La France sanctionne le renseignement iranien pour un projet d’attentat contre des opposants à Villepinte

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

46 contributions

  1. Thaurac dit :

    Pas possible, ! ce pays si paisible d’après les « on dit » allons cela doit être une erreur.Chassez le naturel….et au passage, il se foutent que la france soit de leur coté dans les binz de l’accord, ou alors c’est une façon perse de dire merci…

  2. Thaurac dit :

    « À Téhéran, Javad Zarif, le chef de la diplomatie iranienne, dénonça un « stratagème sinistre méné sous une fausse bannière », après avoir aussuré que son pays était prêt à « coopérer » pour faire la lumière sur cette affaire. Pour le gouvernement iranien, il ne pouvait s’agir que d’une « machination » pour torpiller la visite du président Rohani en Autriche. »
    Réponse à la poutine, c’est marrant mais tous ces dictateurs emploie la même terminologie, en se foutant au passage de la gueule des gens, tellement que le stratagème est grossier!

  3. Scalp dit :

    Attention ⚠️ !

    L’OTAN et les États-Unis, qui, ensemble, entament une sorte de «guerre mondiale contre le terrorisme» ,ont permis à un groupe terroriste d’établir des bases dans deux États membres de l’OTAN – la France et l’Albanie – et un protectorat de l’OTAN, le Kosovo. Après avoir évacué les forces du groupe terroriste anti-iranien moudjahidin-e-Khalq de leurs anciennes bases en Irak, les États-Unis et l’OTAN ont facilité l’établissement par le groupe d’une base militaire bien gardée à Masson, en Albanie, près de Tirana. En plus d’accueillir des membres de la MEK, l’OTAN a convaincu l’Albanie d’accepter des membres de l’État islamique d’Irak et du Levant (Isil), qui se sont rendus aux forces spéciales occidentales en Syrie et en Irak.
    La MEK a été fondée en 1965 et elle a la distinction inhabituelle de prendre des mesures pour renverser à la fois l’ancien gouvernement du Shah d’Iran et la République islamique d’Iran en s’appuyant sur des actions terroristes. Au début des années 1970, la MEK s’est lancée dans un programme d’assassinat de fonctionnaires iraniens et de personnel américain en Iran. La révolution iranienne de 1979 a vu dans le programme de la MEK des bombardements et des tirs augmenter en intensité. La MEK est dirigée par le couple : Massoud et Maryam Radjavi, qui les opposants et les ex-membres de la MEK décrivent comme des leaders de ce qui est devenu connu comme le «culte Radjavi. Le Rajavis abhorre la critique et ont été connus pour faire taire les anciens membres de la MEK-tourné au critiques en les ayant constamment harcelés ou pire, assassiné.
    Les actions terroristes les plus notables de la MEK comprenaient:
    • la tentative d’enlèvement en 1970 de l’Ambassadeur des États-Unis en Iran, Douglas MacArthur II, le neveu de la célèbre général de la deuxième guerre mondiale .
    • la tentative d’assassinat en 1972 du brigadier-général Harold Price, de l’U.S. Air Force, avec un engin explosif improvisé (EEI).
    • l’assassinat en 1973 de l’officier de l’armée américaine Louis Lee Hawkins à Téhéran. La même année, la MEK a assassiné les officiers de la Force aérienne américaine, le colonel Paul Shaffer et le lieutenant-colonel Jack Turner.
    • en 1973 , les bombardements de Pan-American World Airlines et Shell Oil offices à Téhéran.
    • l’assassinat à Téhéran en 1976 de trois employés américains de Rockwell International–William Cottrell, Donald Smith, et Robert Krongard. Le Président américain Gerald Ford a dit qu’il espérait que « les meurtriers seront traduits en justice. » Au lieu de cela, ils sont traités comme des héros et le futur gouvernement iranien par des dirigeants bi-partisans à Washington.
    • Les menaces de MEK pour tuer les présidents Richard Nixon et Jimmy Carter au cours de leurs visites en Iran en mai 1972 et décembre 1977 .
    • en 1978 assassinat du directeur exécutif de Texaco Oil ,Paul Grimm à Ahwaz, Iran.
    • aide à la reprise de 1979 par les militants iraniens de l’ambassade des États-Unis à Téhéran.
    • le bombardement de 1979 à Téhéran qui a tué le Président iranien démocratiquement élu, Mohammad Ali-Rajai, et le premier ministre, Mohammad Javad Bahonar.
    Pendant la guerre Iran-Irak des années 1980, le dirigeant irakien Saddam Hussein a permis à la MEK, également connue sous le nom de « moudjahidin du peuple », d’établir des bases à l’intérieur de l’Irak. Saddam a armé la MEK et leur a fourni un soutien financier et logistique pour mener des attentats terroristes en Iran. En 1988, la MEK, avec l’aide de Saddam, a lancé une invasion terrestre de l’Iran.
    Dans l’opération Mersad, les forces iraniennes ont vaincu le MEK, qui avait espéré établir le contrôle sur le territoire iranien pour établir un gouvernement iranien rival. Si la MEK avait réussi, le Moyen-Orient aurait vu son premier véritable État terroriste.

    Après que les Etats-Unis aient évincé Saddam dans l’invasion et l’occupation 2003 de l’Irak, les forces de MEK étaient confinées , les États-Unis les ont protégé , le plus important étant le camp d’Ashraf, l’ancien camp Liberty de l’armée américaine. Le nouveau gouvernement irakien a exigé que les forces de MEK quittent l’Irak. Adhérant aux demandes irakiennes, les États-Unis ont relocalisé 3 000 membres de la MEK à la base Masson en Albanie, que la MEK appelle «Ashraf 3». La MEK, qui aurait reçu le soutien du Mossad d’Israël, serait impliqué dans le blanchiment d’argent et le trafic sexuel par l’utilisation intensive de crypto-devises comme Bitcoin.
    Il n’est pas surprenant que les forces de l’OMPI se soient jointes aux forces Isil pour lutter contre les forces gouvernementales syriennes et iraquiennes. La MEK a vu Isil comme un allié naturel dans la lutte contre les gouvernements pro-iraniens à Bagdad et à Damas. Il était bien connu des agences de renseignement occidentale que la MEK et Isil avait établi une Alliance, mais, néanmoins, l’administration Barack Obama a retiré la MEK de la liste des terroristes du département d’État américain en 2012. Du 1997 au 2012, les États-Unis ont officiellement désigné la MEK comme une organisation terroriste étrangère.
    Après que les forces Isil ont été acheminées en Syrie et en Irak, les États-Unis ont fait pression sur l’Albanie pour permettre aux terroristes islamistes de rejoindre leurs alliés de la MEK en Albanie. Des terroristes Isil et leurs familles auraient été logés dans des bâtiments de Tirana qui étaient autrefois occupés par des membres de la MEK avant leur transfert à la base de Masson. De leur base albanaise, les agents de la MEK sont facilement entrés au Kosovo, l’emplacement d’une autre importante base militaire de l’OTAN au camp Bondsteel, près de Ferizaj dans l’est du Kosovo. Des terroristes de la MEK, alliés à des sympathisants en Albanie et au Kosovo, ont ciblé les institutions islamiques chiites et soufies. Il est également estimé par certains journalistes albanais, qui ont été intimidés par le gouvernement albanais et la MEK, que Ashraf 3 et le camp Bondsteel sont utilisés pour former la MEK et d’autres mercenaires du Moyen-Orient pour une guerre contre l’Iran pour effectuer un changement de régime dirigé par l’OTAN
    .
    Les gouvernements albanais et du Kosovo bénéficient d’un accès de haut niveau à l’administration Trump. Le premier ministre albanais, Edi Rama, et le Président du Kosovo, Hashim Thaci, a lui même un dirigeant terroriste unique de l’armée de libération du Kosovo, sont représentés à Washington par Brian Ballard, un ancien officiel de la campagne présidentielle qui dirige Ballard Partners, un Cabinet de lobbying basé à Tallahassee, en Floride.
    Grâce à l’influence politique de la Rajavis, Rama, et Thaci, une troïka impie de la MEK, l’Albanie, et le Kosovo a fleuri sous le nez de l’OTAN dans les Balkans. Les tentacules de cette troïka s’étendent dans les Balkans et dans l’Europe occidentale, en particulier la France, l’Italie et l’Allemagne.

    En juin 2003, le composante du MEK exploité par Radjavi dans la banlieue parisienne d’Auvers-sur-Oise a été perquisitionné par la police française sur ordre du magistrat anti-terroriste Jean-Louis Bruguière. Maryam Radjavi a été arrêté, ainsi que plus de 100 autres membres de la MEK. Les pressions politiques intenses des républicains et des démocrates au Congrès américain ont donné lieu à des accusations criminelles, y compris celles impliquant le blanchiment d’argent, qui ont été abandonnées par le gouvernement français.

    Le Bureau de la protection de la Constitution allemande (DPA) a accusé la MEK non seulement de blanchir de l’argent, mais de recevoir des dons de bienfaisance en échange de «l’aide» des réfugiés. Les Allemands accusent que les dons de charité de la MEK ont été consacrés à des opérations terroristes.
    En 2004, un rapport du Federal Bureau of investigation a déclaré que la MEK finançait ses opérations «grâce à une opération internationale complexe de blanchiment d’argent qui utilise des comptes en Turquie, en Allemagne, en France, en Belgique, en Norvège, en Suède, en Jordanie et aux États-Unis arabes Emirates.  »

    La MEK bénéficie d’un soutien généralisé à la Maison Blanche , ainsi qu’au Congrès américain. L’un des plus grands propulseurs de la MEK est le conseiller de la sécurité nationale de Trump John Bolton. Le 1er avril 2017, Bolton s’est adressé à une conférence du MEK Norouz (nouvel an persan) en Albanie et a déclaré que la MEK célébrerait la prise de pouvoir à Téhéran avant 2019. Bolton a ajouté, «j’ai cru pendant plus d’une décennie maintenant que la politique déclarée des Etats-Unis devrait être changement de régime en Iran. Et le plus tôt sera le mieux, au nom de la paix et de la sécurité internationale. Pendant de nombreuses années, Bolton a parlé à maintes reprises aux événements de la MEK à Paris et à New York et aurait accepté un total de $180 000 en honoraires d’orateur de l’organisation. La MEK reçoit principalement l’argent de l’Arabie saoudite et d’Israël. Certains des fonds sont acheminés vers les politiciens occidentaux comme honoraires en échange de leurs discours lors des événements de la MEK dans des lieux comme Paris, Tirana et New York.
    En plus de Bolton, un destinataire fréquent des honoraires d’orateurs du MEK est l’ancien maire de New York et l’avocat personnel de Trump , Rudolph Giuliani, une personne qui est tellement corrompue, la mafia italienne a voulu le faire «éliminé». Deux anciens directeurs de la CIA, James Woolsey et porter Goss, ont pris la parole lors des événements de la MEK, ainsi qu’un ancien directeur du FBI, Louis Freeh, Jr.
    La MEK est représentée à Washington par le cabinet d’avocats Joseph digenova et son épouse, Victoria Toensing. Digenova est presque devenu le mandataire personnel de Trump. Cependant, digenova a pris son nom de l’examen en raison de conflits d’intérêts et Giuliani a accepté le travail.
    En juin 2017, la MEK et la Isil ont coordonné une attaque terroriste contre le Parlement iranien à Téhéran et le mausolée de l’ayatollah Ruhollah Khomeini. Les terroristes étaient armés d’AK-47, de grenades à main et de gilets de suicide chargés d’explosifs. Au moins 12 personnes ont été tuées dans les attentats. La Trump White House a défendu l’attaque MEK/Isil en déclarant: «nous soulignons que les États qui parrainent le risque de terrorisme qui tombent victimes du mal qu’ils encouragent. Le ministre iranien des affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a appelé la déclaration de la maison blanche « répugnant ».

  4. Castel dit :

    Pas très intelligent de mon point de vue de la part des Iraniens d’envisager ce genre d’action sur notre sol, au moment ou la France se « décarcasse » avec d’autres pays Européens, pour trouver un moyen de contourner l’embargo imposé par les Américains !!

    • dolgan dit :

      effectivement, c’est assez étrange.
      .
      Action « isolée » de barbouzes iraniennes qui en avaient marre de surveiller les opposants sans rien faire?
      .
      Signe de divergence au sein de l’appareil d’état iranien avec une faction voulant brouiller les relations entre la france et l’Iran? et donc voulant une guerre iran/US?
      .

    • Robert dit :

      Comme vous dites, Castel, ce ne serait pas très cohérent et ne ferait que conforter les accusations portées par ceux qui veulent attaquer l’Iran à tout prix.
      Il y a d’autres terrains sur lesquels attaquer leurs opposants qui ne se situent pas dans un pays ami en plus de s’en prendre à un rassemblement auquel participe un ancien élu américain.
      On peut faire passer le régime iranien pour un ramassis d’abrutis, mais à ce niveau-là, ils seraient devenus suicidaires de jouer ainsi contre leur propre intérêt.
      A qui profiterais le crime ?

      • ruffa dit :

        Sacré Robert : tu te poses la question à qui profiterait le crime : ben voyons aux sionistes ! C’est bizarre que tu n’y ai pas pensé ! Faut croire que tu deviens louf !

        • Robert dit :

          Ruffa,
          Comme défenseur de l’esprit critique et de la liberté d’expression, vous ne nous décevez jamais.
          Il faut croire que le mythe d’Israël vous inspire !

    • v_atekor dit :

      Il y a pas mal d’info qui indiquent que le régime est sur la défensive à l’intérieur, beaucoup plus qu’il ne l’admette, et que les vieux de la vieille ne sont pas prêts à lâcher le morceau. Chaque fois qu’on lit de nouvelles informations « sociétales » d’Iran, on voit que le régime est sur une pente glissante avec d’un côté beaucoup de contestations « dures ».

  5. DVA dit :

    L’Iran démolissant de l’Ei mercenaire terroriste de tout poil en Syrie et ce aidé du Hezbollah (principal parti légitime ,représenté et composé de toute les couches de la population libanaise…)…s’attaquerait à la France , alors qu’elle est sous le feu de sanctions US…ainsi que les pays essayant de contourner celles-ci?…En fait…’projet d’attentat’ qui arrangent bien la France pour obtempérer plutôt..Non?

    • Castel dit :

      Oui, enfin plutôt légitime grâce à l’ arsenal fournit par l’Iran que par les urnes….

    • Barfly dit :

      Entre nous, l’Iran a pas beaucoup démoli l’EI… il a participé, je ne le nie pas, mais comme ça du bout des doigts…
      Son projet est ailleurs : s’imposer dans la région et porter la menace aux frontières d’Israël.

    • Thaurac dit :

      Trop facile, non!
      Ils venait faire un carnage dans un parti d’opposition iranien qui devait réunir 25000 personnes, voilà la vérité…..France ou pas, ils s’en tapent, et les dégâts collatéraux aussi!
      quand j’écoute le responsable de zahar, j’ai envie de rire, pour minimiser la perquise, « une visite de courtoisie », hypocrites et cons jusqu’au bout des ongles, et on garde ces dechets chez nous, alors qu’ils étaient déjà impliqués depuis longtemps.
      On garde les fouteurs de merde et les braves gens se cassent.
      Que restera t’il dans 20 ans de la france vu qu’ils sont plus nombreux à vouloir abdiquer et se soumettre, et que vouloir garder son pays tel qu’on l’a connu , est traité de réac et facho par les c..s de bien-pensants?

    • Fabien dit :

      Ou les ultra Iraniens pour sortir de l’accord en minorant le rôle des terroristes, mais gonflant les mesures de rétorsion.

    • Frédéric dit :

      Faut il rappeler qu’il y a diverses factions qui lutte pour le pouvoir a Téhéran ? Ce n’est pas la première opération lancé par un groupe de l’appareil sécuritaire iranien sans que le gvt soit au courant.
      Et cela n’est pas la première fois que la France est visée par des iraniens. Faut il rappeler les attaques qui ont conduit a l’assassinat d’un ancien premier ministre iranien ?

  6. datamo dit :

    Cette organisation est de toute évidente un proxy de plus qu’Israël et les USA utilisent contre l’Iran.
    Cette mise en accusation est très opportune pour ceux qui à Washington et Tel aviv poussent à une nouvelle guerre dans la région. On a déjà vu ce genre de montage se révéler être du flan de A à Z.
    La liste des invités laissent peu de doute sur l’identité du pays qui est à la manœuvre.
    La réaction toute en nuance de « Thau-Thau le Maussade » le confirme également.

    • jyb dit :

      @datamo
      oui le merk c’est la cia, comme l’a dit scalp plus haut avec quelques excès.

    • aleksandar dit :

      Selon Haaretz c’est le Mossad qui a fourni les renseignements.
      Tout ça sent l’enfumage et la défausse.

    • le Plaideur dit :

      @datamo,
      .
      Votre haine vous aveugle. Le « de toute évidence » ne provient que de votre cerveau. Avez-vous la moindre preuve d’un lien quelconque entre Israel, les USA et l’organisation dissidente iranienne en question?
      .
      Vous procédez par simple voie d’affirmation. Je vous prie de vous attacher aux faits: l’on interpelle à la frontière belge 2 iraniens se rendant à Villepinte avec du Semtex à bord. L’enquête antiterroriste qui a suivi a permis de découvrir que le projet d’attentat visait un rassemblement de dissidents du régime iranien.
      .
      Il n’y a rien de plus.

      • jyb dit :

        @le plaideur
        les faits ? 1 ce n’était pas du semtex. 2 ça n’était pas à la frontière belge.

      • datamo dit :

        @le plaideur
        « La haine » ?
        Il est là votre piètre argumentaire.
        La haine c’est la tarte à la crème de ceux qui n’ont rien à dire pour éviter de parler du fond.

    • Frédéric dit :

      Doit on rappeler les assassinats déjà commis par les services iraniens en France ? Cela ne serait qu’une Xeme attaque a l’étranger commis par tel ou tel faction de Téhéran sans nécessairement que tout les cercles du pouvoir soit au courant.

      • Robert dit :

        Frédéric,
        Rappelez nous il y a combien d’années les attentats iraniens en France ?
        La situation à beaucoup changée depuis, non ?

    • Carin dit :

      À datamo
      D’un autre côté, parmis les « proxis d’israel et des USA » se trouvaient deux représentants d’une ambassade iranienne!!!

  7. Expression libre dit :

    Apparemment, ce projet d’attentat est en liaison avec la situation intérieure de l’Iran. Bon, prêtons attention à toutes les manipulations!

  8. Expression libre (ex Amusé, ex ....) dit :

    Aucun rapport mais Laurent Lagneau, vous avez déjà fermé la page aux commentaires sur 132è BC.
    http://www.opex360.com/2011/09/12/retenu-par-les-insurges-afghans-il-est-libere-lors-dune-operation-militaire/
    Un grand merci à @Citoyen Taquin, eh bien, Citoyen Taquin, c’était moi. Je suis devenu @Amusé, puis @Expression libre.
    Ma malinoise est toujours vivante ( 13 ans), un amour de chien, obéissante, car jamais frappée mais éduquée avec fermeté et amour. En ce moment, quand j’écris ce commentaire, elle est là, sous mon bureau. Elle ne me lâche jamais. Le surnom du Malinois, c’est « pot de colle ». Très fidèle, douce avec les enfants, il a fallu quand même avoir une « main de fer dans un gant de velours » . Le Malinois est un chien sociable, très intelligent, pas du tout « féroce ». Arrêtons ces fantasmes même s’il y a des races plus difficiles, je pense au Rott. Tout se joue avant un an pour n’importe quel chien. Et quand le Malinois fait du mordant ,en ring , ds le milieu militaire ou de police, il joue tout simplement…eh oui, un chien non joueur n’apprend rien. Le néophyte pensera que ce chien est féroce, dressé pour mordre. Le Malinois est toujours en éveil, très bon gardien, mais il demande beaucoup d’exercice, beaucoup d’espace. Bon, @Laurent, je vous suis depuis le début, au début, nous n’étions que 2 ou 3 à écrire des commentaires, beaucoup d’autres étaient sur le blog de Merchet sur Libé, moi aussi d’ailleurs. Maintenant, comme je suis encore un peu taquin….@Zayus, vous pouvez revenir y compris sous un autre pseudo car ce qui compte c’est ce que l’on écrit! Je soupçonne d’ailleurs que vous êtes présent sur un blog connu, sous un autre pseudo. 😉

    • Frédéric dit :

      Merci pour ces nouvelles, il y a avait justement un article parlant d’un concours de chiens militaires il y a quelques jours 🙂

  9. jyb dit :

    @scalp
    assez ok sauf : les mouvements de personnes dans les balkans sont avérés mais vous leur prêter des intentions qui restent à prouver.
    Rien n’accrédite le fait que daesh et le mek soient en relation et j’en doute totalement du simple fait que le mek c’est quand même la CIA…
    et c’est d’ailleurs assez cocasse de voir qu’au nom de leur iranophobie les boltons, giuilani, bhl et consorts cocoonent un mouvement idéologiquement marxiste.

  10. PK dit :

    Si l’Iran s’attaque à des Iraniens (ou assimilés) en France, ce n’est pas un attentat, mais une opération homo ou équivalent. Que des sympathisants collabos français soient touchés seraient plutôt un heureux effet de bord.
    .
    Un attentat, ce serait l’Iran qui s’attaque à un symbole français en France…

  11. DURANDUR dit :

    Ecouter le très bon rapport de cette affaire rocambolesque de Monsieur RODIER sur le site CR2F.

    Les deux Iraniens qui devaient commettre un attentat très meurtrier ( dixit la LDJ sur son site , et parlant de milliers de victimes potentielles ) se trouvaient le jour même de l’attentat et à quelques heures prêt , à plus de mille KM de Villepinte .
    Ils devaient être vachement musclé du bras afin de lancer 500 gr d’explosifs sur leur cible .
    Et comme par hasard le MOSSAD est de la partie , c’est lui qui a dénoncé ces fanatiques terroristes aux autorités Belges .
    Cet vrai que ces terroristes , étaient prêts à commettre un attentat en France , alors que celle ci veut maintenir l’accord nucléaire Iranien .
    C’est vrai que ces terroristes portaient leur aide à la résistance palestinienne à l’occupation sioniste .
    La ficelle est un peu grosse comme d’habitude.
    Les Iraniens sont peut être cons , mais je ne les vois pas se mordre la queue

    • ruffa dit :

      Y’a pas que les iraniens qui sont cons ! Laisse faire la Police française faire son boulot et te fait pas trop de cinoche !

  12. Le Glaive dit :

    Ouf ! les dizaines de milliers de fichés « S » de la mouvance salafiste, ainsi que leurs soutiens en France, , et tout l’ensemble islamiste radicalisé impulsé et soutenu par l’Arabie saoudite, en France, et dont le but final est l’anéantissement de notre civilisation par la violence, peuvent continuer à mener des jours tranquilles chez nous . Ce n’est pas eux qu’on va aller déranger par de gigantesques opérations policières ! Ce sont  » les autres » !
    Se mettre au service de l’Arabie Saoudite et d’Israël, participer à leur volonté conjointe de détruire l’Iran, voilà le tournant visible donné aux opérations policières en France …
    Les centaines de morts des attentats islamistes sunnites, ont de quoi se retourner encore une fois dans leur tombe.
    C’est une bonne journée pour les centaines de centres musulmans, d’associations musulmanes, de mosquées, toutes sunnites et dévouées à l’Arabie Saoudite, en France : ils sont de mieux en mieux préservés .

  13. librexp dit :

    Après la prestation Hollywoodienne de Netanyahu à l’ONU qui a finit par ridiculiser ses services de renseignements à Téhéran et à Beyrouth, après qu’un missile iranien est passé à 5 km d’une base US en Syrie, le hasard fait tellement bien les choses

  14. Les facétieux trolls anti-israéliens sont de retour, bienvenue. C’est forcément le Mossad qui est à la manœuvre. D’ailleurs les mollahs ont confirmé, c’est donc avéré, juré craché.
    Comme pour le récent attentat en Iran, ils avaient accusé Israël et les USA, avant de viser l’état islamique. Curieux ? Non, bien sûr, puisque l’EI est une créature du Mossad, comme ils disent. Tellement simple.

    • supetticius dit :

      @ Dov Kkravi
      les trolls pro occupationnistes sont lâchés .

      comme disait Begin m: « pour Israel , il est normal de mentir »
      vous devez avoir retenu la leçon ,
      l’affaire LAVON cela ne vous dit rien , ou doit-je vous en rappeler d’autres ????

      • ruffa dit :

        Eh tu nous emmerde avec les palestiniens !
        Ils n’ont jamais eu de Nation dans le passé Va voir ce que la Chine fait au Tibet : c’est bien plus grave!
        Connaît pas l’affaire Lavon : rien à foutre !

        • Massada dit :

          @Ruffa
          La politesse n a m
          Pas l air de t etouffer.
          Dans les territoires occupes, la situation des palestiniens d aujourd hui ressemblent etrangements a celles des juifs dans le Berlin des annees 30.
          Ce qui fait de toi un bon petit neo nazi sioniste ressemblant aux jeunesses hitleriennes d antant

          • ruffa dit :

            Oh la comparaison ! Le nazisme c’est le sionisme d’aujourd’hui y’a une petite différence mon pote : les juifs ne posaient pas des bombes dans les années 30 contrairement aux palestiniens qui attaquent des civils au couteau !

    • Le Glaive dit :

      דוב קרב@י dov kravi : vos propos confirment le principe israélien selon lequel toute forme d’observation critique de ce pays est assimilé à un acte mauvais, illégal, ridicule, ou antisémite. Je suis d’ailleurs étonné que vous n’ayez pas sorti cet « argument », ou encore la Shoah, le Joker habituel qui est supposé obliger à clore toute forme de débat .
      Israël veut détruire l’Iran par esprit de domination régionale, il ne supporte aucune voix discordante à 2000 km à la ronde . Le soutien systématique et intégral des USA , pays aux ordres, est un bouclier facile, utilisé depuis 1947. Peut-être devrez-vous inclure un jour dans votre logiciel intellectuel, le fait que d’autres pays aux concepts différents, existent dans la région, et ne se laissent pas marcher sur le spieds, ni continuer à laisser se perpétuer la ségrégation, l’apartheid, la spoliation, l’acharnement, dont sont victimes les Palestiniens.

  15. damattus dit :

    @ Dov KRAVI

    les trolls pro- occupationistes se lâchent !!!

    N’est ce-pas BEGIN qui disait :  » pour israel , il est normal de mentir  »

    L’affaire LAVON cela ne vous dit rien ou dois je vous en rappeler d’autres