Successeur de LOUVOIS, Source Solde va coûter 48 millions d’euros de plus par rapport au devis initial

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

40 contributions

  1. Le Breton dit :

    En attendant, Macron va bien faire un petit geste financier aux militaires comme il a fait pour les CRS afin d’acheter leur sympathie à son égard.

  2. Castel dit :

    A force de « Louvoyer », il était à prévoir que cela allait finir par coûter de l’argent !!
    Mais ce qui compte à mon sens, c’est que « in fine », cela finisse enfin par fonctionner……
    Et après, si le résultat est à peu près satisfaisant, on ne change plus rien !!!!!

    • TINA2009 dit :

      Bsr CASTEL !

      Ma foi , travaillez- vous pour SOPRA -STERIA ?
      Ma foi, avez – vous des actions …. percevez- vous xes primes , avantages et indemnités ????
      Ma foi , ces questions s’imposent , vu votre déclaration …. Et ceux/celles qui auraient le même type de souhait !
      En effet , Mêmes acteurs pour LOUVOIS et SOURCE SOLDE —> Et déjà un dépassement officiellement annoncé ( je vous rassure : je suis devin affrêté spécifique pour SOPRA-STERIA – SS dans le métier- : Il y a déjà une augmentation de 33% d’augmentation sur le Prix initial + l’augmentation présente annoncée présentement…).
      Même acteur — > Même appuis et collaborateurs —> Mêmes finalités, mêmes objectifs !

      • FredericA dit :

        @TINA2009 : Inutile d’être devin pour comprendre les raisons des dépassements car elles sont indiquées dans l’article 🙂 : « cette hausse prend donc en compte : l’augmentation de devis de 21,85 M€ suite à l’allongement des phases de test de la vague 1 (Marine), 2 (Armée de Terre) et 3 (Armée de l’Air et service de santé des armées), ainsi qu’une enveloppe additionnelle hors devis de 26,78 M€ destinée à couvrir les évolutions liées à la réglementation », expliquent les rapporteurs.
        .
        A aucun moment les rapporteurs indiquent que Sopra Steria serait à l’origine d’une surfacturation et/ou un d’un allongement artificiel des travaux.
        .
        D’une manière générale, lorsqu’un client demande l’allongement des phases de tests, ce n’est pas aux prestataires d’en payer le coût. Même chose pour les évolutions de la réglementation. Fermez le ban !

        • Albatros24 dit :

          Quand le prix offert est supérieur à son estimation dans les marchés publics il me semblait que l’offre était infructueuse et donc annulée…

          • FredericA dit :

            @Albatros24 : Ce que vous dites est vrai mais n’a aucun rapport avec la situation présente. Un appel d’offre est « rendu infructueux » lorsque aucune société n’a répondu aux critères demandés (prix, délais…). Dans ce contexte, l’appel d’offre est annulé et doit être relancer intégralement. Dans le cas présent, le contrat est signé et la prestation se déroule depuis plusieurs mois.
            .
            Pour en revenir à l’article, puisque le prestataire n’est pas mis en cause par les rapporteurs, c’est visiblement l’armée qui a demandé des tests complémentaires. Pour ce faire, elle a probablement du faire appel à des clauses prévues dans l’appel d’offres. Je pense typiquement à des Unités d’Oeuvre que l’on peut acheter à l’unité (exemple : 1 UO = 1 jour/homme à un tarif prédéfini). A titre d’exemple, si l’armée décide de rallonger les tests d’un mois, elle achète 20 Unités d’Oeuvre au prestataire (soit 20 jours / homme).
            .
            Dans le cas présent, on ne parle assurément pas de dépassement dû à la société de service. Le cas échéant, les rapporteurs n’auraient pas manqué de parler de pénalités de retard…

        • TINA2009 dit :

          Bsr FREDERICA !

          C’est exactement le contraire : Le prestataire a puisé dans les absences du CDC , puis suggérer implicitement des « options » …. OPTIONS dont nous avons besoin , ARMEES .
          SS est , encore une fois, arrivé à ses fins …. avec l’appui des leurs , au sein des notres ! Ces-derniers ? à nommer , et virer… sans « revenus » versés , quelque soit leurs natures , dénominations, entre autres!
          Pour le reste , je sais que vous savez que ces fournisseurs sont des traîtres à la nation :—> Nationalisations à titre stratégique et « perle de la nation » ( même si ce n’est pas le cas … Histoire de provoquer une réaction des 2 niveaux de direction au sein de SS…. à l’identique que ce qu’il se passe vis à vis des Gilets Jaunes/Syndicats/ partis politiques/ Black Blocs / banlieusards nés ou non en France/Sionistes/Globalistes haineux extrémistes…). Appliquer la même stratégie serait payant , et déroutant pour ces 2 niveaux de directions ….
          – Souhaitons que ce soit le cas avec nos « acheteurs », décideurs (de toutes origines professionnelles confondues).

          Il en est de même pour nombre de matériels . Citons pêle- Mêle : VBMR lourd et très certainement le « futur » Léger, VBCI, frégate FREMM, la rénovation des 2 sc ( modernisation du SENIT 6 avec SMART-S-MK2 et CONSILIUM) des frégates de type CASSARD Surfacturés – à 1,6 fois – D’après une source bien introduite qui a reçu les aveux d’un  » bien placé » au sein de THALES sur CE marché… De quoi remplacer le sonar de coque , et modifier la poupe pour prévoir et installer le container du CAPTAS 2, Par exemple…

  3. Patatra dit :

    Çà c’est de la conduite de projet avec de l’argent public !!!
    Grand bravo !!

    • Bidijou dit :

      Couper la moitié de budget de la défense nationale, c’est le moment.
      Les impôts les plus élevés au monde. La France se gonfle pour faire croire que c’est un puissant pays.

  4. tartempion dit :

    Dire que les français sont à l’euros prés pour finir leurs fins de mois alors que des énarques , des hauts fonctionnaires , des ingénieurs de l’armement etc… ont dépensé des millions d’euros d’argent public pour un résultat nul sans qu’ils soient inquiétés.Je propose la création d’un collectif citoyen qui à la suite d’un dépôt de plainte se porterait partie civile au nom du contribuable exigeant qu’une commission d’enquête parlementaire soit diligentée afin d’identifier les responsabilités des différents intervenants qui devront être poursuivis et condamnés au nom du peuple français à des amendes particulièrement lourdes et à la saisi de leurs biens .

  5. DGrenier dit :

    Zut!! Le tarif d’un « hélico » comme le « Caracal » qui nous fait tant défaut…

  6. batgames dit :

    du moment que çà marche on s’en fout …Macron et sa clique n’est pas à 48 millions près c’est pas son fric

  7. jacques dit :

    je ne comprend pas ,dans le commerce un devis qui et accepté par l’autre partie et signé aussi par lui et ferme,si il a sous estimé sons travail a effectué cela et son probleme

  8. Jm dit :

    48 millions, il y a de quoi refaire 50 fois la moquette de l’Elysée.(montant des travaux en cours : 950 000 €).
    Le rouge ne plaisait pas, on passe au gris dégradé.
    Rouge et gilet jaune, je trouvais ça raccord, un peu corrida.
    Gris dégradé et gilet jaune, quelle faute de goût !!!

    • Hermes dit :

      Le rouge aurait permis de cacher le sang…

    • TINA2009 dit :

      Bsr JM !

      Oui pour la moquette de L’ELYSEE .
      Pour ma part , j’avais pensé , tout à l’heure , à ceci , avec 48 millions d’Euros, au choix :
      – des Véhicules pour les Pompiers Avec une lance pour les incendies —> Pratique en ce moment , Non ?
      – Augmenter le stock de munitions pour les HK
      – Mettre en place le site internet , de proposition des vêtements et chaussures retenues dans le cadre d’un très rapide et simple appel d’offres , pour que chacun puisse – essayer dans un commerce le + proche de chez lui, puis commander – disposer de chaussures confortables et le plus adapté possible à la forme de ces pieds ( et non l’inverse comme c’est le cas depuis de nombreuses décennies … en incohérence complète avec le souhait de disposer de combattants « Dynamiques »! ). Idem pour les chaussettes, tenues sportives – attendues!!!- .

  9. werf dit :

    Je rappelle qu’il y avait 1200 systèmes de gestion informatisés non compatibles entre eux et donc non reliés en réseaux. Il faut espérer que cette architecture est maintenant « solide » et « testée ». La DGA, avec ses grands projets informatiques de MCO et d’armées du futur, devrait en tirer les conséquences. Le diable est dans les détails en informatique plus que dans tout autre domaine…

  10. Jean dit :

    Rappelons que Sopra Steria était maître d’œuvre sur Louvois. Rappelons également les conflits d’intérêt manifeste qui sont à la racine des relations entre l’Etat et cette entreprise, comme autrefois entre CapGemini et les réseaux de pouvoir socialistes. On pense en particulier à la fille d’un certain contrôleur général en charge de superviser le marché ou au beau-fils d’un ex-ministre de la Défense. La gestion de ces contrats est catastrophique. Il est proprement hallucinant qu’aucune commission parlementaire n’ait été montée pour faire la lumière sur la chaîne de responsabilités qui a conduit à Louvois, préalable à la mise en place d’une échelle de sanctions. Notons que Jean-Paul Bodin est toujours en place. L’incurie qui a présidé au déploiement de ces ERP est le signe du degré de corruption fatal de nos élites politiques, droite et gauche confondues.

    • Adjudant tifrice dit :

      Bonjour, droite, gauche, et décideurs militaires. Les intouchables, cela fait longtemps que nos chefs ont une certaine consanguinité avec les industriels, mais à présent, ils ne se cachent même plus. De plus certains demontrent régulièrement leur servilité lorsqu’ils font acheter du matériel hors de prix, et apres ils occupent de postes fictifs dans les entreprises qui ont eu de juteux contrats. Il faut être cohérent, soit la DGA est efficace, et assure correctement le lien entre les besoins militaires et la maîtrise d’oeuvre, soit on s’expose à de la CORRUPTION comme actuellement. Les anciens militaires ne devraient pas avoir accès à des emplois qui favorisent les conflits d’intérêt. Mais la tentation de se gaver comme nos politiques à fait place aux valeurs de droiture. Navré pour le pseudo, mais je suis d’active, et je suis réellement contact de personnes corrompues. D’ailleurs, tout comme ma cellule THEMIS pour le harcèlement, nous devrions avoir un organe pour dénoncer ces pratiques…

  11. Raymond75 dit :

    L’informatique a besoin de règles simples et bien définies, même nombreuses, avec des interactions claires entre ces différentes règles. Les difficultés de ces logiciels de paie (toutes les entreprises, même les plus complexes, ont informatisé depuis longtemps leurs services de paie) montrent qu’il y a une multitude de cas particuliers à gérer en fonction des corps, des grades, des qualifications, des affectations, des OPEX, des décorations, des contraintes et malheureusement des blessures. Beaucoup de ces règles ne concernent probablement qu’un petit nombre de soldats, qui étaient bien gérés dans leur régiment, mais deviennent des inconnus à un niveau national.

  12. Lucy dit :

    A noter que sopra-steria était en charge pour louvois et l’edt maintent égallement pour source solde. Cette socièté n’aurais même pas dû pouvoir se présenter une seconde fois. Tant que ‘le meilleur marché sur papier’ remportera les contrats de tels problèmes seront commun.
    Au minimim il faudrait des contrats à prix fixe.

  13. FredericA dit :

    @Laurent LAGNEAU :  » Soit 48,63 millions d’euros (et l’équivalent de deux hélicoptères Caracal). »
    .
    J’ai beau chercher, j’avoue ne pas saisir la pertinence de cette comparaison 🙁 …

  14. Jack Shit dit :

    Pour 0€, on aurait pu simplifier la paie des militaires avant même de commencer à coder ces logiciels.

    C’était pourtant simple :
    – un grade (Combien de chevrons/barettes sur sa poitrine?) = une base salariale
    – une fonction (Qu’est-ce qu’il fait ?) = une prime
    – une affectation (Où le fait-il ?) = une autre prime

    On rajoutait une demi-douzaine d’autres primes (pour le logement et la bouffe) afin de gérer les autres cas et c’était plier.

    • Daniel 1945 dit :

      Bravo aux Fourriers et Secrétaires Militaires qui dans la Royale des années 60 assuraient la solde et la gestion des personnels, y avait il a cette époque moins de primes, moins de cas particuliers ?

      • Jack Shit dit :

        Un humain est toujours plus flexible qu’un ordinateur.

        Maintenant, ce n’est pas la question. La question est : « Quel est l’intérêt d’avoir des centaines de primes ? ». Y’a un moment, il faut arrêter les conneries : cela ne sert strictement à rien. Cette complexité n’apporte rien.

        • Adjudant tifrice dit :

          Vous auriez 100% raison si le but de la manoeuvre était d’être efficient.
          Mais le but non avoué n’est il pas de faire la réforme après, pour pouvoir signer un avenant à prix d’or ? Tout cela sera signé par un haut « irresponsable » (puisqu’il ne sera jamais poursuivi en cas de défaut ) autour d’une bonne table.

  15. LeGaulois dit :

    La saga continue…

  16. Pfff dit :

    Je ne comprends pas trop. C’est Steria qui a « conçu » Louvois avec une maitrise d’ouvrage militaire aux abonnés absents. Pour avoir travaillé avec eux, je sais aussi que la seule chose qui interesse leurs managers ce sont les dépassements qui vont rapporter a l’entreprise… Reprendre Steria pour Source Solde et s’apercevoir qu’il y a des dépassements , mais c’est a se taper la tête contre les murs !

    • FredericA dit :

      ….. @Pfff : « C’est Steria qui a « conçu » Louvois »
      .
      Et non 🙁 ! Louvois a été développé en 2004 par le Ministère de la Défense. Steria est intervenue en 2008 (QUATRE ANS PLUS TARD donc) pour aider le MinDef a corriger les nombreux bugs. En clair, Steria n’a JAMAIS participé au développement du calculateur de paie qui est l’origine de tous les problèmes de Louvois.
      .
      Tout est là : https://fr.wikipedia.org/wiki/Logiciel_unique_%C3%A0_vocation_interarm%C3%A9es_de_la_solde
      http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-steria-precise-sa-mission-sur-le-systeme-louvois-55804.html
      .
      Cette article explique bien la confusion entre l’action de Steria et les problèmes, bien antérieur, de Louvois (extrait) :
      .
      « … les députés ont souligné que STERIA ne devait pas être le bouc-émissaire de ce fiasco, dans la mesure où ils ont plutôt identifié un grave problème de pilotage du projet ab initio. Ces problèmes semblent imputables à une « dilution des responsabilités » au sein de la chaîne décisionnaire, à une certaine « précipitation » dans la mise en œuvre du produit (il était question de réduire drastiquement les coûts de gestion des soldes dans le cadre de la RGPP), et à des tests peu rigoureux – qui ont donc pu conduire à mettre en production des fonctionnalités défaillantes.

      Lassé d’être cité dans la presse et présenté à mots couverts comme responsable de ce gâchis, l’intégrateur STERIA a précisé qu’il n’était pas à l’origine du développement du calculateur de soldes original qu’il lui incombait d’adapter, qu’il n’est intervenu que deux ans après la mise en production du logiciel Louvois, et qu’il avait justement pour mission « d’aider à mettre fin aux dysfonctionnements de cette solution développée par un tiers ».
      .
      L’article complet est ici : http://www.staub-associes.com/lechec-de-la-solution-louvois-chronique-dune-mort-annoncee/
      .
      Le rapport de la commission parlementaire évoqué dans l’article se trouve là : http://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/cr-cdef/12-13/c1213076.pdf
      .
      ….. « Reprendre Steria pour Source Solde et s’apercevoir qu’il y a des dépassements , mais c’est a se taper la tête contre les murs ! »
      .
      Caramba ! Encore raté 🙁 🙁 !!! Source Solde est basé sur le logiciel HR Access qui est une filiale du Groupe SOPRA depuis 2013. En clair, Steria n’a JAMAIS participé au développement de HR Access… progiciel utilisé par la moitié des sociétés du CAC 40… et base de Source Solde.
      .
      Tout est là : https://fr.wikipedia.org/wiki/HR_Access
      .
      Bonne lecture !

      • Jm dit :

        Ben, ça devait être encore les derniers de la classe, au fond sur un banc à côté du radiateur.

      • pfff dit :

        Oula c’est du lourd la !, oui probleme de pilotage c’est un probleme de maitrise d’ouvrage qui était de la responsabilité des militaires. (wiki doit bien expliquer la difference entre maitrise d’ouvrage et maitrise d’oeuvre).
        Steria était bien chargé de maitrise d’oeuvre de Louvois, que cela vous plaise ou pas. Pas un mot sur la mentalité des managers bien sur ? mince wiki n’en parle pas et puis vous devez peut etre vous (ou les) reconnaitre ?
        Allez je prends les paris , on finira bien a 60 millions de depassement. Pour ce qui est de ce genre de chose malheureusement le domaine militaire n’apprend guère de ses erreurs.

  17. vachefolle dit :

    Errare humanum est, perseverare diabolicum
    SOPRA -STERIA sur LOUVOIS
    SOPRA -STERIA sur SOURCE SOLDE

  18. Jm dit :

    A consulter
    https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/le-tchad-re%C3%A7oit-50-millions-deuros-de-la-part-de-la-france/ar-BBQEDTj?li=BBoJIji&ocid=mailsignout
    Ilvous manque 48 millions, regardez où ils partent.
    Au fait, vous avez la même somme qui a été donnée aux services de l’immigration pour « mieux » accueillir les migrants.
    Fermez le ban

  19. Pascal Fonteneau dit :

    En 1998, j’ai développé seul (ou presque) le module solde de la BSPP. Ce logiciel fonctionne toujours et reste facilement maintenable par d’autres que moi (20 ans de recul le confirme). La législation de la BSPP est globalement la même que celle des autres militaires. D’ailleurs un officier venant de la verte n’a jamais été incorrectement payé. Certes la multiplicité des systèmes RH alimentant Source Solde pose des difficultés d’interconnexions, mais qui ne me semblent pas insurmontables. En tant que citoyen, je suis effaré et même écœuré par de tels coûts. Par contre en tant qu’informaticien , j’ai la certitude que de nombreuses décisions fondamentales ont été prises par de sacrés TOURISTES…..