Pour la ministre néerlandaise de la Défense, les Pays-Bas sont en « guerre informatique » avec la Russie

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

21 contributions

  1. Arno dit :

    Guerre Informatique!! wow wow wow si les hollandais s’énervent ca va être chaud chaud chaud!
    Blague à part sur l’autre pays du fromage et du F35, j’aime bien le commentaire de Lavrov :
    « Cette affaire montre un « mépris envers les mécanismes […] existants pour traiter de telles questions » »
    Du genre quand nos espions font de la bouse vous êtes priés de ne pas le crier sur les toits, m’enfin.

  2. Green dit :

    Je suggère a Moscou de nommer un vice-ministre du déni plausible officiel, et un autre aux affaires anti-russes, afin d’employer plus utilement mr Lavrov sur son « coeur de métier » des affaires étrangères.
    Cela dit un algorithme assez simple pourrait s’acquitter de ces taches de façon automatique, en publiant des communiqués officiels agrémentés des éléments de langages usuels et désormais bien connus.

    • Lagaffe dit :

      Ils ne l’ont pas déjà ? avec les phrases copiées/collées « c’est pas nous », « vous n’avez pas de preuve », « c’est un complot russophobe », « ils faisaient du tourisme » et une douzaine d’autres utilisés à chaque affaire.

      • Green dit :

        A ce propos je viens de voir la séquence diffusée par RT ou les deux « touristes » russes vantent les charmes de Salisbury et de son église. Je ne sais pas pourquoi la Russie s’est infligée un tel niveau de ridicule public et mondial, mais bon, déni jusqu’au bout et au dela.

  3. Raymond75 dit :

    Poutine ne peut pas sortir de son conditionnement de colonel du KGB à Berlin Est … Son univers c’est la guerre froide, la manipulation, l’exhibition militaire. Il faut prendre des mesures de rétorsions significatives, et ‘en même temps’ ouvrir des négociations. On ne négocie qu’avec ses ennemis, et Poutine doit comprendre qu’il s’isole et ne permet plus le développement économique de la Russie.

  4. Dimitri dit :

    Après les agents russes en voyage touristique à Salisbury, les agents russes en voyage à La Haye. Un vrai tour opérateur ce SVR.

  5. CortoM dit :

    Le fait que les Pays-bas comme toutes les grandes démocraties du nord soient un havre de paix pour les réseaux islamistes semblent beaucoup moins les déranger

    • nexterience dit :

      Le risque est réel mais moins stratégique, non?

    • sonata dit :

      Quel rapport avec le sujet de l’article, à savoir les activités subversives de la Russie de Poutine ?

    • cobra_11 dit :

      Quel rapport avec le sujet ?

    • MD dit :

      Et quel est donc le rapport entre ces réseaux islamistes qui sont soit disant tolérés, selon vous, par ces pays, avec le fait que les Pays-Bas aient expulsés ces 4 agents étrangers qu’ils jugeaient dangereux pour leur sécurité ?
      Aurait-il fallu plutôt qu’ils les encouragent à nuire encore plus aux intérêts néerlandais ? Leur faciliter tâche? Les féliciter ? Les récompenser? Voire les décorer car ils ne le sont peut-être pas assez dans leur pays d’origine ?
      Auriez-vous oublié que les habitants de ce pays savent très bien à présent qu’ils ont perdu 193 de leurs compatriotes abattus au dessus du Donbas par un missile sol-air tiré par des militaires de l’armée russe ? Monsieur Lavrov donc peut dire toutes les âneries qu’il voudra . C’est là son rôle , et personne dans ce pays ne le prendra donc au sérieux . Mais jusqu’à présent, aucun attentat islamiste n’a fait autant de victimes néerlandaises , que ce soit aux Pays-Bas ou ailleurs. Et ceci est un fait bien établi .

  6. omiomi dit :

    Tant qu’à faire des commentaires à côté de la plaque je rappellerai que les russes discutent avec les talibans en Afghanistan.

    • aleksandar dit :

      Les américains aussi…….a Doha.
      Tssss , cette propagande de base

    • Lagaffe dit :

      Les américains et les chinois aussi. Sur ce point tout le monde essaye de se faire une place en Afghanistan.

  7. Polymères dit :

    (ceci est un fiction)
    -Un russe a été retrouvé avec du matériel d’écoute dans les égouts en dessous de la DGSI, il a expliqué aux policiers qu’il était un touriste recherchant son téléphone portable.
    -Moscou s’indigne de la russophobie de la France qui suit la politique américaine, exige des explications.
    -Les services français expliquent avoir découvert le téléphone portable dans la poche de l’individu.
    -L’individu explique qu’il s’agit de son deuxième portable!
    -Le ministre russe des affaires étrangères expliquent qu’il est très courant d’avoir deux téléphones.
    -Les enquêteurs expliquent également avoir trouvé sur l’ordinateur les adresses et les codes d’accès au réseau de la DGSI.
    -Les russes disent que c’est un mensonge, que c’est la police française qui a entrer cela dans l’ordinateur pour avoir la Russie comme bouc-émissaire afin de lui imposer des sanctions injustes.
    -Après recherche, il est confirmé que l’homme appartient au service de renseignement russe.
    -Le Kremlin dit « foutaise! ».
    -La France donne le nom.
    -Le Kremlin explique que cet homme n’existe pas.
    -Diverses sources démontrent que cet homme existe bien et qu’il est bien un agent russe.
    -La Russie évoque un complot, répète qu’elle est victime de la russophobie occidentale, qu’il n’y a aucune preuve et elle le prouvera!
    A suivre….
    .
    Tout élément pouvant suggérer qu’il s’agit d’un fait réel n’est pas de la responsabilité de l’auteur.

  8. Albatros24 dit :

    Donc les hollandais ont piraté les pirates russes.
    L arroseur arrosé.

  9. aleksandar dit :

    Les russes qui voulaient espionner l’OIAC , alors qu’en tant que membre ils ont accès a toutes les données de cet organisme.
    Plus c’est gros , plus ça passe.
    Que les hollandais s’excitent , ce n’est pas étonnant, vu la faillite de leur pseudo enquête sur le MH17;
    même le Gouvernement Philippin s’énerve en termes diplomatique devant leur incompétence.
    Vieille technique de manipulation, quand on est coincé quelque part, ouvrir un autre front.

    • Lagaffe dit :

      Les agents du GRU faisaient du tourisme en visitant le parking de l’OIAC sans doute ?
      Tentative d’espionnage ou de sabotage de l’enquête de l’OIAC ?
      Celle sur le MH17 est irréfutable, complète et validée par tous les experts internationaux (et non pas uniquement des Pays-Bas) malgré les tentatives de sabotage et de désinformation de la Russie :
      http://www.slate.fr/story/125742/origine-machine-desinformation-russe

    • Françoise dit :

      @aleksandar : Salut, il fait quel temps à St-Petersbourg ?

    • jean-louis marchand dit :

      @aleksandar: Vous oubliez que la procédure d’enquête le l’OIAC implique que le sujet (athlète ou nation de la fédération sous enquête) ne doit pas être informé des progrès de l’enquête avant publication de rapports d’étape ou du rapport d’enquête.
      En tentant de connaître les progrès de l’OIAC, les russes essaient:
      1) De préparer des éléments de langage pour décrédibiliser l’enquête et réduire la portée des conséquences.
      2) Connaître les méthodes d’investigation afin de pouvoir les contourner ou les contrer la prochaine fois.
      Poutine ayant fortement basé sa politique intérieure et extérieure sur l’image de grandeur de la Russie que tout ce qui peut l’écorner lui nuit, que ce soit venant de l’extérieur (telle que cette enquête) que de l’intérieur (opposants, journalistes curieux, ONG anti-corruption, etc).

  10. Robinson dit :

    Comment penser raisonnablement que les agents secrets russes puissent être aussi mauvais ? aussi amateurs ? probablement des leurres, mais que dissimulent-ils ?