somalie, Soudan, Liban, Syrie et pour finir Iran (source général Clark dans un talk-show en 2007).

        Le Yémen, c’est en conduite.

        Donc, pour le moment, cette vision est toujours la ligne de conduite américaine.

      • aleksandar dit :

        @didixtrax
        Oui mais le chaos est terminé, la Syrie n’est ni la Libye, ni l’Irak, ses institutions, son administration ont continué a fonctionner.
        Il y a du boulot pour reconstruire, certes, mais l’Etat syrien demeure

    • jyb dit :

      @aleksandar
      j’ai écrit le 7/10 « …donc les syriens et les russes ont des chances d’apprécier cette séquence parce que si trump n’a pas dealé en douce avec poutine, il va se retrouver dans une sérieuse impasse. »
      aujourd’hui russes et syriens marquent des points mais trump se prend quand même le mur. SI (gros conditionnel) trump avait eu cette vision à moyen terme, la réalisation est déplorable.
      effet dévastateur sur les militaires us (qui n’en avaient pas besoin), mauvais coup à ses soutiens intérieurs, mauvais coup à ses alliés extérieurs. Pour trump, je vois plus de pertes que de profits d’autant qu’erdogan est lui aussi dans l’impasse et que sa sortie n’est pas à washington mais à moscou !
      Les israéliens sont contrariés mais pas perdants.

      • aleksandar dit :

        @jyb
        – Trump se fixe un objectif et s’y tient, peu importe les moyens.
        – Concernant les militaires US, le problème ne concerne que les FS et les Étoilés soit 0.0001 % des militaires US
        Les GI au Wisconsin a Ramstein ou a Okinawa se foutent royalement de la Syrie.
        – Tout comme la base électorale de Trump qui l’a justement élu pour en finir avec les guerres permanentes.
        – Les  » alliés « , ils n’intéressent pas Trump, tout simplement.
        Seul l’intéresse le peuple américain.
        – La Turquie n’a de valeur que si l’on se place dans la logique d’affrontement russophobe qui prévaut actuellement. En dehors de ce schéma de pensée strategique, la Turquie n’a aucun intérêt, son contrôle du Bosphore n’a plus de sens.
        Donc pour Trump, la réflexion est  » Qu’Erdogan se démerde  » avec les russes, les chinois ou les martiens.
        Retour non pas a l’isolationnisme mais a la fin du rôle du gendarme du monde
        – Depuis des années et encore plus depuis 2012 les israéliens ont investit dans une politique de balkanisation de la Syrie via la création d’un etat kurde. Ils ont perdu.

        • jyb dit :

          @jyb
          – les moyens certes mais ce sont les résultats qui comptent et pour trump ce sont les résultats sur son propre camp et sur son éléctorat qui pèsent. Le petit habillage qu’on voit en ce moment même ( lindsay graham qui prend la main contre erdogan et « oublie » trump) est révélateur. Il s’agit de sauver la face, donc erdogan a menti aux élus américains et à trump quand ils se sont rencontrés il y a 15 jours à l’issu de l’ag de l’onu à new-york d’ou les sanctions que washington veut mettre en place. on n’y croit moyen.
          – ?? il me semble que vous suivez de l’intérieur l’actualité des forces américaines et non, ce ne sont pas quelques fs et gradés qui décrochent. Le désamour est plus profond. Plusieurs raisons : trump a maltraité bon nombre de militaires de son équipe, le populaire james mattis en tête.
          Consultez les sites de veterans qui ne sont pas soumis à une quelconque réserve, jugement sans appel contre trump. « inherent resort » avait publié des coms pour dire que non, les us ne lachaient pas les fds…
          Autre élément, alors que trump annonçait la signature d’un accord avec les talibans, des familles affichaient dans leur jardin « merci donald »…douche glacée.
          -ok pour israel

          • aleksandar dit :

            Je ne suis pas convaincu mais c’est toujours un plaisir d’échanger avec vous
            Cordialement

      • Barfly dit :

        En dehors des kurdes dont le destin est bradé, Trump est le perdant.
        L’europe suit le mouvement, c’est devenue une machine à faire des phrases faute de poids militaire.
        Contrairement à ce que l’on peut entendre depuis des années, les isaréliens ne sont ni gagnants ni perdants dans cette sale histoire, ils regardent ça d’un oeil inquiet. Certains avaient même prédit qu’Israel profiterait de la guerre civile pour envahir la Syrie : on attend toujours…
        La turquie se retrouve face à un dilemne. Soit elle continue son offensive au risque de se retrouver totalement isolée. Soit elle recule et Erdogan passe pour un parleur. Poutine va lui offir une porte de sortie convenable.
        Assad est content, il récupère un champs de ruine.
        Poutine fait échec et mat. Il vire les ricains de la région sans un coup de feu et sème encore plus la zizanie entre l’Otan et la Turquie au bord de l’implosion.

        Une seule inconnue, si les combats venaient à s’intensifier entre la Turquie et la Syrie, alors là, tout le monde est perdant. Une seule gagnante : la guerre totale.

        • aleksandar dit :

          Contre sens, les US ne sont font pas  » virer » de la région, ils partent , tout simplement et c’est ce que voulait Trump.
          Relisez ses tweets, c »est assez clair.

    • durieux dit :

      Ou alors Erdogan a accepté de jouer le rôle du méchant ; c’est quand même lui qui débloque la situation, et qui libère Assad et ses alliés de la présence des occidentaux.

      • aleksandar dit :

        @durieux
        Possible aussi, mais cela cadre mal avec le personnage, ses rêves d’empire et son appartenance a la mouvance islamiste des Frères Musulmans

        • durieux dit :

          Il a annoncé ses objectifs : sécuriser sa frontière, ce qui pourrait surtout vouloir dire pas de base arrière pour le PKK en Syrie, et le retour des réfugiés. Si Assad est en mesure de lui garantir ça, il pourra déclarer ses buts de guerre accomplis. Du coup, je me dis qu’il pourrait compter parmi vos gagnants. Et ce serait quasiment lui qui terminerait la guerre, ce qui ne serait pas incompatible avec les ambitions que vous lui prêtez.
          Sinon, c’est la confrontation, et je ne vois pas trop d’intérêt pour aucun des deux, et encore moins pour les russes.
          On va voir.
          Mais je suis d’accord avec vous pour Trump, il est surprenant.

    • joni dit :

      Vos propos sont clairement orienté vers un antisémitisme lattant !!
      Au contraire le grand gagnant est BIBI, car il reste silencieux face à ces engences qui sente tues, ils ne savent faire que ça d’ailleurs. Bientôt nous récupérons tout ces territoires tombés en miettes.

      • Robert dit :

        Joni,
        Si c’est un « antisémitisme », terme qui signifie celui que les juifs n’aiment pas, compte tenu de la haine raciste que vous manifestez si souvent, c’est que vous reprochez à d’autres votre propre attitude en bonne inversion accusatoire.

  11. albatros dit :

    Donc
    Soit on retire nos FS piteusement et la queue basse le plus discrètement possible
    Soit on leur envoie des renforts fissa (CAESAR, missiles MMP quelques sections de marsouins, beaucoup de munitions pour flinguer du terro al quaeda mercenaire des turcs et de logistique et du Rafale qui va avec) au cas où (on aurait dû le faire avant mais bon), et on le fait savoir en le filmant, (pour une fois qu’on peut faire honte aux vantards yankees qui nous servent du white flag à tout bout de champ..on aura de quoi leur répondre la prochaine fois)

  12. jyb dit :

    – gros caillou dans les godillots d’erdogan. Les tribus arabes du nord de la syrie ( que erdogan prétendaient aider contre les kurdes ) viennent de déclarer leur soutien aux fds et appellent à se mobiliser contre l’occupant ottoman.
    Les cheikhs arabes invitent la ligue arabe à les soutenir contre cette agression « sauvage contre notre terre et notre peuple ».

    • durieux dit :

      Très intéressant. Bien dommage qu’une information comme ça ne passe pas la rampe des media français… Ça accrédite effectivement l’idée d’une fuite en avant d’Erdogan, mais je reste quand même très tenté de penser que l’initiative turque avait dû être discutée, à Astana ou ailleurs. J’en veux pour présomption de preuve que la réaction russe a été au strict minimum syndical. Il n’y avait que la Turquie pour pouvoir sans trop de risque prendre sur soi de virer les yanquis (que l’on n’imaginerait pas trop retourner se poser relax à Incirlik après avoir descendu des F-16 turcs).
      Ou alors les populations que vous évoquez ont reçu des garanties des loyalistes et on va au contraire vers la confrontation ?

    • Edgar dit :

      Les affreux vieux souvenirs de la période ottomane dans le Levant… Une partie du monde où l’oubli est difficile. Erdogan s’est auto-intoxiqué en rêvant d’une expansion dans la région. Quelques populations turkmènes ne font pas une majorité.

  13. lxm dit :

    En cas de conflit, faut se préparer en but de guerre à découper la Turquie, Istanbul redevient Byzance et grecque, le tiers de l’anatolie devient un état kurde, alexandrette à la syrie, la géorgie aussi prend une petite part, et chypre redevient unifiée. On aura résolu le conflit turc-kurde. Mais il y a 6 millions de turcs en europe qui ne seraient pas inactifs, 800000 rien qu’en france.

  14. Jeannot de France dit :

    C’est Israel qui va faire la gueule, c’est bashar qui part en sauveur des Kurdes, ce qui implique une ouverture et une bonne nouvelle pour l’Arc chiite.

  15. Parabellum dit :

    Que faisons nous en Syrie et toujours au liban tant d années après…efficacité ? Vieille nostalgie d un mandat colonial ? Quelques marchés garantis par la cofacé ? L islamisme est déjà dans nos villes et dans l Etat.on vire les salafiste prêcheurs quand ? On nettoyé les caves et les planqués quand ? On ferme vraiment les frontières aux étrangers indésirables quand ? On s arme de drones armes stratégiques quand ? Trump ne veut plus de morts américains et tient sa promesse et ça nous déplaît mais il a les moyens de pulvériser le monde si on menaçait les usa.il n a rien à faire de kobane . C est triste pour les kurdes mais il a dit brutalement sa pensée qui est celle de la majorité américaine: il ne leur doit rien. Ok ça veut dire zéro killed. Et c est cela que veut Trump. Clinton elle serait déjà en guerre avec des manif genre Vietnam…

  16. nimrodwing dit :

    Si l’on se rapproche de la Russie nous allons devenir plus que dépendant et surtout coincé avec peut être aucune solution de repli.
    La France ainsi que l’Europe perd toute crédibilité ( déjà si peu a la base), dans tout les cas nous sommes en état de faiblesse devant la montée en puissance des russes et turcs.
    Je doute d’un revirement de Trump au vus de la situation, l’Amérique Trumpienne n’étant axé que sur l’American first n’a surement pas envie de revenir sur sa dernière prise de position ni l’envie de s’embourber en Syrie.
    D’ici les prochaines élection US de novembre 2020, il faudra se débrouiller tout seul.

  17. Nico St-jean dit :

    Les russes ne contrôlent plus rien et justement la présence américaine les arrangeaient très bien car leur évitant le conflit Damas-Ankara éminent que ses mêmes russes ne peuvent gérer avec le peu de forces et de poids qu’ils ont dans la régions versus les américains.
    .
    C’est officiel, Damas vient de conclure une entente gagnante-gagnante avec les Kurdes et déploie son armée le long de la frontière avec la Turquie pour stopper l’offensive turque : lemonde.fr/international/article/2019/10/13/en-syrie-des-familles-de-membres-de-l-etat-islamique-s-echappent-du-camp-d-ain-issa_6015323_3210.html
    .
    Qui paris que Trump misait la dessus pour affaiblir les 2 belligérants (en plus d’agir comme une larve devant les élections qui arrivent mais la dessus, est-il différent des autres dirigeants du monde ? Non.)

  18. breer dit :

    Les américains ne vont sûrement pas s’opposer à la Turquie, et la France seule, via ses politiciens qui veulent « péter plus haut que leur c…. si ils interviennent autrement que par la parole, prendrait de gros risques politiques et militaires…

  19. Gégétto dit :

    J’ose espérer que la France fera de même. L ennemi doit se combattre sur notre territoire en priorité.
    Les troupes Syriennes vont s interposer entre les turcs et les Kurdes….En cas de contact entre les turcs et les Syriens,que ferons nous?
    On porte assistance à un pays membre de l OTAN? J ‘espère que nous n irons pas soutenir cette invasion.

    • nimrodwing dit :

      Normalement l’article 5 de l’Otan prévoit que lorsque un des membres est attaqué, les autres doivent porter assistance, hors sur ce coup là c’est la Turquie qui agresse, il ne peut donc être invoqué.
      C’est une impasse pour Erdogan comme pour nous, en revanche c’est une agression envers la Syrie la marche de manœuvre est donc risqué.

  20. Le Glaive dit :

    L’Europe, ignorée, ridiculisée, impuissante et veule, aurait, il me semble, une seule carte à jouer contre la Turquie, si elle souhaitait vraiment s’opposer à elle ( ce qui reste à prouver évidemment, car tout est là ! ) : annoncer la fin des négociations pour l’entrée de la Turquie dans l’Europe.
    Annoncer le classement sans suite, définitif, de ce dossier , son annulation pure et simple . Or à ma connaissance il n’y a toujours rien de cela et les négociations se poursuivent, dans l’opacité totale, à leur rythme, comme si ne rien n’était, jamais remises en cause .
    Pour moi ces négociations sont le seul critère qui permette de juger si oui ou non l’Europe se laisse piétiner par la Turquie .
    Question annexe : qui continue à soutenir, à imposer, cette volonté insistante d’adhésion de la Turquie à l’Europe ? qui le lui a promis ? Vladimir Poutine ?

    • Desty dit :

      Bill Clinton et les Américains. Quand on connait un minimum l’historique de la construction européenne, on sait que les Américains sont généralement à l’initiative des nouvelles avancés. L’Euro c’est une idée de Kennedy qui a mis beaucoup de temps à se concrétiser. L’entré rapide des pays de l’Est qui a provoqué un emballement catastrophique de notre désindustrialisation, c’est une idée de W.Bush. La poursuite de l’intégration des Balkans, c’est une idée d’Obama.
      Quelque part Trump a au moins un immense mérite quoiqu’on pense de ses opinions personnelles par ailleurs: son arrivée coïncide plus ou moins avec le blocage de l’Union, il voit la chose d’un mauvais oeil, donc il ne propose pas de nouvelles avancés, il encourage le reculade du projet mortifère.

  21. MAS 36 dit :

    La politique française est au pied du mur. Une catastrophe, un échec cuisant du Quai d’Orsay. Pas de réponse concrète à l’invasion turc , abandon des Kurdes à leur propre sort, pas de troupes nationale, ou européennes pour s’interposer, coincés entre les syriens, les russes , lâchés par les USA . Dissensions au sein de l’Otan au grand plaisir de Poutine. Les armes ont parlé , le bla-bla même « musclé  » de la France est inaudible, nous sortons par la petite porte de l’histoire. Nous sommes bien une petite nation, et l’Europe reste à faire.

    Il est temps de ce concentrer sur nos problèmes internes , ils sont graves et engagent l’avenir de nos générations futures.

  22. BrunoP dit :

    Il y a pratiquement un million de turcs ou franco-turcs en France.

    Le gouvernement français compte-t-il lutter contre cette invasion?

    • vno dit :

      Vous n’y pensez pas ! le prix du vin d’Alsace va monter. Le prix des EPR, c’est moins sur, il y aura peut-être moins de défauts dans le béton et les soudures.

      • Desty dit :

        L’EPR comme tout les grands chantiers nationaux recours à l’utilisation massive de travailleurs « détachés », donc principalement des Roumains et des Polonais.

        • didixtrax dit :

          le plombier polonais cause des problèmes de soudure de l’EPR de Flamanville [dont EDF vient (encore) d’annoncer un nouveau retard et +1.5Mds d€ !]

  23. boum dit :

    les usa perdent toutes credibilité esperont que les russes et les chinois en profite pour agrandir leirs empires

  24. Arnaud dit :

    Finalement, on va restituer sa légion d honneur a Bachar…. Au point où ca evolue, on ne sera plus a ca près !!!

    • Robert dit :

      Arnaud,
      Ou serait le problème si Bachar sauve la mise aux kurdes voire arrête l’avancée turque ?
      Je rappelle que l’armée syrienne est souveraine chez elle et qu’elle a été agressée par la coalition, ce qui se passe actuellement n’en est qu’une conséquence.
      Retour au réel.

  25. Ah en plus des trolls Poutiniens coutumiers, on a droit depuis quelques jours aux trolls Erdoganiens …sans compter les trolls Pékinois, ça commence à faire beaucoup …!

    • Czar dit :

      et les trolls atlantistes ressortis du formol de la guerre froide, tu les mets où dans ta liste ?

    • ScopeWizard dit :

      @Souvenir d’Asie Centrale Soviétique

      Je compatis ; les temps sont si durs pour le souvenir ……………
      Bah ! Pouvez toujours passer le temps et les comptant ; pourquoi ne pas les classer par catégories ?

      LONGUE VIE À STALINE !!!!!!!!!!

      Hein ???
      Mais noôon , j’ l’ ai pas dit ! Qu’ allez-vous chercher là ……….. 😉

      • Castel dit :

        @Scope
        C’est du moins ce que vous auriez été obligé de dire de son vivant pour que la votre ait une chance de continuer….
        Mais, bonne nouvelle, il est mort !!
        ………ah bon, vous le saviez déjà ?
        Ben alors, contrairement à moi, vous devez lire les journaux de temps en temps !!

  26. Margau dit :

    C’est fou personne ne parle de TRUMP sans qui tout cela ne serait pas arrivé !!!

    • jyb dit :

      @margau
      1000 excuses pour la grossièreté du propos ( hommage à un super cadre )  » alors tu vois, nous on s’occupe de la merde, pas du trou du cul qui l’a laché ! »

  27. ScopeWizard dit :

    Complètement HS mais vu que « les commentaires sont fermés pour cet article » , moi en avoir ras-le bol d’ archiver ou de flanquer à la corbeille …………..

    S’ il y a lieu , j’ en fais une sauvegarde et vous le resservirai bien chaud et à point dès que les échanges s’ y prêteront mieux …………..en attendant , bon app’ ! 😉

    Et donc ……………

    @Tous ceux qui se sentiront concernés

    Mais qu’ est ce que vous faites tous des Accords de Munich de septembre 1938 , ces « accords » qui avec l’ aval des Britanniques mais aussi des Français ont livré la Tchécoslovaquie aux Nazis et à Hitler au prétexte des Sudètes ?

    Quel signal pensez-vous que cela a envoyé à la ligne dure du régime Soviétique ?

    Pourquoi Staline accepte t-il de s’ allier avec Hitler via le Pacte de non-agression signé par Ribbentrop et Molotov le 23 août 1939 ?

    Certains d’ entre-vous l’ ont clairement et justement exprimé : parce que malgré de beaux efforts , l’ Armée Rouge n’ est pas prête , la paranoïa de Staline ayant encore davantage dégradé la situation via les terribles purges …………. donc Staline se doit de gagner du temps …………

    Mais bien-sûr , s’ il n’ y avait que ça , la chose serait simple à expliquer ……………..

    En gros , la Seconde Guerre Mondiale qui s’ est préparée , déclarée , déroulée par paliers successifs est la conséquence directe des Accords de Munich et de la pusillanimité des autres puissances qui n’ ont rien fait pour arrêter Hitler alors qu’ elles le pouvaient , mais qui l’ ont aussi aidé durant son ascension sachant que selon certains historiens l’ ont peut même faire débuter la SGM en 1931 ( Japon ) , seulement comme nous en avons une conception très Europe-centrée ……….

    Bref , à l’ époque , ces accords de la honte avaient fait dire à l’ambassadeur tchèque à Londres ,Tomas Masaryk, « ils m’ont vendu comme esclave aux Allemands » .

    Tout un programme …………

    Approfondissons et essayons de nous replacer dans le contexte………

    Staline , qui n’ en était pas à une obsession près , nourrissait la crainte d’être poussé par les Occidentaux à affronter seul l’Allemagne ……….

    Or , comme précédemment évoqué , l’ Armée Rouge manquait de préparation d’ autant que Staline , dans son autre obsession que des complots s’ ourdissaient à tous les échelons contre lui , décapitait régulièrement son état-major………..
    Dans un premier temps , Staline va chercher à se rapprocher et trouver un accord afin de reconstituer l’alliance de 1914 , ce qui prenait le Troisième Reich en tenaille , contraignant en cas de guerre l’ Allemagne Nazie à devoir se battre sur deux fronts à la fois très opposés et très étendus ………

    Grâce au journal tenu au jour le jour par Yvan Maiski , ambassadeur en poste à Londres de 1932 à 1943 en charge des divers contacts , qui raconte dans le détail et au fur et à mesure comment se déroulaient les négociations , nous en savons beaucoup plus .

    Cet homme appréciait et était en retour très apprécié par Winston Churchill qui , au cours de l’ année 1937 , lui avait dit et clairement fait comprendre qu’ une Russie affaiblie constituait un immense danger pour la cause de la paix ; « Nous avons besoin d’une Russie forte, très forte » .

    Eh oui , mais sauf qu’ en 1937 , Churchill n’avait pas le pouvoir , par contre Lord Neville Chamberlain et Lord Halifax , si , qui via leur politique de l’ Apeasement avaient comme priorité d’ apaiser Hitler et ses ambitions coûte que coûte………..

    Donc , suite aux Accords de Munich , le doute s’installe à Moscou …………..
    Là-dessus , un clan , incarné par Maiski , poursuit les négociations avec les Français et les Britanniques tandis qu’ un autre n’y croit pas et commence à regarder du côté de Berlin ………..

    Tout va se jouer pendant l’été 1939…………..

    Une délégation franco-britannique doit se rendre à Moscou avec comme objectif de finaliser l’accord tripartite préparé par Maiski ………. Cet accord doit également inclure la Pologne , puisque l’idée est qu’en cas d’agression de l’Allemagne , à l’ouest ou à l’est , en traversant la Pologne l’ Armée Rouge puisse aller au contact des panzers et ainsi les affronter …………..

    Le temps presse , il est à ce stade plus que jamais compté ………

    Quelle ne sera pas la surprise de Maiski quand il s’ apercevra que, plutôt que de prendre l’avion , la délégation franco-britannique a décidé de prendre le bateau soit un navire marchand allant à très faible allure pour rejoindre Leningrad par la Baltique , puis Moscou ; c’ est à dire un voyage de plusieurs jours qui donne à penser qu’ en réalité les Occidentaux ne veulent pas de cet accord , d’ autant que le gouvernement Polonais , lui qui à l’époque n’avait rien de démocratique , détestait encore plus les Soviétiques que les Allemands et se refusait de leur accorder d’accorder tout droit de passage …………

    Du coup , à Moscou , le clan des sceptiques voit là la preuve formelle que les Occidentaux ne veulent pas d’un accord…………..

    Les Allemands qui sont au courant de ces négociations vont alors agir très vite ………….

    Par conséquent , pendant que les négociateurs Anglais et Français voguent tout tranquillement comme des cons sur les flots bleus de la Baltique , Ribbentrop propose à Molotov un accord de non-agression , ce fameux Accord de Non-Agression qui sera le Pacte Germano-Soviétique tant décrié ……….

    Avec des clauses qui prévoient un partage de la Pologne et l’annexion par l’URSS des pays Baltes ………
    Pour Staline , compte tenu de la situation , c’ est évidemment l’ occasion de faire preuve de pragmatisme , en l’ occurrence de s’ acheter du temps ……….

    La « Real Politik » va donc pleinement s’ appliquer ………

    Puisque les Occidentaux ne veulent pas de lui contre l’Allemagne Nazie , eh bien lui s’ entend avec les Allemands …………..

    Si l’ on s’ en réfère à tout cela , ce Pacte Germano-Soviétique est donc la conséquence directe des renoncements successifs des Occidentaux face aux ambitions de Hitler ; de l’ occupation puis la remilitarisation de la Rhénanie , en passant par l’ Anschluss de l’ Autriche , à la Guerre d’Espagne et jusqu’ aux Accords de la Honte , ceux de Munich ……………..

    S’ il y a lieu , j’ en fais une sauvegarde et vous le resservirai bien chaud et à point dès que les échanges s’ y prêteront mieux …………..

    ??

    Ah non , c’ est déjà dit , ça ………….. 😉