Les États-Unis ont effectué un « vol d’observation » en Ukraine pour réaffirmer leur soutien à Kiev face à Moscou

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

18 contributions

  1. chaw dit :

    Pourquoi cet article alarmiste, alors que les « vols Ciel Ouvert » concernent aussi bien les USA que la Russie qui en ont effectué chacun dans le ciel de l’autre. Concernant « le soutien fort des USA à l’Ukraine, » le feuilleton de février 2014 est toujours vivace !

  2. Thaurac dit :

    Alarmiste, pour vous il me semble….

  3. PK dit :

    « Les États-Unis cherchent à avoir de meilleures relations avec la Russie ».
    .
    LOL comme qui dirait…

  4. C73 dit :

    « vol est destinée à réaffirmer l’engagement des États-Unis envers l’Ukraine » et plus loin « vol au-dessus de l’Ukraine »

    On peut parier que les russes dûment avertis se sont soigneusement planqués ; russes en Ukraine, autres que des traîne-savates, s’entend.

    On pourrait appeler ce ‘soutien’ un minimum syndical, tant ce pays a déçu les espoirs mis en lui et n’est plus qu’un trou noir suicidaire à la stabilité compromise. Dans le grand jeu de la lutte pour le contrôle de la mittel-Europa, l’Ukraine n’aura été qu’un pion malheureux .

  5. didixtrax dit :

    Quelle « marque de soutien » en effet !

  6. Gégétto dit :

    Il semblerait que les Etats Unis veuillent sortir de ce traité « Ciel Ouvert ».
    En effet la chambre des représentants a annulé les 220 millions de dollars prévus pour le remplacement de ces deux OC-135B construits en 1961. Cela permet donc à certains membres du parti Républicain et à des hauts gradés du Département de la Défense de remettre en cause ce traité.
    Ainsi la balance capacitaire en matière de ROIM stratégique penchera en faveur des USA grâce à leurs capacités satellitaires supérieures aux capacités Russes.
    Les Russes étant accusé (par les Américains) de moderniser les senseurs de leur TU-214ON afin de leur permettre de dépasser la résolution de 30 cm( imposée par le dit traité) pour les caméras photographiques et tv. DSI N° 137 sept.octobre 2018

    • C73 dit :

      La logique de la chose m’échappe… trop subtile.

      1- quel est le traité dont les USA ne veulent pas sortir ?
      2- Ils font voler un avion de 1961 ( modernisé, je suppose) alors qu’ils disposent de satellites infiniment supérieurs pour cette tâche?
      Ou bien, encore une fois la logique US est difficile à cerner.
      Ou bien, ils se traitent ces pauvres ukrainiens avec une désinvolture pathétique.

      • Pravda dit :

        L’avion est des années 60, l’électronique de bord non.
        Un satellite ne déclenche pas (et donc n’enregistre pas) les traces électroniques émises par les radars et systèmes anti aériens lors de son passage.
        L’intérêt est le même que quand des russes font voler leurs Tu au large de Brest, « nous sommes là, nous avons le droit de le faire… » avec en plus un semblant de soutien pour les ukrainiens.

    • sergeat dit :

      Merci de cette information.

  7. werf dit :

    C’est de la gesticulation. Qu’ils n’oublient pas le délai de 72 heures car, s’ils le font, ils risquent de prendre un missile… ukrainien. Cela ne vous rappelle rien?

    • Nico St-jean dit :

      @ werf

      Belle tentative de désinformation mais c’était un missile russe, lancé par les rebelles soutenus par les russes et formés par .. les russes. Le dossier est clos et RT/Sputnik se taisent la dessus depuis déjà longtemps. Vous devriez suivre le pas 😉

      • werf dit :

        Le dossier n’est pas accessible et pour cause. Les ukrainiens voulaient abattre l’avion de Poutine de retour d’un voyage officiel (cf. son transpondeur). La protection électromagnétique de l’avion a fait dévier le missile. Tous les services savent que c’est la vérité mais ils ont couvert les ukrainiens et « on » a demandé aux enquêteurs de modifier leur rapport dans le sens souhaité. Quant aux missiles en cause, les ukrainiens les produisaient aussi.

        • MD dit :

          Vous croyez vraiment que Poutine aurait choisi en 2014 de survoler le Donbas en guerre au retour d’un voyage officiel ? Une guerre qu’il avait par ailleurs volontairement provoquée?

          Et s’il l’avait fait, pourquoi donc les Ukrainiens auraient-ils choisi de l’abattre avec un missile sol-air, alors qu’ils auraient pu l’intercepter et le détourner tranquillement avec leurs chasseurs , ce qui leur aurait procuré des résultats diplomatiques et politique s autrement bien plus importants ?
          Voir le précédent historique suivant :
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Détournement_de_l%27avion_du_FLN

          S’il ne l’ont pas fait , c’est parce que
          1) Poutine n’a jamais survolé le Donbas:
           »At the same time, there have been reports contradicting Intefax’s report that was the first and the only media source to publish the news, saying that Presidential plane was not flying over Ukraine at the same time. »
          Et la source de ce démenti est RT , s’il vous plait :
          https://www.rt.com/news/173672-malaysia-plane-crash-putin/ : ) !
          2) En supposant que les pilotes de l’avion présidentiel russes aient été assez c..s pour choisi de survoler le Donbas en venant d’Amérique du Sud pour aller vers Moscou ( ce qu’ils n’ont pas fait ) , des chasseurs ukrainiens auraient pu les attendre au-dessus du Donbas s’ils leur en voulaient réellement. Mais cela n’a pas été le cas, pour la bonne raison que , depuis plusieurs jours, ils avaient eu plusieurs avions abattus ou endommagés par des tirs de missiles sol-air dans cette région et qu’ils avaient renoncé à la survoler.
          NB : le tranpondeur de l’avion de poutine le montre au dessus de … la Pologne au moment de la destruction du MH 17.
          À part çà, vous êtes vraiment fatigant de vouloir réchauffer à tout prix ces fake-news.

          • Royal Marine dit :

            A propos de fake news!!!
            Il me semblait que le Dombass s’était révolté contre la prise de pouvoir par des néofascistes ukrainiens et russophobes, après un coup d’état à Kiev, lequel était fomenté par la CIA, contre un gouvernement démocratiquement élu?
            L’un,des premiers actes du nouveau gouvernement étant d’interdire le russe comme langue officielle en Ukraine… D’où la révolte! Et le bombardement des villes du Dombass par l’aviation ukrainienne…
            Quelle serait votre réaction, si sous prétexte de « gilets jaunes » dans votre ville ou village, un raid aérien était déclenché par Macron? Si celui-ci interdisait le français pour obliger la population à parler l’alsacien???
            Ou si Macron avait été élu « démocratiquement » après que son principal concurrent ait été éliminé par un tribunal médiatique secondé par des magistrats « neutres et apolitiques »? Quoique…
            Alors votre « guerre déclenchée par Poutine » est une fake news otanienne, à vrai dire une « fable », que vous gobez tout cru, et sans réfléchir à l’enchaînement de circonstances clairement provoquées, au détriment d’une population à laquelle on a fait miroiter la société d’hyper consommation européenne, sans lui parler des projets américains d’exploitation de gaz de schiste au Dombass… Bon… Pas de chance! A cause de la résistance du Dombass, tout çà a coûté très cher en $ e en vies humaines pour un résultat nul!

    • Lutingrad dit :

      Répéter un mensonge sans trêve n’en fait pas une vérité.

    • Alpha dit :

      @werf
      Ben non, ça ne nous rappelle rien…
      Les faits sont établis depuis belle lurette, faudrait songer à atterrir à un moment donné, la haute atmosphère et le manque d’oxygène fait bouillir votre petit cerveau !… 🙂

    • Lechavenois dit :

      @werf :
      .
      « ….risquent de prendre un missile… ukrainien. Cela ne vous rappelle rien?…. »
      .
      Les américains ne sont jamais allés sur la lune, la Terre est au centre de l’univers, la Terre est plate, le darwinisme n’existe pas…. etc, etc, etc … : cela ne vous rappelle rien ?