L’Allemagne veut un « conseil de sécurité européen » prenant des décisions sans appliquer la règle de l’unanimité

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

35 contributions

  1. Drogo dit :

    Le jour approche où nous aurons « partagé » notre siège de membre permanent du conseil de sécurité, fragilisé la crédibilité du feu nucléaire en associant l’UE au processus de décision et fini de brader l’autonomie de nos industries d’armement.
    Ce jour-là notre soumission face aux USA sera totale et notre défaite face à l’Allemagne consommée.

    • Hermes dit :

      Pour le siège, l’Allemagne a pratiquement le sien…
      .
      Pour le feu nucléaire, il est plus probable qu’il soit officialisé que la France protègera également les intérêts Européens avec son arsenal… Pour ce qui est de la décision Européenne du feu nucléaire, ca… A mon avis ça ne se verra pas avant que l’Union de vienne Fédération…
      .
      Je suis pas sûr que vous saisissiez les messages et puissance…

      • dolgan dit :

        l’Allemagne proche d’avoir un siège permanent au conseil de sécurité? lol
        .
        Le conseil permanent de sécurité réuni ceux qui par leur puissance militaire et géopolitique risquent (ou risquaient) un jour d’entrainer le monde dans une nouvelle guerre mondiale. Ils se réunissent pour empêcher que des décisions dangereuses soient prises. L’Allemagne n’est donc pas concernée en 2018: son influence mondiale (diplo et militaire ) est faible en 2018.
        .
        Le conseil permanent ne va pas bouger dans les années avenir (sauf si la GB sombre à vive allure post brexit, mais c’est peu probable.Ce sera un processus assez lent) . Les anglais sont les sortant potentiels, les sortir créerait un déséquilibre qu’aucun entrant ne pourrait compenser.

    • dolgan dit :

      Quel doux rêve pour vous.
      .
      Attention au réveil , le retour à la réalité risque de vous faire un choc.

    • sentinelle dit :

      bravo tout est dit c’est dans l’agenda mis en oeuvre par les pouvoir en France

  2. chasseur alpin dit :

    100 % d’accord avec le général de Villiers !
    Une armée « européenne » commandée et gérée par des bureaucrates de Bruxelles se fera le jour où les poules auront des dents.
    Il n’y a qu’à voir la « brigade » bidon franco allemande … Ruineuse et totalement inutile puisque tant que les règles d’engagement des 2 pays qui la composent seront différentes (et ce n’est pas prêt de changer), il sera strictement impossible de la l’employer pour quelque mission que ce soit !!!
    Est-ce là ce que voudraient généraliser les tenants d’une (pseudo) « défense européenne » ? Autant supprimer carrément toutes les armées européennes, ça reviendra moins cher au contribuable pour une efficacité quasiment identique …

    • Vince dit :

       » il sera strictement impossible de l’employer pour quelque mission que ce soit »
      .
      Elle est déjà partie en mission à de nombreuses reprises (Kosovo – Mali), mais chaque unité de son côté. Les unités de combat de la BFA de sont pas mixtes, elles sont simplements juxtaposées.
      .
      Je suis d’accord qu’il s’agit d’un truc symbolique et politique qui ne sert à rien, mais ça n’est pas bien méchant non plus.

  3. werf dit :

    Heureusement que toutes ces initiatives « ubuesques » se heurteront aux garanties juridiques des Traités en vigueur. Je connais personne en Europe qui prendra le risque politique de modifier ces traités dans le contexte actuel. La règle de l’unanimité s’appliquera donc, y compris pour un conseil européen de défense informel, sous peine de voir ses décisions annulées par la Cour de justice européenne… Je ne parle même pas de la cour allemande qui veille sur le respect de la constitution de la RFA…

    • dolgan dit :

      Bof, c’est hors compétences UE la Défense. Donc les états peuvent faire ce qu’ils veulent, la cour de justice européenne ou les traités existant ne seraient pas concernés.
      .
      En l’occurrence, il est certain que l’allemagne (et tous les autres états de l’UE) refuserait de participer à un conseil de sécurité européen pouvant lui imposer une décision dans ce domaine. Impossible de prendre la déclaration de Mme Merkel au sérieux.

  4. ced dit :

    Merkel a tout faux et de Villiers a tout bon. Sans une politique étrangère commune, ce qui n’est pas pour demain, comment imaginer une armée commune, qui pourrait être engagée sans unanimité ?? Un seul exemple : La France engagé en Irak avec des effectifs français contre l’avis du gouvernement français ?

    • NRJ dit :

      C’est justement pour contrer ce problème Merkel propose un vote sans unanimité. L’objectif d’une armée européenne c’est d’avoir une armée aussi importante que les USA pouvant faire de l’UE une puissance globale et non pas un rassemblement de puissances régionales comme l’Allemagne et globale à (très) petite échelle comme la France.

      Il est pour l’heure impossible de créer aujourd’hui cette armée européenne. Mais cela ne nous empêche pas de progresser dans cet objectif a (très) long terme. Et le fait de faire un vote est un pas dans la grande direction. Si on le faisait à l’unanimité, on aurait toujours un petit pays d’UE de l’est dont le gouvernement se ferait corrompre, soit par les USA ou la Russie et qui empêcherait toute intervention. C’est le probleme d’avoir 27 pays dans l’UE. Mais à l’unanimité, cela permet, à défaut d’une fusion des armées, à l’Europe d’avoir une vraie force de frappe.

      • Posteur dit :

        Oui,oui oui « très petite » vous aussi vous êtes très petits,votre cerveau également,il est très infime d’ailleurs.

  5. Sam dit :

    Le Diktat commence à se dévoiler. Les égéries de la défense européenne qui priaient pour une Allemagne forte pleureront dans dix ans…

  6. JF dit :

    L’idée de ces gens là est de vouloir faire perdre le dernière secteur stratégique des pays souverains. Rien n’est anodin. Ils ne veulent surtout pas qu’un pays majeur comme l’italie ou la france redevienne indépendant. Le pouvoir économique est à Francfort et Londres (pour combien de temps?), le législatif est à Bruxelles, ainsi que l’exécutif. Les ficelles sont tirés de berlin, de londres et de washington. Lorsque le pouvoir militaire français,qui est déjà en sursis depuis 2007, sera dilué dans cette « armée européenne », alors il sera dorénavant et définitivement impossible de quitter ce machin qu’est l’union européenne. Cela sonnera le glas, à notre patrie en perdition et à notre histoire. J’aimerai croire à un être supérieur pour lui adresser des prières.

    • Guillaume dit :

      Sortir?
      On ne quitte pas ce que l on est.
      J ai 34 an. J ai grandis dans l union europeene, je me sent aussi francais (ma region) que europeen (mon pays).
      On ne reviendra pas en arriere et les pressions internationales feront que quoi qu il arrive, l union se fera inexorablement.

      • JF dit :

        Avec des gens comme vous, la france n’aura jamais véçu 16 siècles d’histoire. La trahison existe et vous en êtes le fruit.

        • dolgan dit :

          d’histoire européenne bien plus que française.
          .
          Je vous écris d’une terre bien française qui fut espagnole et « néerlandaise » au cours de ces 16 siècles d’histoire.
          .
          L’histoire de notre territoire a commencé il y a bien plus de 16 siècles. Et que ce soit avant ou pendant ces 16 siècles, nous fumes européens plus que nationaux.
          .
          Moi, en bon gaulois, je suis un européen convaincu. C’est vous le traitre à nos glorieux ancêtre. 😉

          • Posteur dit :

            *d’histoire européenne bien plus que française.
            .
            Il n’existe aucun pays appelez Europe,donc non c’est bien la France qui a écrite son histoire,sinon on peut dire que l’histoire Chinoise c’est l’histoire de l’Asie,mais ça parait un peu con non ?
            .
            * Je vous écris d’une terre bien française qui fut espagnole et « néerlandaise » au cours de ces 16 siècles d’histoire.*
            .
            Ha la Belgique,je comprends mieux ? Encore un troll belge attardé ?
            .
            *L’histoire de notre territoire a commencé il y a bien plus de 16 siècles. Et que ce soit avant ou pendant ces 16 siècles, nous fumes européens plus que nationaux.*
            .
            Ha c’est bien pour vous,on a toujours dis que la Belgique n’a jamais été un pays mais toujours un département ou région française,vous le validez,ça fera taire les belges du site.
            .
            *Moi, en bon gaulois, je suis un européen convaincu. C’est vous le traitre à nos glorieux ancêtre. *
            .
            Je ne suis pas Belge donc ça ne me concerne pas mais les votre d’ancêtres vous aurez surement fait passer à la guillotine pour ces mots,le petit traître même si votre pays on peut dire n’existe pas officiellement car état artificiel,sacrée belge toujours bon à raconter des conneries pas vrai ?
            L’espace commentaire du site devient vraiment une poubelle avec des gens comme vous et aucune modération.

      • sentinelle dit :

        croyance mondialiste mis au service de l’Europe cette idée n’est partagée par personne en europe sauf par les allemands qui veulent imposer par l’Europe ce qu’ils n’ont pu réaliser par les armes , arrêter de promouvoir une europe socialiste et mondialiste 500mmillions de zombies rivés à leur téléphone une armée d’esclaves dans un chaos total.
        Mon coeur a saigné quand j’ai vu ce 11 novembre ou nos alliés de 14 étaient rejetés et se pavanaient Merkel et le turc génocidaire

      • Posteur dit :

        Ho c’est mignon un bêta européiste.
        .
        * On ne quitte pas ce que l on est;µ
        .
        Ha bon ? Pourtant les multiples pays européens exister avant l’Ue,encore un qui réinvente l’histoire ? Ou c’est un attardé européiste qui à perdus ses neurones en cours de route ?
        .
        * J ai grandis dans l union europeene, je me sent aussi francais (ma region) que europeen (mon pays).*
        .
        La France est un pays pas une région le provocateur attardé,maintenant tu l’a fermes car il n’existe aucun pays appelez Europe qui est un continent sur lequel sont de multiples pays qui ne sont pas dans l’Ue,c’est clair ?

    • sentinelle dit :

      bravo

  7. CPJ94 dit :

    Ce Conseil avec fonctionnement à majorité qualifiée est un bonne idée a priori, mais comment peut-il agir efficacement sans état-major ou centre de commandement interarmes ?
    Sachant qu’en plus existent déjà quantité d’organismes (EuroNavfor, Eurocorps, RRC NATO et commandements américains …etc…)
    Par contre « souveraineté française, interétatique » … je ne vois pas et cela me semble tout à fait contradictoire et utopique considérant la mentalité de nos proches voisins qui ne sont pas du tout Ier Empire … 🙂

  8. goetzvonberlichingen dit :

    Vaste fumisterie comment travailler avec des soldats allemands syndiqués et une armée de playmobiles ?
    A 17h00 les allemands quitteront les missions ramassés en bus civil, pendant que nous serons les seuls à la remplir?
    Un peu de sérieux la seule armée qui bien qu’elle souffre qui puisse faire du travail OPS est l’armée britannique….et son futur BREXIT…..

  9. Arno dit :

    « Plus d’efforts européens en matière de défense, c’est bien, mais cela ne doit jamais saper la force du lien transatlantique. »
    Merci M.Stoltenberg d’illustrer si fidèlement le paradigme géopolitique européen, on veut bien que vous dépensiez plus petits européens, seulement si vous achetez du matos OTAN(US)/Compliant et que payiez votre dîme à l’organisation.
    En d’autres temps des commentateurs à peine chevronnés auraient crié à l’ingérence, aujourd’hui ca passe simplement.
    Merkel est cohérente avec sa proposition de conseil de sécurité, on verra quand elle partira ce qu’il en restera.

  10. Clavier dit :

    Une majorité de petits pays qui vont pouvoir dicter leur vision du monde ….Génial
    Mais ce genre de proposition disparaîtra avec la chancelière, Gott grüss….

  11. petitjean dit :

    Défense européenne : utopie et réalité
    http://www.bvoltaire.fr/defense-europeenne-utopie-et-realite/
    bon, cela étant réaffirmé, il me semble que ça bouge un peu dans les têtes. Timidement, très timidement mais…il se passe quelque chose, un frémissement. Merkel, qui a les coudées plus franches depuis qu’elle a annoncé son départ, semble prendre une bonne direction
    Tout va dépendre de son succésseur
    Donc, un « conseil de sécurité européen » prenant des décisions sans appliquer la règle de l’unanimité, j’approuve !
    L’Otan, c’est à dire les USA, fera tout pour maintenir l’Europe enchainée.
    « l’OTAN est la première organisation POLITIQUE en Europe et elle est gouvernée par un logiciel américain. Ce n’est pas demain la veille que Washington va y renoncer »

  12. tartempion dit :

    Macron imagine qu’il s’affranchira de son étiquette de président très impopulaire avec son idée de création d’une armée européenne . Son nom ne passera pas pour autant à la postérité à l’instar des grands hommes qui ont forgé l’histoire de la France . Je ne vois aucune chance pour que l’un de nos porte avions porte un jour le nom d’Emmanuel Macron .

  13. Bricoleur dit :

    M. Lagneau, vous posez la question: « Ou bien avait-il en tête l’idée d’une « armée européenne » commune aux membres de l’UE, c’est à dire « fédérale », comme cela est régulièrement proposé par ceux qui n’ont qu’une vague idée des réalités militaires? ». Je suis de ceux qui sont partisans de cette proposition, et j’ai une bonne connaissance des réalités militaires. Mais il est évident qu’une armée fédérale ne peut être, bien sûr, que l’armée d’un état fédéral. Sinon, une « armée fédérale » d’une Europe telle que nos jours est une impossibilité technique qui ne veut absolument rien dire. En conséquence, si l’on veut aller vers une armée européenne, il faut d’abord pouvoir créer une fédération des états européens avec un gouvernement européen qui décide de l’action militaire comme aux Etats-Unis ou …en Allemagne. Vaste programme … Mais, cela fait 70 ans que l’on ne se fait plus la guerre entre nous: tous les espoirs sont permis. Il a fallu plus d’un siècle (1783 -1896) et quelques guerres dont la funeste Guerre de Sécession pour réunir les Etats-Unis!

  14. Pourquoi se battre dit :

    Avec un pays traversé par de nombreux désaccords et des « institutions » qui donnent très peu envie de les défendre, nous ne sommes pas prêt à une armée européenne, même si celle-ci comblerai les rêves de puissance des Français. La classe politique en se plaçant à la remorque des « idées » américaines et en censurant la presse par de nombreux moyens rendant inaudible la contradiction en porte l’entiere responsabilité. Il n’y a pas de pensée française. Difficile avec des institutions défendant la dislocation de la nation de vouloir renforcer l’armée en l’alliant avec des pays où l’expression est plus libre (Autriche, Pays-Bas, Pologne, Italie). Le décalage est trop grand. Quant aux Anglais, ils sont qu’on le veuille ou non sous la coupe d’un australien pro américain et les Allemands sont tellement divisés que l’on ne sais pas ce qui sortira du chapeau après Merkel. Le projet de La Défense européenne n’a pas d’ennemis désigné. La Russie ne fait pas figure d’epouvantaille. Ce qui nous préoccupe sur le plan securitaire ceux sont les règles migratoires, qui elles sont là pour nous détruire. Ce n’est pas pour le moment du ressort de l’armée. Et vu le fonctionnement de l’UE et l’ONU, on sait que sur ces sujets on ne peut avoir confiance en aucune des deux. Le noyautage par les tenant de la destruction des nations et des peuples est trop fort. Leur but est la libanisation de notre territoire.

  15. NRJ dit :

    C’est intéressant. On comprend maintenant pourquoi l’Allemagne est largement devant la France sur la politique économique. Pendant que Macron fait des discours absurdes sur une armée européenne (et se fait rabrouer par Trump) dans la com la plus pure pour les français moutons, Merkel donne des pistes pour faire avancer le dossier avec des idées concrètes.

    L’idée d’une armée européenne n’est pas nouvelle et une telle armée serait un outil inimaginable de puissance. Notre budget commun est supérieur à la Chine et se rapprocherait même de celui des USA.

    Evidemment, fusionner toutes les armées européennes est voué à l’échec. Les pays ne sont pas près à remettre en cause leur souveraineté (la France en tête), les entreprises et les industries européennes se tireraient dans le dos. On voit d’ailleurs la difficulté à faire le Scaf alors même que la France et l’Allemagne sont au pieds du mur, et qu’en cas d’échec de la coopération, on perdrait notre aéronautique de défense aux dépends des américains. C’est même la raison pour laquelle Dassault et Airbus se sont mis d’accord et que Dassault pousse même Airbus pour le système de système au dépend de Thales dont Dassault a pourtant des parts.

    En revanche, avoir une force de réaction composée d’une juxtaposition des unités , d’une mise en commun de certains matériels (comme les C-130 franco-allemands), et de prêts de matériel pour compenser les manques de la force européenne d’intervention (comme des A-400M, car les pays européens manquent globalement d’avions stratégiques) de tous les pays européens, cela permettrait d’avoir une force déjà puissante. Évidemment la grande question est celle de la décision de l’intervention. Si on faisait à l’unanimité comme pour l’UE, on se débrouillerait toujours pour avoir un pays dont le gouvernement corrompu empêcherait l’intervention. En revanche si on vote l’intervention, on pourrait avoir une solution pour faciliter les interventions d’une éventuelle force européenne d’intervention (on va pas l’appeler armée européenne quand même).
    Cette idée de Merkel ne va certainement pas toute seule créer une force conjointe, car il y aurait la question du financement (par pays ou européen), des conditions d’utilisation, etc…. Mais ce serait quand même une étape. C’est en tout cas moins absurde que l’appel à l’armée européenne de Macron.

    • Posteur dit :

      Ha tiens NRJ toujours prêt à raconter ses conneries,alors voyons voir quelle autre bêtise tel un macron va t-il nous sortir ?
      .
      *On comprend maintenant pourquoi l’Allemagne est largement devant la France sur la politique économique. *

      Je vois pas le rapport avec l’article mais bon toujours prêt à ramener la fameuse économie allemande qui repose sur des bouts d’acier avec 4 pneus.
      .
      *L’idée d’une armée européenne n’est pas nouvelle et une telle armée serait un outil inimaginable de puissance. Notre budget commun est supérieur à la Chine et se rapprocherait même de celui des USA.*

      Ca c’est de la pure supposition mais j’en demande trop au clown NRJ ?
      Tu es au courant que d’ici là la Chine serait une « Super Chine » et aura déjà racheter ta maison et t’aurait transformer en esclave économique d’ici que ça se fasse le clown ?
      Tu es au courant que les budgets ça ne s’additionne pas et que tu n’est pas à l’école primaire Jean NRJ ?
      .
      *Les pays ne sont pas près à remettre en cause leur souveraineté (la France en tête)*
      .

      Ben voyons toujours à cracher sur la France le collabo ? Même si des politiciens français en étaient à l’initiative contrairement aux allemands ? Allez ferme là.
      .
      *n voit d’ailleurs la difficulté à faire le Scaf alors même que la France et l’Allemagne sont au pieds du mur, et qu’en cas d’échec de la coopération, on perdrait notre aéronautique de défense aux dépends des américains.*
      .
      BLABLABLABLABLA SI PAS SCAF UE MORTE,INDUSTRIE ARONAUTIQUE MORTE BLABLABLABLA..
      C’est bon on a compris le clown,l’état allemand ta dépêcher à raconter de plus en plus de conneries,on sait on sait,maintenant tais toi.
      .
      *C’est même la raison pour laquelle Dassault et Airbus se sont mis d’accord et que Dassault pousse même Airbus pour le système de système au dépend de Thales dont Dassault a pourtant des parts.
      .
      Encore un ramassis de connerie et de sophisme pas étonnant,Dassault s’en fou complétement de Airbus et je te rappel qu’ils peuvent aisément vivre sans leurs sections militaire,enfin bref Dassault ne le fait que sur demande de l’état français et c’est tout,faut bien laisser quelque chose à Airbus même si ils viennent quand même chialer après..
      De plus Airbus (sa section spatiale) est plus à même de faire le projet des satellites que Thales c’est juste une question de logique,par contre toi tu es en première ligne pour chialer quand Thales se ramène et veut le système de combat le clown.
      .
      * C’est en tout cas moins absurde que l’appel à l’armée européenne de Macron.*
      Oui bien sur c’est pas comme si plus haut on te voit vanter une éventuelle armée européenne de Macron ou même sur d’autres articles.
      Au moins on peut être d’accord que cet idée est complétement bête et stupide,même avec les 6 pays initiaux ce projet n’aurait pas vus le jour car il y aurait encore des conflits pour savoir ou vont être envoyé les chairs à canons ou si ils vont rester prendre le chocolat chaud à la maison.
      .
      Bref arrête de poster,il y en n’a marre de voir tes commentaires provocants.

  16. Lassithi dit :

    Vivement le Frexit.
    La fuite en avant est la démonstration de la fin d’un cycle. Macron et Merkel l’illustrent parfaitement.
    L’heure du réveil a sonné.

  17. dolgan dit :

    «  »« J’ai proposé la constitution d’un conseil de sécurité européen avec une présidence tournante au sein de laquelle des décisions importantes pourront être plus rapidement prises », a en effet déclaré la chancelière allemande » »
    .
    Euh, ça exigerait:
    .
    1) que l’Allemagne (et les autres états) acceptent de renoncer à leur compétence « Défense » au profit de ce conseil de sécurité. C’est totalement impensable. Les Allemands seraient les premiers opposants à un tel système.
    .
    2) ça nécessiterait que chaque pays soit en capacité d’envoyer à ce dit conseil de sécurité quelqu’un disposant du droit de prendre des décisions en matière de Défense au nom de son Pays. Les Allemands par exemple ne pourraient pas le faire.
    .
    C’est une proposition lunaire de la part de Merkel. Ses propos ont été déformés? Elle était ivre? Elle poursuit un objectif politique précis via cette déclaration inepte?

  18. Albatros24 dit :

    Il n’y aura de « défense européenne » que le jour où il y aura un Etat fédéral…

    • Posteur dit :

      Ca a du vous demandez un sacrée effort de réflexion pour en parvenir à cet conclusion,c’est pas comme si on le répéter constamment qu’une armée européenne ne servirait à rien et ne peut pas voir le jour sans l’état approprié avec mais bon.. les européistes découvrent l’eau chaude.