Des frappes aériennes françaises éliminent une quinzaine de jihadistes dans le centre du Mali

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

16 contributions

  1. Raymond75 dit :

    Félicitation ; la victoire est proche, et bientôt ce désert grand comme l’Europe sera sous contrôle …

  2. Yallingup dit :

    L’Atlantique 2, l’ancêtre du drone MALE.
    Même usage, mais avec encore un équipage à bord…

  3. ja5629 dit :

    Bravo à nos valeureuses troupes !
    une belle armée et des gars qui en ont !
    Dignes de leurs ainés!
    Au moins une institution qui tient la route dans ce pays!

  4. Drams dit :

    Je suis malien mais on s en fou vous et les djiadis sont tous les même quitter notre pays on veut pas de vous au mali

    • Frédéric dit :

      Si vous êtes réellement malien, ce que je doute vu vos propos, vous devez soutenir votre armée et vos alliés. Les maliens ont ils réellement la mémoire si courte et oublié la débandade des autorités qui ont vu plus de la moitié de leur pays tombé sans coup férir sous la coupe de quelques milliers de criminels avant que les français arrivent ?

    • dolgan dit :

      Parlez en à vos autorités nationales.

    • v_atekor dit :

      Techniquement, ce sont les maliens qui ont appelé au secours, et franchement, s’ils sont venus, ce n’est pas pour les richesses locales.
      .
      Il n’y a pas beaucoup de Français qui rêvent d’aller au Mali, militaires inclus. En fait, virer les français sera simple ; si vous suivez les conversations ici, ils sont tout à fait convaincu qu’il n’y a rien de bon à y faire. Quand je pense aux projets magnifiques pour irriguer le sahel… Enfin bon, pour le moment les sous c’est pour éviter des carnages, pas pour utiliser le soleil pour dessaler l’eau de mer et irriguer.
      .
      La seconde partie de votre demande, c’est de virer les djihadistes. Faites de même : trouvez un forum djihadiste et demandez leurs aussi gentiment que vous l’avez fait pour les français. Bon courage.

    • Raymond75 dit :

      D’accord avec vous : on en a rien à fiche de votre pays de va-nus-pieds, corrompu et incapable. Il est scandaleux que l’on risque la vie de soldats français pour vous, et que l’on dépense des sommes importantes qui seraient plus utiles en France.

      Quand à vous, continuez votre exportation florissante : les travailleurs clandestins.

  5. Auguste dit :

    Cela ne fait pas de mal d’en éliminer quelques uns.Mais c’est une goutte d’eau dans l’océan et voir les moyens déployés.Si on n’occupe pas le terrain en permanence,suivi d’un accompagnement économique et du rétablissement d’institutions crédibles,on ne s’en sortira pas.Le 15,les types sont arrivés à moto dans ce village,pas par hasard.Ils savaient qu’une partie des forces de défense était partie avec le chef du village, à une réunion près de la frontière.Ils n’ont tué que les habitants favorables au MSA,considérés pro-Barkhane et traitres.Ils sont repartis dans un village voisin et ont répété l’opération.Ils sont comme des poissons dans l’eau.A moins de faire venir 300 000 hommes et vitrifier certaines régions (par ex la frontière algérienne,jusqu’à Kidal),je ne vois pas de solution militaire définitive.Une recolonisation franche et massive, en somme.

    • Ancien des opex dit :

      Qui a fait le « body count »?

    • v_atekor dit :

      Je suis assez d’accord. Il serait bon de remettre les points sur les i sur l’objectif premier de cette intervention. Si le but est de protéger les institutions existantes pour éviter que le pays ne devienne une base arrière du terrorisme menaçant les autres pays, le problème central reste qu’on ne peut pas prolonger indéfiniment une telle intervention… soit on recolonise pour de bon, soit on laisse tomber. Mais une telle intervention qui s’installe dans la durée sans effet politique sur le pays perd son sens.
      .
      La question est plutôt comment faire. Une occupation militaire permanente avec accompagnement économique, rétablissement des institutions… c’est de la colonisation soft, sans compter que ça va tousser dans les chaumière lorsqu’on va annoncer qu’on accompagne économiquement le Mali et qu’on laisse tomber la moyenne montagne dans les Pyrénées ou les Alpes, pour un résultat pour le moins hasardeux.

      • Auguste dit :

        Quand je parle de colonisation franche et massive,c’est évidemment une image.Mais j’aimerais au moins que le travail de la France soit payé à sa juste valeur et qu’elle ait au moins la priorité sur certains contrats.Ce qui ne semble pas être le cas.J’apprend,par exemple, que le Mali a battu, cette année, son record de production d’or,avec presque 61 Tonnes.J’ai souvenir,qu’après l’Opération Serval,il y a eu cohue de délégations étrangères à Bamako,dont des militaires suisses,très discrets,venus s’enquérir sur les anciens et futurs contrats sur le magot.Je prétend que c’est à la France d’en bénéficier en premier, en tant que libérateur du pays.Je doute que les Suisses seraient intervenus pour défendre leurs pépites.C’est un exemple parmi tant d’autres.On donne son sang,on use le matériel,faut que MBK passe à la caisse.Je ne crois pas que nos dirigeants soient des idiots,mais j’ai l’impression qu’ils pensent à l’intérêt politique plus qu’à l’intérêt financier.C’est une impression,je ne suis pas dans les secrets du pouvoir.

  6. Jyb dit :

    Pas de mystère. Une katiba, c’est 2 ou 3 opérationnels, un 《comissaire politique 》
    et des logisticiens armes munitions com transport…et des hommes.
    On tape dans cette katiba serma ( abus de langage) depuis 2015. Le top 6 est mort ou capturé, les logisticiens idem…et on ne lui laisse pas l’occasion de se réorganiser.
    Difficile de chercher une structure qui n’existe plus.

  7. asinus dit :

    je ne vois pas de solution militaire définitive

    bonjour , la solution ne serait elle pas de lever des bataillons de volontaires parmi les milliers de Maliens se pressant le 5 de chaque mois dans les bureau de Poste en France .Comment ça ils ne sont pas volontaires pour défendre leur pays et quitter la géhenne qui les as si honteusement colonisés ?

    • Robinson dit :

      Belle idée.
      Mais pourquoi des jeunes qui ont réussi à atteindre le paradis retourneraient-ils dans l’enfer de la corruption et du tribalisme ? il leur faudrait au moins de vrais chefs.