Iran : Les forces américaines déterminées à assurer une « extraordinaire vigilance » dans le détroit d’Ormuz

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

66 contributions

  1. Yannus dit :

    Le calme avant la tempête?
    Chien qui aboie ne mord pas.
    Que se passe-t’il quand un chien qui aboyait n’aboie plus?

    • MD dit :

      Il se passe que le chien est devenu aphone à force d’aboyer .

    • JG dit :

      Regardez ses babines et sa queue (du chien on s’entend) et vous serez fixé.

      • v_atekor dit :

        Il va falloir regarder les babines et que la queue d’Hassan Rohani ? J’dis pas non, mais quand même…

    • helaine jean pierre dit :

      Cela veut dire qu’un autre chien passait par là et qu’il est bien trop occupé à lui renifler le c..

  2. Lagaffe dit :

    Si la marine iranienne a cessé de harceler les navires de l’US Navy croisant dans le golfe arabo-persique depuis plusieurs mois c’est surement comme déclare Gérard Vespierre, chercheur associé à la Fondation d’Etudes pour le Moyen-Orient (FEMO), fondateur associé de Strategic Conseils, que le gouvernement iranien a peur d’un soulèvement intérieur en cas de conflit.
    Depuis décembre 2017 des manifestations hostiles au pouvoir religieux, aux orientations économiques et à la corruption se sont étendues à plus de 140 villes. Le détournement des fonds de la Caisse d’Epargne régionale, l’une des plus importantes d’Iran, par les institutions religieuses, gérées par le régime, en était une des causes.
    Des slogans jamais entendus ont été lancés par les foules : « Voleurs, rendez-nous notre argent », « Pas la Syrie, pas le Liban, mais l’Iran ». Ils dénoncent la corruption présente dans tous les rouages de l’Etat, et la condamnation des dépenses militaires dans les pays voisins, qui appauvrissent les Iraniens.
    Peu couvertes par les médias occidentaux, les manifestations, et grèves, se sont poursuivies au cours de ces derniers mois. Les sidérurgistes dans la grande unité industrielle d’Ahwaz se sont mis en grève, car non payés depuis plus de trois mois. La grève des transporteurs routiers s’est développée en mai dans tout le pays, et a touché plus de 250 villes. Les agriculteurs de la région d’Ispahan sont descendus dans la rue pour manifester leur détresse économique devant le manque d’eau et la vétusté des réseaux d’irrigation.
    La ville de Kazeroun a été le siège pendant des semaines de manifestations qui ont finalement tourné à l’émeute. La cause est un nouveau découpage territorial administratif, avec spéculation immobilière, et corruption. Les manifestants ont détourné des panneaux d’affichage publicitaire et montré l’image symbolique d’une jeune manifestante de l’université de Téhéran, accompagnée du slogan « soulèvement général ».
    Fin juin, pendant plusieurs jours, le Grand Bazar de Téhéran et la ville elle-même ont été le théâtre de manifestations significatives. Cette grève est motivée par la hausse impressionnante des prix, liée à la chute de la monnaie iranienne depuis le début de l’année.
    Ces jours-ci, ce sont les populations des villes de la province pétrolière du Khouzistan qui sont dans la rue à cause de la pénurie d’eau potable.
    La contestation commence à trouver place dans toutes les couches de la société, les conditions matérielles très difficiles l’emportant sur l’idéologie.
    Le slogan des manifestations d’Ispahan, et repris partout:« Notre ennemi est ici, ils mentent quand ils disent que c’est l’Amérique ».
    La population comprend que les sanctions économiques qui lui sont infligées proviennent d’abord du régime. C’est le doublement de l’armée par les Gardiens de la Révolution, les programmes, nucléaire et balistique, et la présence militaire iranienne dans les pays de la région qui, depuis des dizaines d’années, ruinent les finances du pays, bien avant les sanctions américaines.
    Le régime s’inquiète car la population jeune et intellectuelle, participe massivement à la contestation du pouvoir.
    Plus grave encore, à Téhéran, les policiers se sont repliés devant les manifestants et des membres des forces de l’ordre se sont approchées des manifestants, pour leur dire, en catimini : « Nous sommes avec vous »….
    L’ayatollah Abdollah Javadi Amoli, ancien imam de la grande ville religieuse de Qom, a ainsi déclaré dès le mois d’avril 2018 : « Il vaut mieux prendre garde, si la nation se soulève, le peuple nous jettera à la mer. Beaucoup ont déjà fui ou ont trouvé un endroit où s’échapper. Mais nous, nous n’avons nulle part où nous sauver. »
    Nategh Nouri, ancien président de l’Assemblée nationale, quelques jours après la sortie américaine de l’accord nucléaire : « Le défi qui se pose à nous n’est pas l’accord nucléaire. Le défi qui se pose à nous est de savoir si nous pourrons rester au pouvoir… ».

    • Affreux Jojo dit :

      Le fruit est mûr. Donald secoue l’arbre.

      • datamo dit :

        Depuis 1979 , beaucoup ont annoncé que le fruit était prêt à tomber.
        40 ans plus tard, on peut constater qu’ils se sont foutus le doigt dans l’œil et pas qu’un peu.

    • helaine jean pierre dit :

      Merci pour ces précisions . Oserais-je ajouter que Los Angeles est la 2e ville iranienne après Téhéran .

  3. petitjean dit :

    Cher hôte, voilà une affaire qui mérite que nous nous en emparons :
    « Pourquoi Trump veut briser le Rafale
    Le fleuron de l’armement français et ses équipements intègrent des composants américains dont Washington pourrait interdire l’exportation. Révélations. » (…..)

    http://www.lepoint.fr/economie/pourquoi-trump-veut-briser-le-rafale-09-08-2018-2242513_28.php

    • Vince dit :

      Old. C’est pas Trump qui veut particulièrement briser le Rafale, puisqu’il existe et se porte bien. Ce serait plutôt Israël qui doit être moyennement enthousiaste à l’idée d’avoir du missile de croisière entre les mains d’un pays qui n’est pas un ennemi, mais qui n’est pas un allié non plus.
      .
      Voici les déclarations à ,ce sujet de Mme Parly à l’Assemblée le 04/07/2018 :
      « J’en viens à l’impact de la réglementation ITAR sur les exportations françaises. Comme chacun sait, ces normes permettent aux États-Unis de bloquer des ventes d’armes faites à l’étranger lorsque des composants fabriqués aux États-Unis entrent dans leur fabrication. Il est exact que nous sommes dépendants de ce mécanisme : nous sommes à la merci des Américains quand nos matériels sont concernés. Avons-nous les moyens d’être totalement indépendants des composants américains ? Je ne le crois pas. Cherchons-nous à améliorer la situation ? La réponse est oui. Pourquoi ? Parce que nous sommes confrontés de façon concrète à des freins de la part de l’administration américaine. Dans le cas cité par M. Ferrara, nous ne parvenons pas à lever l’opposition des États-Unis à la vente de missiles SCALP. Quelle est la solution pour en sortir ? Que le fabricant de ces missiles, à savoir MBDA, fasse des investissements en matière de recherche et de technologie pour être en mesure de fabriquer un composant analogue qui échapperait au dispositif ITAR. Nous pouvons le faire pour ce qui concerne ce contrat car la pièce est réalisable dans un délai raisonnable, même si le client le trouve bien sûr trop long. »

  4. Léonard dit :

    Acheter du pétrole !!

    d’ici la fin de l’année, 3 euros le litre !!

    Parfait l’accord des européens avec l’Iran, ça ne pouvait pas finir autrement et heureusement que ça pète maintenant sinon, c’était le litre à 6 euros fin 2019 !!

  5. Parabellum dit :

    Les américains sont indépendants avec le gaz de schiste et exportent meme du pétrole et Trump autorisé tous les forages en mer et en alaska…pas peur donc de la pénurie du pétrole alors que nous on paie toujours le baril au plus cher…et que notre balance commerciale est toujours plus négative de ce fait…mais on est tellement riche et malin qu on a interdit toute recherche du gaz de schiste en France..on ne veut pas non plus des centrales…on a arrêté les hydroliennes…bref on est un pays totalement dépendant au pétrole importé avec des ayathola ecolo pour aggraver la note…on a à peine 1 pour cent de croissance et les américains vont vers les 5 ppoints de croissance et pas de chômage…qui est efficace économiquement et indépendant…! Ah si on a trois avions et un bateau à abu Dhabi !

    • lechavenois dit :

      @Parabellum.
      .
      +1
      .
      « …notre balance commerciale est toujours plus négative… mais on est tellement riche et malin qu on a interdit toute recherche du gaz de schiste en France..on ne veut pas non plus des centrales…on a arrêté les hydroliennes…. »
      .
      « … on a à peine 1 pour cent de croissance et les américains vont vers les 5 ppoints de croissance et pas de chômage… »
      .
      Tout est dit….

    • Mickael B dit :

      Excellente idée ! On va aussi rouvrir les mine a charbon puis refaire fonctionner les centrales à charbon ! L’avenir on s’en branle ! Les futures générations qui se ramasseront les conneries des anciennes sera très contente…

      • Maxime dit :

        Ya plus d’avenir mec de quoi tu parles

      • revnonausujai dit :

        les centrales à charbon ? non , ça c’est les boches par ce que les éoliennes , c’est une arnaque et qu’il faut quand même de l’électricité H24
        quelque soit le pays, les écolos sont une engeance nuisble !

      • Thaurac dit :

        alors il faut aussi le dire à Allemagne qui fait tourner ses centrales électriques avec du charbon, tout ça pour avoir arrêter le nucléaire……

    • didixtrax dit :

      Attention à la légende urbaine : les exports de pétrole américain sont marginaux et sont très loin de compenser leurs importations de pétrole brut (toutes natures confondues). En gros ils en consomment 20mb/j alors qu’ils n’en produisent que 11 mb/j.

      Par ailleurs gaz et pétrole ne sont pas interchangeables.

      • Nihilo dit :

        Svp quelles sont vos sources ? Car les experts en économie s’accordent à affirmer que les USA sont autonomes en énergie depuis 4 ou 5 ans et grâce au gaz de schiste (bien que son extraction soit polluante).

    • Lucide dit :

      Il faut arrêter ce genre de résonnement stupide dont la doctrine est de toujours plus consommer pour obtenir un avantage concurrentiel, le capitalisme effréné est incompatible avec la survie de l’humanité et de la grande majorité des espèces à court terme, si on ne se termine pas par la guerre, la destruction des écosystèmes et de notre environnement s’occupera de nous, bien avant 2100 ca sera le fin des haricots. Nous sommes en train de vivre la 6ème extinction de masse de l’histoire de la planète et c’est sans doute la plus rapide des 6, et à cause de qui ? De nous dans le mille ! Savez vous ce que cela signifie ? La biodiversité meurt rapidement, 80% des insectes ont disparu en Europe en quelques décennies, 30% des oiseaux, les abeilles n’en parlons pas ? Et vous venez vous plaindre d’une absence d’exploitation de nos sols, quelle rigolade. Outre la consommation du pétrole, il faudrait investir massivement dans la R&D pour développer des panneaux solaire recyclable et en équiper chaque foyer obligatoirement, développer les hydroliennes, investir dans les moteurs à eau et les moteurs hydrogène, malheureusement l’Etat ne soutient pas, exemple tout con : https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/naval-energies-arrete-l-hydrolien-ferme-sa-seule-usine-a-cherbourg_126211

      D’ailleurs on peut se demander si les politiciens ne récupère pas des enveloppes des lobbyistes pétroliers vu le minimum investi dans les énergies renouvelables ou propres. Nous sommes un pays totalement dépendant du pétrole en l’absence de volonté de notre élite bien pensante qui sont des traites à leurs habitudes. La balance commerciale est toujours négative en effet mais sachez que si un pays a une balance commerciale positive, un autre pays en a forcement une de négative (Allemagne, Chine ?), mais notre balance commerciale ne sera plus un problème croyez le bien si : 1- On stopperait les niches fiscales qui coutent 100 milliards d’euros en 2018, rien qu’avec ça, la balance commerciale ne serait plus un problème.
      2- On arrêterait les aides aux multinationales qui coutent « un pognon de dingue » et qui n’apportent rien, il faudrait davantage aider nos TPE, PME et stopper la connerie qu’est le RSI pour les auto-entrepreneurs. Exemple : https://www.20minutes.fr/economie/2278939-20180530-groupe-carrefour-recu-2-milliards-euros-titre-cice
      3- Réduire l’assistanat qui gangrène notre pays mais ne pas non plus passer du coq à l’âne, le système anglo-saxon sur ce point n’est pas à mon sens une bonne idée, m’enfin, on achète la paix sociale (pour combien de temps?).
      4- Embaucher des centaines ou plus de nouveaux inspecteurs ou contrôleurs des impôts pour lutter contre l’évasion fiscales qui coutent au minimum chaque année 80 milliards d’euros rien qu’en France, à mon avis c’est bien plus que cela ! . Exemple : http://www.lesoir.be/109141/article/2017-08-14/en-2016-221-milliards-se-sont-envoles-de-belgique-vers-des-paradis-fiscaux. Il suffirait donc de dépenser quelques centaines de millions d’euros pour récupérer des dizaines de milliards chaque année.
      5- Arrêter de supprimer des taxes sur les riches ou supra riche. On supprime l’ISF par exemple qui rapporte des milliards et en contre parti, la CSG augmente pour nos anciens ou les APL qui profitent majoritairement aux étudiants baissent. On nous prend pour des cons, pour justifier les ventes de nos infrastructures comme les aéroports, on brandit le spectre des finances calamiteuses de la France alors que la France va très bien sur le plan financier, c’est juste que la richesse est totalement inégalement réparti, les entreprises profitent, l’Etat regarde. Uu exemple de l’absurdité de ce que nous vivons : https://www.francetvinfo.fr/economie/commerce/video-selon-une-lanceuse-d-alerte-les-hypermarches-doivent-a-l-etat-418-milliards-d-euros-pour-la-seule-region-paca_2205714.html
      6- Mettre la pression aux grosses entreprises qui délocalisent à tire larigot depuis l’euro dans les pays de l’est mais également dans des pays émergeants. La mondialisation appauvri les peuples des pays développés pour allez exploités ceux des non développés tout cela au profit d’une élite qui ne jure que par le profit au détriment des peuples.
      7- Arrêter de nous prendre pour des cons avec un Euro beaucoup trop fort pour nous qui ne profitent qu’à la toute puissante Allemagne et son industrie avec ses salaires bas. Donc dire aux Allemands, soit vous dévaluer l’Euro, soit on se barre. L’Euro devait apporter la stabilité, le pleine emploie et l’abondance, c’est tout l’inverse.
      8- Stopper le délire de l’arnaque de la dette qui ne repose sur rien ! D’ailleurs la dette n’est pas faite pour qu’on la rembourse, c’est juste un moyen pour des créanciers privés de se faire des montagnes d’argent. Lire : Dette publique une affaire rentable – Holbecq Andre-Jacques.

      Concernant le « 1% » de croissance, elle est de 1.9% en 2017.. Quoique, je me demande si la croissance donnée est corrigée de l’inflation ? Sinon, effectivement la croissance effective est de 0.9% car l’inflation est de 1%. De plus, je pense qu’il faut arrêter avec le délire de la croissance à tout va car notre système repose sur la croissance qui doit être infini alors que nous sommes dans un monde bien fini, bien délimiter, avec des matières premières limitées. Il y a donc une contradiction mathématiques inéluctable qui va nous péter à la tronche de manière violente tôt ou tard. Pas de chômage pour les américains ?… Alors, déjà il faut regarder non pas le taux de chômage (qui est un outil de communication et rien d’autre) mais le nombre de personne sans emploie ce qui n’est pas du tout la même chose. Tenez : http://www.economiematin.fr/news-etats-unis-taux-chomage-travail.
      Prendre les USA comme modèle… Environ 15% des Américains, soit 45-50 millions de personnes bénéficient de l’aide alimentaire aux USA, c’est à dire qu’ils (sur)vivent grâce à des tickets restaurants. Le nombre de SDF est simplement scandaleux : https://www.lci.fr/international/etats-unis-los-angeles-enregistre-le-plus-grand-nombre-de-sdf-2013134.html
      http://courrierdefloride.com/2018/04/04/lamerique-homeless-de-plus-plus-de-abris-aux-usa-etat-lieux/
      Les USA, c’est la misère social caché par son influence internationale. Mais bon, vous êtes rempli d’admiration parce que Trump autorise le forage en mer et en Alaska.

      • Lucide dit :

        Veuillez m’excuser pour les fautes.

      • Vince dit :

        « la dette n’est pas faite pour qu’on la rembourse, c’est juste un moyen pour des créanciers privés de se faire des montagnes d’argent. »
        .
        Apparemment un Lucide ne paye jamais ses dettes.
        .
        Je parlerai à mon banquier de cette théorie. Notez bien que si vous ne remboursez pas votre dette, vous pouvez, mais c’est du « one shot » et les conséquences derrières vont faire mal. Une monnaie ça sert tout de même en économie.

        • Lucide dit :

          Je parlais bien de la dette publique si vous n’avez pas compris. Si vous regardez l’endettement mondiale total (privée + publique), il ne cesse de grimper d’année en année. https://www.lesechos.fr/10/04/2018/lesechos.fr/0301544450403_la-dette-mondiale-atteint-de-nouveaux-records.htm
          __
          De plus, la dette n’est effectivement pas faite pour qu’on la rembourse car chaque semaine, la France rembourse Obligations Assimilables du Trésor (OAT), mais pour cela elle est obliger d’émettre de nouvelles OAT sur le marche sinon elle serait en état de faillite. A noté que les OAT engendre évidemment des intérêts dont on a déjà du mal a rembourser. Savez-vous uniquement le coût des intérêts de la dette de la France cette année ? 40 milliards environ, soit 55% de impôt sur le revenu. Si vous pensez que la dette publique est remboursable, expliquez moi l’augmentation continue de l’endettement mondiale s’il vous plaît ? Voici pour vous rien qu’en France : http://www.dettepublique.fr/
          __
          Mais cela ne touche pas uniquement les pays développés mais également les pays dont la balance commerciale est excellente : https://fr.express.live/2017/08/18/endettement-chine-danger-fmi/
          __
          Comme je vous l’ai expliqué, si un pays a une balance commerciale positive, un autre pays aura une balance commerciale négative. La balance commerciale d’un pays engendre un déficit ou un bénéfice qui servira en suite à réduire l’endettement du pays. Donc comment rembourser la dette publique ? Je parle uniquement de la dette publique détenue par des capitaux étrangers ce qui correspond à environ 60% de la dette Française, le reste de la dette étant détenue par la Banque de France.
          __
          Pourquoi est-ce que la France doit emprunter de l’argent à des capitaux étrangers au lieu de créer sa propre dette comme avant par l’intermédiaire de la Banque de France ? C’est la question que je vous pose. Merci Pompidou en 1973 qui était banquier chez Rothschild également avant. C’est en créant sa propre dette que la France a pu s’élever si haut économiquement justement. Voir ici : http://www.atlantico.fr/decryptage/loi-1973-prets-etats-banques-privees-interdiction-banques-centrales-argent-taux-zero-jeanluc-schaffhauser-269187.html
          __
          Et oui une monnaie ça sert, mais sachez que plus vous créer de monnaie (planche à billet) moins la monnaie vaut quelque chose, c’est ce qu’on appel de la monnaie de singe. La seule chose qui garantit vraiment la confiance dans la monnaie et la solidité d’un pays à terme ce sont ses actifs matériels et la quantité d’or détenue. De plus, sachez que quand les banques referont faillite comme en 2008 mais de manière encore plus brutal, l’état comme en 2008 ira sauver les Banques et comment ils feront cela ? En ponctionnant dans vos assurances vies et dans vos comptes en banques, et oui voir le cas de Chypre. https://meilleurs-placements-financiers.bzh/alerte-ponction-des-comptes-bancaires-cest-signe/
          __
          Comment ils feront la pilule ? C’est simple : « A situation exceptionnel, mesures exceptionnelles ». D’ailleurs, la crise de 2008 provient de l’endettement excessif accordés par les banques aux USA. Voir le film « The big short » qui explique grossièrement comment cela s’est passée. La dette n’est pas remboursable car c’est un outil qui permet de piller les peuples en toute légitimé et légalité car c’est bien vous qui payez la dette publique par votre labeur. Une dette qui est totalement fictive mais dont vous entendez parler à chaque fois pour justifier la taxation toujours plus massive de votre travail. NB : N’essayez jamais de vous endetté avec ce système Monsieur Vince, « Un pauvre sans dette est un homme riche ».

          Lucide

          • Vince dit :

            Les pays endettés remboursent évidemment leur dette, intérêt et capital, avec de la dette au besoin (40 milliards consacrés à la dette dans le budget français). Ils le peuvent parce que les prêteurs jugent qu’ils ont de bonnes chances d’être remboursés (et aussi parce qu’ils sont quasi-obligés de placer en dettes souveraines même si ça leur coûte). Suffit de voir ce qui s’est passé en Grèce quand le pays ne pouvait plus accéder aux financements. Même l’altermondialiste Tsipras a dû se soumettre à la règle du jeu.
            .
            Si Etat ne paye plus ses dettes, d’une manière ou d’une autre, ben il pourra plus se financer. Sa monnaie et son économie suivra le modèle Zimbabwéen envié dans le monde entier.

      • floco dit :

        à @lucide. Vous méritez bien votre pseudo. + 100

      • Parabellum dit :

        Je ne suis pas admiratif mais fait le simple constat de qui est presque indépendant energetiquement et qui comme nous est totalement dépendant …ca dérange les visions morale ecolo…quant à la misère on est à prêt de 57 pour de dépenses publiques par rapport au PIB en france et la moitié des actifs ne paient pas d impôts sur le revenu et les resto du cœur font toujours la manche…inefficacité grandissante de tous ces dispositifs pseudo sociaux .et en plus on claque 2 à 3 milliards pour des réfugiés souvent simplement en quête de soutien social…100 000 maliens en france et nous en envoie nos soldats la bas…combien de temps ?

        • Lucide dit :

          Les minimas sociaux marchent pour ceux qui veulent bosser et s’intégrer. Avec l’arrivé de l’immigration avec une culture et une vision différente, effectivement ça ne marchera jamais. L’immigration est organisé par est organiser par des ONG elles mêmes financées par riches oligarques privés. L’objectif ? La destruction des peuples Européens, c’est le plan Kalergi, je vous laisse vérifier par vous même. Mais l’immigration est une autre histoire, quoique tout est relié, on se précipite vers un gouffre.

      • Nihilo dit :

        Votre contribution n’est pas dénuée de sens mais reconnaissez qu’un pays, pour pouvoir appliquer vos idées, a besoin d’une forte puissance… La France n’en est malheureusement pas là… La Norvège le peut peut-être… Si la France devenait moins dépendante en importation énergétique, par exemple grâce au gaz de schiste (dont la recherche a été interdite par les crétins arrogants du Parti Socialiste, je parle bien de la recherche et non pas de l’extraction), peut-être pourrait-il appliquer certaines de vos idées…

      • nexterience dit :

        Je partage des diagnostics mais vos solutions sont insuffisantes:
        – récupérer du pognon certes mais dans un système ouvert, vous êtes grillés. Donc rétablir les douanes va fâcher bcp de monde à court terme.
        .
        – faire une transition énergétique puissante à l aide de la BCE doit se faire avec les allemands…
        Pour exemple, la Suède a pour objectif de sortir du pétrole en 20 ans.
        – la dette est remboursable puisque les Français ont 4000mds en dépôt bancaire et 14000 mes de patrimoine

        – la géopolitique et le social nous forçant à rester puissants, nous ne pouvons faire trop de concessions à la nature sans être annexés.
        Mais nous pouvons être un modèle à suivre. En 1939, les réalistes pessimistes étaient prêts à admettre la dynamique nationale socialiste. Mais des hommes de principe croyaient à l’avenir de leurs valeurs.

    • helaine jean pierre dit :

      Il faut aussi tenir compte de la superficie. Les US sont un état continent, ils peuvent se permettre d’exploiter le schiste. Avec nos 551.000 km2 l’impact ne serait pas le même. ( pour rappel les US c est 9.8 millions km2)

  6. Auguste dit :

    La Chine,Inde,Turquie ne respecteront pas les sanctions.Trump va leur interdire de commercer avec les USA?.Je serais curieux de voir çà.
    Un article d’un monsieur qui connait la région.
    https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/demain-la-guerre-contre-l-iran-787345.html

    • Thaurac dit :

      Le problème des pays arabes ou de ce coin c’est que leurs frics, volés souvent sur le dos du peuple , est placé ou investi en occident , pour vous dire la confiance qu’ils ont en leur économie, et en occident , par le jeu de filiale, compensation, etc..tout passe par les banques usa ou presque, et on peut facilement geler les avoirs, la preuve, total, peugeot et d’autres se sont cassés d’iran, qui hormis les intentions d’achats( bizarrement , au moment du traité), ne représente pas grand chose encore.
      La turquie aussi a beaucoup à perdre…

      • Auguste dit :

        Iran,Turquie,Inde,Chine:Que viennent faire les Arabes là dedans?.Pour ce qui est des sanctions,la Turquie possède une arme qui va calmer Trump,une arme de destruction massive:la Trump Tower d’Istamboul qu’Erdogan a menacé de confisquer.Comme il aurait déjà confisqué les avoirs du Secrétaire à la sécurité et du Procureur général des USA.Rappel: »On n’accepte les ordres de personne » a dit Erdogan.

        • Thaurac dit :

          Aujourd’hui tu as une première réponse, la livre turque a plongé de 40% 😉 et l’inflation est autour de 20 %……
          Erdgan va avoir de légers problèmes…

          • Auguste dit :

            Erdogan va avoir des problèmes et nous aussi.Voir la bourse.Faut dire que même sans les sanctions de Trump,Erdogan aurait eu des problèmes, avec sa politique économique et son incompétent de gendre comme ministre des finances.C’est le problème des types qui ont trop de pouvoir:ils commencent bien et finissent mal.Le problème maintenant, c’est qu’il ne baissera pas culotte sans avoir tout tenté,qu’il fait appel au nationalisme et on ne sait pas ou ça va mener.Il vient de parler à Poutine,un autre sanctionné.

      • Vince dit :

        Le tour de table de Total est composé d’investisseurs US en bonne part – et les banques américaines financent pas mal de projets (le secteur de l’énergie demande un gros capital d’investissement, pour un retour sur des dizaines d’années). Pour Peugeot, c’est surtout sa filiale Faurecia qui est très présente sur le marché US. Renault essaye de jouer finement, on verra bien.
        .
        Personne n’est obligée de faire du business avec les US ; si on profite du marché US, il faut en accepter les règles.

      • Thinker dit :

        Bien voyons… Peugeot en Iran c’est dans les 420 000 véhicules vendant par an, de loin le 2eme marché de la boite, juste derrière celui de la France (autour de 460 000). En gros ça doit représenter 20% des véhicules écoulés dans le monde.
        La dernière fois que Peugeot s’est cassé d’Iran, il y a eu un plan social à Aulnay dans les 2 mois qui ont suivit, et dans les 6 mois, la boite a été partiellement racheté par les Chinois.
        Nos politiciens prétentieux et les journalistes menteurs ont attribué ce désastre à la mauvaise gestion du PDG (qui a été remercié) et de la famille Peugeot (qui a presque perdu le contrôle de sa société): ils ont été fustigé pour ne pas avoir autant délocalisé que Renault et pour faire travailler encore beaucoup trop de Français ou de résidents/contribuables en France !
        Un pur scandale politico-médiatique.
        Il faut savoir qu’aujourd’hui, si vous achetez du Toyota ou du Ford, vous faites travailler plus de Français que si vous achetez du Renault.

      • Thinker dit :

        Je ne sais pas comment s’y sont pris les Yankees pour obtenir le retrait de Peugeot aussi facilement. Pour Renault ça s’explique par la fusion avec Nissan qui vend plus au USA que Renault et Nissan réunit en Iran. Et Total a besoin de la finance New-Yorkaise et du dollar pour travailler un peu partout dans le monde, ils n’avaient pas le choix. Peugeot si à ce que j’en sais.

  7. librexp dit :

    Ces sanctions sont une déclaration de guerre qui ne dit pas son nom

  8. aleksandar dit :

    Rien n’empêchera les iraniens de bloquer le Detroit d’Ormuz si ils le veulent.
    L’agression US de 1988 a servi d’entrainement aux iraniens, il savent ce qu’il doivent faire.
    Le reste c’est littérature et pantalonnade.

    • lechavenois dit :

      @ Aleksandar :
      .
      « …Rien n’empêchera les iraniens de bloquer le Detroit d’Ormuz si ils le veulent…. »
      .
      Je ne suis pas un fervent adepte de la politique économique et sociale nord américaine.
      Je ne suis pas un admirateur des méthodes de négociation de Mr Trump pour traiter les grands enjeux diplomatiques.
      Je ne suis pas au courants des derniers projets des services de R&D du complexe militaro industriel nord américain.
      .
      Cependant, j’affirme que l’US Navy saura garantir la libre circulation des biens et des personnes dans le détroit d’Ormuz si l’exécutif américain le lui ordonne.

    • Thaurac dit :

      Vous avez raison, mais rien n’empêchera alors, l’iran, de retourner au moyen âge!

      • Vince dit :

        Quant un régime n’a plus rien à perdre, on sait le genre de décision qu’il prend. Et une fois que les Iraniens auront bloqué Ormuz, le mal est fait ; le reste relèvera de la pure rétribution.
        .
        Les sanctions de fait renforcent les durs du régime et sa cohésion. Pour l’instant.

        • Thaurac dit :

          LE blocus peut être vite levé (mine, bateaux coulés), mais est ce que l’iran elle, pourra s’en relever, je ne crois pas, ce serait un retour au tiers monde, avec industrie détruite etc…

          • Vince dit :

            Le « vite » est vite dit. Ensuite comme je l’ai expliqué, un régime qui n’a plus rien à perdre ne réagit plus rationnellement.
            .
            Faire de l’Iran un nouveau syrak n’est PAS une bonne idée, et pas dans notre intérêt. Mais apparemment certaines leçons ne sont jamais apprises.

  9. Bigoudi renard le petit dit :

    Investir en bourse pétrole volera bientôt

  10. Dany40 dit :

    En juin l’US Navy disposait d’une vingtaine de navires et de 20000 hommes sur le Moyen Orient … une quantité qui peut être rapidement augmentée en particulier en terme de groupe aéronaval.
    A cela il faut rajouter les énormes effectifs disponibles de l’USAF et de l’US Army autour de l’Iran (Afghanistan, Irak, Arabie Saoudite etc ..,). L’Iran est cerné sur toutes ses frontières, sans compter les alliés locaux .
    Tout action contre le détroit par l’Iran offrira une justification pour des frappes massives des USA contre Téhéran… avec la bénédiction de tous les pays ayant besoin des flux de ce détroit …

    C’est donc soit du bluff .. soit du suicide programmé

    • Thaurac dit :

      Bien résumé les faits, il faut arrêter de prendre l’iran pour ce qu’elle n’est pas, car ces pays ont beaucoup de gueule mais ça s’arrête là, on l’a vu avec beaucoup de ces pays….

      • datamo dit :

        « car ces pays ont beaucoup de gueule mais ça s’arrête là, »
        C’est le leitmotiv de Tel Aviv pour convaincre les US et éventuellement les européens d’attaquer l’Iran à leur place.

        • Thaurac dit :

          Pas besoin d’y mêler qui que ce soit, l’histoire parle d’elle même
          Nasser, Saddam hussein, kadafi..tous promettaient des monts et merveilles en cas de conflits, ils devaient massacrer les adversaires, leurs armées étaient invincibles…..j’en passe…et on a vu ce qu’ils sont devenus…
          Chez nous on dit « que de la gueule! »
          au sujet d’israel, c’est plutôt l’europe et les usa, qui ont tout fait pour le retenir de taper sadam quand leur pays prenait des SAM sur la gueule alors qu’ils n’étaient pas impliqués, et il se produit idem avec l’iran.

          • datamo dit :

            Tel aviv n’a ni envie ni les moyens d’attaquer l’Iran.
            Cette sale habitude d’utiliser tel ou tel pour se faire tuer à leur place et un état major plus réaliste que les politiques conduisent à pousser les US à le faire. Il suffit de voir la danse du scalp du mafieux Sheldon Adelson autour de Trump pour comprendre;

        • Fred dit :

          Laisse thaurac jouir tranquille lui qui défend le seul pays qui désire plus que tout au aucune grande nation telle que l Iran ne soit dans son secteur sans lui lécher le cul. Je rappelle que ce qu on reproche à l Iran n est plus ni moins que ce qu à fait l Israël et pourtant c est sur l Israël qui s en plaint. L Israël et les us sont en train de.detruire le droit international en s asseyant dessus et l équipe de choc tente de provoquer des guerres dont les conséquences nous impacteront.

  11. Maxime dit :

    Très clairement les iraniens ne déclencheront pas de guerre car ce sont des fins stratèges. Ils savent qu’ils se feront écrasés. Leur armée est faite pour résister aux puissances régionales et non aux USA. Aucun pays du monde ne peux actuellement rivaliser seul face à eux. C’est du suicide pure et simple.

    • Fafou dit :

      Je ne serais pas aussi catégorique que vous.
      L’armee Américaine actuelle est la seule à pouvoir se projeter et à avoir été basée sur ce fait.
      Mais l Irak et l’afghanisTan ont démontrés que faire chuter un régime etatique ( saddam et talibans) est facile pour eux, occuper le pays et y amener la pax americana est déjà plus difficile voir impossible.

      • Thaurac dit :

        Ils l’ont compris aussi, je pense, et ils bouteront juste les religieux et les gardiens de la révolution qui s’enrichissent en plus sur le dos du peuple.

  12. Clavier dit :

    Les Américains ne veulent pas la guerre, ils veulent que l’Iran plonge dans la guerre civile qui chassera les religieux à condition que les USA ne montrent pas de troupes aux yeux du peuple iranien.
    Ils étrangleront économiquement ce pays…. qui ne le supportera plus très longtemps contrairement aux Coréens du Nord complètement soumis .

  13. Dresde dit :

    On l’a bien vu lors de la simulation de guerre intitulée « Millenium Challenge » organisée par Pentagone pour voir comment la marine américaine résisterait à une attaque iranienne. Le résultat a été sans appel : 16 bateaux coulés, dont un porte-avions, et l’exercice a été suspendu en urgence, afin d’en changer les règles et de permettre, en fin de compte, une victoire américaine…

    https://www.huffingtonpost.com/entry/opinion-parsi-war-with-iran_us_5abd46fde4b055e50acc2e82

    • Dany40 dit :

      Attention … l’exercice date de 2002 et il rentre dans une réflexion plus large de l’US Navy. La question se pose depuis déjà quelques années sur la sécurité des porte-avions. C’est pour cela que des tactiques nouvelles ont été lancés et que des équipements nouveaux sont mis en ligne (F-35, Littoral Ship, Class America etc ..).
      S’il doit y avoir « conflit » … les iraniens ne verront que des missiles de croisière et ils seront frappés par des avions furtifs (F-22, B-2 ). Le but sera juste de détruite les capacités pétrolières iraniennes et de frapper au passage les installations nucléaires … affaiblir les capacités de l’Iran se fera sans aucune difficulté, surtout que les capacités de riposte de l’Iran seront limitées … ils frapperont les alliés proches des USA dans le secteur (Jordanie, Arabie Saoudite ou Israel) mais ne pourront guère faire plus.

  14. Vince dit :

    La stratégie US est de frapper très fort sans préavis pour obtenir des résultats le plus vite possible. Si la situation pourrit avec un prix du pétrole qui remonte à cause de ces tensions, l’inflation pourrait repartir plus fort aux US, donc contraindre la FED à augmenter encore plus ses taux et limiter la planche à billet. Et avec son niveau d’endettement actuel, une hausse des taux c’est pas très bon.
    .
    D’où à la fois le ton résolu de Trump, et son « ouverture » à la négociation. Et évidemment si tous les autres pays ne jouent pas le jeu des sanctions, il perd sur toute la ligne.

  15. Thaurac dit :

    « Et évidemment si tous les autres pays ne jouent pas le jeu des sanctions, il perd sur toute la ligne. »
    Malgré ses indignations de coq, l’europe n’a pas le choix, au mieux sa loi anti sanctions us, est faite pour aider des très petites entreprises et encore….

    • Vince dit :

      D’accord avec ça. Suffit d’écouter la rhétorique de Bruno Lemaire pour comprendre le degré d’impuissance de l’Europe, uniquement capable de sanctionner les entreprises qui se soumettraient au diktat des US. Cherchez la bouffonnerie : tu restes en Iran t’es sanctionné. Tu pars t’es sanctionné aussi.

  16. MERCATOR dit :

    Dans cette affaire Israël, l’Arabie saoudite et les États Unis n’ont pas du tout le même objectif, il est clair que ce que souhaitent les deux premiers , c’est une intervention US et le retour de L’Iran à l’age de pierre par la destruction de toutes ses infrastructures industrielles, les sanctions US de plus en plus dures pourraient amener le peuple Iranien à renverser le pouvoir des Ayatollahs et  » perspective horrible » mettre en place un régime libéral allié des États Unis comme le fut le régime du shah , c’est pour cela que pour Israël et son chien de meute l’Arabie Saoudite il faut jouer serré , soit provoquer une intervention armée US profonde et importante, soit un statut quo avec le maintient en place des ayatollahs, mais en aucun cas une révolte populaire avec changement de régime .

  17. helaine jean pierre dit :

    Qui pourrait m’expliquer en quoi nous serions obligés de payer les US pour cause d’embargo en Iran ? Deuxième interrogation : Trump veut ‘ exige) l augmentation des dépenses militaires / PIB alors que nous n avons pas leur déficit budgétaire … moi je pige pas.