Chammal : Des artilleurs irakiens formés par des instructeurs français

Depuis leur engagement en Irak, en septembre 2016, les CAESAr [Camions équipé d’un système d’artillerie de 155 mm] de la Task Force française Wagram ont effectué 1848 missions de tirs, dont 6 au cours de la semaine allant du 4 au 10 juillet, dans le cadre de l’opération « Roundup » qui vise à réduire les dernières poches de résistance de l’État islamique [EI ou Daesh] à la frontière irako-syrienne.

Quelques semaines avant le début de cette opération, les artilleurs français avaient assuré une instruction technique au profit de leurs homologues irakiens du 107e bataillon d’artillerie. Il s’agissait alors de former ces derniers à l’utilisation d’un calculateur pour effectuer plus efficacement des tirs dits « linéaires », à partir d’une position « non alignée » [les canons sont positionnés en décalé afin d’éviter des tirs en enfilade lors d’une attaque aérienne, ndlr].

Puis, en avril, des artilleurs français et espagnols ont encadré une campagne de tirs assurée par le 106e bataillon d’artillerie de la 6e division irakienne.

Aussi, au regard des besoins exprimés par l’état-major irakien et l’expertise française en la matière, démontrée par l’efficacité de la TF Wagram, il a été décidé de créer un « Détachement d’instruction opérationnelle – Artillerie » [DIO] au sein de la Task Force Monsabert, dont la mission consiste à former les cadres de la 6e Division irakienne.

Ce DIO « Artillerie », qui compte une dizaine d’instructeurs, a officiellement vu le jour le 8 juillet. Comme l’explique l’État-major des armées, l’objectif est de « permettre l’autonomisation de l’armée irakienne dans le domaien de l’appui au sol de ses troupes. »

La formation dispensée par le DIO « Artillerie » de la TF Monsabert s’adresse aux moniteurs de l’école d’artillerie irakienne. Il a fallu deux moins pour en finaliser les modalités (contenus pédagogiques, moyens, nombre de stagiaires à former, etc).

Pour rappel, l’opération Chammal [nom de la participation française à la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis, ndlr] compte deux unités dédiées à l’instruction des troupes irakiennes : la TF Monsabert et la TF Narvik, cette dernière ayant pour mission de former les stagiaires de l’Iraqi Counter Terrorism Service (ICTS).

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de MP3

    • de Sempre en Davant

  2. de Vlad

    • de Misare

    • de MD

      • de Pierro

        • de MD

  3. de nirodwing

  4. de Platane

    • de sentinelle

    • de Nico St-Jean

    • de Leum

    • de Frédéric

      • de Platane

        • de Frédéric

        • de Ancien des opex

          • de MP3

        • de Ancien des opex

    • de FGNi

    • de Jacquemet

      • de albatros24

    • de MP3

      • de Ancien des opex

        • de MP3

  5. de sentinelle

  6. de Vince

    • de Paul Letissier

    • de albatros24

      • de albatros24

    • de R2D2

  7. de batgames

  8. de Carin

  9. de Wrecker 47