CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Syrie : Des obus turcs sont tombés près d’une base des forces spéciales américaines à Kobané

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

90 contributions

  1. iGH dit :

    C’est vrai que Erdogan est très sensible à toutes les déclarations des divers gouvernements , ça va très certainement le faire réfléchir. Les Kurdes ne sont pas seuls. Ils vont pouvoir se tenir bien au chaud dans tout les papiers imprimés avec les déclarations gouvernementales. Trop fort !

  2. RastaLapin dit :

    On va voir si le gros Donald va se coucher une fois de plus ou s’il va enfin remettre le sultan moustachu à sa place ! Si rien n’est fait, les Kurdes vont subir un génocide comme les Arméniens avant eux (à noter que les Kurdes furent en grande partie les exécuteurs du génocide arménien organisé par les turcs). Les turcs ont une réputation à tenir dans le domaine.

    On se demande bien qui seront les prochains une fois qu’ils auront réglé le « problème kurde ». A la place des Grecs je ferais des stocks de munitions.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « On se demande bien qui seront les prochains une fois qu’ils auront réglé le « problème kurde ». A la place des Grecs je ferais des stocks de munitions. » Le problème kurde, ce n’est pas sur que les turcs arrivent à le régler et même s’ils y arrivent cela risque de mettre un certain temps voire un temps certain!

    • Pluton dit :

      Il faut rappeler que les turques ont fait un coup comparable en irak, cad imposer leur presence militaire au nord, et la coalition us a laisser faire( et sur ce coup la il me semble que c’etait obama), donc il y’a pas vraiment de surprise a voir ce lachage…. je ne pense pas qu’on soit au niveau du genocide, mais c’est clair que c’est sale…

      De toutes facon que peut faire l’adm trump, rester et soutenir coute que coute les kurdes ? c’est un coup a engager l’armee us sur quelques decennies, a se mettre durablement a dos les pays voisins, je rappelle que ce soit l’irak ou l’afganistan, c’est toujours pas fini malgre les trillions depenses, et l’establishment us considere tour a tour que la plus grande menace pour les us, c’est soit la chine, soit les russes, ou les deux, selon a qui on s’adresse, sans compter les risques securitaires designe comme le venezuela, la coree du nord… Ca chauffe en afrique, mais ca semble pas etre une priorite pour l’establishment us, mais au train ou ca va, ca pourrait le devenir…

      Faut se faire a l’idee qu’on est face aux consequences d’un echec, la tentative de renversement du regime syrien, la turquie essaye de recuperer ce qu’elle peut de la situation presente, les us font le constat qu’ils ont pas grand chose a gagner a rester et au contraire beaucoup a perdre. Israel continue ses operations aeriennes ponctuelles qui strategiquement servent a rien, leurs adversaires ont reussi a atteindre leurs objectifs leurs popularites s’est renforce, ils ont accumules des stocks enormes, perfectionner leurs equipements, aguerris leurs troupes… Les arabes du golf, eux ont accepte l’echec, et aimeraient bien recoller avec assad pour limiter les actions du sultan, pour l’instant les us mettent un frein a cela. Les europeens, quoi en attendre, juste pathetique…

      l »erreur, c’est une erreur de com, quand on a laisse croire qu’on soutiendrait jusqu’au bout les kurdes, ce qui est irrealiste, il y’a d’autres enjeux…

    • Carin dit :

      @ rastalapin
      La dernière fois que les turcs ont eu à faire aux grecs c’est pour l’annexion de Chypre… résultat de la grande armée indestructible turque… ils détiennent un petit tiers de l’île!! Et les grecs étaient seuls!! Et depuis l’Europe s’est doté d’une réponse législative.. aujourd’hui les grecs pourraient faire appel au reste des pays européens, qui chacun pourrait aider la Grèce… chacun à hauteur de ses moyens (ou envie). Erdogan le sait, et il ne tentera pas le coup… d’autant que 30.000 soldats turcs sur le tiers d’une île déjà pas bien grande… ca en fait des otages possibles pour l’armée grecques!

  3. Czar dit :

    Si UN seul soldat yankee est tué ou même seulement blessé, le sort de la prochaine présidentielle est réglé.

    sa base lui pardonne sa vulgarité, elle ne lui pardonnera jamais le sang d’un des leurs.

    • Plusdepognon dit :

      @ Czar
      Je ne sais pas ce qu’un « électeur » ne pardonne pas à son président, « parce que si le président le dit après tout c’est notre prèsident » :
      http://www.huyghe.fr/actu_1646.htm

      https://www.lemonde.fr/blog/aboudjaffar/2019/10/11/liberte-cherie/

      Nous avons encore une mentalité un peu différente des USA. Mais entre ignorance et je m’en foutisme, il est facile de voir que si l’Amérique a de l’avance, nous avons les mêmes à la maison.

      Je vous trouve optimiste pour Trump. Le temps nous le dira…

    • PeterR dit :

      Plus de risque. Les US annoncent un retrait total.

    • Robert dit :

      Czar,
      Pas sûr.
      Si les américains honnêtes envers lui voient qu’en retirant les USA de la région, ils évitent encore plus de morts dans leurs rangs, ce sera toujours un mort de trop, mais pas le bout de la route.
      Mais ils ne comprendraient pas si d’autres soldats mouraient en Arabie Saoudite.

      • Czar dit :

        j’ai dit et je maintiens, schtroumph a déjà perdu la présidentielle : son soutien est à peu près intact dans sa secte, mais il s’érode dans le spectre général du Parti républicain, tout en aiguillonnant les démocrates.

        Il a pris une branlée aux élections de mi-mandat et je maintiens qu’il perdra si les démocrates sont assez intelligents pour éviter un candidat épouvantail (comme c’était le cas de clinton)

        par ailleurs, il n’a même pas rapatrié ses soldats, il a juste ouvert les vannes pour le loukoum agité à la moustache d’acteur porno des années 70 : à la honte il ajoute l’absence de prétexte valide au moins pour la partie isolationniste de l’électorat US.

  4. Pseudo dit :

    Hmmm. Et pas un blessé. Pourquoi je ne peux pas me empêcher de penser qu’il y a la bénédiction des Etats Unis derrière cette offensive? Ça ressemble quand même à un enfumage ce bombardement. L histoire nous le dira si nous vivons assez longtemps.
    Un troll turc pourrait peut être nous éclairer pour une fois, non?

  5. Motox1 dit :

    Les héros kurdes se cachent sous les jupons américains pour tirer sur les turcs maintenant ?

    • Nauatg dit :

      Quel turc?
      Ils sont a 30000 FT en F16 ou a des 10aines de km derrière planqués avec leur artillerie. Les seuls à la manoeuvre sur le terrain sont leurs proches locaux…. Z ont bien eu trop de mal la dernière fois pour sortir le bout de leur nez!!!

    • Castel dit :

      Ben le voila le troll Turc …..
      C’est plutôt Intox1 qu’il devrait se nommer !!

    • Thaurac dit :

      Comme les turcs derrière un pseudo, botox1

    • Carin dit :

      @motox1
      Vous êtes sûr… j’étais persuadé du contraire dis donc!!
      Soit dit en passant s’entraîner à la fête foraine ne fait pas de vous un excellent tireur… proverbe lapin!!!
      Je suis sûr que vous n’auriez pas tenté l’aventure si les kurdes avaient une aviation, des chars et des canons. Aujourd’hui, les kurdes n’ont pas la solution pour vous contrer… donc ils reculent et quittent leurs villes. Mais dès qu’ils auront une solution à opposer à vos bombardements longue distance et aériens… alors là vos proxis vont en prendre plein le groin, et c’est vous qui reculerez votre artillerie pour ne pas la perdre.

  6. R2D2 dit :

    L’onu à le même souci que l’europe: une décision ne peut être prise qu’une fois tout le monde d’accord. Ce qui de par les intérêts divergents rend l’exercice impossible. Au mieux cela accouche de décisions vidées de leur sens…
    Tant que l’on s’accrochera au désir de satisfaire tout le monde on continuera à échouer.

  7. Intox dit :

    D’après certaines sources, 2 soldats français des forces spéciales auraient été blessés et une soldat US des forces spéciales tué par l’attaque turque sur Kobané. Tout cela est à confirmé ou non.

    • LaFederation dit :

      joli pseudo

    • Auguste dit :

      Les US ont démenti qu’il y ait des blessés ou des morts.Ils ne peuvent pas l’avouer,sinon ils sont obligés de riposter selon les directives trumpiennes.Or ils ne vont pas tirer sur Erdogan juste après lui avoir donné le feu vert.Cela ferait désordre et une nouvelle trahison.
      Il y a un hélico qui a décollé juste après l’attaque turque,probable qu’il transportait les blessés dont deux FS français.

    • Frédéric dit :

      Annonce tweet dans la nuit ou l’on annoncé même que les français avait tiré sur les turcs. Tout à était démenti officiellement ce matin

    • Pascal (l'autre) dit :

      « D’après certaines sources, 2 soldats français des forces spéciales auraient été blessés et une soldat US des forces spéciales tué par l’attaque turque sur Kobané. Tout cela est à confirmé ou non. » L’identité d’un des soldats a été dévoilé et c’est un super scoop! Il s’agit de Xavier Dupont de Ligonnès, incroyable non!

  8. didixtrax dit :

    Et si les YPG avait établi une base au contact de l’américaine d’où ils aient bombardé les Turcs, que ceux-ci n’aient fait « que » répliquer sans même toucher la base US (ils auraient tout aussi bien pu commettre une « erreur » dans le style des innombrables commises par le Camp-du-Bien) ?

    Hé bien il suffit de ne retenir que la partie « les Turc ont tiré sur les US » — personnellement je me réjouirais de cette forme de coopération otanesque, s’il n’y avait toutes leurs victimes.

  9. Le Breton dit :

    Erdogan commence déjà à faire des bêtises.

  10. Auguste dit :

    Des nouvelles des deux FS français blessés?.

  11. rafi77 dit :

    Que stipule le traité de l’OTAN quand deux pays de l’organisation se foutent sur la gueule ?? Que le meilleur gagne ? Que les autres membres doivent intervenir ? Oui mais pour quel camp ?? Quel foutoir, on y perd son latin…….

  12. MERCATOR dit :

    samedi, 12 octobre 2019

    La colline de Mishtenur Hill au sud de Kobane a ete bombardée par l’artillerie lourde Turque

    Cette base est occupée par les militaires américains et les forces européennes ( Françaises, Britanniques,Canadiennes,Allemandes ) Deux soldats français ont été blessés et exfiltres, un soldat US serait mort, ce qui si c’était confirmé changerait complètement la donne. Des avions de la coalition non identifiés survolent en ce moment le secteur à basse altitude .

    • jyb dit :

      @mercator
      sauf mouvement récent il n’y a que des forces américaines « au contact » Les français et brits (pas de canadien ni d’allemand) se sont repliés pours se concentrer sur daesh avec un possible déplacement de prisonniers vers l’irak.

      • Barfly dit :

        Merci de nous informer jyb, je n’étais pas au courant de ces mouvements de troupes.
        Nos forces spéciales sont vraiment des pions que l’on bouge au grès des événements, pas le temps de faire ami, pas le temps de s’apitoyer, il faut toujours éteindre l’incendie.
        Et l’armée syrienne elle fait quoi ? Elle regarde une puissance étrangère envahir son territoire. Enfin, que dis-je, depuis 8 ans que dure ce sale conflit, elle a pris l’habitude de dépendre des décisions des autres.

        • jyb dit :

          @barfly
          – on a totalement zappé la dernière séquence. Celle de la mise en place du mécanisme de sécurité entre turcs et américains.
          Depuis plusieurs mois cet accord est mis en place et toutes les parties y contribuent, kurdes inclus qui ont quitté leurs positions dans la bande des 5/7 kilomètres. Les américains et turcs ont démantelé les positions abandonnées. La coalition a aussi fait mouvement vers le sud (français et us ont reculé leurs bastions les plus avancés)
          C’est bien là ou les turcs trahissent leurs engagements. Personne, turc en tête n’a eu à redire quoi que ce soit sur ce mécanisme.
          C’est une fuite en avant d’erdogan et de l’akp incapable de contenir ses ultras (mafieux) et ses supplétifs (djihadistes) avec une opinion publique qui ne se fait plus d’illusion sur ce parti.
          – Les français sont depuis 2015 aux cotés de l’asl, kurdes puis fds. Ils ont été les premiers à redessiner leurs soutiens au profit des kurdes seuls partenaires fiables par rapports à des milices enclines à collaborer avec les fameux islamistes modérés. Donc kobane, ain issa, le zor, baghouz, les fs françaises y étaient aux cotés des fds. Donc dans la durée et l’intensité, il y a temps et matière a créer des liens forts.
          – L’armée syrienne dans la rojava est présente dans les grands centres urbains. Jusqu’à présent elle partageait des check points avec les fds. stand by, pour l’instant.

  13. Sanayist dit :

    Ce site commence à perdre toute objectivité, on rentre en plein délire de propagande anti-turque. C’est vraiment dommage. Vérifiez au minimum vos sources avant de raconter des salades. Une position terroriste localisée 200 mètres derrière la base yankee a été vaporisée par une frappe aérienne turque. Il n’y a pas de tirs d’obus. Fin de l’histoire.
    Les terroristes croyaient être à l’abris à proximité de leur propriétaire occidentale, et bien non. Où qu’ils soient, les terroristes seront détruits. Les forces de la coalition internationnale terroriste doivent rester à l’écart des terroristes pour leur sécurité, si ils ne veulent pas mourrir pour leurs supplétifs terroristes « kurdes ».
    Concernant l’opération, l’armée turque est en train de tailler en pièce les terroristes occicentales du PKK, plus de 500 terroristes ont été liquidés en à peine 4 jours. L’armée turque réalise une opération spectaculaire, les terroristes sont anéantis avec 0 perte civile. C’esr une prouesse militaire. Si l’armée turque l’aurait voulu, les villes seraient rasées en quelques heures mais la Turquie n’est pas commme les sauvages terroristes américains qui ont rasé Raqqa et les villes arabes pour ouvrir la voie à leur terroristes. Pour plus de détails :
    http://www.opex360.com/2019/02/16/un-officier-artilleur-francais-tire-a-boulets-rouges-sur-la-conduite-des-operations-menees-contre-lei-en-syrie/

    Une fois la première phase de l’opération terminée ce sera au tour de la ville d’Ayn-el Arab d’être libérée des terroristes. La présence ou non des « forces spéciales » américaines n’y changera rien. Ils devront soient foutre le camp ou rester cantonner dans leur base en regardant leur supplétifs se faire massacrer.

    • Laurent Lagneau dit :

      @ Sanayist,

      Je ne fais que reprendre ce qu’ont dit « officiellement » des responsables américains. Et je n’ai fait que citer le communiqué « officiel » de votre ministère de la Défense.

    • Motox1 dit :

      D’accord globalement , c’est ce que plusieurs chaînes et journaux US/arabes reportent, sauf pour la partie pertes civiles, il y’a au moins 14 morts et des blessés dans un village turcs suites à des attaques kurdes par obus

    • Pascal (l'autre) dit :

      Ici radio Ankara l’invincible et irrésistible armée turque vaporise pulvérise avec prouesse et massacrera quiconque se mettra en travers de son chemin constellé de bravoure et de gloire. Son grand humanisme lui permet de ne tuer que les vilains tueurs kurdes en ne faisant aucun mort chez les civils (même kurde?). Nous avons la possibilité de tout raser dans le genre « retenez moi ou je fais un malheur! Un tel niveau de suffisance ce n’est plus un melon, c’est un potiron!

    • albatros dit :

      Si tous les turcs pensent comme vous des etatsuniens, on se demande vraiment ce que vous faites dans l’OTAN une organisation créée et contrôlée par eux exclusivement.

    • vrai_chasseur dit :

      @sayanist
      Selon le rens irakien présent sur place il ne s’agit ni d’un tir de destruction de position kurde, ni d’un accident (les turcs ont les coordonnées des positions US) mais d’un tir d’intimidation destiné à inciter les forces US à se déplacer de Kobané.
      Jeu du chat et de la souris dangereux, car les conséquences peuvent être très incontrôlables.
      Par ailleurs la Turquie, engagée dans le combat vertueux contre les terroristes ?
      Racontez-nous donc plutôt comment sur le terrain, la Turquie encourage en douce le nettoyage ethnique des civils kurdes via ses mercenaires supplétifs.
      Pour être spécifique, un exemple parmi d’autres que vous pouvez vérifier : la bande de sauvages du « bataillon 123 de Ahrar al-Sharqiya », un des nombreux ramassis de supplétifs terroristes analphabètes aidé armé et financé par la Turquie, tire à bout portant au gros calibre sur tout civil arabe syrien y compris femmes et enfants, qui a le malheur de parler avec un accent kurde (dans cette région de Syrie tout le monde parle kurde et arabe depuis des siècles).
      Et cette même bande de sauvages est fortement soupçonnée d’avoir localisé, sans doute grâce au guidage des 2 drones turcs présents sur zone, le 4×4 de Mme Hervin Khalaf, co-chef du parti syrien du renouveau, sur la route M4 près de Hasakah pour l’intercepter, l’assassiner sauvagement et la décapiter pas plus tard qu’aujourd’hui.
      En tous cas leurs posts video sur les réseaux sociaux arabes sont à vomir. Et attention, ces supplétifs ont été assez cons pour se filmer en paradant avec des armements turcs en main.

      La réalité sur le terrain est que la Turquie s’est engagée dans une opération sale, au motif politique diffiicile à vendre (détruire les forces qui ont été décisives dans la lutte contre daech, au motif que ce sont des ‘terroristes’ ?), avec des mercenaires qui feront de grosses bavures. Tous les ingrédients d’une issue diplomatique et politique incertaine. Même sur le plan militaire, l’armée turque, amputée de bon nombre de ses cadres après la vaste purge consécutive au putsch de 2016, doit prouver sur le terrain qu’elle est encore à la hauteur. Les YPG, plus aguerris que les équipages de tankistes turcs, font des cartons sur les chars leopard turcs…. . Sur tous les plans, la Turquie y laissera des plumes.
      Et Trump non plus ne sortira pas indemne de ce bourbier qu’il a lui-même suscité implicitement. Mais lui au moins commence à s’en rendre compte.

      • didixtrax dit :

        ouais, l’image, en somme, de ce que « nos » rebelles modérément modérés ont commis ailleurs en Syrie. Il ne reste plus qu’à attendre l’oscarisation des sauvages turcs.

      • Faust dit :

        @vrai chasseur
        Erdogan joue sa survie politique , et il la jouera jusqu au bout , a tout prix , pour lui c’est marche ou crève et une gigantesque fuite en avant , il a perdu ses deux fiefs que sont Ankara et Istanbul , les clé du pouvoir en Turquie dixit Erdogan lui même ( et donc son centre de financement et corruption qui cimente l AKP, et toutes les mouvances qui gravitent autour ) , et si il perd ça se réglera a l orientale , ca sera pas une gentille passation occidentale avec photo de poignée de main , ses adversaire le laisserons pas œuvrer gentiment dans leur dos.

        si il doit tomber , ça sera par sa propre population , nous n avons aucun intérêt a une guerre ouverte , et les menaces ne l arrêterons pas , par contre il a une économie fragile ( les sanctions de 2018 l ont montrer clairement ) et son opinion a commence a le lacher sur ce sujet ( il ne faut cependant pas negliger la capacité d un conflit a cimenter un peuple sous le drapeau … surtout un peuple ouvertement nationaliste ) , c est sur ce plan là qu il faut agir , le déstabiliser de l intérieur , il a les chevilles fragiles , le reste peu suivre de lui même … les cartes a jouer sont clandestines et économiques coté UE

        par contre ce que je redoute surtout , c est une manipulation de nos propres fragilités intérieures par leur propres services , leur accointances islamistes ne sont plus a prouver , et y a du terreau a travailler partout en Europe , on a eu un premier aperçu de ce que pouvais donner des réseaux islamistes qui reçoivent un appui organisé de l extérieur

    • ULYSSE dit :

      @Sanayist. Merci de vos prise de parole. je ne connaissais pas jusqu’alors le nom du chef de la propagande turque en France.

  14. Kebab dit :

    Les soldats turcs sont tellement excités par cette opération pacifique qu’ils tirent partout et contre tout le monde. Erdogan a lâché les chiens…

    • aleksandar dit :

      Il y a très peu de soldats turcs en première ligne.
      Mais beaucoup de djihadistes

      • aleksandar dit :

        Que du beau monde, de vrais démocrates qui ont beaucoup de supporters sur ce site.
        Sultan Murad Brigade
        ShamLegion
        Liwa Al Fath Brigade
        JaishAl Islam brigade
        Levant Front
        Fastaqim Brigade
        Al Mutasem Brigade
        Al shamal Brigade
        Al Rahman Legion
        Al Mustafa Squad
        Al Shamalyah Division
        Sultan Osman Brigade
        Samarqand Brigade
        Ahrar al-Sham
        Au moins maintenant, le monde peut enfin reconnaître la véritable sauvagerie et la brutalité des terroristes soutenus par la Turquie et qu’ils encouragent à Idlib
        Ces combattants de la liberté qui allaient instaurer la démocratie en Syrie et mettre fin au régime autoritaire d’Assad

    • Auguste dit :

      Non, il a lâché les « modérés » et ceux du mouvement Qiyam

  15. Parigot dit :

    450 « français » dans les prisons kurdes sur les 12 000 djihadistes incarcérés.
    https://www.lemonde.fr/blog/filiu/2019/06/16/la-bombe-a-retardement-des-detenus-jihadistes-en-syrie/

    https://www.nouvelobs.com/monde/20191011.OBS19673/cinq-djihadistes-ont-fui-une-prison-apres-des-tirs-turcs-en-syrie.html

    Soit nos amis jouent les tours operator, soit on est pas resté juste pour arracher des dents sur des cadavres. Visez bien les mecs.
    Il y en a déjà assez ici et le stock augmente.

  16. Frédéric dit :

    NE PAS METTRE EN LIGNE

    Une gaffe ici :

    Par ailleurs, le chef du Pentagone, Mark Esper, a affirmé les États-Unis sont « très déçus » par l’opération « turquie »,

  17. Thaurac dit :

    LEs trollinettes turques sont de plus en plus nombreuses, ça va nous changer un peu…

  18. Gégétto dit :

    Donc si je comprend bien ,les turcs seraient prêts à faire des dégâts collatéraux parmi nos soldats?
    Alors que font nos Rafale pour protéger nos soldats?
    Pour faire cela Erdogan sait très bien qu il n y aura aucune suite à ces actes. Quelqu’ un lui a-t-il promis l impunité?
    Cela peut il provoquer des remous au sein de l OTAN? Est ce le but?

  19. Arnaud dit :

    Qu’on le veuille ou non, pour les Turcs, les Kurdes sont des ennemis. Et qu’on le veuille ou non, la position turque est logique : les Kurdes veulent un Etat, et ils sont dans leur logique, mais cet état prendra des portions de Syrie, Turquie et Irak (et dans une moindre mesure Iran). Donc, ces pays y sont forcément opposés.
    Quant aux pays occidentaux, on joue la surprise : quoi, on laisse tomber nos « amis » kurdes. Or, les kurdes ne sont pas des « amis » mais des « alliés ». Certains tombent dans le syndrome de Stockholm.
    De plus, la France a abandonné les Polonais en 1939, les méos en 1954, les harkis en 1962 et les interprètes afghans en 2014 (une association se bat pour qu’ils aient au moins des visas !!! alors que presque n’importe quel autre migrant en a). Si les Kurdes ont pensé que les Occidentaux se battraient pour eux jusqu’à la mort, ils ont été bien naïfs.
    Au final, comme je l’avais écrit il y a un an, l’YPG va aller chercher son seul allié fiable face au Turcs dans la régions : Bachar al Assad.

    L’orient est trop compliqué pour les occidentaux, surtout depuis que le niveaux de nos diplomates a dramatiquement baissée (depuis 30 ans)

    • Paul Bismuth dit :

      @ Arnaud
      Ça, c’est fait… Une petite vidéo sur les populations du coin:
      https://youtu.be/0JIK1yjbnhE

    • aleksandar dit :

      – Concernant nos interprètes en Afgha, la plupart bossaient aussi, volens nolens pour les talebs.
      – Les kurdes sont unanimement détestés au POMO, personne , mais alors personne ne va verser une larme
      Et la soi-disant perte de confiance pour les USA, c’est une blague, dans tous les pays de la zone, a part israel, le lâchage des kurdes par les US est plutôt bien vu.

      • Vinz dit :

        Tout le monde déteste tout le monde au POMO. Ce n’est qu’une question de hiérarchisation des haines et de calculs immédiats.

        • Czar dit :

          Un jour, je ferai graver cette phrase en lettres d’or à l’entrée de la direction POMO du Quai.

    • Fred dit :

      @ Arnaud
      La France n’a pas abandonné la Pologne, elle est entré en guerre contre le pays qui l’envahissait. Excusez du peu (même si la question de l’entrée en guerre est bien plus complexe que cela).

      « Les Kurdes … » : les Kurdes ne sont pas un bloc homogène, ils ont des positions politique bien évidemment différenciées : les Kurdes irakiens ont globalement d’assez bonnes relations avec la Turquie (avec des nuances), et globalement peu amènes avec le PKK-YPG. Donc non, un État pan-Kurde n’est pas à l’ordre du jour et ce d’autant plus que PKK-YPG ne réclament pas la constitution d’un État ! (voir ci-après)
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Parti_des_travailleurs_du_Kurdistan#Nouvelle_évolution_idéologique:_le_nouveau_paradigme

    • Castel dit :

      Il y a parmi les Kurdes les partisans de la création d’un état ( on l’a vu récemment avec leur tentative dans le nord de l’Irak)
      Mais je pense que la majorité d’entre eux, souhaitent avant tout, pouvoir vivre en paix, dans des pays qui vont reconnaître leur spécificité sans les ostraciser, comme le font la majorité des pays dans lesquels ils vivent actuellement, c’est à dire, les maintenir à l’écart des élections, en annulant le scrutin d’un de leur candidat, lorsqu’il est élu, sous prétexte de sympathie avec les « terroristes », leur refuser l’accès aux postes importants dans la fonction publique, et même parfois ne pas reconnaître leurs droits de propriété sur les terres qu’ils occupent , leur interdire l’usage de leur langue, même s’ils acceptent que la seule langue officielle soit celle du pays qu’ils habitent ……
      Après ça, il n’est pas étonnant, que les indépendantistes extrémistes, arrivent à en convaincre une grande partie d’entre eux, et soient récupérés par ceux-ci !!
      Dans le cas ou ils seraient traités comme des citoyens à part entière, et en respectant leur spécificité, je suis presque sûr que comme chez nous pour les Basques ou les Bretons, les indépendantistes seraient considérés comme des marginaux…..
      Que l’on veuille ou non, la démocratie authentique est la meilleure façon de combattre les extrémistes de tous poils !!!!

      • Arnaud dit :

        Vous ne vivez pas dans cette région. Pour y avoir passé 8 ans de ma vie, vous êtes loin, très loin du compte. Certes les Kurdes ne forment pas un bloc politique homogène (la plupart étant socialistes…. donc il fallait s’attendre à ce que les US finissent par les lacher). C’est un peuple info-européen avec pour l’essentiel des voisins sémites (sauf la Turquie), et ils se haissent et se méprisent mutuellement. Par aileurs, je vous rappelle que le santuaire d’Al Qaida en Iraq était au Kurdistan, avec Ansar al Islam et son renommé mollah Krekar. Ceux qui, sur ce forum, parlent d’amis, d’alliés,… ne connaissent rien au Moyen Orient et à l’Asie centrale.

        • Robert dit :

          Arnaud,
          Indo européen, pas info.

          • Castel dit :

            @Robert
            Les Médes étant ethniquement très proches des Perses, qui sont classés Indo Européens, je ne vois pas pourquoi ce serait différent en ce qui les concernent…..
            Maintenant, dans la mesure ou ils se sont dispersé à travers tout les pays de cette région, il y a peu de chance qu’ils soient restés ethniquement purs….
            Mais, à l’origine, c’était incontestablement des Indo Européens

          • Castel dit :

            @Robert
            Petite précision complémentaire :
            Le royaume Mède, n’ayant laissé que peu de trace, il est quand même difficile d’être absolument sûr de ce que j’avance, mais il semble bien qu’à l’intérieur de celui-ci, les Kurdes occupaient une place à part.
            En vieux Persan, le mot Kurde, pourrait signifier « ceux qui habitent les montagnes »
            Il pourrait donc s’agir d’une ethnie distincte qui a toujours vécu dans les montagnes de la région, mais, rien n’indique non plus qu’elle puisse être différente à l’origine, puisque leur territoire se situait en plein milieu de l’ancien royaume Mèdes

        • Castel dit :

          Ce que vous dites est juste, concernant les Kurdes habitant dans des pays différents…
          Il est bien connu qu’il y a une grande animosité politique entre les Kurdes de Turquie et d’Irak , par exemple, ce qui montre , que malgré leurs origines ethniques communes, ils sont susceptibles de conserver des sentiments nationaux, vis à vis des pays ou lis sont installés.
          Mais à l’intérieur des pays ou ils se trouvent, les Kurdes semblent bien faire cause commune…
          Quand vous dites que la plus-part sont socialistes, c’est oublier au passage, que le régime de Bachar el Assad, se revendique comme appartenant au « Baas », un parti se revendiquant comme un socialisme « Pan-Arabique », au même titre que Sadam Hussein, de son vivant !!
          Donc, ils ne sont pas les seuls dans la région, à se revendiquer comme tels…..
          Quand à la présence d’Ansar al islam dans le Kurdistan, vous qui prétendez connaître la région, vous devriez savoir qu’elle est très montagneuse, et que même s’il n’y a pas de hauts sommets à proprement parler, certaines zones sont très difficiles d’accès, raison pour laquelle les Kurdes s’y sont installés, mais que des organisations islamistes avaient repéré, sachant qu’il serait difficile de les en déloger, même pour les Kurdes qui n’avait aucune raison de déclencher les hostilités en premier……

    • Vinz dit :

      Attention, les Kurdes ne sont pas une entité politique monolithique ; voir la situation des Kurdes d’Irak, qui ont par ailleurs globalement des très mauvaises relations avec les Kurdes de Turquie.

    • Plusdepognon dit :

      @ Arnaud
      Ce n’est pas l’orient qui est compliqué.
      Ce qui l’est c’est de suivre les américains dans leurs délires, y compris quand ils jouent avec les terroristes alors que c’est à notre détriment. Alors que ce n’est pas du tout notre intérêt.
      https://infoguerre.fr/2018/04/brouillard-se-leve-t-enjeux-caches-de-geopolitique-mondiale/

      Créer le problème pour être la solution, c’est une stratégie qui a fait ses preuves.
      https://youtu.be/JaojfIHN36Y

      Mais parfois, ça tâche.

    • Czar dit :

      « la france a abandonné les polonais en 1939 »

      ah, jean-Kévin vient de visionner tout stéphane burn et va nous la jouer alain decaux raconte. Attention les oreilles…

  20. Vins dit :

    Depuis 70 ans, on utilise les « tribus » locales pour nos intérêts… on a utilisé les kurdes pour nettoyer notre bordel en Irak et Syrie et maintenant on laisse faire le ménage à la Turquie. L’histoire se répète sans fin…. Ce n’est que du business. Bien triste. Pensées pour les familles sous les bombes…et nos soldats bien sur

    • Arnaud dit :

      Oui, comme dans bien des régions du monde. En Afrique, au Moyen Orient…
      Le film « Syriana » décrivait assez bien ce cynisme.
      Mais c’est le prix au confort de vie occidental (prix des matières premières maintenu bas, mises en place de dictature…).
      Rien ne change

  21. Les kurdes montant au front avec Rage Against The Machine à fond les banane: https://twitter.com/KurdsCampaign/status/1182568545286275077 Prenez-en de la graine, voilà comment le corps expéditionnaire français brille par son absence dans le combat contre l’EI et contre ceux qui lui permettent de survivre, cet-à-dire la Turquie et l’Arabie Saoudite.

  22. ULYSSE dit :

    @Arnaud. Je partage votre analyse (cf mes précédents posts). Mais le maître du jeu reste Poutine pour l’instant, compte tenu de la faiblesse de Bachar El Assad. Poutine, redoutable stratège, a peu d’intérêt à une stabilisation de la région. Il règne dans le désordre. Il peut très bien soutenir indirectement les Kurdes, par l’intermédiaire des Syriens, avec un double effet:
    – mettre la pression sur la Turquie pour rappeler à ErdoKahn , qu’il doit composer avec la Russie;
    – attirer dans sa sphère d’influence de nouveaux pays en démontrant que la Russie pèse d’avantage que les USA qui ne sont pas fiables.

    • Arnaud dit :

      Oui, je suis d’accord. Le plus incroyable est que Poutine est devenu l’homme fort dans une région qui était pourtant historiquement défavorable à la Russie (et plutot favorable à la France et au Royaume Uni).
      Même si les Turcs sont des alliés compliqués, les voir se rapprocher de la Russie ne me rassure pas du tout

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Oui, je suis d’accord. Le plus incroyable est que Poutine est devenu l’homme fort dans une région qui était pourtant historiquement défavorable à la Russie  » Ce qui n’a pas empêché les russes d’aider pas mal de régimes de la région. A part Israël, le Liban, et les pays du Golfe il suffit de regarder avec quels matériels les armées locales (étaient) sont équipés. Au demeurant avec le « gogol » qui officie à la Maison Blanche Vladimir n’a pas eu besoin de forcer son talent!

    • Pluton dit :

      pour ma part je ne pense pas que poutine ait interet a ce qu’il y’ait une destabilistion durable de la region,
      – l’instabilite quand ca dure, c’est des etats qui a terme s’affaiblissent et ainsi de creer un cercle vicieux incontrolable
      – parvenir a stabiliser la region est un gain a long terme bien plus benefique qu’un chaos durable et ce que ca implique, les russes n’ont pas les moyens d’un « imperialisme » a cette echelle,
      -les usa sorti de l’equation elle se retrouve en premiere ligne, et c’est a la russie qu’on imputera les problemes qui suivront, ce qui affecteront sa credibilite,
      – l’opinion publique russe est semblable a celle de l’occident, elle a aussi une tolerance limitee concernant les pertes,
      -la question de l’extremisme islamiste est un enjeu vital pour la securite de la russie,
      -la russie n’a pas les moyens des usa (tant economique que militaire), elle a une capacite limitee a deployer plus de force/moyen en cas de « perte de controle » de la situation,
      -n’oublions pas que du point de vu russe il y’a une menace otan a ses fontieres, elle ne peut montrer trop de faiblesse a ses adversaires.
      – l’intervention en syrie a rebattu les cartes, sa credibilite est deja installee, aujourd’hui c’est le seul acteur qui peut « parler » avec quasiment tout le monde au « POMO ».

      ce qui est agacant pour nous, c’est que le role/credibilite, peu ou prou, qu’a la russie dans la region etait celui qu’avait la france y’a quelque decennie…

  23. tschok dit :

    Moi non plus.