CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

L’Allemagne reste de marbre devant les reproches de l’Otan au sujet de ses dépenses militaires

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

36 contributions

  1. lym dit :

    « Pendant de très nombreuses années, nous avons été le deuxième plus gros contributeur de troupes en Afghanistan. »

    Et il ne vaut peut-être mieux pas préciser la nature globale de cette contribution!
    Con-rade, l’A340, a 4 moteurs, heureusement. Ils devraient abréger ses souffrances en y mettant un CdB polonais.

  2. NRJ dit :

    L’Allemagne a t’elle réellement besoin d’être à 2% du pib ? Ou même à 1,5% ? Il n’y a pas de guerres mondiales à l’horizon (ou alors qu’on m’indique les intervenants probables) et les allemands ne se sentent pas une vocation d’ être les gendarmes du monde contrairement à nous (comme le montrent les exemples du Mali ou nous intervenons dans un conflit surtout interne qui ne nous concerne pas et de la RCA).

    L’Allemagne ne se donne pas les moyens d’être une puissance politique majeur alors qu’elle le peut (contrairement à nous), le domaine économique ayant ses propres limites (Même s’il reste majeur).

    Une seule chose regrettable : ils n’auront jamais d’autre choix que de laisser un pays attaqué se faire envahir si une telle occasion se présentait comme cela pourrait arriver à Chypre ou en Europe de l’est via les guerres hybrides.

    • sonata dit :

      Une armée allemande consacrant à sa défense 2% de son PIB et poursuivant sa politique d’intégration d’unités alliées (néerlandaises et polonaises notamment) serait tout à fait à même d’assurer – seule – une puissante dissuasion de toute action russe dans les pays baltes, laissant ainsi à d’autres armées européennes (dont évidemment la France) le champ extérieur. Il y aurait ainsi une certaine forme de complémentarité entre deux modèles de défense, l’un se consacrant à la projection, l’autre à l’action locale intra-européenne, et tout le monde y trouverait son compte. En ce sens, une armée allemande forte est un plus pour la défense française car elle permet à celle-ci de se recentrer sur ce qu’elle fait de mieux et avec une expertise rare à l’échelle mondiale : se projeter en Opex.

      • John dit :

        Sans dissuasion nucléaire, face à une puissance nucléaire, même en ayant une armée conventionnelle puissante, les chances sont minimes.
        De plus, il faudrait beaucoup de pays en plus de l’Allemagne pour atteindre des nombres capables de rivaliser avec la Russie…
        Quoi qu’il en soit, l’approche de désarmement, ou de non augmentation du budget nominal devrait être la direction prise par bien des pays… Si tout le monde investit peu, il n’y a plus d’ennemi potentiel trop puissant !

        • NRJ dit :

          C’est de l’idéalisme @John, le monde entier se réarme et les foyers de tensions augmentent et devraient continuer à augmenter pour les prochaines décennies.

          Par ailleurs même des pays pourraient devenir des adversaires. La « guerre des Étoiles » entre des satellites pourrait très bien avoir lieu avec à la clé un dégradement economique, technologique et militaire des pays perdants. Typiquement sans satellites de communication, de géolocalisation et d’observation, les pays européens n’auraient plus d’armée en état de combattre. Et pour le monde civil ce serait encore pire.

          • NRJ dit :

            Sans mort cette guerre des étoiles ne pourrait que difficilement justifier une guerre nucléaire tout en faisant de gros dégâts.
            Par ailleurs les guerres hybrides sont un autre moyen. La Russie l’a mise en application de façon très efficace en Ukraine et d’autres pays pourraient en faire les frais que ce soit par la Russie ou par d’autres.

            Sans compter les guerres pour les ressources comme celles de gaz dont Erdogan nous menace.

          • Stoltenberg dit :

            John pense toujours qu’il serait possible de convaincre les gens de vivre dans une utopie imaginaire sans guerre et où tous les conflits sont réglés de manière non-violente. Il ignore le fait que ce n’est pas par hasard que l’humain est le « roi » de la chaine alimentaire. L’humain dont le cerveau et mains habiles se sont avérés être une arme beaucoup plus puissante et redoutable que les crocs, griffes ou cornes des pires prédateurs. Cela veut dire que le cerveau, avare en énergie, a été créé, dès le début, en tant qu’outil de combat et ce n’est que le combat et la sélection naturelle qui ont permis de justifier son existence. L’orgueil fait que, désormais, l’homme se croit maître de cette Terre, maître de la nature et maître de son propre destin. La pratique montre toutefois qu’il est toujours sujet à ces mêmes lois de la nature qui ont régi les conditions de son existence pendant des millénaires. Ainsi, la guerre fait partie de notre ADN. Une société qui renonce à la guerre est une société qui est morte et sans futur.

          • John dit :

            Bien évidemment que c’est de l’idéalisme. Je regrette simplement que le réarmement avance au moment où les tensions pour la plupart internes aux pays augmentent…
            La stratégie de trouver un ennemi extérieur pour rassembler la population risque d’être réutilisée, et cela satisfera la frustration de certains pensant que la guerre serait une bonne chose pour réguler la taille de la population, relancer l’économie, …

            Concernant la guerre des étoiles… C’est le cas pour tous les pays… Si qqun s’attaque à des satellites américains ou russes ou chinois, le résultat pourrait être le même.
            Pour le monde civil, les satellites ont nettement moins d’importance que les croyances communes. La plupart des données (téléphone internet, banques,… ) passent par des cables sous marins entre les continents. et entre les pays, …
            Mais une attaque sur l’informatique, ou dur les câbles physiquement, oui, les conséquences seraient catastrophiques.

          • NRJ dit :

            Il vous est quand même venu à l’idée que l’augmentation du réarmement et des tensions sont liées. Depuis 1991 ces dépenses decroissaient soit dit en passant.

            Par ailleurs je crois que tout l’internet passe par les satellites. Pas par les communications sous-marines. Cela demanderait un temps de réponse trop long je pense.

          • John dit :

            @Stolteberg…
            Cette arrogance que vous affichez tout au long des commentaires n’est pas nécessaire, « j’ai raison et vous avez tort » n’apporte rien d’intéressant au débat…
            La course à l’armement n’apporte pas forcément grand chose, si ce n’est une capacité de destruction supérieure, et dans certains cas un statut quo dans la comparaison des forces ! C’est cela que je regrette.
            Les USA et la Russie ont la capacité de détruire le monde… Je veux bien que l’armement (vecteurs de missiles, missiles, têtes nucélaires) soient à jour pour que la dissuasion soit crédible.
            Mais une fois que cela est fait, l’augmentation du budget des USA est totalement inutile. Ils sont déjà les plus puissants, et de loin. Même si la Chine se rapproche du niveau américain, les Américains pourront toujours détruire le monde…
            Vouloir se préparer à se battre contre la Chine, une puissance nucléaire, je trouve le concept inquiétant. A croire que pour certains, l’arme nucléaire n’est plus suffisamment dissuasive.
            Je regrette de voir que certains présidents à travers le monde commencent à accepter l’idée d’une guerre avec un nombre de mort comme jamais avant… Et ces mêmes présidents provoquent volontiers…

            Si vous pensez que la guerre est dans la nature humaine, ce qui l’est aussi, c’est l’intelligence. La destruction mutuelle n’apportera rien… Absolument rien…
            On voit aussi qu’une partie des guerres qui ont utilisé des prétextes pour s’attaquer à des ressources ont créé plus de problèmes qu’elles n’en ont solutionné.
            Donc oui, j’ai une forme d’utopie, mais cette utopie est celle d’un espoir que les démocraties prennent conscience de la personnalité de leurs élus, et qu’ils prennent en compte leur dangerosité sur la scène internationale.

            Pour autant, je ne dis pas que certains pays ne doivent pas continuer à investir, ou investir plus.
            Je trouve que le cas de la France est exactement celui d’une armée qui peut légitimement investir plus. La qualité du matériel et du personnel est là. Mais le nombre manque, et certains équipements sont trop vieux…
            Mais le fait est que la France n’est pour le moment pas une menace à la sécurité mondiale.
            Mon avis concernant l’Allemagne est celui de comprendre pourquoi les Allemands vont dans cette direction. Est-ce le bon choix? Pas notre problème, ils sont maîtres de leurs choix.
            Par contre, une Russie qui se réarmée, le Japon et Taïwan ainsi que la Chine qui se réarment m’inquiète. La course à l’armement lancée par Trump est elle aussi inquiétante. Les pays du Golfe aussi ont une attitude guerrière avec des moyens énormes…

            Donc mon idéal n’est pas aveugle. Je suis plus que conscient des menaces et des nécessités de pouvoir se défendre. Mais j’ai l’impression que l’Europe et la Russie ne seront plus le centre des tensions dangereuses pour l’humanité…
            La tension en Asie (de l’ouest à l’est) a un potentiel explosif énorme. Ce n’est selon moi pas le cas en Europe, des tensions bien plus importantes ont pris place par le passé sans réelle conséquence ! Et cet histoire commune de prudence et de volonté de paix dit qqch des intentions.

          • Stoltenberg dit :

            John :

            « Cette arrogance que vous affichez tout au long des commentaires n’est pas nécessaire, « j’ai raison et vous avez tort » n’apporte rien d’intéressant au débat… »
            .
            Je vous informe toutefois que vous m’avez répondu en guise de me contredire. Je ne vois donc pas dans quelle catégorie on pourrait placer vos élucubrations si ce n’est « j’ai raison et vous avez tort ». C’est bien l’idée du débat : défendre les idées que l’on considère comme étant justes et contredire ses détracteurs avec des arguments valables. Donc vous avez tout faux même sur ce point. Cessez l’hypocrisie et peut-être que le débat sera un peu plus « intéressant ».
            .
            « Mais une fois que cela est fait, l’augmentation du budget des USA est totalement inutile. Ils sont déjà les plus puissants, et de loin. Même si la Chine se rapproche du niveau américain, les Américains pourront toujours détruire le monde… »
            .
            Donc on fait quoi pour stopper l’expansion criminelle de la Russie et de la Chine communiste ? On déclenche un conflit nucléaire ? Ou alors on tente de mettre en place des moyens conventionnels, justement afin d’éviter la catastrophe ? Et pour que ces moyens conventionnels soient efficaces, il faut qu’ils soient plus puissants que ceux de l’ennemi. Ce qui implique une inéluctable course à l’armement.
            .
            « Vouloir se préparer à se battre contre la Chine, une puissance nucléaire, je trouve le concept inquiétant. A croire que pour certains, l’arme nucléaire n’est plus suffisamment dissuasive.
            Je regrette de voir que certains présidents à travers le monde commencent à accepter l’idée d’une guerre avec un nombre de mort comme jamais avant… Et ces mêmes présidents provoquent volontiers… »
            .
            D’abord, c’est plutôt votre amie, la Chine communiste qui a entamé un programme d’armement et d’expansion à outrance en bafouant les arbitrages internationaux, donc arrêtez de mentir. Et puis, ce que vous démontrez est bien une confirmation de ce que j’ai dit dans mon commentaire que vous étiez censé contredire. La guerre est bien dans notre ADN. Et on va apprendre à vivre même avec la menace nucléaire. Les pays vont apprendre à faire la guerre sans les armes nucléaires stratégiques tout comme personne n’a utilisé l’arme chimique au cours de la 2nde guerre mondiale.
            .
            « Si vous pensez que la guerre est dans la nature humaine, ce qui l’est aussi, c’est l’intelligence. La destruction mutuelle n’apportera rien… Absolument rien… »
            .
            Je viens d’expliquer que le but de la « création » de cette intelligence c’est justement de donner un avantage sur l’ennemi. La plupart des technologies dont on peut jouir aujourd’hui était, à la base, développée à des fins militaires. Que ce soit pour l’internet, les télécommunications, le spatial…
            .
            Et juste pour finir, je ne suis pas un pro-guerre. Paradoxalement, c’est vous qui êtes pro-guerre par votre folie utopique. Je pense que, si on favorise le désarmement, alors on favorise la guerre. Si vis pacem para bellum. Si vous êtes fort, vous avez la paix, si vous êtes faible, comme l’Ukraine ou le Tibet, alors vous finissez comme l’Ukraine et le Tibet. La faiblesse attire les agresseurs, mais, visiblement, c’est ce que vous voulez pour l’Occident.

        • Stoltenberg dit :

          Je l’avais dit. John est un troll.

          • John dit :

            Pourquoi?

          • Stoltenberg dit :

            Tout simplement parce que vos propos pro-chinois et anti-armement, totalement infondés et inacceptables, sont une provocation. Et cette provocation semble, à mon avis, avoir un objectif politique très clair. Dès lors que quelqu’un vous répond en présentant des arguments irréfutables, car prouvés de manière scientifique, vous maintenez votre version sans présenter de contre-arguments, au lieu de reconnaître que vous aviez tort. Ce n’est pas la démarche de quelqu’un qui veut débattre. C’est la démarche typique d’un troll pro-chinois. 🙂

          • Posteur dit :

            J’espère que vous dites la même chose pour le petit « allemand » qu’est NRJ,à part faire du copié collé et raconter des conneries sur le glorieux reich allemand il ne sait pas faire grand chose d’autre.

  3. B21 raider dit :

    Si les troupes américaines se retirent d’Allemagne, Ça va embêter quelques petites villes qui ne vivent que de ça, je pense qu’ils ne vont pas tarder à déménager en Pologne

    • Stoltenberg dit :

      Je pense également qu’ils vont finir par partir. Les conseillers et le bloc bureaucratique semblent réussir, pour l’instant, à bloquer les initiatives de quitter, au moins partiellement, l’Allemagne. Mais quand la coupe sera pleine…

      • Plusdepognon dit :

        @ Stoltenberg
        J’ai raté le 1er avril, mais félicitations pour la prolongation de votre mandat de 2 ans ^^
        Je ne pense pas que les USA vont partir de sitôt. https://www.areion24.news/2019/04/02/quelles-fonctions-pour-les-coalitions-dans-lart-de-la-guerre/

        Même si la question est sur la table, je ne pense pas à la fin de l’OTAN. Même si Trump est réélu.
        http://www.egeablog.net/index.php?post/2019/03/07/Des-fins-de-l-alliance-à-la-fin-de-l-alliance

        L’Allemagne a beaucoup plus dangereux sur le feu que la pseudo menace de la Russie.

        • Stoltenberg dit :

          Bonjour, merci beaucoup 🙂
          Je crois que l’on s’est mal compris. J’ai parlé de la possibilité de quitter l’Allemagne militairement (entierement ou partiellement), et pas de quitter l’OTAN. La seule difficulté c’est que l’Allemagne a déjà une infrastructure (ports, autoroutes, aéroports, chemins de fer, bases militaires…) qui facilite pas mal de choses. Il va falloir tout construire en Pologne et/ou ailleurs sur le flanc est. De plus, les ports et aéroports polonais ou des pays baltes peuvent être mis en danger par l’aviation ou les missiles russes. Ce n’est pas le cas des ports en Allemagne de l’ouest.

          • Posteur dit :

            Ne vous inquiétez pas pour les infrastructure polonaise,les aides européennes vont se charger de financer tout ça au frais du contribuable.
            C’est qu’on est très gentil contrairement à ce que disent certains..

  4. Jacques999 dit :

    L’Allemagne n’a pas d’accord l’obligeant à intervenir en dehors de son territoire ; et reste très frileuse sur cet aspect.
    De plus ils ne supportent pas qu’une autre puissance les oblige à faire quelque chose, surtout si leur intelligence supérieure n’a pas jugé bon de le faire.

    Par contre cela met en danger les programmes d’armement pour les pays avec lesquels ils ont un partenariat. L’essentiel est qu’ils tiennent leur engagement dans les programmes.

    • John dit :

      L’Allemagne représente 10% de l’ISAF, 1300 militaires sur un total de 13’000.
      Ensuite, vous ne pouvez pas d’un côté déplorer la perte de souveraineté due à l’Europe et / ou l’OTAN, et de l’autre vouloir que l’Allemagne obéisse aux autres… Les politiciens allemands représentent leur population, et se concentrent sur l’intérêt de l’Allemagne…
      Est-ce que la France respecte les critères de Maastricht ? Cela met aussi en péril la zone monétaire des partenaires qui eux respectent cet accord…
      Vous avez deux approches différentes de la dépense publique de part et d’autre du Rhin. Il y a deux philosophies qui s’affrontent. D’un côté l’Allemagne qui a « reconnu » le fait que militairement, il ne faut plus se voiler la face. Les pays européens sont trop petits en taille pour rivaliser. Donc ils réduisent la voilure. Par contre, toutes les questions politiques sont vues par le prisme de la santé économique.
      Et en France, toute question politique est vue par un prisme social, et éventuellement sécuritaire maintenant…
      Mais au vu de la tendance à intervenir partout de la France et des USA, l’Allemagne peut légitimement se dire qu’elle n’a pas besoin de dépenser autant si elle pense que ces interventions sont pas la solution. L’Allemagne peut légitimement ne pas vouloir s’impliquer militairement en Irak et en Syrie. C’est les Américains qui ont créé le chaos ayant permis ce conflit. Pareil pour l’Afghanistan….
      Concernant l’Afrique, certains diront que la France a sa part de responsabilité, et ils ne font que tenter de réparer les erreurs du passé (ici je mentionne des critiques entendues, mais concernant la France en Afrique actuellement, ce n’est pas mon avis!!!!!).

      Mais pour les partenariats, oui, maintenir les engagements ça serait bien… Mais par le passé, chaque pays a tendance à réduire la voilure en cours de projet… Et ça concerne aussi la France.

      • Posteur dit :

        « D’un côté l’Allemagne qui a « reconnu » le fait que militairement, il ne faut plus se voiler la face. Les pays européens sont trop petits en taille pour rivaliser. »
        .
        Il va falloir arrêter cet stupidité sans nom de toujours dire que les « pays européens sont petits »,ne les mettez pas tous dans le même panier car déjà d’une ils ne sont pas tous de la même taille,ni la même puissance économique,industriel et autre et en tant que Suisse vous n’êtes pas un exemple à suivre.
        .
        Sans compter que si déjà les 4-5-6 puissances mondiales que sont l’Allemagne,RU et la France sont « trop petites pour survivre à « l’échelle mondiale » j’ose même pas imaginer pour les autres,donc vos suppositions bidons garder les pour vous,aucun de ces pays n’est « trop petit militairement » ou économiquement.
        Que l’Allemagne ne veulent pas dépenser son argent dans le militaire d’accord mais n’allez pas dire que c’est une raison pour dire que les pays européens « sont trop petits »,la Suisse est petite oui mais pas les 3 autres.
        .
        Il y en n’a un peu de marre de toujours dire « nous en Europe » ou « les pays européens »,arrêtez de parler au sens général pour tous les désigner,ils n’ont non seulement pas les mêmes économies,mais pas non plus les mêmes intérêts,langues,besoins,puissance,donc ça ne sert à rien de dire « les pays européens sont petits » c’est même un argument stupide digne d’un adolescent qui découvre la politique,géopolitique.
        Pour un « ingénieur » ça fait un peu pitié non ? On donne les diplômes gratuitement en Suisse maintenant ?
        L’Allemagne ne veut pas dépenser militairement car son passé historique l’a hante et que l’Otan et les pays voisins interviendront si le besoin s’en fait sentir,elle le sait donc ne dépense pas,surtout qu’au vus de la situation actuel il est assez inutile de monter les dépenses militaires pour un pays qui est juste positionner au centre de l’Europe sans risque de conflit,le bon vieux « la Russie va envahir l’Europe » n’est plus valable depuis longtemps..
        Puis bon au vus du légendaire pragmatisme allemand et sa gestion du budget militaire,ça ne servirait à rien de monter le budget,car ça ne servirait qu’a remettre en état un eurofighter bon à surveiller des arbres.
        .
        « Mais au vu de la tendance à intervenir partout de la France et des USA »
        .
        Si personne n’intervenait et que nous ne faisions rien,vous auriez déjà des petits états islamiques un peu partout en Afrique,merci la France,le R-U et les E-U d’aller faire le sale boulot pas vrai ?
        Comme je l’ai dis plus haut on n’a pas tous les mêmes intérêts et besoins,la France est obligé d’intervenir par son positionnement géographique,linguistique et politique,elle n’a pas le choix,l’Allemagne ce n’est pas son cas donc ne supposez pas qu’on est tous pareil car ce n’est pas le cas (et même si ce n’est pas clairement mentionner vous le dite de façon indirect).
        Navré de ne pas vivre dans votre petite utopie pacifique ou on se lance des fleurs à la façon allemande.

  5. Szut dit :

    L’Allemagne reste de marbre devant les reproches de l’Otan au sujet de ses dépenses militaires. Reste de marbre, oui mais pas au point de quitter l’OTAN évidemment. Fanfaronnades et calcul dangereux, l’Allemagne se met le doigt dans l’œil, si elle pense que les USA vont s’engager pour un pays aussi peu mature militairement, si Poutine passe à l’action.

    • Raphael dit :

      @Szut
      « Si Poutine passe à l’action », si vous entendez une action militaire conventionnelle envers ses voisins Allemagne inclue, cela est tous simplement impossible pour 3 bonnes raisons:
      1 – un tel conflit serais le suicide économique et démographique de la Russie, d’ailleurs à quoi bon mettre une raclée à l’occident si c’est pour montrer son dos vulnérable à la Chine?
      2- Une victoire militaire Russe est loin d’être acquise. L’armée Russe possède d’énormes réserves de matériels plus ou moins utilisables, cependant former suffisamment de soldats afin de s’en servir nécessite des ressources qui ne sont actuellement pas à la portée du Kremlin. Et même si ils y parvenait, projeter des dizaines de milliers de véhicules et au moins plusieurs centaines de milliers de soldats à des centaines, voire des milliers de kilomètres de leur pays est impossible pour la Russie. le conflit Syrien démontre bien que la Russie touche au même limites que la France et bien d’autres en ce qui concerne la projection de forces.
      3 – Le Soft Power Russe, et la légitimité politique d’une telle attaque repose essentiellement sur le contre de « l’imperialisme occidental ». Si cela fonctionne bien contre la France, le Royaume Uni ou encore les Etats-Unis expliquer au monde que l’Allemagne pseudo-pacifiste non-nucléaire représente une menace militaire pour la Russie fera réfléchir même les plus fervent pro-Russes. Cela peut paraître surréaliste lorsque que l’on lis bon nombre de commentaires sur ce site, mais l’Allemagne est l’une des nations les mieux vue sur la planète. Si l’Allemagne n’a pas son Hollywood, sa Francophonie ou encore son Commonwealth – elle a su avoir une scène musicale relativement influente à l’international, utiliser le Football (BundesLiga, National-Elf) comme puissant outil de communication et a réussie à créer et entretenir l’image de l’industrie Allemande, qui joui incontestablement avec le Japon de la meilleure réputation qu’il ne soit, et ce même après le « DieselGate ». Mais elle a surtout réussie à être rarement mise sous les projecteurs internationaux en faisant des choses « méchantes » depuis 1945. La majorité de la planète (Afrique, Asie et Amérique Latine) aujourd’hui n’a pas de vision négative de l’Allemagne vis-à-vis des 2 guerres mondiales.

      Bref, avec ou sans troupes US, ils n’y a aucune menace Russe pour l’Allemagne pour au moins 10 à 20 ans, ce qui laisse suffisamment de temps pour observer les préparatifs Russes et se préparer à les contrer. D’ailleurs motiver la jeunesse à rejoindre la Bundeswehr lorsque la Russie sera réellement une menace sera bien plus simple que de la motiver à partir actuellement au Mali ou en Afghanistan!

      • Posteur dit :

        « La majorité de la planète (Afrique, Asie et Amérique Latine) aujourd’hui n’a pas de vision négative de l’Allemagne vis-à-vis des 2 guerres mondiales.  »
        .
        Vous devriez vous mettre à jour alors.. car pour l’Amérique Latine ce n’est pas étonnant quand on sait le nombre d’ancien allemands,nazi qui y sont allez et ont eux un bon « traitement » en échange de leurs contributions en militaire.
        Pour l’Asie,je pense que les chinois n’ont pas oublié le colonialisme allemand et l’alliance avec l’empire japonais qui a tué des milliers d’entre eux,quand à l’Afrique de même pour la colonisation et l’Afrika Corps.
        Je ne serais pas aussi catégorique que vous sur le sujet,personne n’est blanc comme neige ou non corrompus,ça n’existe pas.

    • Anonymous dit :

      Oui si Poutine passe a l action ou si les aliens nous envahissent et bla bla bla. La fameuse menace Russe. Pour quelles raisons les Russes attaqueraient la Pologne et l Allemagne ? Ils se mangeraient des sanctions et un blocus qui les feraient chuter comme l Urss et justifieraient une presence americaine accrue en Europe. Les Allemands ne sont pas dupes, ils ont jugé que la menace Russes etait amplifiée par les Usa pour vendre armes, si la menace etait reelle pensez vous qu un peuple aussi riche et ingelligent n aurait pas pris les mesures nécessaires pour se défendre ? Vous prenez a la fois les Russes et les Allemands pour des cons.

    • Auguste dit :

      L’OTAN sert à garantir la liberté et la sécurité de ses membres.Et même si les faits nous disent le contraire,elle n’a pas pour objectif de servir la politique étrangère et les intérêts des USA.Faudrait peut-être que quelqu’un se décide un jour à mettre sous le nez de Trump l’addition de ce que nous coûtent ses sanctions,lui qui se plaint de ce que lui coûte l’OTAN.

  6. jeremie etsesjeremiades dit :

    L’otan devrait cesser de tendre vers la frontière russe .
    La casse de la Yougoslavie par obama avec lencouragement de sarkozi et des journalistes manipulateurs sur la ferocite serbe , sans intervention russe , a fait croire à l’OTAN
    qu’elle a tous les droits .

  7. Edouard dit :

    L’Allemagne qui donne des leçons sur ses engagements… mouaih. Ceci dit, vu leur puissance en Europe, il n’est pas étonnant que ce pays soit dans le principaux contributeurs non? Le contraire serait un vrai aveux.
    Le principal contributeur dans les pays baltes… c’est pas étonnant, c’est dans leur intérêt direct !!!

  8. ne nous plaignons pas trop de voir les allemands freiner leur armement.Meme à 1,3 de pib ils
    disposeront encore de plus d’argent que nous à 2 de notre Pib. Et quand les allemands sont plus forts…..Aye….Ca fait mal…..;

  9. Nihilo dit :

    C’est un bon test à observer : quelqu’un refuse d’exécuter les ordres de M. TRUMP, voyons comment va réagir M. TRUMP. Intéressant.

  10. wagdoox dit :

    c’est une blague l’OTAN comme dirait trump est obsolete et un grand merci à l’Allemagne de montrer pourquoi ?
    toutes les opérations d’envergures contre les terroristes se sont faites en dehors de l’OTAN sauf afganistan.
    La france en fait moins que l’Allemagne pour l’OTAN mais qui peut oser dire que la France en fait moins que l’Allemagne tout court.

    • Posteur dit :

      L’Allemagne se vante de son nombre de militaire envoyé mais j’aimerais bien savoir si cette fameuse contribution est vraiment utile,car je sais déjà que les italiens payer apparemment en Afghanistan les talibans pour éviter des conflits alors pour les allemands ça doit être quoi ?
      Une forte contribution sur le papier mais dans la réalité ceux qui bougent le plus sont surement le vilain trio impérialiste américain,anglais et français.
      Les mêmes allemands qui vont pleurer le jour ou ils vont se retrouver avec des millions de syriens,turcs dans leurs pays et demanderont de l’aide à ce même trio vilain et méchant,l’hypocrisie allemande.