MBDA prépare une version navale de son Missile Moyenne Portée

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

24 contributions

  1. MP3 dit :

    Combien ça coûte un MMP? 200000€? Plus?

    • wagdoox dit :

      200 millions pour 150 postes de tire et 150 missiles.
      soit 300 000 euros pour le poste de tire et le missile, en prenant un ratio 1/3 (missile/poste de tir).
      le missile on est à 100 000 euros. Sachant que le missile est encore très neuf, le prix devrait diminuer.

    • Ivanov dit :

      Un million ,deux million ….. bref soyon serieu

  2. Auguste dit :

    Les forces spéciales vont en recevoir au Mali.Attention à vos barbes,mécréants:

    • zak dit :

      Dépenser 200K€ pour tuer un type en tong portant une klalach sur une mobylette, ben le ratio n’est pas bon!

      • Schwarzwald dit :

        excellent 🙂

      • caribert dit :

        fzut voir!! tu préfères payer l’enterrement d’un soldat Français tué parceqeu’il avait pas le matos, ou payer le matos qui lui permettra de faire sa mission avec une marge de sécurité? pour moi je me fou du prix du moment que nos soldats ont le matos

        • John dit :

          Sur ce point, je suis d’accord avec vous…
          Mais si vous prenez l’Afghanistan, dans bien des cas, les militaires américains (marines ou army) utilisaient des Javelin car ils n’avaient pas de mitrailleuses suffisamment lourdes pour répondre à l’ennemi en relative sécurité…
          Avec du 5.56 (mêmes pour les mitrailleuses en début de guerre) face au 7.62, et ce durant très longtemps, les militaires utilisaient ces missiles guidés dont le prix semble être de USD 78’000$ l’unité…

        • FredericA dit :

          Bien dit 🙂 !
          .
          Il faut vraiment arrêter avec les caricatures des « gars en tong qui se déplace en mobylette ». Outre, le combat de rue, l’ennemi se présente également sous la forme d’IED sous diverses formes (véhicule, mobilier urbain, drone…) ou d’un sniper ultra-mobile équipé d’une arme de précision.
          .
          De même, parmi les djihadistes, il y a aussi des anciens soldats des armées régulières qui savent parfaitement manier les missiles anti-char ou anti-aérien.

  3. jyb dit :

    retex des zaydites au yémen ?

  4. wagdoox dit :

    voilà qui pourrait etre l’armement parfait pour les patrouilleurs.

    • Nico St-jean dit :

      @ wagdoox

      Absolument. Les américains ont acheté le concept depuis 10 ans avec les Hellfire/Griffin. Par contre une version allongé du MMP serait mieux adapté avec, du 8-12 km par exemple, comme le font les américains pour se donner de la marge contre une marine mieux équipé que les pirates somaliens (la marine iranienne ou nord-coréenne, par exemple). Du coup, cette version allongé serait également utilisé sur les Tigres MK3 car là encore, 4 km et des poussières sont un peu maigres pour se donner de la marge contre de la DCA/Manpad.

    • deres dit :

      L’armement parfait ce serait surtout une tourelle portant à la fois un canon de 20 mm et quatres missiles au choix parmi Mistral et MMP. Elle n’occuperait qu’un seul emplacement sur le navire avec un seul système de désignation et donnerait des capacités vraiment multi-cibles au porteur. Et cela permettrait de la mettre facilement comme un Naval actuel sur nos autres navires.

  5. fred force 10 dit :

    complémentaire avec le canon de 20

  6. Fralipolipi dit :

    Nous allons finir par avoir l’embarras du choix pour l’armement de nos futurs Patrouilleurs hauturiers ou frégates légères !
    Côté missiles, nous allons donc disposer d’un MMP Long Range (on peut tabler sur du 6 à 12 kms de portée), mais aussi de l’ANL (adapté dès le départ aux engagements Mer-Mer, avec une portée plutôt de 30-40kms), puis évidemment l’Exocet.
    .
    Et côté Canons, il y a bien sûr la possibilité du Narwhal de 20mm, … mais également désormais celle du T40 RAPIDFire (de 40mm) de Thalès-Nexter, qui n’est autre qu’une navalisation du canon du Jaguar !
    https://www.meretmarine.com/fr/content/rapidfire-naval-le-premier-ciws-francais
    .
    https://twitter.com/FauteuilColbert/status/1054644833250349056/photo/1
    .
    Autrement dit, les combinaisons possibles deviennent assez nombreuses pour équiper les futures coques de la MN. Et c’est tant mieux.
    C’est aussi une plus-value pour la prospection export.

  7. pRcam dit :

    20, c’est trop léger… 30 voire 40 serait plus pertinent (pouvoir d’arrêt)

  8. Titidu28 dit :

    Bonsoir donc pour nos futur BATSIMAR nous pouvons envisager
    Tourelle t40 rapid fire
    Mixte ANL/MMP LONG RANG ( MLP)
    mistral
    2 affût 12.7
    2 affût 7.62
    1 embarquation rapide
    1 drone CAMCOPTER

    • FredericA dit :

      Je vous prépare le devis dans la foulée 🙂

      • Mathieu dit :

        Et avec ça je vous mets la tva à 23% pour financer le tout et les compliments des contribuables 🙂

      • Titidu28 dit :

        Afin d’avoir une capacité de riposte immédiat en attendant  » l’armada » c’est le strict nécessaire mais 1 gowind 2500 par théâtre ( Antilles-Guyane // Polynésie // nouvelle Calédonie // océan indien)

  9. ji_louis dit :

    J’imagine très bien l’utilisation possible dans le golfe arabo-persique… C’est d’ailleurs une marotte des iraniens!
    D’un autre côté, en 2008, les russes n’ont pas laissé s’approcher les vedettes de défense côtière de leur flotte et les ont détruites à distance de sécurité quand elles ont eu des velléités de faire leur boulot.

  10. Gribeauval dit :

    Cette proposition de MMP navalisé est une ânerie. La doctrine opérationnelle proposée est absurde ou illogique. Aucune des utilisations proposée n’a vraiment de sens :
    – Le MMP serait tiré depuis une vedette rapide contre un bâtiment ennemi de type frégate/corvette ? C’est une blague : la vedette serait détectée et détruite par les défenses ennemies (artillerie principale, CIWS ou missile anti-navire) bien avant de pouvoir utiliser ses MMP dont la portée est bien trop courte. Je ne parle même pas de la charge ridicule.
    – Le MMP utilisé par des BATSIMAR pour faire peur à bateaux de pêche qui s’incrustent dans notre ZEE ? S’il s’agit de faire peur, le 20/30mm est largement suffisant, et bien moins coûteux. S’il s’agit de neutraliser, le MMP est incapable, avec sa charge ridicule, de faire des dommages sérieux à des bâtiments plus gros que des zodiacs. L’ANL est autrement plus crédible.
    – Le MMP utilisé contre des zodiac/vedettes légères de pirates ? En cas de houle, même modérée, ces embarcations rapides et de faible hauteur seraient quasi-impossibles a atteindre avec le MMP. Le 20/30mm est en revanche approprié.
    – Le MMP utilisé par des frégates/corvettes contre une cible a terre ? C’est une blague, personne n’oserait engager de tels bâtiments à moins de 5km des côtes, si celles-ci sont défendues.
    – Le MMP utilisé par des vedettes rapides contre une « défenses côtières ou des véhicules blindés, notamment en soutien d’un débarquement de petites unités ou de forces spéciales » ? C’est peut être la configuration la moins irréaliste, mais peu probable elle-aussi. Le MMP n’est pas une arme de démolition et si des blindes faisaient parti des défenses côtières ils seraient probablement bien protégés par des mètres de terre. En revanche les tirs du MMP attireraient certainement l’attention des défenseurs avant même que les attaquants n’aient débarqué…

    En bref : le MMP est une tentative classique d’un industriel de revendre son matos…
    On crée un missile qui respecte un cahier des charges initial (anti-blindé) puis on essaie de le refourguer a tout le monde (Marine, AdA ?) en suggérant des scenarios d’utilisation sur-mesure peu crédibles et illogiques…
    Le vrai sujet est l’absence de capacités sérieuses de bombardement côtier (le 76mm est une blague), révélée par l’intervention en Libye.