Le chef de l’US Marine Corps critique le projet visant à construire un mur à la frontière mexicaine

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

77 contributions

  1. Stoltenberg dit :

    Les Démocrates savent pertinemment que rien ne pourra empêcher D. Trump de gagner les prochaines élections s’il arrive à construire ce mur. Ils font donc tout pour empêcher cette construction.

    • ScopeWizard dit :

      D’ ailleurs , n’ avait-elle pas commencé sous administration Bush JR puis poursuivie sous Obama cette construction ?

    • John dit :

      Ce n’est que votre avis…
      Les démocrates ont été élus à majorité à la Chambre des Représentants. Cela signifie bien qu’une majorité d’Américains est contre la politique de Trump… (cela ne signifie pas qu’il ne va pas être réélu, ce n’est pas ce que je dis, mais simplement que la politique mise en place ne les convient pas, et ils veulent un contre pouvoir).
      Trump avait promis durant sa campagne que le Mexique paierait ce mur. Les démocrates disent que du coup ils ne paieront pas pour ce mur…
      La prochaine élection américaine est impossible à prévoir, pour la simple raison qu’on ne connaît pas encore l’adversaire de Trump et son positionnement sur l’échiquier politique.
      Et on ne sait pas quel sera l’impact de toutes ses promesses bafouées et de sa tendance à être un menteur pathologique.
      Est-ce que les Américains en bas de l’échelle ont compris que Trump augmente le déficit pour enrichir les plus riches? Est-ce que les Américains de la classe moyenne vont comprendre que malgré ses promesses de baisses d’impôts pour eux, rien ne s’est passé?
      Et est-ce que les plus démunis vont comprendre qu’il leur avait promis de ne pas toucher aux aides sociales et à Medicaid et Medicare?

      Le mur n’est qu’un détail.

      • Stoltenberg dit :

        Ce n’est pas le sujet. Je parle du mur. Et si le mur avair déjà été construit, les Républicains auraient très facilement gagné ces élections. Voici pourquoi :
        .
        Construction du mur => forte diminution de l’afflux des immigrés illégaux (délinquants par définition), des criminels et de la drogue qui gangrène le pays => hausse des salaires, notamment pour les Américains les plus pauvres, moins de crimes, l’activité des gangs sera fortement perturbée, voire disparue, moins d’Américains vont tomber proie aux stupéfiants, par conséquent baisse des dépenses pour combattre ces fléaux
        .
        Ce mur va améliorer pas mal de choses en Amérique. Quant aux Démocrates, ils vont perdre pas mal d’électeurs car les effets seront immédiats.
        .
        En ce qui concerne la condition des plus démunis, je crois que les pauvres auront plus à reprocher à nos élites (incarnées par E. Macron actuellement) qu’à D. Trump. Le chômage y est très bas et les gens s’enrichissent. Les entreprises reviennent petit à petit dans le pays et créent de nouveaux postes de travail. D. Trump a relancé l’économie par l’offre et cela a marché et marche toujours. La croissance a été un peu ralentie du fait de la récente hausse du taux directeur par la FED (mesure normale) mais l’économie se porte bien. En Europe, le taux directeur est nul depuis quelques années déjà et malgré cela, la croissance est très faible et le chômage très fort, inutile de dire ici qu’on est désarmés face à la crise au niveau de la politique monétaire. Je vous rappelle que les Américains sont un peuple qui aime avant tout la liberté. Par conséquent les champions de la politique redistributive (qui est un euphémisme de « vol organisé et cautionné par l’état »), n’y auraient que très peu de voix alors qu’ils ravagent la France (et les autres pays de Club Med) depuis des décennies.
        .
        Sinon, penchons-nous un peu sur la situation actuelle de la France/ USA. Endettement : 100 % du PIB (103 % aux USA), chômage : 8,8 % (4 % aux USA), croissance : 1,8 % (2,3 % ), dépenses pour la R&D : 2,3 % du PIB (2,7 % du PIB) ( http://uis.unesco.org/apps/visualisations/research-and-development-spending/ ).
        .
        On a dit qu’il y a à peu près 9 % de chômeurs en France. La situation est suffisamment mauvaise pour qu’une partie des citoyens se sente obligée de sortir dans la rue tous les samedis pour réclamer un changement. E. Macron a déjà cédé une fois en consacrant 10 milliards d’euros pour y remédier (en augmentant le déficit) et cela n’a pas trop marché. La hausse (artificielle) du pouvoir d’achat des Français s’est traduite par une hausse du déficit commercial. Autrement dit, la mesure est de nature palliative et nocive à long terme. La crise s’approche. Cela veut dire qu’il y aura combien de chômeurs lors de cette crise ? 15 %? 20 %? Bonne chance au gouvernement pour gérer cette crise. C’est quasiment impossible. Autant dire qu’on est dans une très mauvaise situation du point de vue économique. Si, en plus, on ajoute à ceci les tensions peuple/ élites et les tensions culturelles qu’il y a en France, le mélange risque de devenir explosif. Le système démocratique risque d’être mis en danger.

        • MAS 36 dit :

          Le mur , construit avec les impôts des Etats-uniens ne fera que ralentir l’immigration clandestine. Quand on voie avec quelle facilité les immigrés clandestins africains traversent la Méditerranée , on imagine sans peine que les cartels sud américains trouveront un nouveau débouché financier en jouant les passeurs maritimes.

          Ils passeront par le golf du Mexique, ou par le Pacifique, il y a de l’espace, bon courage pour les gardes-côtes US.

          • Stoltenberg dit :

            L’immigration en Méditerranée c’est en 90 % le travail des ONG et des marines européennes. Ce sont elles qui récupèrent les migrants à la limite des eaux territoriales libyennes et les ramènent en Europe. En Amérique (du moins celle de D. Trump) ce serait inimaginable.

        • John dit :

          Vous parlez de la réelection de Trump, donc oui, je pense être en plein dans le sujet, si vous pensez que la partie qui affecte le moins les Américains sera le seul critère décisif, c’est que vous enlevez toute la complexité qu’il peut y avoir dans le processus de prise de décision, peu importe le bord politique…

          Selon mon avis, vous surestimez très largement l’effet du mur sur les « pauvres »… Le chômage est au plus bas depuis un bon moment, ce qui est très bien. Malgré ça, les employés non qualifiés doivent régulièrement accumuler 2-3 emplois pour ne même pas avoir les moyens de nourrir et soigner sa famille.

          Ensuite concernant les gangs et la drogue, vous croyez que ce sera une formule magique? Ce que vous ne comprenez pas, c’est que la drogue est un marché gigantesque, prolifique, et la demande existe et existera pour longtemps. Les solutions sont nombreuses. Il y a les avions, les drones qui passent facilement au dessus des murs et qui peuvent déposer la drogue de l’autre côté. Mais il y a aussi des tunnels, la voie maritime, et ce sera pareil pour les migrants. Les voies maritimes et souterraines vont simplement remplacer l’approche la plus facile. Il va juste y avoir un temps d’adaptation durant lequel cette activité va baisser…
          En quoi un mur va stopper les guerres de gang? Vous croyez qu’ils sont tous importés d’Amérique latine?
          Je souhaite sincèrement aux Américains que cette situation s’améliore…

          Mais je pense que de l’argent dans l’éducation et pour les vétérans permettrait de résoudre bien des problèmes. J’ai une amie qui est enseignante à Chicago… Elle achète des fournitures pour ses élèves que l’école ne peut pas fournir. (à noter que les fournitures achetées sont sensées être fournies par les écoles). Les écoles des quartiers défavorisés ont des infrastructures désastreuses, et dans les quartiers riches, les écoles publiques sont moderne, propre, et ils ont tout ce qu’il faut…
          Donc dès le départ, les Américains pauvres partent avec plusieurs déficits. Ces enfants ne sont pas bêtes et voient la différence entre eux et les beaux quartiers.
          ….
          Résultat, les USA font partie des pays développés où la « mobilité sociale » (la différence entre le revenu des parents et le revenu des enfants) est très limitée. Un enfant né dans une dans une famille pauvre a des chances très élevées de rester pauvres, et pareil pour les riches.
          Par opposition, les pays scandinaves ont une grande mobilité sociale grâce à un système d’éducation qui semble être excellent. Cela se confirme à l’aide de ce chiffre de mobilité, mais aussi à travers les résultats des différentes évaluations de niveau des différents pays.
          L’American Dream n’est plus une réalité. L’American Dream ne concerne plus que les « extrêmes ». Le cas de Facebook est exceptionnel par exemple. Mais par le passé, il y avait aux USA beaucoup plus de personnes qui montaient leur entreprise et qui arrivaient à grandir à l’échelle locale, et avoir une vie plutôt confortable…

          Le manque de perspectives qui est similaires aux banlieues françaises, et à certaines régions rurales françaises qui connaissent ce même problème d’ascenseur social… La grosse différence c’est que la densité d’absence de perspective crée des frustrations, et crée des criminels.
          Et c’est le cas partout, plus une population est pauvre, et plus elle est sujette à la criminalité….
          .
          Les USA sont le pays des extrêmes par excellence. Malheureusement, ces extrêmes poussent aussi aux extrêmes négatives. Avec une grosse masse de pauvreté concentrée dans des banlieues pauvres, les chances d’entrer dans un gang sont élevées, car c’est le seul endroit où certains voient une possibilité de se faire de l’argent… Ce n’est pas pour autant que c’est juste de leur part. Mais en ayant un système qui pousse aux inégalités, les USA créent les conditions sociales pour arriver à un trafic de drogue conséquent, et à l’existence des gangs…
          D’ailleurs en parlant de gangs, vous oubliez de mentionner qu’il n’y a pas que ceux d’Amérique centrale, mais aussi les « blancs américains ». Le Klu Klux Klan existe encore, « the Simon City Royals », les groupes de bikers…
          Quelles sont les personnes qui se retrouvent dans ces gangs « blancs »? Aussi les pauvres, les délaissés, ceux qui sont mis de côté et dénigrés. On compte notamment les rednecks… Bref, ils sont « victimes » des mêmes conditions sociales, et pour certains trouvent le même type de refuge, les gangs.

          Ceci étant dit, je pense que les gangs ne disparaîtront pas avec un mur, cela les désorganisera au mieux quelques temps… Mais les conditions sont réunies pour que cela continue.

          Maintenant, les vétérans… Les vétérans sont régulièrement traumatisés, surtout par l’Irak apparemment. Les moyens pour les soigner et les réinsérer sont trop faibles, et des dizaines de milliers sont dans les rues, et sombrent dans la drogue. Tant que cette demande existera, la drogue viendra.

          Concernant les élites, arrêtez d’en enlever Trump, il est largement plus dans l’élite que Macron, regardez d’où viennent les parents des deux… Il y en a qui était dans la classe moyenne, l’autre qui a hérité de millions…
          Ensuite, quoi que vous pensiez, les démunis en France sont bien mieux lotis qu’aux USA !!! LARGEMENT. Les cadeaux fiscaux de Macron aux riches sont minimes comparés à ce que Trump a fait… Trump fait une politique qui l’enrichit lui personnellement, et c’est tout !
          Vous dites que les Américains veulent de la liberté, ce n’est pas ce que le peuple dit. Regardez le sondage concernant la taxation des plus riches sur Fox News. Les journalistes sont choqués de voir que leurs spectateurs veulent taxer plus à partir de seuils de revenus élevés ! Ils étaient persuadés comme vous que tout le monde aimait le système actuel… Quand les inégalités se réduisent, on peut penser que le système fonctionne, et là ce n’est plus le cas.
          ….
          Y a-t-il un problème entre les élites et les plus démunis? Oui, mais c’est le cas partout ! Pourquoi? Parce que les inégalités augmentent!
          Maintenant, il faut aussi comprendre que la politique n’est pas responsable de tout ! Bien au contraire… Vous parlez de la balance commerciale, les consommateurs en sont en partie responsable. Quand dans les années 80 certains ont commencé à acheter étranger pour économiser de malheureux pourcents, ils ont commencé à encourager les industriels à partir.
          Aujourd’hui, les industries du tertiaire, des services commencent à utiliser l’intelligence artificielle… Et là, ce sont de nouvelles balles qu’ils se tirent dans les pieds, les jambes et la tête.
          L’intelligence artificielle réduit le coût des employés car il y en a moins. Au début, pas trop d’effet sur la demande. Mais quand toutes les entreprises auront remplacés les humains, et que ceux-ci n’auront plus de revenus, les entreprises mourront faute de consommateurs. Donc les entreprises et leurs actionnaires avec leur vision de profits à court terme mènent au KO…

          Vous y voyez une responsabilité politique. Personnellement, j’y vois la fin d’un cycle. Toutes les révolutions se sont produites à des périodes où les riches concentraient trop de richesses, et trop de pauvres étaient dans la m.
          Lorsqu’un système est mis en place, en général les cartes sont redistribuées, et au début, les inégalités sont à priori plutôt faibles.
          Mais comme l’enrichissement suit en général une courbe exponentielle, plus le temps passe, et plus les riches deviennent riches. Et c’est parce qu’ils ont compris comment profiter du système. Donc quelque soit la politique en place, sur le long terme, il va y avoir une explosion et une redistribution !

          • Stoltenberg dit :

            John : Vous avez évoqué beaucoup de problèmes dont nos sociétés font face. Je vais essayer d’apporter une réponse à tous les sujets évoqués.
            .
            Effet du mur et de la politique protectionniste de D. Trump sur la condition des plus pauvres :
            Fait no. 1 (offre – demande) : l’afflux des travailleurs étrangers non-qualifiés a une incidence négative sur les salaires des plus pauvres (donc ceux qui occupent des postes qui nécessitent peu de qualifications).
            Fait no. 2 (commerce international) : les importations venues des pays où le travail coûte moins cher a une incidence négative sur les salaires. Plus un pays importe un produit intensif en un facteur rare, plus le prix de ce facteur va diminuer. Si ce facteur rare c’est le bas coût du travail, alors le coût du travail va diminuer chez vous (ce qui se traduit par une baisse des salaires).
            .
            En ce qui concerne le crime :
            Fait no. 1 : le taux de criminalité est fortement corrélé avec les inégalités, quelque soit le niveau de richesse. Le crime est essentiellement masculin (90 %) et fortement lié à la position dans la hiérarchie sociale. C’est également vrai en ce qui concerne l’accès aux partenaires sexuels. C’est pour cela que les pays qui pratiquent la polygamie (la majorité des femmes sont réservées à un petit groupe d’hommes) sont parmi les moins stables.
            Fait no. 2 : le crime est fortement corrélé avec le manque de conscienciosité, de l’agréabilité (Big Five) et négativement corrélé avec le QI (qui est un fort déterminant de la position sociale). Les inégalités sociales jouent le rôle de catalyseur.
            .
            Les sociétés capitalistes seront toujours inégalitaires. Il y aura par conséquent toujours des individus (majoritairement des hommes en bas de l’échelle sociale) qui préféreront s’enrichir en contournant le système au lieu de le faire en travaillant. D’où l’intérêt d’éviter l’afflux de toute la misère de l’Amérique Latine !
            .
            En ce qui concerne les gangs : ils tirent la plus grande partie de leurs bénéfices grâce au trafic des stupéfiants. En diminuant la quantité de drogue qui arrive sur le territoire, vous diminuez l’activité criminelle des gangs.
            .
            En ce qui concerne les possibilités du contournement du mur : veuillez remarquer qu’à présent, les mafias disposent de la voie terrestre + voie aérienne + voie souterraine + voie maritime pour acheminer la drogue. Si on leur enlève la voie terrestre en construisant un mur, on pourra concentrer tous les efforts et effectifs à bloquer toutes les autres voies. C’est toujours mieux s’ils disposent d’une voie en moins, non ? Et puis, il est beaucoup plus facile de transporter la drogue par voie terrestre. Si on la coupe, cela aura inéluctablement une incidence sur le prix des stupéfiants.
            .
            En ce qui concerne l’éducation : je suis d’accord avec vous. C’est un enjeu majeur et il faut s’en occuper. Mais il faut également avoir des priorités et D. Trump a dit que d’abord on s’occupe du mur, de la défense et du commerce et puis on pourra s’occuper de la dette et d’autres problèmes. On ne peut pas faire tout en même temps (n’en déplaise aux cadres EM). Et j’ai montré également que les Américains consacrent plus de moyens dans l’innovation et les technologies du futur que nous. Les Européennes n’ont pas (collectovement et individuellement) de plan d’action dans ce dommaine. On préfère acheter chez Huawei.
            .
            En ce qui concerne la Scandinavie, j’ai un ami (pas Jens) qui y a vécu… pour revenir désillusionné. Les gens sont effectivement riches mais leur modèle va s’effondrer. Les zones de non-droit à Malmö par exemple n’ont rien à envier aux pires banlieues du 95, au contraire, les vols, viols, meurtres, enlèvements c’est du quotidien. Et l’endoctrinement y est tellement fort qu’il est impossible d’y vivre pour une personne normale. Si vous ne voulez pas que des personnes obnubilées par une idéologie pathologique forcent votre fils à s’ammuser avec des poupées, filez ! Et si vous ne voulez pas que votre fils interagisse à l’école avec des immigrés criminels tchétchènes qui disent ouvertement qu’ils aimeraient bien rejoindre ISIS, filez aussi !
            .
            En ce qui concerne la supposée appartenance de D. Trump à l’élite, elle était pas mal celle-là 🙂 : je pense que vous définissez mal le terme « élite » (dans l’acception actuelle du terme, similaire au terme « deep state »). Il ne suffit pas d’être riche. Il faut également partager une certaine idéologie mondialiste, libérale et anti-patriote.
            .
            Hier, il y a eu un reportage sur la fermeture de l’usine Ascoval. Les salariés ont décidé de se battre d’une manière intelligente afin de sauver leurs emplois au lieu de brûler des pneus. Il y avait des repreneurs potentiels mais le propriétaire, Vallourec, voulait manifestement que l’usine tombe (cela faisait peut-être partie de leur stratégie). Ils faisaient donc tout pour torpiller tous les projets de reprise. Les ministres de l’économie : Emmanuel Macron, puis Bruno Le Maire avaient promis la non-fermeture de cette aciérie. Mais, selon les dires de Mr Xavier Bertrand, lui-même ancien ministre pendant 7 ans, Vallourec a un vaste réseau de connaissances au sein des administrations. Son PDG est un ancien de l’ENA et, par conséquent, il aurait fait usage de son réseau au sein du gouvernement (toujours selon les dires de Mr Bertrand) afin d’éviter qu’un repreneur soit trouvé. Et, effectivement, le ministère de l’économie semblait tout faire pour que cette aciérie ferme. Et Vallourec voualit tout simplement délocaliser ses activités en Chine communiste, au Brésil ou encore en Ukraine.
            .
            Voici ce que l’on appelle « les élites » ou le deep state. Toujours en faveur du mondialisme pour produire moins cher. Toujours hors la loi comme Mr Benalla qui a même le soutien du premier ministre pour éviter de devoir affronter la Justice. Et le fait que E. Macron soit, à mon avis, hautain et méprisant (c’est du moins c’est l’impression qu’il donne), n’arrange pas les choses.
            .
            Quand j’ai vu les visages de ces ouvriers à qui on a dit qu’ils devront trouver un autre travail (parfois à 40, 50 ans), j’ai vu les visages des personnes qui, dans le meilleur des cas, vont renforcer les rangs des extrémistes de gauche ou de droite. Dans le pire des cas, ils vont saisir la première occasion pour effectuer une « marche sur Paris » (comme les Italiens en 1922 avec leur marche sur Rome). Et le problème c’est que l’élite mondialiste, dépourvue de toute morale, créé de plus en plus de frustrés de ce genre. Le dictateur chinois vient aujourd’hui rendre visite à nos dirigeants. Il va certainement chercher un moyen de plumer encore plus les Français.

          • John dit :

            On est d’accord sur rien donc inutile de réponde…
            Mais oui, Trump fait partie de l’élite. Vous ne parlez d’élite que de manière péjorative, celle qui ne vous convient pas. Mais l’élite ce n’est pas un groupe de pensée uniforme.
            Concernant Trump, intéressez vous à ce qu’il a fait et ce qu’il fait encore…
            Qui a construit ses tours et son patrimoine immobilier, qui conduit les voiturettes de golfe, occupe les cuisines, …?
            C’est les immigrés illégaux dont il n’a pas cessé de profiter.

            Trump fait partie de l’élite des élites. Son « drain the swamp » n’a fait qu’une chose, mettre plus d’élites au sein du gouvernement. C’est le gouvernement le plus riche de l’Histoire, avec des ministres qui pour certains ne sont même pas qualifiés. Par contre, ils ont le même intérêt que Trump… Abrutir la population, réduire la qualité de l’éducation et enrichir les plus riches. C’est ça la politique Trump !

            Et c’est quoi cette idée en France que la politique doit s’occuper des entreprises privées?
            L’État qui rachète sans cesse les grands groupes quand ils sont dans la m. est un réel problème. En gros, quand tout va bien, les dividendes des actionnaires sont énormes, les réserves ne sont pas faites, et l’investissement est réduit. Et quand ça va pas, l’État viendra injecter de l’argent et fera des commandes inutiles…
            Pourquoi l’État français se mêle d’entreprises privées? Et pourquoi est-ce qu’ils ne font pas la même chose avec les PME du coup?
            Un entrepreneur par définition a le droit de fermer un site de production si il en a envie… Le problème c’est qu’en faisant ce que la politique française fait, et ce que la population semble vouloir, des entrepreneurs préfèrent investir dans d’autres pays…
            Le choix de soutenir quelques centaines d’employés mettent en place un environnement favorable au chômage de masse. Certains emplois sont protégés, mais l’emploi au sens général est très largement impacté…

          • Stoltenberg dit :

            John : Si on n’est pas d’accord alors c’est votre problème. J’ai parlé des faits avérés scientifiquement et j’ai présenté des arguments alors si vous n’êtes pas d’accord avec la science, je ne peux rien faire pour vous. Je m’attendais plutôt à ce que vous réfutiez mes propos en présentant vos arguments. Malheureusement, j’ai eu droit à un simple « inutile de répondre ». Vous auriez au moins pu faire preuve d’un minimum d’honnêteté en avouant que vous manquez d’arguments.
            .
            En ce qui concerne l’état, il peut aider à trouver un repreneur. Dans un scénario idéal ils pourraient mettre en oeuvre une série de réformes capitalistes afin de mettre fin à la stagnation et à la sous performance de l’économie française.

          • John dit :

            Faits avérés scientifiquement? Visiblement, vous mettez les sciences humaines et sociales au même niveau que la science…
            Je n’ai pas dit que je n’étais pas d’accord avec les faits, mais avec leur interprétation…

            « Les sociétés capitalistes seront toujours inégalitaires »
            On a vu durant les 30 glorieuses les inégalités se réduire massivement dans nos sociétés capitalistes… Et si on regarde à l’échelle mondiale, les richesses continuent à se répartir (des nations « riches » vers les nations « pauvres »).
            Alors oui, le système n’est pas parfait. Mais aucun système ne le sera, parce que la nature humaine pousse à l’égoïsme, et une minorité cherchera à en profiter.

            Ensuite, vous ne prenez qu’un seul côté de l’impact économique qui est beaucoup plus complexe que ce que vous avancez… L’offre et la demande d’emplois dépendent aussi de la consommation, et la consommation dépend du nombre de personnes aux USA, etc, etc…
            Il y a beaucoup d’entrepreneurs illégaux aux USA. Et balancer la responsabilité des migrants illégaux sur les bas salaires est trop simpliste. Quand une personne est non-qualifiée, et qu’il y a un accord « tacite » pour que tous les emplois non-qualifiés sont aux salaire minimum, même avec un taux de chômage bas, le salaire n’augmentera pas…
            Et toujours concernant les migrants illégaux, les USA devraient peut-être se concentrer sur les entreprises qui les emploient illégalement. En Suisse, la lutte contre le travail au noir a permis de sécuriser beaucoup d’emplois notamment dans la construction.
            En coupant la demande des entreprises en main d’oeuvre, sur le long terme, vous coupez aussi l’offre (le nombre de migrants venant). Donc c’est plus complexe, et pour résoudre le problème, il faut l’attaquer par les 2 bouts. Si cela ne se fait pas, c’est purement un choix démago.

            La demande de drogue ne va pas se réduire aux USA (en dehors du cannabis dont le marché est maintenant légal, donc en baisse dans le trafic illégal).
            La crise des opiacés a créé et crée encore une base très importante de personnes normales accro à la drogue. Et faute de nouvelles ordonnances, pour compenser le manque, l’addiction physique, ils compensent cela par d’autres opiacés. Si ils ont de la chance, ils trouvent les mêmes qu’ils consommaient. Si ils n’en ont pas, ils passent à plus fort. Donc pour les opiacés, je ne pense pas qu’une diminution est attendue, mur ou pas.
            Pour ce qui est des drogues en général, il est intéressant de voir la corrélation de la consommation à la situation économique des USA (je ne sais pas si c’est vrai pour d’autres pays, mais c’est bien possible). En temps de crise, la consommation baisse, et en temps de boom économique, cette consommation « explose ».
            Au mieux, le mur désorganisera temporairement le passage de la drogue. Mais j’en doute fortement.
            Il y a déjà des portions de mur existantes. Notamment entre San Diego et Tijuana. Il se trouve que Tijuana est l’un des grands points de passage de la drogue du Mexique aux USA.
            Le plan de Trump consiste à remplacer le mur existant, mais pas de le compléter dans les zones montagneuses. Sur 60 miles de frontière pour le « secteur » San Diego, 14 ne sont pas protégés. Le plan étant de laisser des trous est assez problématique dans ce plan.
            Mais dans le trafic de drogue, mur ou pas, c’est la demande qui va créer l’offre. Aussi longtemps que le commerce amène des profits, la drogue va passer. Il y a trop d’argent à se faire…

            Les priorités de Trump sont ce qu’elles sont…

            Technologie et R&D… Tout dépend des pays, en Europe il y a parmi les pays les plus innovants et des pays consacrant énormément d’argent en recherche et développement.
            Mais à nouveau, ce n’est pas à l’État de tout faire dans ce domaine. La France a d’excellentes écoles d’ingénieurs, la capacité pour innover est là…

            Les USA dépensent en effet le plus en valeur nominale. Mais par contre, en % du PIB, les USA sont seulement 10e, et la Chine n’est pas dans le classement. Et par contre, beaucoup d’Européens y sont. La Suisse est 1er européen, 4e mondial (Derrière la Japon, Israël et la Corée du Sud). Les autres pays dans les 10 premiers sont tous européens (Finlande, Autriche, Suède, Danemark, Allemagne). Le seul exemple de Huawei ne signifie pas grand chose. C’est pour un domaine donné que c’est le cas.

            Le problème de la Chine est un problème de consommation. Chacun choisit l’origine de ses produits, si la population a préféré acheter chinois que français puis européen, faudrait peut-être admettre cette erreur.
            Et la Suisse a une meilleure balance commerciale avec la Chine depuis l’accord de libre échange…
            Sans cet accord, le marché chinois est trop fermé. Donc moi j’y vois une opportunité pour la France… Surtout que la Chine raffole des industries du luxe qui est une spécialité française.
            ….
            Comme vous le voyez, je ne manque pas d’argument, c’est juste qu’on est d’accord sur rien !

          • John dit :

            P.S. mais contrairement à vous, je ne définis pas mon avis comme étant factuel… Et je ne tire pas de conclusion fallacieuse à partir de rien…

          • John dit :

            P.S. 2, on a des avis différents. On ne voit pas les faits de la même manière… Rien de grave à ça, mais ce n’est pas parce que je réponds pas à tout que je suis « vexé » ou que vous avez raison ou encore que je n’ai aucun argument…
            Simplement, cette discussion ne mène à rien…

        • Clément dit :

          Beaucoup de clichés sur les USA et sur les latino-américains.

      • Thaurac dit :

        On sait déjà que ce ne sera pas Clinton, c’est pas mal !

      • Robert dit :

        John,
        Tous les présidents américains, dont Obama, ont perdus les élections de mi mandat, Trump a sauvé les meubles mieux que d’autres.
        Affirmer que avec 90% de la presse contre lui et les méthodes quasi de guerre des démocrates, tout est permis pour eux contre Trump, obtenir la victoire puis des élections de mi mandat finalement pas si mauvaises par une victoire relative des démocrates, je souhaite à n’importe quel président d’en faire autant.
        Y compris avec des moyens douteux comme les accusation de collusion avec les russes, pour ça le complotisme est permis et encouragé. Or, le procureur Mueller admet qu’il n’a rien trouvé, utilise une formule de mauvaise foi pour dire que « ça n’exonère pas Trump » ce qui ne veut rien dire mais permet aux démocrates de réclamer tout le dossier pour contester une décision qui contredit leur formidable propagande. Car eux sont des idéologues.
        Et le chômage baisse, Trump va tenir autant que possible, car il est réaliste, ses promesses et il sera probablement réélu si l’élection avait lieu aujourd’hui.
        Le système de santé américain est différent du nôtre, mais notre système massif d’imposition n’existe pas chez eux, la liberté d’entreprendre est réelle, celui qui prend des risques peut rater, mais reprendre derrière, sans attendre de l’Etat providence d’assumer ses échecs. Effectivement, il y a aussi beaucoup d’injustice dans le pays du capitalisme, mais aussi beaucoup d’idéologie dans les projets d’aide médicale, comme l’obligation de rembourser la contraception pour les hôpitaux tenus par des religieuses que Trump a heureusement empêché,. on pourrait aussi parler de l’industrie de l’avortement qui est une machine à fric monstrueuse, qui fait commerce des embryons ouvertement et ne fait rien pour aider les femmes souffrant de leur avortement tout en se prétendant défenseur des femmes. Là aussi, Trump s’y est opposé, comme la sidération des différents lobbys contre la liberté d’expression et de conscience comme le lobby LGBT et autre, auxquels il s’est opposé. Beaucoup d’américains ont vraiment la foi et attachent de l’importance à ces valeurs et cela compte autant que l’économie à leurs yeux.
        Ce sont les américains au bas de l’échelle justement, ceux du moins qui n’intéressaient pas les démocrates, trop blancs et croyants, « arriérés » et campagnards, qui ont fait la victoire de Trump. Les autres sont souvent pris en main par des lobbys proches des démocrates qui les montent contre Trump alors même que le scandale des logements vendus à des personnes n’ayant pas les ressources suffisantes, projet démocrate, a formidablement enrichi certaines banques qui ont spéculé sur cet échec annoncé et pour finir ces milliers de familles se sont retrouvés à la rue après des promesses mensongères.
        Pour l’instant, le « menteur pathologique », car Obama et Clinton étaient connus pour leur honnêteté, a plutôt fait ce qu’il disait et pour lequel il a été élu. Quand il ne l’a pas encore fait, c’est à cause de l’obstruction fanatique des démocrates, ou de la réalité qui l’a amené à évoluer, comme la Syrie ou la Corée du Nord.
        Ce qui se passe aux USA permet de voir clairement qui sont les démocrates qui veulent prendre la place de Trump, ce qui devrait faire réfléchir pas mal d’électeurs.
        Petit clin d’oeil
        https://www.lesalonbeige.fr/les-lois-pro-vie-se-succedent-aux-etats-unis/

        • Fred dit :

          @ Robert
          « Trump a sauvé les meubles* » oui mon Robert, tu reconnais ton erreur, c’est honnête (mais comment faire autrement ?) : toi aussi, tu avais pronostiqué une victoire trumpétante et sans l’ombre d’un doute pour Donald aux Mid-Terms. Perdu !

          La Tarte à le crème est un plat qui se mange froid :o)))

          * Tout va très bien Madame la Marquise, les meubles sont sauvés … Selon Robert.

        • John dit :

          Vous oubliez très vite ce qu’Obama (et tous les prédécesseurs, démocrates ou républicains) s’est pris sur la gueule…
          La grande différence, c’est que Trump est un enfant qui n’arrive pas à comprendre qu’on le critique. Étant riche, jamais personne lui a dit non, du coup il apprend comme un enfant de 3 ans à qui on dit non pour la première fois. Et les réseaux sociaux actuels n’aident pas…

          Pendant sa campagne, Trump n’a-t-il pas cessé de répéter qu’Obama n’est pas américain. Et combien de fois a-t-il sous-entendu qu’il est musulman?
          Trump s’est moqué de journaliste handicapé, a été misogyne face à des journalistes, il a attaqué tout le monde pour faire parler de lui, et ça lui a permis de devenir président.
          Je ne critique pas la tactique, mais je ne respecte pas la personne. Il a fait ce qu’il pensait être le mieux… Et cela inclut les mensonges concernant son programme (ne jamais toucher aux aides sociales alors qu’il les coupe, réduire les impôts de la classe moyenne alors qu’il ne l’a fait que pour les ultra riches, etc…).
          Ensuite, la collusion avec les Russes a été suivie d’une enquête où beaucoup de crimes ont été repérés.
          Muller a certes rendu son rapport, mais celui ci est passé dans les mains du ministre de la justice (de Trump) qui l’a ensuite résumé pour la presse. Pour le moment, on ne sait pas si ce qui a été transmis à la presse est vraiment le rapport. Bien que ce ne soit pas impossible qu’il n’ait rien trouvé…
          Mais quand il y a des suspicions basées sur des faits, j’espère bien qu’une enquête est faite… Le Watergate était-il acceptable?
          Trump a ouvertement demandé à la Russie de hacker les emails de Clinton. Son fils a échangé avec des Russes durant la campagne. Si il a fallu autant de temps pour l’enquête, c’est parce qu’il y avait beaucoup de choses à vérifier.
          Et le comportement de Trump et de Giuliani n’ont certainement pas aidé à rendre Trump innocent aux yeux de la population… Les menaces proférées à l’encontre de personnes passant devant le congrès… Le nombre de personne qui a trahi Trump. Le fait de virer le secrétaire à la justice en espérant qu’il stoppe l’enquête de Muller, la déception publique de Trump parce que son ami s’est récusé pour cette enquête…
          Tout ça sont des faits. Les Démocrates ne s’acharnent pas sur Trump. Il font leur boulot, et en l’occurrence, ils considèrent que Trump est un danger pour les USA de par sa politique. Et ils considèrent que la politique de Trump crée des injustices… Donc oui, il y a des opposants.
          Et les journalistes sont plutôt neutres je trouve… Ils n’ont pas créé des faits faux pour décrédibiliser Trump. Par contre, les médias pro-Trump sont incroyablement partisans !

          Et ceux qui ont fait la victoire de Trump, il a fait trop de promesses qu’il ne tient pas et qui les a mis dans une situation intenable… Trump les a écoutés le temps de la campagne, il a pas arrêté de mentir en disant tout et son contraire.
          Trump n’a pas fait ce qu’il a annoncé…
          Mais il ment aussi sur tout… Il le fait compulsivement…
          Il a dit qu’il a eu la plus grande victoire au collège électoral depuis Reagan… Faux et inutile.
          Il avance sans la moindre preuve les fraudes électorales… Soit disant toutes en faveur des démocrates…
          Il s’est plaint des démocrates concernant le choix de son cabinet ministériel… Ca a pris un temps de fou… Les républicains étaient pourtant majoritaire…
          Quand vous voyez les auditions au congrès pour ces candidats, pas étonnant qu’ils aient été rejeté. La championne Betsy DeVos était ridicule…
          Il invente des chiffres tel que le plus haut taux d’homicide depuis 47 ans. Il dit que des attaques terroristes en Europe ne sont pas mentionnés par les états et journaux…
          Il a dit qu’il était en Ecosse le jour avant le Brexit… Il a mentionné des prédictions sur le retrait du RU en Ecosse… Il est arrivé le jour d’après.

          Mais les mensonges les plus importants sont ceux qui concernent comme vous dites ses promesses électorales…
          – réduire les impôts de la classe moyenne…. NON, seuls les ultra-riches y ont eu droit.
          – « les taxes à l’importation enrichissent l’Amérique »… Décembre 2018 ! Alors que le déficit de la balance commerciale n’a jamais été aussi élevée…
          (je ne dis pas qu’il a tort avec cette stratégie. c’est potentiellement la bonne stratégie à long terme… MAIS pourquoi mentir?)

          Concernant la santé… Il a affirmé que les Américains seraient mieux protégés qu’avec Obama, il l’a promis aux plus pauvres. Il a aussi promis la même chose concernant les aides sociales.
          Il dit que les Républicains soutiennent la protection des américains face aux conditions pré-existantes (maladies connues)… Sauf que les Républicains, au même moment attaquaient en justice cette loi dans ObamaCare.
          En 2018, décembre « on est en train de construire (il a bien dit construire physiquement) et rénover le « mur »… Ce n’est pas le cas.
          « Le Mexique va payer »… Certainement pas, dans ce cas les démocrates aident Trump à tenir ses promesses.
          Il a dit que la réforme fiscale ne profiterait pas aux riches… Il n’y a qu’eux qui en profitent !
          Il a promis de réduire le coût des médicaments, c’est de pire en pire…
          Il a promis de séparer les plus grandes banques, en interdisant les grandes banques de dépôts à faire des investissements risqués… Rien n’a changé.
          Il a promis qu’il prendrait le pétrole irakien.
          Il a promis un plan de 1000 milliards pour les infrastructures.

          Et tous cela, ce n’est pas ce que j’ai lu dans les médias traditionnels… Il suffit de voir tous ses discours pour voir qu’il ne fait que mentir. C’est un mythomane (car à ce niveau, c’est maladif je pense)…
          Regardez son budget officiel et ses promesses. Que des contradictions. Le mur, Clinton, c’est juste pour détourner l’attention. Il est très fort pour ça, et il a pas peur de passer pour un con… En même temps, ça l’amuse tellement. C’est un jeu pour lui…

    • dolgan dit :

      Mouais, pas convaincu qu’un mur permettrait de garantir la réélection de Trump. C’est la situation économique des US qui décidera.
      .
      Les Démocrates ne s’opposent pas à un mur. Ils avaient même accordé un budget significatif pour ce faire (somme dont on peut douter qu’elle aurait pu être dépensée en entier).
      .
      Le principal obstacle à la construction d’un tel mur est d’ordre juridique: durée des procédures d’expropriation. Rien à voir avec les démocrates.
      .
      Trump fait juste de la com pour se présenter comme une victime de la situation. Un peu comme Sarko qui se cachait en permanence derrière la crise financière pour s’exempter de la responsabilité de son bilan.

      • Stoltenberg dit :

        « Mouais, pas convaincu qu’un mur permettrait de garantir la réélection de Trump. C’est la situation économique des US qui décidera. »
        .
        Je copie ici une partie de ma réponse à John.
        .
        Construction du mur => forte diminution de l’afflux des immigrés illégaux (délinquants par définition), des criminels et de la drogue qui gangrène le pays => hausse des salaires, notamment pour les Américains les plus pauvres, moins de crimes, l’activité des gangs sera fortement perturbée, voire disparue, moins d’Américains vont tomber proie aux stupéfiants, par conséquent baisse des dépenses pour combattre ces fléaux
        .
        Ce mur va améliorer pas mal de choses en Amérique. Quant aux Démocrates, ils vont perdre pas mal d’électeurs car les effets seront immédiats.

        • dolgan dit :

          Euh … lol!!!
          .
          Si on part d’aussi loin , pas la peine de discuter, on se comprendra pas.
          .

      • Stoltenberg dit :

        Et désormais on peut considérer que mes Démocrates font tout pour empêcher la construction de ce mur. 70 % des hispaniques votent pour le Parti Démocrate et 11 % des électeurs en Amérique sont désormais des hispaniques. Les Démocrates ont tout intérêt à encourager l’immigration illégale et à régulariser la situation des illégaux.

        • John dit :

          Régulariser les illégaux ne leur donne pas le droit de vote…
          Et Obama a eu la politique la plus sévère face aux illégaux depuis longtemps, plus sévère que Bush !
          Trump parle de ce mur pour des raisons électoralistes. Et les démocrates ne veulent pas financer le mur pour d’autres raisons…
          Le budget de l’État a été redistribué avec Trump. Tout ce qui est socialement important a été vidé, et l’armée a reçu des financement supplémentaires énormissimes… Je crois surtout que les démocrates veulent arrêter les dépenses qu’ils pensent inutiles…
          Mais bien sûr qu’il y a une approche électoraliste, mais elle repose uniquement sur la contradiction de Trump qui est détesté par bcp !

          • Stoltenberg dit :

            Tranquille, ils pourront faire des demandes de nationalité et leurs gosses pourront voter. Comme quoi, le délit paye….

      • Thaurac dit :

        Alors il devrait être réélu haut la min, quasiment le plein emploi, les champs pétrolier du texas et autres tournent à fond (révolution énergétique pas vu depuis 70 ans), des nouveaux terminaux de pétrole, agrandissement des ports et raffineries,et je ne parle même pas du pétrole et gaz de schiste… industrie au taquet, bref, tu veux quoi????
        Leader rétabli, emprise militaire rétabli (pas de nouvelles annexions de la part de la russie et la chine a lévé le pied pour l’annexion d’autres iles).
        Et pendant ce temps là, obama danse avec jennifer lopez ou rihanna……
        Trump est pas mal, mais il faut juste lui enlever son smartphone 😉

        • Auguste dit :

          Que Trump soit élu ou pas,si ça n’avait pas de conséquences en dehors des USA,je m’en battrait les choses vous ne savez pas à quel point.Seulement il y a les sanctions qui me touchent directement.Je ne dis pas « nous » parce que ça a l’air de plaire à beaucoup.Vous vous réjouissez que la Clinton ne se présente pas.Je pense, que comme beaucoup, vous vous trompez en pensant que « Démocrates » (USA) c’est la gauche.Sachez qu’en politique étrangère,Démocrates et Républicains sont comme blanc bonnet et bonnet blanc et que les plus fout la merde ne sont pas toujours ceux qu’on croit.Suffit de regarder un peu l’Histoire.Truman, démocrate,guerre de Corée.Eisenhower républicain y a mis fin.Kennedy démocrate,guerre du Vietnam.Nixon,républicain,ouverture à la Chine….etc.Avec la mère Clinton,qui a rit comme une baleine en voyant à la tv la mort de Kadhafi, on aurait eu bien plus d’interventions américaines,ce qui devrait vous réjouir,mais elle ne nous aurait pas infligé des sanctions, en nous traitant comme des domestiques.

          • Thaurac dit :

            Rien ne me réjoui, si ce n’est ce parti pris démocrate patent et affiché de votre part et que vous me reprochez pour les républicains.
            Perso, de trump ou des républicains je m’en balec!
            Seulement, si le « vrai » peuple américain ( celui qui se lève en pensant à ce qu’il va faire pour les usa, pas celui qui se demande ce que les usa vont lui donner) trouve son compte, que le travail prolifère,les investissements affluent bref, que l’économie tourne, ben cela me va bien , des gens heureux et qui font tout pour le mériter.
            quand on voit la haine distillé depuis quelques années contre le camp trump et surtout, trump en personne, je me demande à quoi sert la démocratie si ce n’est que pour avoir une opposition qui, au lieu de s’occuper des affaires du pays, proposer des idées intelligentes qui pourraient avoir l’assentiment des deux partis, déverse constamment de la boue , du fiel….c’est puéril et stérile.
            Cela me rappelle la france, quand sarkozy était président, les lumières de la france ( pardon) les socialos, à longueur d’années vomissaient des attaquent ad hominem, parfois sur sa famille, cherchaient la moindre noise à n’importe qui de son entourage, et quand ces gens sont venus au pouvoir, ont passé un an et demi avec pour objectif haineux, non utile à la france, à détricoter toutes les lois passées sous le régime de sarkozy.
            On voit bien là, que de la france, ils s’en foutent, c’est leur orgueil et confort personnel qui priment, et j’ai peur que ce soit la même chose au usa….plus tard

    • basstemp dit :

      cela parait clair, d’autant que les migrants ils s’en ontrefichent : Leur seul idéal, tenir le biais politique a tout prix … D’ou pourquoi ils s’opposeront jusqu’au bout et ce même si ce mur, est majoritairement désiré par la population votante aux USA et on les comprend !

      • dolgan dit :

        Les démocrates ne s’opposent pas au mur. Ils s’opposent au montant demandé par Trump pour ce faire. Et la somme qu’ils lui avaient accordée était loin d’être marginale.

        • Stoltenberg dit :

          De mémoire, la somme que D. Trump demande pour construire ce mur correspondent aux depenses du gouvernement américain en 14h (si on divise le budget annuel par le nb. d’heures qu’il y a dans une année). Le montant n’est qu’un prétexte. Les retombées potentielles grâce à la réduction du nombre d’immigrés illégaux (donc délinquants par principe), criminels et de la drogue qui entre aux US, sont énormes. Les Démocrates ne veulent pas que America soit great again. Ils préfèrent parasiter le pays en alimentant les tensions entre les différents groupes. Quelque soit la ligne de division potentielle, ils vont l’exploiter. Pauvre/ riche, Noir/ Blanc, hétérosexuel/ homosexuel, croyant/ athée…

    • Lagaffe dit :

      Le chef de l’US Marine Corps est surement un de ces foutus démocrates bobos pacifistes pas vrai ?
      🙂

      • Stoltenberg dit :

        Non, il veut probablement juste l’argent pour financer ses projets, c’est normal. Je ne sais pas pour qui il vote mais il devrait être conscient du fait qu’il sera instrumentalisé par les politiciens Démocrates.

      • Tintouin dit :

        Il en a la gueule, c’est clair 🙂

      • Thaurac dit :

        Tout le monde ne grimpe pas dans la hiérarchie par ses prouesses sur le terrain, mais par de la « tenue » aux vernissages, exposition, symposium…promotion canapé démocrate…
        On a les mêmes à la maison ( dsk…etc)
        A ce sujet, ce candidat ps, sûr de gagner, à largement battu Clinton et ses « dessous de table », a créé un précédent dur à battre, mais on n’en parle plus, alors que dans peu de temps on va nous ressortir le « veston à Fillon », bizarre la presse, non? 😉

        • John dit :

          Et seuls les démocrates ont une telle attitude alors que les Républicains sont teeeellement courageux, c’est ça?

          • Thaurac dit :

            T’as déjà vu un socialiste bosser à l’usine ?

          • John dit :

            Pourquoi tout politiser?
            Si vous êtes capables de généraliser volume de travail en fonction de l’orientation politique, chapeau…
            Les ouvriers plutôt socialistes qui sont passés au FN ont donc selon vous augmenté leur productivité ?

            De plus, ne confondez pas droite et gauche française avec les Démocrates et Républicains… Ce n’est pas du tout la même chose.
            Pour bien des pays européens, la droite française est presque de l’extrême gauche au niveau de la politique économique et de la gestion du budget… Peut-on alors aller plus loin dans la généralité et dire que tous les Français sont socialistes?

    • Czar dit :

      Une fois de plus, tu tapes à côté de la cible, vainqueur : l’essentiel de l’immigration aux Etats-unis est le fait du regroupement familial d’anciens immigrés, légaux ou pas (chain migration). On parle là d’un million par an. le reste étant des gens autorisés selon des spécifications ayant principalement trait à leurs qualifications (visas H1B)

      Ce sont EUX qui bouleversent la structure de la population états-unienne. Et trump vient de se prononcer pour en accueillir plus, histoire de pas pousser à la surchauffe des salaires (alors que sa base hillbilly/cols bleus l’a élu pour ça)

      Ce mur ne sert strictement à rien : des lois sanctionnant durement financièrement les employeurs de main d’oeuvre clandestine de façon et l’imposition du système « e-verify » pour l’ensemble des activités publiques suffirait à rendre la vie impossible à tout clandestin sur le sol US : trump n’a RIEN fait pour l’envisager et sa base commence à s’en rendre compte.

      • Stoltenberg dit :

        1. Il ne vous a pas échappé que je parle d’immigration illégale et pas du regroupement familial.
        2. Le mur pourra stopper ou fortement diminuer l’immigration illégale et l’afflux de drogue.

        • Clément dit :

          Tant que les américains consommeront autant de drogue, rien ne stoppera l’afflux. De plus elle est déjà, et depuis longtemps, de plus en plus produite localement.

          • Robert dit :

            Clément,
            Tant que les réseaux mafieux, ou les cartels mexicains ou colombiens, utiliseront les mêmes passages que ceux des immigrés latino américains, l’offre continue et massive de drogue ne fera pas diminuer la consommation.
            En utilisant les techniques commerciales, les colombiens ont inventé le crack, mélange de cocaïne, d’ammoniaque et de bicarbonate de soude sous forme de caillou qui provoque une accoutumance immédiate et des dégâts sur le cerveau très rapide et irrémédiables. La cocaïne est beaucoup moins accoutumante et destructrice quoique très dangereuse. Mais la consommation américaine diminuant jusqu’à 1999, pour d’autres drogues et étant plutôt réservée à des milieux friqués à cause du coût au gramme, le crack moins sophistiqué et moins couteux à produire, a « démocratisé » la cocaïne et tous les milieux très pauvres ont vu exploser la consommation d’un produit beaucoup moins cher et plus puissant, mais provoquant des dommages très rapides. La cocaïne a fortement diminué pour l’Europe ou elle a explosé, le crack est venu le remplacer avec des drogués zombies qui n’arrêteront jamais, donc des clients fidèles prêts à tout pour avoir leur dose.
            Cela ne correspond pas à une demande des clients américains, la consommation diminuait et d’autres produits existaient, mais à une prise de marché agressive des cartels.
            On ne produit pas de cocaïne aux USA, elle ne pousse que dans la région des Andes, Bolivie, Colombie, Pérou sous forme de coca avant d’être transformée. Pareil pour l’héroïne en d’autres régions, même si elle commence à être produite en Europe de l’est.
            Le cannabis, entre autre légalisé et produit en Californie et ailleurs, a fait augmenter la consommation d’autres drogues parce que tous les toxicomanes entrent facilement et selon des apparences trompeuses dans la dépendance avec celle psychologique forte du cannabis, sous forme de marijuana aux USA, avant de passer à d’autres produits en ayant été au contact de consommateurs et revendeurs. Et les autres produits sont pour la plupart, cocaïne et héroïne et tous les opiacés, fournis par les réseaux qui utilisent les voies des trafiquants d’être humains qui recoupent aussi ceux de l’immigration illégale. Produits vendus chez nous très majoritairement par des immigrés non intégrés, même s’ils ont des papiers français.
            Le lien entre immigration illégale et réseaux mafieux ou cartels recoupe celui du trafic et de la vente de drogue. Demandez à des policiers spécialisés, ils vous le confirmeront. Allez dans une banlieue occupée pour vous en rendre compte et venez voir sur les lignes de métro parisiennes les « crackers », zombies perdus qui vont droit vers la mort et peuvent être très dangereux, et qui sont très souvent issus de minorités antillais, africains ou maghrébins.

        • Czar dit :

          c’est très exactement ce que je disais : tu tapes totalement à côté de la cible : l’immigration clandestine est numériquement insignifiante par rapport aux flux démographiques légaux. Or les yankees ont voté trump pour mettre fin à la créolisation du pays : pour la première fois le nombre de naissances parmi les Blancs est inférieur à celui des autres groupes ethniques. Blancs qui sont appelés, si la tendance actuelle se poursuit, à devenir minoritaires dans le pays avant trente ans.

          Or absolument rien n’est fait sur cette question, et ce clown de trump pas plus qu’un autre en dépit de ses poses dont même sa base commence à se rendre compte.

          Lex Mexicains régularisés font venir leurs proches LEGALEMENT, et n’ont juste pas à traverser le désert pour ce faire.

          Le « mur » ne stoppera rien du tout, c’est du verbiage pour imbéciles et cocus. Les cartels de la drogue mexicains peuvent creuser des tunnels de dizaines de km (cf l’évasion d’El Chapo dans l’un d’entre eux qui disposait de l’air conditionné) passant sous ce pseudo-mur

          ils peuvent affréter des hors- bords pour larguer leur came au-delà de la frontière, ils disposent de budget colossaux, ils peuvent même acheter des flics US c’est du pur gaspillage de fric, de l’affichage par un bouffon qui ne sait faire que ça (Corée et le reste)

          • Robert dit :

            Czar,
            L’avenir nous le dira, mais je pense que vous êtes un peu trop affirmatif. Si d’autres lois sur l’entrée et le séjour accompagnent ce mur, comme réprimer les patrons exploiteurs qui les utilisent massivement pour dépenser moins ou les réseaux qui les exploitent pour la prostitution et le commerce illégal, ce mur peut avoir une utilité sur une longue frontière impossible à maitriser. Et la DEA bosse beaucoup avec du matériel et des techniques qui s’adaptent en permanence aux cartels.
            Vous dites les blancs, vous pourriez ajouter les protestants, quoiqu’il y a beaucoup d’évangéliques parmi les latinos, et surtout les locuteurs de l’américain en passe de devenir moins parlé que l’espagnol.
            Mais surtout, une masse d’immigration illégale fait directement de la concurrence aux travailleurs pauvres américains et favorise une économie de masse qui se joue des règles et des droits, avec une main d’oeuvre malléable et inépuisable, qu’elle pourra remplacer par d’autres dès qu’elle aura acquis des droits sociaux et une culture de la revendication.
            C’est ce qui s’est passé en France, même si à terme les immigrés qui se regroupent en revendications communautaristes finissent toujours par se comporter en étrangers qu’ils sont restés.

          • Czar dit :

            @ Robert:

            1) ce mur ne sera jamais fait
            2) Trump n’a pris AUCUNE des mesures qui étaient dans son domaine de compétence pour mettre un terme à l’immigration. Pire, il vient de déclarer tout-à-fait ouvertement qu’il souhaitait plus d’immigrés – mais légaux, ce qui va faire à nouveau stagner les salaires de la classe ouvrière et moyenne blanche qui a constitué sa base électorale.

            Ce « mur » et cette « urgence nationale », c’est de l’affichage pour le crétin à casquette rouge « made in China » persuadé il y a vingt ans que Saddam était derrière le 11 septembre : aujourd’hui une bonne partie voudra gober qu’il a voulu le faire mais en est empêché par le Congrès.

            Mais les moins cocus dans sa base ont déjà tourné la page et ne revoteront pas pour lui, quand bien même un démocrate risque de l’emporter.

            L’économie a joué un rôle dans son élection mais la crise identitaire était le premier facteur, et il n’a rien fait pour réellement inverser la tendance (si tant est que c’était possible dans un pays déjà aussi créolisé que sont les E-U)

      • Stoltenberg dit :

        C’est moi qui tape à côté de la cible ?
        .
        1. Vous affirmez que la Pologne a conclu un accord avec Hitler pour démembrer la Tchécoslovaque. C’est faux. Hitler était trop occupé à décider, avec la France et la Grande-Bretagne (et sans les principaux intéressés), du sort de la Tchécoslovaque à Munich. La Pologne n’a conclu aucun accord avec Hitler et elle est partie du principe qu’il vaut mieux que les Polonais (et les Hongrois) saisissent le maximum de terrains pour lesquels ils avaient des revendications à la place des Allemands.
        .
        2. Vous affirmez que l’Allemagne est un pays occupé. C’est faux. Au moins depuis le Viedervereinigung, c’est vous même qui l’avez dit.
        .
        3. Vous affirmez que D. Trump est un idiot. C’est faux. Il a un QI qui est probablement supérieur à votre niveau d’intelligence de 3 ou 4 écarts types.
        .
        Vous avez menti. Si vous avez véritablement un diplôme en histoire, c’est une preuve de votre incompétence.
        .
        Je ne suis pas historien mais je m’intéresse beaucoup au sujet depuis tout petit (5ans environ). C’est peut-être pour cela que je ne me laisse pas embobiner par quelqu’un comme vous, ce qui n’est peut-être pas le cas des personnes qui vous auraient délivré votre pseudo diplôme (j’ai toujours du mal à y croire).

        • Czar dit :

          mon cher pipoteur, tu nous as affirmé – avec hauteur qui plus est – que « si la France n’avait pas déclaré la guerre à l’Allemagne en 1939, elle se serait trouvée dans la même situation que la Pologne, le Danemark, la Norvège et le Bénélux » (sic)

          j’attends toujours que tu nous expliques à quel titre notre situation a été différente des pays précités.

          te presse pas, tu as tout ton temps. 🙂

          (je m’étonne moins du coup que tu sois un fan du blob orange – ou « mister Potato » comme l’appellent désormais tous ses anciens électeurs qui ne lui renouvelleront pas leur confiance en 2020)

          • Stoltenberg dit :

            J’apprécie votre réponse. Une façon de dire que, certes, vous êtes incompétent mais vous croyez avoir trouvé une faille dans mon raisonnement. Vous faites pitié.
            .
            J’ai déjà apporté une réponse à votre question en prouvant qu’il n’y a pas de faille.

          • Czar dit :

            essaie juste d’être aussi « incompétent » que moi, il t’arrivera une fois ou l’autre de faire autre chose que d’aligner perles et poncifs pour Jackys du Balto « qui zon’t des zidées ».

            Tu verras, pour ceux qui te lisent par inadvertance, ça pourra présenter la forme d’un quelconque attrait.

    • Fred dit :

      @ Stoltenberg
      MDR ! Mme Irma Stoltenberg nous avait aussi prédit une victoire écrasante de Donald Trump aux Mid-Terms :o)))
      Sans commentaire.

  2. Clavier dit :

    « Une seule solution Mister Président, pour financer le mur, abandonnez le F-35 « 

  3. PK dit :

    Je ne comprends pas… Il y a 100 000 Marines et prélever 500 Marines fait annuler 5 manœuvres ?

    J’ai l’impression qu’il ne faut pas lui confier l’armée française 🙁

    • Thaurac dit :

      Politique, simplement, il a fait le pari « démocrate », si c’est tout, un coup réussi, et il devient la coqueluche de Washington!

  4. lxm dit :

    Même avec un budget faramineux, certains se comportent comme des syndicalistes gauchistes, faisant du chantage à l’emploi pour obtenir leur argent « public ». Cette histoire de mur serait réglée depuis longtemps si les démocrates ne s’acharnaient pas à détruire Trump, si ce dernier dit que le soleil se lève à l’est on verra les démocrates dirent qu’il se lève à l’ouest. En france aussi ça tape sur Trump, sans aucune raison objective, je l’ai encore vu 2 fois ces derniers jours.

    • John dit :

      Ha non, si Trump dit que le soleil se lève à l’est, il va poursuivre sa phrase en disant que c’est peut-être à l’ouest ou au sud, et que ça dépend des jours…
      Trump a eu une majorité pendant laquelle il aurait pu financer ce mur… Faut arrêter de dire que les démocrates sont responsables de tout…
      Trump a dit qu’il allait faire payer le mur au Mexique. Sa présidence ne convient pas, il a perdu sa majorité, et les démocrates ont été élu pour faire opposition, donc ils font leur travail…
      Et c’était pareil sous Obama, ils se sont opposés à tout ce qu’il faisait lorsque les Républicains étaient majoritaires… C’est le fonctionnement d’un pays qui repose sur le système d’alternance… Les 2 font pareils, donc ça serait bien d’avoir la même grille de lecture peu importe qui fait quoi

      • Thaurac dit :

        Les démocrates viennent de l’avoir dans le fion avec Muller et son rapport, mais non, ils s’acharnent et s’acharneront encore, ils ne comprennent pas, comme les nôtres à la maison, comme le peuple ne peut pas voir la suprématie de leur intelligence, c’est aberrant 😉

    • petitjean dit :

      Trump dérange de très très puissants intérêts !
      le procureur Mueller vient de rendre son rapport qui exempt Trump de toute collusion avec la Russie, mais nos merdias n’en parlent pas
      les démocrates enragés vont jouer néanmoins les prolongations………………

      • Fred dit :

        @ petitjean
        Petitjean avait prédit prédit une victoire écrasante de Donald Trump aux Mid-Terms.
        Il est vénère-eu, il a le seum-eu ! :o)))

        • Thaurac dit :

          Pour le moment les démocrates l’ont dans le fondement, ou le fion si tu veux..
          Jusqu’où va aller leur haine?

          • Fred dit :

            @ Thaurac
            Moi, je ne veux rien (de cela, du moins).

            Je ne vois d’ailleurs pas en quoi ils l’auraient ? Explique.

            Les Démocrates ont été élus pour s’opposer à la politique de Donald Trump, ils s’y opposent, c’est leur mandat, ils le respectent, c’est normal, c’est bien, c’est démocratique ; ce n’est pas – hélas, rage – comme chez nous, où, depuis au moins François Mitterrand et sa politique « de rigueur » de1982, Chirac et sa « fracture sociale » qu’il s’engageait à réduire, Jospin avec ses privatisations à la pelle et l’Accord de Lisbonne … etc … etc … Où aucun président ou premier ministre français ne respecte son mandat. D’ailleurs, tu remarquera que la composante sociologique dominante des Gilets jaunes est d’un âge assez mature : ce sont les électeurs de ces menteurs, ils ont retenu la leçon de l’Histoire, ils ont la rage. La cinquième république, ce n’est pas seulement le « Coup d’État permanent » [selon la très juste formule de … F. Mitterrand (!)] mais aussi la traîtrise permanente.

            D’ailleurs – oh surprise :o) – D. Trump n’a pas respecté son mandat, car il s’était engagé à ne pas attaquer les couvertures sociales.

      • John dit :

        Alors il faut relire le rapport…
        Tout comme la justice, on déclare une personne non coupable, le rapport dit qu’il n’y a pas assez de preuves pour démontrer la collusion. Cela ne signifie pas forcément qu’il ne l’a pas fait… Simplement, les preuves ne sont pas là, donc on n’en sait rien. On sait juste qu’il ne peut pas être attaqué sur ça.
        Tous les médias en parlent contrairement à ce que vous dites. Mais c’est tellement plus facile de faire l’apologie de Trump et de sa culture post factuelle.
        Tous les grands journaux d’information ont cet article à l’accueil de leurs sites internet !

      • John dit :

        Petite précision à apporter….
        Le rapport Muller a été rendu au ministre de la justice, et celui-ci a fourni un « résumé »…
        Donc en dehors de l’exécutif de Trump, personne n’a le rapport original pour le moment. Et dans le résumé, il n’est pas fait mention d’entrave à la justice, bien qu’on ait tous vu Trump, l’avocat de Trump menacer publiquement des témoins.
        C’est illégal aux USA de faire entrave à la justice (et dans tous les États de droit)… Et si Trump avait peur (et peut-être légitimement) de mensonges de la part de certaines personnes, cela doit se faire à la justice, ça n’a pas à être publique.

        Donc pour le moment, on n’a pas beaucoup d’information, on a juste ce qui a été fourni pour le secrétariat à la justice. A nouveau, je ne dis pas que Trump a fait qqch. Mais il n’est pas impossible que Trump n’ait pas agi légalement, ou que l’équipe de campagne ou certaines individualités aient cherché de l’aide ailleurs.

  5. petitjean dit :

    pure politique politicienne de ces militaires
    le coût du mur à Donald, parfaitement justifié quand on connait la passoire qu’est la frontière sud des Etats Unis, (les USA ont-ils vocation à recevoir toute la misère de l’Amérique Latine ?) va représenter 1% du budget de la défense US : une broutille !!
    les démocrates*, qui viennent de perdre la partie, tente encore un coup de bluff en faisant monter aux créneaux un militaire complaisant ou préoccupé uniquement de ses petites affaires
    *Robert Mueller a donc remis son rapport au ministre de la Justice. Deux ans d’enquête pour rien. Vingt-cinq millions de dollars d’argent des contribuables américains gaspillés : « il n’y a pas eu de collusion entre Trump et la Russie !! »….

  6. fraisedentaire dit :

    S’il cherche un point de chute, le général Neller,
    on peut lui proposer le poste de rédac’chef à la rdn?

  7. aleksandar dit :

    Fire this guy Mister Président.

  8. Thomas dit :

    500 guerriers nus… soutien non compris bien sur !

  9. werf dit :

    Ce général est proche de la retraite c’est pour cela qu’il l’ouvre. Les Marines sont certes une unité d’élite mais rien ne justifie d’avoir une aviation, des moyens de transport aériens et des navires en propre au XXI éme siècle. C’est le piège dans lequel sont tombés les Etats-Unis après la seconde guerre mondiale. Cela partait d’un bon sentiment, il fallait remercier les guys qui ont payé un lourd tribut pour la conquête des îles du Pacifique. C’est aussi un concept de FDS avant l’heure, pouvoir se projeter sans dépendre logistiquement des autres armes. Mais la crise financière est passée par là, cela ne se justifie plus, même avec 700 milliards de dollars, car les programmes en cours sur les armes de demain sont extrêmement coûteux. Quant à la reconstruction des bases détruites par un ouragan, les sommes ont été budgétées et les travaux ont déjà commencé.

    • John dit :

      Unité d’élite? Certainement pas ! Les marines ont des unités d’élites, mais la masse de la Marine n’a rien de plus que la masse de l’Army ! Simplement des missions différentes de part la nature de leur existence…
      Concernant l’aviation, ce n’était pas pour remercier les Marines, mais parce que les Marines ont remarqué que la Navy et l’USAF ne venait pas en soutier si ils le demandaient, même si ils étaient dans une très mauvaise posture.
      L’aviation des Marines a eu pour but de n’avoir qu’une chaîne de commandement, et d’éviter tout problème de coordination coûtant des vies…
      Alors oui, on peut se poser la question de la pertinence.
      Mais il ne faut pas modifier les faits.

    • Czar dit :

      je ne suis pas un expert mais je tendrais à croire que les Marines ont existé de façon autonome depuis toujours (cf leur expédition à Tripoli contre les Barbaresques à la fin de l’ère napoléonienne)

      Mais je veux bien vous croire sur le fait que ça ne se justifie plus depuis que les E-U sont devenus interventionnistes (Destinée manifeste)

  10. vrai_chasseur dit :

    Ce général ne critique pas le fait de construire un mur.
    Je pense honnêtement que le mur il s’en contrefout.
    Sa priorité est de ne pas se faire piocher quelques milliards dans ses budgets déjà votés, pour construire ce mur.
    Pour un général, qu’il soit CEMA français ou du Corps des marines US, défendre ses budgets c’est défendre sa troupe, leur équipement, leur entraînement, leur conditions de vie : on peut critiquer mais pour lui c’est une question d’honneur et de parole donnée vis-à-vis de ses hommes.
    Le mur plaira aux Hillbillies et autres groupies mais malheureusement il n’empêchera rien. Les gros passeurs mexicains savent depuis longtemps soudoyer les officiers véreux des US Border Patrols et autres US Customs et continueront à le faire. Les liasses de billets ouvrent les portes mieux que des clés, avec ou sans mur. Les cartels mexicains sont suffisamment riches pour obtenir ce qu’ils veulent car (comme en Libye) faire passer une frontière est un business très lucratif.
    Pour une idée du contexte voir par ex. le film Sicario. Fiction bien sûr, mais très bien documentée.

  11. Lagaffe dit :

    Non seulement pas un seul expert au monde estime que le « mur » de Trump aurait la moindre efficacité contre l’immigration, mais en plus l’histoire montre avec la grande muraille de Chine l’inanité de ce type de construction du point de vue militaire et sécuritaire pour empêcher les invasions et le coût astronomique pour son entretien, motifs de son abandon.
    Le chef de l’US Marine Corps veut simplement éviter de gaspiller l’argent public dans un projet purement démagogique au moment où la dette publique des USA bat des records.

  12. MAS 36 dit :

    Vive les murs , et très long de surcroît. La solution à tous nos problèmes. Voir le mur d’Adrien, le mur du « rideau de fer », la « grande muraille de Chine » , la « ligne Maginot , et n’oublions pas la « Ligne Siegfried ».

    Je préfère  » la Grande muraille verte » plantation d’arbres par les pays sahéliens pour lutter contre le désert. Le monde sera sauvé par les murs , c’est sur.

  13. PK dit :

    La vieillesse est un naufrage…

    C’est con pour un marin…

    • Fred dit :

      @ PK
      Mais … Donald Trump n’est pas un marin* ! :o)

      [Nota : D. Trump 1946, Robert B. Neller 1953]

      * réformé